lundi 29 juin - par Sylvain Rakotoarison

Municipales 2020 (5) : la prime aux… écolos ?

Razzia sur les grandes villes : Lyon, Bordeaux, Grenoble, Strasbourg, Annecy, Poitiers, Tours, Besançon, Colombes… Attention à la tentation électoraliste de vouloir adopter des mesures écologistes extrémistes sur le plan national dans la foulée de cette vague électorale qui ne concerne qu’une certaine catégorie de la population, celle des grandes villes, celle plutôt aisée, en oubliant la population des périphéries !



Ces élections municipales 2020 auront été atypiques jusqu’au bout. Le second tour des élections municipales qui s’est déroulé ce dimanche 28 juin 2020 a subi la même désaffection qu’au premier tour, pire même dans la mesure où c’était surtout dans les grandes villes qu’on revotait. Autour de 60% d’abstention, dont la cause n’est pas encore très certaine, entre peur du coronavirus, esprit délibérément ailleurs après une période difficile de confinement et cette volonté d’en finir, de retrouver les grands espaces, de prendre des vacances, notamment pour de nombreux salariés épuisés par les conditions de travail pendant la crise, et aussi les désillusions d’une nouvelle armée de demandeurs d’emploi… Tout est un peu différent d’avant.

Dans le détail, tous les partis pourraient y trouver leurs joies : LREM avec la réélection du Premier Ministre Édouard Philippe au Havre (environ 59%), qui se trouve en situation de grande force politique au sein de la majorité présidentielle (le renvoyer dans quelques jours serait incompréhensible), le PS avec la réélection d’Anne Hidalgo, la victoire à Nancy et à Montpellier (Michaël Delafosse), et le maintien dans de nombreuses autres villes, le RN évidemment avec l’élection à Perpignan de Louis Aliot qui pourrait concurrencer sérieusement son (ex ?) compagne pour la prochaine courses présidentielle, la droite parlementaire qui a gagné quelques villes (comme Lorient avec l’élection de Fabrice Loher) mais qui en perd aussi, et surtout, les écologistes.

Et ce sont bien les écologistes qui ont gagné les élections municipales de 2020, et gare aux conclusions de la Convention citoyenne pour le climat du lendemain. C’est clair que ceux qui ont voté ne représentent pas tous les Français : abstention massive et scrutin seulement dans les villes qui nécessitaient un second tour. Les écologistes ont gagné Lyon (c’est probablement l’événement de la soirée et l’échec complet de Gérard Collomb), aussi Annecy (à un dixième de % face au maire sortant), Strasbourg, Tours, Poitiers, Colombes, Besançon, Bordeaux (un choc pour le successeur d’Alain Juppé), Grenoble (réélection d’Éric Piolle avec 50,3% dans une quadrangulaire avec Alain Carignon 25,3%), et à Lille, il s’en est fallu d’un cheveux (227 voix) pour que Martine Aubry tombât devant le mur écologiste (toutes les estimations sortie des urnes la donnaient d’ailleurs perdante).

La chute de Martine Aubry aurait même pu être un soulagement pour le PS qui aurait ainsi perdu une figure tutélaire du vieux monde. Et cette élection peu glorieuse extrêmement serrée est compensée par l’excellente mais désolante performance d’Anne Hidalgo qui peut être mise aussi sur le compte des écologistes avec qui elle s’était alliée au second tour. Compensée aussi par la réussite dans certaines villes, comme, hélas prévisible, à Nancy où Laurent Hénart a perdu face à Matthieu Klein, mais aussi dans certaines villes comme à Saint-Brieuc qui passe à gauche, la majorité sortante ayant été embouteillée par une multiplication de candidatures.À Marseille, la situation est encore un peu floue, ce qui est certain, c'est la victoire aux voix de la liste de gauche menée par Michèle Rubirola, mais il est difficile de "l'étiqueter", entre une de gauche quasi-dure et une liste écologiste (elle est un peu des deux) et le système électoral un peu particulier de Marseille (concocté par Gaston Defferre pour garder la ville même sans majorité absolue des voix) pourrait même lui faire rater la mairie car il me semble que cette liste n'a pas la majorité absolue des sièges au conseil municipal.

Malgré le succès de Perpignan (et l'élection de Romain Lopez à Moissac), le RN n’a pas de quoi pavoiser dans ce scrutin qui ne lui était de toute façon pas favorable. Alors que le PS et la droite et le centre peuvent encore croire à une persistance nette dans la vie politique. À Toulouse, Jean-Luc Moudenc a finalement gagné avec un résultat moins serré que prévu.

Reprenons quelques villes gagnées ou maintenues à droite : Colmar (Éric Straumann), Mulhouse, Narbonne, Saint-Malo (Gérard Lurton), Aix-en-Provence (Maryse Jossains-Masini réélue), Limoges, Nice (Christian Estrosi réélu), Metz (la victoire de François Grosdidier a été cependant très serrée, avec moins de 200 voix d’écart sur le candidat de gauche).

Le PS peut regretter l’échec d’Alain Claeys (battu par une liste écologiste menée par une jeune femme de 30 ans pleine de dynamisme) à Poitiers, mais peut être heureux de maintenir toute une série de villes, à commencer par Paris, et aussi : Rouen, Rennes, Brest, Quimper, Le Mans (grande victoire de Stéphane Le Foll), Nantes (réélection de Johanna Rolland), Dijon (François Rebsamen avec 43,5%), sans compter la conquête de Nancy. Le PS voudrait même croire à un axe PS-EELV qui est complètement illusoire dans les conditions actuelles (hors Paris). À La Rochelle, sans enjeu politique, le maire sortant Jean-François Fountaine a battu son rival Olivier Falorni avec 181 voix d’avance. À Orléans, l'ancien maire LR Serge Grouard a largement battu le maire sortant ex-LR passé à LREM Olivier Carré.



Paradoxalement, même s’il est difficile de ne pas parler d’échec pour la majorité présidentielle (l’échec d’Agnès Buzyn à Paris, l’échec de nombreux candidats LREM dans des grandes villes comme Lyon, Lille, Bordeaux, etc., souvent dès le premier tour d’ailleurs) ne doit quand même pas faire oublier de belles réélections, celle de Gérald Darmanin à Tourcoing dès le premier tour, celle d’Édouard Philippe au Havre (Emmanuel Macron l’a félicité dans la soirée et ils se voient dès ce lundi 29 juin 2020 à 10 heures), celle aussi de François Bayrou à Pau, de Franck Riester, etc.

Très globalement, il est vraiment difficile de donner une tendance nationale, à l’exception de la victoire des écologistes dans les grandes villes, et un écologisme d'extrême gauche et de décroissance. À l’évidence, il y a eu un véritable besoin de renouvellement, des municipalités à droite sont tombées à gauche, d’autre à gauche sont tombées à droite, et quand la gauche persiste, c’est aussi par le truchement d’alliance avec les écologistes (comme à Paris, tandis que sans alliance, comme à Lille, le PS est très affaibli).

Ce qui est clair, c’est que recevoir la Convention citoyenne pour le climat à l’Élysée au lendemain des élections municipales n’était pas un hasard du calendrier : Emmanuel Macron voudrait finir son quinquennat comme étant le Président de la République qui a pris en compte l’enjeu climatique. Or, la victoire des écologistes aux municipales risque de précipiter des décisions parfois prises hors de toute considération rationnelle.

Il faut se rappeler qu’au lendemain des élections régionales de mars 1992, qui avaient vu les courants écologistes portés par 12% des électeurs (divisés en Génération écologie et Les Verts), le Président François Mitterrand, par électoralisme, avait pris des décisions stupides notamment en sabotant la grande compétence française sur la surgénération, condamnant la centrale de Creys-Malvile jusqu’à en faire qu’une pitoyable poubelle géante (honte à cet électoralisme !). Cela n’avait pas suffi à éviter la débâcle socialiste historique de mars 1993 qui a abouti au tragique suicide de Pierre Bérégovoy.

J’espère que le Président Emmanuel Macron saura raison garder face à cette pression écologiste qui va bientôt se décliner quand toutes les grandes villes. Le retour du balancier pourra être rapide quand les habitants des périphéries des grandes agglomérations (dont étaient principalement composés les gilets jaunes) s’apercevront qu’ils ne pourront plus du tout circuler en voiture dans leur ville centre. L’écologie punitive n’a jamais été un moyen pour convaincre les citoyens de l’urgence à prendre des décisions. Elle ne fera qu’augmenter les bataillons de ses opposants qui iront chercher ailleurs l’écoute qu’ils auront perdue auprès des plus rationnels.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 juin 2020)
http://www.rakotoarison.eu



Pour aller plus loin :
Municipales 2020 (5) : la prime aux… écolos ?
Municipales 2020 (4) : bientôt, la fin d’un suspense.
Municipales 2020 (3) : et le second tour arriva…
Municipales 2020 (2) : le coronavirus s’invite dans la campagne.
Municipales 2020 (1) : retour vers l’ancien monde ?
Les élections municipales de mars 2014.
Les élections municipales de mars 2008.
Scrutins locaux : ce qui a changé.
Le vote électronique, pour ou contre ?
Les ambitieux.

_yartiMunicipales2020C03



87 réactions


  • Il n’y QU’UN SEUL CHOIX pour l’avenir des jeunes :

    • Clocel Clocel 29 juin 11:23

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Le totalitarisme vert, le vert des ayatollahs.


    • @Clocel
       j’aurai la majorité des commentateurs d’Agora contre moi,...et je m’en fous,...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 11:32

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      60% des lecteurs s’abstiendront, vous savez...


    • babelouest babelouest 29 juin 12:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Encore faudrait-il qu’il y ait « un réchauffement climatique » : je crains que ce ne soit qu’un fatras d’approximations, de tripatouillages de statistiques, comme pour le reste quoi..
      .
      En revanche, que les usines ferment, pour qu’enfin on ne fasse que ce dont les citoyens ont BESOIN (et qu’ainsi cesse l’esclavage), et tout naturellement le ciel sera plus bleu, mais c’’est une démarche intellectuellement tellement différente ! Une démarche MARXIENNE, en fait. Bien séparer ce que disait Marx, et ce que ses pseudo-disciples ont fait et dit.


    • Iris 29 juin 12:34

      @Clocel

      Vous oubliez Khmer vert.
      Cette caricature est complètement bidon.


    • Attila Attila 29 juin 12:39

      @Iris
      Ça vient de là : le magazine Actuel en 1991.
      Khmer vert.

      .


    • Clocel Clocel 29 juin 13:00

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ch’uis paresseux... Les ayatollahs y’a pas besoin de les repeindre...


    • Ouallonsnous ? 30 juin 02:57

      @Séraphin Lampion

      Le deuxième tour des élections débouche sur des résultats « illégitimes » car 60% d’abstention implique que même avec 50% des voix, cela ne fait que 50% de 40% des électeurs, autrement dit bien loin d’une majorité qui en bonne logique doit se situer à + de 50% des inscrits !


    • zak5 zak5 30 juin 05:21

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les acteurs paraissent, malgré le maquillage au talc, trop bien nourris pour jouer le rôle de la misère. Qui ne connais pas la misère, peut la voir dans ses rêves


    • Attila Attila 2 juillet 13:19

      @Ouallonsnous ?
      Eh non. La majorité est plus de 50% des suffrages exprimés !
      C’est la règle actuelle. Pour la changer, il faut venir voter.

      .


    • Ouallonsnous ? 3 juillet 09:44

      @Attila

      Non ce que vous dîtes est l’imposture du système actuel, pour qu’un élu soit légitime, c’est bien + de 50% des inscrits, c’est à dire des électeurs !!!!


  • La progression décroissante, c’est maintenant. Et tant pis pour ceux qui ratent le train. Gilets jaunes ou autres, ce sont des égoïstes. Epiméthée, l’extraverti qui vit dans le temps présent. Prométhée, l’introverti qui voit loin dans l’avenir. 


    • zak5 zak5 30 juin 05:24

      @Mélusine ou la Robe de Saphir. Ce n’est pas des égoïstes, eux seulement veulent la vie et non pas la survie


  • L’argent de l’Etat ne doit aller qu’à ceux qui ont un projet positif pour l’avenir et sanctionner ceux qui sont toxiques. L’Oréal (malin et vendeur) a déjà fait sa conversion à 180 degrés. 


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 11:31

    La prime à l’abstention.

    Quand seuls les candidats iront voter, la majorité sera obtenue par celui qui aura pu acheter la voix de ses concurrents.


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 29 juin 11:33
    Comme un poivrot
    retourne au bistrot 
    après une énième cure 
    de désintox.

    Après un confinement généralisé
    nous retournons 
    à nos anciennes addictions
    sans s’être réveillés
    de ce cauchemar climatisé 
    où se déroulent nos vies de drogués
    à l’économie et à ses catégories :
     production et consommation
    technique et croissance
    travail et divertissement.

    Le déconfinement fut marqué 
    par les processions marchandes 
    devant les magasins 
    où des foules en liesse 
    venaient adorer 
    Sainte Zara
    et Saint MacDo
    en priant ensemble
     Saint Pour Cent de Remise. 

    Effrayées par une liberté
    qu’elles ont côtoyé de si près, 
    les foules regagnent
    les magasins, transports,
    ateliers, bureaux, usines 
    comme les poules, 

    - effrayées par le renard -
    regagnent leur poulailler.
    Elles avaient le choix entre
    L’Economie ou la Vie.
    C’est l’économie
    qui les a choisi.

  • amiaplacidus amiaplacidus 29 juin 11:33

    Gageons que Rakoto, après avoir été successivement UMP, PS, LREM va bientôt se retrouver écolo.

    C’est la nature des girouettes.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 11:48

      @amiaplacidus

      Pour les caméléons, la couleur verte est les mimétisme de base, le plus facile, c’est presque le truc par défaut ! allo, quoi !


    • Iris 29 juin 12:45

      @Séraphin Lampion

      Peut-être, mais c’est très récent cette récupération. Des gens se sont battu pendant des décennies pour les causes écologiques avant cela.
      Je leur rend hommage.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 13:15

      @Iris

      Maintenant, on se bat pour des causes écologistes (et non plus écologiques),
      l’écologisme est à l’écologie ce que l’islamisme est à l’islam : une extrapolation parfois fanatique et parfois instrumentalisée.


    • Iris 29 juin 13:45

      @Séraphin Lampion

      Je sais bien, il y a des fanatiques et des suiveurs pour toutes les causes. Je note que votre comparaison s’arrête à l’islamisme. Pour être juste vous auriez dû mentionner les fanatiques du liberalisme, du racisme, du communisme, du capitalisme, ....


    • scorpion scorpion 30 juin 17:44

      @Iris
      Kakototo cire toute les pompes dés l’instant ou cela peut lui rapporter. Sa seule conviction, c’est sa constance à se trouver toujours du côté du pouvoir quel qu’il soit, le petit lèche cul ....  


  • Gollum Gollum 29 juin 11:51

    Or, la victoire des écologistes aux municipales risque de précipiter des décisions parfois prises hors de toute considération rationnelle.

    C’est sûr qu’avant, tout était fait avec des considérations rationnelles... smiley

    Entre bétonnage intensif, agriculture intensive à coups de tracteurs et pesticides, pêche intensive non respectueuse des espèces, technologisme à tout va sans regarder les conséquences, j’en oublie, mais de moins en moins de monde adhère à votre modèle de civilisation nauséabond et c’est bien ce qui vous chagrine..

    Croyez bien que je compatis mais votre vieux monde crève et n’espérez pas son retour...

    Faut quand même oser nous faire le coup des considérations rationnelles quand on voit le bateau tanguer comme il tangue...

    Vous vous rappelez la phrase de Chirac : la maison brûle et on regarde ailleurs ?

    Et bien vous regardez ailleurs... 


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 12:03

      @Gollum. En arriver à citer Chirac, il faut en trimballer une sacrée couche.
      Les zécolos de tes rêves sont ouvertement ignares et ouvertement misanthropes, ils rêvent ouvertement de l’extinction totale du genre humain, et en priorité de ces salauds de pauvres qui consomment trop. 


    • Gollum Gollum 29 juin 12:37

      @JC_Lavau

      Si j’ai cité Chirac c’est que je sais Rakoto sensible aux élites politiques... Pour lui c’est un gage de sérieux... Je lui ai donc rappelé ce qu’un homme politique « sérieux » avait dit... (Pour une fois en effet qu’un politique disait qque chose de potable...)

      Rakoto est très con-formiste vous savez, faut le prendre par la corde sensible.. smiley

      Sinon si les écolos sont misanthropes, vous vous êtes misogyne, vous devriez donc être indulgent... smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 13:03

      @Gollum. Selon les féminazies banales et standard, Georges Brassens était « un sacré misogyne ».
      Mais bon, selon toi, dès lors qu’une propagande est hégémonique, elle ne peut plus ni se tromper, ni nous tromper....


    • Samson Samson 29 juin 15:05

      @Gollum
      « Rakoto est très con-formiste vous savez, faut le prendre par la corde sensible..  »

      "... Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
      Apprenez que tout flatteur
      Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
      Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. » ...« 

      Sa corde sensible étant à n’en pas douter celle qui beurre ses tartines, il serait regrettable que certaines »élites politiques" ne lui expriment par quelques miettes du gâteau leur reconnaissance pour tant de flagornerie.
      Le plus délicat dans son exercice très évolutif de con-formisme politique en service commandé reste de toujours bien saisir le sens du vent pour continuer à parier sur le bon cheval ! smiley


    • Samson Samson 29 juin 15:11

      @Samson
      "Le plus délicat dans son exercice très évolutif de con-formisme politique en service commandé reste de toujours bien saisir le sens du vent ..."
      Et là, il est à mon avis bientôt mûr pour l’achat d’une paire de lunettes à monture verte, ... smiley


    • Traroth Traroth 29 juin 15:28

      @JC_Lavau
      C’est les pauvres qui consomment trop ? Vous réalisez la contradiction ou pas du tout ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 15:29

      @Traroth. Tu n’as pas regardé les pratiques du WWF sur le terrain ?


    • Traroth Traroth 29 juin 17:27

      @JC_Lavau
      Je ne soutiens pas le WWF. Ce qui n’empêche pas que votre commentaire de ne pas répondre du tout au mien.


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 17:33

      @Traroth. Sur le terrain en Inde, le WWF exproprie les paysans pour mettre du tigre à la place.
      En Afrique, les gardes du WWF tirent sur les pauvres gens qui ont faim. Ils tuent.
      Ici en France et en Italie, le WWF participe à la réintroduction en force du loup, pour éradiquer le pastoralisme de montagne.
      Salauds de pauvres qui consomment trop !


    • Traroth Traroth 30 juin 14:20

      @JC_Lavau
      Je crois que plus personne ne comprend un traître mot de ce que vous racontez, là. Vous êtes en train de faire un AVC ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 juin 18:43

      @Traroth. Ce n’est pas d’hier que tu es abêti à un point consternant.


    • Traroth Traroth 2 juillet 18:27

      @JC_Lavau
      La manière dont vos insultes prouvent clairement que vous n’avez RIEN à dire est très drôle. Vous racontez N’IMPORTE QUOI, on ne peut même plus comprendre le rapport entre les questions qu’on vous pose et les réponses merdiques que vous faites, et quand on vous met le nez de dans, vous devenez clownesque.

      « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
      Et les mots pour le dire arrivent aisément »

      Boileau


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juillet 18:32

      @Traroth. Abêti, et caractériel en plus.

      Ivrogne ? Je m’interroge.


    • Traroth Traroth 3 juillet 14:44

      @JC_Lavau
      Vous vous comportez comme un enfant, c’est ridicule.


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 juillet 17:25

      @Traroth. Rappel :  29 juin 12:03

      @Gollum. En arriver à citer Chirac, il faut en trimballer une sacrée couche.
      Les zécolos de tes rêves sont ouvertement ignares et ouvertement misanthropes, ils rêvent ouvertement de l’extinction totale du genre humain, et en priorité de ces salauds de pauvres qui consomment trop. 


    • Traroth Traroth 6 juillet 13:49

      @JC_Lavau :

      C’est quoi, ce texte ? Vous prétendez citer qui, là ? Et c’est supposé démontrer quoi ? Vous êtes décidément infoutu de faire une phrase ou de tenir un raisonnement qui tienne un minimum debout !


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 juillet 14:32

      Tchiô rappel sur le prince Philip, fondateur du WWF :

      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2000.msg4222.html#msg4222

      Tu sais en quoi il rêve de se réincarner, « afin de tuer le plus de monde possible » ?

      Je n’ai jamais su qui est la personne réelle sous le pseudo de « Bobby », sévissant alors sur feu le forum de l’Observatoire zététique ; je sais que c’est bien Nicolas Vivant qui l’a promu « modérateur » en récompense des flots d’insultes qu’il a adressées aux incroyants. Du dit « Bobby » : 

       J’espère sincèrement qu’on disparaîtra rapidement de la surface de la Terre car on ne la mérite pas.

      http://impostures.deontologic.org/index.php?topic=179.msg755#msg755

      Aussi bien ledit « Bobby » que toi même êtes les idiots utiles d’exterminateurs. A quoi servent les guerres de religions télécommandées...


    • Traroth Traroth 6 juillet 16:18

      Mais je m’en fous complètement, du WWF ! Les causes environnementales ne sont ni plus ni moins valables selon que le WWF est un ramassis de psychopathes ou de truand, ou pas !


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 juillet 17:13

      Le WWF (dont justement des fortunes pétrolières) contrôlent leur bras armé Greenpeace, qui est chargé de la guerre contre l’électronucléaire français. Afin de garantir leur marché d’hydrocarbures ; surtout lorsque le vent tombe sur les éoliennes qui servent à foutre la plus grande merde possible dans le réseau électrique.


      http://www.economiematin.fr/news-industrie-eolien-crise-covid-france-situation-butre

      Tu leur sers d’idiot utile.


    • Traroth Traroth 7 juillet 17:44

      Vous pouvez continuer à vous branler sur le WWF, qui n’a rien à voir avec le sujet. Rien à foutre. Je refuse de continuer à en parler.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 juillet 17:55

      Je t’ai juste rappelé qui sont tes maîtres à penser, et leur stratégie.


  • La Hyr La Hyr 29 juin 11:59

    @Mélusine ou la Robe de Saphir

    Il n’y QU’UN SEUL CHOIX pour l’avenir ……

    - des jeunes

    - La progression décroissante …conversion à 180 degrés.

    - projet positif pour l’avenir

    Et tant pis pour ceux qui ratent le train.


    Tout à fait !….

    Positivement….dans le sens « dessus dessous » du Covid19…

    - des jeunes…liquidation des vieux dans les ehpades

    - conversion à 180 degrès….artisans, PME, boutiques ...clès sous la porte…

    - être positif pour l’avenir...coupons les arbres pour la 5G….

    et « dessus dessous »...des millions de chômeurs déçus...sans un sous !

    La guerre du rail pourra reprendre….pour ceux qui sont des ratés, des sans dents.

    Notre « Mater Lucina » nous confirme l’avenir du vélo et du rutabaga !

    Bienvenue dans le train d’Orwell….George est sur le quai il vous attend.



  • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 12:06

    Pierre Bérégovoy a été assassiné, pas suicidé. Des témoins gênants ont été assassinés à leur tour, le gardien du camping, par exemple.


    • Fergus Fergus 29 juin 12:52

      Bonjour, JC_Lavau

      N’importe quoi !
      Il gênait qui, Bérégovoy ?
      En revanche, le fait est que lui, l’ancien ouvrier devenu Premier ministre, a eu la honte de sa vie lorsqu’a été révélé le prêt  à taux zéro, voire à fonds perdu  de Patrice Pelat, autrement dit une triviale affaire de magouille financière.
      Bérégovoy s’est bel et bien suicidé !!!


    • JL JL 29 juin 12:55

      @Fergus
      @JC_Lavau

       
       Bérégovoy assassiné ? Suicidé ? Parfois les mots tuent. Mitterrand savait choisir ses mots ...
       
       


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 12:59

      @Fergus. Rancunier, connaissant énormément de dossiers nauséabonds, Pierre Bérégovoy gênait la grande corruption. Michel Charasse avait juste omis de donner le modèle et le numéro de série de l’arme qui serait utilisée pour liquider Béré, il a donné quand même les autres détails du meurtre, tel qu’il était organisé.
      Deux balles pour « suicider » Pierre Bérégovoy, c’est beaucoup...


    • vraidrapo 29 juin 13:23

      @JC_Lavau
      Merci pour le lien, j’ai extrait ce passage. Il est question du test de paraffine que j’évoque systématiquement comme pour De Grossouvre...
      Il faut lire le livre de Pierre Marion : Les Mémoires de l’ombre à propos des manigances criminelles de La Mitte, le beau-père d’Ali Badoit de France-Intox grand ami de Bernard Guetta lui-même complice de Konh-Benix, un prescripteur d’opinion et un agitateur professionnel. Ce qui est fort de café, c’est quand La Mitte confie à Jean D’Ormesson, « il y a en France un lobby juif très puissant et néfaste ». Heureusement que Georges K. n’est pas rancunier sinon, il en sait assez pour aller pisser sur sa tombe avec la « Garde Républicaine au garde à vous »... ( rien ne dit qu’il ne le fasse pas, d’ailleurs !)

      Moi j’ai discuté à cette époque avec un officier de gendarmerie de valeur, qui veut garder l’anonymat, qui a participé à l’enquête, qui m’a dit "On n’a rien pu faire. C’est une affaire d’état. On a fait une enquête de circonstance, pour dire qu’on avait fait une enquête. Mais on n’a rien. Le rapport d’autopsie, on l’a quasiment pas vu. La famille ne l’a jamais vu. Les tests de paraffine, on n’a rien pu faire. Vérification avec l’arme, on ne sait rien. On a un garde du corps qui est aux ordres. Aux ordres ! Aux ordres, et qui ne peut pas parler, qui ne peut rien dire, qui est visiblement terrorisé. Donc enquête ? Rideau  ! C’est une affaire d’état, et on ne peut pas creuser."


  • bernard29 bernard29 29 juin 12:37

    Excusez ma fatigue démocratique mais je remets ce commentaire déjà déposé sur un article de Nabum

    "le principe ressassé à longueur de tribunes selon le quel les élus locaux dits « de terrain » sont « les plus aimés du peuple » est battu en brèche.

    Par contrecoup le président Macron retrouve une légitimité incontestable pour autant qu’elle ait été contestée. "


  • Fergus Fergus 29 juin 12:58

    Bonjour, Sylvain


    « quand les habitants des périphéries des grandes agglomérations (dont étaient principalement composés les gilets jaunes) s’apercevront qu’ils ne pourront plus du tout circuler en voiture dans leur ville centre » 

    Il faudrait que vous  et les personnes que vous appelez en renfort sortiez un peu de chez vous ! Cette tendance à la piétonnisation et à la préférence des espaces verts dans les centre-villes est une réalité irréversible dans la plupart des métropoles européennes, même lorsqu’elles ne sont pas gérées par des écolos ! 


  • Ecologie=démagogie et incompétence ! Ces gens vont rendre impraticables les grandes villes : circulation automobile bouchée, vélos et trottinettes contre les piétons, laxisme, délinquance, accueil des migrants etc. Que la force soit avec les pauvres gens qui vont subir la loi des écolos !


    • Fergus Fergus 29 juin 13:16

      Bonjour, France Républicaine et Souverainiste

      N’importe quoi ! Allez donc voir comment est gérée la ville de Grenoble. Et surtout ce qui se passe à Amsterdam et à Copenhague où les « mobilités douces » alliées aux transports publics sont la règle, à la grande satisfaction des habitants de ces métropoles !!!


    • Buzzcocks 29 juin 13:29

      @France Républicaine et Souverainiste
      Vous vous en foutez, dans les grandes villes, il n’y a que des bobos sociologues qui ne travaillent pas.... donc pourquoi vous y rendre ? Restez dans votre village de laborieux après tout.


    • dimitrius 29 juin 16:02

      @Fergus
      Ce qui est gênant c’est les « règles » qui deviennent des dictatures . On va faire le bien des gens contre leur volonté. Les verts c’est les Roses repeint . On va se marrer quand ils vont arrêter les centrales nucléaires , ou comment renvoyer un pays au moyen âge , c’est là que les Muzzs vont reprendre les choses en main et qu’à Dinan on va faire dans son froc.


    • Fergus Fergus 29 juin 16:31

      @ dimitrius

      « On va faire le bien des gens contre leur volonté »

      Ben non ! Il se trouve que les réformes sont faites par des équipes qui ont été élues sur des programmes. Ceux qui ne voulaient pas voir les espaces verts et les voies piétonnes se multiplier dans leur ville n’avaient qu’à aller voter pour soutenir d’autres candidats ! 

      « On va se marrer quand ils vont arrêter les centrales nucléaires »

      Encore faudrait-il pour cela qu’un vert soit élu à la présidence et dispose de surcroît d’une majorité législative. 


    • @Fergus
      Non merci ! Des collègues en viennent et m’ont raconté la jungle que c’était devenu ! Le 93 en version montagne, c’est sans moi !


    • Le421 Le421 29 juin 21:08

      @France Républicaine et Souverainiste
      Il est facile de constater le merdier dans lequel est le pays après des décennies de présidences « écolos » qui se sont succédé...
      Non ??


    • hans-de-lunéville 30 juin 11:59

      @dimitrius
      ce soir Fessenheim a été débranchée, observont


  • ETTORE ETTORE 29 juin 13:32

    Tout d’abord, pour une fois que je trouve le post de Rakoto....juste !

    C’est quand même étonnant, qu’avec une telle schizophrénie dans les différentes parution, il ne soit pas encore sous camisole de force....ou alors, ou alors....

    ILS sont plusieurs, une entité coordinatrice, ou chaque cerveau s’exprime séparément.

    Bref, celui du jour, me convient !

    Simplement, concernant ces « élections »....Je trouve le « trium-phalisme » de LR, dégoulinant, le score du 1er ministre en pelade, digne de celui d’un chef Africain, quand on voit la mouise du Havre (mais c’est vrai qu’il est élu, mais n’y est pas ) et quand je lis qu’il renforce avec ses 59% sa place auprès de Monarc 1èr.....

    Avec 60% d’abstentions....on se retrouve dans le même cas de figure que pour les votes de l’Eurovision !

    Ne votent plus que les « communautariste » concernés par le renvoi de leur image au pinacle de la République .

    60% d’abstention, voilà un chiffre qui devrait interroger ceux qui se glorifient d’être victorieux.

    60% d’abstention, voilà une armée de mécontents, qui se lèveras, toutes opinions confondues, contre le misérable 40% qui a mis les doigts dans l’urne funéraire de cette France, encore plus que jamais scindée entre rats des villes et mulots des campagnes.

    Surtout qu’on a bien vu comment l’Eldorado des rats des villes, était fuit, à la première semonce de dératisation, pour courir le guilledou dans les pâturages des mulots.....jaunes !


    • Samson Samson 29 juin 14:34

      @ETTORE
      "C’est quand même étonnant, qu’avec une telle schizophrénie dans les différentes parution, il ne soit pas encore sous camisole de force....ou alors, ou alors...."
      A mettre sous camisole de force les girouettes, on se priverait de pouvoir déterminer le sens du vent ! smiley


  • Samson Samson 29 juin 14:25

    « Attention à la tentation électoraliste de vouloir adopter des mesures écologistes extrémistes sur le plan national ... »

    On parle bien d’élections municipales, ici !
    Yannick Jadot ayant de longue date découvert que l’écologie était « compatible » avec le libre échange et parfaitement soluble dans le capitalisme, aucun risque de « révolution » sur le plan national. Et pas de quoi inspirer des cauchemars à nos premiers de cordée qui - le cas échéant pour quelques biscuits devraient pouvoir continuer à dormir, polluer et prospérer tranquilles ! smiley

    « J’espère que le Président Emmanuel Macron saura raison garder face à cette pression écologiste qui va bientôt se décliner quand toutes les grandes villes ... »

    En Marche vers Nulle Part, comme j’imagine notre très immature petit Monarc a su raison garder face aux Gilets Jaunes, au personnel hospitalier et autres « gens qui ne sont rien » : en agitant du vent, en promettant tout et en même temps son contraire, en mentant comme il respire et en reléguant tout incrédule, réfractaire ou « séditieux » à l’exemplarité mutilatoire de ses cerbères. Enfin, on peut toujours espérer que les lacrimos de ces derniers seront bientôt labellisés « bio » ... !

    Et merci encore à l’auteur de sa fort soudaine préoccupation pour les habitant(-e)s de nos banlieues et autres périphéries !!! « France d’en bas », « sans-dent » et « foule haineuse » lui savent déjà gré de sa subite condescendance au sort qui leur est dévolu ! smiley smiley smiley


    • germon germon 29 juin 15:11

      @Samson

       Non de dieu ! Il a copié mon brouillon.
      Va falloir que je fasse mieux sur les « Écolos » de salons.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 29 juin 14:44

    C’est le candidat des abstentionnistes qui devrait être élu dans de nombreuses municipalités.

    Ne pas représenter plus de 60 % de la population, est-ce encore justifiable ?


  • troletbuse troletbuse 29 juin 15:01

    Et la branlée pour LREM


    • Le421 Le421 29 juin 21:04

      @troletbuse
      S’il n’y a qu’une seule bonne nouvelle, elle est quand même à savourer sans retenue !!  smiley


  • Sozenz 29 juin 15:46

    la politique des ecologistes ; ptdr ;

     je suis ecolo , et ça me fait beaucoup rire de voir comment les ecologistes politiques sont pour l’ UE .

     comment ils vont faire ces menteurs d’ écologistes politiques pour mettre en place des contraintes ecologiques ? 

    et les gens vont vauter pour ces suceurs de l UE.

    sinon quand est ce que l on va prendre en compte les abstentions ou les votes blancs ? 

     quand est ce que macron va mettre en jeu notre appartenance à l UE ?

    dejà que notre adhesion est anti democratique puisqu’ elle va à l opposé du referendum de 2005.

     bref ; on va continuer sur de l encilerie à tout va ; à tout niveau ;

    attachez vous ceintures ; on va encore descendre ...

    2020 fut quand même un bon cru. elle sera encore meilleure dans peu de mois pour la prise de conscience ;

    uhhhhhhhh uhhhhhhhhh !


    • Fergus Fergus 29 juin 16:34

      Bonjour, Sozenz

      La majeure partie des contraintes environnementales sont d’ores et déjà imposées aux états membres par l’Union Européenne !

      A propos d’UE, savez-vous qu’elle vient d’adopter le principe de mise en place au niveau continental des « actions de groupes » ?


    • Sozenz 29 juin 17:23

      @Fergus
      perso , j attends de voir comment ça va se passer ;

      je ne me rejouie pas de quoique ce soit vu les divers influences , conflits d intérêts et la justice à géométrie variable que nous avons ;
      je demande a voir ; on en reparlera .. ;

      quand je vois que les pétitions sont mises à la poubelle


    • troletbuse troletbuse 1er juillet 12:36

      @Fergus
      Vous vous trompez Fergus, c’est « actions des groupies »


  • Octave Lebel Octave Lebel 29 juin 19:00

    Célébrons la joie de ces élus du Covid et de l’abstention (ECA) qui viennent d’empocher une mandature pour 6 ans. Quelle aubaine.

    Heureusement que vous êtes là pour nous expliquer que le grand péril c’est maintenant l’écologie punitive et qu’il va falloir bientôt de nouveau choisir entre le bien et le mal, le raisonnable et l’aventure.

    60% d’abstentions au second tour alors que nos concitoyens n’hésitent plus à fréquenter les marchés, qu’on retrouve les foules sur nos grands places et lieux de promenade.

    30 000 maires élus au 1er tour le 15 mars 2020 en l’absence de 55% des électeurs contre 7600 en 2014 appuyés sur 64% de leurs concitoyens.

    Rappelons l’élection d’un président par défaut soutenu par l’assemblée dite des 62 (62 % des électeurs qui sont restés les bras croisés aux législatives).

    Célébrons la joie de ces élus du Covid et de l’abstention (ECA) qui viennent d’empocher une mandature pour 6 ans. Quelle aubaine.

    Ceux-ci et ceux qui les soutiennent participent en fait par leur inconscience, leur autosatisfaction et leurs calculs de boutiquiers court-termistes à la destruction de ce qui reste de légitimité aux processus électoraux. Ils devraient s’interroger sur ce que pense la part si importante de nos concitoyens qui prennent maintenant si souvent du recul.Il paraît que le refrain « Tout va très bien madame la marquise » trotte dans leur tête.

    Restera la rue et un régime au mieux illibéral dans un premier temps. Je doute que des scénarios n’aient pas déjà fait l’objet de réflexions.

    Heureusement qu’en nous guidant à travers le bien et le mal vous nous protéger des tourments de la réflexion.


  • Le421 Le421 29 juin 21:02

    Les écolos progressent...

    C’est pourtant pas faute d’avoir mis le projecteur (et un sacré !!) sur les 110Km/H sur autoroute, histoire de « casser la baraque » aux verts !!

    Les grosses ficelles de Jupiter semblent ne plus fonctionner.

    Et quelle branlée pour le parti gouvernemental, en n’oubliant pas que le 1er sinistre est LR, bien sûr !!


  • izarn izarn 29 juin 22:21

    Seuls les porteurs de masques sont allés voter.

    Ils se sont auto désigné comme des cons.

    Seul un con peut porter un masque pour voter.

    Surtout quand il n’y a plus de virus.

    Véran est un con.

    Philippe est un con.

    Macron est l’empereur des cons.

    Les écolos sont des gros cons pédophiles qui ont pour gourou une enfant.

    Le danger du CO2 n’existe pas.

    Le changement climatique est ridicule.

    Le covid19 c’est une grippette montée en épingle.

    En fait les 29 000 morts ne sont que 5000. (Pr Peronne)

    Tout ça pour payer des taxes, accepter d’etre foutu à la porte.

    D’etre volé pour payer les dettes de casino des riches.


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 29 juin 22:52

    Considération d’ordre général et sur la maire de Lille Martine Aubry

    .

    Dans un article paru dans Le Monde, Martine Aubry, évoquait notre responsabilité collective : « 2008 s’éloigne, mais n’oublions pas la leçon que nous avions tirée : nous sommes confrontés à la faillite d’un système. L’heure n’est plus au rafistolage : nous avons la responsabilité de faire émerger un monde nouveau. Oui, c’est à ce niveau que nous devons fixer notre ambition politique, celui d’une nouvelle »renaissance« . »

    Il faut mettre au crédit du maire de Lille ce diagnostic lucide alors même que la classe politique joue généralement les autruche, la tête profondément enfouie dans le sable du déni sous prétexte de gestion quotidienne. Faute de vision, les gouvernants proposent des solutions technocratiques illusoires, fondées sur le court terme et le calcul électoral, et qui, loin de résoudre les problèmes, ne font que les accroître par le biais de rétroactions systémiques.

    Mais, malheureusement, Martine Aubry s’arrête très vite sur la voie de la « renaissance ». La suite de l’article comporte en effet une série de solutions réformistes à tonalité sociale-démocrate et écologique qui ne sont pas à la mesure de son diagnostic radical. Ce grand écart entre la radicalité du diagnostic et la banalité des thérapeutiques montre, s’il le fallait, que pour participer à l’émergence d’un nouveau monde, il faut avoir fait le deuil des modèles et des modes de pensée dépassées. Rappelons-nous l’exhortation d’Einstein : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré ».


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 29 juin 23:02
    Gronibard - Chérie, aurais-tu l’obligeance d’écarter les fesses ?

    https://www.youtube.com/watch?v=8SgcV_XBRv8


  • Désintox Désintox 29 juin 23:33

    Faisons une petite expérience psychédélique.

    Imaginons l’article qu’aurait écrit Rako si c’était LREM qui avait fait les scores obtenus par les écolos aux municipales...


  • ETTORE ETTORE 30 juin 11:14

    Décidément ce gouvernement à des gares de triage en veux tu en voilà !

    Déjà qu’il préfère laisser déboulonner les statues, par de gentils sauvages, plus prompts à manier la machette que le respect républicain....

    En se disant, que tant qu’ils s’en prennent à l’Histoire, ils ne monterons pas de gibets en place publique.

    Tant qu’à faire, autant sacrifier l’Histoire, que les leurs ( d’histoires) !

    Pour les VERTiges de l’amour,.....Il a suffit de manipuler l’aiguillage au bon moment, et tout ce beau monde s’est engouffré dans une voie privée, ne desservant que les grandes gares des villes, laissant les mauvaises herbes envahir les chemins de désespoir des campagnes, que ces bobos, ne veulent décidément voir, que comme un réservoir à alouettes, ou comme publicité sur leur motte de beurre !

    Alors ? Ce Monarc 1èr, chef de gare épisodique, tout aussi cocu que les voyageurs qui montent dans ce train fantôme.....Quand, et que vas t-il demander à ces joyeux

    « électrisés » ? Transportés vers un futur qui n’est certainement pas celui qu’ils ont imaginés.

    Car en regardant bien......ce n’est pas le train qui bouge, c’est juste un décors factice qu’on fait défiler devant eux, et il est.....Polymorphe à toutes les demandes !


  • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 09:52

    Les habitant des centres villes qui n’ont pas de bagnoles vont être content.

    Je plains les sans dents qui habitent en périphérie , pour eux ça va être l’enfer tous les matins et les soirs pour venir bosser en centre ville et repartir en fin de journée , la chasse aux sorcières est ouverte ... 


  • Old Dan Old Dan 3 juillet 10:32

    A l’auteur :

    Vos articles sont plutôt bien fouillés..

    Mais c’est quoi une mesure écologique extrémiste quand la maison brûle, que la rivière est sèche et que de la merde à manger ? Et que c’est irréversible avant...

    . [ Je plaisante, c’est pas pour nous, c’est pour les gosses...]


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 juillet 17:30

      @Old Dan. Quand la mer est plus chaude en surface, il pleut plus ou il pleut moins ?
      Les grandes sécheresses récurrentes en Australie correspondent à une oscillation indienne, au quart de période où la mer d’Arafura est plus froide.

      Et récemment il se piquait de science climatique...


Réagir