lundi 1er juillet 2019 - par LATOUILLE

Mélenchon-Macron où va la justice

Les Français n’aiment pas le désordre et se complaisent si souvent dans le couffin du désengagement politique de peur d’avoir à s’exposer. Aussi, ne se sont-ils pas émus des manœuvres autoritaires contre les Gilets Jaunes ; ni les provocations ni les violences policières ne les ont fait réagir, pas plus que la parodie de justice autour de ce mouvement. Emmanuel Macron et Christophe Castaner ont su, et réussi, transformer un mouvement social en un cataclysme social menaçant la tranquillité du pays, des gens, des consommateurs et surtout mettant en difficulté la croissance économique. On voit bien la stratégie en trois points : premièrement provoquer des réactions de violence grâce à une intervention brutale des policiers, deuxièmement faire pleurer le quidam sur les forces de l’ordre et les commerçants, et enfin distribuer quelques cacahuètes pour faire croire qu’on règle le problème du pouvoir d’achat. La stratégie a bien réussi, les Gilets Jaunes ont été mis au ban de la société par ceux qui ne rêvent que de tranquillité, par ceux qui veulent protéger leurs privilèges, par ceux du microcosme intellobobo aux salaires confortables qui ne comprennent pas qu’on puisse être en difficulté le 15 du mois ni qu’on veuille absolument utiliser une vieille bagnole pour aller au boulot, et ils sont rejetés par ceux qui affectionnent de se contenter des miettes que leur jette le gouvernement.

 

La condition essentielle pour qu’une telle stratégie réussisse réside dans l’image que le gouvernement donne de lui beaucoup plus que dans les décisions et les actions de gouvernement. Au‑delà de l’image, servie par un arsenal de communication, déifiée du président de la République qui se présente en rédempteur qui sauvera la France du chaos, il faut des actions qui montrent un gouvernement attaché à protéger les gens et à l’écoute du peuple. Les gens se sont sentis écouté dès lors que le Grand débat National a été mis en œuvre et peu importe s’il n’en est rien sorti de tangible ni même de sérieux, une brassée de sucreries a servi de leurre, au moins provisoirement ; peu importe l’essentiel était de donner l’impression que le président écoutait le gens. Ils se sont sentis protégés dès lors que le gouvernement a montré sa capacité à dompter la bête immonde que sont les Gilets Jaunes et leurs soutiens. Les premiers ont été massacrés à coups de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène, la justice s’occupant de finir le travail de la police par des condamnations irréalistes de manifestants et par un incroyable mouvement d’absolution des actions, même les plus odieuses, des policiers. Restait donc à traiter le cas des soutiens

 

Le principal soutien, en tout cas le plus voyant, des Gilets Jaunes c’est Jean-Luc Mélenchon ; il est aussi le plus dangereux politiquement. D’évidence François Ruffin ne constitue pas une menace pour E. Macron. Le Rassemblement National pourrait en être une, mais E. Macron ne le croit pas vraiment, cependant on a parfois l’impression qu’il a tout mis en œuvre ‑sans doute par précaution‑ pour que le Rassemblement National prenne une figure de parti d’opposition fantoche à sa main. Alors, il faut montrer que ce parti est dirigé par quelqu’un qui manque de rigueur, de sérieux et sous l’emprise de troubles psychologiques. Alors la machine à broyer macronienne se met en route quatre ans après les faits : « Le parquet de Nanterre a requis le renvoi de Marine Le Pen devant un tribunal pour la publication, en 2015[1], de photo d’actes de violence du groupe État islamique. » ; pour bien montrer l’état de difficultés mentales qui seraient celles de Marine Le Pen le juge d’instruction demanda une expertise psychiatrique. Imaginez la satisfaction, la joie, de la majorité présidentielle si son principal, voire seul opposant, pouvait être affublé de l’image de déséquilibre psychique. Et, il y a l’affaire des attachés parlementaires « européens », comme pour le MODEM qui ne semble pas être inquiété par la police, et comme pour JL Mélenchon qui lui subit les foudres de l’action de la Justice mises en œuvre avec une incroyable célérité. Sur ce dernier point Marine Le Pen a joué plus astucieusement que JL Mélenchon en ne s’opposant pas physiquement aux perquisitions. Chacun se souvient de l’esclandre du chef de file de la France Insoumise et de quelques dirigeants du mouvement pour empêcher la perquisition diligentée par le parquet pour une affaire relative à la rémunération des attachés parlementaires « européens » de JL Mélenchon qui a eu tort en manifestant de la sorte sa désapprobation. Bien sûr cette perquisition comme celles chez Médiapart ou au Rassemblement national semblait ne pas respecter les termes de l’article 76 du code de procédure pénale : « Les perquisitions, visites domiciliaires et saisies de pièces à conviction ou de biens dont la confiscation est prévue à l’article 131-21 du Code pénal ne peuvent être effectuées sans l’assentiment exprès de la personne chez laquelle l’opération a lieu. Cet assentiment doit faire l’objet d’une déclaration écrite de la main de l’intéressé ou, si celui‑ci ne sait écrire, il en est fait mention au procès-verbal ainsi que de son assentiment. », notamment s’il s’agit d’une enquête préliminaire, mais la manifestation tonitruante de JL Mélenchon était inappropriée. Pour autant fallait-il le renvoyer devant la Justice « pour actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation » ? Sur le fond la réponse ne peut être que oui car les moyens de contestation à la disposition de JL Mélenchon ne manquent pas, mais d’évidence il voulait un coup médiatique. Cet incident met en évidence s’il en était besoin que la politique ne se fait ni au Parlement ni dans les cénacles de pensée mais dans les officines de communication, d’ailleurs désormais les tables rondes des médias télévisés excluent les chercheurs qui ont été remplacés par des « communicants », désormais les vendeurs de lessives et de yaourts sont élevés au rang d’experts en sciences politiques et en sociologie. Dans l’affaire de la perquisition des locaux de la France Insoumise nous avons assisté au choc de communication (de propagande) de ce mouvement contre celle d’E. Macron, la Justice n’étant ici qu’au service ou qu’un moyen de communication. On voit l’ambiguïté dans laquelle se trouve placée la justice ainsi instrumentalisée : qui sert-elle ?

Depuis l’arrivée d’E. Macron au pouvoir la Justice est devenue, comme dans d’autres périodes sombres de notre histoire, clairement au service exclusif du prince et de ses ambitions. Dans le cas de JL Mélenchon les policiers menacent de forcer le passage, dans celui de Benalla ils rentrent au bercail sans mot dire. D’évidence il était hors de propos que Benalla soit inquiété alors on croit la fable selon laquelle il n’avait pas les clés de son appartement et on veut que le quidam croie la version d’A. Benalla paré par l’Élysée de tous les caractères d’un parangon de vertu aussi, donc on va s’attaquer à un journal soupçonné de s’opposer au Pouvoir dans cette affaire. Alors le procureur ordonne une perquisition de Médiapart sans que le directeur en soit prévenu, pire le procureur savait que ce directeur était retenu à une audience devant un tribunal pour une autre affaire. Un livre ne suffirait pas à dire toutes les distorsions dans le traitement judiciaire des affaires proches de la politique, et l’extrême lenteur dans le traitement de celles qui touchent le pouvoir macronien : Richard Ferrand, Alexis Kohler, Muriel Pénicaud, Ismaël Émélien, et la décision de classer sans suite l’affaire des hauts fonctionnaires en poste à l’Élysée dans le cadre de l’affaire Benalla : tous sont blanchis en même temps que la vierge élyséenne voit sa virginité confirmée (cela ressemble beaucoup à une chirurgie réparatrice de l’hymen). Le renvoi, après une enquête tellement rapide et basée seulement sur les témoignages des policiers, de Jean-Luc Mélenchon devant un tribunal, alors que toutes les affaires où sont impliqués les proches du pouvoir traînent jusqu’à se faire oublier, montre bien la mainmise de l’Élysée sur la Justice et sa volonté d’assassiner politiquement La France Insoumise. D’ailleurs relevons que l’annonce du renvoi de Jean-Luc Mélenchon n’a été faite que par un journal : l’Express qui titrait « Mélenchon bientôt jugé en correctionnelle » (Laurent Léger, publié le 27/06/2019, site de l’Express).

 

L’Express, journal ni gauche ni droite, a comme directeur de la rédaction par Christophe Barbier dont on peut mesurer à chacune de ses interventions sur BFM sa proximité intellectuelle avec le macronisme. Pour Christophe Barbier le journalisme doit être engagé mais non partisan, soit mais il demeure que suivant l’intensité de l’engagement idéologique ou intellectuel (au choix) on finit par donner l’image de son adhésion. Cette position peut être assez contradictoire avec l’idée qu’il développe selon laquelle la mission d’un journal, plus particulièrement d’un chroniqueur, est d’offrir un « maximum d’éléments » aux lecteurs « pour qu’ils puissent éclairer et former leur jugement », et qu’il ne doit « donner aucune consigne de vote » ; une telle démarche implique l’usage de propos contradictoires et exclut l’engagement : ça s’appelle l’information (objective). En 2013, lors du débat sur le travail dominical, il se déclarait en faveur de la déréglementation du travail le dimanche et dénonce le « respect stupide du droit ». Il recommande aussi la suppression de la cinquième semaine de congés payés pour les salariés. Ce sont là des positions partisanes car elles relèvent d’un parti pris idéologique ou intellectuel qui ne laisse pas place au doute et à la contradiction, d’autant que Monsieur Barbier dans ses interventions n’exprime jamais le pour et le contre, son discours est univoque. Il confirmait sa position en déclarant au Journal du Dimanche[2] en 2017 : « Se confronter au terrain pollue l’esprit de l’éditorialiste. Son rôle est de donner son opinion, d’affirmer ses certitudes, par essence improuvables. Afficher avec force ses convictions permet aux lecteurs de s’y frotter pour former les leurs. » et « L’éditorialiste est comme un tuteur sur lequel le peuple, comme du lierre rampant, peut s’élever. », les gens pleins de certitudes, détenteurs de la vérité, sont extrêmement dangereux, l’histoire de l’humanité regorge d’exemples. C’est donc le journal qu’il dirige qui annonce, semble-t-il avant que l’intéressé en ait été officiellement informé, le renvoi de JL Mélenchon devant un tribunal. Voilà donc qu’un journal devient huissier de justice et porte les convocations à comparaître ; la Justice se réduit de plus en plus sous l’ère Macron à l’espace médiatique comme je l’explique dans mon livre « Gilets Jaunes[3] ».

Revenons sur le fond de l’affaire où une fois encore le pouvoir met en scène les policiers en nous invitant à pleurer sur leur sort. La véhémence de JL Mélenchon aurait meurtri et blessé les policiers d’une façon telle que leur santé mentale en serait gravement ébranlée. L’avocat de l’un de policiers a déclaré : « Cette affaire a eu des répercussions graves sur le plan psychologique pour les enquêteurs, qui sont avant tout des êtres humains. » Il est bien évident que les Gilets Jaunes, ou les blessés collatéraux, qui ont perdu un œil, une main ou un pied à la suite de violences policières, ou les gamins de Mantes-la-Jolie agenouillés deux heures durant les mains sur la tête sous la houlette de policiers, ne sont-ils pas des êtres humains. La différence entre eux est que les premiers ont choisi d’exercer un métier difficile alors que les autres ne font que manifester leur désarroi, leur colère, leur envie d’un monde meilleur ; d’un côté il y a la force, et ici aujourd’hui la violence, fussent-elles celles de l’État et donc légitimes (?), de l’autre il n’y a que plainte et faiblesse. Cet avocat d’ajouter que « Ce procès va permettre de mettre en lumière les difficultés que subissent les membres des forces de l’ordre et les souffrances que cela peut engendrer chez eux », pôvre avocat qui n’a jamais vu une pièce de Guignol. Ne lisez pas que je minimiserais les difficultés physiques et psychologiques auxquelles sont confrontés les policiers et les gendarmes, mais aussi les militaires, les sapeurs-pompiers et les personnels des hôpitaux, et plein d’autres ; le propos n’est pas là car ce procès ne résoudra aucune de ces difficultés et que ce qu’il veut montrer ce n’est que l’autorité du pouvoir en se servant de la défense de son bras armé qu’est la police comme on se sert d’une image en communication, rien d’autre ; il ne s’agit ici, pour le pouvoir, de se donner une image « d’autorité » et de rassurer les peureux et les tenants de l’ordre.

À travers cette affaire on mesure l’emprise que veut avoir E. Macron sur les gens et la société pour façonner le pays suivant ses seuls désirs au service du capital. Alors il manipule l’opinion par des jeux de communication pas toujours honnêtes (la conduite du Grand Débat en a été une illustration) : de la propagande, et par l’instrumentalisation de la Justice. En France, désormais la Justice n’est plus au service des femmes et des hommes, elle est au seul service du prince et ne fait que répondre à ses ordres pour satisfaire ses désirs de puissance et de paraître.



125 réactions


  • Laulau Laulau 1er juillet 2019 09:41

    Un point de détail, il semble que dans le cas de Marine Le Pen, le fait de demander une expertise psychiatrique soit « de règle » lorsqu’on publie des images de violence.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2019 09:58

      Bonjour,Laulau

      C’est en effet la procédure normale, et la notification de cette expertise par le juge au justiciable est obligatoire.

      Il n’y a donc eu aucun abus. D’autant moins que Le Pen savait qu’en jetant cette lettre au panier, il n’y aurait pas eu la moindre suite à son encontre. Au lieu de quoi elle a médiatisé ce document pour surjouer la victimisation !


    • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 2019 11:11

      @Laulau

      une expertise psychiatrique soit « de règle » lorsqu’on publie des images de violence.

      Avec toutes les violences policière sur les gilet jaune on demande l’expertise psychiatrique de qui ? Macron , Castaner , les préfets , les médias ?


    • baldis30 1er juillet 2019 14:50

      « @zygzornifle
      bonsoir
        »on demande l’expertise psychiatrique de qui ? Macron , Castaner , les préfets , les médias ? "
       Vous augmentez les dépenses de la Sécurité Sociale !
      Votre demande est économiquement irresponsable ... demande rejetée !
      Vous avez besoin d’une expertise qui sera à votre charge ...  smiley


    • François Vesin François Vesin 1er juillet 2019 22:23

      @Laulau
      « Un point de détail, il semble que dans le cas de Marine Le Pen, le fait de demander une expertise psychiatrique soit « de règle » lorsqu’on publie des images de violence ».

      Alors Sarkozy — Hollande — Macron devraient être immédiatement internés,
      non pas pour des images
      mais pour les meurtres commandités par leurs soins et commis en notre nom
      contre des peuples qui ne nous avaient rien fait !!!

      Ces trois infâmes ont successivement installé une dictature
      et ils ont réussi
      tandis que des blaireaux de circonstances type Mélenchon et Le Pen
      qui les ont rendus possible
      ont l’outrecuidance d’avoir des états d’âmes !!!

      Il faut vraiment se réveiller ! La France est à l’image de Notre Dame
      Elle brûle à « l’insu de son plein gré » comme un éternel phénix pétainiste 
      pour n’être pas capable de se défaire d’une fiotte et de sa maman !!!
      Les Thénardiers doivent disparaître avant que nous sombrions !!!


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2019 19:12

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      Avec le contrôle effectif de tous les médias en Occident qui ont un auditoire qui vaille qu’on en tienne compte, l’oligarchie a fait des actualités un pur roman feuilleton dont elle écrit le scénario. Je ne crois pas qu’il subsiste une once d’objectivité dans ce qu’on nous raconte.

      Tout n’est pas faux dans les nouvelles et ls sondages, mais rien n’est diffusé qui ne serve  parfois subtilement, mais TOUJOURS ! à conduire, Quidam Lambda vers l’enclos ou l’on veut qu’il broute. 

      Si cette subtilité relative en France, quand on parle de Macron, de Lepen ou de Melançôn, peut parfois faire douter que la manipulation globale soit totale, il suffit de voir comment aux USA, où le jeu n’exige pas tant de finesse, on est déjà à préparer la Présidentielle de 2020 qui opposera Trump et un jeune espoir blanc encore a adouber à un ticket Démocrat « tout-feminin » de Warren et Harris ...

      Ce sera une superbe victoire morale et un grand pas en avant pour les femmes... ! Mais ce sont les Républicains qui gagneront, bien sûr...

      Pierre JC


    • GrandGuignol GrandGuignol 2 juillet 2019 20:56

      @Pierre JC Allard

      "Avec le contrôle effectif de tous les médias en Occident qui ont un auditoire qui vaille qu’on en tienne compte, l’oligarchie a fait des actualités un pur roman feuilleton dont elle écrit le scénario. Je ne crois pas qu’il subsiste une once d’objectivité dans ce qu’on nous raconte....( ) à conduire, Quidam Lambda vers l’enclos ou l’on veut qu’il broute. 

      "

      Clair comme de l’eau de source...

      Et les braves moutons emmêles dans des querelles précuites se bouffent le nez au lieu de s’unir.

      C’est triste la réalité du monde matérialiste, parfois....je dirais même plus, c’est surréaliste.


  • Fergus Fergus 1er juillet 2019 09:52

    Bonjour, Latouille

    Avec ces perquisitions à grand spectacle, à son domicile et au siège de La France Insoumise, Mélenchon avait une occasion en or de cibler le pouvoir en place en dénonçant des actes de justice disproportionnés en regard des faits incriminés, et souvent bien moins spectaculaires à l’encontre de grands et avérés délinquants.

    Certes, ce discours a été tenu par les porte-paroles de LFI, mais après que Mélenchon  pourtant très calme à son domicile  se soit livré à une démonstration tellement ridicule que, des mois après, on en a encore honte pour lui.

    Le leader de La France Insoumise est pourtant capable, à la manière d’un judoka, de renverser à son profit une attaque vicieuse de son adversaire. Que ne l’a-t-il fait ce jour-là ? En agissant ainsi, autrement dit en choisissant délibérément et de manière grotesque la posture de l’élu de la nation outragé, Mélenchon s’est, de facto, comporté de manière indigne. LFI en a sans doute payé patrtiellement le prix aux Européennes, et ce n’est sans doute pas fini, hélas !


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 12:33

      @Fergus

      « Mélenchon s’est, de facto, comporté de manière indigne »

      Mais comment peut-on écrire des choses pareilles, qu’à à voir la dignité là dedans... certes ça n’est pas très glorieux mais ce massacre organisé dont vous faites partie pour un « dérapage » en partie légitime et bien menu face à tous ce que cette mouvance fait aujourd’hui est incroyable et bien significatif. Un être est outré que l’on s’attaque illégitimenet à ses amis et on lui tape sur la gueule et on lui enfonce la tête dans l’eau, c’est beau, ça fait envie de vous connaître...
      10 secondes qui servent à massacrer l’espérance de milliers de personnes et pour des postures prétentieuses qui se croient permises de juger.
      Vous l’aurez Mélenchon, n’ayez crainte, vous veillez au grain pour sur. Et après on verra votre union de la gauche revenir avec ses gros sabots et annihiler tous le travail accomplit, mais votre, vos orgueil auront gagnés.
      Mais je ne doute pas que dans votre « bistrot du coin » vous avez du comprendre que c’était la seule solution...


    • pemile pemile 1er juillet 2019 12:42

      @Sparker « qu’à à voir la dignité là dedans »

      Vous êtes sur de connaitre la définition de digne ?


    • Fergus Fergus 1er juillet 2019 13:31

      Bonjour, Sparker

      « 10 secondes » dans 40 ans de vie politique faite de mandats divers, d’une candidature à la présidentielle et d’un maroquin ministériel, excusez du peu !

      Bref, 40 ans d’expérience qui devraient conduire un leader politique, aspirant de surcroît à la fonction suprême, à se maîtriser en toutes circonstances ! Surtout lorsque les évènements lui donnent, comme je l’ai écrit ci-dessus, une occasion en or de se payer, fermement mais calmement, l’exécutif.

      Et je ne cherche pas à « avoir » Mélenchon : il est et doit rester l’un des piliers de La France Insoumise. Mais à mon avis plus dans le rôle du leader omnipotent qu’il a tenu jusque-là !


    • simir simir 1er juillet 2019 13:37

      @Fergus

      Mélanchon a eu le courage de s’opposer à la perquisition.
      Qu’il en soit remercié et c’est ce que se sont dit tous ceux qui ont eu a subir cela un jour ou même ceux qui ont subi l’arbitraire policier au bord d’une route pour quelques km/h dépassés alors qu’il y aurait tant à faire sur le délinquence.

      les français ne veulent pas de 1/2 sel et c’est un président avec du caractère qu’il nous faut.

      L’échec des européennes est du exclusivement à l’abandon du plan B et l’éviction des Cuocp et Kuzmanovic ainsi que l’accent trop mis sur la fin dans 12 ans alors que la préoccupation des gens c’est la fin de mois.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 13:47

      @pemile

      C’est juste savoir où et comment on la porte.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2019 13:59

      Bonjour, simir

      « L’échec des européennes est du exclusivement à l’abandon du plan B et l’éviction des Cuocp et Kuzmanovic » 

      C’est faux, et vous le savez !
      1) La plupart des électeurs de LFI en 2017, ne connaissaient pas en détail le programme du candidat. Certains — j’ai pu le constater lors de discussions — n’avaient même pas connaissance des grandes lignes de l’Aevenir en commun !

      2) Très peu de monde connaissait les personnalités que vous citez, pas plus que Guénolé, parti pour d’autres motifs !


    • pemile pemile 1er juillet 2019 14:14

      @Sparker « C’est juste savoir où et comment on la porte. »

      Du genre petit coq éructant dressé sur ses ergots et se filmant en direct ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juillet 2019 14:33

      @pemile

      Regarde ma gourmette qui oscille devant tes yeux...suis son mouvement lent . Tu t’endors doucement...et écoute la sagesse...tu vas me filer ta 900z ...tu vas me filer ta 900z ...tu vas me filer ta 900z ...


    • baldis30 1er juillet 2019 14:53

      @pemile
      « @Sparker « qu’à à voir la dignité là dedans »

      Vous êtes sur de connaitre la définition de digne ? »

       Il est digne d’un don ....


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 14:57

      @pemile

      Monsieur est connaisseur...


    • leypanou 1er juillet 2019 15:20

      @Fergus
      se soit livré à une démonstration tellement ridicule que, des mois après, on en a encore honte pour lui 

       : je ne crois pas que vous faites partie du « on » Fergus.

      Sont probablement dans le « on » le421, Sparker, capobianco, La Pasionaria, Traroth, etc.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 15:35

      @leypanou

      Ha vous faites dans la psychologie par post interposés. Vous connaissez ce que l’on ressent.
      Le tout est encore une fois que l’on plante des arbres pour cacher la forêt. La honte aurait été de ne rien dire.
      Mais vous êtes dans le fantasme du grand homme gaullien papa de la nation et qui du haut de sa perfection doit être irréprochable et exemplaire pour ne pas angoisser ses enfants et les rassurer et les mener vers le bonheur attendu.
      Nous on s’en tape, sixième république et le président out... En fait c’est ce dont vous vous servez pour dénigrer le mouvement alors si ceux qui s’énervent destabilisent votre confiance en eux ceux qui vous leurrent semble avoir vos préférences.
      Du coup, pour vous, vaut mieux se faire enculer qu’engueuler, excusez du cru c’était pour le, mauvais, jeu de mot... signé Maitre Capello... par ce qu’arrivé au stade de conneries que vous pouvez émettre la savonnette doit bien glisser...


    • leypanou 1er juillet 2019 15:59

      @Sparker
      Continuez à répéter la fable comme quoi on n’a plus que 12 ans pour changer de cap pour éviter la catastrophe climatique, idée promue par le Green New Deal des Démocrates aux États-Unis entre autres.
      Continuez à demander l’état d’urgence climatique au gouvernement comme il l’avait Manuel Bompard.
      Avoir eu un maigre 6% aux Européennes ne vous a pas suffi.
      Je ne suis leurré par personne : je constate seulement que LFI n’a plus aucune chance d’accéder au pouvoir.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 16:44

      @leypanou

      Vu vos fixettes et si tout le monde fait comme vous, en effet il n’y a aucune chance.

      Chacun ses arbres pour cacher la forêt, l’un c’est les perquisitions, l’autre le rechauffement climatique, l’autre la sortie de l’UE, l’autre les « islamo-gauchiste », l’autre les drapeaux français, l’autre etc etc.
      Chacun sait pour le 6%.

      Bon c’est con par ce qu’il y a un programme derrière, ce qui, il me semble, est le premier intérêt d’un mouvement ou d’un parti. Mais de celui-là il n’est jamais question, sauf à dire que le grand méchant Mélenchon ne le mettra pas en oeuvre et blablabla... Et c’est à ça qu’il fallait se battre et voter.

      Tout à été fait pour tout couler, voir presque plus dedans que dehors, enfin bon... maintenant c’est fait. Ce qui reste finira comme ruisseau dans le désert.

      Beaucoup vont pouvoir se reposer les oreilles et le lissage du discours et débats sera de nouveau de mer d’huile. Tout est bien qui finit bien, comme d’hab...

      Vous parlez pour ne rien changer... vos voeux seront exaucés...


    • GrandGuignol GrandGuignol 1er juillet 2019 21:40

      @Fergus
      "Que ne l’a-t-il fait ce jour-là ? En agissant ainsi, autrement dit en choisissant délibérément et de manière grotesque la posture de l’élu de la nation outragé,"

      Il a joué son rôle de faux opposant au système, tout simplement. Du Grand Guignol pour endormis télévisuels !


    • GrandGuignol GrandGuignol 1er juillet 2019 21:45

      @Sparker
      Purée vous avez la patate !!
      je me régale de vos commentaires....

       smiley

    • Alexis 1er juillet 2019 21:59

      @Sparker

      « on a pas le cul sorti des ronces »
      « vaut mieux se faire enculer qu’engueuler »

      J’ai l’impression de retrouver l’influence cul-turelle d’un de vos potes.
      (Explications dans mon profil)


    • François Vesin François Vesin 1er juillet 2019 22:33

      @pemile
      « Vous êtes sur de connaitre la définition de digne ?  »

      Bien sur qu’il la connait
      C’est celle de son gourou
      qui lui même la tenait de son maître et idole Mitterrand :
      « moi, moi, appelez moi Dieu »
      L’imbécile utile qui dans sa gémellité le pénienne
      est la meilleure garantie de la pérennité macronienne !


    • Sparker Sparker 2 juillet 2019 00:06

      @François Vesin

      Ha celle la manquait, merci de nous avoir rafraichi la mémoire, on l’avait oubliée.
      Et le gourou c’est moi, je suis le gourou qu’on se le dise...


    • Le421... Refuznik !! Le421 2 juillet 2019 08:34

      @leypanou
      J’ai mis un trois étoiles à ta remarque... smiley


    • JulietFox 2 juillet 2019 08:56

      @leypanou
      Ca c’est sur, hein.
      Il y aura encore Le Pen, qui dira encore que avant l’Euro, les entreprises payaient en écu, et autres balivernes.
      Que de foutre j’emploie ce mot à dessin tous les immigrés dehors résoudra tous nos problèmes
      De faire comme Trump, un mur autour de la France, et des milices pour patrouiller.
      L’extrème droite est hautement plus dangereuse pour la France que LFI.
      Mais, si c’est vous qui le dites.
      Dans mes fonds de campagne abandonnée, où disparaissent les commerces, écoles, services publics, j’entends, en parlant de la Secte Le Pen « On les a jamais essayés »,Sans connaitre un autre programme que celui déja cité.


    • JulietFox 2 juillet 2019 11:25

      @Sparker
      " Et après on verra votre union de la gauche revenir avec ses gros sabots

      « 
      Tout a fait. Autin, appelle à un »Big Bang« de la gauche. Rien que ça.

      Les débris du PS de Faure/Gluksmann, qui ne s’appelle plus pour donner le change PS, mais Place Publique + le quarteron de Hamon, (qui voulait depuis son état major réuni dans une voiture, que Mélenchon se »réfugie« chez Génération S, pour la présidentielle) + Feu le PCF+ ???

      J’ai été témoin de »L’Union de la Gauche« , avec des Fabre, le pharmacien qui a vite trahi. Mitterrand avait suscité, même chez ceux- dont j’étais qui connaissaient le personnage et son pédigrée, un espoir.
      Notre déception, fut à la hauteur de celui-ci.

      Autin aura beau sonner du cor à Roncevaux, l’armée des ombres sera difficile a rameuter.

      Quant à Mélenchon, je serais lui, je plaquerais tout, et j’irais mener une retraite paisible.
      Il peut car on lui »sait" parait-il une immense fortune.


    • Eric F Eric F 2 juillet 2019 11:50

      @Fergus
      à mon avis, sa protestation véhémente lors de la perquisition n’a pas nuit à son image auprès de son électorat, ce sont d’autres considérations qui ont du jouer dans les reports de votes protestataires vers le RN et de vote « alter » vers les écolos, qui a le vent en poupe vu le battage médiatique sur le climat et la pollution. Si les élections avaient eu lieu après la canicule, les verts auraient fait 20%, mais si elles avaient eu lieu en automne dernier lors des problèmes de hausse de taxes sur les carburants, ils auraient fait 5% (c’est du reste leur niveau dans les sondages il y a un an).


    • Fergus Fergus 3 juillet 2019 09:23

      Bonjour, Eric F

      « sa protestation véhémente lors de la perquisition n’a pas nuit à son image auprès de son électorat »

      Son électorat naturel, autrement dit venu de la gauche radicale, non, en effet. Mais cela a eu un effet dévastateur sur son éléctorat de la présidentielle venu des rangs socialistes.


    • Aristide Aristide 3 juillet 2019 10:05

      @Eric F

       Si les élections avaient eu lieu après la canicule, les verts auraient fait 20%, mais si elles avaient eu lieu en automne dernier lors des problèmes de hausse de taxes sur les carburants, ils auraient fait 5% (c’est du reste leur niveau dans les sondages il y a un an).

      Comment peut-on traiter ses concitoyens de telle manière, cette tendance à faire passer les électeurs pour des moutons, des veaux, des pigeons, des girouettes, ... enfin je suis attéré de voir ici et là, et surtout chez ceux qui se réclament de la vraie gauche, cette déconsidération des électeurs.

      L’acte de vote est un acte complexe, et contrairement à ce que vous prétendez, il y a souvent plus de sagesse et de lucidité chez ceux que vous désignez ici comme des « girouettes » que chez les partisans aveuglés qui n’ont aucune distance et se transforment en groupie. 

      Je vous encourage à méditer sur le bon mot d’Edgar FAURE à qui on reprochait de souvent changer de camp et d’opinions « Ce n’est la girouette qui tourne, c’est le vent ».


  • Prudence Prudence 1er juillet 2019 10:36

    Désolé, « Latouille » : article inutile, Mélenchon est indéfendable.

    Il s’est définitivement ridiculisé en ne contrôlant pas ses nerfs, il s’est révélé, il s’est grillé, il est cuit, il s’est cuit tout seul. Personne ne peut vouloir voir un pays gouverné par un tel énergumène, par une telle violence.

    Une seule chance de rédemption lui était offerte : avec humilité, laisser la place à son second dont il aurait accepté ensuite d’être ministre (comme Poutine l’a si intelligemment fait, pour redevenir finalement n°1). Ce second était une seconde, Clémentine Autain, au bel avenir politique. Au lieu de cela, pour rester premier et ne pas risquer cette fois l’ombre de son second, Mélenchon nomme près de lui le plus terne des personnages politiques.

    On comprend parfaitement la manoeuvre, elle est aussi lamentable que la crise de colère. Age affectivo-mental : trois ans. Maternelle.

    Mais que pouvait-on attendre de sain de quelqu’un qui fut en maçonnerie ? Imaginez Mélenchon en tablier tout propre, bien sagement, bien aligné, aux ordres, bien soumis, hypocrite et fier de soi, intégré dans la meute. Voilà le vrai Mélenchon : rien d’insoumis, si ce n’est sa propre et absurde confiance en soi.

    S’il est une seule chose dont il faille remercier Emmanuel Macron, c’est bien d’avoir tendu ce piège terrible dont Mélenchon ne pouvait pas sortir si on le connaissait bien. Or en voilà deux qui se connaissent comme deux frères.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 12:07

      @Prudence

      Quelle misère de lire des posts pareils, on a pas le cul sorti des ronces, et ça se croit malin, intelligent et connaisseur.
      Pitié de nous...


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 12:14

      @Prudence

      " Age affectivo-mental : trois ans.

      "

      Si c’est pas de la projection ça....


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 14:55

      @covadonga*722

      T’es trop bête pour être méprisé.


    • baldis30 1er juillet 2019 14:55

      @covadonga*722

      bonjour,
       « Spaker le prototype de l’avant garde éclairée celle qui sait et dont on fait les khmers rouges . »
       éclairée ????? ....... par la lumière noire un peu teintée de vert-de-gris !


    • Kapimo Kapimo 2 juillet 2019 02:41

      @Prudence
      Moi, ce sont les guignols qui demandent ma voix en me susurrant « pensez printemps » que je considère comme indéfendables.
      Quant à Autain, vous enfilez les perles...


    • Eric F Eric F 2 juillet 2019 11:54

      @Prudence
      Clémentine Autain conviendrait à l’électorat gauchiste, mais pas à l’électorat populaire, celui qui justement a fait défaut.


    • Fanny 2 juillet 2019 12:46

      @Prudence
      « Mélenchon nomme près de lui le plus terne des personnages politiques. »

      Si c’est à Adrien Q que vous pensez, mon désaccord est total.

      Deux jeunes politiques émergent aujourd’hui, avec un bel avenir potentiel. Ils ont charisme, force, jeunesse, intelligence et précision du discours : Marion d’un côté, Adrien de l’autre. Un couple à suivre.


    • Aimable 2 juillet 2019 23:05

      @Fanny
      Pour eux le problème , c’est qu’il leur est difficile d’exister a l’ombre du soleil .


    • Eric F Eric F 3 juillet 2019 21:11

      @Aimable
      Deux jeunes politiques émergent aujourd’hui .. Marion d’un côté, Adrien de l’autre"

      deuxième tour de 2027 ?


    • Fanny 4 juillet 2019 14:39

      @Aimable
      « Le soleil a rendez-vous avec la lune »


    • pascal58 7 juillet 2019 10:45

      @Prudence

      N’importe quoi. Ne melangez pas tout et n’importe quoi dans gloubiboulga uniquement pour enfoncez Melenchon. SI Poutine a laissé sa place, c’est uniquement par ce qu’il n’était pas éligible constitutionnellement parlant.
      Les perquisitions faites contre la France Insoumise sont immondes. Déployer de telles moyens contre un parti politique dans un état de de droit était totalement surréaliste. 
      La réaction de Melenchon était a la hauteur de l’événement. Elle se comprend aussi sur le caractère illégal de cette perquisition au bien sur la forme que sur le fond. Tous les droits de l’accusé ont été bafoués dans cette perquisition.


  • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 2019 11:12

    Les Djihadistes eux n’ont pas droit a l’expertise psychiatrique ......


  • Sparker Sparker 1er juillet 2019 12:10

    Une bonne mise au point de JLM sur son blog, pour les assoiffés de sang c’est bon à prendre.

    Que ceux qui ont des « visions » et qui se barrent sois disant par manque de démocratie fassent la preuve qu’ils ont raison, qu’à leur tour ils créent un mouvement et secouent la populations.

    S’ils font mieux et plus efficace, j’adhère mais pour le moment j’attends...


    • Fergus Fergus 1er juillet 2019 13:34

      @ Sparker

      « qu’à leur tour ils créent un mouvement et secouent la populations. »

      C’est ce tente de faire Autain en fédérant les forces de gauche acquises à une évidente nécessité de rassemblement. A suivre...


    • baldis30 1er juillet 2019 15:00

      @Fergus

      bonsoir
      La réunion dénombrable d’éléments de mesure nulle est de mesure nulle !
      « Ô toi qui rentre ici perds toute espérance » ( Dante Frontispice de l’Enfer ...)


    • leypanou 1er juillet 2019 15:33

      @Fergus
      C’est ce tente de faire Autain en fédérant les forces de gauche acquises 

       : ne soyez pas ridicule Fergus.
      A part être capable de se faire élire députée de Sevran, C Autain ne pèse rien du tout.

      Pire, elle fait partie de ce que j’appelle « humanistes cr.tins » qui font de l’open bar pour tous les parasites qui feront au mieux partie du marais, autrement dit du JLM mais en pire.
      Je suis à peu près sûr d’ailleurs qu’elle doit regretter que l’Allemande propriétaire de Sea-Watch soit bouclée par Mateo Salvini.


    • JulietFox 2 juillet 2019 09:01

      @Fergus
      Autin en emporte le vent
      Comme dans toute société humaine, toute association, tout mouvement politique, il y a les querelles d’égo.
      Et dans LFI Idem.
      Quand ça se passe chez Micron 1 er, il y a beaucoup moins de cracheurs de venin.
      Mélenchon, c’est « Que la bête meure »
      Et après ???


  • Sparker Sparker 1er juillet 2019 12:24

    Merci de défendre la simplicité et l’évidence. Bien sur chacun, ici ou ailleurs, aime à se faire sa petite sauce pour assaisonner ses salades et participer à la destruction de la FI, car c’est le seul but, Mélenchon n’est que la cible pour faire tomber le mouvement, mais bon c’est le game comme on dit.

    Clémentine Autain devrait construire son mouvement avec Elsa Faucillon, ce qu’elles sont en train de faire il me semble. Ça divise mais si si c’est ce qu’elle veulent... que le meilleur vive... pendant que nous on attend.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 13:49

      @Positronique

       smiley smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 1er juillet 2019 22:06

      @Positronique
      "Ce que tu n’as pas encore compris c’est que Mélenchon le franc Mac fait parti du jeu politique pour que rien ne change , en bon socialiste il a créé un parti anticommuniste pour détruire le peu de gauche qu’il reste dans ce pays ,

      « 

      Exactement, purée encore en accords avec supositronique.

      Macron lui non plus ne changera rien ou plutôt si, vers »Le meilleur des mondes" !


    • JulietFox 2 juillet 2019 09:02

      @Positronique

      Ah ! Ayé les Frans Maçons !
      La 5eme colonne n’est pas encore en place ?


    • JulietFox 2 juillet 2019 09:03

      @JulietFox
      FranCs !


    • foufouille foufouille 2 juillet 2019 09:42

      @JulietFox
      donc faire la chouille avec l’UMPS est normal comme le dîner du siècle, bilderberg, etc.


  • Lugsama Lugsama 1er juillet 2019 14:52

    Si li complot


  • Sparker Sparker 1er juillet 2019 14:55

    Bon à lire les com’s, apparemment la FI, qui va de l’élection de 2017 et ses 7 millions d’électeurs à l’élection européenne de 6.3% donc deux ans de vie, est morte.

    La tutelle médiatique de JLM est morte aussi, le désaccord avec les unionistes gauchisant et acté.La FI se recentre pour le meilleur ou pour le pire.

    Bon ben à suivre...


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 15:04

      @Sparker

      Donc tous ceux qui sont contre les oligarques pour la révolution et le changement sur ce site ont gagné, avec Macron ils ont gagné et c’est la belle Clémentine qui va nous mener au combat et au changement.

      JLM jette l’éponge et se « contentera » de sa présidence à l’assemblée et n’apparaîtra plus à la télé...

      Enfin le changement tant attendu va pouvoir se faire...

      J’y crois, j’y crois, si si...

      Bon Hollande pense à revenir, après tout hein...


    • Fergus Fergus 1er juillet 2019 15:07

      @ Sparker

      Non, LFI n’est pas « morte », fort heureusement, mais elle risque de l’être si ses dirigeants ne tirent pas les leçons des épisodes électoraux qui se sont succédé depuis la FdG en 2012. 


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 15:25

      @Fergus

      Blabla Fergus blabla excuse moi.
      La FI de combat est morte, le reste n’intéressera que des gens comme toi qui pensent que la politique c’est de phrases et des alliances.
      C’est bon vous l’aurez votre FI blablateuse et insignifiante en terme de combat.
      Mélenchon à échoué, il aura tenté jusqu’au bout. Maintenant vous allez pouvoir mener l’affaire car Quatennens ne fera pas le poids face à Autain.

      Promis si je me trompe je m’incline...

      Dans le fond je préfère encore ça que des compromis à la con qui ne bernent que ceux qui veulent être bercés. On a tenté ça n’a pas pris, place aux meilleurs.


    • Sparker Sparker 1er juillet 2019 19:14

      @covadonga*722

      Ha ha ha qu’est-ce s’qu’on se poile avec toi, mais bien sur on est les meilleurs et on le sait, nous 3% c’est comme si c’était 20 millions tu le sais bien la pravda le dit tous les jours, bon le FN c’est 10%, ha oui ils font 3 fois mieux que nous c’est sur c’est des champions... Allez va t’as la plus grosse je m’incline...
      L’instit à sonné faut que tu rentres en classe...


    • keiser keiser 1er juillet 2019 21:37

      @Positronique

      Positronique, nique, nique
      S’en allait tout simplement,
      Routier, pauvre et chantant
      En tous chemins et en tous lieux,
      Il ne parle que du Bon Dieu,
      Il ne parle que du Bon Dieu ...

       smiley smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 1er juillet 2019 22:50

      @keiser

      "Il ne parle que du Bon Dieu ...

      "

       Le Suppôt-si-trop-nique de la Macronie jupitérienne.


  • bernard29 bernard29 1er juillet 2019 17:52

    j’ai suivi le discours de Mélenchon lors de son assemblée représentative des Insoumis, il y a déjà plusieurs jours. Son discours est exactement le type de discours que l’on sert à des adeptes soumis. C’est pathétique pour des supposés « révoltés », mais heureusement la débandade est « consubstantielle » à la FI ainsi que l’expérimente après beaucoup) d’autres Manon Le Bretton. 


  • sirocco sirocco 1er juillet 2019 21:50

    Je recentre le débat sur le titre de l’article.

     

    En nommant des magistrats à sa botte aux postes-clés (dont le tout dévoué procureur de Paris Heitz), Macron a complètement verrouillé l’autorité judiciaire française. Les fonctionnaires de cette institution se sont d’ailleurs laissés soumettre sans piper mot pour ne pas dire « de bonne grâce », une situation qui rappelle celle du régime de Vichy.

     

    On n’a plus rien à attendre de l’affaire Benalla ni de la recherche des causes de l’incendie de Notre-Dame, pour ne citer que ces 2 exemples. Castaner a même retiré au parquet de Nantes l’enquête sur le fêtard disparu dans la Loire, pour la confier à l’IGPN, cette « enterreuse » de 1ère classe...

     

    A moins d’appartenir à la clique mafieuse qui nous gouverne ou à LREM, plus personne ne peut dire : « Je fais confiance à la justice de mon pays. »


    • Le421... Refuznik !! Le421 2 juillet 2019 08:40

      @sirocco
      De temps en temps, au milieu de commentaires abrutis et stérile, il y en a un qui suit le sujet...
      Faut chercher, d’accord, surtout avec les interventions de la fachosphère haïssante, mais on y arrive.
      Merci.


    • Eric F Eric F 2 juillet 2019 12:00

      @sirocco
      « En nommant des magistrats à sa botte aux postes-clés »
      Bonne remarque, l’exécutif NOMME des hauts responsables, donc la séparation « institutionnelle » des pouvoirs est faussée par la présence de comparses aux principales manettes -ce n’est du reste pas nouveau, mais ça semble s’être renforcé par rapport à son prédécesseur-


  • GrandGuignol GrandGuignol 1er juillet 2019 21:58

    « Je suis la républiqueeee !!!!! »

    ça vaut bien « C’est notre Projeeeet !!! »


  • Attilax Attilax 2 juillet 2019 01:34

    Je ne crois pas que Macron soit spécialement convaincant, c’est juste les français qui sont cons vaincus.

    7 mois de GJ, ils ne sont pas descendus en masse dans les rues, malgré d’excellentes raisons et des violences inacceptables répétées. Les services publics qui crèvent, pas grave. Les barrages hydrauliques vendus, pas de souci, personne n’a bougé une oreille. Française des jeux bradée, pareil, rien à branler. Aujourd’hui, ils pourraient saisir le référendum d’initiative populaire pour empêcher la privatisation dramatique d’ADP, mais en trois semaines, bilan : 400.000 signatures. (Les GJ, sans doute...), ça paraît foutu pour les 4.7 millions nécessaires. Cet ultime détail a eu raison de mes espérances. Tu m’étonnes qu’ils s’en branlent de la démocratie directe, à quoi elle pourrait bien leur servir ? C’est finalement Fergus qui a raison, un quelconque Macrozyllande est la seule perspective et finalité politique de ces veaux gorgés d’anxiolytiques.

    C’est walking dead (« en marche morte »), avec Macron en Hamelin joueur de Flute qui mène les rats vers la rivière...

    Glou-glou seront donc nos derniers mots d’électeurs.


    • Le421... Refuznik !! Le421 2 juillet 2019 08:50

      @covadonga*722
      Le succès du banquier tient surtout dans le tas d’idiots bourrins qui fixent le chiffon rouge de l’immigration pendant qu’il leur ramone la taupinière...


    • Sparker Sparker 2 juillet 2019 09:30

      @covadonga*722

      Tu vois Coco comme t’es conditionné, tu ne peux faire autrement que de ramener ça à du combat de personnes, il te faut un grand homme (même pas une femme), un papa qui rassure et qui est beau dans tes yeux... la FI c’est un programme et si beaucoup, comme toi, ne se ramenait pas seulement a ses petites considérations perso histoire de dire « je pense par moi-même » et ben peut-être qu’il y aurait du « mouvement » dans ce pays.


    • foufouille foufouille 2 juillet 2019 09:54

      @Attilax
      c’est le principe de la grenouille. ça fait 30 ans qu’il existe une loi sur lelogement décent mais personne pour l’appliquer.
      personne n’a bouger en masse pour les 5€ d’allocation logement en moins.
      les gilets jaunes « petits bourgeois » étaient concernés ?


    • Attilax Attilax 2 juillet 2019 11:14

      @foufouille

      Tu aurais préféré que même ceux-là ne viennent pas ?

      Tout le monde devrait être concerné par la déchéance de son propre pays et par la paupérisation de son peuple, c’est pas une question de classe sociale, c’est une question de justice et à terme de survie. Avoir la chance de pas être dans la misère ne signifie pas qu’on se fout des autres, Foufouille. Enfin, ne DEVRAIT pas car il faut bien reconnaître qu’une large majorité s’en bat les steacks, mais ça concerne autant les pauvres que les autres... Là, à ce point, ça devient « civilisationnel ».


    • Attilax Attilax 2 juillet 2019 11:16

      @covadonga*722

      Oui, on a le choix qu’entre peste et choléra, et depuis longtemps.


    • foufouille foufouille 2 juillet 2019 11:39

      @Attilax
      il est un peu tard pour se réveiller, c’est tout.
      ils sont concernés mais crachaient bien avant sur les feignasses de pauvres, invalides, etc.
      pour ceux que j’ai connu avec un bon salaire, etc.
      pareil pour la campagne qui est vide car ils ont toujours soutenu les plus gros qui ne veulent que louer des taudis hors de prix = les baraques sont des ruines.
      etc, etc.


    • Sparker Sparker 2 juillet 2019 15:34

      @covadonga*722

      On pourrait être d’accord sur certains points, bon faut chercher et pas trop creuser avec toi mais peut-être... mais ce tropisme anti-mélenchon me fait immédiatement douter de l’objectivité, toi ou d’autres d’ailleurs et tout les tropismes en général.

      Tu personnalises trop les choses, oui JLM est le garant de la FI pour laquelle il a travaillé, s’est battu, engueuler, perdu des amis etc etc. De là à en faire un dictateur tu me trouveras sur ton chemin pour te le renvoyer dans... la gueule tiens (je vais faire moins crade vu que tu as tes vapeurs). En fait vous n’avez rien compris à la démarche et vous vous acharnez sur le démarcheur. La FI c’est pas de blabla du combat et JLM s’est engueulé pour ça, mais je crois que ça te dépasses... tu n’as pas eu la vie pour comprendre ça.

      Tes dégueulages n’ont aucun poids car trop orienté, et ça, comme d’autres ici, fait que tu ne sers à rien, tu ne fais rien avancer juste tu défoules ta haine accumulée et le non sens de ta vie de larbinage que t’encaisses pas. Tu rêves de la violence que tu n’as pas eu le courage d’appliquer, alors tu votes facho.

      Si tu as autre chose à dire, comme tu le prétends, bien essaie mais apprend à communiquer pour construire ou comprendre, avec intelligence quoi... et peut-être je serai moins « crasseux » par ce que je suis crasseux pour qui je veux et selon ce qui me semble cradingue et tu es cradingues par moments.


  • Le421... Refuznik !! Le421 2 juillet 2019 08:47

    L’Express, journal ni gauche ni droite,

    Donc, de droite !!

    Au fait.

    Je poserais une question :

    Mélenchon avait-il le droit d’exiger :

    D’assister à la perquisition.

    De le réclamer si opposition des forces de l’ordre.

    D’avoir un PV de perquisition avec la liste de ce qui a été embarqué.

    D’être prévenu de sa comparution en correctionnelle à l’automne autrement que par la presse.

    Si la réponse est oui à ces questions, alors cela signifie que nous sommes de fait dans une dictature où le pouvoir contrôle totalement la justice.

    Dernière plaisanterie pour amuser les chalands et la plupart des intervenants que je viens de lire sur Agoravox :

    Gazage des manifestants écologistes pacifiques : Castaner demande des comptes.

    Et que va t-il se passer ?

    Rien de chez rien, comme d’hab !!

    Allez les moutons, continuez à bêler en paix.

    Mais vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu.

    Nous, les salopards de gauchos à la con...


    • foufouille foufouille 2 juillet 2019 09:47

      @Le421
      retourne bouffer avec tes potes francs maçons et de droite comme ton merlan avec son appart à un million et zéro logement social en location.
      le dîner du siècle n’existe pas d’ailleurs .........


    • Le421... Refuznik !! Le421 2 juillet 2019 15:47

      @foufouille
      Je n’en attendais pas moins...
       smiley  smiley  smiley

      J’ai une histoire à ce sujet avec une colombe blanche et un crapaud qui bave, mais je ne me souviens plus exactement...


    • Alexis 2 juillet 2019 16:09

      @Le421
      Cher le421

      Dans un ancien commentaire du 20 juin, vous écriviez :

      « les notations sur le site... ne sont généralement données que par des habitués de la fachosphère... Vous prenez le risque de critiquer le FN, pan !! Des “1 étoile” aussi sec. »

      En suivant votre « raisonnement, » un grand opposant du RN (comme vous semblez l’être) aurait dû se retrouver avec une seule minuscule étoile. Or, ce commentaire n’a cessé d’obtenir 3 étoiles au cours de la journée, et termine avec 10 votes et 3*.
      J’en ai déduit (sans doute un peu vite) que vous étiez un « facho » déguisé puisque vous aviez récupéré les votes des habitués de la fachosphère, ou bien un type incapable d’analyse. C’est la colère provoquée par cette découverte qui m’a entrainé à vous traiter de « con, » ce que je déplore profondément, car je ne doute pas que vous allez me donner votre explication. Pour expier ce jugement lamentable, que je condamne, j’ai réécrit mon CV en votre honneur.


  • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 2 juillet 2019 10:12

    La justice est aux ordres ....et dans les ordres ( Franc-mac, cathos, réformes, gangs, syndicats ...etc)

    Parfois elle se le fait rappeler à l’ordre par les sbires des chiens de gardes de la République ...( Bourgeois (français , juifs, musulmans, polices, finances ...etc)

    https://www.lepoint.fr/justice/yvelines-une-magistrate-de-la-cour-d-assises-agressee-a-son-domicile-17-06-2019-2319336_2386.php

    Y a tellement de munitions de LBD en stocks qu’il faut s’en servir pour justifier le renouvellement .


    La rem le parti le plus menteur, le plus dictateur depuis 1950.
    La guerre des cercles du pouvoir n’est pas terminée.

    Rappel :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-macron-un-couple-machiavelique-216060#forum5510177


    • Eric F Eric F 2 juillet 2019 12:08

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      « La rem le parti le plus menteur, le plus dictateur depuis 1950 »
      En réalité, LREM est complètement inexistant en tant que parti, aucune forte personnalité, personne ne saurait citer le nom de ses dirigeants, c’est juste un sigle autour de Macron et ses conseillers. En tant que parti, il n’a ni programme ni vision politique, c’est juste un escadron de godillots (ou plutôt d’escarpins) pour relayer la politique présidentielle. 


    • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 7 juillet 2019 12:03

      Ha haa... !

      On marche sur des œufs avec cette histoire de juge cabossée par des tirs de LBD....
      ça sent la merdouille de l’état français, les responsabilités sont encore plus grave que dans l’affaire Benalla ........ !

      Les avocats, les procureurs et autres juges, syndicats ne se précipitent pas au balcon de l’infamie ....

      Sur AGV c’est silence radio total, les beaux merles et autres intellos faux-culs se tapissent dans leur médiocre condition.
        
      Du sommet de l’état en passant par les ministres, secrétaires d’état et autres directeurs, tout ce petit monde flatulent dans une puanteur détectable dans toute l’Europe ....  

       smiley

      Qui a pu se servir d’un LBD avec munitions .... ?
      Qui était informé sur l’adresse personnelle de cette juge ?.

      Qui couvre cette agression ... ?


    • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 7 juillet 2019 12:03

      @Eric F
      Faux-cul


  • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 2 juillet 2019 10:23

    Canicule et climat continental .

    La ministre de la Santé a le lapsus médical politiquement douteux.

    Visant à renforcer la théorie du grand remplacement :

    « Ma priorité, c’est qu’il n’y ait pas de morts inutiles. »

    Pschitt ... !


  • Arogavox Arogavox 2 juillet 2019 10:36

    « désormais les vendeurs de lessives et de yaourts sont élevés au rang d’experts en sciences politiques et en sociologie »


    C’est depuis belle lurette et pas « désormais » !

    Ne pas oublier que le petit Sarko fut biberonné aux « réclames » de son papa pour Bonux ! ... cf https://www.20minutes.fr/medias/360361-20091102-nicolas-sarkozy-tete-blonde-publicite-bonux



  • Aristide Aristide 2 juillet 2019 11:05

    L’auteur devrait méditer :« On ne tire pas sur une ambulance ». Allons, quel interet aurait le « pouvoir » à donner l’occasion de se victimiser à quelques sbires insoumis qui viennent de prendre une déculottée électorale ?

    Il suffit de voir l’acharnement involontaire avec lequel tous les leaders de ce mouvement contribuent à son effondrement pour invalider cette fable d’une justice aux ordres. Il ne faut pas sortir de l’ENA pour comprendre qu’il suffit de laisser le temps faire son oeuvre ... Les désirs d’indépendance de Clémentine, les clowneries de Ruffin, les Corbière et Garido en recherche d’un siège pour la dame suite à la fin de sa collaboration télévisuelle, ... suffisent largement a montré l’inutilité d’une telle intervention étatique dans cette affaire.


    • sirocco sirocco 2 juillet 2019 14:14

      @Aristide

      « ...cette fable d’une justice aux ordres. »

       
      Mais bien sûr ! Quand on apprend du parquet de Paris qu’il n’y aura pas d’enquête sur une origine criminelle de l’incendie de Notre-Dame mais uniquement sur une origine accidentelle (affirmée par Macron alors que l’incendie faisait encore rage), on est forcément convaincu que la justice n’est pas instrumentalisée par le régime...


    • Sparker Sparker 2 juillet 2019 15:36

      @Aristide

      Dans le genre pensée aveuglée de larbin, vous atteignez des sommets mon cher...


    • Eric F Eric F 2 juillet 2019 20:57

      @sirocco
      Il n’existe pas de type d’enquête différente pour les causes accidentelles et les causes criminelles, une enquête recherche les causes quelles qu’elles soient. Il n’y a pas eu à ce stade d’indice sur une origine criminelle éventuelle. Lorsqu’il y a des travaux sur la toiture d’un édifice, et que cette toiture prend feu, l « hypothèse la plus probable » est celle d’un accident lié aux travaux, il y a de nombreux précédents de cette nature, mais l’enquête doit explorer toutes les pistes possibles.


    • Aristide Aristide 3 juillet 2019 08:50

      @Sparker

      Assz savoureux de recevoir ceci d’une groupie mélenchonienne ...


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 09:08

      @Aristide

      Un peu éculée comme répartie, éculée comme le fond de votre pseudo pensée... mais bon je sais, vous faites ce que vous pouvez et c’est déjà pas mal.

      Dans une autre vie peut-être...


    • Aristide Aristide 3 juillet 2019 10:11

      @Sparker

      Et pas éculée du tout cette insulte de « larbin ». 

      Il suffit d’annoncer que les luttes intestines dans LFI sont plus surement destructrices que ces épiphénomènes judiciaires pour que la groupie mélenchonnienne en manque d’argument se contente d’attaque ad-hominem.


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 10:21

      @Aristide

      Blabla mon vieux j’ai certainement beaucoup plus argumenté sur les luttes internes qui ont certainement fait plus de mal que les externes que vous et vos petites phrases à deux balles dont vous avez l’habitude de nous gratifier.

      Vous vous croyez libre par ce que vous défendez du vide et m’insultez de groupie car je défend un projet soutenus par un homme. C’est petit, sans intérêt et mesquin et surtout vous ne servez à rien.
      Jamais vous n’émettez une idée seulement vos avis qui ne valent que pour vous.
      Quand vous aurez compris l’intérêt réel de l’échange on en reparlera.

      Avec votre tropisme anti-mélenchon, comme bien d’autre, jamais vous ne parlez autrement qu’en balançant des anathèmes.
      Car de projet de société jamais il n’est question dans vos bons mots.


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 10:33

      @Sparker

      Et que comprenez vous de ces luttes internes, hein, que dalle, juste des à priori qui vous arrangent mais la difficulté de former une équipe pour proposer autre chose que de l’autoritarisme Macronien ou Le penien, vous n’en avez rien à cirer, d’ailleurs le Macronisme vous va bien apparemment.

      Jamais vous ne vous êtes intéressé au sources de ces difficultés, vous n’y voyez bien sur que les dit « autoritarisme d’un égo surdimensionné » que vous ont vendu BFM et tout ceux qui veulent que rien ne change tout en blablatant qu’il faut tout changer et qui arrivent petit à petit au même constat que la FI.
      Pas besoin d’être groupie pour comprendre et soutenir une idée et une vision, mais ça, ça vous dépasse, vous êtes un libre penseur, forcément...

      Même pas une petite phrase pour l’avenir, jamais.


Réagir