lundi 24 juin 2019 - par eau-du-robinet

Une plainte pour crime contre l’humanité vient d’être déposée devant la CPI contre E. Macron et C. Castaner

Plusieurs pétitions circulent depuis des mois sur internet demandent que justice soit faite pour les diverses violences et mutilations qu'ont subi les GJ, repression qui a été ordonnée par le gouvernement Macron. Diverses pétitions exigent de traduire en justice Emmanuel Macron, actuel président de la France ainsi contre Christophe Castaner, Ministre de l'intérieur devant la Cour Pénale Internationale (CPI). 
 

Des avocats se sont associé, parmi eux Ghislain Mabanga Monga Mabanga, qui lui est accrédite à la CPI et qui avait déposée une plainte le 11 Juin 2019 à La Haye à l’encontre du président Français, E. Macron et le ministre de l’Intérieur, C. Castaner, pour crime contre l’humanité et persécution sachent que tout les deux sont considérés par le syndicat “France police, policiers en colère” comme les « donneurs d’ordre » des violences policières exercées contre les Gilets jaunes.

Ghislain Mabanga Monga Mabanga est avocat au barreau de Paris et conseil à la Cour pénale internationale.

Il y des gens qui vont dire :
 « Oui, mais E. Macron bénéficié de l’immunité en tant que président de la France ». Détrompez-vous, cette immunité est interne elle est valable que pour le territoire français mais elle n’a pas de valeur devant la CPI au niveau international (externe), c’est pour cela qu’existe la CPI !

La spécificité de la CPI est, justement que l’on peut solliciter la Cour contre un chef d’état et ses ministres !

Plainte à été porté contre E. Macon et C. Castaner car c’est bien eux qui ont donné l’ordre d’agir avec une extrême fermeté, pas seulement contre les casseurs mais contre les gilets jaunes, des manifestants défilant pacifiquement !  E. Macron et C. Castaner ont autorisé les forces de l’ordre à avoir recours à des armes « répertoriées comme armes de guerre » lors des manifestations des Gilets jaunes.

L’objectif du gouvernement Macron a été d’effrayer et de dissuader les citoyens de rejoindre les manifestations des GJ, d’étouffer le mouvement et ainsi les revendications politiques et sociales par la violence policière associée à une justice expéditive, la fameuse comparution immédiate. En revanche, la comparution immédiate n’est pas applique aux policiers ayant commis des violences sérères envers des manifestants pacifiques !

Voici un exemple choquant à Bordeaux

et voici une autre prise de vue :

Cette extrême violence, cette répression ordonnée par le gouvernement qui sont digne d’un état totalitaire, ne se limitent pas seulement à l’exécutif mais aussi au législatif !
 

A la violence policière s’ajoute la répression judiciaire, elle aussi ordonnée par le gouvernement Macron.

Le 22 nov. 2018, une circulaire a été adressée par Mme La Ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET, au procureur de la République prônant une sévérité extrême dans le traitement des affaires des Gilets Jaunes.
Une copie de cette circulaire avait été adressée aux Tribunaux des Grandes Instances qui sont censés être indépendants !

Signataire : La garde des sceaux, ministre de la justice, Nicole BELLOUBET

Voici la circulaire
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&retourAccueil=1&r=44133

Ghislain Mabanga Monga Mabanga a formulé une requête de 88 pages à la quelle s’ajoutent mille pièces de preuves, et des nombreuses vidéos !

Maître Mabanga est accompagné par Maître Sophia Albert-Salmeron qui défend les Gilets jaunes depuis plusieurs mois avec le soutien de Francis Lalanne, parce qu’il fallait un requérant.

Francis Lalanne, chanteur et Gilet jaune avait lancé il y a trois mois une pétition sur change.org afin de soutenir une procédure contre le Président et son ministre de l’Intérieur qu’il accuse de « crimes contre l’humanité ». Au moment de la rédaction de cet article, cette pétition a recueilli quasiment 100 000 signatures.
https://www.change.org/p/j-accuse-macron-et-castaner-de-crimes-contre-l-humanit%C3%A9?signed=true

C’est aussi Francis Lalanne qui finance les frais d’avocat pour Ghislain Mabanga Monga Mabanga qui s’élèvent à 30000 Euros.

Que peut-on attendre de la cour pénale internationale ?

D’ici un mois on aura une réponse sur la recevabilité.
Les avocats ne doutent pas de la recevabilité, car ce n’est pas sa première requête voire plainte que Maître Ghislain Mabanga dépose devant la CPI.

En attendant, et en espérant une réponse favorable, des avocats poursuivent la collecte des éléments, qui seront transmise au fur et à mesure au procureur de la CPI, sachent aussi que les violences policières et les arrestations abusives se poursuivent en ce moment comme le démontre la vidéo suivante :

Acte 32 – Bordeaux

J’invité donc toutes les victimes ainsi toutes les personnes possèdent des preuves, notamment les vidéos des violences policières, de bien vouloir contacter Maître Ghislain Mabanga voire Maître Sophia Albert-Salmeron.

Je souhaite attirer votre attention sur mon dernier article publié sur Agoravox qui porte le titre :

Un syndicat de police reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les Gilets Jaunes
https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/un-syndicat-de-police-reconnait-et-215567

Comme dit Maître Sophia Albert-Salmeron, avocate des gilets jaunes dans le Vaucluse : « Les gilets jaunes sont aujourd’hui une minorité, identifiée voire identifiable, en tout cas c’est ainsi que le traité de ROME définit la persécution sur une minorité ou sur un peuple, donc les gilets jaunes constituent bien cette minorité qui est persécutée.  »

Nous avons des blessés, nous avons des morts, nous avons des mutilées, nous avons au moins 25 personnes éborgnées et quasiment une dizaine de personnes ayant perdu une main suite à l’emploi des armes interdites dans toutes les autres pays de l’UE .

Les avocats ont aussi transmise un dossier sur l’emploi des gaz, assisté par un professeur donc le nom n’est divulgué pour le moment, pour des raisons qu’on comprend. Seuls les avocats ayant pris en charge la plainte et la CPI connaissant son identité. Je n’ai aucun douté sur le fait que son nom apparaîtra prochainement dans la presse, suite à une fuite ou travail des services secrets …

« La nature même des Gaz, leur composition a changé depuis quelques semaines, ce sont des gaz qui sont interdits, qui ne peuvent pas être utilisés contre une population civile et pourtant ils le sont  » dit Maître Sophia Albert-Salmeron !

Je vous invité aussi à lire mon article portant le titre
Gilets Jaunes : gaz lacrymogènes, dangereux pour la santé, mais... silence de l’État et des médias !
https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/gilets-jaunes-gaz-lacrymogenes-211591

Un court extrait de cet article :
L’usage de ces gaz lacrymogènes a été interdit en temps de guerre par la Convention internationale sur les armes chimiques de Genève, en 1993. Quoique bannie des conflits militaires, cette arme reste curieusement autorisée contre les manifestants civils, pour mater des conflits intérieurs, en situation de guerre sociale « domestique ». En France, en avril 2015, le Défenseur des droit relevait dans un rapport que « la police allemande n’utilise pas de gaz lacrymogène, considérant que des personnes non agressives ou non violentes pourraient en subir les effets indûment ».
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

Les nouveaux gaz employés ces dernières semaines peuvent entrainer, entre autres, des troubles pulmonaires à long terme, voire des crises d’asthme, tant du côté des gilets jaunes que des forces de l’ordre qui sont également exposées !

Je tiens entre autre à attirer votre attention sur le fait intolérable que la persécution ne se limite pas aux Gilets jaunes mais s’applique aussi aux personnes soutenant les Gilets jaunes comme les journalistes des médias libres et même aux avocats (par exemple Maître Sophia Albert-Salmeron), comme démontre la vidéo suivante, qui est dans le viseur du gouvernement Macron :

Pour un motif bidon fabrique par la police, peut-être même par le pouvoir politique… car les ordres viennent d’en haut, Maître Sophia Albert-Salmeron vient d’être convoquée pour le Jeudi 4 juillet 2019 devant le tribunal correctionnel, (adresse : Tribunal de grande instance à 84078 Avignon, 2 Boulevard Limbert), à une date certainement pas choisi au hasard, car c’est le jour de l’anniversaire de sa petite fille … ! Encore une mesure qui montre le mépris incommensurable envers les GJ de la part du gouvernement Macron.
https://www.youtube.com/watch?v=LXKRAU3CAUM&t=6m16s

J’appel ici, solennellement, toutes les Gilets jaunes de France à soutenir Sophia Albert-Salmeron ce jour la pour que la justice soit faite, sachent que la justice en France n’est pas indépendante. Il n’existe pas de séparation des trois pouvoirs, sans parler du quatrième pouvoir celui les médias dominantes !

Le cordon ombilical entre le pouvoir politique et le parquet n’a jamais été rompu ; c’est que les procureurs qui ont le pouvoir de diligenter les enquêtes sont soumis à l’autorité hiérarchique du Garde des Sceaux, qui lui-même est placé sous l’autorité du chef de l’Etat. C’est qu’en bref, en France et à la différence de nombreuses autres grandes démocraties, la séparation des pouvoirs – et notamment la séparation entre le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire - est une fiction. Ce qui nuit très gravement à l’impartialité de la justice.

 

Les médias dominants, TF1, FR2, FR3, BFM TV, LCI, etc. voire la presse, Le Monde, le Figaro, etc. ont-ils porté ces informations à la connaissance des français ?
A ce jour, je dois constater que ce n’est pas le cas et pour cause !!!
Ce sujet est certainement censuré car il faut protéger le « général » Macron !
Certainement des mesures sont déjà en cours pour saboter, voire torpiller la plainte qui a été déposée à la CPI !

« Les médias sont les entités les plus puissantes sur terre. Ils ont le pouvoir de rendre les innocents coupable et de faire des coupables des innocents. Et c’est ça le pouvoir. Parce qu’ils contrôlent l’esprit des masses »
MALCOLM X

« Les misérables » de Victor Hugo sont aujourd’hui dans la rue, avec un gilet jaune.
Ils veulent vivre décemment et ne plus dépendre des caprices des Profiteurs qui s’enrichissent sur leur dos. Ils ne lâcheront rien en préparant l’acte 33 samedi prochain.

 

Ps. : Un grand MERCI à mon copain Gérard, pour son aide à la rédaction de cet article.

 

Autres sources :

https://fr.sputniknews.com/france/201906141041433148-macron-et-castaner-vises-par-une-plainte-a-la-cour-penale-internationale-pour-crime-contre/

https://www.epochtimes.fr/emmanuel-macron-et-christophe-castaner-vises-par-une-plainte-pour-crimes-contre-lhumanite-devant-la-cour-penale-internationale-891793.html



119 réactions


  • mazig 24 juin 2019 11:47

    Cessons de rêver , la CPI ne condamnera jamais un politique occidental ; quels que soient les crimes ou les exactions qu’il ait pu commettre. Ce pseudo tribunal fantoche n’est là que pour des dirigeants du tiers monde , aux premiers desquels les états pauvres d’Afrique. Macron et Castaner doivent se marrer jusqu’aux larmes et bien dormir.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 juin 2019 13:35

      Bonjour mazig,
      .
      "Cessons de rêver , la CPI ne condamnera jamais un politique occidental ;

      "
      .
      C’est le moment de la vérité !
      On verra dans un mois ce qui vaut réellement la CPI ... ?
      .
      Personnellement je ne suis pas sur à 100% que la plainte abouti car les deux accusez vont actionner toutes les leviers possibles pour saboter l’aboutissement de la plainte.
      .
      La preuve c’est qu’ils se prennent déjà à l’avocate qui est consciente, comme elle dit dans un des vidéos, quelle prend le risque d’une future radiation du barreau ... car elle na pas peur de se prendre au système !
      Il n’y que a regarder ce qui est arrivé à Maître François Danglehant

      .
      Les avocats qui se prennent au système s’exposent à une radiation, preuve que notre justice est en danger !
      .
      L’audience surréaliste de l’avocat de Dieudonné au Barreau de Paris
      https://www.youtube.com/watch?v=b6r7zz9H55M


    • sirocco sirocco 24 juin 2019 14:17

      @mazig

      « ...la CPI ne condamnera jamais un politique occidental... »

      Ce n’est pas une raison pour subir sans rien dire. On sait bien que les juges, depuis des siècles, favorisent les puissants et sanctionnent les pauvres pour la bonne raison que « la justice » est une machine à la disposition des riches. Il est évident que cette institution en France est aujourd’hui complètement aux ordres de la macronie.

       
      Mais par principe, tant que la possibilité de se plaindre existe, il faut l’utiliser même si on sait qu’elle n’aboutira à rien. Ne serait-ce que pour leur rappeler qu’on n’acceptera jamais la soumission à une dictature sanglante. Les Gilets jaunes sont des résistants, ils n’ont pas fini de le faire savoir.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 juin 2019 14:50

      Bonjour sirocco,
      .
      +++++ smiley


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 11:13

      @mazig
      Si vraiment le CPI ne fait rien, ça sera au moins l’occasion de montrer la manipulation qu’a été dans ce cas la création de cette institution. On y gagne forcément quelque chose.


  • cettegrenouilleci 24 juin 2019 11:48

    Bonjour eau-du-robinet

    Un grand merci d’un autre Gérard à la publication de cet excellent article.


  • ZenZoe ZenZoe 24 juin 2019 12:24

    N’importe quoi, la police a blessé mais n’a tué personne que je sache, et on est loin du crime contre l’humanité.

    En lien un bon article sur sa définition légale. Extrait :

    "Les juristes, que ce soit en France ou à l’étranger, ont élaboré une définition précise du crime contre l’humanité par catégories, afin d’éviter des interprétations extensives. Ainsi, dans le nouveau code pénal français, quatre séries de crimes répondent à cette définition :
    1) le génocide ;
    2) la déportation, l’esclavage ainsi que les exécutions, les enlèvements et les tortures lorsqu’ils sont exécutés massivement et systématiquement ;
    3) le crime contre l’humanité commis en temps de guerre sur des combattants ;
    4) enfin l’entente pour commettre de tels crimes.
    Dans tous les cas, les crimes sont commis en exécution d’un plan concerté.

    « 

    A porter plainte à tort et à travers, on banalise le »vrai" crime contre l’humanité.


  • tashrin 24 juin 2019 12:32

    Mais lol

    Toujours un sens de la mesure aussi aiguisé...

    Comparer la repression des gilets jaunes avec un genocide...

    Audiard avait décidément la bonne formule...


  • jymb 24 juin 2019 12:54

    Etrange que ces bonnes âmes ne se soient pas réveillées lorsque les familles de la manif pour tous se faisaient matraquer à froid 


    • gaijin gaijin 24 juin 2019 13:09

      @jymb
      oui mais là c’est normal : ça s’appelle un retour de baton .....


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 11:42

      @jymb
      Combien de mutilés ?

      On pourrait aussi parler de la légitimité des revendications...


    • jymb 25 juin 2019 12:47

      @gaijin
      Excellent
      certains peuvent défiler, d’autres pas...belle notion de la liberté d’opinion...vous êtes censé défendre la liberté de tous, sinon nous sommes en Corée du Nord 
      Deux poids, deux mesures et toute crédibilité s’effondre 


    • Francis JL 25 juin 2019 12:53

      @gaijin

       
       retour de bâton ? Où ça ? Dans quelles mains ? Celles des ’’bonnes âmes’’ ?
       
       Expliquez nous svp.


  • sirocco sirocco 24 juin 2019 13:55

    Bonjour eau-du-robinet,

    Merci pour votre saine révolte devant les exactions policières sauvages commises par la macronie depuis si longtemps contre des manifestants pacifiques. 

    En voici un autre exemple. Acte 32 des Gilets jaunes, Bordeaux, 22 juin 2019. 45 jours d’ITT...

    https://twitter.com/search?f=tweets&vertical=default&q=allo+%40Place_Beauvau


    • mac 24 juin 2019 15:01

      @sirocco
      Mais il y en sans doute qui trouvent ça très bien et qui voudrait que ce soit encore plus musclé.
      Des nostalgiques de Vichy peut-être ?
      Des grands courageux qui prônent le force dans leur canapé ou sur leur chaise et qui seraient les premiers à détaler s’il fallait défendre leur pays. Comment on les appelait ces gens déjà pendant le guerre de 40 ?


    • mac 24 juin 2019 15:32

      @Cadoudal
      Si votre cerveau fonctionne à peu près bien, il ne vous aura pas échappé que les GJ sont plus que méfiants envers les syndicats que certains vont même jusqu’à les considérer comme des traîtres.
      Ceci dit en 40, du côté du manche, il y avait aussi pas mal de gens de droites et des membres du patronat. Je suis d’ailleurs toujours étonné, dans les cours d’histoire, qu’on ne s’interroge pas plus sur comment une petit caporal parvient à se hisser au sommet d’un grand état et quels ont pu être ses soutiens nationaux et internationaux ?


    • simir simir 25 juin 2019 09:00

      @Cadoudal

      Jamais entendu parler de fusillés de Châteaubriant ?

      Les Belin et Cie ne sont pas de syndicalistes mais des sous-marins qui sont retournés à leurs premières amours


  • Francis JL 24 juin 2019 14:32

    ’’ Une plainte pour crime contre l’humanité vient d’être déposée devant la CPI contre E. Macron et C. Castaner ’’

     

    Ou comment banaliser le concept de crime contre l’humanité et le vider de sa substance !


    • mac 24 juin 2019 14:53

      @JL
      Citez-nous un autre grand pays occidental ayant autant mutilé de manifestants ?
      Crime contre une partie de son peuple est-il mieux adapté ?


    • mac 24 juin 2019 14:55

      @JL
      il est vrai que ce que la France à vécu ces six dernier moi est d’une banalité confondante ! ?


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 24 juin 2019 19:04

      @JL

      Bonjour, parce que tirer à coup de flash ball et ce n’est pas parce que c’est écrit en Anglais que les balles n’en sont pas moins meurtrissantes  sur des gens du peuple qui manifestent leur ras-le-bol d’une politique essentiellement tournée vers les intérêts des oligarques d’une mafia ce n’est pas une atteinte à l’humain, ça ?
      Et je ne pense pas que de porter plainte auprès d’une juridiction internationale videra de sa substance le « concept » dont vous parlez. Bien au contraire.
      Dans ce coup-là, Lalanne fait preuve de courage ainsi que les avocats qui ont pris en main ce dossier épineux.


    • mac 24 juin 2019 22:38

      @Nicole Cheverney
      Laissez courir, il y a probablement des gens dans ce pays et sur ce site même qui regrettent presque qu’il n’y ait pas eu de morts par balles pour que « l’ordre » les laissent dormir tranquilles...


    • Francis JL 25 juin 2019 08:58

      @mac
       
       il y a heureusement encore des gens dans ce pays qui ne pensent pas qu’on répond à l’excès par l’excès contraire, à l’intégrisme par l’intégrisme, à la violence par la violence.
       
       Malheureusement, il en est d’autres, et vous semblez en être, qui ne savent pas raisonner autrement qu’en binaire.


    • UnLorrain 25 juin 2019 11:00

      @Nicole Cheverney

      Tenez...ici même a la lecture de votre commentaire. ..une réminiscence. ..je revois...Lalalalalalannnneuu...c’est à la TV...il est là. .le journaliste lui demande s’il a déjà euuuh...jouï lorsque qu’il déblatére ses chansons...Lui là il est engoncé dans de très très hautes bottes simili cuir..il répond oui c’con là hohohoo.

      J’accorde une ou 2 molécule de confiance en une germination de dragqueen.


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 11:45

      @JL
      Si on en croit la dénomination de l’enquête ouverte suite à un tir de flashball anonyme sur une juge, tirer au flashball sur quelqu’un constitue une tentative d’assassinat.


    • Francis JL 25 juin 2019 12:03

      @Traroth
       
       peut-être, mais un assassinat n’est pas un crime contre l’humanité ; a fortiori une tentative d’assassinat.
       
       Pour moi, tirer au flashball sur quelqu’un, surtout en visant les yeux, c’est une mise en danger volontaire de la vie d’autrui, et quoi qu’il en soit, une tentative d’estropier, donc indubitablement un crime. Mais pas contre l’humanité.


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 14:56

      @JL
      Quand c’est l’état qui organise de très nombreuses tentatives d’assassinats (les projectiles de flashball consommés se comptent par dizaines de milliers), avec un certain succès (une morte, des dizaines de mutilés, des centaines de blessés graves), ça se rapproche déjà pas mal d’un crime contre l’humanité, je trouve.


    • Prudence Prudence 26 juin 2019 14:59

      @JL
      Merci de le dire, j’avais l’impression de parler pour rien.


  • samy Levrai samy Levrai 24 juin 2019 17:36

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=n55adOzVUoc

    trouble fait : comment Macron fabrique son echafaud


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 juin 2019 23:29

      Bonjour samy Levrai,
      .
      C’est une excellente vidéo avec une très bonne analyse surtout le fait que la France vas disparaitre et ce sont le régions qui reçoivent leurs GOPE’s directement pas la commission européenne.
      .
      Une vidéo absolument à regarder !


    • Francis JL 25 juin 2019 11:42

      @eau-du-robinet
       
       ’’ la France va disparaitre et ce sont le régions qui reçoivent leurs GOPE’s directement par la commission européenne.’’
       
      Faut-il y voir un lien avec la suppression de la taxe d’habitation ?


    • Francis JL 26 juin 2019 08:27

      @JL
       
       ’’ la France va disparaitre et ce sont le régions qui reçoivent leurs GOPE’s directement par la commission européenne.’’

      (eau-du-robinet)
       
      Si en échange de la mise en œuvre consentie des GOPE’s, les régions reçoivent directement des subventions, alors ceci explique la suppression acceptée des ressources fiscales.
       
       C’est en effet le début de la fin de la France en tant qu’État nation.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 juin 2019 17:54

      Bonjour JL,
      .
      Tout est explique ici smiley
      https://www.youtube.com/watch?v=n55adOzVUoc&t=8m3s


    • Francis JL 26 juin 2019 22:43

      @eau-du-robinet
       bonsoir,
       
      merci pour ce lien ; ça craint en effet.


    • mac 24 juin 2019 23:41

      @covadonga*722
      Et vous comptez sur quoi pour l’arrêter ?
      Les syndicats ? Les gens qui restent lobotomisés devant leur téléréalité pendant que l’on vend tous les bijoux de famille ?
      Personnellement, je pense que le meilleur « allié » de Macron est le RN qui l’aidera encore indirectement à gagner en 2022...


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 juin 2019 18:00

    «   les frais d’avocat pour Ghislain Mabanga Monga Mabanga qui s’élèvent à 30000 Euros  »


    Il y en a au moins un qui a compris qu’il y avait un peu de fric à faire avec ce qu’il reste de cette bande de couillons jaunes smiley smiley


    • mac 24 juin 2019 22:30

      @Bénêt rouge
      Et aussi des couillons qui sont prêts à tout accepter du moment que ça ne les touche pas directement. La pourriture de la nature humaine dans toute sa splendeur...


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 11:48

      @Bénêt rouge
      Merci de votre honnêteté, au moins. Vous n’en avez rien à foutre des autres, dont acte. Dans ce cas, faites en sorte de ne jamais en avoir besoin, des autres, ou vous pourriez avoir de mauvaises surprises...


    • Traroth Traroth 25 juin 2019 14:54

      @Cadoudal
      Heureusement, vous n’êtes pas seul à décider. smiley


    • Traroth Traroth 27 juin 2019 13:22

      @Bénêt rouge
      Vous faites les questions et les réponses. Je ne répondrai donc pas à votre commentaire, qui n’a aucun intérêt.


  • Prudence Prudence 24 juin 2019 20:07

    Cet oubli de ce qu’est un véritable crime contre l’humanité est coupable, car ou oublie les véritables victimes dans le cours de l’histoire. Même si ça : lemurjaune.fr montre que nous ne sommes plus exactement en démocratie et que c’est extrêmement problématique, les GJ vont voir leur plainte rejetée. Qu’est-ce que c’est que ces avocats qui produisent de faux espoirs ? Evidemment que la plainte va être rejetée, il n’y a aucune chance ! Ce qu’il fallait, c’était porter l’affaire devant un tribunal français ou à la CEDH. Serait-on, devant une grande et subtile manip ? Les avocats seraient-ils manipulés ?


    • mac 24 juin 2019 20:12

      @Prudence
      Encore faudrait-il que les plaignants aient espoir qu’un tribunal français juge totalement impartialement leur affaire ?


    • mac 24 juin 2019 20:14

      Vous croyez vraiment que tous les crimes contre l’humanité sont passés au travers des mailles du filet de ce tribunal ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 juin 2019 21:20

      @covadonga*722

      Arrête de t’emballer...le premier mouvement des gilets jaunes pour les prolos comme toi et moi était bandant ...ce qu’il en a été fait ensuite avec les politicards qui ont tapé l’incruste on s’en balek .


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 juin 2019 22:11

      @Aita Pea Pea

      C’est parfaitement résumé et c’est bien pourquoi ils sont aujourd’hui 30 fois moins nombreux qu’au départ ...


    • mac 24 juin 2019 22:12

      @covadonga*722
      Avec des clichés du genre gilets jaunes = alcooliques (ou gilets jaunes = fainéants alors que la majorité sont des gens qui ont un travail) on ne va pas très loin mais si ça conforte votre petit logiciel simplificateur, allez dormir tranquillement...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 juin 2019 22:33

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Vouais et ça me desole . Un mouvement qui associait au début prolos ,artisans ,PME et PMi ...merde je ne saurais ce que ça aurait pu donner... C’est mort.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 juin 2019 22:55

      @covadonga*722

      Salut. J’ai été agréablement surpris des premiers gilets jaunes ( hors Paris) ...ça donne un peu d’ espoir pour les périphériques , les clampins , les bouseux , les culs terreux ...


    • mac 24 juin 2019 23:11

      @covadonga*722
      Leurs revendications n’ont pas changés mais s’il sont moins nombreux c’est tout simplement parce que c’est dur de perdre tous ses samedis depuis 6 mois quand on bosse, ou qu’on s’en prend plein la figure et que le gouvernement se sent soutenu par la majorité passive qui n’ a même plus de courage de lever ses fesses se son canapé. Les GJ ne sont pas les plus précaires mais les plus mal n’ont même plus le courage de bouger.


    • Prudence Prudence 25 juin 2019 16:59

      @covadonga*722
      Je n’ai indiqué ce lien (lemurjaune.fr) que pour les photos, pas pour le nombre de morts annoncé, car on le sait, une seule mort a pu être vue en lien avec une action de la police, et même dans ce cas la cause du décès n’a pu être attribuée directement (personne très âgée). Et effectivement, comme vous le dites, des GJ vont être poursuivis pour ces décès, et, comme vous le dites, les procédures prendront des années. Cela n’enlève rien à ce que je disais, à savoir qu’il est incompréhensible que les avocats aient pu parler de « crimes contre l’humanité », et que les GJ ne se soient pas dirigés vers le CEDH.


  • machin 24 juin 2019 20:32

    Francis Lalanne....

    Hélas... rien que le nom de ce gugusse suffit à ridiculiser la démarche.

    Pour revenir sur le devant de la scène ce mauvais guignol opportuniste se mettrait, si cela suffisait, une plume dans cul.

    Le régime de macron doit être mort de terreur...


  • Prudence Prudence 24 juin 2019 21:54

    Il est im-po-ssi-ble que la la CPI se déclare compétente, car dans le texte qui fait fonctionner la CPI Statut de Rome) il est clairement dit, Art. 7, ch. 2, a, qu’il n’y a de crime contre l’humanité que si des actes s’inscrivent dans une politique de persécution. Cela veut dire qu’il faut qu’il y ait des preuves d’une volonté de persécution : appels par des radios, des TV, des textes, théorisation, bref, ce qu’on connaît bien en cas de racisme ou de guerre entre parties d’un pays, régions. Il faut qu’il y ait une politique de persécution. MM Castaner et Macron on fait l’inverse, ils n’ont pas élaboré une politique pour persécuter, ils ont voulu faire peur pour continuer leur politique. Bref c’est l’exact inverse, on est en droit commun, pas dans des actions susceptibles d’intéresser la CPI. C’est tellement incroyable qu’un avocat se lance ainsi pour rien, en laissant à ses clients des espoirs vains, comme s’il n’avait pas lu les textes, qu’un jour où l’autre, quelqu’un utlisera le terme d’escroquerie. Il serait bon que les avocats devancent cela et montrent leur bonne foi en s’expliquant précisément sur cet article 7, ch2,a, qui semble fermer toute possibilité judiciaire, ainsi que sur les articles 8, ch. 2a, et enfin dans l’art. 8, ch. 2d,  il est clairement dit que la CPI ne traite pas les cas d’émeutes. C’est écrit noir sur blanc. Alors, que ce passe-t-il, c’est quoi, ce délire ?


    • Ouam Ouam 25 juin 2019 02:21

      @Prudence
      C’est bien ce qu’il s’est passé, meme à Genève cela à été condamné.
      Les preuves il y en a des centaines, voir milliers.

      Ce n’etais pas des « émeutes » mais bien des tres grandes manifestations,
      ou le pouvoir Francais fait comme les autres fois, il balance des gus de l’extrème gauche pour aller creer des tensions pour que ensuite les FDOs (pas toutes) puissent tirer les gens désarmés comme des lapins.

      Meme un député de la FI à été tabassé, les chefs du mouvement lmutilés (J Ridriguez p ex) d’autres arrétés arbitrairements...
      Bref digne d’une pure république bananière.

      Meme Poutine n’ose plus ce genres de choses, ni l’Algérie, c’est pour dire ou ils en sonts arrivés.


    • Lugsama Lugsama 25 juin 2019 12:11

      @Ouam

      « tres grandes manifestations » ou et quand ça ? Des émeutes d’une très grande violence j’en ai vu par contre..

      Pour votre information une manifestation est déclaré et autorisé après négociation, sinon c’est un attroupement, et c’est un délit, ceux qui y participe sont donc des délinquants. Après reste la literrature gauchiste mais la Loi est la Loi.


    • Squatt 25 juin 2019 12:51

      @Prudence
      Ce n’était pas des émeutes. C’était des manifestations. Certaines étaient interdites, d’autres autorisées. L’art. 7 de la CPI définit 11 actes consécutifs de crimes contre l’humanité dont  « tout acte inhumain de caractère analogue (à ceux énoncés précédemment) causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale » (Wikipédia). Peut-on utiliser des armes de guerre sans intention de causer de grandes souffrances ? La question mérité d’être posée. Perso, j’attends de voir la position de la CPI.


  • zygzornifle zygzornifle 25 juin 2019 09:06

    Il y a chat perché .....


  • lloreen 25 juin 2019 09:08

    " Il n’existe pas de séparation des trois pouvoirs, sans parler du quatrième pouvoir celui les médias dominantes !

    "

    Apparemment, certains n’ont encore toujours pas intégré le fait que la France soit devenue une dictature depuis le décret Valls du 5 décembre 2016(fin de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire) mettant du même coup fin à la Constitution selon les termes de l’article 16 de la DDHC de 1789.

    Un collectif de français a créé un conseil national de transition le 18 juin 2015 qui est le seul organe LEGITIME à disposition des français pour organiser un nouveau paradigme.

    https://www.conseilnational.fr/


  • zygzornifle zygzornifle 25 juin 2019 09:08

    Les 60 et quelques millions de la population française iront en prison bien avant ce couple descendu des enfers .


  • Lugsama Lugsama 25 juin 2019 12:04

    Ou comment se couvrir de ridicule.


  • Excellent article ! Mais ne rêvez pas trop : le TPI dépend des mêmes oligarques qui ont faire élire Macron, ces gens ne vont pas se condamner entre eux !


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 juin 2019 19:01

      Bonjour France Républicaine et Souverainiste,

      Comme j’ai déjà mentionné dans un des messages précédentes on verra bien ce que vaut la CPI de nos jours ...
      .
      Je suis réaliste et partiellement satisfait par cette deuxième étape, la démarche des avocats et le soutien de Francis Lalanne, d’avoir déposé la plainte. La première étape était les pétitions !
      .
      Ce qui ne tente rien n’aura rien !
      .
      Un supposé refus de la plainte dépose à la CPI aura pour conséquence de faire passer un message encouragent les autres gouvernements du monde, d’avoir recours à la répression physique politiquement ordonnée qui cible une population civile pour réprimer des revendications sociales et ou politiques.

      La violence sera banalisé par la CPI et que ceux qui l’ordonnent ne risquent par d’être poursuivi. Ce sera même un encouragement à durcir les répressions !
      .
      La CPI perdra toute sa crédibilité en cas de refus, et ceci démontra son complaisance avec des agissement dictatoriales et sa soumission à l’oligarchie financière. Ses agissements qui ce sont produite en France sont une atteinte grave à notre « démocratie » et aux libertés individuelles.
      .
      Pour ceux qui nous gouvernent la répression physique et psychologique deviendra ainsi la NORME !
      .
      J’ai du mal à m’imaginer une issue négative de la requête, mais de nos jours plus rien m’étonnera tellement le cancer de la mondialisation rongé toutes nos institutions.
      .


    • Eric F Eric F 26 juin 2019 18:41

      @eau-du-robinet
      Un « crime contre l’humanité » implique des assassinats, déportations, ou ségrégation institutionnelle de masse. Le TPI rejettera bien évidemment la qualification. Les faits de dérapages policiers sont à juger en tant que tels.
      Je suis étonné que des mouvements « souverainistes » sollicitent une ingérence pénale d’institutions internationales (si ces institutions condamnent par exemple nos lois sur la laïcité, ces mêmes souverainistes parlent d’intrusion scandaleuse du « machin »). 


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 juin 2019 21:39

      Bonjour Eric F,
      .
      « Je suis étonné que des mouvements « souverainistes » sollicitent une ingérence pénale d’institutions internationales »
      .
      Les souverainistes parmi les gilets jaunes ne sont ferme au monde, mais ils souhaitent décider du comment vivre à l’intérieur des frontières qui entourent la France !
      .
      Il ne s’agit pas de s’isoler !
      .
      Être souverainiste ne veut pas dire se couper du reste du monde.
      .
      Si on quitte l’UE c’est à dire le TUE et le TFUE il nous reste encore plus de
      6600 traitées qui nous lient au reste du monde.
      .
      Si la CPI existe c’est qu’un pays peut passer dans des mains de voyous voire des criminels, c’est ce qui est arrivé à la France.
      .
      La France est en cours de démantèlement comme démontre la vidéo suivante :
      https://www.youtube.com/watch?v=n55adOzVUoc&t=8m2s
      .
      J’ai l’impression que un bon nombre des français, vous inclus, ont perdu le sens de la réalité !
      .
      Voici ce que pense l’ONU :
      Gilets jaunes : l’ONU réclame une enquête sur « l’usage excessif de la force », le gouvernement réplique
      https://www.liberation.fr/france/2019/03/06/gilets-jaunes-l-onu-reclame-une-enquete-sur-l-usage-excessif-de-la-force-le-gouvernement-replique_1713392
      .
      Eric, la France, c’est à dire le gouvernement Macron à rejette l’ouverture d’une requête, ce que se peut comprendre, car « l’usage excessif de la force »

       a été ordonné par Castaner et Macron !
      .
      Donc en tant que souverainiste et étant ouvert au monde, ouvert ne veut pas dire tout accepter, il été tout logique, ça coule de source, de porter plainte devant la CPI. 
      .
      Nous avons des blessés, nous avons des morts, nous avons des mutilées, nous avons au moins 25 personnes éborgnées et quasiment une dizaine de personnes ayant perdu une main voire un bras, un gilet jaune avait subit l’ablation d’une testicule, etc. ceci suite à l’emploi des armes de guerre utilsé contre une population civile, des armes qui sont d’ailluers interdites dans toutes les autres pays de l’UE  !!!!!!!!!
      .
      Le gouvernement Macron emploi des armes de guerre contre les gilets jaunes.
      https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwi438_k7YfjAhVK6uAKHT7SCg8QFjAAegQIBhAB&url=https%3A%2F%2Fwww.revolutionpermanente.fr%2FTemoignage-Un-gilet-jaune-subit-une-ablation-du-testicule-apres-un-tir-de-flashball&usg=AOvVaw3zSiTaDYlzMZgTdXmGTDpa
      .
      Vos copains, Macron ainsi Castaner, devront payer pour les ordres données aux forces de l’ordre ayant entrainé les actes inhumains causant intentionnellement de grandes souffrances et des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale envers le gilets jaunes !
      .
      La France est devenue un pays qui ne respecte plus les droits des Hommes !
      Macron et sa bande violent la constitution. Il n’existe plus de séparation des pouvoirs.... la justice française n’est plus indépendant et elle ne peut plus instruire contre ceux qui nous gouvernent ... c’est eux qui dirigent la justice maintenant !
      .
      Putain, comment peut-on être si aveugle comme vous.
      .
      La CPI est la pour punir ceux qui VIOLENT les droits de l’homme surtout quand l’état dans le quel se produisent les crimes n’est plus capable de rendre justice aux victimes ce qui est le cas de la France !


Réagir