jeudi 6 juin - par LATOUILLE

Macron sauvera-t-il la soldate Hayer

L’irruption du Premier ministre Gabriel Attal au beau milieu d’une interview de la tête de liste Renaissance, Valérie Hayer, pour les élections européennes a suscité plus d’émoi dans le landerneau médiatique que parmi les citoyens. Un émoi tel que la classe politique s’en est emparé pour une Affaire. Cet incident, aussi déplacé et impoli qu’il soit, vaut-il le battage qui est fait autour de lui ?

 Un Premier ministre qui surgit, de façon inopinée, au beau milieu d’une interview est une marque d’impolitesse et d’irrespect ; irrespect vis-à-vis des journalistes qui conduisent l’interview et irrespect (si celle-ci n’était pas au courant) de la candidate. Irrespect aussi vis-à-vis des téléspectateurs qui mesureront les qualités « humaines » du parti Renaissance à l’aune de cette impolitesse. C’est une impolitesse dans la mesure où il s’agit d’un irrespect des règles de la politesse : qu’est-ce ici la politesse ? Il est bien difficile de définir la politesse qui repose essentiellement sur des conventions entre les gens dans un milieu donné : ici on peut considérer qu’il y a impolitesse dans la mesure où il est convenu que l’on ne se mêle pas d’une conversation dans laquelle on n’est pas invité. Mais, Gabriel Attal qui ne manque pas d’éducation (reste à savoir laquelle) est suffisamment infatué pour se dispenser de toute politesse. Or il est reconnu que l’infatuation et le manque d’éducation sont les sources ordinaires de l’impolitesse ; les parlementaires en font la démonstration régulièrement au cours des débats à l’Assemblée nationale. Jean Giraudoux, dans La guerre de Troie n’aura pas lieu, écrit : « Les nations, comme les hommes, meurent d'imperceptibles impolitesses. » Une phrase qui peut sans doute s’appliquer pleinement aux femmes et aux hommes politiques ainsi qu’à leurs partis.

 Gabriel Attal, né et élevé dans la bourgeoisie, biberonné à la politique quasiment depuis sa naissance, non seulement ignore ce que sont les gens autres que ceux « de sa classe » et de surcroît manifeste un certain mépris pour eux. Il ne suffit pas d’aller serrer des mains au cours d’une visite pour être respectueux des gens ; je reprends ici la définition du respect que donne l’ONU[1] : « Respecter, c’est penser et agir positivement avec autrui comme avec soi-même (respect de soi). Respecter implique de se soucier de l’impact de nos actes sur autrui, d’être inclusif et d’accepter les autres pour ce qu’ils sont, même lorsqu’ils sont différents. Le respect commence par la confiance et il est lié à l’empathie, la compassion, l’intégrité et l’honnêteté ». Autant de choses qu’ignore ce trop jeune Premier ministre ; son âge n’est pas en cause, ce qui l’est c’est son immaturité comme l’a très bien expliqué Lionel Jospin dans une récente tribune dans le journal Le Monde. Emmanuel Macron en nommant Gabriel Attal a commis la même erreur que celle que les Français qui l’ont élu avaient faite en oubliant que d’Hannah Arendt à Jean-Paul Sartre en passant par Jean Piaget (et d’autres) on sait qu’un homme n’est pas ce qu’il est, mais ce qu’il fait, « qu’il n’a pas de nature mais une existence » ; Sartre écrivait : « L’homme n'est rien d'autre que son projet, il n'existe que dans la mesure où il se réalise, il n'est donc rien d'autre que l'ensemble de ses actes, rien d'autre que sa vie. »

 G. Attal, ce godelureau de la politique dont les manières galantes ne concernent que la sphère de la politique politicienne présente bien l’image du « Miles gloriosus » ou « soldat fanfaron », ce personnage type de la littérature qui désigne le soldat se vantant d'exploits qu'il n'a pas accomplis. Ainsi, ce soir-là il est entré sur scène goguenard avec force postures théâtrales, interrompant l’interview il s’adressa directement au public faisant fi de la candidate et surtout des journalistes dont l’un d’eux eut tout de même le courage (l’audace) de lui demander s’il pouvait continuer son interview, en somme il demandait si le Premier ministre l’autorisait à effectuer son travail. Un fanfaron sur scène fut de nature à émouvoir la classe politique et les journalistes. Je comprends l’émotion de ces derniers si peu habitués à mener des interviews inopinées, désormais toute interview est préalablement calibrée dans une relation de complicité entre les services de communication (du politicien comme de l’artiste ou le sportif) ; souvenons-nous de l’interview qu’accorda Emmanuel Macron où Edwy Plenel osa interroger le Président au-delà du cadre habituel ou/et de celui prévu : on ne revit jamais un journaliste de Médiapart interviewer en direct un membre du gouvernement et il est à se demander si les membres de ce média ne sont pas persona non grata à l’Élysée. Le « corps » journalistique vexé et courroucé, soit, mais moins que les politiciens qui ont vu dans cette intrusion une occasion de démonter les manœuvres du pouvoir macroniste. Alors il y a une Affaire qui, toutefois, ne vécut pas plus qu’un fétu de paille, ces politiciens ignorant sans doute la phrase de Richard de Bury[2] : « C'était précisément, remarque l'auteur que nous suivons, découvrir un fétu dans l'œil de son voisin, pendant qu'il portait une poutre dans le sien. »

 Mais, Valérie Hayer fut-elle déstabilisée, vexée ou simplement affectée par l’intrusion de Gabriel Attal ? J’ai regardé une dizaine de fois la vidéo montrant l’intrusion et la saynète (pour faire plus moderne : le sketch) jouée par Attal et je n’ai pas trouvé qu’elle ait été déstabilisée ni même gênée. N’était-elle pas tout simplement avertie que le Premier ministre allait venir interrompre l’interview ? Éclater de rire en voyant le Premier ministre entrer sur scène ne me semble pas être la manifestation d’une surprise lorsqu’on a affaire à une femme politique de la trempe de Valérie Hayer. Certes elle fait un peu figure de dernière roue de la charrette que le président Macron a choisie après que les principaux leaders (parmi eux d’ailleurs le Premier ministre en personne) de son parti aient refusé de conduire la liste Renaissance pour ces élections européennes ; ce n’est que le 28 février qu’il fut porté à la connaissance des citoyens que Valérie Hayer conduirait la liste Renaissance pour ces élections au Parlement européen. La presse ne manqua pas de sauter sur cette situation pour essayer de montrer les difficultés que pourraient rencontrer le mouvement macroniste et avec lui son leader Emmanuel Macron dont le leadership apparaît nettement en état de faiblesse. Au-delà de la presse les leaders politiques de l’opposition emboîtèrent le pas aux journalistes à la fois pour critiquer Emmanuel Macron et déstabiliser la candidate macroniste en appuyant sur trois points : la candidate fait figure de « roue de secours », elle est inconnue du grand public, elle ne présenterait pas une personnalité politique forte. Pourtant sa biographie sur Wikipédia donne à penser qu’elle est une « vraie femme politique », d’ailleurs il n’apparaît pas qu’elle ait fait beaucoup d’autres choses que de la politique : « Valérie Hayer est fille d'agriculteurs établis à Saint-Denis-d'Anjou en Mayenne. […] Elle passe un diplôme de droit public et devient experte en finances auprès de collectivités locales (pendant combien de temps). Elle travaille ensuite en tant qu'assistante parlementaire pour plusieurs sénateurs, parmi lesquels Pierre Jarlier, membre de l'Union des démocrates et indépendants (UDI) puis de La République en marche (LREM), puis pour l'eurodéputé mayennais Jean Arthuis (UDI puis LREM). Elle est élue députée au Parlement européen en 2019 sur la liste Renaissance de La République en marche. En avril 2021, elle est nommée présidente de l'Association pour une Renaissance européenne. En octobre 2021, elle est désignée coprésidente de la délégation Renaissance (renommée L'Europe Ensemble à l'été 2022) au Parlement européen.  » Finalement elle est assez semblable à Emmanuel Macron et à Gabriel Attal : elle n’a jamais véritablement travaillé ailleurs que dans la politique ; ce qui la différencie d’eux c’est qu’elle n’est pas issue de la bourgeoisie, elle est issue d’une famille d’agriculteurs[3], bien sûr il y a des agriculteurs riches et des agriculteurs pauvres mais là n’est pas le débat ; de cette ascendance elle a sans doute retenu des valeurs qui peuvent la rapprocher des citoyens ordinaires. Donc Valérie Hayer n’est pas une novice en politique et elle possède les compétences et les capacités à organiser un discours politique censé être efficace même si cela ne se voit guère et ne s’entend pas beaucoup. Il est vrai que jusqu’à présent, elle le reconnaît, elle s’était tenue très éloignée des médias. Or de nos jours il n’est pas possible d’œuvrer en politique au sens de la politique qui conquiert le pouvoir sans maîtriser parfaitement la communication médiatique. De fait, son début de campagne fut assez morne et on n’y voyait pas apparaître des objectifs politiques nets. Alors, tel Zorro, le binôme gouvernemental (Emmanuel Macron et son clone Gabriel Attal) devait monter au créneau et assurer la défense de la candidate. C’est ainsi que l’un et l’autre ont de très nombreuses fois pris la parole à propos de l’Europe en lieu et place de la candidate[4]. L’incursion de Gabriel Attal sur le plateau de télévision marquant une sorte d’apogée dans ce travail de sauvetage ; il fallait montrer que la liste Renaissance a un programme politique et des ambitions pour l’Europe, et que Valérie Hayer est la courroie de transmission entre Emmanuel Macron et les citoyens français pour porter à leur connaissance ce programme.

 Cela ne suffira pas à sauver la soldate Valérie Hayer, si tant est qu’elle ait besoin d’être sauvée (et de quoi), car ça ne réconciliera pas les Français avec Emmanuel Macron. À travers l’analyse que Félicien Faury a faite du vote en faveur du Rassemblement National on voit l’ampleur du fossé entre les citoyens et le président de la République que l’auteur relate dans une interview donnée au média en ligne BASTA[5] : « Ce qui est intéressant avec Emmanuel Macron, c’est qu’il synthétise ces deux critiques[6]. Ancien banquier, il est très fortement identifié au monde de l’argent. C’est aussi une personne qui est souvent qualifiée d’« intelligente », mais cette intelligence va être mise au service d’une certaine hypocrisie, de manière à cacher sa propre impuissance et le fait qu’il va servir avant tout ses propres intérêts. » On retrouve une analyse convergente bien que n’évoquant pas les mêmes problématiques dans la dernière émission de XERFI Canal[7] intitulée « Emmanuel Macron face au spectre du déclassement des classes moyennes » : « Plus globalement, l’objectif de plein-emploi de Macron a eu un coût social. Il a été mené en rognant sur deux grandes assurances : les retraites d’abord, attaquées en début de mandat par un report des cotisations sur le travail sur la CSG puis sur le terrain de la durée de cotisation. Installant le sentiment qu’il faut aujourd’hui travailler plus pour gagner moins et moins longtemps en tant que retraité. Et ensuite l’assurance chômage qui a subi de nombreux assauts. Le risque de chômage est moindre sous Macron, mais il est aussi moins bien assuré. » […] « À cela s’ajoute en arrière-plan l’incroyable accélération numérique de l’IA, qui vient percuter tous les métiers de services, avec un fort pouvoir de déstabilisation des professions dites intellectuelles. Et face à cela un appareil éducatif perçu comme dysfonctionnel et de plus en plus sélectif, qui au lieu d’être le marchepied de l’ascenseur social, se transforme de plus en plus tôt en machine à frustration et à exclusion, le psychodrame autour de Parcoursup en faisant pour sa part l’écho chaque année. En misant trop sur l’emploi et le ruissellement, Macron a loupé son rendez-vous avec les classes moyennes. »

 Ce n’est pas la soldate Valérie Hayer que cherche à sauver Emmanuel Macron, c’est lui-même qu’il veut sauver ; à travers cette campagne électorale il veut redorer un blason qui est particulièrement terni, il cherche à masquer ses échecs politiques qui ne sont pas loin d’être aussi graves et catastrophiques que ceux qu’avait engrangés François Hollande. En tout cas sous « le règne » de Macron les riches sont plus riches et il y a de plus en plus de pauvres.

 Il n’y a donc pas véritablement d’Affaire à propos de l’intrusion de Gabriel Attal, il y a simplement une pantomime minable orchestrée par un président de la République aux abois dont l’image est plus qu’écornée, qui déclarait pendant sa campagne électorale vouloir rassembler la France et qu’il a clivée comme jamais ce ne fut le cas. Une pantomime jouée par un godelureau qui n’a aucune consistance. De cette séquence pitoyable personne ne sort grandi ni les politiques, ni le gouvernement, ni la Politique, pas même les journalistes trop prompts à faire du sensationnel avec la moindre broutille « politique » ou sociétale.

 Quant aux citoyens, tellement habitués à être méprisés, ils ont surtout bien rigolé de cette pantomime, conscients qu’ils sont qu’elle ne changera rien à leur intention de vote ni à leur destin.

 


[2] Dictionnaire Le Robert, définition de « fétu de paille ».

[3] Revue française de généalogie : Comme indiqué dans n° 272, on ne peut trouver meilleur exemple de généalogie paysanne que celle de Valérie Hayer, sœur, fille et petite-fille d’agriculteurs. […] Des paysans presque tous modestes […] tous concentrés dans un cercle d’à peine 20 km de rayon : la région du Haut-Anjou, […] Les HAYER eux-mêmes offrent un remarquable exemple d’enracinement, puisque établis, au moins depuis Étienne, né vers 1580, dans cette commune de Saint-Denis-d’Anjou…

[4] On notera le débat télévisé qui réunit Jordan Bardella, candidat du RN, et Gabriel Attal, candidat « à rien ».

[5] BASTA Vote RN : « Le racisme est une force d’attraction politique qui ne doit pas être prise à la légère » interview de Félicien Faury à propos de son livre Des électeurs ordinaires - Enquête sur la normalisation de l'extrême droite. Vote RN : « Le racisme reste une force d’attraction importante » - Basta !

[6] La première a trait à l’argent : certaines élites politiques se seraient « gavée » en profitant de leur position dominante pour s’enrichir, la deuxième concerne la « parole politique » où on trouve que les élites politiques sont de beaux parleurs, des donneurs de leçon, qui parlent beaucoup mais qui ne font rien.



90 réactions


  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 09:37

    (1/2). La chasse à Macron comme seul horizon, c’est bien sûr un piège. Qui n’a pas encore compris que Macron quand il deviendra gênant ou contre-productif sera écarté comme un Fillon et que d’autres manœuvres et solutions sont d’ores et déjà en expérimentation. Et qu’il s’agit donc de voir plus loin pour ne pas tomber dans la trappe pourtant pas très discrète que l’on nous a bien montrée avec insistance tellement nos oligarques et leurs employés des médias et des instituts d’opinion nous prennent pour des imbéciles incapables de réfléchir au-delà de ce qu’ils racontent et nous montrent.

    Des oligarques qui envisagent maintenant sérieusement de soutenir une coalition avec l’extrême-droite tout en remettant en selle un tenant du social-libéralisme à la Hollande, Vals et compagnie qui peut toujours être utile dans des moments délicats. Qui peut toujours servir, ayant déjà fait ses preuves puisqu’il vote toujours dans le bon sens dans les moments décisifs. Von Der Leyen a commencé d’en parler avec Méloni et MLP cherche comment intégrer l’équipe pendant que des contes de fée sont racontés aux électeurs.


  • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 09:37

     

    (2/2).Nous avons une indigestion de cette manière de faire de la politique. Heureusement il y a un remède.

    Ne pas voter c’est se donner la garantie de devoir subir le bon vouloir de ceux dont on ne veut pas, de devoir faire grève et défiler maintenant à ses risques et périls dans les rues (sauf si on est la FNSEA) afin de conserver un peu de dignité et d’estime de soi pour avoir droit au final à un pied-de-nez 49-1.2.3 soleil. Et de devoir entendre encore et encore à longueur de journée la condescendance de journalistes et experts de tous poils croyant s’adresser à de plus ou moins braves gens assez limités en nous expliquant ce qui bon pour nous que nous serions incapables de concevoir et comprendre. Notre abstention est ce qui a laissé le champ libre jusqu’ici aux jeux qui se trament entre ce que représentent la macronie et l’extrême-droite qui se disputent les places pour savoir qui servira au mieux les intérêts des oligarques qui leur dictent leurs priorités et lignes rouges. Ce jeu ne fonctionne en réalité que d’extrême justesse et sera rendu impossible ne serait-ce que par quelques points de participation de plus au vote. Allons-y pour ne pas avoir de regrets en ne perdant pas de vue que les bénéficiaires de ce jeu votent toujours en pratiquant le vote utile sans état d’âme quand ils se savent menacés. La macronie et LR, menacés par la NUPES au scd tour des législatives ont apporté de 50 à 60 mandats au RN.

    La marche à monter, c’est celle de la fin des oligarques qui s’abritent derrière la façade d’une démocratie libérale qui se dit représentative. C’est celle d’une authentique démocratie fondée sur des concitoyens correctement informés, respectés et en capacité de se faire respecter et des mandants responsables. En conjuguant justice sociale et responsabilité écologique.

    Marchons résolument vers une démocratie de citoyens. Il s’agi, par un processus constituant incluant notre participation de citoyens de fonder une VI° république afin de construire une démocratie fonctionnelle et responsable. C’est un gros morceau mais ne pas le faire, c’est nous préparer des lendemains de plus en plus difficiles. Il s’agit de tout faire pour que notre pays et l’Europe politique deviennent des entités non alignées, indépendantes et respectées. Votons en masse, ne laissons plus le terrain à ces usurpateurs et leurs combinaisons sans fin.

     


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 09:38

      @Octave Lebel

       Manon Aubry : 10 propositions pour tout changer dès le 9 juin (15 mars 2024)

      https://linsoumission.fr/2024/03/15/manon-aubry-propositions-tout-changer

       

      Une élection dont les enjeux dépassent évidemment ceux de siéger au parlement européen et qui nous mènera vers les conditions pour pouvoir mettre sur pied la VI° République afin de reprendre la maîtrise de notre avenir commun.

      Un exposé clair, concis et synthétique, précis et dense, qui conjugue analyses, questionnements et réponses. Ici quelque chose devenu singulier, pas de jeu de cache-cache, pas de faux-semblants pour courtiser les victimes volontaires ou pas des démagogues. À chacun de prendre ses responsabilités et de conduire sa réflexion.

       

       


    • chantecler chantecler 7 juin 09:54

      @Octave Lebel
      lien intéressant qui plonge dans le « débat » avec intervention et introduction de 10 candidat important pour ces élections !
      (Et puis il y a une surprise -détail : ex : Bardella dénonce le pacte énergie , et le coût de l’électricité chère alignée sur le gaz , et Aubry lui fait remarquer qu’il n’a pas protesté quand ça s’est décidé au parlement )


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 11:24

      @chantecler

      Eh oui, pour le pauvre Bardella, quand il n’est pas interrogé par un journaliste qui lui sert la soupe, cela change. C’est intéressant aussi de voir que les sondages vers la fin remontent les scores de LFI mais méfions-nous, à la présidentielle le dernier des sondages, le vendredi avant la fermeture de la campagne (IFOP et le fameux Jérôme Fourquet) avait mis MLP 6 points au-dessus de JLM pour décourager le vote utile.

      Montrons donc à nos amis sondeurs qui finissent par nous faire remonter pour atténuer un peu leurs manœuvres et qui jouent à chaque fois à cache-cache avec nous qui nous sommes et que nous sommes bien là smiley

       


    • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 11:37

      @Octave Lebel

      Savoir, quand même, que la Commission européenne possède le « monopole » de l’initiative législative.

      Par conséquent, nos « vaillants euro-députés » ne peuvent jamais initier un quelconque débat. Ils font « semblant » d’être des « acteurs » ayant du pouvoir mais celui-ci est ridiculement contraint par la force des traités.

      Manon Aubry le sait mais nous raconte des bobards. Elle peut, certes, faire des « propositions », mais celles-ci, comme, par exemple, toutes les pétitions réalisée en France, resteront « lettre morte ».

      Il vaudrait mieux que Manon Aubry dise la vérité aux Français plutôt que de les manipuler avec ces vaines propositions (qui sont au demeurant justes ! ). Et cette vérité est que l’Union européenne est un organe supranational où les grandes décisions sont prises, non par les représentants des Peuples, nos « vaillants euro-députés », mais par des instances non élues comme les membres de la Commission européenne.
      Les traités TUE et TFUE constituent la colonne vertébrale décisionnelle de l’Union européenne. Ils sont incontournables.


    • véronique 7 juin 14:19

      @Octave Lebel

      Que je vote ou que je ne vote pas, je vais devoir subir les décisions de ceux dont je ne veux pas. J’en ai aussi la garantie. Ne pas exprimer de choix entre candidats, c’est une autre manière de choisir, ici c’est tourner le dos à l’UE. Et c’est de mon point de vue beaucoup moins décevant que de choisir une liste et d’espérer pour rien.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 14:48

      @Legestr glaz

      Toujours le même patati patata comme si nous étions des petits enfants à qui il faut rappeler de ne pas désobéir au monsieur.

      Vous ne croyez pas que vous devriez nous proposer une réflexion et une argumentation un peu plus élaborée.

       

      « Les traités TUE et TFUE constituent la colonne vertébrale décisionnelle de l’Union européenne. Ils sont incontournables. »

       

      Comme tous les traités depuis qu’il y a des traités ?

       

       


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 15:21

      @véronique

      Si vous n’espérez rien parce que vous pensez d’avance que rien n’est possible, vous avez raison. C’est à peu près cette attitude en simplifiant un peu qui a permis depuis 2017 la supercherie entre Macron et l’extrême-droite et tout ce qui en est découlé et qui fait que, ceux qui soutiennent l’un ou l’autre  votent sans faute et essaient de décourager et/ou de disqualifier ceux qui proposent une alternative. Et que dans la mesure où les choses se passent comme ils l’espèrent, ils espèrent bien pouvoir continuer aussi tranquillement que possible leur petit jeu avec des variantes comme une coalisation par exemple qui durera ce qu’elle durera, le retour d’un joker très intéressant pour embrouiller un peu plus le jeu, le social-libéralisme à la Hollande.Je suis désolé, je crois bien que tous vos espoirs et ceux de bien des gens comme vous vont être déçus.



    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 15:31

      @Octave Lebel

      Résumé de l’histoire en une phrase pour ceux qui aiment la concision :

      L’abstention, un piège pour le plus grand nombre qui fait gagner au bout du compte une minorité dont les abstentionnistes ne veulent pas.


    • Seth 7 juin 15:41

      @Octave Lebel

      Toujours le même patati patata

      Mais que voulez vous, il y a des « patati patata » qui sont une vérité difficile à écarter d’un revers de main négligent.

      LFI est européiste. Autrefois on y avait essayé de s’en sortir avec un hypothétique plan B mais maintenant on n’a plus ces pudeurs : on y donne franchement dans la soc dem europhile assumée et c’est tout.

      Vos longs commentaires citant les éléments de langage ne changent rien au ressenti : on est révolutionnaire ou on ne l’est pas et vous ne l’êtes pas le moins du monde, et sachant que les « programmes » dont on a connu tant et tant ne sont que des miroirs aux alouettes dont on applique à peine 1 ou 2 mesures, vous comprendrez que c’est du « patati patata » qui ne suffit plus à attirer les voix.


    • Xenozoid Xenozoid 7 juin 15:58

      @Octave Lebel

      L’abstention, un piège pour le plus grand nombre qui fait gagner au bout du compte une minorité dont les abstentionnistes ne veulent pas.

       c’est surtout un piège à cons, c’est comme le reste tout vient de la « croyance » et de la propagande, comme :

       Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement (sondages) par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu. si toutefois elle a existé, elle n’est plus là, la voix du peuple est une supercherie une de plus


    • véronique 7 juin 16:54

      @Octave Lebel

      Non vous vous trompez, dans votre militantisme vous oubliez que tous les scrutins ne portent pas les mêmes enjeux et que de ce fait l’abstention n’est pas généralisable. Par exemple je vote aux législatives. Jamais d’abstention, au moins au 1er tour. D’ailleurs aux dernières législatives, il n’y a pas eu de majorité absolue en faveur de la majorité présidentielle. 

      Je pense qu’il y a des changements possibles, à condition que les électeurs ne se précipitent par sur les urnes dès qu’on ouvre un scrutin. Parce qu’elle est là la supercherie : faire croire que nous sommes en démocratie parce qu’il y a des élections. 


    • véronique 7 juin 16:58

      @Octave Lebel

      Parce que vous êtes sûr que si les abstentionnistes se décidaient à voter dimanche, ils voteraient tous LFI ? C’est impossible. Ils voteraient à peu près comme les autres, à peu près dans les mêmes proportions. Ça ne changerait pas grand-chose. Et là ce sont les européennes, donc ça ne changerait rien du tout.


    • véronique 7 juin 17:11

      @Octave Lebel

      Comme tous les traités effectivement. Sauf qu’on ne vote pas pour élire des députés dans le cas des autres traités.
      Et pour ce qui concerne l’UE, les traités qui la constituent comportent aussi la ligne idéologique à suivre, à savoir le libre-échange. L’UE n’est pas une coquille vide permettant de faire ce qu’on veut comme on veut. Le programme est déjà écrit.


    • placide21 7 juin 17:19

      @Legestr glaz
      Et c’est à cela que sert le gauchisme dans sa détestation de la patrie (LE PÈRE) en faisant la promotion de LGBT ect.. (perte des REPÈRES ) : faire de nous des collaborateurs, du ( III Reich à l’UE IV Reich) , pour nous préparer à la grande collaboration mondialiste ; les Anglais ont choisi de ne pas collaborer, cela ne vous rappelle rien ?


    • Eric F Eric F 7 juin 18:03

      @Octave Lebel

      ’’L’abstention, un piège pour le plus grand nombre qui fait gagner au bout du compte une minorité dont les abstentionnistes ne veulent pas’’

      Sur ce point nous sommes d’accord, Macron est passé grâce à eux (certains partis ayant même explicitement proposé l’abstention comme une option pour le deuxième tour).

      Votre parti vise à mobiliser dans la jeunesse où le taux d’abstention est plus élevé que les autres tranches d’âge. Les écolos font le même pari.
      Le parti favori des sondage craint de son côté que son électorat se démobilise considérant la partie comme gagnée.
      Macron vise à mobiliser avec l’« effet drapeau », mais en fait de débarquement, ce serait pas mal qu’il soit débarqué par le désaveu dans les urnes.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 19:32

      @Seth

      Et vous vous êtes quoi juste pour affirmer régulièrement en quelques lignes que vous nous surplombez en ayant raison parce c’est vous qui le dites sans jamais proposer quelque chose d’un peu consistant et argumenté. On va loin avec ça.C’est si compliqué que cela de s’expliquer ?


    • Eric F Eric F 7 juin 19:54

      @Legestr glaz

      ’’ la Commission européenne possède le « monopole » de l’initiative législative’’
      En effet, mais le Parlement Européen peut présenter des amendements (établis en commission puis en session) qui seront débattu et votés avec la proposition de loi, et il peut soumettre à la Commission des résolutions d’initiative législative lui demandant d’établir une proposition législative ou un argumentaire. il y a même des résolutions du PE proposant modification des traités.

      Donc ce n’est pas indifférent d’avoir une majorité parlementaire plutot fédéraliste ou plutot souverainiste.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 19:56

      @Eric F

      LFI est un mouvement politique, pas un parti, peu importe ici, il s’agit d’apporter à tous des informations dont la plupart ne se trouvent pas dans les médias mainstream ou alors biaisées ou incomplètes, des analyses et des propositions en décodant les stratégies politiques en cours et le jeu des acteurs, afin que le niveau de conscience et de compréhension global augmente et que la démocratie puisse fonctionner au mieux.Afin que nos concitoyens s’intéressent en connaissance de cause aux analyses et propositions de LFI.Quand 70% des - de 39 ans ne votent pas aux législatives, ce n’est pas un problème électoral, c’ est un danger pour la démocratie.Après, en période électorale il s’agit d’agir prioritairement là où c’est urgent sans sacrifier à la démagogie pour réellement préparer l’avenir et construire sur du solide.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 20:13

      @Octave Lebel@Eric F

      Par ailleurs, il ne vous a pas échappé non plus que la plus grosse partie de l’abstention provient de la sensation d’enfermement et de piégeage qui découle du tandem macronie extrême-droite qui ne serait pas possible sans la main-mise de nos oligarques sur l’essentiel des médias et instituts d’opinion. Ce qui a fini par ouvrir les yeux de nos concitoyens les rendant plus attentifs à la cohérence entre la réalité des votes de l’extrême-droite qui suivent pour les textes économiques clefs ceux des pouvoirs en place ici et au parlement européen et leurs déclarations de tribuns du peuple à la remorque des mécontentements. Je pense que l’abstention devrait basculer en faveur de la cohérence de LFI.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 20:34

      @véronique@Zenozoid

      Je répons à la fois à Véronique et à Zenozoid.

       

      Il s’agit de ne pas oublier que le vote et l’élection ne sont que des éléments du fonctionnement d’une démocratie .Et que c’est celle-ci dans son entièreté à mon sens qui doit être reconsidérée si nous voulons que voter retrouve pleinement du sens et soit accompagné d’un sentiment d’utilité et de responsabilité.

      C’est pour cela, entre autres, mais c’est un point essentiel, que je soutiens le mouvement LFI et sa démarche vers une VI ° République par un principe constituant nous incluant en tant que citoyens. C’est essentiel car si la démocratie est désirable, il faut aussi, comme nous l’avons appris à nos dépens, que nous puissions nous préserver de ceux qui la détournent.


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 20:41

      @véronique

      A quoi servirait la politique alors ? La commission et le conseil européen et la BCE ont été les premiers à prendre des libertés quand il y avait nécesité de leurs points de vue.


    • @Octave Lebel
      oui oui vous avez raison de rappeller a vos electeurs le deuxieme tour des présidentielles c’est le bon moment pour dimanche
      méchancon : pas un vote pour marine le pen (qui elle ne faisais pas la retraite à 65 ans)
       
      et bien sur surtout pas en meme temps

      pas un vote pour la retrazte a 65 ans de macron
      vous croyez quoi que les gens ont la mémoire courte à ce point la et que dimanche ils vont oublier cette forfaiture, trahison comme celle de votre aide avec votre cinéma de gosses a l’assemblé d’empecher le vote de l’article 7
      vous croyez qu’ils ont oublié cela aussi ?
       
      Qd à l’antisémitisme crasse, le fait de creer un vote ethnicoi religieux communautariste , c’est tellement évident que je ne l’évoque meme pas faut etre aveugle et borgne poour ne pas le voir, comme le soutiens à toutes les saloperies genre les moulins à vents qui explosent les factuires edf des francais, les débiiltés des voiitures electriques autant écologique que moi je suis danseuse au bolchoi ou le grand mufti du caire
      vous croyez qu’ils vont oublier cela les électeurs ce dimanche et pas ne sanctionner cette trahison ?


    • Octave Lebel Octave Lebel 7 juin 21:18

      @véronique

      Evidemment qu’ils ne voteront pas tous LFI. Cependant toutes les études le montrent (travaux de Piketty et Cagé) , des études universitaires de fond qui ont pris des années, rendues possibles grâce aux outils numériques et des équipes d’étudiants encadrées par des spécialistes, leurs professeurs, rien à voir avec le canada-dry ( des gens interrogés sur des intentions par internet et fidélisés par des bons d’achat) de nos sondages qui rapportent tant d’argent et que nous finançons à travers leurs commanditaires, les partis politiques (LFI ne commande pas de sondages) et la presse, celle-ci étant aux mains d’oligarques qui possèdent aussi les instituts d’opinion. Il s’agit pour l’essentiel de gens appartenant aux milieux populaires et parmi eux les plus jeunes, hostiles aux droites dont l’extrême-droite. Je vous rassure, ils classent la macronie à raison à droite. Le principe, c’est de définir des zones géographiques fondées sur la sociologie des habitants (emplois, niveau d’études etc..) et de les corréler avec la réalité constatée des votes sur des années ce qui permet de dégager des tendances. Imparable.Vous voilà rassurée je crois.

      Par ailleurs, vous faites semblant de croire en toute modestie que l’élection européenne de 2024 n’a pas d’enjeu politique et démocratique , et vous allez deci, delà le répétant.Chut personne n’a compris.


    • @Octave Lebel
      "C’est pour cela, entre autres, mais c’est un point essentiel, que je soutiens le mouvement LFI et sa démarche vers une VI ° République par un principe constituant nous incluant en tant que citoyens. C’est essentiel car si la démocratie est désirable, il faut aussi, comme nous l’avons appris à nos dépens, que nous puissions nous préserver de ceux qui la détournent.

      « 

      Du blablkabla insipide tout ceci alors que au debut du mvmt des GJs vous aviez traité ceux qui voulaient uyne veritablme démocratie de
       »Nous on est fachés pas fachos"
      Autant ignoble que votre pote Macron envers ces gens
       
      Vous croyez quoi que les gens oublient, pas moi en tt cas
      Comme mechancon qui beuglais allah akbar a quelques encablure des corps de Chalie hebdo encore chauds

      Il y a les parooles d’amopour, mais surtout les ACTES d’amour
      Bref c’est la chanson de Dalida ,
      des paroles des paroles des paroles...


    • Octave Lebel Octave Lebel 8 juin 09:25

      @Octave Lebel@Seth

      « Pour quoi faire et comment ? »

      « on est révolutionnaire ou on ne l’est pas »


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 juin 09:40

      @Octave Lebel

      J’ai écrit plusieurs articles pour répondre à votre demande de réflexion « un peu plus élaborée »’. Si vous voulez rester ignorant du fonctionnement de l’Union européenne, je ne suis pas en cause.

      Oui Manon Aubry raconte des histoires à dormir debout avec ces 10 propositions. Je pourrais, de mon côté, faire 10 autres propositions, qui auraient autant de chances d’aboutir que celles de Manon Aubry. C’est ridicule de sa part, c’est de la poudre aux yeux, c’est de la manipulation électorale ! 

      Je vous donne rendez-vous. Manon Aubry va être ré-élue. Vous pourrez alors constater que ces 10 propositions vont tomber à l’eau lamentablement. Il y a 0% de chance que celles-ci soient adoptées par l’Union européenne qui s’en moque de l’avis de Manon Aubry. l’Union européenne est un machine à produire des normes, des règlements, des directives, tout ceci en lien avec le TUE et le TFUE. On ne peut pas y déroger. Sauf à mentir comme le fait Manon Aubry. Malheureusement. 

      Si cela vous défrise de recevoir la « vérité » sur le fonctionnement de l’Union européenne, je ne suis pour rien. 

      Vous n’avez pas encore « compris » que les 2 traités européens, le TUE et le TFUE, sont des traités de fonctionnement économique qui « engagent » la France dans une certaine direction, et pas celle, évidemment, que souhaiterait la FI ! 

      Pour sortir de cette bouse il faut « dénoncer » ces 2 traités. Est-ce que c’est difficile à comprendre ? Revoyez la définition de la « supranationalité ». Je crois que vous passez à côté du sujet ! 


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 juin 09:54

      @Eric F

      Lorsqu’on lit les traités on peut comprendre à quel niveau se situe la « manipulation ».

      Les « propositions » du Parlement européen, et les « résolutions » peuvent, effectivement, être suivies par la Commission européenne, ou pas. En effet, la Commission européenne peut, sans aucun problème, rejeter ces propositions et ces amendements. Mais le Parlement « peut » les proposer. 

      Votre enfant « peut » vous dermander d’avoir des frites à midi. Il peut, évidemment. Mais ce n’est pas certain qu’il en aura. La décision appartient à d’autres....

      ... « Le parlement européen, n’est qu’un ectoplasme, où tout se règle non par le combat politique, mais par le marchandage, la combine et le renvoi d’ascenseur entre trois groupes.

      Dès l’origine, la “construction européenne” s’est faite autour de la concurrence. Pas de la coopération ni du progrès social. Et les traités successifs n’ont fait que la renforcer comme élément sur lequel repose tout l’édifice.

      Toute virtualité d’Europe sociale, aussi évanescente fût-elle, a disparu avec l’euro et l’élargissement des années 1990. L’élargissement, parce que les travailleurs des anciens États d’Europe sous hégémonie soviétique ont des salaires minimums et médians huit à neuf fois inférieurs à ceux d’Europe de l’Ouest. L’euro, parce que cette monnaie violemment dysfonctionnelle est surévaluée pour la plus grande partie des États et sous-évaluée pour l’Allemagne et quelques autres États, ce qui la conduit à donner des avantages compétitifs de plus en plus exorbitants aux pays les plus forts, donc à les enrichir toujours plus, tout en étouffant les pays les plus faibles qui, ne pouvant plus agir sur le taux de change de leur monnaie, se voient contraints de diminuer les salaires et de vaporiser tout droit social, avec comme conséquence la disparition programmée des classes moyennes, dont on sait qu’historiquement leur développement a permis l’enracinement de la démocratie. »...


    • Eric F Eric F 8 juin 10:13

      @Legestr glaz
      On est bien d’accord que les contributions du PE sont limitées et encadrées, mais elles ne sont pas nulles. Les amendements font l’objet de tractations avec la commission et le conseil, mais il peut se jouer un rapport de force (blocage).

      On peut observer que pour justifier son existence, le PE, dominé par les socialistes et les centristes et à forte influence écologiste fait parfois du zèle de surenchère réglementariste, humanitariste, fédéraliste, etc.
      D’où mon point de vue qu’il est essentiel de faire davantage peser la composante souverainiste.


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 juin 10:20

      @Eric F

      Je n’ai pas écrit qu’il n’avait pas de pouvoir du tout. C’est un Parlement « croupion » qui n’influe pas sur le fonctionnement de l’Union européenne.

      Avec ces élections européennes c’est beaucoup de bruit pour rien. Ces grands « débats » médiatiques avec les « grands » candidats n’ont strictement aucun sens.

      Chacun y va de son mensonge chez ces futurs députés « euro-compatibles ». Le but de la manoeuvre étant de « médiatiser » les « pro-européens » ceux qui ne contesteront jamais le totalitarisme de l’Union européenne. 


    • Eric F Eric F 8 juin 10:22

      @Octave Lebel
      LFI et les écolos vont probablement mobiliser en dernière minute dans l’électorat jeune, comme on le voit dans plusieurs scrutins. Maintenant, c’est très beau les discours sur les institutions ou sur la fraternité universelle, mais le vécu ce sont plutôt les délocalisations compétitives, l’insécurité, le risque de guerre. On verra ce qui pèsera dans l’isoloir.


    • Octave Lebel Octave Lebel 8 juin 10:28

      @Octave Lebel@véronique

      Un ami à vous m’a expliqué comment mieux préciser ma pensée.

      L’abstention, un piège pour le plus grand nombre qui fait gagner au bout du compte le tandem de deux minorités dont les abstentionnistes ne veulent pas, avec un maillot jaune et un maillot à pois pour entretenir le spectacle qui continue.


    • Eric F Eric F 8 juin 10:57

      @Legestr glaz
      D’accord concernant la couverture médiatique très européiste, et la confiscation des débats entre toujours les mêmes grands courants de l’échiquier politique. On peut noter quand même que ça déborde désormais du périmètre désigné naguère comme UMPS (rebadgé ’’arc républicain’’), avec des courants plus critiques sur l’eurocratie.


    • Seth 8 juin 13:24

      @Octave Lebel

      Je vous ai dit ce que j’avais à vous dire, ça me paraît clair, je ne vais tout de même pas vous développer ça sur 3 commentaires longs comme des jours sans pain.

      On n’arrivera à rien de toutes vos idées brillantes sur le papier sans révolution. Tout comme vous n’atteindrez pas de 6ème république par le veaute, la 5ème est assez grande pour s’autoprotéger.

      Pensez donc ! pendant l’avalanche de 49.3 en dépit de toutes vos déclarations, vous n’êtes même pas arrivés à voter une motion de censure, avec le FN et la droite s’il fallait : on casse d’abord et on trie ensuite.

      Mettez vous cela dans le cervelle. Toutes ces discussions vaines et ces « programmes » sont de la roupie de sansonnet et de la masturbation intellectuelle et c’est ce qui a tué la gauche de gauche dont il ne reste quasiment rien. Alors plutôt que de vous bercer, il faudrait trouver d’autres moyens que l’élection.

      Du passé faisons table rase !


    • Armelle Armelle 8 juin 17:41

      @Octave Lebel
      « Eh oui, pour le pauvre Bardella, quand il n’est pas interrogé par un journaliste qui lui sert la soupe, cela change. C’est intéressant... »
      Avec ses 32%, loin, très loin devant tous les autres, Bardella se plierait de rire en lisant votre propos !!!
      Le plus amusant étant votre façon de montrer un certain détachement à l’égard des résultats de Bardella, en ajoutant ce qualificatif non seulement inapproprié mais surtout débile...
      On se rassure comme on peu quand on sent l’ouragan approcher dangereusement, n’est ce pas ?
      Comme c’est dur !!! Mais bon, remarquez, la majorité présidentielle comme les mal-embouchés et grossiers personnages de LFI font depuis qqes années toutes les campagnes du RN !!! D’ailleurs on aurait presque pu admettre que le temps de parole de Hayer et Aubry lors du débat, puisse être imputé à celui de Bardella, tant elles ont fait le taf pour le RN !!! C’est inimaginable d’être à ce point déconnecté des réalités et prétendre vouloir diriger le pays !!!
      C’est un gag !!! Pauvres LFI...Mais pour l’heure ce ne sont que les Européennes, lesquelles leur apprendra une nouvelle fois, que le peuple ne veut pas de cette bande d’inconscients irresponsables, incultes et imbéciles, à l’image des Panot, Boyard ou autre idiote de Rousseau avec son droit à la paresse... 
      Alors, même si la réalité est en deça des sondages, Bardella collera de toutes façons une grosse pâtée à tous ces cloportes...Et si c’est le cas, n’en déplaise au gauchistes, c’est qu’une majorité de Français, épousent et assument les idées du RN, lesquelles ne sont plus celles des années 80 !!! Faut vous réveiller là !!!
      D’ailleurs c’est amusant de voir les gauchistes user de cet argument quand on sait qu’ils ont largement collaboré au dessein Nazi, en mettant Pétain à VIchy... Avec des casseroles comme ça, l’intelligence inviterait à fermer sa gueule...


    • Eric F Eric F 9 juin 10:22

      @Armelle
      Concernant le dernier point de votre commentaire, il ne faut pas non plus ’’essentialiser’’ la question du vote des parlementaires en 1940. Le pays était aux deux tiers occupé, le principe de l’armistice à ce stade concernait l’arrêt des combats et une partie de territoire occupé, mais sans contenu politique ni d’adhésion à une alliance avec l’Allemagne.
      La défaite militaire entrainait la chute des institutions considérées comme aillant failli, comme en 1815 ou 1870, les pleins pouvoirs étaient spécifiquement de proposer une constitution à faire ratifier par le peuple ou une assemblée, non d’exercer une dictature. Cela a été approuvé par la quasi totalité des élus de droite et une majorité de gauche modérée.
      Pétain a donc trahi la mission qui lui a été confiée puisque jamais aucune élection ni vote n’a ratifié quoi que ce soit, il a confisqué le pouvoir de gouverner, ce qui est de fait un coup d’état. Il a mis en place le programme des ligues antirépublicaines d’alors.


  • ETTORE ETTORE 7 juin 12:30

    Legestre glaz@

    «  »«  »"). Et cette vérité est que l’Union européenne est un organe supranational où les grandes décisions sont prises, non par les représentants des Peuples, nos « vaillants euro-députés », mais par des instances non élues comme les membres de la Commission européenne.
    Les traités TUE et TFUE constituent la colonne vertébrale décisionnelle de l’Union européenne. Ils sont incontournables.«  »«  »«  »

    ......

    C’est bien pour cela que notre Macronito se fout bien de ce que Hayer feras, ou pas, si ce n’est espérer une place honorable, juste pour son égo ajustable du moment  !

    (Elle seras recasée, dans un repli confortable de cette raie publique bananière, comme tant d’autres, aux servitudes muettes )

    Son « ambition » vise plus haut, siéger comme relais incontestable des US sur un trône qui lui seras taillé sur mesure !

    Se contenter de l’existant, n’est que la pose du premier pied, sur la marche de progression, vers des fins peu avouables actuellement !

    Mais dont on commence à voir et à comprendre, les enchaînements puants, et imaginer les aboutissants, encore moins ragoutants.


  • zygzornifle zygzornifle 7 juin 13:50

    J’aimerais tellement que même le PS passe devant, Macron a tellement été nul et mauvais qu’il a beau se tortiller partout il prendra sa raclée ..... 


    • Eric F Eric F 7 juin 18:05

      @zygzornifle
      Attention toutefois que Glucksmann pourrait être le Macron de substitution pour 2027, la bienveillance médiatique lui est acquise.


    • Seth 8 juin 13:27

      @zygzornifle

      Je ne vois pas en quoi le péèsse serait différent de moumoute, en particulier avec gluglu.

      Car on ne sait pas qui y commande, si c’est Faure ou le gluglu, ce bubon pesteux de la gaugauche bourgeoise bobo !


  • Jean Claude Massé 7 juin 13:51

    Il faut dire que si il peuvent se comporter de cette manière, c’est parce qu’il y a des personnes comme cette Valérie, qui se surestime et qui n’a aucun respect pour elle même.

    On peut se demander comment cette dame a été choisie pour remplir cette mission, car elle n’est visiblement pas à la hauteur de la tâche. Vu le gap, vu ses capacités, comment a t-elle pu accepter ce rôle. Y aurait-il eu un manque de candidat ou de volontaire pour monter au charbon et travailler pour cette équipe de mafieux perverses ?


    • tashrin 7 juin 14:02

      @Jean Claude Massé
      Evidemment
      Vu le bilan catastrophique à défendre, et la beigne monumentale à prendre à court terme, yavait pas bcp de volontaires
      Quant à sa motivation, vous le saurez lors de l’annonce de son prochain poste, quelques semaines apres sa branlée
      Mais je suis d’accord, faut pas avoir bcp d’amour propre


    • Seth 7 juin 15:43

      @Jean Claude Massé

      Elle est très bien parce que c’est une femme. Pfffff ! aucun sens de la mode.


  • tashrin 7 juin 13:59

    Valérie qui ?


  • carloforte 7 juin 14:41

    Les ordres sont simples. Pour l’ordre bourgeois, c’est la peste ou le choléra. Donc comme la peste est haï, il reste le choléra à promouvoir en se faisant encore davantage hair


    • Seth 7 juin 15:47

      @carloforte

      L’ordre bourgeois et le capital ont comme on dit en anglais « un doigt dans chaque tarte », il ne seront jamais pris de court dans ce que l’on trouve comme choix.

      Une mention spéciale pour les pécéèfistes que la « dictature du prolétariat » rebute, les pôvres.


  • Une pathétique augmentation mensuelle de 300€ le prix des applaudissements des députés français au Premier prix de piano à queux du conservatoire d’#Ukraine. Les sénateurs avec 700€ vont faire à Volodymyr #Zelensky une standing ovation ! Ce n’est pas la honte qui les étouffe !!


  • 5 missiles ATACMS tirés sur des quartiers résidentiels de la ville de Lougansk. 4 missiles abattus par la défense antiaérienne russe. 1 missile non abattu. Certains débris des missiles abattus sont retombés sur des habitations. Bilan provisoire : 3 morts, 32 blessés. Conclusion : des missiles hors de prix taillés pour cibler des objectifs à fortes plus values dans un contexte où les FAU sont en très grande difficulté sont utilisés comme armes de représailles. Une analyse des experts  ? Des plateaux de  ? … Vu d’ici cela a trois conséquences : 1. Renforcer la détermination des forces russes pour avancer en territoire ukrainien. 2. Affaiblir d’autant les FAU par le gaspillage de vecteurs à haute performance. 3. Mettre en difficulté le narratif des USA. Tout cela n’augure rien de bon pour la suite…

    https://x.com/JohnnyRamone91/status/1799084823010517278

  • Macron va t en guerre
    Asselineau homme de paix
    Informez vous avant de voter ???

  • Management Par l’exemple c’est pour moi le meilleur moyen d’être sûr de soi .

    AVIS AUX GROS IMBECILES QUI SOUTIENNENT MACRON , GLUxMANN ..etc

     PORTEZ VOUS VOLONTAIRE POUR ALLER COMBATTRE EN UKRAINE !

    Je vous ordonne de le faire car au moins on sera débarrassé de votre puante personne .

    Pourquoi je dis cela ;

    Vous êtes des générations de parjure .
    Des F D P qui ont engendré les mêmes ,.......P

    Mais le meilleur se trouve dans une info qui date de 24 hres .

    Les Russes en réponse à un bombardement de leur territoire ayant fait beaucoup de victimes .
    Ben ils ont fait subir le même genre de bombardement aux F A U .

    Les pertes sont énormes plus de 500 militaires brûlés, transformés en pulzz 

    en 24 h .

    Les Russes avancent encore plus vite .

    Le GVT et Les politiciens de la majorité présidentielle et les autres citoyens français de gauche , proches de Macron représentent un vaste tas de fumier ...

    ENGAGEZ VOUS DANS LES F A U.

    Vous vous apercevrez que la guerre Ukrainienne n’est qu’un HACHOIR à viande humaine visant à réduire la population européenne .

    C’est à dire, VOUS, NOUS et les autres Allemands , Italiens ,,,,,,etc 

    Voici quelques lignes d’informations historiques ...

    Libre à tout le monde des informés et des mal-formés ....

    Citons un extrait du compte-rendu du congrès juif de Bâle en 1857.

    "Tant que nous n’aurons pas atteint le pouvoir total nous tâcherons de multiplier les loges F*M dans toutes les parties du monde .

    Nous centraliserons toutes ces loges sous une direction unique connue de nous seul…..."

    Et je n’évoque pas les propos de la loge B’naï B’rith donnant des instructions encore plus violentes .


    Demandez confirmation au congrès juif Européen qui siège dans les bâtiments de l’Europe dirigeante .


    Vous vous faites couillonné comme des gamins .... ? lol



    • chantecler chantecler 8 juin 07:55

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      Vous vous apercevrez que la guerre Ukrainienne n’est qu’un HACHOIR ( à viande humaine ) visant à réduire la population européenne .

      Ca il faut le prouver !
      Pour l’instant c’est un fantasme , une interprétation , totalement discutable .
      A la limite du complotisme (trouver, déclarer une volonté cachée secondaire à un conflit...)
      Qu’il y ait beaucoup de pertes ukrainiennes depuis le début de l’intervention militaire spéciale russe , par contre c’est une évidence .


    • @chantecler

      On en reparlera , quand partez vous pour l’ Ukraine ?


    • @chantecler

      Evgueni Viktorovitch Prigojine était un spécialiste des poches à feu .
      Les F A U se sont faits hacher par ce système, cette stratégie...

      N’est ce pas .



    • chantecler chantecler 8 juin 08:21

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      Ca ne prouve en rien votre déclaration .
      Le net n’est pas fait pour exprimer tous les délires de chacun :il n’aurait aucun intérêt à être fréquenté .
      Vous qui depuis des mois pondez des commentaires fleuves avec de multiples liens, donnez nous un lien avec les déclarations d’un dirigeant , d’un acteur de ce conflit qui dit que cette affrontement en Ukraine a pour but de « diminuer la population mondiale » .
      Là vous feriez oeuvre de « journalisme citoyen ».
      Dans le cas contraire c’est de l’interprétation , de l’idéologie , des fantasmes, voire des délires persos de votre part ...
      C’est pas la quantité de commentaires , d’origine glanés à droite et à gauche sur les sites qui compte , mais la qualité et un poil, de rigueur, proposer ce qui est avéré .


    • chantecler chantecler 8 juin 08:24

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      Et toi, imbécile !


    • chantecler chantecler 8 juin 08:56

      @chantecler
      Excuses pour SPQR qui pointe à l’occasion certaines pépites mais noyées dans la masse .
      Cela dit il n’est pas le seul à ratisser le net et à donner des liens .

      Un exemple parlant :
      https://avia-pro.fr/news/bayden-zayavil-chto-voevavshie-vo-vtoruyu-mirovuyu-soldaty-ssha-hoteli-borby-s-rf
      Voilà : info claire et sans bavure .

      Là dessus j’arrête la prise de bec .
       Je n’ai aucun intérêt pour les « chasseurs de complots exclusifs »


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 juin 09:55

      @chantecler
       
      ’’Un exemple parlant :
      https://avia-pro.fr/news/bayden-zayavil-chto-voevavshie-vo-vtoruyu-mirovuyu-soldaty-ssha-hoteli-borby-s-rf
      Voilà : info claire et sans bavure
      .’’
      >
      On peut y lire : « Le président américain Joe Biden, lors d’un discours en Normandie, à Omaha Beach, où débarquèrent les troupes alliées il y a 80 ans, a tenté de faire un parallèle entre l’Allemagne nazie et la Russie moderne. Dans son discours, Biden a souligné l’héroïsme des militaires américains qui ont résisté à l’agression d’Adolf Hitler en 1944 et a demandé rhétoriquement si quelqu’un doutait que ces soldats aimeraient voir l’Amérique s’opposer à la Russie. »
       
      Ce que Biden dit pas, c’est que sans la résistance des Russes, le débarquement aurait échoué parce que les nazis auraient concentré leurs forces du coté atlantique.
      Une larve qui fait parler les morts est-elle encore capable de penser ?

       


    • @chantecler

      éh oh... ! Badinguet .. ça va on joue le flingueur tous les jours de bon matin et dés que les choses ne vont pas là ou monsieur ne veut pas .
      Alors le petit franchouillard se met en colère .

      Prigojine et Wagner ont encerclé et réduit les F A U , plusieurs fois occasionnant de nombreuses pertes .

      Saoulant ces Macronnistes tous aussi morveux que leur idole ... 


    • @chantecler

      Moi l’imbécile je t’en m et si possible encore plus ...


    • chantecler chantecler 8 juin 11:42

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      Tu parles pour ne rien dire car là n’est pas le sujet .

      Tu prétendais que les massacres en Ukraine étaient voulus pour dépeupler la planète !
      Et là dessus tu ne démontres , tu ne prouves rien .

      Tu affirmes .
      Pitoyable petit homme , qui agresse et monte sa parano quand il est en défaut !


  • La dernière nouvelle résultat de la judéo-politique aux affaires en Europe et GVT en France .

    Virer la Turquie de l’OTAN , là la Russie passerait à la vitesse supérieure


  • Comme c’est bizarre on entend plus parler de l"histoire du sous-marin Russe au Nord de l’Irlande ....

    Macron décide tout , nage dans tous les sens , court dans tous les sens ,

    se fait vaxxiner par tous les produits en vente sur le Dark WEB .


  • zygzornifle zygzornifle 8 juin 09:35

    En élisant Macron vous avez signés le permis de démolition de la fRance .....


  • zygzornifle zygzornifle 8 juin 09:36

    Comment Macron vous considère :

    https://www.youtube.com/watch?v=H7OLhAJw7yw


  • Armelle Armelle 8 juin 10:36

    On constate avec tristesse que certains en sont tjrs restés avec cette idée idiote selon laquelle les abstentions donneraient des voies à je ne sais qui d’indésiré, quand ils comprendront enfin qu’il est fort probable que les intentions de vote pour tel ou tel candidat chez les abstentionnistes, soient les mêmes que pour les votants, on aura avancé !!!

    A défaut de pouvoir coller une amende aux abstentionnistes, les politiques ont trouvé ce subterfuge plutôt grossier pour culpabiliser l’électeur afin que celui-ci se décide à mettre son bulletin dans l’urne, et manifestement , ça marche !!!


  • Rinbeau Rinbeau 8 juin 12:19

    élection piège à con.. Qui coute un pognon de dingue et qui ne sert strictement à rien, le parlement Européen n’ayant aucun pouvoir !

    C’est la commission Européenne qui dicte sa loi sans la moindre élection de la part des citoyens des différents pays (ce qu’il en reste)..


  • suispersonne 8 juin 12:57

    Les enragé(e)s qui glosent ici sur le champ politique dévasté, qui ne mériterait aucune innovation, sont surtout très satisfaits de sondages impayables qui leur font croire à un succès de leurs idées réactionnaires et racistes, de moins en moins masquées.

    On peut tout de même constater que les soubresauts de la macronie sont ceux d’une fin de règne, où vraiment n’importe quoi peut en venir à chaque instant.

    Cette déchéance morale éclatante peut faire croire le moment venu de la réaction.

    Les techniques sondagières ne font que concentrer l’expression délibérée des 28% de français racistes résiduels, dans un scrutin favorable à toutes les expressions de la haine d’autrui : ces sondages, avant même leurs manipulations, ignorent les autres expressions à venir. Regardez de plus près.

    Le soir du 9 juin va en glacer pas mal.

    Venons en à lfi.

    Des imprécations gratuites et fausses ne changent rien à la vérité des faits.

    Lfi n’est pas aux ordres de jlm.

    Jlm présente une évidence : la pertinence de ses déclarations est leur seule raison d’être. Et il ne s’agit pas du tout de son talent oratoire, que lui concèdent à regret les merdiacrates de l’extrême bourgeoisie, mais de la sincérité des convictions.

    Lfi se débarrasse des apparatchiks par la base : il y en a eu, il y en a encore quelques uns, bien silencieux, qui espèrent encore se placer.

    Lfi est un mouvement laïc, qui rejette toute irruption des religions dans les comportements publics des citoyens. Pas question d’accepter les comportements indésirables des islamistes.

    Lfi n’est en aucun cas antisémite.

    C’est le SEUL mouvement démocratique de ce pays, dirigé par des assemblées représentatives composées de volontaires tirés au sort, renouvelés à chaque fois, dont les décisions font apparaître en permanence des porte parole dégagés de toute ambition personnelle.

    Comparez avec les systèmes de votes de motions téléguidées du pc, du ps, ... oublions les partis de droite inféodés à leurs pitoyables et si peu providentiels leaders.

    Bref, islamogochiasse n’est qu’une resucée débile de judéobolchevique.


  • ETTORE ETTORE 8 juin 14:18

    L

    chantecler 8 juin 11:42

    «  »«  »"@SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
    Tu parles pour ne rien dire car là n’est pas le sujet .

    Tu prétendais que les massacres en Ukraine étaient voulus pour dépeupler la planète !
    Et là dessus tu ne démontres , tu ne prouves rien .«  »«  »

    ...................................................

    Siou pli....Permesso....Bite schön....

    On appelleras cela « UNE RESULTANTE  » !

    Puisque il semblerait qu’il n’y ait rien de prouvé, mais que cela semble en prendre le chemin.

    ( et les seuls, et seul qui semble avoir le plan chiffonné en tête, est le lanceur de pré alerte « Nous sommes en guerre » et « Je suis votre chef »...

    Le reste des « appariteurs » même ceux qui montent à la tribune de l’assemblée, devant les restants, en coït absolu, ne sont que les annotations, en vert, en marge de la feuille de route élaborée depuis longtemps.

    Et vous, comme moi, comme nous tous, on sait qu’il n’y a aucune chance de faire plier l’ours à nos visées !

    C’est comme avec votre GPS, il vous signifie votre géolocalisation, votre progression, mais montre également la route que vous allez suivre .

    La différence avec la situation actuelle, c’est que ce n’est pas vous qui programmez votre GPS, pour une balade bucolique.


  • Lors du débarquement en Normandie jusqu’à Caen , Cherbourg, la presqu’île du Cotentin et + ...

    Plus de 90 % des français tués dans cette zone on été les cibles et les victimes des anglo-américains qui venaient soit disant les libérer ..

    Effectivement avec le recul , ces français ont été sacrifiés ...( Macron a bénéficié d’un renseignement de première main , lol , lui qui n’était pas né à cette époque).

    Alors il peut faire avec la voix tremblotante(d’un Malraux de pacotille ) un récit apocalyptique , il n’en est pas moins qu’ un gamin d’école primaire .

    Par contre les allemands qui défendaient la côte et leurs positions eux ils étaient apte à tuer les anglo-américains .

    Que peut on écrire sur l’efficacité des bombardements ????

    Et la trouille que les anglo-ricains avaient d’être rejeté à la mer .

    Normandie : il y a 80 ans, l’échec sanglant du raid de Dieppe


  • LVOLC 9 juin 08:41

    Macron et les euros mondialistes font des annonces de ded ?claration de guerre contre la russie pour nous faire peur et essayer de nous rallier ? eux, mais ne c ?dons pas ? la peur, le 9 juin 2024, pour d ?fendre le FREXIT et sauver la France votons pour la liste ? l ?europe ?a suffit ?.

    Changer l’Union europ ?enne est devenu impossible et ceux qui affirment le contraire vous mentent, quand il vous disent qu’ils vont changer l’UE de l’int ?rieur pour r ?cup ?rer notre ind ?pendance, ils vous mentent aussi.

    Non la seule mani ?re de retrouver enti ?rement notre ind ?pendance et notre libert ? de choix sur tous les sujets, c’est le FREXIT.

    Sachez due le BREXIT commence ? porter ses fruits au Royaume-Uni, ils ont tout r ?cup ?rer.

    Pour sauver la France, votons pour la liste « l’Europe ?a suffit » qui d ?fendra le FREXIT et la sortie de toutes les instances parasites supranationales comme la CEDH, l’OTAN, l’OMS, etc ?

    Apr ?s le FREXIT, la France peut s’en sortir seule, car elle d ?tient ?norm ?ment de savoir-faire, d’outils industriels et d’ ?nergies non exploit ?es bloqu ?s par une ?cologie politique sc ?l ?rate.

    La France a le nucl ?aire civil et militaire, d’ ?normes r ?serves de Nickel en Nouvelle-Cal ?donie, l’agriculture, d’ ?normes r ?serves de p ?trole dans les fonds marins des DOM-TOM, de l’hydrog ?ne blanc pr ?t ? l’emploi dans son sous-sol, l’industrie automobile, les industries navales et a ?ronautiques civiles et militaires, l’industrie du luxe, l’industrie du tourisme et cette liste n’est pas exhaustive.



  • Je comprends pas pourquoi depuis 2022 il y a une recrudescence de cancers foudroyant et souvent du pancréas alors que pendant des siècles ces cancers étaient minoritaires. Évidemment personne ne fera de lien, moi non plus, avec des faits passés. Ce sera comme toujours pas de chance et personne et surtout pas parmi les journalistes ne se poseront de questions.

    • Eric F Eric F 9 juin 10:31

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      la progression du nombre de cas de cancer s’est accélérée depuis les années 2000/2010, ainsi ’’Le taux d’incidence du cancer du pancréas progresse, en majorité chez les personnes de plus de 50 ans, avec +1,6% par an entre 2010 et 2023 chez les hommes et +2,1% par an entre 2010 et 2023 chez les femmes’’ 

      Le mode de vie notamment alimentaire à une incidence majeure (obésité, tabac, diabète)
      -source-


    • @Eric F

      Arrête ton discours de baveux ...
      Observe le personnel soignant dans les hôpitaux .

      1-Lors des quelques moments de pause ils ou elles font l’inverse que les régimes alimentaires qu’ils ou elles préconisent aux malades.
      ( Barre chocolat, viennoiseries, boissons sucrées avec à la fin une bonne clope à fumer ) ....

      2- Pendant l’opération covid par manque de personnel les soignants « malades » ont été obligés de travailler . Obligé voir forcé de travailler .

      Tous les pourcentages c’est de la merde ....

      Prompt rétablissement ...
      Double vaxxiné = personne à risque ( officiel ) .

      Je répète il y a des personnels de labo qui ne sont pas vaxxinés ...


    • Eric F Eric F 9 juin 19:43

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      On disait jadis que les cordonniers sont les plus mal chaussés, il est très plausible que les soignants ne s’appliquent pas les bonnes pratiques de mode de vie et alimentation saine.

      Concernant la vaccination anti-covid, il aurait du y avoir le choix d’opter pour un vaccin ’’classique’’ (nos labos français qui ont raté le coche auraient pu passer accord avec des labos chinois). Les soignants avaient dores et déjà des vaccins obligatoires, de type classique.
      Les effets secondaires des ’’nouveaux vaccins’’ ont donné lieu à rumeurs apocalyptiques, il n’apparait pas d’inflexion significative dans les tendances préexistantes de cancers ou maladies cardiaques, hormis inflammations cardiaques dans l’immédiat après-vaccination notamment chez des jeunes.


  • Plus on cherche ,
    Plus on lit ,

    Plus cela devient claire ....

    Certainement vers 85 av. J.C. quand l ’historien et géographe grec Strabon écrivit que des Juifs peuvent être trouvés dans toutes les villes des régions situées à l’Est du Bassin Méditerranéen (Strabon VII 7,4).

    Il s’agissait d’individus juifs et non de communautés juives, qui vivaient en Grèce depuis l’exil babylonien (586 – 530 av. J.C.)

    Après les guerres des Macchabéens (en 170 et 161 avant J.C.), beaucoup de Juifs hellénisés ont fui la Judée et se sont établis dans le monde grec.

    Pendant les guerres en Alexandrie entre Cléopâtre, la femme de Ptolémée Philomété et Phsycon, les Juifs d’Alexandrie semblent avoir trouvé refuge dans la ville de Salonique, nouvellement fondée (à peu près en 140 av. J.C.). Au 1er siècle avant notre ère, des communautés juives vivaient tout le long des côtes d’Asie Mineure, à Rhodes et dans de nombreuses îles égéennes.

    Lorsque Paul de Tarse arriva en Grèce en 48 après J.C., il trouva de grandes et florissantes communautés juives dans les villes de Crète et à Athènes, Corinthe, Salonique, Veria et Philippi.

    Lorsque le christianisme se développa et s’épanouit, les communautés juives se replièrent sur elles-mêmes. Et au 4ème siècle, quand le Christianisme devint la religion d’Etat de l’Empire Romain, les droits et les libertés des Juifs étaient protégés – au moins partiellement – par le droit romain. Toutefois, cette implication représentait un affront à la religion chrétienne, et ces droits furent donc réduits.

    L’Est de l’Empire Romain s’orientalisa petit à petit à cause de la proximité de la nouvelle capitale de l’Empire Perse (Constantinople) et, plus tard, du Califat de Bagdad. Le résultat de cette orientalisation et des limites géographiques qu’imposaient à l’Empire Romain les invasions barbares à l’Ouest firent que cette partie des territoires fut bientôt reconnue comme Empire Byzantin.
    Mais ses habitants étaient intensément marqués par leur civilisation romaine et se considéraient, eux-mêmes, comme des Romains. Les Juifs de l’Empire Byzantins furent reconnus comme « Romaniotes » et, sous ce nom, représentaient la partie la plus importante de la communauté juive au 15ème Siècle.

    La communauté des Juifs « romaniotes » développa des coutumes et des rites mineurs (minhagim) qui étaient différents de ceux des autres communautés en Europe de l’Ouest et dans le Proche Orient.

    Lorsque l’Empire Byzantin céda des territoires aux Arabes, Bulgares, Serbes et Turcs, beaucoup de ces Juifs « romaniotes », qui se retrouvèrent à vivre dans des régions séparées, continuèrent à partager une origine commune et des « minhag » (rites). Ainsi en Bulgarie, Serbie, en Sicile, en Asie Mineure, existaient de grandes et florissantes communautés de Juifs «  romaniotes », parlant le grec et partageant un passé historique commun avec leurs frères qui restèrent dans l’Empire Byzantin.

    Ce qui est spécialement désolant pour ces siècles est que nous n’avons pas la moindre information concernant ces Juifs, ni sur leur façon de vivre.

    Leur vie ne devait pas toujours être facile comme le laissent deviner les attaques de plusieurs empereurs byzantins qui voulurent forcer les Juifs à se convertir au christianisme. Apparemment, du refus des Juifs d’obtempérer résulta la destruction de 230 communautés juives sous le règne de Basile II, le » Meurtrier Bulgare » en l’an 1000 après J.C.

    Nos premiers récits sur les dispersions juives et les conditions de la vie juive furent trouvés dans le fameux récit « Les Voyages de Benjamin de Tudela » qui fit un voyage en Grèce au 12ème Siècle. Il visita beaucoup de communautés juives et mentionna Patras, Thèbes et Corinthe comme centres de la vie juive. Le commerce semble avoir été une source constante d’informations et a aidé, en partie, à maintenir des contacts avec des régions situées en dehors de l’Empire Byzantin. Dans certaines régions de Grèce, spécialement dans le Péloponnèse et, sur le continent, à Thèbes, il semble que les Juifs étaient profondément impliqués dans la production de la soie.


  • ETTORE ETTORE 9 juin 21:34

    La sauver ??????

    Vous avez eu la réponse en direct ce soir  !

    Après lui avoir volé la vedette sur le papier raT plat plat de l’affiche...

    Il lui a confisqué son droit de parole, après la claque qu’elle s’est prise !

    ( et lui avec, vu qu’il était omni-présent )

    Pas de considération pour la petite soldat-Est ce que !

    Pas d’allocution, pour pleurer, ce qu’elle vas faire de sa défaite...

     C’est, qu’avec un patron pareil, c’est, tu marche ou tu crève, et là, c’est bien la deuxième partie qui est validée.

    Bon, reste à voir, dans quel bureau, elle vas être reclassé, pour si peu de prestations, et tant de défaite.


    • Eric F Eric F 10 juin 09:10

      @ETTORE
      Elle va retrouver son siège au Parlement Européen, mais avec nettement moins de co-élus autour d’elle. Ce sont plutôt les ministres et députés qui vont devoir chercher à se reclasser.


  • J’ai systématiquement bloqué les comptes X de ,

    Valérie Hayer,

    Emmanuel Macron et Raphaël Glucksmann..

    X n’a jamais respecté ce blocage ,

    X les a débloqué de fait.

    Donc X a manipulé l’élection Européenne . MUST est un ESCROC .


  • Eric F Eric F 10 juin 09:12

    Le prochain article sera : Macron peut-il encore sauver quelque chose ?


  • ETTORE ETTORE 10 juin 11:58

    On pourrait peut être, être amenés, à se poser une autre question.....

    TOUT CA, POUR CA ?

    En fait, avec cette finalité de scor-ies, on est en droit de se demander, si El Macronito, n’as pas fait, créé, mis en place, institutionnalisé tous « les emmerdes » et « postures vaseuses » en tous genres, juste pour que le pays en arrive là !

    Avec ce paillasson posé obligatoirement devant la porte, d’un nouveau projet, qui doit ouvrir de nouvelles « postures » indignes d’un pouvoir Républicain ( même si aussi pourri que le sien) mais justifié par l’historique, même remanié du nouveau groupe représentatif de cette France, baladée comme un troupeau en estive, en attente d’être trait, trait pour trait à l’identique passé !

    Un parallèle ?

    Tous ces bisous, ces accolades, ces mains baladeuses, ces frottements de nez, ces mots susurrés dans les lobes des oreilles, ces milliards dispendieux, distribués à la pelle ( pas encore celle en bouche grande ouverte )ces invitations à répétition, jusque dans le coeur de l’hémicycle de la République France, à la tribune le tribun Nazillard, comme viatique de la feuille de route, du coucou Macro-ni deux-ni un, mais juste au service d’une main, qui approche dange-heureus-é-ment d’un enfer programmé.


  • ETTORE ETTORE 10 juin 12:07
    Eric F 10 juin 09:10

    @ETTORE
    «  »«  »Elle va retrouver son siège au Parlement Européen, mais avec nettement moins de co-élus autour d’elle. Ce sont plutôt les ministres et députés qui vont devoir chercher à se reclasser.«  »«  »

    ....................................................

    Quand nous, nous verrons arriver Larcher, dans le giron d’une Renaissance qui avorte plus vite qu’elle ne vit( et il vas falloir que ce giron soit de taille, pour accueillir un babar de cette taille) on vas comprendre, que tout était déjà CONsigné, CONjugué avec des intérêts, sans CON-PROMIS-Sion.

    Et cela vas faire lourd dans la face des Français.

    Un type comme Macronito, qui avait l’air de serrer ses coui.... en direct, je ne sais si par jouissance, ou par gonflement de la prostate, liée à son égo, est « mauvais » un jour, ET « mauvais » toujours !

    Et mauvais qui s’y fie, pour oser croire, que les ficelles vont être sans noeuds.


Réagir