lundi 6 septembre 2010 - par j-p. bédol

Le fouet est un fruit du Coran, pas de la Bible !

Après mon article sur la lapidation qui innocentait le Coran et incriminait la Bible, force est de constater que le châtiment par 99 ou 100 coups de fouet est bien une pratique recommandée dans les écrits que Dieu a soufflés aux oreilles du Prophète Muhammad, lui inspirant le Livre sacré de la croyance musulmane.
 
 
Le Coran décrit la flagellation dans trois versets, dont deux dans la sourate 24, paradoxalement nommée : la Lumière (Al-Nur). Le Coran ne définissant pas ce qu’il entend par "Lumière", je prends le risque, ici, d’ouvrir le dictionnaire − occidental et laïc −, Le Petit Larousse illustré, qui définit la "lumière" comme l’expression d’une l’intelligence issue d’un l’esprit éclairé. Chacun verra, selon sa croyance ou bien sa raison, si la sourate 24 s’inscrit dans cette définition, pour le moins extrêmement ambitieuse.
 
Cela étant, les 2 versets de la dite sourate, énoncent :
 
- Verset 24-2 : "Frappez la débauchée et le débauché de 100 coups de fouet chacun, n’ayez aucune indulgence [...]".
 
- Verset 24-4 : "Frappez de 80 coups de fouet ceux qui accusent les femmes honnêtes sans pouvoir désigner 4 témoins [...] ".
 
Et, dans la sourate 22 (Al-Hajj), verset 21, le Coran dit avec quoi les individus peuvent être fouettés : "Ils sont fouettés par des verges de fer". Comment échapper à la mort avec un tel instrument ?
 
Alors, comme je le disais à propos de la lapidation, pratique barbare, cruelle et d’un autre temps, que la Bible préconise dans 9 de ses versets, le châtiment par le fouet est tout aussi cruel, barbare et d’un autre temps.
 
Cependant, si la lapidation chrétienne fait bien partie d’un autre temps − à ce qu’il paraît −, le fouet musulman est actuellement pratiqué dans de nombreux pays qui ont pour code civil et code pénal le Coran, à travers son expression juridique qu’est la Charia.
 
L’Iran, l’Arabie Saoudite et d’autres pays en font des exercices in vivo et publics. Chaque jour depuis plusieurs semaines, l’Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani nous le rappelle. Elle qui, devant effectivement passer prochainement sous les fourches Caudines du Coran, a vu sa lapidation récemment commuée en flagellation. C’est-à-dire par 99 coups de fouet ! Pourquoi 99 et non 100 comme le prescrit la sourate de la Lumière dans son verset 24-2 ? Et pourquoi 99 coups de fouet, dits supplémentaires ? Dieu seul le sait !
 
Alors, j’entends déjà ici ou là, certains lecteurs crier au blasphème, au suppôt de Satan. D’autres, peut-être, crient : "le fouet pour l’infidèle JP Bédol !", comme les chrétiens, d’un autre temps, auraient crié "à la lapidation !" ou "au bûcher !". Qu’ils crient, qu’ils crient !
 
Comme d’habitude ceux qui crient à la haine de l’autre n’ont pas bien lu le texte support de leur croyance. Si, le Coran comme la Bible contiennent de nombreuses pages odieuses, leur foi dans le même Dieu, celui d’Abraham, leur dit aussi de lire les très nombreuses pages qui parlent d’un Dieu d’amour et de miséricorde.
 
Amour vs haine. Miséricorde vs barbarie. Que choisir ?
 
D’abord, choisir le progrès et la raison plutôt que les lumières de l’obscurantisme que prônent tous les livres du monothéisme, sans aucune exception.
 
Ensuite, choisir la loi laïque plutôt que celle de prophètes hébraïques, chrétiens et musulmans. Prophètes qui ont écrit leur loi alors qu’ils pensaient pieusement et de manière irréfragable, que la Terre état plate et au centre de l’Univers ; que le Soleil comme la Lune tournaient autour de la Terre ; que l’homme et la femme, Adam et Eve, avaient été créés récemment, il y a environ 6 000 ans. Mais aussi que beaucoup d’entre eux étaient les fils ou les filles d’un Dieu ou d’une Déesse, tels : Apollon, Aglaé, Thalie, Hélène de Troie, Persée, Alexandre le grand, Philippe II de Macédoine, etc., de nombreux pharaons, sans parler de Jésus de Nazareth. Leur époque n’était-elle pas en pleine mythologie ?
 
Enfin, choisir l’éducation laïque plutôt que celle relevant de telle ou telle croyance d’un autre temps.
 
Bref, choisir la raison et la science − même si elles nous amènent à douter parfois de la pertinente de nos hypothèses −, plutôt que les certitudes de l’irrationnel et de la foi.
 
Alors, face à ce constat, faut-il pour autant interdire la Bible, le Coran et tous les livres similaires ?
 
Des croyances comme le chamanisme, le vaudou, etc., ont-elles besoin de livres pour avoir des fidèles ? Nos ancêtres des cavernes croyaient aussi. Avaient-ils besoin d’écrits pour cela ? Le concept de l’Etre suprême semblait parfaitement leur convenir. Il faut croire qu’ils étaient peut-être plus intellectualisés que nous ?
 
Crédit photo : Le Parisien.
 
 


180 réactions


    • Katinka 6 septembre 2010 13:55

      Désolée mais là, je demande un théologien !

      Copie coller avec l’Egypte et le Judaïsme n’existait pas sans doute.

      Plouf ! Vous remettez en cause l’apport culturel du judaïsme dans le christianisme !


    • j-p. bédol 6 septembre 2010 13:59

      NON, j’ai seulement lu le « livre des morts » et confirme que tous les concepts judéo-chrétiens y sont. Et, comme cela a été écrit avant la Torah, le plagiat vient donc bien de la Bible. Qu’elle soit chrétienne ou autre.


    • Katinka 6 septembre 2010 14:27

      NON, j’ai seulement lu le « livre des morts » et confirme que tous les concepts judéo-chrétiens y seraient.

      Mettez-vous d’accord avec vous même !
      Alors selon, le judaïsme vient des Egyptiens ?

      Pour votre RAISON, pour marcher, il faut mettre un pied devant l’autre.

      N’importe quelle civilisation a trouvé le truc comme le coup du copier collé du Tupolev sur le Concorde, on me l’a déjà faite cette histoire !


    • birdy 6 septembre 2010 14:27
      « Livre des morts » égyptien apparu à la XVIIIe dynastie (-1550/-1292) pour l’auteur vieux de 7000 ans. smiley 
      « Epopée de Gilgamesh » apparue en -2700 pour l’auteur vieux de 7000 ans. smiley 

      Apparition du cunéiforme issu du plus ancien système d’écriture connu (-3400/-3200).

      L’auteur suppose donc que des livres sont plus anciens que l’invention de l’écriture. smiley

    • Katinka 6 septembre 2010 14:51

      Donc si on suit votre logique, des cons comme nous portent la responsabilité du christianisme, la petite secte victorieuse.

      Le coup du TOTO qui au fond de la classe pratique le sophisme systématiquement, je connais.

      Au feu rouge, arrêtez-vous !


    • Rounga Roungalashinga 6 septembre 2010 15:43

      NON, la Bible est en fait du copier / coller à patir du livre des morts épyptiens.

      Il ne faut pas s’arrêter aux ressemblances de surface des mythes judéo-chrétiens avec les autres mythes. Les mythes bibliques sont radicalement différents des autres, uniques en leur genre, et révolutionnaires. Lire René Girard.


    • birdy 6 septembre 2010 16:11

      « NON, j’ai seulement lu le »livre des morts« et confirme que tous les concepts judéo-chrétiens y sont. »


      JP Bédol,

      Je vous mets au défi de me trouver dans le livre des morts une seule condamnation de l’inceste.

    • plancherDesVaches 6 septembre 2010 17:38

      Pasou a encore raison...

      La mythologie grecque (indiquez-moi la place de leur cercueil car ce sont des dieux morts....) a directement inspiré la religion romaine qui a été reprise par la chrétientié (ou entière) pour faire un mono-dieu.

      Ce qui est un peu chiant car les histoires de famille des polydieux valaient largement Dallas.


  • slipenfer 6 septembre 2010 14:03

    En France on ne torture et tue pas de la même manière c’est tout.

     Montant RSA socle 2010  (le salaire de la mort lente)
      
     Seul      
    Sans aide au logement :Pas d’enfant : 460 € .1 Enfant : 690 € .2 Enfants:828 €   
    3 Enfants:1012 €
      
    Seul
    Avec Aide au logement  405 €   580 €  692 €  876 €

    Couple
    Sans aide au logement  690 €  828 €  966 €  1150 €

    Couple Avec aide au logement
    :Pas d’enfant :580 € .1 Enfant:692 € .2 Enfants:830 €  3Enfants :1014 €

    Le nom du livre qui autorise cette abomination c’est quoi ?

    Législation Française ?

     


    • birdy 6 septembre 2010 15:37

      Slipenfer mais couilles en coton !


    • OMAR 6 septembre 2010 21:35

      Omar T.

      Birdy : Pour être si sûr qu’elles sont en coton, vous avez toucher pour vérifiez ? !!!


    • OMAR 7 septembre 2010 10:59

      Omar T.

      Jertalkaka :« Encore merci. ».

      Pas de quoi, mon vieux.

      Quand il s’agit de rendre service à un islamophobe déclaré, un raté, je serai toujours là, prés à vous servir du purin pour votre soupe. 


  • Katinka 6 septembre 2010 14:12

    Le livre des morts égyptien et celui des thibétains , vous en faites quoi ?

    Vous paraissez bien sûr de vos propos sur des périodes ( sans TGV ) où beaucoup de cultures se sont croisées malgré tout.

    Et là encore, vous nous faîtes un salmigondis d’un peuple qui monothéiste alors qu’il pratiquait le polythéisme en premier lieu.

    1/ certains scientifiques pensent que les Égyptiens ont connu le monothéisme par le judaïsme.
    Le Dieu Mono a dû finir au départ comme ceux qu’ils aimaient s’approprier des autres peuples. Vaudou-moi et passe-moi ton Dieu ou une mèche de cheveux.

    N’oubliez-pas de mettre sous votre oreiller votre dent de sagesse ; elle rapporte prospérité. DIEU DENT ?


  • Katinka 6 septembre 2010 14:16

    N’oubliez pas la Première guerre mondiale : la Bataille de Ganesh !


  • LE CHAT LE CHAT 6 septembre 2010 14:19

    moi j’aime bien le fouet , pour mes apéros saucisson pinard !


  • oncle archibald 6 septembre 2010 14:22

    Ceux qui croient en un Dieu qui exige que l’on mange du mouton tué comme ci ou comme ca, que l’on mange du mouton et surtout pas du porc, que l’on mange de la viande le Jeudi c’est permis mais le Vendredi c’est interdit... Un Dieu qui veut que l’on fouette ou qu’on lapide celle qui a aimé un autre que son mari, oui tous ceux là imaginent un Dieu bien mesquin, et je les plains ! 

    Les cathos ont énormément évolué sur tous ces plans, d’autres en sont encore au moyen age, il faut qu’ils se réveillent et réfléchissent à ce qui important et à ce qui ne l’est pas .. En bref qu’ils lisent les évangiles, puisque Jésus de Nazareth, le verbe de Dieu, est en quelque sorte venu expliquer ce que les hommes ne comprenaient pas .. L’évangile cela pourrait s’appeler aussi « Dieu, mode d’emploi » ..

    Et c’est bien connu, le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté !

  • slipenfer 6 septembre 2010 14:25

    Des croyances comme le chamanisme, le vaudou, etc., ont-elles besoin de livres pour avoir des fidèles ? Nos ancêtres des cavernes croyaient aussi. Avaient-ils besoin d’écrits pour cela ? Le concept de l’Etre suprême semblait parfaitement leur convenir.

    Rien a voir avec le monothéisme et l’être suprême

    chamanisme (1:13:12)
    Conférence (25 Septembre 2008) de Jeremy Narby
    Docteur en anthropologie de l’université de Stanford (Etats-Unis), Jeremy Narby est,
     depuis 1989, directeur de projets amazoniens pour l’ONG suisse Nouvelle Planète
    qui œuvre afin de soutenir les initiatives des peuples indigènes de l’Amazonie.
    Il s’agit de les aider à défendre leurs territoires et leurs connaissances.

    Par ailleurs, il cherche à agir comme diplomate entre les systèmes de savoir,
    avec une approche bi-cognitive et autocritique, convaincu que multiplier
     les angles d’approche permet de mieux cerner la nature complexe de la réalité.
     


  • Katinka 6 septembre 2010 14:43

    Slipfender

    Le chamanisme... d’où vient -il ?

    D’Asie de Russie, des indiens d’Amérique ?

    Le Chamanisme a t’il suivi dans les valises d’un peuple qui aurait migré en se dispersant. ?

    Pas d’écrits’1« mais des traces, des langages, des images symboles inscrits dans la pierre ou comme en Russie où le chamanisme perdure et vit encore sur les arbres : signes et tout- y- quanti ...
    Et surtout d’y toucher sans y avoir été invité par qui de droit.

     »1" Ecrits = langages sur matériaux d’époque.


  • gf.delhomme 6 septembre 2010 14:59

    il me semble avoir pourtant appris en fac, que mohammed à été un grand défenseur des femmes, ils les empéchaient de se faire trucidée pouir être entérrée vive au porte des cités, il parait que ça portait bonheur à l’époque.

    quand à jesus il a préféré quand même se faire cloué que de foudroyer tout le monde, et pourtant je suis sur qu’il avait plus fort que la bomme atomique en réserve, quand on est capable de faire réssucité un mort c’est que, quand on veut on peut.

    bouddha lui, la souffrance il connait, puisqu’il a fait sa thèse de doctorat la dessus, 

    alors qu’on vienne pas me dire que la religion c’est de la violence, 

    mettons que la religion a, comme l’athéisme ses récupérateurs, les califes pour mohammed, 

    saint paul pour jesus, et pour bouddha je sais pas

    quand à l’athéisme son récupérateur c’est le commerce, les putes en savent quelque chose.

    et à mon avis elle peuvent monter facile à 60 coups de verges en bois humain de 5 minutes par jour, soit 60 x 5minutes de spectacle possible par jour.

    hein, quand même c’est beau la défense de la condition de la femme dans nos sociétés athéistes !

    et puis, ça compte pas comme violence, c’est de la souffrance à crédit. 


  • Voltaire Voltaire 6 septembre 2010 15:05

    L’auteur fait tout d’abord deux erreurs, l’une de contexte, l’autre de traduction, qui affaiblissent son raisonnement.

    Tout d’abord la plus sérieuse : la sourate 22-21 du coran ne se réfère absolument pas à une pratique recommandée de flagellation, mais à la description de l’enfer qui attend les dénégateurs (ceux qui refusent de croire en Dieu et ses paroles) : « Aux dénégateurs, des vétures de feu taillées ; sur leur tête une eau bouillante se déverse de quoi leur dissoudre les entrailles et la peau et les accablent les verges de fer... » Bref, une belle description de l’enfer qui attend les hérétiques (le coran est très friand de ces descriptions imagées qui attendent les incroyants). On retouvera ce type de descriptions chez les chrétiens un peu plus tard (notamment au moyen âge), même si bien sûr le christianisme a quelque peu abandonné ce type de descriptions imagées (mais je me souviens encore des histoires de ma grand-tante... et il faut reprendre des livres d’éducation religieuse catholiques du début du 20ème siècle !).

    La sourate 24-2 est elle traduite de façon inexacte : il faut lire « Quant à celle ou celui qui se rend coupable de fornication, flagellez chacun de cent coups » ... puis « Qui accuse une préservée sans produire à l’appuis quatre témoins, infligez-lui quatre-vingt coups ; n’acceptez(plus d’eux un témoignage, à jamais : voilà bien les scélérats ».
    On parle donc de coups de flagellation, qui pouvaient sans doute être infligez avec des branchages ou autres ustensiles sans forcément être invalidant (mais néanmoins très cuisant...). Il faut noter la punition faite aux accusateurs mal intentionnés, qui rend de fait l’accusation normallement difficile et risquée (mais gageons que cette punition n’est jamais employée dans les pays à dominante patriarchale... ce qui n’est pas directement lié à la religion mais à la culture de soumission de la femme).

    Si, à juste titre, l’auteur s’émeut de ce type de contenu dans certains textes religieux, il faut ne pas perdre de vue le contexte culturel, et l’interprétation des textes, qui permet des variations nombreuses.


    • NeverMore 6 septembre 2010 15:19


      Voltaire

      Tout le monde lit mal le Coran, même le plus grand « savant » de l’Islam (le premier en récitation), surtout quand il rompt le jeûne un peu abruptement.

      Ensuite, pour 
       « il faut ne pas perdre de vue le contexte culturel, et l’interprétation des textes, qui permet des variations nombreuses »
      attention aux coups de fouet.

      Pour un vrai musulman, il n’est pas question de contexte culturel, ni d’interprétation des textes, ni de variations (voir la bagarre entre sunnites et chiites).

      Il s’agit de la parole intemporelle de Dieu lui même, omniscient et omnipotent.


    • Voltaire Voltaire 6 septembre 2010 15:35

      @nevermore
      le coran permet (encourage ?) de nombreuses interprétations, simplement parce que le texte lui-même est souvent ambigü ou se contredit. Ses interprétations sont parfaitement admises, au moins chez les sunites (c’est le rôle des experts de la loi de les interpréter au mieux, dans leur esprit..), même si elles ont fait (et font encore ) l’objet de nombreuses querelles internes, comme le christianisme en a aussi connu par le passé. Certes, une interprétation plus commune a progressivement vu le jour, mais qui demeure très partielle.
      Aussi, il ne faut pas confondre l’élément de révélation divine du texte, qu’aucun musulman ne peut contester, et son interprétation... qui est elle variable, très influencée par les cultures et intérêts particuliers des pouvoirs en présence.


  • slipenfer 6 septembre 2010 15:20

    Katinka

    Le chamanisme... d’où vient -il ? bonne question

    Il est apparu avant les religions en tous cas,et a été éradiqué en parti par celle ci.
    Les dessins dans les grottes font partit du chamanisme (« métavi »)
    un genre de projection dans le futur (je dessine mes rêves qui vont se réaliser)
    la tribut est rassurée et part à la chasse avec la force et la certitude de la réussite.
    Le système se renforce avec l ’expérimentation et de nouvelles pratiques se
    greffe,découverte d’assemblage de plantes pour la maladie,etc...
    Disons que le chaman c’est le plus apte à se mouvoir dans cet espace « psychique ou quantique » , en revenir sans trop de dommage psychologique
     et arriver a élaborer ces pratiques utiles a la tribut.

    donc : a mon avis il est apparu avec la conscience et la découverte du feu
    a quelques milliers d’année en marge d’erreur.
    Mais ce n’est pas vraiment l’important dans cette affaire.

    Le rêve prémonitoire peut être considéré comme du chamanisme,
    ainsi que la bilocation etc...
    bien plus passionnant que le bois dur d’un prie-dieu


    • Katinka 6 septembre 2010 15:36

      Slipenfer
      Disons que le chaman c’est le plus apte à se mouvoir dans cet espace « psychique ou quantique » , en revenir sans trop de dommage psychologique
       et arriver a élaborer ces pratiques utiles a la tribu
      .

      dans notre petit confort consumériste, la majorité d’entre nous aurait perdu ce lien. Certain chamans à part, faire office de médecin, y arriveraient comme certains bouddhistes par ailleurs sans des dégâts comme vous dîtes.
      Oui mais il faut un initiant (pas un faux ) , un Maitre.
      Mais là, vous risquez de tomber dans le piège de l’athée qui va vous dire :
      « Ni Dieu, Ni Maître ». Et ton Dieu, je ne le vois pas .Et hop, c’est reparti pour un tour avec les nouvelles grenouilles de bénitier de l’athéisme.

      Un moine y arrive aussi à toucher..... ?


    • Lefumiste Lefumiste 6 septembre 2010 17:12

      « Ni dieux ni maîtres » c’est les anarchistes.... pas les athés !


    • Katinka 6 septembre 2010 17:44

      « Ni dieux ni maîtres » c’est les anarchistes.... pas les athées !

      Voila les anarchistes qui se réclament propriétaires du concept :

      « Ni Dieux, ni Maitres » .

      C’est fou le nombre d’athées qui me bassinent avec ce concept.

      Ceci dit, c’est fou aussi le nombre s d’athées qui n’arrêtent pas de seriner avec DIEU. A croire qu’ils ne peuvent s’en passer.


    • slipenfer 6 septembre 2010 21:09

      @Katinka

      Un moine y arrive aussi à toucher..... ?
       Personnellement je pense que tout le monde peu accéder en douceur a ces mondes
      si « étrange » et a ces pouvoirs si convoités , tout simplement
      par le rêve,et il y a beaucoup a expérimenter rien qu’avec ceux-ci.

      il y a d’autre alternative et toujours le problème du ou des « guides »
      un exemple actuel
      Le chamane et le psy, un dialogue entre deux monde

      La médecine psychédélique | Dr Chambon (exellent)



  • Katinka 6 septembre 2010 15:23

    Bédol

    Je vous apporte la contradiction sans affirmer quoi ce soit mais je trouve que vous prenez trop vite des raccourcis sur ces périodes.

    Maintenant à quoi sert ou servait une religion sans me faire le coup du dominant et du dominé ?
    La chanson en boucle de l’athéisme, non merci.

    Donner des codes moraux. Le Code Civil fait l’affaire mais il n’est pas enseigné dans les petites classes et comment l’interpréter à de jeunes cervelles ?
    Catéchisme, contes ou inventer un nouveau cours d’Instruction civique qui manque à l’appel.
    Le catéchisme m’a été largement suffisant pour les codes moraux.
    Et pour l’ intemporel qui m’attire... Ras le bol des clichés des crétins de totos qui pratiquent l’EGO.

    Pour l’intemporel, pas besoin d’une chapelle attitrée ;


    • slipenfer 6 septembre 2010 21:10

      Les substances hallucinogènes
      et leurs usages thérapeutiques

      Le Chamanisme
      Le philosophe Mircea Eliade, spécialiste des religions comparées et de la pensée mythique,
      a qualifié le chamanisme de « science de l’extase ».

      « Chaman est un mot qui appartient au langage de la tribu des Tungus en Sibérie, lieu où les anthropologues situent une des origines du chamanisme. Cette pratique est un rite sacré qui a pour fonction de conduire à l’extase, celle-ci étant définie comme une
       transe susceptible de supprimer les frontières entre veille et sommeil,
      entre ciel et terre, entre vie et mort, maladie et santé. »

      Le recours à des agents hallucinogènes n’est que l’un des accès possibles aux états de transe, conducteurs
      de la sensation d’entrer en contact avec le surnaturel »53 ; c’est aussi la méthode la plus rapide.

      L’un des aspects typiques de l’expérience chamanique est le passage d’un état de conscience à un autre.
       C’est l’état de « transe » qui permet ce passage, et il est vécu par le chaman comme un véritable « v o y a g e ».

      En Sibérie, « dans toute cette aire immense qui comprend le centre et le nord de l’Asie,
      la vie magico-religieuse de la société est centrée sur le chaman. Ce n’est pas à dire, évidemment,
       qu’il soit le seul et unique manipulateur du sacré, ni que l’activité religieuse soit totalement
       confisquée par le chaman. Dans beaucoup de tribus, le prêtre sacrificateur coexiste avec le chaman,
       sans compter que tout chef de famille est aussi le chef du culte domestique. Néanmoins, le chaman
       reste la figure dominante car, dans toute cette zone où l’expérience extatique est tenue pour l’expérience
      religieuse par excellence, le chaman, et lui seul, est le grand maître de l’extase. »54 Le chaman, qui,
       par rapport à d’autres magiciens, est le seul à posséder « la maîtrise du feu » et à pratiquer
      « le vol magique », est également le plus souvent, dans la plupart des civilisations possédant des chamans,
       un « medicine-man », un guérisseur.

      C’est également celui qui connaît les mystères des champignons hallucinogènes (et particulièrement,
       la façon d’absorberl’amanita muscaria, qui, à forte dose, est un poison violent). Lors des cérémonies
       magico-religieuses, le chaman, qui connaît les plantes, et est entraîné à subir les effets hallucinogènes
      de l’amanite tue-mouche, mange le champignon, alors que les différents officiants, qui n’ont pas l’expérience
       du chaman, absorbent l’urine du chaman, qui contient les alcaloïdes dilués.
      Depuis une cinquantaine d’années, plusieurs générations de chercheurs
      (ethnographes, anthropologues, botanistes, psychologues, philosophes et théologiens),
      ont étudié sur l’ensemble du globe un certain nombre de pratiques chamaniques traditionnelles,
       parfois très anciennes, utilisant des drogues hallucinogènes.


    • Katinka 6 septembre 2010 21:41

      Slipenfer
      J’abonde dans votre sens mais les livres religieux sont étudiés aussi par les philosophes et scientifiques comme ici dans le judaïsme :

      Judaïsme et sciences modernes ( 67 mn) 


  • NeverMore 6 septembre 2010 15:37

    JP Bedol

    Je ne comprends pas comment on peut se méprendre à ce point sur ceci :

    - Quant à la lapidation, c’était une pratique courante chez les chrétiens. Jésus ne dit-il pas dans l’Evangile de Jean 8.7 « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle ».
    (que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre)

    Il s’agissait pour Jésus de s’OPPOSER à la lapidation, et il y serait ainsi parvenu. C’est bien ainsi que cette phrase est universellmment enseignée.

    On ne peut pas renvoyer dos à dos ce qui ne se compare pas.

    PS : ensuite, il ne faut pas trop mélanger l’ancien et le nouveau testament ...


    • j-p. bédol 6 septembre 2010 15:44

      Si vous jugez l’AT indigne de vous chrétiens, IL FAUT l’enlever de la Bible. Et, combien de pages restera-t-il à votre livre ?


    • NeverMore 6 septembre 2010 17:46

      C’est vous et non moi, qui citez une phrase à contre sens.

      Jesus condamne la lapidation, point barre. Je ne jette aucun livre, mais comme chrétien j’ai opté pour sa parole.


      L’AT c’est de l’histoire, le NT est un exemple, le Coran est un détournement à but utiltaire.


  • Nestor 6 septembre 2010 15:55

    Allez Vili arrête de faire la gueule vient plutôt te confesser et communier avec nous !

    Je crois pas en Dieu Vili, mais un chose de sûr, c’est que je ne renierais jamais mon Frère Jésus, le coq peut chanter du matin au soir, tu sais bien Anarco-Templier !


  • j-p. bédol 6 septembre 2010 16:33

    BIRDY vous etes obsédé par le Défi.Vous ne pensez qu’à vous battre. Cool, cool ! Be quiet !

    Je termine juste ma sieste !

    Respirez lentement, vous verrez que vos envies de vous battre s’apaiseront toutes seules.


    • birdy 6 septembre 2010 17:15

      Le défi met le menteur au pied du mur mais n’empêche aucunement le sincère de prouver ses dires.


      Donc celui qui craint le défi de prouver ses dires, n’est certainement pas sincère. 

    • j-p. bédol 6 septembre 2010 17:19

      Vous etes encore tout crispé. Détentez-vous cela ira bcp mieux. Vous verrez, vous serez plus en paix avec vous-même.


    • birdy 6 septembre 2010 17:45

      Répondez aux questions au lieu d’asséner vos vains sermons.


      1) Vous n’avez pas fourni un seul verset coranique ou le personnage Seth serait trouvé.

      2) Vous n’avez pas rectifié votre grave lacune de déclarer que le nouveau testament se résume à une cinquantaine de pages.

      3) Vous n’avez pas rectifié votre ânerie de déclarer le livre des des morts et l’épopée de Gilgamesh antérieurs à l’invention de l’écriture.

      4) Vous déclariez que le livre des morts contient toute la morale chrétienne alors qu’il ne contient pas même la condamnation de l’inceste.

       A aucune de ces questions vous n’avez répondu, n’usant que de détours sournois et de sermons hypocrites.

      La cause est entendue : vous êtes soit un inculte soit un falsificateur, l’un n’empêchant pas l’autre. 

    • j-p. bédol 6 septembre 2010 18:09

      BIRDY !

      Vous ne cessez de ressasser vos racunes, vos haines. Contre qui ? Le père ? La mère ? Le cousin ?

      Vous paraissez un peu intelligent.

      Utilisez cette intelligence pour progresser, vous cultivez, lire, sortir aussi. Et écrire des articles qui auront surement leurs lecteurs, plutôt que lancer votre venin à la fugure de tout ce qui bouge.


    • birdy 6 septembre 2010 18:53
      Je relève vos multiples âneries de simplet sans que vous daignez répondre autrement que par des sermons et c’est moi qui devrait me cultiver ?

      Vous supputez sur mes carences mentales, mais je suis certain qu’un seul de mes testicules totalise le pouvoir de pensée de votre cerveau entier. smiley smiley smiley

    • OMAR 6 septembre 2010 21:50

      Omar T.

      J.P. Bédolores : vous étes comme Birdy, même combat, même méthode et même finalité : la fourberie et la manipulation ;

      Et quand vous étes confondus ou qu’on vous mette au pied du mur, vous devenez le ..mur.
       


    • Nestor 7 septembre 2010 00:09

      Bédol comme Birdy finissent souvent leurs phrases par des points d’interrogations !

      Ils n’arretent pas de poser des questions à leurs interlocuteurs et ne répondent jamais aux questions qui leurs sont posées !

      À si, Birdy lui il répond parfois à ses propres questions, comme quoi il reste à Bédol un effort à faire, Bédol prend donc de la graine de Birdy, apprend tout comme lui à répondre à tes questions !

      Heureux que vous vous soyez croisé tout deux ici, en principe on ne mélange pas les champignons dans un même panier, vous, on va avoir du mal à vous différencier !

       


    • Nestor 7 septembre 2010 00:18

      « mais je suis certain qu’un seul de mes testicules totalise le pouvoir de pensée de votre cerveau entier. »

      Ho hu ... ho hu ... Birdy voyons t’as pas honte de parler comme ça à un de tes frères ! ...

      P’tain birdy merde je vais pas te poster à longueur de journée le post de sœur Italia !

      Pfffffffffffff ... Allez t’as de la chance que je sois un bon samaritain et de bonne humeur, mais c’est la dernière fois après tu démerdes ... Sans dec  !

      "Soyez en paix les uns avec les autres

      Si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que
      votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.

      Si ton frère s’est rendu coupable d’une faute, reprends-le et, s’il change
      d’attitude, pardonne-lui. Et même s’il se rend coupable contre toi sept fois
      dans la même journée, et que sept fois il vienne te trouver en te
      demandant pardon, tu lui pardonneras.

      Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi

      Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

      Ne jugez point les autres, afin de ne point être jugés.

      Comprenez le sens de cette parole : Je désire que vous fassiez preuve
      d’amour envers les autres plutôt que vous m’offriez vos sacrifices."

      (À imprimer et coller en dessus de l’ordi !) ...


  • Tall 6 septembre 2010 16:41

    le fouet et la lapidation ... pfff, oui bon, mais c’est toujours la même chose

    et l’audimat de la TV iranienne baisse naturellement
    je trouve que les ayatollahs devraient instaurer l’empalement et l’écartèlement
    en HD avec des enceintes surround, ça donne très bien
    à diffuser tard le soir quand les enfants sont au lit, bien sûr

    • OMAR 6 septembre 2010 22:00

      Omar T.

      Tall :« je trouve que les ayatollahs devraient instaurer l’empalement et l’écartèlement »

      Pour cela ils auront besoin de profs..
      Etant donné que l’Occident est expert dans ces matières, votre coopération est indispensable...
      Amenez avec vous l’accoustique correspondante...


    • Tall 7 septembre 2010 00:01

      bien sûr, mais ça c’était au moyen-âge en Europe...

      mais dans les pays islamiens, on y est toujours au moyen-âge
      et vous comptez en sortir quand ? en 2500 ?


    • OMAR 7 septembre 2010 00:46

      Omar T.

      Tallerkon : Pas en 2500, mais dans l’immédiat.

      Suffit de nous refiler les formules du napalm, des bombes au phosphore et à billes, les cartouches en uranium, etc....

      N’oubliez pas, leur mode d’emploi et surtout les références : Irak, Gaza, Afghanistan...


    • Tall 7 septembre 2010 01:50

      et bien, si vous voulez avoir une meilleure technologie, je vais vous donner le truc :

      faite votre révolution des Lumières afin de gagner votre laïcité et vos démocraties, et ça vous aidera à bien mieux développer vos sciences et technologies
      car tant que vous resterez sous les ordres de vos ayatollahs, technologiquement, on vous la mettra dans le fion
      et le pire est à venir avec la cybernétique ... car vous n’avez encore rien vu là


    • OMAR 7 septembre 2010 10:47

      Omar T.

      Taller..kon :« faite votre révolution des Lumières ... »

      Mais c’est ce que nous essayons de faire.
      Mais dés qu’on démarre, boum !!!, vous venez tout détruire, comme en Irak....
      La preuve ? Vous revez de détruire l’Iran.

      C’est vrai, actuellement vous pouvez tout détruire ; le massacre, la désolation, le pillage, la haine, le racisme, le mensonge, etc.. voila vos nouvelles valeurs.

      Mais tant que subsistera un Musulman, un seul...


  • Clojea CLOJEA 6 septembre 2010 17:14

    Les religions monothéistes font fausse route depuis le début. Jésus, Moïse, Mahommet étaient très certainement des hommes de bien, mais les écrits qui les ont suivis, les doctrines religieuses, sont complètement à revoir.
    Les religions non révélées sont de loin les plus tolérantes, les plus ouvertes et sont des religions de paix.


  • Lefumiste Lefumiste 6 septembre 2010 17:15

    Ce qu’il y a de pratique avec les croyants de tout bords, c’est que, eux, quand ils meurent ils vont au paradis ..... au lieu d’aller nul part ! (merci Didier) smiley smiley smiley


    • Katinka 6 septembre 2010 17:59

      Lefumiste
      Ce qu’il y a de pratique avec les croyants de tout bords, c’est que, eux, quand ils meurent ils vont au paradis.

      C’est ce que vous dîtes et si vous me posiez la question, je vous dirais qu’il n’ y a pas d’après mais pendant et en même temps.N’y d’avant, ni après !


    • Lefumiste Lefumiste 7 septembre 2010 09:04

      c’était juste un petit hommage à un grand philosophe peu connu... Didier Super


  • galien 6 septembre 2010 17:17

    Et si il y avait un sondage sur Agoravox pour séparer le bon grain de l’ivraie.
    Êtes vous :

    • Monothéiste
    • Polythéiste
    • Agnostique
    • Athée
    • Raelien
    • Scientologue
    La question est de savoir s’il on a le droit à un choix ou plusieurs.

  • Lefumiste Lefumiste 6 septembre 2010 17:33

    Avant d’être un dogme, un outil de « gestion » des peuples ou d’asservissement, les religions sont avant tout des pistes de réflexions philosophiques !

    Si l’on commence à prendre tout ca au pied de la lettre, ces écritures dites « saintes » perdent toutes leurs substance et leur intérêt premier, qui est la réflexion. En ça, les religions ont quand même un apport positif.

    En tant qu’ « Homme libre » (tout du moins je l’espère...), je ne peux pas intellectuellement accepter des vérités toutes faites sous prétextes qu’elles rapportent les paroles d’un homme considéré (par qui à la base ????) comme « divin » « saint » etc.

    On confond trop souvent spiritualité, qui n’a pas besoin de religions pour s’épanouir et exister, et croyance qui pour le coup a besoin d’un cadre déjà établi.

    Je ne suis pas croyant, mais je crois dans les vertus spirituels des textes « sacrés »..... Ce qui est très différent de croire en la religion de ces mêmes textes !


  • drlapiano 6 septembre 2010 17:59

    Assez de tous ces papiers plus ou moins fielleux sur l’Islam !

    L’ Islam est une barbarie qui s’enracine dans la violence :
    - Violence de son « prophète », chef de guerre, pillard et assassin
    - Violence des règlements de compte entre ses « successeurs »
    - Violence de son déploiement fulgurant dans tout le bassin méditerranéen à la pointe de l’épée aux VII et VIIIe sciècles.

    Marre d’offrir sans cesse des tribunes à cette barbarie ...
    Chacun sait qu’on ne bâtit rien sur la violence et la terreur ... alors assez de tribunes et de débat : il n’y a pas débat.


  • Cocyte 6 septembre 2010 18:25

    J’aime bien l’ancien, le nouveau testament et le coran, on y trouve des histoires intéressantes... Mais je n’irai pas les faire lire à mes enfants... Trop violent !


  • j-p. bédol 6 septembre 2010 19:05

    BIRDY,

    Pourquoi etre autant grossier. La langue de France dispose pourtant de nombreux mots non grossiers. Pourquoi etes-vous, essentiellement semble-t-il, attiré par ces mots là. JE COMPRENDS que vous ne puissiez rien publier. Vous n’auriez aucun lecteur !

    Bonsoir. Votre logorrhée d’insultes m’ennuie.


    • birdy 6 septembre 2010 19:09

      C’est ça défilez vous vite pour ne pas répondre à mes questions gênantes.


      Ce qui ne m’empêchera pas de vous les rappeler autant de fois que vous vous défilerez.

  • birdy 6 septembre 2010 19:07

    JP Bédol,


    1) Vous n’avez pas fourni un seul verset coranique ou le personnage Seth serait trouvé.


    2) Vous avez déclaré que le nouveau testament se résume à une cinquantaine de pages.

    3) Vous avez déclaré le livre des morts et l’épopée de Gilgamesh vieux de 7000 ans et donc antérieurs à l’invention de l’écriture.

    4) Vous déclariez que le livre des morts contient toute la morale chrétienne alors qu’il ne contient pas même la condamnation de l’inceste.

    Replierez vous encore ce post parce qu’il dénonce vos lacunes ? 

  • pastori 6 septembre 2010 19:33

    enfin quand même !

    qu’il y ait des dirigeants illuminés ou tarés, qu’il y ait des chefs religieux encore plus illuminés et tarés de quelque religion que ce soit, il y a quand même un peuple dans ces pays arriérés.

    il apptouve ? il cautionne ? il ne dit mot ?

    les iraniens ont connu un semblant de « lumière » ; ils savent descendre dans la rue pour hurler contre des tas de choses ; ils attendent quoi pour sauver cette femme ? pourquoi faut-il que les peuples d’autres pays interviennent pour cela (nous le faisons plus que volontiers !).

    il nous faut impérativement sauver cette femme, et toutes les prochaines dans le même cas.


  • Katinka 6 septembre 2010 20:01

    Bédol

    Vous voila au tribunal d’inquisition à cause d’une erreur d’appréciation ou faute d’ inattention de votre part.
    Vous êtes accusé et condamné à l’opprobre publique... En d’autres temps, l’Inquisiteur Birdy ( le nom n’ est pas d’époque ) vous aurait condamné, qui sait à la lapidation, pour votre coquille.

    Ça n’enlève rien à l’esprit de votre texte et c’est l’essentiel dont la question essentielle est :
    Y avait-il un concept chrétien prédestiné dans l’Égypte Ancienne bien avant le judaïsme et le christianisme ?

    Merci pour votre texte.


  • sam turlupine sam turlupine 6 septembre 2010 21:14

    Bonjour 


    Les religions sont, effectivement, toutes, des instruments de domination, d’obscurantisme et de régression. 

    Je ne parle pas de la foi, de la spiritualité qui, d’ailleurs, ne sont pas nécessairement religieuses, mais des diverses églises (mosquées, temples, etc...) et hiérarchies religieuses. 

    Il faudrait n’en retenir que les messages d’amour et de compassion, mais l’histoire montre que dès qu’elles sont structurées, il s’agit bien plutôt de dogmes, et d’appels à la soumission, voire aux punitions, aux ostracismes, aux conflits, aux guerres... 

    Mais les religions ne peuvent s’implanter profondément et durablement que sur le terreau de la pauvreté, de l’inculture, du manque d’éducation, de la misère, et de l’absence de valeurs spirituelles laïques (solidarité, aide aux plus démunis, juste répartition des richesses, justice sociale et légale).

    A cet égard, le principal ennemi de la laïcité, et de la RAISON, est bien le capitalo-consumérisme, qui a transformé le monde en un temple de la consommation, un culte de l’individualisme/égoïsme et de l’argent/dieu, pour devenir progressivement une machine oppressive de la très grande majorité de la population du monde, au profit d’une poignée de dominants. 

    Ce qui est, à mon sens, donc surtout à combattre, est le système capitaliste ultralibéral, qui fait le lit de toutes les ignorances, de toutes les croyances, de toutes les misères, de toute inculture, de tous les systèmes religieux.

    Une fois rétablies la justice, la juste redistribution des richesses, les notions de solidarité, de bien public primant sur les intérêts particuliers, une fois recomposés les liens sociaux, les valeurs spirituelles laïques, le moyen pour chaque être humain d’avoir une vie décente ; travail, logement, éducation, nourriture, et rétabli la primauté du groupe social sur l’individu (je veux dire socialement, sans suppression de liberté individuelle, mais, au contraire, en donnant à chacun les MOYENS d’assurer sa propre liberté), 
    il est fort à parier que les religions perdront singulièrement de leur pouvoir de nuisance et d’emprise sur les esprits faibles et/ou les plus exposés. 

    La seule religion qui devrait guider nos chemins devrait être celle de la solidarité entre humains. 

    J’entends déjà les critiques des désabusés et des cyniques, sur un discours de « bisounours » et autres « angélismes » ; pourtant, je ne fais qu’évoquer le substrat minimum sur lequel toute société devrait se développer et évoluer ; le sens même du concept de « civilisation ». 

  • gf.delhomme 6 septembre 2010 21:21

    ( ce commentaire à été censuré à 14h59, j’en ai la preuve, il est normal donc que je le remette en ligne )

    il me semble avoir pourtant appris en fac, que mohammed à été un grand défenseur des femmes, ils les empéchaient de se faire trucidée pouir être entérrée vive au porte des cités, il parait que ça portait bonheur à l’époque.


    quand à jesus il a préféré quand même se faire cloué que de foudroyer tout le monde, et pourtant je suis sur qu’il avait plus fort que la bomme atomique en réserve, quand on est capable de faire réssucité un mort c’est que, quand on veut on peut.

    bouddha lui, la souffrance il connait, puisqu’il a fait sa thèse de doctorat la dessus,

    alors qu’on vienne pas me dire que la religion c’est de la violence,

    mettons que la religion a, comme l’athéisme ses récupérateurs, les califes pour mohammed,

    saint paul pour jesus, et pour bouddha je sais pas

    quand à l’athéisme son récupérateur c’est le commerce, les putes en savent quelque chose.

    et à mon avis elle peuvent monter facile à 60 coups de verges en bois humain de 5 minutes par jour, soit 60 x 5minutes de spectacle possible par jour.

    hein, quand même c’est beau la défense de la condition de la femme dans nos sociétés athéistes !

    et puis, ça compte pas comme violence, c’est de la souffrance à crédit.



  • 65beve 65beve 6 septembre 2010 21:48


    Bonsoir,

    "C’est-à-dire par 99 coups de fouet ! Pourquoi 99 et non 100 comme le prescrit la sourate de la Lumière dans son verset 24-2 ? "

    99 au lieu de 100 car le Prophète avait déjà prévu le bug informatique de l’an 2000 (il n’y a pas assez de place pour le 1).

    cdlt
    bv

    PS ; blague à part je souscris tout à fait à cet article que je plusse.


    • OMAR 6 septembre 2010 22:12

      Omar T ;

      La Bible :« L’Eternel des armées agitera le fouet contre lui... ».

      65 beuveries par jour, hé, vas y molo, y’a le delirium tremens qui vous guette...


    • OMAR 7 septembre 2010 15:00

      Omar T.

      Jertalkaka :« Se taper la tête parterre ..... »

       Mais il n’y a pas que le parterre qu’on tape avec la tête, bougre d’âne, 
       demandez à Materazzi !!!!!!!


  • Katinka 6 septembre 2010 21:49

    gf.delhomme

    Votre texte n’ a pas été censuré : il y est :

    Par gf.delhomme (xxx.xxx.xxx.12) 6 septembre 14:59

    il me semble avoir pourtant appris en fac, que mohammed à été un grand défenseur des femmes, ils les empéchaient de se faire trucidée pouir être entérrée vive au porte des cités, il parait que ça portait bonheur à l’époque.

    quand à jesus il a préféré quand même se faire cloué que de foudroyer tout le monde, et pourtant je suis sur qu’il avait plus fort que la bomme atomique en réserve, quand on est capable de faire réssucité un mort c’est que, quand on veut on peut.

    bouddha lui, la souffrance il connait, puisqu’il a fait sa thèse de doctorat la dessus,

    alors qu’on vienne pas me dire que la religion c’est de la violence,

    mettons que la religion a, comme l’athéisme ses récupérateurs, les califes pour mohammed,

    saint paul pour jesus, et pour bouddha je sais pas

    quand à l’athéisme son récupérateur c’est le commerce, les putes en savent quelque chose.

    et à mon avis elle peuvent monter facile à 60 coups de verges en bois humain de 5 minutes par jour, soit 60 x 5minutes de spectacle possible par jour.

    hein, quand même c’est beau la défense de la condition de la femme dans nos sociétés athéistes !

    et puis, ça compte pas comme violence, c’est de la souffrance à crédit.
     


  • tourn en ron 7 septembre 2010 18:04

    L’AUTEUR A LES MÊME ARGUMENT QUE LES FAUX JUGE OPPRESSEUR QUI LÉGITIMISTE LE FOUET LA LAPIDATION ETC....ETC.... ILS LISE FOUET DONC FOUETTONS ,ALORS QUE DIEU PARDONNE MÊME EN CONNAISSANT LA VÉRITÉ ET LA FAUTE COMMISE UN SIMPLE HOMME LUI CE PERMET DE JUGER ALORS JE VOUS LE DIT ILS N’EST PAS MUSULMAN TOUT COMME L’AUTEUR QUI CE PRÉVÔT ET CE GARGARISE DE SA LAÏCITÉS QUI EST LA BASE DE SA NÉGATION DE L’AUTRE MES ILS EST PAREIL A EUS !!!!!!!!!!!!BAD SPIRIT OR NO SPIRIT !!!!!!!!!!!!LE LET MOTIF DES MEC PAS BIEN DANS LEUR TRONCHE 


Réagir