vendredi 31 juillet - par Sylvain Rakotoarison

À propos de l’obligation du port du masque

« Le port du masque constitue, avec le respect des gestes dits barrières, une mesure de prévention et de protection efficace. J’ai donc proposé de rendre son port obligatoire dans tous les lieux publics clos, en particulier les commerces. Cela nécessite un décret. Pour ce qui est des locaux professionnels, cela suppose une évolution des protocoles sanitaires. Nous envisagions une entrée en vigueur au 1er août, car nous agissons dans une logique préventive, non sous l’empire de l’urgence. Mais j’ai compris que cette échéance pouvait paraître tardive et suscitait des interrogations. Le décret entrera donc en vigueur la semaine prochaine. » (Jean Castex, le 16 juillet 2020 au Sénat).



Tout le monde (ou presque) connaît l’histoire de Sissa, ou une variante. Un roi, en Inde, qui s’ennuyait à en mourir, a voulu qu’on lui inventât un jeu pour le divertir. Sissa lui proposa alors un jeu d’échecs. Retrouvant goût à la vie par ce jeu, le roi, pour le récompenser, a annoncé à Sissa qu’il lui donnerait ce qu’il voudrait. Après quelques secondes de réflexion, Sissa, aussi sage que bon mathématicien, lui demanda alors seulement des grains de riz, ceux qui se trouveraient sur l’échiquier, avec la méthode suivante : un sur la première case, deux à la deuxième case, quatre à la troisième, huit, et ainsi de suite, chaque fois doublé. Le roi fut surpris par la grande modestie de Sissa et accepta… sans se rendre compte qu’il ne pourrait jamais honorer son engagement. En effet, avec la méthode préconisée, il fallait lui donner plus de 18 milliards de milliards de grains de riz, soit près de 300 milliards de tonnes de blé (2 000 fois la production annuelle mondiale !).

Pourquoi cette petite histoire ? Parce que l’exponentielle est une méchante fonction mathématique qui combat le bon sens et l’intuition. Dès qu’on met à une puissance positive un nombre supérieur à un, on obtient rapidement un nombre gigantesque. Or, une épidémie suit toujours une loi exponentielle : la puissance, c’est le nombre de relations entre les personnes ou plus simplement, le temps, et le nombre à mettre sous la puissance, c’est le fameux R0, ce nombre qui permet de voir si une épidémie progresse ou au contraire, s’épuise. Lorsque le R0 est supérieur à 1, cela signifie qu’au cours du temps, le nombre de personnes contaminées augmente, et ce nombre augmente toujours de façon exponentielle. C’est pour cela qu’en février 2020, on ne pouvait pas imaginer les dizaines de milliers de morts des mois suivants. Les Chinois, par exemple, ont bien appris de cette méchante loi exponentielle appliquée aux épidémies, pour quelques centaines de cas dépistés, ils ont par exemple reconfiné la ville de Pékin. C’est plus facile d’arrêter une épidémie ou un rebond à son départ, qu’après, car après, c’est trop tard.

Or, la France de la mi-juillet 2020 s’est réveillée ainsi, avec de nombreuses régions où le R0 a franchi le seuil de 1, un seuil d’alerte. Les régions touchées sont surtout celles des villégiatures estivales, ce qui n’est pas étonnant. C’est seulement l’augmentation mécanique du nombre de relations interpersonnelles qui a fait ainsi rebondir l’épidémie en France comme dans d’autres pays européens. La situation est encore sous contrôle dans les hôpitaux, mais ne rien faire équivaut à répéter le macabre scénario de la mi-mars 2020. Il fallait donc agir, ou plutôt, réagir.

Depuis le lundi 20 juillet 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux clos recevant du public. Coïncidence, je me suis rendu ce jour-là à Argenteuil, la quatrième commune la plus peuplée de la région parisienne, connue notamment (pas seulement, heureusement  !) pour quelques incivilités dans la circulation automobile (où certains panneaux demeurent des indications inconnues pour certains)… et à ma grande surprise, j’ai vu une très grande majorité de piétons porter le masque, même dans la rue, entre deux boutiques, et même, porter "bien" le masque, c‘est-à-dire recouvrant à la fois le nez et la bouche, même des enfants très jeunes le portaient. Cette observation peut évidemment se faire dans la plupart des villes de France.

Ce n’est pas une surprise : en France, la recommandation ne vaut rien et l’obligation est très efficace. C’est dommage mais comme cela que cela fonctionne. Il fallait cette obligation parce que les commerçants, qui avaient le droit, depuis le début du déconfinement le 11 mai 2020, d’interdire l’entrée de leurs clients non masqués, n’étaient pas des policiers et pouvaient se retrouver avec des difficultés récurrentes et ce dilemme : le chiffre d’affaires ou la sécurité sanitaire ?

En rendant obligatoire le port du masque, le gouvernement a fait de l’État le régulateur neutre des comportements, et les commerçants ne sont plus, ainsi, les rabat-joie ou les "flics" de service. Cela résout le problème d’autorité des commerçants (au même titre qu’après quinze ans de polémiques, la loi contre le port du voile à l’école, en 2005, a retiré du pied une épine aux directeurs des établissements scolaires qui devaient négocier avec les élèves chaque qu’un cas se présentait : la loi étant la même pour tous, il n’y avait plus à discuter et le problème a été réglé).

La différence entre recommandation et obligation est ténue : elle se limite au fait que si l’on ne suit pas la recommandation, on peut se faire verbaliser par la maréchaussée, à savoir, une amende de 135 euros. Comme à l’époque du confinement, insistons sur le fait que les amendes en France sont "faibles" par rapport à la plupart des pays étrangers, nos voisins, par exemple, en Italie du Sud, l’amende pour non port du masque est de 1 000 euros. Le bâton est souvent très efficace. C’est la différence entre le management participatif (le boss cherche à convaincre) et le management directif (c’est comme ça et c’est tout !).

Répétons aussi l’utilité du masque jetable ou lavable : il ne sert pas à se protéger, car il n’empêche pas la contamination au coronavirus du porteur de masque (seuls, les FFP2 peuvent protéger leur porteur), il sert surtout à éviter (à 98%, plus ou moins, selon la qualité du masque) de contaminer les autres, et cela parce qu’on peut être porteur asymptomatique et donc, ne pas savoir qu’on peut contaminer les autres (sans masque). Donc, on comprend très bien que porter le masque n’a de sens que si tout le monde porte le masque, pour protéger les autres. Un seul n’a pas de masque et l’épidémie peut continuer à se propager.

D’où l’importance d’une obligation et pas seulement d’une volonté individuelle qui, ici, entraîne des conséquences collectives parfois dramatiques. Chez les individualistes, il est difficile de penser que l’intérêt d’un groupe nécessite des contraintes à la liberté individuelle. C’est valable aussi pour le code de la route, on ne roule jamais seul et rouler au-delà de la vitesse maximale autorisée, par exemple, n’est pas seulement la pratique d’une liberté individuelle, cela impacte sur les autres, tant individuellement (les morts et les blessés sur la route qui n’ont eu aucune responsabilité dans l’accident) que collectivement (coût de la sécurité sociale, des assurances, des équipements routiers, des réparations automobiles, etc.).

Avant de rappeler pourquoi cette mesure et pourquoi si tardivement, évoquons rapidement deux sujets.

Le premier est une forme de pirouette dans un pays dont la propension aux passions est assez élevée. Pour empêcher une certaine "islamisation des rues françaises" ou, si l’on prend le phénomène par un autre bout, pour "protéger les femmes dans leur intégrité vestimentaire", les parlementaires ont légiféré il y a dix ans pour interdire le port de la burqa dans les espaces publics. Évidemment, la motivation officielle n’a pas pu être formulée de manière si crue, si bien qu’il a fallu trouver des termes législatifs pour ne pas stigmatiser une religion.

En effet, la loi n°2010-1192 du 11 octobre 2010 "interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public" a su trouver les termes neutres pour empêcher le port de la burqa : la dissimulation du visage. Et il faut vraiment ne pas avoir l’esprit perspicace pour ne pas penser aujourd’hui au port obligatoire du masque.

Heureusement, le législateur est sage et astucieux, et a pensé à (quasiment) tous les cas de figure. La loi n’interdisait déjà pas le port du casque de moto ou mobylette qui dissimule aussi le visage, ni non plus le port de masque de carnaval quand il s’agit d’une fête de même nom (j’imagine qu’à Halloween aussi, on a le droit de se déguiser en grosse citrouille !).

En effet, si l’article 1er est très court et très clair : « Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. », il est suivi d’autres articles pour en limiter la portée. Mais déjà dans la formulation même (très judicieuse) de cette phrase, il y a beaucoup de finesse : "une tenue destinée à dissimuler le visage" n’est pas "une tenue dissimulant le visage", et le masque chirurgical peut donc déjà être autorisé puisqu’il ne vise pas à dissimuler le visage mais à protéger les autres de la pandémie de covid-19.

Dès le second alinéa de l’article 2 de la loi du 11 octobre 2010 (dans le premier aliéna, on définit ce qu’est un "espace public"), le cas d’une pandémie est imaginé : « L’interdiction prévu à l’article 1er ne s’applique pas si la tenue est prescrite ou autorisée par des dispositions législatives ou réglementaires, si elle est justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels, ou si elle s’inscrit dans le cadre de pratiques sportives, de fêtes ou de manifestations artistiques ou traditionnelles. ». On sent que le législateur a tenu à imaginer tous les cas, le masque à souder en pleine rue, le masque des escrimeurs dans une compétition publique, le carnaval, etc.

Du reste, aujourd’hui, c’est moins coûteux de porter la burqa qui est interdite que de ne pas porter un masque là où c’est obligatoire, vu que l’amende prévue est seulement celle d’une contravention de deuxième classe (au lieu de quatrième classe). Mais il faut donc bien insister sur le fait qu’il n’y a aucune incohérence, ni incompatibilité ni opposition entre la mesure du port du masque obligatoire et cette loi de 2010 contre la dissimulation du visage dans l’espace public.

Le second point que je veux évoquer sera probablement ce que les commissions d’enquête parlementaires sur la gestion de la crise du covid-19 ont pris comme principale question : pourquoi la "doctrine" sur les masques a-t-elle été si changeante, si confuse, si contradictoire dans leur apparence ? En effet, au début de la crise sanitaire, les autorités publiques expliquaient que le grand public n’avait pas à porter le masque, et même, que c’était presque de l’incivisme car il fallait les réserver aux personnels soignants, aux malades et tous ceux qui devaient travailler dans un contexte à risque (livreurs, etc.).



D’un côté, les autorités encore aujourd’hui se retranchent derrière les consignes de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), martèlent qu’à l’époque, on disait que cela ne servait à rien (malgré l’expérience des pays asiatiques avec le SARS). De l’autre côté, beaucoup de personnes, j’ai été tenté d’en faire partie, imaginaient que le gouvernement avait adapté la "doctrine" au champ du possible, et à cause de la pénurie de masques, le gouvernement aurait donc dit que ce n’était pas nécessaire.

C’est Claude Weill, éditorialiste de "Nice-Matin" qui m’a convaincu qu’il fallait voir le problème à l’envers. Il pense que c’est parce que c’est au contraire la doxa française qui voulait que le masque était inutile pour le grand public qui a entraîné cette pénurie de masques, parce que l’État n’a pris en compte que les personnels soignants et les malades et pas toute la population dans ses stockages, commandes, etc. On laissera les commissions d’enquête parlementaires conclure à ce sujet qui est aussi délicat qu’épineux, mais cette hypothèse paraît la plus vraisemblable.

L’un des signes de cette doxa française, c’est que pendant plusieurs semaines, elle n’a pas été défendue seulement par le gouvernement, mais aussi, indépendamment, par de nombreux médecins chefs de service qui sont rarement des personnes qui cèdent facilement aux influences de l’État (au même titre que les mandarins d’autres corps de métier, journalistes, enseignants, etc.), l’indépendance intellectuelle de cette profession n’est pas discutable. Et si elle a été ainsi défendue par eux, c’est parce qu’ils n’ont jamais appris que cela. En d’autres termes, en mars, le gouvernement ne leur a pas dit : "dites que cela ne sert à rien car sinon, il n’y en aurait pas assez" (avec le nombre de médecins, on l’aurait su), mais c’est plutôt eux qui auraient dit au gouvernement cette doxa car ils l’avaient toujours appris comme cela.

Pour autant, je ne vois pas une contradiction entre l’absence d’obligation de port du masque en période de confinement (en pleine épidémie) et cette obligation en période de déconfinement : au contraire, le risque de circulation du virus est bien plus élevé en période de déconfinement que de confinement, le masque se justifie donc beaucoup plus car les occasions de contamination sont nettement plus nombreuses.

Venons-en maintenant au sujet du port du masque. Pourquoi si tardivement ? C’est probablement l’erreur du gouvernement. Cette erreur est probablement excusable car le gouvernement, et l’opposition, quelle qu’elle soit, aurait été au pouvoir que cela aurait été la même chose, est toujours sur une ligne de crête entre les priorités sanitaires (sauvegarder la vie de toute la population) et les priorités économiques et sociales (sauvegarder l’activité économique, et donc, l’emploi de toute la population active). Il aurait sûrement fallu mettre l’obligation en même temps que la dernière phase du déconfinement le 22 juin 2020. Le gouvernement a préféré réagir à agir, c’était peut-être mieux pour l’acceptabilité de la mesure : ne réagir que si nécessaire. Après tout, la date même du déconfinement, le 11 mai 2020, a paru (m’a paru) beaucoup trop tôt mais Emmanuel Macron a eu raison de prendre ce risque, il fallait bien un jour commencer à déconfiner et le plus tôt était le mieux dès lors que les services de réanimation dans les hôpitaux n’étaient plus saturés.

Or, il y a de nombreux signes qui montrent que la pandémie est loin d’être terminée.

Le premier signe est extérieur à la France, jamais elle n’a été aussi vive que maintenant. Ce mercredi 29 juillet 2020, il y a eu près de 300 000 cas nouveaux de personnes contaminées dans le monde (en tout, plus de 17 millions de cas), et plus de 7 000 décès dus au covid-19, 7 000 en un seul jour ! faisant monter le nombre de décès ce même jour à 670 000. Le million s’approche et sera forcément atteint, surtout que ces statistiques nationales sous-estiment généralement les dégâts humains (par exemple, en Espagne, certains "experts" tablent plus sur 45 000 décès que sur 28 000).

Aux États-Unis, la situation est tellement désastreuse que le Président Donald Trump a enfin mis son masque et le montre pour donner l’exemple. Il était temps ! Ce 29 juillet 2020, les États-Unis ont franchi le seuil des 150 000 décès, 154 000 exactement, dépassant désormais la France si l’on rapporte ce nombre au nombre d’habitants (465 décès par million d’habitants). En une seule journée, les États-Unis ont enregistré 67 000 nouveaux cas de contamination et environ 1 500 décès. Le Brésil est à peu près dans la même situation, près de 1 600 décès pour la seule journée du 29 juillet 2020 et 71 000 nouveaux cas de contamination, dépassant les 90 000 décès. L’Inde aussi est en situation très tendue, avec plus de 35 000 décès, près de 800 de plus en une journée et plus de 52 000 cas en une journée.

En France comme dans beaucoup de pays européens, probablement en raison des transhumances estivales, de nombreux foyers (plusieurs centaines) de contamination ont été détectés, parfois plusieurs centaines de cas, parfois plus encore. Le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a d’ailleurs recommandé les Français, le 29 juillet 2020, de porter le masque aussi à l’extérieur si on doit traverser des zones avec beaucoup de monde, recommandation qui se transforme déjà en obligation pour le mois d’août dans le centre-ville de nombreuses villes de vacances (comme Saint-Malo). De son côté, le Premier Ministre Jean Castex a été sans doute maladroit lorsqu’il a voulu signer une convention et qu’on lui a dit de mettre un masque, il a répondu : pas de problème, je suis "pro-masque", ce qui ne signifie pas grand-chose (comme si le masque était une affaire d’idéologie), tout en le mettant …mal (en touchant avec ses mains l’ensemble du masque).

Comment expliquer autrement que par une opposition systématique ceux qui, aujourd’hui, râlent contre l’obligation du port du masque dans les lieux clos et qui, il y a quatre mois, râlaient pour la raison contraire, parce qu’on ne mettait pas assez de masques ? Tous les arguments sont bons pour s’opposer. Certes, il y a eu des carences (un désert industriel par exemple), des hésitations et des contradictions (plus le faits des "experts" médicaux que des politiques), mais il faut vraiment se rappeler que le virus était inconnu en décembre 2019 et que la réactivité a été finalement assez élevée en France si l’on compare avec des puissances comme le Royaume-Uni et les États-Unis.

Le pire est qu’aucun pays n’est épargné par cette pandémie, et ceux qui fanfaronnaient en se comparant aux premiers touchés (la France par rapport à l’Italie, les États-Unis par rapport à l’Europe, la Russie par rapport à l’Europe et aux États-Unis, etc.) se rendent compte aujourd’hui qu’ils doivent faire face, eux aussi, à cette crise sanitaire, et souvent dans des conditions moins bonnes. Même Madagascar, dont le Président se vantait de n’avoir aucun décès dû au covid-19 il y a deux mois et demi (et prônant une tisane miracle aussi efficace que l’hydroxychloroquine), vient de dépasser 10 000 personnes contaminées (10 748 cas au 30 juillet 2020) et a franchi le cap des 100 décès (105 au 30 juillet 2020), une augmentation répondant à l’insupportable loi exponentielle.

Mais revenons aux masques et terminons par deux réflexions rapides.

La première sur la gratuité du masque. Olivier Véran a annoncé que, dans les deux semaines, des masques gratuits seront distribués à 8 millions de foyers considérés comme les plus précaires. C’est mieux que rien mais on peut se poser la question du délai (pendant deux semaines, plus, puisque l’obligation a commencé le 20 juillet, ces familles ne devaient-elles donc pas se masquer ?), plus généralement du retard de réflexion sur la gratuité, pourquoi ne pas y avoir pensé en même temps que l’obligation (dont on a dû accélérer la préparation) ?

Et surtout, pourquoi pas la gratuité pour tout le monde, remboursé par la Sécurité sociale au même titre que les tests de dépistage (là aussi, cette gratuité a eu beaucoup de retard), puisqu’il s’agit de mesure de santé publique ? Pour les masques, j’ai lu dans un média que le coût, pour l’État, de la gratuité des masques pour tous serait de 300 millions d’euros. Je ne sais pas si cette estimation est pertinente ou pas, mais si elle l’est, voire si c’est le double, ce n’est rien par rapport aux 420 milliards d’euros que l’État va consacrer à l’accompagnement social et économique de la récession. La gratuité pour tous, si elle peut poser un problème d’équité (les plus riches n’ont pas besoin de cette aide, mais on pourrait aussi le dire pour le remboursement du paracétamol, des vaccins, etc.), ne pose pas de problème financier à l’État qui, chaque jour, jongle avec les milliards d’euros. À moins que ce ne soit qu’un simple problème de logistique : comment distribuer les masques gratuits ?…

Pour avoir une petite réponse, rappelons ce qu’avait déclaré Olivier Véran le 21 juillet 2020 à l’Assemblée Nationale : « L’État a très tôt fait distribuer gratuitement cinq millions de masques par semaine via les centres communaux d’action sociale et les communes et il va reprendre cette distribution de masques gratuits pour le public précaire, notamment pour les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire. Par ailleurs, les deux millions de Français présentant une fragilité peuvent obtenir le remboursement des masques chirurgicaux achetés sur prescription en pharmacie. Les masques, nous les avons en quantité, et nous invitons les Français à les porter massivement. ». Il faut noter qu’en proposant des masques gratuits aux personnes fragiles, le ministre laisse donc entendre que les masques chirurgicaux les protégeraient, ce qui est faux, ils protègent leur entourage, ce serait donc plutôt à ceux qui côtoient les personnes fragiles que la gratuité devrait s’appliquer.

La dernière réflexion que je propose ici est cette idée que les jeunes ne se sentent pas concernés par la crise du covid-19 car généralement, ils ne développent pas de forme sévère, d’où leur imprudence, leur insouciance, leur "indiscipline". Bon, la première chose à ne pas faire, c’est d’avoir avec eux un discours moralisateur : "ce n’est pas bien de s’embrasser entre copains et copines dans une fête nombreuse la nuit". C’est un discours typiquement "adulte" qui ne peut avoir que l’effet inverse et renforcer le sentiment que décidément, les "vieux", ce n’est pas le même monde que les "jeunes".

Alors, certes, on peut tenter l’approche pédagogique : même si les jeunes ne risquent rien, en se contaminant (il semblerait qu’aux États-Unis, il y a même chez certains jeunes des "soirées covid" pour tenter de choper le coronavirus !), ils ne risquent peut-être pas grand-chose pour eux (même si régulièrement, on apprend que des adolescents et même des enfants en meurent, c’est quand même ultrarare), mais ils font circuler le virus qui peut atteindre ainsi leurs parents et grands-parents qui, eux, peuvent en mourir. Ce n’est pas l’égoïsme mais plutôt l’égocentrisme, ce n’est pas le manque de solidarité mais plutôt le manque d’imagination qui conduit les jeunes à l’insouciance, avec ce qu’il ne faut cesser de répéter : le masque ne protège pas son porteur mais ceux qui sont autour de lui.

Que vaut l’approche pédagogique face à trois bières voire plus ? J’exagère, et pourtant, il y aurait un argument beaucoup plus porteur, à mon avis : plus les comportements sont insouciants, plus le risque d’un nouveau confinement comme au printemps est élevé. Or, qui sont les principales victimes du confinement ? Pas les retraités, mais les jeunes, justement. Le coronavirus, c’est une partie perdant perdant : les plus âgés parce qu’ils risquent d’y perdre la vie, les plus jeunes, parce qu’ils risquent le chômage et la précarité. Cela signifie qu’il y a pas de fossé entre les générations dans cet enjeu, tout le monde est dans la même galère et c’est pour cette raison que les comportements covid (gestes barrières, masque, hygiène des mains, etc.) doivent être appréhendés comme un nouvel aspect de la solidarité nationale.



Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (30 juillet 2020)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
À propos de l’obligation du port du masque.
Covid-19 : seconde vague ? La prudence s’impose …par le masque.
Karine Lacombe.
Claude Huriet.
Didier Raoult.
La Charte de déontologie des métiers de la recherche (à télécharger).
Hydroxychloroquine : l’affaire est entendue…
Madagascar : la potion amère du docteur Andry Rajoelina contre le covid-19.
Rapport de Jean Castex sur le plan de déconfinement le 6 mai 2020 (à télécharger).
Protection rapprochée.
Discours de Claude Malhuret le 4 mai 2020 au Sénat (texte intégral).
Covid-19 : les trois inepties du docteur Claude Malhuret.
11 mai 2020 : Stop au covid-19 ! (et traçage ?).
Discours du Premier Ministre Édouard Philippe le jeudi 7 mai 2020 à Matignon sur le déconfinement (texte intégral).
Professeur mégalo (vidéo).
Covid-19 : où est l’Europe de la Santé ?
Michel Houellebecq écrit à France Inter sur le virus sans qualités.
Unitaid.
Déconfinement : les départements verts et les départements rouges, la confusion des médias…
Didier Raoult, médecin ou gourou ?
Le déconfinement selon Édouard Philippe.
Covid-19 : le confinement a sauvé plus de 60 000 vies en France.
Du coronavirus dans les eaux usées ?
Le covid-19 n’est pas une "simple grippe"…

_yartiMasque02
 



120 réactions


  • Camille Camille 31 juillet 11:46

    Je ne comprends pas, je suis passé modérateur d’articles... Et il ne me semble pas avoir vu que cet article avait la majorité.
    Comment fonctionne exactement la prise en compte du vote ? Je vois parfois pas mal d’articles avoir plus de votes positifs que négatifs qui ne sont pas publiés, et d’autres qui semblent passer outre...


    • chantecler chantecler 31 juillet 11:54

      @Camille
      Vous en posez des questions !
      Rakoto et ses conneries est prioritaire .
      Agx n’a rien d’une institution démocratique .
      Et Rakoto qui ne voit pas la différence entre la montée de la pandémie en février, mars où le masque avait du sens , mais il n’était pas disponible et aujourd’hui alors que la pandémie est quasi terminée : plus de morts , plus de malades sauf les visiteurs , suffit de visiter les chiffres de l’insee .


    • Clocel Clocel 31 juillet 12:17

      @Camille

      Chère Camille, Roko est une conscience, pas un contributeur ordinaire, il ne saurait être soumis à de quelconques fourches caudines.


    • Bendidon Bendidon 31 juillet 12:26

      @Camille
      Encore cette question idiote smiley
      Ragoto ainsi que quiche lerblay et un ou deux autres sont des bloblogueurs compulsifs bien pensants et politiquement corrects avec qui ce site a passé des accords pour reprendre systématiquement leurs posts de leurs blogs ce qui assure un « fonds de cale » au site chaque jour
      Si vous ajoutez les deux autres (un male, une femelle) qui écrivent tous les jours, le minimum syndical est atteint smiley


    • spearit 31 juillet 12:54

      @Bendidon
      Le minimum est atteint, certes mais qu’est ce qu’on patauge dans la gadoue avec ceux là


    • patrice 31 juillet 12:55

      @Camille,

       Lors de l’inscription vous cochez ou pas une case qui autorise le site à reprendre les articles que vous avez publiés ailleurs. Il est bien évident que ça ne passe pas par la case modération

       Pas d’entourloupes et rien de plus clair.

       Vous avez accepté, ensuite libre à vous de croire ce que vous voulez ou non.


    • loganoid loganoid 31 juillet 17:09

      @Bendidon
      .
      Amusant
      Il faut voir ce lécheur de chanteclerc qui se donne des airs des rebelle...
      En nous confiant ses grandes et pertinentes conclusions sur le fonctionnement d’AVX


    • Super Cochon 1er août 01:53

      .

      Cette FAUSSE pandémie à un objectif inavoué que l’on commence à voir apparaitre , c’est la destruction de l’économie mondiale par le ralentissement et son arrêt dû au Covid . Après un colapse , cela permettra d’imposer aux pays une nouvelle gouvernance mondiale avec une monnaie unique . Pour cela il faut détruire les monnaies par des planches à billets à répétition des Banques Centrales qui auront pour conséquence la dévaluation de l’argent à un point tel qu’il n’y aura pas d’autre choix à ces pays que d’accepter cette nouvelle monnaie unique qui existe déjà , elle se nomme Terra !
      .
      Imposez un masque à toute une population dans les milieux clos à pour but de maintenir les gens dans la peur . Le masque est un instrument d’obéissance et de conditionnement afin de contrôler une population entière . ...... Elle est ainsi soumise !
      .

      ARTICLES de Médiapart et du Monde
      .
      .

      La Crise doit « accoucher d’un Nouvel Ordre Mondial », selon l’ancien Premier Ministre Britannique Brown
      .
      .

      https://www.lemonde.fr/europe/article/2009/01/26/la-crise-doit-accoucher-d-un-nouvel-ordre-mondial-selon-brown_1146375_3214.html
      .

      https://blogs.mediapart.fr/guy-boulianne/blog/150620/l-ancien-1er-ministre-britannique-gordon-brown-plaide-pour-un-gouvernement-mondial


    • chantecler chantecler 1er août 08:12

      @loganoid
      Tiens un petit nouveau !
       smiley
      Sans blague !
      Faut se faire détester , virer d’Agx , changer de pseudos plus fréquemment que de linge de corps pour se faire respecter ?
      médisons.fr un jour , médisons toujours !
      Farceur !


    • babelouest babelouest 1er août 10:18

      @Clocel
      En deux mots ? en un je ne pense pas.....


    • babelouest babelouest 1er août 12:13

      @Super Cochon
      Donc il va falloir (c’est le moment !) imposer au gouvernement mondial au contraire la DISPARITION de toutes les monnaies, basées sur du vent, avec un retour au troc qui ne tienne plus compte d’une fictive valeur monétaire, pour ne plus accepter qu’une vraie valeur d’usage, ce qui est ENTIÈREMENT différent. Et TOTALEMENT étranger avec la pseudo-civilisation anglo-saxonne, où TOUT devrait avoir une valeur monnayable, y compris l’air, pour s’en goinfrer stupidement.


    • charlyposte charlyposte 1er août 12:32

      @babelouest
      En sachant que cette Europe est fondée pour le consumérisme...


    • charlyposte charlyposte 1er août 15:51

      @Super Cochon
      Il est d’ailleurs complètement faux de dire que la sédentarisation des populations basée sur l’agriculture et l’élevage a constitué un progrès pour l’humanité, comme on veut nous ne faire croire pour nous faire accepter notre sort. C’est tout le contraire. Comme le dit James C. Scott, ce fut, en fait, le début de la domestication de l’homme.


    • foufouille foufouille 1er août 16:14

      @charlyposte

      jette ton ordi et vas vivre dans une grotte crétin.


    • charlyposte charlyposte 1er août 16:26

      @foufouille
      On sait que les animaux domestiques ont subi des altérations physiques et comportementales du fait de leur domestication. Ils sont plus petits, grandissent plus vite, se reproduisent davantage et sont beaucoup plus dociles et moins méfiants que leurs parents sauvages. Ils sont bien sûr incapables de survivre dans un milieu naturel. Ce qu’on ne sait pas, c’est que l’homme moderne souffre d’à peu près la même dégradation de ses aptitudes par rapport à son ancêtre chasseur-cueilleur.


    • foufouille foufouille 1er août 16:39

      @charlyposte

      adopte donc un chat sauvage ou un loup pour voir si ça marche.

      ce ne sont pas les mêmes races.

      il existe toujours des sauvages mais ils vivent moins vieux car inapte à survivre.


    • Xenozoid Xenozoid 1er août 16:41

      @charlyposte

      tout a fait, l’homme domestiqué est une réalité pousser plus loin, c’est de l’auto domestication


    • Xenozoid Xenozoid 1er août 16:53

      @foufouille

      il existe toujours des sauvages mais ils vivent moins vieux car inapte à survivre.

      foufouille doit croire qu’on est tous nés avec un fauteuil roulant,heureusement « eux » ils survivent sans etre vieux


    • charlyposte charlyposte 1er août 17:02

      @foufouille
      Nos ancêtres étaient les égaux des lions, des ours, des éléphants, des pythons. Ils étaient capables de courir toute la journée sans boire et sans manger. Leur force, leur courage et leur valeur est attestée par la longue résistance des Amérindiens aux envahisseurs occidentaux, malgré leurs fusils, leurs canons et leur langue fourchue. Ce sont les maladies amenées par ces derniers qui les ont vaincus en emportant la majorité d’entre eux ; les massacres, les famines et l’emprisonnement dans les réserves ont fait le reste.


    • foufouille foufouille 1er août 17:43

      @charlyposte

      encore un taré comme idefix.

      un surhomme résiste aux maladies.


    • foufouille foufouille 1er août 17:46

      @Xenozoid

      j’ai survécu à un 38t et mes fractures se sont consolidés en un mois.

      je ne suis pas mort à 25 ans comme tes surhommes.


    • charlyposte charlyposte 1er août 17:56

      @foufouille
      Le 38 tonnes... vide j’imagine ! hum.


    • charlyposte charlyposte 1er août 18:00

      @foufouille
      Je n’ai pas vu un médecin depuis plus de quinze ans et avant cela j’en ai vu un pour un bouchon dans mon oreille à cause de l’eau de mer et aussi via la piscine.


    • foufouille foufouille 1er août 18:01

      @charlyposte

      38t c’est 38t à vide.


    • charlyposte charlyposte 1er août 18:06

      @foufouille
      Petit joueur... j’en étais sûr smiley


    • foufouille foufouille 1er août 18:10

      @charlyposte

      petite chochotte, explose toi la rotule avec une masse.


    • charlyposte charlyposte 1er août 18:13

      @foufouille
      Une rotule ça se remplace... pas la tête et surtout pas ce qu’il y a dedans.


    • foufouille foufouille 1er août 18:15

      @charlyposte

      sauf qu’il faut avoir plus de 60 ans pour la rotule.

      va remplacer la moitié de ton pancréas et ta rotule chez les sauvages.


    • Xenozoid Xenozoid 2 août 17:07

      @foufouille

      réponse de littl kevin

      « vu qu’ils n’ont pas de fauteuils roulants atomique,tous les vieux survivent du premier au dernier souffle,comme ici ,sauf qu íci il remplace le cerveaux avec des roulement a lotto, hugh !!!! » 


    • vesjem vesjem 3 août 21:22

      @Camille
      idem pour dugué, que je vois jamais en modération
      déduction : ces personnes ont plusieurs comptes


    • vesjem vesjem 3 août 21:22

      @vesjem
      je ne vois


  • Albert123 31 juillet 12:25

    la question de l’age est hors sujet, il est question d’hommes libres et d’esclaves soumis,

    je ne suis pas concerné par les injonctions paradoxales d’un gouvernement qui a déjà prouvé à quel point il est composé de mythomanes et de personnalités nocives


  • samy Levrai samy Levrai 31 juillet 12:31

    Je n’ai pas la télé , je suis donc immunisé pour la pandémie de la peur.

    La bêtise semble sans fond et progresse de manière exponentielle, elle tue plus que le malheureux covid accusé de tous les maux .

    que d’agitations inutiles, mais il faut bien écouler les stocks de masques pour se faire un peu de fric sur le dos des mougeons tremblotants .


  • Carburapeur 31 juillet 12:31

    Oh là là..encore un truc indigeste trop long à lire, délayage, portes enfoncées, digressions inutiles...Sylvain ! trouve-toi un rocher et fixe toi .


  • rita rita 31 juillet 12:32

    À propos de l’obligation du port du masque ?

    Nous soignons les gens qui n’en portent pas..

    Portez le ça vous éviteras un séjour à l’Hôpital !


    • samy Levrai samy Levrai 31 juillet 12:36

      @rita
      Ah bon, il y aurait un traitement contre un virus de rhume et on devrait aller à l’hôpital quand on en a un ?


    • spearit 31 juillet 12:58

      @rita
      Vous vous ne soignez rien ni personne !!!
      Vous n’arrivez même plus à réfléchir
      FAKE * MENSONGE * FAKE * MENSONGE


    • devphil30 devphil30 31 juillet 18:25

      @samy Levrai

      Important de mettre un masque quand on a un rhume , une grippe
      Pour la gastro c’est plus compliquée....

      Bref le masque permet de contenir les microbes chez celui qui le porte.
      Ensuite le masque est retiré afin que les microbes se diffusent en attendant le porteur de masque à baigner dans l’humidité de la respiration favorisant les champignons , d’autres pathologies respiratoires.

      Donc quand il fallait le masque , c’était pas utile ....
      Quand c’est pas utile il faut le masque .... 

      Véran a fait quand même des études de médecine après la première année ?

      Comment ça les laboratoires pharmaceutiques ont une influence ???

      A la rentrée les braves masqués vont se retrouver malade et cela sera attribué au virus faut bien le faire survivre car on a tellement entendu qu’il était dangereux que l’on se demande pourquoi la mortalité n’a pas augmenté par rapport aux années précédentes ?
      Peut être que tous les décès ont été attribué au virus et donc plus de place pour les grippes , cancer , cardio vasculaire etc ...

      La belle fumisterie , mais c’est tellement gros que ça passe


  • Vu le nombre de pervers narcissiques exponentiels circulant partout comme le Covid, j’ai des difficultés à imaginer qu’ils se soucient des autres. Un SDF porteur du virus s’amusait à cracher et postillonner dans la rue. 


    • spearit 31 juillet 13:16

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Vu le nombre de pervers narcissiques exponentiel...
      Ah c’est marrant mais de pervers narcissique je n’en vois qu’UNE ici et toujours la même (où p’tre 2 avec l’autre cloche dérangé mentalement qui aime se voir pleurer dans les miroirs, j’ai nommé dame rosetruc)
      Et pourquoi faudrait il sans cesse se soucier des autres, ils sont pas assez grands pour se prendre en main, tous des handicapés ?? se faire du soucier pour les autres, du grand n’importe quoi à la sauce du jour... pourquoi du soucis pourquoi on serait pas heureux pour les autres, heureux pour ceux qui ont la chance de pouvoir s’immuniser grâce à la bonne action d’un SDF
      Et je ne parle pas du fait qu’il faut être con comme, des pieds pour croire qu’on tombe malade avec des postillons, vous avez l’étude randomizée en double (ou triple) aveugle pour nous prouver tout ça ???


    • Albert123 31 juillet 14:12

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      https://unjeudesjouets.com/6488-thickbox_default/boite-a-formes-hape-jouet-en-bois-jeu-educatif-d-eveil-enfant-12-mois-.jpg

      alors on s’amuse bien ma petite, elle sont jolie les couleurs hein !!!


  • Consolation pour les allergiques, cela protège du pollen. Autre effet secondaire positif de la maladie : diminution des fausses couches. Le confinement obligeant les mères à ne pas se déplacer. Si j’étais le gouvernement, j’interdirait aux mères enceinte de travailler après six mois. 


    • Camille Camille 31 juillet 19:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Si j’étais le gouvernement, je donnerais la possibilités aux femmes d’arrêter de travailler dès 3 mois de grossesse, jusqu’à la fin de le l’allaitement complet (diversification menée par l’enfant), et les menstruations douloureuses ne seraient plus un sujet tabou, il pourrait y avoir des aménagements ou arrêts de travail pour leur prise en considération.


    • arthes arthes 1er août 18:00

      @Camille

      @Mélusine

      Ah bon, c’est une maladie d’être enceinte ?
      Et d’avoir ses ragnagnas ? 
      Euh, sinon, les règles douloureuses...Faut une loi pour pouvoir le dire ?
      Genre tout encadrer ?

      Puis c’est obligé qu’il faille allaiter ? La péridurale aussi c’est obligé ?

      Ouh, ces petites choses délicates que deviennent les femmes....


    • arthes arthes 1er août 18:42

      @arthes

      @Qui voudra

      Pour changer des masques et corona machin
      Partage et.....
      Interlude en zique :

      https://youtu.be/i4ukijbFfaM

      Et oui, Sylvie Vartan et Jojo, franchement, ça décoiffe, fallait oser les paroles, today, je crois pas que ça passerait bien, et donc, le morceau génial, enfin surprenant je dirai, dans le style brut de décoffrage, il est à la 3.15 minute (il y a deux chansons, la première si connue) , bref, du tempérament chez les deux (pas du délicat gnagna , lol.)
      Enfin, on progresse il parait....


  • jymb 31 juillet 13:14

    Pour ceux qui auront eu la patience d’arriver au 9 ème paragraphe du texte, ils constateront que l’auteur ne peut se priver de ramener son autophobie passéiste, rance et servile.. 

    Désespérant...


  • CCharles CCharles 31 juillet 13:18

    Les masques chirurgicaux ne protègent personne, ni soi même, ni les autres. Ce type de virus présent dans l’air en aérosol mesure environ 10 nm = 10 millionèmes de mm.

    Imaginez un filet à papillons pour attraper des moustiques !

    La seule raison c’est d’écouler les stocks qui se sont constitués.

    Le rêve du gouvernement relayé par les médias " imaginer une famille avec deux enfants le coût va être de plus de 200€ par mois, il faut aider les plus démunis, bla, bla, bla ...

    C’est vraiment des comiques smiley

    Moi, je mets un masque pour ne pas risquer une amende comme je roule à 30 km/h quand c’est obligatoire, même si c’est ridicule,

    J’ai un masque en tissus dans la poche que je lave de temps en temps. Il me suffira pour plusieurs mois.

    Peut-être rendre le masque obligatoire à l’extérieur nécessitera que j’en achète un deuxième mais je suis loin des estimations du gouvernement en terme de dépenses. Quel dommage !


    • spearit 31 juillet 13:22

      @CCharles
      " je suis loin des estimations du gouvernement en terme de dépenses

      "
      Ouais ouaisn z’êtes pas un bon citoyen du coup, va falloir mettre la main au portefeuille pour améliorer la santé du pays sinon... ha oui sinon quoi au fait ??


    • Albert123 31 juillet 14:16

      @CCharles

      « Ce type de virus présent dans l’air en aérosol mesure environ 10 nm = 10 millionèmes de mm.

      Imaginez un filet à papillons pour attraper des moustiques ! »


      https://unjeudesjouets.com/6488-thickbox_default/boite-a-formes-hape-jouet-en-bois-jeu-educatif-d-eveil-enfant-12-mois-.jpg

      certains l’ont bien compris, d’autres non, 

      question d’age mental et de capacité logico cognitive pourtant on ne peut plus basique.


    • Carburapeur 31 juillet 16:12

      @CCharles
      Oh... P’t..g V’la un scientifique !!!

      Correction cher Charles :
      Un masque n’arrête pas les virus, mais le support sur lesquels voyagent les virus.
      Vous arrêtez le support ( les gouttelettes), vous arrêtez aussi les virus.

      Maintenant, il y a masque et masque ( c’est assommant ce que les gens ne savent pas se renseigner...) je disais il y a des masque très fins (et chers) qui arrêtent les toutes petites mignonettes goutteletounes : les FFP2 et FFP3.
      Ces masques protègent celui qui le porte en filtrant l’air qu’il respire et aussi celui qui est à proximité du porteur.

      les autres masques ont des maillages plus grossiers et ne filtrent que les grosses gouttelettes.
      Elle retiennent dont que quelques 10 ou 20 % des gouttes extérieures de celui qui respire, mais ils retiennent presque toutes celles émises par le porteur.

      Donc, cher Charles ; porter un masque c’est protéger les autres et si tout le monde en porte un, on est tous protégé !! (dur à comprendre ?)
      Moralité : les co...ards qui fanfaronnent et n’en portent pas, sont des dangers pour la société et risqueront un peu plus de se faire contaminer : arithmétique !

      ouff... il a pigé le Charles ?


    • Albert123 31 juillet 16:43

      @Carburapeur

      un cerveau bien oxygéné de connard fonctionne 100 fois mieux que celui étriqué du bon petit soldat étouffé dans son propre dioxyde de carbone.


    • devphil30 devphil30 31 juillet 18:30

      @CCharles

      Moi je suis passé au bandana , ça fait joli et puis il suffit de la remonter pour rentrer dans la norme sans pour autant se balader avec un masque.

      Je ne parle pas de ceux qui ont des masques de bricolage .....

      Pas essayé le casque moto


    • Xenozoid Xenozoid 31 juillet 18:34

      @devphil30

      keffieh en hiver,bandanas en été,c’est la fête au village


    • CCharles CCharles 31 juillet 21:35

      @CCharles
      Monsieur l’impolitesse dont vous faites preuve ne masque pas votre stupidité. 
      Vous mélanger tout.

      Les gouttelettes sont émises par les malades en toussant. 
      La on parle de masque dans un environnement ou le virus peut être transmis par des porteurs asymptomatiques : dans ce cas le virus est en aérosol dans l’air.
      C’est connu depuis très longtemps, de nombreuses publications médicales que l’on peut trouver sur Internet expliquent cela très bien.
      Par exemple ce rapport du Dr Florence Ader que j’ai trouvé facilement et qui date du 13 juin 2014 :

      https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/JNI/JNI14/2014-JNI-SF2H-Mec.-Transm.-Respi.-FA.pdf 


      Effectivement si il fallait porter des masques ce serait des FFP2 pour tout le monde.

      Ces masques par un procédé électrostatique arrêtent eux réellement le virus.


      Échanger des idées ne justifie en rien de mépriser vos interlocuteurs.

      Merci de rester poli.

      Toute relation humaine non fondée sur le respect n’a pas sa raison d’être.




    • CCharles CCharles 1er août 00:35

      @Carburapeur

      Apparemment il n’est pas possible de modifier un commentaire posté !
      Je corrige ici une erreur d’adressage, le commentaire précédent est ma réponse à Carburapeur


    • chantecler chantecler 1er août 08:07

      @Carburapeur
      "Moralité : les co...ards qui fanfaronnent et n’en portent pas, sont des dangers pour la société et risqueront un peu plus de se faire contaminer : arithmétique !

      "
      ....
      Donc d’après vous porter le masque est une nécessité sur tout le territoire ?
      Ben non !
      ....
      Je veux bien admettre que dans certains endroits ,lieux de brassage , banlieues populaires défavorisées , aéroports , ports , lors de certaines concentrations il puisse avoir son utilité ...
      ...
      Mais partout en toutes circonstances ?
      ...
      Les gens étouffent , ne peuvent plus respirer , ne peuvent plus faire les échanges respiratoires basiques : oxygène /rejets du CO2, évacuation des miasmes pulmonaires et du laryngo pharynx, H2O polluée , avec de plus la canicule c’est catastrophique .
      ...
      Des gens vont se retrouver hospitalisés , malaises , en détresse respiratoire qui n’aura rien à voir avec le covid 19 , ce qui n’empêchera pas les autorités de lui imputer ces pathologies .
      ...
      Bouche ton arrivée d’air , cher carburapeur , et tu verras si ton auto démarrera .


    • Septime Sévère 1er août 08:45

      Albert123 a écrit : « étouffé dans son propre dioxyde de carbone »
      ___________
      Vous devriez faire un modèle qui nous explique cela. 


    • babelouest babelouest 1er août 10:24

      @devphil30
      Et le masque de plongée avec bonbonnes ?


    • charlyposte charlyposte 1er août 11:34

      @babelouest
      Le fardeau du monde d’après ! ( entre autres )


    • Septime Sévère 2 août 09:02

      Albert123, vous ne voulez pas expliquer comment s’y prend le masque pour arrêter et emmagasiner le CO² expiré ? 


  • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 13:39

    Une politiquerie de plus ,

    quand il n’y en avait pas il ne servait a rien , maintenant qu’il y en a il est obligatoire , s’il y a une nouvelle pénurie de masques il ne servira plus a rien , ainsi va le discours du politique mensonge après mensonge et le tout les yeux dans les yeux …. 


    • Emohtaryp Emohtaryp 31 juillet 14:14

      @zygzornifle

      quand il n’y en avait pas il ne servait a rien , maintenant qu’il y en a il est obligatoire ,

      -

      Oui mais paradoxalement en 2020, tous les masques sont tombés, et c’est vraiment pas beau à voir....du coup, on va se mettre le masque sur les yeux ! smiley


  • Dugué est la contrepartie de Rako. Je ne crois pas du tout à un vaccin et à un moment, il faudra choisir. Un an, ça peut tenir, mais plus, c’est la mort pour tous,...


  • Mais au moins, Dugué ne nie pas le covid comme ce c...d de nouveau pseudo masqué de SPEARIT. 


  • Septime Sévère 31 juillet 14:24

    Il y a sur Agoravox deux misérables qui défendent le masque et qui sont les seuls à croire que le virus existe ailleurs que dans la propagande de l’hyperclasse supranationale qui veut asservir les peuples : Rakotoarison et Nono le Simplet. Ce n’est pas par hasard si Rakotoarison répète « croissance exponentielle ! croissance exponentielle ! » alors que c’est une croissance toute tranquille, à taux quotidien constant selon le principe des intérêts composés, mais tout le monde sait grâce aux journalistes qu’une croissance est exponentielle quand elle est spectaculaire, pas quand c’est trois pour cent par jour !

    Or justement Nono le Simplet a comme par hasard écrit sur l’exponentielle ; la boucle est bouclée ! 

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-croissance-197844

    La meilleure preuve que tout ça est du pipeau, c’est qu’après six mois de prétendu virus ces deux messieurs qui sont largement d’âge vulnérable sont toujours en vie ! 

    Non à tout ce foutage de tronche !


    • Albert123 31 juillet 14:48

      @Septime Sévère

      il faudra subir l’oppression des collabos du quotidien, des balances et des petits kapos.

      bref rentrer en résistance et viser le jour de la libération, celui du retour de bâton.

      Que les petites putes du système se méfient, celui ci sera proportionnel (mais au centuple) de ce qu’ils nous font et feront subir.


    • Clocel Clocel 31 juillet 15:22

      @Septime Sévère

      Patience... Le pangolin n’a pas dit son dernier ! smiley


    • Septime Sévère 31 juillet 19:25

      @Septime Sévère
      C’est décourageant : je reçois ci-dessus 12 votes à trois étoiles pour un commentaire délibérément absurde de bout en bout. Mettez un masque quand vous n’êtes pas seuls, bande de zozos ! 


    • The White Rabbit The White Rabbit 31 juillet 19:30

      @Septime Sévère

      C’est le côté orwellien de ce site smiley


    • bidubiduA bidubiduA 31 juillet 22:07

      @Septime Sévère
      Ce qui est surprenant et plus que ça encore...
      C’est le choix forcené de Nono le simplet de soutenir un forum qui place les Doctor X et autres soucoupistes en tête de gondole
      .
      Pour Rako , personne ne peut affirmer que lui même soit au courant des publications à jet continu pourtant sa signature


    • Bendidon Bendidon 31 juillet 22:12

      @Septime Sévère
      C’est chat mettez un MASQUE et FERMEZ VOTRE BEC c’est pour chat que le masque est obligatoire bande de zozos smiley


    • bidubiduA bidubiduA 31 juillet 22:23

      @Septime Sévère
      .
      Si mes souvenirs sont bons
      Les zozos étaient bien les derniers à faire tourner la pompe à égo du système autrefois de notes (+ et -) ....
      Sauf pour charrier Morice.
      .
      Mais le fait que votre commentaire « dans le sens du vent local » a bien reçu un soutien massif .
      Est plus que révélateur du climat local et ce...........depuis l’origine.


    • arthes arthes 31 juillet 22:44

      @bidubiduA

      Lol

      Nono, c est p être un infiltré de la CIA !

      Bon, osef,  c est ...Stupefiant...Tout le contexte.


    • arthes arthes 1er août 00:57

      @hoder

      Noble métier d ailleurs que poissonnière, tout comme cuisinière....Un problème avec ? .
      C est tout...Tellement c est nul et con ta remarque.
      Fait iech de relever ça, m enfin , faut pas rêver, c est la décadence...


    • chantecler chantecler 1er août 07:55

      @Septime Sévère
      Croissance exponentielle ?
      La finance se porte bien mais est déconnectée de l’économie réelle .
      https://yetiblog.org/archives/26023


    • Le421 Le421 1er août 08:21

      @Hoder
      Ça, c’est du « finard » de première classe comme remarque.
      Il vaut mieux être « poissonnière » que complètement con, on peut toujours changer de métier...
      Pour le reste, ça s’accroche !!  smiley

      .... Comme quoi on peut être « gauchiste » et défendre des gens de droite !!  smiley


    • arthes arthes 1er août 16:48

      @Hoder

      Mais non, le poisson n’est pas puant, au contraire, tu dis n’importe quoi sur un.
      métier que tu ne connais pas, mais en fait « tu ne peux pas me sentir », voila ce qu’il faut juste comprendre.
      Ce dont je me fiche d’une force rare...


  • rita rita 31 juillet 17:20

    Reprise de la pandémie selon les régions, surtout chez les jeunes qui sortent sans protections sans respect des mesures barrières, résultat ils se retrouvent à l’hôpital avec le virus !

    Suivez les consignes pour éviter de tomber malade !


    • Ouallonsnous ? 31 juillet 18:26

      @rita

      Une chose est sure, c’est que le virus de la propagande macroniste vous a contaminé, et profondément !


    • Clocel Clocel 31 juillet 18:41

      @Ouallonsnous ?

      Sainte Rita est la patronne des causes perdues, faut qu’elle assure ! smiley


    • rita rita 1er août 06:48

      @Ouallonsnous ?
      Deux jeunes de moins de 30 ans en réanimation profonde, tombés malade lors d’une fête avec des amis, sans protections se retrouvent dans mon service avec un traitement lourd !
      protégez vous... smiley


    • Legestr glaz Legestr glaz 1er août 07:45

      @rita
       

      Je travaille dans cet hôpital et ces 2 jeunes étaient en coma alcoolique dépassé. 

      Buvez raisonnablement.... smiley


    • chantecler chantecler 1er août 07:50

      @rita
      Mouarf !


    • nono le simplet nono le simplet 1er août 07:58

      y a un concours de mythos ?


    • rita rita 1er août 09:05

      @nono le simplet...Ces gamins seraient vos enfants, vous feriez une autre « tronche » pour sur mais quand on est con et décérébré comme vous what else ?
       smiley


    • nono le simplet nono le simplet 1er août 09:11

      @rita
      un lien de journal qui en parle ? c’est loin d’être une info anodine ... je n’en ai pas trouvé ...
      mais je ne suis pas chef de service en réa dans le même hôpital ou essuie-glace travaille ... du coup, vous vous connaissez peut être ...


    • rita rita 1er août 09:26

      @nono le simplet
      Suite à l’augmentation sensible des cas de coronavirus dans la région, la Préfecture de Bretagne et l’Agence régionale de Santé ont fait un point sur la situation sanitaire : l’augmentation des cas de Covid-19 est nette à partir du 10 juillet très précisément, avec une centaine de cas par semaine. Elle était de 123 entre le 15 et le 17 juillet sur la région, de 110 entre le 10 et le 15 juillet. Et 143 nouveaux cas positifs ont été constatés entre le 17 et le 20 juillet, dont 65 dans le Finistère....Trois patients sont hospitalisés en réanimation actuellement en Bretagne...
       smiley


    • nono le simplet nono le simplet 1er août 09:44

      @rita
      c’est vrai, c’est pas toi qui a dit qu’ils étaient en coma éthylique ... par contre tu as dit que c’était des jeunes ... les 3 personnes en réa en Bretagne ont, pour 2, entre 50 et 59 ans et le troisième entre 60 et 69 ans ... c’est des djeunes ?
      ah, c’est pratique de savoir se promener sur GEODES, on a plein d’infos ... même l’âge des gens en réa smiley


    • babelouest babelouest 1er août 10:30

      @rita
      Des cas de QUOI ? Avec la chaleur il est facile de se choper une bronchite !


    • charlyposte charlyposte 1er août 11:38

      @rita
      Pour tous les suicides à venir, va falloir tamponner Covid ( la cause ) !!!


    • Ouallonsnous ? 1er août 13:02

      @rita

      S’il vous plaît, cessez vos mensonges « macronistes » !
      « Je travaille dans cet hôpital et ces 2 jeunes étaient en coma alcoolique dépassé. » 


  • Le421 Le421 31 juillet 18:17

    Dis-donc, demi-crème d’imbécile, tes copains les poulets, ils vont savoir comment si ça fait une ou deux-cent quarante douze fois que je mets mon chiffon sur le pif ?

    Alors, ton masque de merde, ça repose sur la bonne volonté (rare) des gens ou bien leur crédulité (plus courante)...

    Donc, c’est du pipi de chat, de l’enfumage et du foutage de gueule.

    Ceci dit, quand je rentre (très très rarement !) dans un commerce, je mets les masques qui traînent dans la portière du véhicule que j’ai pris...

    Le gel hydroalcoolique, désolé, je l’ai tout bu !!  smiley


    • Le421 Le421 31 juillet 18:18

      @Le421
      Ah !! Et en plus, je suis un « gauchiste ».
      Et cette mauvaise herbe, c’est comme le chiendent.
      T’as beau pisser dessus, ça repousse toujours !!


    • Bendidon Bendidon 31 juillet 22:16

      @Le421

      Oh 421 alors comme chat, t’es de la gôche inchoumise ?

      T’as vu ton patron la merluche mettre le genou à terre avec la muselière sur le bec (en compagnie de son mignon le rouquin) durant la manif pour les Traoré (des belles crapules ceux là)

      T’appelles ça des inchoumis non mais ! Un insoumis à genoux MDR

      Sans déconner 

      https://twitter.com/aramisunchained/status/1270607500216336390


    • Le421 Le421 1er août 08:29

      @Bendidon
      Tu tournes en boucle ma poule !!
      Je ne puis raconter toutes les conneries sur les gens de ton bord, ça prendrait des plombes. De Le Pen à Ménard, en passant par Aliot, vous avez une brochette de malfaisants qui vaut son pesant d’or...
      Ils font vivre les tribunaux !!

      Pour ce qui est des Traoré et autres crapules si c’est le cas, il faut, dans un état de droit, laisser faire la justice.
      Il est vrai que celle-ci est plutôt indulgente avec les escrocs.
      Sinon, pas mal de vos dirigeants très à droite seraient « aux fers ».

      Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous feront noir ou blanc.
      Et les faibles d’esprit adorent cette justice des puissants.
      Avec les fachos, les tribunaux seraient dans les cellules de commissariat et la peine de mort à la couleur de peau.
      Du KKK qui s’ignore...


Réagir