mercredi 1er juillet 2020 - par Laurent Herblay

Quand Macron ouvre la voie à Le Pen

C’est une petite musique qui se fait de plus en plus forte, notamment depuis la publication du livre de Jérôme Sainte-Marie. Cela peut paraître étonnant après le naufrage de Marine Le Pen lors du débat de 2017, même s’il ne faut pas oublier que la prestation de Macron n’était guère brillante. Le scénario de l’élection présidentielle semble extrêmement ouvert aujourd’hui.

Quand Macron ouvre la voie à Le Pen

 

La présidence détestable qui casse le plafond de verre
Publicité
 
Bien sûr, rien n’est joué tant la situation semble instable, 80% des Français déclaraient ne pas vouloir un nouveau second tour Macron / Le Pen fin 2019, tout en leur accordant plus de 50% des suffrages dans un sondage de premier tour, faute d’autres alternatives rassembleuses. Mais déjà, ce même sondage indiquait qu’en cas de réédition du second tour de 2017, Macron ne réunirait plus que 55% des suffrages, au lieu des 66% d’alors, chiffres confirmés depuis par un récent sondage. Un écart divisé par trois en tois ans ! La macronie s’inquiétait même du passage du premier tour, comme le rapportait Le Monde il y a quelques mois. Marine Le Pen, elle, n’hésite pas à dire qu’elle « a de grandes chances d’être présidente de la République  », ce que le Financial Times annonçait être désormais possible  !
 
Jérôme Sainte-Marie a probablement vu juste en soutenant que « la cristallisation du bloc populaire peut aboutir à la défaite de Macron », dans le FigaroVox. Si en 2017, c’était l’opposition à Marine Le Pen qui avait prédominée, on peut aujourd’hui se demander si le moteur de l’opposition à Macron ne sera finalement pas plus fort que celui de l’opposition à la famille Le Pen. Cinq longues années de cette présidence arrogante au service de l’oligarchie, entourée d’une bien piètre équipe a probablement fracassé le plafond de verre qui existait jusqu’en 2017. C’était bien ce plafond de verre qui avait expliqué l’écart colossal du second tour, où Macron avait réuni près de deux fois plus de voix que Le Pen, malgré une explosion des votes blancs et de l’abstention, et alors qu’il était un piètre candidat, sortant qui plus est.
 
Publicité
Car Macron cumule le pire du fond et de la forme depuis 2014. Sur le fond, il ne propose qu’une accélération des réformes qui servent l’agenda de l’oligarchie, au nom de la compétitivité et d’une globalisation de plus en plus honnie. Son bilan désastreux risque de peser lourd dans la balance en 2022, alors qu’en 2017, singeant le Sarkozy de 2007, il avait réussi à bien s’éxonérer du bilan du précédent mandat. Pire cette présidence ajoute une forme particulièrement détestable et révoltante, pour ne pas dire plus, un mélange d’arrogance, de mépris et de légèreté inédit sous la Cinquième République. Et pour couronner le tout, comme le notait Piketty, il évite le questionnement légitime en démocratie par des journalistes, mettant en scène ses longs monologues et son refus du débat et de l’écoute.
 
Le degré de rejet de cette présidence est probablement sous-estimé, même s’il affleure dans les sondages qui révèlent que pour plus de 80% des Français, leur situation s’est détériorée sous cette présidence… Comment penser que cela restera sans conséquence en 2022 ? Bien sûr, Le Pen n’est que l’alternative par défaut à date, faute de l’émergence d’une autre voie, à la fois vraiment différente et rassembleuse. Mais la question qui se pose aujourd’hui, c’est ce qui se passerait si le paysage politique n’évoluait pas. En cela, Jérôme Sainte-Marie a raison et on peut imaginer une Marine Le Pen proche de 30% au premier tour en 2022, loin devant un Macron, qui peinerait à combler son retard au second. La réalité, c’est qu’Emmanuel Macron rend possible l’accession à l’Elysée d’un Le Pen.
 
Bien sûr, certains penseront, comme en 2017, que Le Pen est peut-être un moindre mal que Macron, tant la présidence actuelle a été toxique sur tant d’aspects. Et c’est cela qui a probablement cassé le plafond de verre. Malgré tout, on peut aussi craindre que Le Pen ne soit qu’une Tsipras française, qui poursuivrait largement les mêmes politiques, une fois élue. Serait-elle moins pire alors ?


120 réactions


  • Clocel Clocel 1er juillet 2020 09:40

    Même pas foutue de gérer sainement les finances de son parti, cette bonne Marine semble avoir toutes les qualités requises pour recueillir les suffrages des veaux en quête d’aventure.



    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 09:46

      Bonjour, Clocel

      Qui plus est, elle n’a toujours pas fait le ménage dans son entourage où continuent de graviter des fachos avérés tel Frédéric Chatillon, Axel Loustau et leurs amis dont certains sont clairement des nostalgiques du IIIe Reich.


    • Clocel Clocel 1er juillet 2020 09:56

      @Fergus

      Allons ! Allons ! Fergus !
      Un européiste qui dénonce le III Reich !
      Est-ce bien cohérent ?


    • Le421 Le421 1er juillet 2020 17:05

      @Clocel
      C’est surtout qu’invariablement les français choisiront l’extrême droite plutôt que le « péril rouge » qui va vider leur Livret A...*
      Certains ont oublié qu’en 42, les uns étaient en danger de mort dans le maquis pour sauver le pays pendant que les autres collaboraient avec les nazis.
      Ce pays est rempli de « Ramirez »...

      https://www.youtube.com/watch?v=nCN5d6RCpw0

      *Légende à entretenir soigneusement...


    • Rera 1er juillet 2020 20:30

      @Fergus Le Macroniste et @Tous,
      ce qui est hallucinant c’est que les médias sortent des sondages bidons sur les élections présidentielles en 2022 alors que personnes je dis bien personnes !!! ne peux dire ce que va être le ticket final MACRON vs LE PEN je n’y crois pas un instant.


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 15:58

      Mais la France n’est pas un terrain de jeux pour amateurs !


    • Roubachoff 5 juillet 2020 21:28

      @Rera

      Bien vu ! Après 2012, les deux candidats qu’on voyait au second tour, c’était Hollande et Juppé. Faut-il en dire davantage ? Dans deux ans, une nouvelle rustine devrait remplacer Macron, qui a déçu tout le monde y compris ses commanditaires  qui auraient voulu garder l’ectoplasme Philippe jusqu’à la fin. Le souci, ce n’est pas 2022, mais 2027, où nous risquons d’entendre une vieille chanson de mauvaise mémoire. Vous savez ? « Maréchal nous voilà ». 


  • devphil30 devphil30 1er juillet 2020 09:41

    A force de diaboliser le RN , on se demande si c’est pas pour certains de gauche , droite , centre qui retourne leurs vestes avec beaucoup de facilité surtout une attitude pour conserver leur avantages et ne pas mettre le RN en position de réussir là où ils ont échoué. 

    Quand à savoir si le RN fera mieux , moins bien ou la même politique une seule solution que Marine LePen soit présidente en 2022

    De mon coté , cela ne pourra pas être pire et nous aurons une politique souverainiste au lieu de cet abime européen qui nous nivelle par le bas


    • Le421 Le421 1er juillet 2020 17:06

      @devphil30
      Petite précision...
      « La gauche » de Solférino, c’était une gauche « Canada Dry ».
      On aurait dit la gauche, mais ce n’était pas la gauche...


    • delor 1er juillet 2020 18:57

      @devphil30
      Tout à fait d’accord avec vous. Et quand je verrai ou entendrai ces fumistes qui pourraient me traiter de facho parce que j’ai voté, je vote et je voterai Marine Le Pen, je me dis qu’il vaut mieux être facho que décérébrés comme ils sont. D’abord la France et les Français gaulois qui n’ont pas à mettre le genou à terre devant les racialistes ! J’ai lu sur Franceinfo qu’une famille de Français éprouve des difficultés à régler la note que l’hôpital lui présente pour avoir traité le père qui a été atteint par le covid19, alors je me demande  : pourquoi en est-on arrivé là ? Dans quelle France nous vivons ? Pour le traitement médical, hospitalier et pharmaceutique d’un migrant, combien réclame-t-on au migrant ? Aux maghrébins (algériens, tunisiens, marocains) qui viennent se faire soigner en France, combien réclame-t-on ? Aux grandes entreprise auxquelles le gouvernement de la France alloue des subventions se chiffrant en milliards d’euro, que réclame-t-on en termes de relocalisation en France et de création ou de non destructions d’emplois ? Le tout à l’avenant...


    • julius 1ER 2 juillet 2020 09:50

      Le nazisme a beau avoir été un socialisme national, dégénérant en un suprémacisme ariosophe métahumain international au sacrifice du peuple allemand, et le régime de Vichy a beau avoir été composé d’une majorité de gauchistes collaborateurs, rien n’y fait : l’imaginaire collectif amalgame l’extrême-droite au nazisme, sur la base de la rude gouaille militaire et jargonneuse de Le Pen-père, pourtant conservateur libéral certes négligent envers l’étranger mais d’abord protectionniste et familialiste.

      @Mervis Nocteau
      un de plus qui veut nous réhabiliter l’extrème-droite en disant que socialisme et nazisme ... c’est la même chose !!!!
      en quoi les Nazis ont été socialistes ????? combien de nationalisations par Hitler ?????? Kupp, IG Farben , Daimler, Messechmit nationalisés ????? aucun que je sache et surtout grâce à Herr Hitler ils se sont tous enrichis comme jamais dans l’Histoire .....
      Mervis -Nocteau ou le fascisme rampant qui a la nostalgie du 3ie Reich !!!!


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 16:03

      Si justement avec elle ce serait pire !

      Elle est incompétente dans tous les domaines, sauf pour faire le buzz. et détourner l’argent public !

      Le 3 mai 2017, lors du débat de second tour face à Emmanuel Macron Mme Le Pen a montré qu’elle avait un véritable problème de compétence. L’incapacité intellectuelle à exposer clairement une vision politique quelle qu’elle soit !


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 5 juillet 2020 17:48

      Factuellement l’incompétence a été démontrée par Lerecul. Celle de Le Pen l’était dans les mots, il n’est pas impossible que quelques compétents l’entourent. Si on doit en arriver là, hélas. La droite maqueroniste est bien plus violente, puissante, Internationale, à réseaux probablement plus conséquents, plus hors sols.


    • Roubachoff 5 juillet 2020 21:34

      Marine le Pen, comme Mélenchon, est une souverainiste de papier. Si elle arrive au pouvoir, ou sa nièce en 2027, nous aurons tous les désavantages de l’européisme et tous ceux de la droite rance et racornie. Hélas, sans m’en accommoder, contrairement à vous, je crains qu’il faille en passer par là. J’ajoute que ce triste pronostic vaut pour tout le continent.


  • Fergus Fergus 1er juillet 2020 09:41

    Bonjour, Laurent


    « Le degré de rejet de cette présidence est probablement sous-estimé » 

    Vous voyez cela à l’aune de votre haine pour Macron.

    En réalité, celui-ci garde sans doute  et devrait logiquement conserver en 2022  un socle solide d’électeurs entre 22 et 25%.

    Et sans doute en est-il de même pour Le Pen, malgré la claque subie aux Municipales où le RN a perdu environ 40 % de ses conseillers, l’élection d’Alliot étant l’arbre qui cache la forêt du marasme frontiste.

    Dans de telles conditions, la seule possibilité  à l’heure actuelle, car le paysage politique peut évoluer d’ici au scrutin présidentiel  de voir l’un ou l’autre des protagonistes du 2e tour de 2017 passer à la trappe est l’émergence d’une candidature d’alliance des forces de progrès social et écologique, un peu sur le modèle qui a conduit aux victoires vertes des Municipales.

    A votre place, je ne miserais pas trop sur Le Pen !


    • troletbuse troletbuse 1er juillet 2020 09:48

      @Fergus
      alliance des forces de progrès social et écologique

      Vous parlez comme un vrai politique Fergus. Ca ne veut rien dire du tout. C’est de l’enfumage, des formules creuses, une façon de ne pas se mouiller.


    • pemile pemile 1er juillet 2020 10:07

      @Fergus « En réalité, celui-ci garde sans doute — et devrait logiquement conserver en 2022 — un socle solide d’électeurs entre 22 et 25%. »

      Pas si un candidat de droite charismatique sort du bois d’ici là.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 12:52

      Bonjour, pemile

      C’est une possibilité. Mais je ne vois pas trop qui, à droite, pourrait remplir ce rôle. Exception faite d’un... Edouard Philippe revenu dans son camp d’origine.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 12:58

      Bonjour, troletbuse

      « des formules creuses »

      Vous n’avez pas tort dans la mesure où toute formule en politique peut cacher une forme de vacuité.
      Mais comment décrire en quelques mots une alliance vert-rose-rouge ? Je vous saurais gré de bien vouloir éclairer ma lanterne à ce sujet. smiley

      « une façon de ne pas se mouiller »

      Là, j’avoue ne pas comprendre.
      Si une telle alliance vert-rose-rouge émerge, je suis prêt à me détourner du vote LFI.
      Cela dit, j’espère que les Insoumis comprendront qu’à l’image de ce qui s’est passé à Marseille, leur participation à une telle alliance donnerait une chance historique d’en finir au niveau national avec les politiques résolument libérales qui ont prévalu depuis vingt ans.


    • pemile pemile 1er juillet 2020 13:15

      @Fergus "Mais je ne vois pas trop qui, à droite, pourrait remplir ce rôle. Exception faite d’un... Edouard Philippe revenu dans son camp d’origine."

      Chez les républicains, c’est plutôt Baroin qui a la côte ?


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 13:25

      @ pemile

      Baroin est un velléitaire, et réputé comme tel dans son propre camp. Qui plus est, je ne crois pas un instant qu’il soit taillé pour le rôle.

      Un type comme Bertrand me semblerait nettement plus solide. Qui plus est, il pourrait endosser la panoplie de « droite sociale »  eh oui, je sais qu’il s’agit là d’un oxymore  que portait naguère Philippe Seguin.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juillet 2020 13:46

      @Fergus

      Bertrand est bon au niveau Régional Hauts de France. Il ne laisse rien passer venant de l’état ou de de l’Europe. On aimerait bien le garder.


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 14:02

      @Fergus

      ’d’alliance des forces de progrès social et écologique

      Ce dont vous parlez, c’est bien de ce courant politique qui a pondu les lois et ordonnances de régression sociale travail El Komhri-Macron, la loi de torpillage des retraites, la taxe carbone trop chère pour les pauvres, supprimé l’ISF, mis en place une flat taxe pour les riches, donné 40 milliards par an aux grandes entreprises par le CICE, fait passer l’état d’urgence dans le droit commun, préparé la privatisation de la SNCF, rendu 11 vaccins obligatoires, vendu notre indépendance nationale avec Alstom, et qui s’est arrogé le droit d’éborgner ou mettre en prison ceux qui protestaient fermement de ces évolutions anti-sociales et anti-démocratiques.
      Et vous osez encore parler de « progrès social » ? Vos propos ressemblent de plus en plus à ceux d’un commissaire politique dans une dystopie triomphante.


    • pemile pemile 1er juillet 2020 14:05

      @Fergus « Baroin est un velléitaire, et réputé comme tel dans son propre camp. »

      Mais c’est un bon produit marketing à opposer à Macron avec sa tronche d’Harry Potter à la voix de Barry White, ça passe bien à la télé ?

      « Un type comme Bertrand me semblerait nettement plus solide. »

      Pour succéder à Philippe à Matignon ?


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 14:20

      Bonjour, Kapimo

      « ce courant politique qui a pondu les lois et ordonnances de régression sociale... »

      Première nouvelle ! Je ne savais pas qu’il y avait des Insoumis, des communistes et des militants EELV dans les gouvernements Hollande et Macron. Où avais-je la tête ???


    • Odin Odin 1er juillet 2020 14:21

      @Fergus

      Bonjour,

      "Mais comment décrire en quelques mots une alliance vert-rose-rouge ? "

      L’alliance « pastèque » avec un contenant vert démagogique et un contenu rose/rouge anarchiste et mondialiste pour une France ouverte à l’immigration massive 


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 14:24

      Bonjour, Odin

      Pur fantasme, répété ad nauseam.


    • Odin Odin 1er juillet 2020 14:38

      @Fergus

      « Un type comme Bertrand me semblerait nettement plus solide. »

      Vous avez une préférence pour lui en raison, comme la merluche, de son appartenance à la franc-maçonnerie du GODF smiley


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 14:50

      @Fergus

      La « vague » verte municipale EELV a été élue avec le soutien du PS. Lequel PS a mené la politique de Hollande en association avec EELV et tout un tas de futurs ex-PS néo-LRM (Ferrand, Castaner, Griveaux etc...). Il y avait pour EELV Duflot (young leader), Placé (Grand Orient), Baupin et d’autres opportunistes dans la majorité de Hollande. Je ne vous parles pas de De Rugy et Pompili, opportunistes de première classe, ni de l’ultra-libéral Cohn-Bendit.
      Bref, ce que vous proposez, c’est du recyclage PS-EELV-LRM en y ajoutant un zeste de LFI/PC qui tiendront forcément un role de porte bidon dans un tel attelage, comme le fait le PC à la mairie de Paris. Une impasse « progressiste » pour que rien ne change, en fait.
      .


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 15:58

      @ Odin

      Je n’ai de préférence pour personne à droite. Et je ne savais même pas que Bertrand était franc-maçon. Je me fiche d’ailleurs totalement de savoir qui l’est et qui ne l’est pas.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 16:29

      @ Tibère

      Qui parle d’une « Eva Joly (bis) » ? Je pense à une personnalité capable de fédérer depuis les rangs communistes (voire des Insoumis dissidents) jusqu’aux socialistes version Faure en passant par les différentes composantes de l’écologie de gauche.

      La difficulté : qui ?
      La certitude : sans une union de ce type, nous aurons un duel LREM-RN ou LR-RN !


    • Aimable 1er juillet 2020 17:14

      @Fergus
      Si l’alliance vert , rose , rouge ne veut pas couler il ne faut pas que Mélenchon fasse partis de cette alliance .
      Perso , je ne voterai pas pour une alliance qui a Mélenchon dans ses rangs .


    • Odin Odin 1er juillet 2020 17:48

      @Fergus

      « Je me fiche d’ailleurs totalement de savoir qui l’est et qui ne l’est pas ».

      En 2018, il a « planché » rue cadet, aucune importance.

      Cette même année, le mardi il fête le Nouvel an juif et le lendemain au soir, il accueille pour un dîner les principaux grands maîtres de la franc-maçonnerie, aucune importance

      Il est membre de la FAF donc young leader, aucune importance.

      Avant son élection, il s’est rendu à la réunion annuelle du groupe Bilderberg, aucune importance.

      Il fut coopté par Rothschild après y avoir travaillé, aucune importance.

      Ne donner aucune importance à ces sectes c’est ne pouvoir comprendre les réalités de la politique.


    • damocles damocles 1er juillet 2020 19:30

      @Odin
      Baroin lui aussi est FM...

      Son père en était le grand patron ,ce qui ne l’ a pas empêché d’être enterré à la Madeleine en grandes pompes ...


    • Rera 1er juillet 2020 20:36

      @Fergus
      Ni sur votre mentor Micron...(en réponse à Laurent)


    • Arafel Arafel 1er juillet 2020 21:06

      @Fergus
      alliance des forces de progrès social et écologique

      ....

      Quesaquo cette bête là ?
      Les vert pastèque et les gauchos immigrationnistes ?
       smiley


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 1er juillet 2020 23:13

      @Fergus. Vous oubliez la lamination d’LREM aux municipales, dont le prez se garde bien de parler.

      L’Ombre collective, ou « l’estrèmdrwate »


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 1er juillet 2020 23:15

      Les Verts sont avant tout un fard assez laid pour l’économie. Aucune femme ne se farde de vert spontanément.


    • goc goc 2 juillet 2020 05:01

      @Fergus
      Vous voyez cela à l’aune de votre haine pour Macron

      Bonjour Fergus
      Je pense qu’on a mal analysé le vote « vert » de ces municipales, surtout le second tour, c’est à dire après la gestion calamiteuse non seulement du gouvernement, mais aussi de tous les partis politiques qui ont refusé le report du premier tour, et donc ont tous, contribué à la propagation du virus.

      Bref, pour moi, ce vote « vert » c’est surtout un vote contre les partis en place (LREM, LR, RN, FI, PS), genre « n’importe quoi sauf eux ». Il suffit de voir le score de Philippe Poutoux à Bordeaux.

      Et du coup, pour répondre à l’article : on pourrait bien avoir le candidat écolo faisant le coup du père Lepen, en envoyant macaroni en 3 ème position lors du 1er tour des présidentielles, et donc éliminé du second tour, tout comme Jospin en son temps.

      Par contre, il ne faut pas oublier que les écolos vont gouverner des grandes villes durant les 2 années avant la « présidentielle », et donc peut-être faire des déçus et des sceptiques


    • Fergus Fergus 2 juillet 2020 09:09

      Bonjour, goc

      « il ne faut pas oublier que les écolos vont gouverner des grandes villes durant les 2 années avant la « présidentielle », et donc peut-être faire des déçus et des sceptiques »

      Il reste moins de deux ans, et c’est court pour focaliser les déceptions. Qui plus est, le Vert Eric Piolle a été très facilement réélu (avec 30 et 40 points d’avance sur des adversaires) dans une ville de Grenoble qui n’est pas une simple bourgade de province. A suivre...

      Cela dit, je persiste à penser qu’ils ne pourront pas être au 2e tour hors d’une alliance socio-écologique de nature à élargir leur électorat.


    • goc goc 2 juillet 2020 11:10

      @Fergus
      Cela dit, je persiste à penser qu’ils ne pourront pas être au 2e tour hors d’une alliance socio-écologique de nature à élargir leur électorat.


      le patron du PS aurait annoncé qu’il ne présentera pas de candidat aux présidentielles, donc la porte est grande ouverte pour une alliance PS-EELV


    • Fergus Fergus 2 juillet 2020 12:54

      Bonjour, Tibère

      « cette alliance de gauche pèse 25% et là-dedans il y a 13 à 15% que les Verts ne pourraient jamais arracher Mélenchon »

      Pas d’accord ! Vous oubliez le phénomène de dynamique qui pourrait profiter à cette alliance. Et si c’est le cas, je vois mal LFI  qui apparaîtrait comme un diviseur  dépasser 10 % des voix. N’oubliez pas que Mélenchon lui-même a bénéficié d’un tel phénomène de dynamique en 2017, et cela sur une base nettement plus radicale que l’éventuelle alliance Vert-rose-rouge de 2022.

      Cela dit, il est évident que nous sommes là sur de la politique fiction tant les choses peuvent évoluer d’ici à la campagne présidentielle.


    • Fergus Fergus 2 juillet 2020 12:56

      @ goc

      Je suis persuadé que cette alliance verra le jour. Mais il serait souhaitable qu’elle soit élargie au PC et aux dissidents de LFI.


    • foufouille foufouille 2 juillet 2020 13:24

      @Fergus

      une partie du PS a soutenu LR contre les autres partis de gauche dans certaines villes.


    • Arafel Arafel 3 juillet 2020 20:55

      @Fergus
      Faire des déçus et des sceptiques... 

      Ils auront pas de mal, vu le nombre limité de personnes qui ont voté.


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 15:20

      Le père de F. Baroin s’était converti au catholicisme, et avait démissionné de la FM. D’ailleurs, l’accident d’avion dont il fût victime avec d’autres passagers n’est peut-être pas un hasard !

      http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?item=5790&lang=FR

      D’après ce témoignage, je doute que son fils soit FM !


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 16:10

      F. Baroin n’est pas du tout ce que vous dîtes gratuitement ; D’ailleurs si ses électeurs le réélisent c’est qu’ils sont satisfait de lui, ainsi que les maires de France qui l’ont nommé Président  !

      C’est un homme calme , posé dont le parcours est irréprochable...Qui ne courre pas après les honneurs.


    • Roubachoff 5 juillet 2020 21:43

      A la vôtre de place, je ne tirerais pas trop de conclusions d’une élection sans campagne et presque sans électeurs. Quant à la vague verte... Ce n’est pas la première, et comme toute vague, elle refluera très vite. Les gens votent écolos quand ils ne savent plus que faire, mais les séismes de ce genre n’ont pas de réplique quand on en vient aux présidentielles. 

      Sinon, oui, Macron (ou la rustine qui le remplacera) sera autour de 22%, voire un peu moins s’il ne redresse pas la barre, ce dont je doute. Annoncer une rentrée catastrophique, alors qu’il faudrait une franche relance par la consommation, ne milite pas en faveur de l’intelligence que lui prêtent (à découvert, pour la plupart) les journalistes de caniveau et les politologues de fond d’égout.  


  • troletbuse troletbuse 1er juillet 2020 09:49

    J’ai lku que MLP laisserait la place à Pierre de Villiers. Ce serait un vrai tsunami, je pense.


    • troletbuse troletbuse 1er juillet 2020 09:51

      @troletbuse
      D’après un sondage qu’il faut toujours prendre avec des pincettes, il est 12eme dans le classement fes personnalités les plus approuvées.


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 14:05

      @troletbuse

      Je ne sais pas si Marine Le Pen nous referait une Tsipras, mais je suis certain que Pierre De Villiers est quant à lui un homme du système. Pierre De Villiers est parti pantoufler dans une organisation ultra-atlantiste une fois viré par Macron, et il n’y a rien à attendre de ce monsieur.


    • Arafel Arafel 1er juillet 2020 21:07

      @troletbuse
      Il a fait quoi de spécial le lascars ?


    • goc goc 2 juillet 2020 11:15

      @Kapimo
      Je ne sais pas si Marine Le Pen nous referait une Tsipras, mais je suis certain que Pierre De Villiers est quant à lui un homme du système.

      C’est une blague ???, MLP est 120% dans le système, c’est juste le système qui ne veut pas (pour l’instant) d’elle. Il suffit de voir avec quel acharnement plein de veulerie, elle avait essayé d’avoir un entretien avec le rabbin new-yorkais, lors de sa visite à l’ONU, pour comprendre qu’une fois élue, elle fera comme les autres, voir pire avec le « bas-peuple ».


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 15:24

      Vous n’y êtes pas ! Une cheftaine de majorettes ...Sans aucunes expériences !

      Seriez-vous suicidaire ? N’entraînez pas les autres avec vous !


  • caillou14 rita 1er juillet 2020 10:30

    MLP ne sera pas réélue, et Macron ira cueillir des oranges a la santé !

     smiley


  • leypanou 1er juillet 2020 12:14

    certains penseront, comme en 2017, que Le Pen est peut-être un moindre mal que Macron, tant la présidence actuelle a été toxique sur tant d’aspects 

     : on peut déjà faire une simulation.

    Les manifestants seront-ils « mieux » traités : plus ou moins d’éborgnés ? Comment va se manifester la présomption de légitime défense ? etc, etc

    On a là 2 politiciens dont on connait les ADN : aucun changement à attendre.


  • ZenZoe ZenZoe 1er juillet 2020 12:25

    MLP ne sera vraisemblablement jamais présidente, je n’y crois pas un instant.

    Pas parce MLP n’a pas la carrure, ce qui se voit un peu quand même, mais Hollande par exemple n’avait pas la carrure non plus et tout le monde l’avait vu aussi et il a bien été élu...

    Je pense qu’elle ne sera jamais au sommet surtout parce que les Français votent comme on leur dit, et le front républicain brandi à chaque alerte fonctionne à tous les coups.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 13:03

      Bonjour, ZenZoe 

      Il me semble évident que la chance du RN passe par une candidature de la nièce, Marion Maréchal, nettement plus fine que sa tante, et de ce fait, beaucoup plus redoutable.
      Je n’imagine pas un instant que ladite Marion Maréchal aurait pu énoncer autant de graves âneries que la Marine lors du débat de 2e tour contre Macron !


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 14:22

      @ Kapimo

      En effet, mais ce n’est parce que l’un profère des « mensonges » que l’autre ne dit pas des ’« âneries » !


    • ZenZoe ZenZoe 1er juillet 2020 14:31

      @Bonjour Fergus
      Redoutable est le mot
      Je trouve ma foi la tante plus sympathique et moins dangereuse que la nièce, et je ne suis sans doute pas la seule. Pas sûr donc que Marion parvienne à faire mieux que son aînée parmi les frontistes les plus modérés, mais c’est juste mon avis.
      Concernant les âneries, un jour Royal a perdu contre Sarko, avec le quinquennat que l’on sait, alors je reste réservée à ce sujet. Un âne ferait-il mieux ou pire qu’un renard dans un poulailler (c’était la question du jour) ?


    • Arafel Arafel 1er juillet 2020 21:10

      @ZenZoe
      Après Chirac, Sarkozy

      , Hollande et Macron...tout est possible...
       smiley


    • Arafel Arafel 1er juillet 2020 23:23

      @Cadoudal
      Faudrait qu’elle se coupe un peu les cheveux, sont un peu longs... 
       smiley


    • Fergus Fergus 2 juillet 2020 09:13

      Bonjour, Cadoudal

      Assia Traoré n’a rien à voir avec les « forces de progrès » ! Il s’agit d’une passionaria qui instrumentalise la mort de son frère et celle de George Floyd à des fins communautaristes.  


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 15:37

      Mme Maréchal a fait pire que sa tante :

      Le 9 décembre 2015, Marion Maréchal-Le Pen assure qu’une société congolaise promet d’investir massivement dans la région.

      A l’appui, elle publie sur son compte Facebook une lettre émanant de Congo Capital Entreprises dont le signataire, Innocent Dimi, se dit prêt à se déplacer "dès le lendemain de l’élection de Marion Maréchal-Le Pen" en PACA pour "présenter des opportunités d’affaires représentant 3 milliards d’euros de business potentiel aux entreprises de la région".

      Une somme colossale qui met la puce à l’oreille des journalistes du site d’info marseillais Marsactu. Or, le signataire de ce courrier, Innocent Dimi, vice-président de Congo Capital Entreprises, est un ancien cadre de Maréchal & Associés, une entreprise dirigée… par Samuel Maréchal. Le père de Marion aurait-il encouragé un partenaire en affaires à soutenir sa fille en pleine campagne électorale ? Finalement, le groupe Congo Capital Entreprises niera formellement avoir l’intention d’investir en PACA
      C’est pas beau ça ?


    • arthes arthes 5 juillet 2020 15:38
      Fergus 2 juillet 09:13

      Bonjour, Cadoudal

      Assia Traoré n’a rien à voir avec les « forces de progrès » ! Il s’agit d’une passionaria qui instrumentalise la mort de son frère et celle de George Floyd à des fins communautaristes.


      Et la bonne question, que vous pourriez vous poser (comme tout un chacun) est : Qui instrumentalise cette dingue ? Et pourquoi ?


      Ouah, cherchons bien ...


    • arthes arthes 5 juillet 2020 18:33

      @Cadoudal

      Ah bon, tu penses que les ceusses qui instrumentalisent la foldingue , ce sont les castes et les ethnies ?

      Et qui instrumentalise les castes et les ethnies ?

      On va remonter le fil longtemps comme ça, mais bon, faut bien arriver au bout, non ?


  • Olivier 1er juillet 2020 12:42

    Marine Le Pen n’est pas un aigle de la politique, c’est entendu, mais le problème est ailleurs.

    Réélire Macron en 2022, c’est en reprendre pour 5 ans de déchéance du pays, de répression sociale féroce, de liquidation de notre économie et de notre souveraineté, de continuation de l’immigration de remplacement, de soumission à la finance mondialiste dont Macron est la créature. 

    Macron n’a aucune perspective à offrir au pays sauf celle d’un interminable déclassement, que sa gestion calamiteuse de la pandémie ne va qu’accentuer. Je pense qu’il n’a pas du tout compris le besoin de renouvellement réel dont a besoin le pays et s’est contenté de perpétuer la politique des Chirac-Sarkozy-Hollande qu’il n’a pas du tout remise en cause. 

    Je pense qu’une véritable alternance est devenue nécessaire.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 13:08

      Bonjour, Olivier

      « Je pense qu’une véritable alternance est devenue nécessaire »

      En effet ! Voter pour un candidat d’alliance Vert-rose-rouge !!!


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 14:23

      @Olivier

      C’est probablement bien pire que cela : Macron fait partie de cette classe d’hommes politiques qui ne croient plus en la France, et ne jurent que par l’UE, quitte à trahir les intérêts français. Et ce qui est insupportable, c’est que plutot que l’exprimer clairement, il ment chaque jour qui passe sur ses véritables desseins.


    • Fergus Fergus 1er juillet 2020 16:05

      Bonjour, Tibère

      Le problème est que, pour être au 2e tour, il faut avoir réalisé au 1er un score qualificatif, probablement supérieur à 22 ou 23 %. 
      Pas évident si, à gauche  au sens large  les Verts seuls doivent faire face à un candidat PS-PC et à un candidat LFI.


    • assezdesbonim 5 juillet 2020 15:50

      Regardez les élections municipales, les Français ne veulent pas plus d’E. Macron que de la cheffe d’extrême droite. Ils votent pour elle quand il n’y a pas de risque comme les européennes, point

      Aux élections municipales le parti d’extrême droite a remporté 21 villes,

      EM : 67 villes ...quand 60% des villes et communes de notre pays sont dirigées par des candidats Les Républicains et leurs alliés.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juillet 2020 14:19

    Car Macron cumule le pire du fond et de la forme depuis 2014.

    C’est tellement difficile de chroniquer jour après jour la fin du monde qu’on n’en arrive plus à écrire correctement chez les anti Macron.

    Que vient faire l’année 2014 dans cette galère ? smiley


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 14:28

      @Olivier Perriet

      Ben en 2014, Macron a officiellement embrassé la politique en étant nommé ministre de l’économie, non (ce qui lui a permis de vendre Alstom aux USA qq mois plus tard) ?
      C’est fous comme les anti-France perdent les pédales devant l’ampleur du désastre qu’ils ont appelé de leurs voeux.


    • Odin Odin 1er juillet 2020 14:34

      @Olivier Perriet
      Bonjour,
      Emmanuel Macron devient en 2014
      ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. La vente d’Alstom à G&E cela ne vous rappelle rien ? 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juillet 2020 16:49

      @Kapimo

      oh je ne pense pas perdre les pédales ;

      on aurait pu remonter à la commission Attali, mais je soupçonne plutôt une confusion entre 2017 et 2014.

      Enfin bref.
      Entre 2 médiocrités, ou plutôt entre la médiocrité de Macron et celles des ses 5 ou 6 oppositions aussi nulles qu’irréconciliables (vous savez, ceux qui trouvent que la police n’est pas assez répressive et ceux qui la trouvent beaucoup trop répressive, pour ne parler que de ça), je me demande vers quoi on va. ça ce sera de votre faute, mais ça m’étonnerait que vous assumiez quoi que çe soit  smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juillet 2020 17:05

      @Odin

      sur ce sujet, j’avoue être dans le flou : la gauche indignée a bien commandité un reportage indigné sur cette vente.

      Sauf que l’acheteur GE est lui même au bord de la faillite 7 ans après, ce qui signifie (au minimum) que les difficultés économiques du secteur n’étaient pas feintes.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 1er juillet 2020 23:20

      @Olivier Perriet. Je me demandai si une petite erreur (Macron parlait bien de droit à l’erreur ?) était le seul argumentaire des macronistes contre leurs adversaires.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 juillet 2020 17:31

      @Mervis Nocteau

      pas macroniste, mais anti con.
      Et là... les anti macron battent tous les records :
      des imbéciles qui passent leurs journées à se moquer d’un médiocre et se trouvent très satisfaits d’eux mêmes. C’est stupéfiant.

      j’aimerais bien pouvoir en rire... mais je suis dans le même bateau. Du coup c’est beaucoup moins drôle smiley


  • vraidrapo 1er juillet 2020 15:25

    A comparer l’usage disproportionné des Bleus devant les GJ ou les Dealers...

    il est légitime de penser que µicron prépare le couvert pour l’extrême droite !

    Le Système remet en service un vieille recette pour débloquer l’économie... comme il est exclu de faire une guerre des Nations, on fera la guerre au sein de la Nation. La Variable d’ajustement est déplacée.

    Au lieu de déboulonner Napoléon, nous allons assister à sa promotion.


  • Le421 Le421 1er juillet 2020 17:10

    P’têt’bien que quand ces abrutis de français verront qu’ils n’ont plus de CDI, plus de boulot stable, plus de retraite, plus de congés et plus de sécu, ils se bougeront le cul et appelleront la gauche au secours pour remonter tout ça.

    Perso, vu le merdier dans lequel on est, je souhaite que personne ne veuille prendre le bateau qui coule en 2022.

    Et de toute façon, je ne vote qu’au premier tour...


    • Kapimo Kapimo 1er juillet 2020 18:08

      @Le421

      P’têt’bien que quand ces abrutis de français verront qu’ils n’ont plus de CDI, plus de boulot stable, plus de retraite, plus de congés et plus de sécu, ils se bougeront le cul et iront voter au second tour pour tout candidat proposant le RIC (donc parmi LFI, RN, DLF, UPR).


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 1er juillet 2020 23:21

      La gauche qui lutte contre les délocalisations, c’est bien.


    • arthes arthes 5 juillet 2020 15:47

      @lE421

      Ah ouais ?

      Tu votes qu’au prem’s ?

      Pas ettonnant que les Verts à Sarlat se soient pris un revers lors du deuxième tour, grosse désafectioin des troupes gauchistes, quoique moi, je m’en tape, j’ai voté pour mon poulain LR arrivé second, avec un très beau score (mais pas élu maire  smiley .

      Perretti te dit merci !!! 


    • arthes arthes 5 juillet 2020 15:50

      @arthes

      Ouuupppps, j’allais oublier : Et de fait, Basile aussi te dit merci.


  • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 2020 17:27

    Macron est obligé de choyer Le Pen car c’est sa carte pour les élections, attendez vous a ce que les fouilles merdes de LaREM sortent des affaires sur les autres chef de partis style Mélanchon en tête pour les dégommer et être sur de se retrouver face a Marine et la l’autoroute pour Macron toute la droite et une grande partie de la gauche syndicats en tête , ceux qui ont manifestés contre Macron vont demander a leurs troupeaux de veaux de faire le sursaut républicain quitte a les faire redescendre dans la rue un peu plus tard se faire crever les yeux et arracher les mains ... 


Réagir