mardi 14 mai - par Amaury Grandgil

Les femmes comme Claire Nouvian

A ce lien la vidéo sans montage biaisé de l'altercation entre Pascal Praud et Claire Nouvian

 Professionnellement de par le milieu que je fréquente par obligation et durant mes études j'ai côtoyé un certain nombre de femmes comme Claire Nouvian, une des têtes de liste de la campagne pour les Européennes du PS (voir à ce lien). Je les connais bien, je les connais par cœur, elles ont toutes les mêmes caractéristiques, toutes le même comportement, sont toutes très péremptoires, des petites "premières de la classe" toutes certaines de connaitre LA vérité, toutes persuadées d'avoir un rôle de guide moral, et, ou politique.

Il y a celle qui fait expurger les livres politiquement incorrects des bibliothèques scolaires et municipales, il y a celles qui portent la "bonne parole" des "gender studies" et du communautarisme le plus débridé, il y a l'écolo donneuses de leçon avec un complexe de messie grand comme ça etc...

 

Je dois avouer que je ne les supporte pas ou plus, j'ai un radar pour les détecter en quelque sorte, il ne me trompe jamais. Sachant intriguer et flatter les puissants, elles occupent hélas de plus en plus de postes de responsabilité.

Ayant fait de bonnes études en bonnes "héritières" possédant les codes de la réussite sociale, les bons réseaux, les méthodes à appliquer, elles sont convaincues en plus de savoir ce qu'il faut faire pour la collectivité, elles savent tout à les entendre.

 

D'apparence, on voit très bien leur milieu :

 

Un petit carré bien sage, un frais minois, des vêtements chics et de bonne coupe. Ce sont des petites bourgeoises devenues souvent des bourgeoises pédagogues car à l'avidité matérielle, elles rajoutent donc dorénavant la prétention de dicter au reste du peuple sa conduite. Au fond elles demeurent de bonnes bourgeoises avec des envies de faire dame patronnesse, moralisatrices compulsives jamais totalement guéries de névroses de pauvres petites filles riches.

 

Il ne faut surtout pas s'y arrêter à ce look bien sage, il est trompeur. Il est là pour camoufler bien mal toute une comédie sociale, une comédie des affects, une comédie du mépris social, du dédain de tout ce qui n'est pas elles.

 

Dans une vidéo diffusée sur "Kombini", le site d'info pour "bobos" con-cernés, elle suggère même de judiciariser l'expression de toute contradiction de ses opinions, ce qu'elle appelle le climato-scepticisme (voir cette vidéo). Que l'on ne pense pas comme elle qui fait partie de la frange la plus radicale de la gauche morale lui est insupportable. Et bien entendu quand on la met en face de son comportement, on est soit "taré", soit "dingue", soit bien entendu "réacs" (cf la vidéo en première ligne).

On s'étonne que lors de l'intervention chez Pascal Praud elle n'ait pas évoqué les fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire pour répondre aux journalistes présents.

 

Mais bien entendu elle a suggéré que si il la contredisait c'était par "machisme", par phallocratie et parce que c'était une femme. On s'étonne d'ailleurs de cette pose néo féministe systématique de victime, de faible femme harcelée par les méchants messieurs, elles sont de pures jeunes filles en détresse souillées par les hommes.

 

Curieusement, plus tard, certaines finissent en couple avec un petit voyou, un godelureau malin, un gigolo vulgos, qui les traitent en bonniche, ce que certaines ont l'air finalement de goûter avec plaisir...

 

Et c'est ainsi qu'Allah est grand...

Amaury - Grandgil

 

illustration empruntée ici



93 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 mai 15:18

     Sauf que cet article peut très bien s’écrire au masculin ;

    « Sachant intriguer et flatter les puissants, ils occupent hélas de plus en plus de postes de responsabilité.

    Ayant fait de bonnes études en bonnes »héritières« possédant les codes de la réussite sociale, les bons réseaux, les méthodes à appliquer, ils sont convaincus en plus de savoir ce qu’il faut faire pour la collectivité, ils savent tout à les entendre. »

    Ce n’est pas une question de sexe, mais de « chapelle ».

    Pour ce qui est de la stigmatisation de l’adversaire pour « machisme », il suffit d’utiliser une homologie du genre « antisémite », « raciste » ou « sectaire ».

    Ce n’est pas non plus une spécificité féminine de s’assortir d’une cruche dans son couple...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 mai 15:21

      @Séraphin Lampion

      ... en bons héritiers...


    • Albert123 15 mai 10:37

      @Séraphin Lampion

      Non cet article ne peut s’écrire au masculin sans perdre tout sens, 

      le profil décrit (avec brio) par l’auteur est typiquement féminin pour ne pas dire propre aux femelles (pour les distinguer des Femmes qui sont d’un tout autre calibre )

      l’équivalent féminin de « machiste » n’est pas « antisémite » ou « sectaire » mais « misandre », 

      Or aucun contradicteur un tant soit peu masculin ne vient se plaindre le lendemain sur tweeter ou autre, du caractère « misandre » d’une femme en voulant légiférer sur le (non) droit de réponse de certaines face aux autres.

      tout au plus les verra t’on se moquer (et avec raison) de la pauvreté de l’argumentation de ces bougresses qui n’ont finalement jamais fait autre chose que maquiller leur minois (ou écarter les cuisses) pour arriver là où elles en sont.

      c’est appel à la censure, c’est un mode de défense qui est dépourvue de toute forme de virilité : attaquer dans le dos, à posteriori et à distance pour éviter une confrontation directe, c’est une stratégie mesquine de faibles.

      et la virilité, n’en déplaise à la meute des métrosexuels épilés c’est ce qui caractérise en 1er lieu l’Homme bien compris

      La pauvrette, certainement bonne élève mais surtout psychorigide et intellectuellement limitée s’est fait mouchée par le crétin pascal praud (c’est dire le niveau) au point effectivement de lancer un appel contre le cré cré méchant patriarcat qui n’est pas d’accord avec les délires hystériques de ce qui n’est rien d’autre qu’une féminazie écologisée.

      la même chose a été observé par la cancre Schiappa qui accuse son propre père d’oppression patriarcale pour avoir juste rappeler à sa fille qu’elle est vraiment inculte ou encore de Fiona Schmitdt mouchée par Rochedy et incapable d’apporter le moindre argument. qui le lendemain vient gémir et pleurnicher chez ses copines femellistes.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 10:47

      @Albert123
      je suis d’accord, on ne peut écrire ce texte au masculin


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 12:05

      @Albert123. Des décennies de dictature de l’émotion dans tous les médias aux ordres n’ont pas relevé le niveau.


    • Albert123 15 mai 12:24

      @JC_Lavau

      comment pouvait il en être autrement, 

      si la civilisation est la conséquence de la logique et du rationnel.

      la barbarie est celle du diktat de l’émotion, de la pulsion animale primaire non controlée par soi même.
       


    • baldis30 15 mai 14:16

      « @Albert123

      bonjour,
       bonne analyse dont il faut retenir essentiellement un terme pour classer :
        »psychorigide "
      car c’est de cette caractéristique que souffrent nombre de ces suffragettes, mal dans leur peau, voulant réécrire l’humanité, et l’histoire sans oublier la biologie !


    • Jean 29 15 mai 19:10

      @Séraphin Lampion

      Une analyse un peu plus détaillée que celle proposée ici.

      https://www.youtube.com/watch?v=iFO04jpjiuE

      par un philosophe de droite en colère (lui aussi) contre l’effet de meute autour de Pascal Praud et Elizabeth Levy, (la droite poissonnière, ignorante et bête)


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 mai 08:52

      @Jean 29
      déjà rien que les termes employés disqualifient les sources proposées


  • julius 1ER 14 mai 15:49

    Mr Grandgil vous fonctionnez beaucoup trop avec des préjugés qui à la fin confinent à la caricature !!!!!

    Tout un article pour vous défouler avec des tas de clichés et de caricatures ...c’est un peu « too much » ... cette émission avec C Nouvian c’est vrai n’a pas atteint les sommets mais c’est aussi le format de l’émission qui veut çà .

    Pour vous les trotinettes c’est un progrès ou c’est déjà has been parceque trop dangereux ?????

    Est-ce qu’à Paris, il y a trop ou pas assez de pistes cyclables ??? parceque en réécoutant l’émission incriminée dont vous donnez le lien,(bravo quand-même) les réacs que vous ne citez pas n’avaient pas l’air d’aimer les pistes cyclables, c’est vrai qu’un vélo à Paris qui emmerde un Hummer quelle déchéance.. mais où va-t-on ????

    En province je peux vous dire qu’il y a des manques que dis-je c’est un vide sidéral et j’ajouterai même que les routes ne sont pas du tout pensées pour rouler à vélo et si je devais faire une comparaison avec un pays voisin immédiat cad la Suisse ...

    eh bien c’est le jour et la nuit et je vais même vous donner un scoop .... les suisses sur des routes un peu étroites, pour sécuriser les cyclistes ont tiré des lignes « marquage au sol » à 1 Mètre du bord en général de couleur orange qui représente un marquage continu ce qui a pour effet de sanctuariser le déplacement cycliste car tout véhicule à moteur se doit de respecter les cyclistes qui circulent dans ces zones mais ce qui est intelligent avec ce type de marquage c’est qu’en l’absence de cyclistes .. c’est le code de la route normal qui s’applique.... pas bête non et c’est un coût minime par rapport à des pistes cyclables qui ne sont jamais construites parceque trop onéreuses !!!!

    Cet aparté pour dire que çà ne sert pas à grand chose de dézinguer systématiquement les écolos même si parfois à l’image de C Nouvian qui n’a pas été très efficace ni performante dans cette émission, on ne va quand -même pas la lyncher pour çà, je veux dire que l’écologie qu’on le veuille ou non se doit d’être une priorité dans l’économie ... bien avant la financiarisation de celle-ci !!!!!! 


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 14 mai 16:24

      @julius 1ER
      l’écologie ce sont d’abord et avant tout des gestes de bon sens que nos ancêtres pratiquaient déjà.
      Certains bourgeois en redécouvrent, redécouvrant l’eau chaude, et rajoutent autour tout un discours de culpabilisation pénible du petit peuple.
      Rien à voir avec l’écologie de bon sens.
      Un moteur électrique de trotinnette coute un enfant esclave


    • Pascal L 14 mai 17:27

      @julius 1ER
      « cette émission avec C Nouvian c’est vrai n’a pas atteint les sommets mais c’est aussi le format de l’émission qui veut çà » Certes, mais Claire Nouvian n’y est pas allé par erreur. Elle savait très bien ce qu’elle cherchait et elle l’a trouvé :
      https://www.causeur.fr/claire-nouvian-pascal-praud-climat-161330
      La suite est nettement plus inquiétante :
      https://www.causeur.fr/claire-nouvian-levy-praud-ecologie-161358
      Tous les groupes minoritaires veulent se construire en victimes pour obtenir la reconnaissance. C’est très à la mode, mais ne soyons pas dupes de ce langage.


    • @Amaury Grandgil
      « Le bon sens » n’a jamais été le moteur des écolos et il ne le sera jamais .

      L’écologie politique est forme de manipulation, de Fake-new .

      Les écolos sont pour la plus part des gens abusés, ils font plus de mal que de bien.

      L’écologie politique doit être combattu avec les mêmes armes et les mêmes moyens que l’on emploie contre un autre parti quel qu’il soit .

      Parmi les dirigeants écolos il y a autan de dictateur de violent qu’ailleurs ( droite ,extrêmes droit ou gauche , socialiste ....etc).



    • julius 1ER 15 mai 08:16

      Un moteur électrique de trotinnette coute un enfant esclave

      @Amaury Grandgil
      Ne vous en déplaise Mr Grandgil, c’est le Capitalisme qui veut çà .... et non pas l’écologie , il ne faut pas tout confondre !!!!


    • JL JL 15 mai 08:38

      @julius 1ER
       
       ’’Un moteur électrique de trotinnette coute un enfant esclave 

      c’est le Capitalisme qui veut çà .... et non pas l’écologie’’
       
       Ce qui prouve une fois de plus que l’écologie et le capitalisme sont incompatibles.
       
      L’écologie est anti-capitaliste ; le capitalisme est anti-écologique.


    • foufouille foufouille 15 mai 08:41

      @julius 1ER
      si tu la fabriques en france, elle sera très peu rentable et écologique. on n’a pas de lithium suffisant en france.
      d’autres pays ont du lithium qui va vite devenir rentable d’exploiter.
      ce serait comme le café équitable : juste pour les riches écologistes.


    • julius 1ER 15 mai 08:54

      @foufouille

      oh les gars, c’est une assertion de M Grandgil , ce n’est pas la mienne !!!
       je n’ai rien contre les trottinettes et de plus il en va pour nombre d’objets dont les téléphones ce qui est encore pire car bien plus nombreux ... Mr Grandgil est assez sectaire et a une vision partielle et surtout partiale dans ses assertions !!!


    • foufouille foufouille 15 mai 09:31

      @julius 1ER
      mais ce qu’il dit est vrai car la demande écologique de machins électrique est bien produite en asie, le lithium dans des pays où les enfants travaillent.
      c’est vrai que les smartphones, ordinateurs et même un fauteuil électrique pour handicapé est fabriqué ailleurs aussi mais ce n’est pas de « l’écologie ».
       smiley
      il faudra aussi un tas de sources d’énergie avec stockage pour le tout « écologiste ».


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 10:48

      @foufouille
      il y a aussi les boues rares venant de Chine


    • foufouille foufouille 15 mai 11:00

      @Amaury Grandgil
      je doute que ce soit rare, la chine est juste moins cher pour l’instant.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 12:09

      @foufouille
      oui ils exploitent les travailleurs
      on appelle « boues rares » non pas parce qu’elles sont si rares hein smiley


    • foufouille foufouille 15 mai 17:31

      @Amaury Grandgil
      c’est spécifique à une bonne partie de l’asie, la culture du travail.
      le japon n’est pas communiste mais ils ont le même genre d’idéologie qui va jusqu’à la stérilisation de certains malades.


    • Jean 29 16 mai 14:15

      @Pascal L
      Un peu inquiet de voir Causeur pris comme réréfence,

      Vous avez aussi signé l’appel des 500 salauds ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mai 14:20

      @Jean 29. D’autant que Celui qui ne saute pas est un Moskal...


    • Pascal L 17 mai 21:24

      @Jean 29
      Vous avez le droit de ne pas aimer Causeur, mais au moins, ils ne se mettent pas à genoux devant la pensée unique. Si vous regardiez de plus près, il arrive souvent que des points de vue contradictoires y soient exprimés et c’est cela qui m’intéresse. J’ai tendance à lire des revues qui expriment des points de vue différents et provenant de pays différents de préférence et des revue où une bonne partie des articles sont accessibles gratuitement pour des raisons financières. Dans la presse, les divergences sont toujours significatives et c’est l"analyse de ces différences qui permet de construire une certitude. La pensée unique est malsaine.


  • le pire c’est qu’elle a lancer une pétition, tout ça parce qu’elle a eue des contradicteurs a son discours politique 

    c’est la « candidate aux élections européennes » , qui se présente (liste place publique) , qui a fait son « buzz »

    En fait elle voudrait censurer toutes opinions divergentes

    https://www.liberation.fr/debats/2019/05/09/jesuisfollederage-csa-protegez-notre-avenir_1725879

    Dans la catégorie « allumée » , nous avons aussi la végan « génocidaire »

    cette vidéo montre l’intolérance d’une végan qui affirme que les « omnivores » (humain mangeant de la viande avec des légumes) ne méritent pas de vivre 

    https://www.youtube.com/watch?v=8mWehRrWtxU

    les « écologistes politiques fanatiques » , « végan extrémistes » , militants antispécisme , commencent a vraiment faire peur par leurs idéologies

    Surtout que certains commencent sérieusement a penser a une réduction de la population

    http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/01/18/faut-il-reduire-la-population-mondiale-pour-sauver-la-planete/


  • berry 14 mai 17:46

    "On s’étonne que lors de l’intervention chez Pascal Praud elle n’ait pas évoqué les fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire pour répondre aux journalistes présents."

    Elle s’est rattrapée le lendemain dans une vidéo :

    "Je suis folle de rage que [les climatosceptiques] aient une tribune médiatique rétrograde, révisionniste et que ce soient des négationnistes qui aient accès à la télé pour transformer les cerveaux de nos concitoyens et les rendre plus bêtes et plus ignorants. Mais quelle irresponsabilité ! »

    Un filon qui marche bien, il faut l’exploiter.


    • @berry
      je suis même pas sûr qu’elle ne l’est pas déjà dit lors du débat faudrait revoir l’émission complète , mais il me semble que lors d’une joute verbale elle les traiter de « négationnistes du changement du climat »

      En tout cas , elle sait lancer une pétition au CSA ,
      Les « écolonazis » ont réussit a créer un délit d’opinion divergente ou de « blasphème » de leur idéologie ?

      https://www.liberation.fr/debats/2019/05/09/jesuisfollederage-csa-protegez-notre-avenir_1725879


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 12:17

      @generation désenchantée. Disons que conformément aux ordres transmis par tous les médias aux ordres, elle est négationniste de tous les changements climatiques antérieurs.
      Par exemple ceux qui ont endeuillé les règnes de Louis X et de Philippe V le long, et pas qu’en France : les archives révèlent les mêmes étés calamiteux, d’où famines et épidémies en Grande Bretagne, en Flandres et en Allemagne aussi.


    • michelm michelm 19 mai 20:25

      @berry

      Pile-poil. Voici la nouvelle terminologie qui se radine à fond de train afin e stigmaiser le moindre critique du dogme réchauffiste :
      " Les bonnes vieilles méthodes des socialistes nationaux d’Adolf Hitler et des communistes de Joseph Staline et de Mao Tse-toung font toujours recette : changer le vocabulaire pour intimider ses contradicteurs et faire peur au public. C’est ainsi que les climato-hystériques de l’ONU, de son GIEC, ainsi que les médias de complaisance, ont décidé de durcir les termes qu’ils utilisent lorsqu’ils exposent les thèses de leur secte. L’observatoire allemand du journalisme Jouwatch a découvert que la rédactrice en chef du journal britannique de gauche The Guardian, souffrant d’hubris chronique, a enjoint ses journalistes de ne plus notamment parler de « réchauffement climatique », mais de « surchauffe climatique » et de traiter à l’avenir les climato-sceptiques de «  négationnistes de la science du climat ».

      https://lesobservateurs.ch/2019/05/19/lhysterie-climatique-en-etat-de-surchauffe/

      Mais bon, est-ce pire que l’interdiction (avec sanction à la clef) qui se répand contre le droit de pratiquer et de faire du prosélytisme pour le BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions

      contre les produits israéliens) ?

      Nous assistons au retour des « heures les plus sombres de notre Histoire », sans aucun doute !


  • gerard JOURDAIN 14 mai 20:35

    mon dieu...si vous passez par là....

    pouvez-vous nous récupérer ces ayatollahs écolos...bobo....


    • baldis30 15 mai 14:39

      @gerard JOURDAIN
      bonjour,
      vous utilisez les bons termes ... ayatollahs, bobos ... il ne faut pas omettre nazis car ce trio de termes forme un ensemble pléonastique. En cela cet ensemble en est la résurgence parfaite ... à travers les épigones de ceux qui échappant à Nuremberg trouvèrent refuge au Moyen-Orient ou en Orient protégés par des roitelets, dictateurs, émirs et quelques autres titres ... même républicains ( qu’ils disaient ....) et même laïques ( qu’ils disaient aussi....) !


  • Kostic 14 mai 20:52

    Le contraire de sceptique, c’est crédule. Nous avons donc une agitation des gobe-tout qui se gargarisent de leur compréhension du climat ! Je ne sais pas, n’étant pas dans leurs têtes, mais à leur place, j’éviterais de me ridiculiser ainsi...

    Parmi ces groupes, nous avons des réalistes, qui estiment qu’il est naturel que le climat varie. Ce qui est sa nature profonde, faut-il le souligner ? De ces gens qui voudraient bien que l’on quantifie scientifiquement la part anthropique agissante.

    Ils se trouvent alors en opposition frontale à ces crédules, qui veulent tout faire pour que le climat varie le moins possible, sinon et selon eux, adios l’espèce humaine, ou peut s’en faut...

    Puisqu’ils s’opposent au changement, ce sont donc des climato-réactionnaires. Ce qui ne les empêche pas de se prétendre progressistes. Ceci se nomme schizophrénie. Ce qui fait que l’on peut considérer que Claire Nouvian est crédule et réactionnaire à tendances schizophréniques.

    Elle est également socialiste. C’est une tendance qui considère que l’idéologie doit faire plier la réalité. Parce que la réalité est souple, protéiforme, évolutive, incontestable, etc. Alors que l’idéologie est un refuge contre cette réalité. C’est encore une position réactionnaire.

    Nous sommes bien face, ici aussi, à des crédules qui s’imaginent pouvoir faire plier la réalité, face à des réactionnaires qui ne supportent pas l’évolution du réel, et face à des comportement schizophrènes vivant mal cette dualité du sens.

    Leur constante référence au progressisme révèle cette contradiction.

    Comme quoi, il convient de correctement nommer les choses.

    Voici pourquoi l’ensemble des socialisants ont un penchant très net (ou pas…) en faveur du réchauffement climatique anthropique.


     


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mai 20:59

      @Kostic Tiens...un transfuge de H16 . Mais la démonstration est pas mal dans l’ensemble. Bienvenue.


    • baldis30 15 mai 14:43

      @Kostic

      bonjour,
       « Claire Nouvian est crédule et réactionnaire à tendances schizophréniques. Elle est également socialiste. »
      Ne verseriez-vous pas un peu dans le pléonasme ?  smiley  smiley


    • Et hop ! Et hop ! 16 mai 20:06

      @Kostic : « ... Puisqu’ils s’opposent au changement, ce sont donc des climato-réactionnaires.  »

      Très bonne formule.

      Personnellement je milite pour le réchauffement climatique qui va rendre inutile l’isolation des maisons et le changements des chaudières.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mai 20:09

      @Et hop !

      Ou des climato-crédules...


  • lifeman 14 mai 21:51

    J’adore cet article.

    L’écologie est une chose trop sérieuse pour être confiée à des gens qui se réfèrent à cettedoctrine malthusienne marxiste qu’est l’écologisme !


    • leypanou 15 mai 09:34

      @lifeman
      cettedoctrine malthusienne marxiste 

       : vous avez oublié de gauche.
      MLP aussi parle d’écologie, elle est donc devenue marxiste et de gauche.


  • Galilée Galilée 15 mai 00:20

    Les « comme celles là » , ont un profil stéréotypé qui echappe rarement à la caricature .

    Un égo hypertrophique , psychorigide ,atteint du complexe d ’infériorité du « Penis déprivation syndrome », sur-compensé par une arrogance sans nuance , un jugement biaisé et irrationel .

    Quand elles sont journaleuses ou politicardes , passe encore ...Mais quand elles sont médecins ...


    • baldis30 15 mai 14:45

      @Galilée
      bonjour
       « Un égo hypertrophique , psychorigide ,atteint du complexe d ’infériorité du « Penis déprivation syndrome », sur-compensé par une arrogance sans nuance , un jugement biaisé et irrationnel . »
       décidemment aujourd’hui c’est le déferlement du pléonasme .... socialiste suffirait !


  • Clocel Clocel 15 mai 07:17

    Ah... Le bon temps où les Fourest et Autain chassaient en meute sur les petits matins de France Cul, notre radio communautaire subventionnée...

    Elles vous aurez sûrement pelé la prostate pour moins que ça, gaffe à la fatwa de ces enragées ! smiley


  • Pale Rider Pale Rider 15 mai 09:55

    Je n’ai pas vu l’émission et ne connais pas cette dame. Mais le portrait-robot qui est dessiné correspond bien à des nanas insupportables qu’on voit partout, très abondantes chez LREM (où leurs collègues mâles de 30 et 40 ans ne valent pas mieux).

    Mais il y a pire : la beurette revancharde, type Rachida Dati, la brute méchante, ou Najat Vallaud-Belkacem, la doucereuse exaspérante. Elles ont en commun d’avoir entièrement renié leurs origines et leurs traditions, elles se sentent bien dans les non-valeurs de leur époque, ce qui est de la radicalisation inversée.

    Dans le genre péremptoire, il y a un modèle caricatural, alias Edouard Ier, lui qui, par voie dictatoriale, a imposé le 80 km/h en prétendant définir ce qu’est la bonne conduite à destination de gens qui ont eu leur permis quand il était au biberon. Le macronisme, c’est la dictature soft des brillants individus qui ont tout compris et qui imposent aux manants de vivre comme eux ont décidé qu’il fallait vivre. Même Sarko s’est tenu un cran en-dessous, et c’est pourquoi la crise des Gilets Jaunes n’a éclaté que sous Macron.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 10:10

      @Pale Rider
      Elles ont en commun d’avoir entièrement renié leurs origines et leurs traditions, elles se sentent bien dans les non-valeurs de leur époque, ce qui est de la radicalisation inversée.

      Faudrait savoir :

      elles n’ont pas le droit d’être aussi bêtes que leur époque, mais les autres si ?
      Parce que si, par hasard, elles ne « reniaient pas leurs origines » (je ne sais pas exactement ce que ça veut dire, mais admettons), Amaury Grand Gueule les traiteraient sûrement de mauvaises Françaises.

      Et si elles donnaient des prénoms exotiques à leurs gosses, alors là ce serait la curée smiley

      On n’en sort pas, de cette parano ambiante, et de cette recherche perpétuelle des damnés.

      Si j’étais un huguenot comme vous, moi ça m’interpellerait.

      Je vous retourne donc la question :
      Vous apportez quoi au Bien Commun ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 10:50

      @Pale Rider
      exact, les petites beurettes aux dents longues


    • Pale Rider Pale Rider 15 mai 11:14

      @Olivier Perriet
      Vous soulevez un débat intéressant. A mon sens, le problème est dans le entièrement. Ce que je n’aime pas, ce sont les gens qui virent leur cuti et qui renient tout ce qui les a portés. Par exemple, je pense qu’au niveau de la structure familiale, les musulmans (comme les cathos et une partie des protestants) nous rappellent à un peu de bon sens. On est loin de Dati, ex-Ministre de la Justice, qui fit un enfant sans père connu, ou de NVB qui promeut toutes les « valeurs » de dissolution des genres prônées par le PS. Je le dis avec d’autant plus de regret que je suis chrétien avec des idées de gauche (en gros : privilégier un peu de compassion par rapport à la rigueur, l’humain par rapport à l’économique ; mais alors, que reste-t-il de la gauche ? autre problème). C’est dire si, entre les intégristes, les ultra-libéraux et les « dissolvants » des moeurs, je me sens orphelin !
      Quant aux prénoms, je m’en fiche. De ce point de vue, Zemmour, qui porte un prénom viking, se couvre de ridicule, en plus d’être un personnage infâme.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mai 13:30

      @Pale Rider

      NVB avait inversement été accusée, par la droite la plus bête du monde, et sur la base de ses « origines », d’être trop complaisante avec l’islamisme.

      Qu’est ce que vous savez de la profondeur de leur être ? Pourquoi vous ne les traitez pas « comme tout le monde » ?

      On a tout à fait le droit de trouver qu’elles défendent des idées idiotes en politique et de les combattre à ce titre. C’est d’ailleurs bien largement suffisant.

      Qu’est ce que des considération personnelles, ou sur leurs « origines » (que vous ne maîtrisez pas vraiment d’ailleurs : qu’est-ce qu’on sait de la vie familiale de Rachida Dati ? Ou du « moi intime » de NVB ? Rien en réalité) viennent faire la dedans ?

      Votre théorie ressemble à l’Inquisition, typiquement celle d’Amaury, qui prétend connaître les coeurs et les âmes.

      C’est à pisser de rire - ou à pleurer. Cette essentialisation des individus n’a objectivement rien voir avec la république, la laïcité, ou l’édit de Nantes.

      À vous lire, on comprend pourquoi la gauche classique (càd le PS) est tombé aussi bas et ne s’en relèvera pas.


    • baldis30 15 mai 14:53

      @Pale Rider

      bonjour
      «  nanas insupportables qu’on voit partout »
       c’est général mais dans certains cas notamment en politique c’est très visible et cela s’aggrave lorsqu’elles ont perdu le pouvoir et ne sont pas prêtes de le retrouver ! (Cas du PS , et de toutes celles qui se sont reconverties LREM pour essayer de se sauver du naufrage en abordant une chaloupe déjà à la limite de la catastrophe )


  • bourrak 15 mai 10:25

    Il n’y en a pas beaucoup, de femmes sachant débattre, elle sont toujours submergées par leurs émotions et maîtrisent moins bien la logique.


  • "Curieusement, plus tard, certaines finissent en couple avec un petit voyou, un godelureau malin, un gigolo vulgos, qui les traitent en bonniche, ce que certaines ont l’air finalement de goûter avec plaisir".. ..


    ... idem pour les mecs à responsabilités, grands chefs au boulot, .. et une fois à la maison, ben sont doux comme de gentils toutous,.. et obéissent sans broncher aux ordre : « mets tes patins », « sort la poubelle », « range tes affaire » etc et !!


    @+ P@py


  • George L. ZETER George L. ZETER 15 mai 10:57

    bon faut dire que le praud n’inspire pas à l’intelligence, alors avec une « cousine » à la loiseau, il est vrai que ça ne pouvait pas aller bien haut avec cette virago.


  • Crab2 15 mai 11:24

    Le mot et la chose

    En France la beauté n’est pas un risque - puisque que dans notre pays, la pensée est la seule lumière – Suite :

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/05/le-mot-et-la-chose.html



  • ETTORE ETTORE 15 mai 12:43

    Vous verrez ....

    Avec une bouche en cul de poule comme celle là.....

    Bientôt...interdiction de faire pipi, debout, contre un arbre....même en pleine forêt !


  • Traroth Traroth 15 mai 12:54

    L’article du Figaro indiqué en lien, et cet article lui-même ne change rien aux faits : Cette femme a été invitée pour être exécutée, entourée de personnes hostiles, en commençant par Praud lui-même, constamment interrompue, insultée, etc. L’auteur rame pour essayer d’effacer ce fait, mais bien entendu, ça ne marche pas.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 18:28

      @Traroth
      En regardant la vidéo EN ENTIER les seules insultes que j’entend c’est celle qu’elle dit aux autres


    • Jean 29 16 mai 14:20

      @Amaury Grandgil

      La première insulte est prononcée à 9’ par E Levy : « vous êtes folle, vous êtes folle »

      en réponse à « c’est dingue » de Claire Nouvian.

      Ben oui, c’était bien dingue !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 mai 15:44

      @Jean 29
      C’est vrai que dire à quelqu’un que son discours est dingue « vous ètes dingues » c’est très aimable


    • Traroth Traroth 22 mai 14:55

      @Amaury Grandgil
      Et bien allez consulter un ORL...


  • Positronique 15 mai 12:55

    Article de mouture de misogyne.


  • charly10 15 mai 14:58


    Bonjour Amaury

    Entièrement d’accord avec vous. Comme je l’avais déjà écrit sur ce blog, Claire Nouvian, avec ses autres collègues alarmistes, dont, entre autre Duflot et toute la clique se référents aux mouvements écologistes, sont devenues des intégristes environnementaux. Et certains médias sont dans la même philosophie : Haro sur ceux qui ne partagent pas la doxa, sur ceux qui émettent des doutes sur les sacro saintes analyses des organismes ONUSIEN type GIEC.

    Ces gens s’étonnent, par exemple, qu’on puisse douter des de l’efficience du CO2 dans le réchauffement. Ils sont dans le dogme et se retranchent derrière des arguments scientifiques qu’ils pensent inattaquables.

    Hors, en ce qui concerne le climat, même au sein des scientifiques affidés au GIEC, il existe des contradicteurs sérieux. Discuter sur le dogme CO2 anthropique n’est pas être « climatoseptique » au sens péjoratif que donnent les tenants de la doxa carbocentrique. C’est au contraire une démarche procédant de la logique scientifique.

    Dans le domaine climatique rien n’est fixé, le domaine est trop vaste et les moyens d’investigation encore trop limités. Et puis il y a une part de la nature que l’homme ne pourra jamais appréhender.

    je préfère beaucoup l’avis d’ une femme publique comme Sylvie Brunel *, géographe, économiste et écrivain, vient remettre en place, dans son dernier ouvrage, tous ces alarmistes, catastrophistes, bienpensants, qui nous pourrissent la vie à longueur d’année en nous accusant de tous les malheurs du monde. Extrait :

    « Bien sûr le changement climatique est une réalité. Bien sûr le défi écologique doit être relevé. Mais annoncer sans cesse le pire, transformer l’écologie en contrainte, personnifier la planète, appeler à l’expiation crée inutilement des sociétés de violence et de frustration. Brandir le spectre de la fin du monde nous mène dans l’impasse. Car le règne de la peur induit la violence. Croire que l’on incarne la pureté, embrigader la jeunesse, c’est mobiliser des armes dont on ne maîtrise jamais le pouvoir. Dont on ne mesure jamais jusqu’où elles vont nous entraîner ».

    *« Toutes ces idées qui nous cachent la vie » Sylvie Brunel

     


    • joletaxi 15 mai 15:21

      @charly10

      je suis effaré de lire ceci
      j’espère que dans sa sagesse, le président obligera les réseaux à supprimer dans la minute ce genre de publication

      Il n’est plus temps de discuter, la catastrophe est là sous vos yeux, et vous tentez de vous rassurer , en donnant foi aux élucubrations de quelques pseudo savants, à la solde de lobbys .

      Votre nom figure déjà sur des listes pronées par des associations citoyennes, rien à voire avec la liste infâme de Monsanto qui nous révèle que la reine du Chabichou est opposée au roundup.

      Pensez aux enfants
      pensez à Sainte Greta, vous ne voulez tout de même pas aggraver son trouble avec vos carabistouilles.

      Vive la taxe carbone
      à bas la viande
      vive l’ordinateur en circuit court
      à bas la bagnole
      vive la trottinette
      à bas le nucléaire
      vive les éoliennes, les panneaux, l’isolation, le local,

      c’est une guerre
      les ennemis sont parmi nous
      et même s’ils ne le disent pas, ils ne croient pas, il faut les obliger à prêter allégeance, les forcer à bouffer du tofu, à utiliser des toilettes sèches, et des couches tricotées, à rouler à vélo, et à quelques heures de sains travaux dans des jardins citoyens.
      Notre salut est à ce prix
      subsidiairement, il faut saboter les canots vendus aux migrants, leur vendre des vaccins homéopathiques,des antibiotiques frelatés, maintenir l’interdiction du DDT, on est beaucoup trop nombreux,enfin pas nous hein, eux.

      Vous croyez que C Nouvian m’acceptera en ami sur fessebouk ?


    • charly10 15 mai 17:54

      @joletaxi

      « Vive la taxe carbone
      à bas la viande
      vive l’ordinateur en circuit court
      à bas la bagnole
      vive la trottinette 
      à bas le nucléaire
      vive les éoliennes, les panneaux, l’isolation, le local »

       Parfait.. Libre à vous de croire ce que vous voulez, mais dans une démocratie chacun a le droit de s’exprimer. Vous vous exprimez en ici en inquisiteur.  Calmez-vous et respirez !!!


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 18:32

      @joletaxi
      voire sur touitteure


    • joletaxi 15 mai 19:11

      @charly10

      me calmer, me calmer alors que les espèces disparaissent à toute vitesse, que les sols sont morts, pollués ; cancérigènes, que la mer monte à toute vitesse, qu’il n’y a plus de neige, qu’il fait chaud, froid, sec, pluvieux,et que les enfants toussent, sont dépressifs,que les agriculteurs se suicident en masse,que....

      des millions de savants le confirment,et vous me demandez de me calmer
      si j’étais une femme( d’ailleurs je suis d’une génération qui ne se posait pas la question, j’ai petet raté mon moi profond, allez savoir) je vous dénoncerais pour sexisme, comme cette pauvre Nouvian

      mais non je blague
      comme l’égérie des démocrates la petite Cortez
      https://wattsupwiththat.com/2019/05/13/aoc-recants-world-ending-in-12-years-due-to-climate-change-it-was-a-joke/

      d’ailleurs paraît que Mr le président est très agacé, car ces GJ n’ont aucun humour, et n’ont pas compris sa blagounette avec la taxe carbone, pourtant elle était bonne, ce que l(on a ri


    • Pale Rider Pale Rider 16 mai 14:44

      @joletaxi
      Sans pneus, les vélos. A bien préciser pour être encore plus écolo.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mai 15:04

      @Pale Rider

      En boyaux ? Les vegans vont vous tomber dessus ...


    • charly10 16 mai 18:01

      @joletaxi

      Bon, je vous aime bien, moi non plus je ne suis plus tout jeune.

      Mais je vous conseille quand même de vous modérer ; me dire que « Des millions de savants le confirment », là je tousse !!!!! Si vous désirez investiguer moi j’ai passé des heures et des jours à lire les statuts et les rapports GIEC. Je vous joins ce lien que je vous conseille de lire et vous verrez ce que sont les réunions GIEC et les sujets abordés souvent bien loin des problèmes climatiques. http://enb.iisd.org/climate/ipcc45/

      Pour infos le GIEC c’est une soixantaine de permanents basés à Genève, et entre 1000 et 2000 experts chargés d’un travail type comité de relecture.

      C’est un organe intergouvernemental et scientifique comptant 195 pays membres. Il n’entreprend pas de nouvelles recherches ni n’assure la surveillance des données liées au climat. Il procède plutôt à des évaluations de l’état des connaissances sur les changements climatiques, sur la base de la documentation scientifique et technique publiée et ayant été soumise à un examen collégial. Les rapports du GIEC se veulent pertinents pour les politiques, sans être normatifs.

      Bonne nuit


  • baldis30 15 mai 15:25

    bonsoir,

    « le règne de la peur induit la violence »

     bien d’accord avec vos remarques. Il est regrettable que le mathématicien ( parait-il brillant ... comme le crane d’un chauve ?) de service n’ait pas eu le courage d’exposer à ses congénères la théorie des catastrophes d’un certain Thom ( médaille Fields parait-il) où l’existence d’un grand nombre de paramètres ne permet plus d’envisager la stabilité ... Selon cette théorie déjà avec quatre paramètres indépendants rien ne peut être stable ... alors je vais en citer quelques uns :

     la circulation des courants dans les grands détroits soumis à des variations relatives importantes liées à un tectonisme actif superficiel ( Behring, Sonde, Torres, Bab el Mandeb, Floride pour un exemple limité )

    la circulation thermohaline liée à la configuration des plaques

    l’activité solaire

    l’activité volcanique aérienne (aérosols, dont .... dont ... )

    l’activité volcanique sous-marine

    Et la dernière découverte géniale des islandais qui pourtant sur le plan économique nous avaient habitué à mieux ) : stocker le CO2 des volcans comme l’indiquait hier le site du très sérieux journal romain la Repubblica !

     et vous ajoutez

     « Croire que l’on incarne la pureté »

    ce n’est pas sans le rappeler les costumes d’une blancheur lustrale dont s’affubla un maréchal du IIIème Reich se prenant pour un personnage de Lohengrin !


  • Jean 29 15 mai 19:05

    Elle se fait traiter d’hystérique, intolérante, psychorigide, ayatollah, khmer vert...

    sans doute au nom de principes de respect et de tolérance... 

    Ca craint !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 19:10

      @Jean 29

      Faut pas demander le respect des autres quand on n’ en a même pas un échantillon sur soi .


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mai 19:26

      @Jean 29
      Après ses injures


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 19:34

      @Jean 29. Au fil des années, les meutes et la pensée de meute, on commence à connaître.
      Sous la direction de son climastrologue Jean Jouzel, la princesse NKM traite tous les incroyants de « connards », et Alain Lipietz nous traite de « criminels ». En effet, contrairement à lui, nous avons le niveau scientifique nécessaire pour dépister les fraudes des climastrologues aux ordres des banksters et pétroliers.

      Sur un point, je suis d’accord avec toi : Claire Nouvian n’est pas un ayatollah mais une ayatollahte. En toute conformité au standard dans sa meute.


  • Jean 29 16 mai 14:10

    Un autre point de vue, étayé celui là, et visionné plus de 470 000 fois.

    C’est une analyse sur la manipulation de l’émission par un animateur incompétent pour discréditer son invitée.

    https://www.youtube.com/watch?v=q5597F0CLQA&app=desktop

    Quant au débat sur la réalité du réchauffement climatique, Pascal Praud nous a rassuré lors de son passage chez son pote Hanouna : « je ne suis pas climatosceptique ! ». Encore heureux.


Réagir