jeudi 13 février - par Leonard

Covid-19 / Wuhan : Le dessous des chiffres provenant de Chine

Alors que le nombre de décès journaliers concernant le Covid-19 augmente petit à petit (+1100 décès au total), le nombre de contaminations journalières détéctées est en baisse pour le deuxième jour en Chine (+45000 contaminations au total) selon les chiffres officiels le 12 février.

Mais que cachent réellement ces chiffres officiels ?

Qui ont d'ailleurs brusquement augmenté, aujourd'hui, encore en changeant encore le mode de détection ! Désormais une simple radio pulmonaire confirme les cas ! (De plus, Pékin a limogé les responsables des principales régions de foyers épidémiques pour endiguer la colère populaire).

Depuis le 9 février, le gouvernement chinois (le PCC) a changé la définition d’une personne contaminée par le virus.

 

Le Docteur Eric Feigl-Ding, épidémiologiste reconnu d’Harvard, a épinglé la Chine qui a changé la définition des cas contaminés en abandonnant les tests positifs en laboratoire du Covid-19, s'ils ne présentent aucun symptôme. Donc pour les cas non-graves ne présentant pas de symptôme mais étant testés positifs, ils ne seront plus comptabilisés comme cas contaminés confirmés (lien).

La notion même de cas contaminés ayant changé : des patients testés positifs mais sans symptôme ne sont pas comptabilisés, ce qui, de facto, va abaisser le nombre de cas contaminés détectés (ce que l’on retrouve depuis deux jours dans les chiffres officiels) et probablement augmenter le taux de mortalité de la pneumonie de Wuhan sur le moyen-terme.

 

Concernant l‘évolution de la situation que l’on peut suivre en temps réel sur cette carte d’après les chiffres officiels (lien), on peut raisonnablement penser que les chiffres officiels du gouvernement chinois sont faux. La Chine n’a jamais été bon élève dans la transparence des informations. 177ème au rang des libertés de la presse, elle ne faillit pas à son rôle de musellement des lanceurs d’alertes. Le lanceur d’alerte Fang Bing, connu pour cette vidéo, a été arrêté. Tout comme le lanceur d'alerte Chen Qiu Shi, connu aussi pour des vidéos à Wuhan. Nous sommes désormais sans nouvelle de ces lanceurs d'alertes (qui sont considérés comme dissidents du pouvoir en place en donnant des informations non contrôlées par le régime en place). Et que dire du Docteur Li Wenliang qui avait alerté Wuhan le 30 décembre sur l’épidémie en cours et qui a dans un premier temps été réprimandé par le partie communiste chinois, et depuis, est mort en martyr de la pneumonie de Wuhan, à 33 ans... (lien).

 

Les crématoriums de Wuhan tournent 4 à 5 fois plus que d’habitude. Le gouvernement chinois ayant bien évidement obligé la crémation des corps au plus près du lieu de décès dans un souci d’éviter plus de contamination du virus. Mais, là encore, on peut douter des chiffres du nombre de décès en lien avec la pneumonie de Wuhan. D’une part, les autorités chinoises sont débordées sur le plan sanitaire. D’autre part, une note d’un des crématoriums de Wuhan (lien) sur la journée du 2 février, fait apparaître une comptabilité étrange :

Sur 127 corps reçus, 116 ont été incinérés. 8 d’entres eux portaient sur leur certificat de décès la mention « Pneumonie de Wuhan » et 48 étaient des cas suspectés. Ce qui signifie que sur ces 48 cas suspectés, aucun n’a été comptabilisé dans le décompte officiel de morts du Covid-19. Les autorités chinoises n’ont donc pas été en mesure de tester les 48 cas suspectés, ou, ne les testent pas volontairement pour décroitre le nombre de morts dus au Covid-19. On peut donc raisonnablement suspecter que les chiffres officiels de ne pas être en corrélation avec la réalité des faits (réalité qu'il est difficile de percevoir tant les informations sur place sont filtrées).

 

Les mesures prises par les autorités chinoises sont pourtant drastiques :

  • Réquisitions possibles de propriétés privées sur la province de Guangdong (lien), notamment la mégalopole de Guangzhou (lien)
  • Quarantaines forcées, parfois en soudant les entrées des bâtiments (lien) ou en enfermant les habitants chez eux sous peine de menaces judiciaires, (lien) en leur précautionnant des mesures domestiques de type anti-incendie.
  • Extension de la zone de quarantaine à Guangzhou, Shenzhen et Tianjin (lien) jusqu’à une partie de Pékin (lien), soit la majeure partie de la côté Est de la Chine.
  • Vous balader sans masque peut vous valoir une arrestation. (lien)

Seul l’avenir nous dira si ces mesures ont été suffisantes et prises à temps pour endiguer l’épidémie. La Chine reste confiante en ces mesures mais L’OMS est apparemment pessimiste selon certaines sources (lien). Néanmoins, pour contrebalancer ce pessimisme, le directeur général de l’OMS s’est exprimé, quant à l'opportunité de stopper l'épidémie le 11 février 2020 :

« Vous frappez fort lorsque la fenêtre d'opportunité est là. C’est ce que nous disons au reste du monde. Soyons sérieux en utilisant la fenêtre d'opportunité que nous avons.

Cette opportunité a été créée en raison des mesures sérieuses prises par la Chine à Wuhan et dans d'autres villes.

Mais je ne pense pas que ce statut puisse rester le même pendant longtemps. C’est pourquoi nous devons utiliser la fenêtre d’opportunité.

Si nous ne le faisons pas, nous pourrions avoir bien plus de cas - et des coûts bien plus élevés - entre nos mains.

Je pense que personne ne veut ça. Ceci est un ennemi commun. » (lien du speech en anglais)

Pour conclure, comme le disait Honoré de Balzac : "Il y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements".



42 réactions


  • JL JL 13 février 10:52

    ’’Docteur Li Wenliang qui avait alerté Wuhan le 30 décembre sur l’épidémie en cours et qui a dans un premier temps été réprimandé par le partie communiste chinois, et depuis, est mort en martyr de la pneumonie de Wuhan, à 33 ans... ’’

     

     Vous êtes sûr qu’il est mort de la pneumonie de Wuhan ?


    • Leonard Leonard 13 février 10:57

      @JL

      En même temps nous n’avons que la version du PCC...

      « Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, l’ophtalmologiste de notre hôpital Li Wenliang a malheureusement été infecté. Il est maintenant dans un état critique et nous faisons de notre mieux pour le sauve", communiqué de l’hôpital de Wuhan


    • JL JL 13 février 11:05

      @Leonard
       
       ’’En même temps nous n’avons que la version du PCC ’’
       
       C’est bien ce que je ceux dire.


    • Leonard Leonard 13 février 11:08

      @JL

      Et bien je ne peux vous en dire plus.

      Vous connaissez comme moi, la transparence des autorités chinoises.

      En revanche, c’est assez étonnant la légèreté avec laquelle certains semblent traiter le problème... Puisse l’avenir leur donner raison...


    • Aff le loup 13 février 12:05

      @JL On enquêtera plus tard sur le cas du héros vu l’urgence qu’il y a à coincer le dénommé Covid-19 ! De là à découvrir béatement la méthode chinoise (https://youtu.be/Bh9x2wWz8_E) dans le cas présent, à savoir sa gestion de l’affaire depuis décembre, il ne faut pas s’être intéresser à cette idéologie dans son application depuis un siècle et 3 ans !

      La génétique c’est une longue tradition chez ces gens : https://www.arte.tv/fr/videos/071469-000-A/le-savant-l-imposteur-et-staline

      En cours sur Arte !


    • Ouallonsnous ? 14 février 00:35

      @JL

      Ca y va le bashing anti chinois, un peu de clairvoyance et d’honneteté malgré la propagande déferlant dans nos merdias !


  • Aff le loup 13 février 11:51

    Point sur le coronavirus Covid-19

     A l’aide de : http://www.chups.jussieu.fr/polys/viro/oldpoly/POLY.Chp.1.html

    Les trois premiers critères de la classification des virus sont, dans l’ordre :

    - la nature de l’acide nucléique du génome (ADN ou ARN)*,
    - la conformation de la capside** (tubulaire ou icosaédrique), et enfin
    - la présence ou l’absence de péplos***.

    Definitions

     * Un virus comporte toujours un génome qui est de l’ADN ou de l’ARN, de sorte que dans la classification des virus on distingue en premier lieu virus à ADN et virus à ARN.

    Ce génome peut-être monocaténaire (à simple brin) ou bicaténaire (à double brin).

    D’une façon générale, la réplication du génome des virus à ARN est beaucoup moins fidèle que celle du génome des virus à ADN (les ARN polymérases n’ayant pas les mécanismes de détection et correction d’erreurs qu’ont les ADN polymérases des virus à ADN). Ainsi, les virus à ARN sont particulièrement sujets aux variations génétiques (HIV, virus de l’hépatite C, par exemple), contrairement aux virus à ADN.

    ** Le génome est emballé dans une structure protéique appelée CAPSIDE, d’un mot grec, capsa, signifiant boîte. La capside protège le génome. Elle a une conformation géométrique qui, selon les virus est, soit tubulaire, soit polyédrique. On appelle nucléocapside la structure compacte formée par l’assemblage de la capside autour du génome.

    Il faut retenir que les capsides, tubulaires comme polyédriques, j1) sont faites de protéines virales polymérisées, les virus ayant trop peu de gènes pour s’offrir autant de protéines distinctes qu’il leur en faut pour recouvrir et protéger le génome, et que 2) ces structures ont été sélectionnées dans la nature en raison de leur grande stabilité.

    *** D’un mot grec signifiant manteau, c’est l’élément le plus externe de certains virus. La présence ou l’absence d’enveloppe règle en grande partie le mode de transmission des maladies.

    Avoir un péplos rend le virus très fragile. Le péplos a, en effet, la fragilité des membranes cellulaires dont il dérive. Or, un virus, quel qu’il soit, doit être entier pour être infectant, et il est deux endroits où les virus à enveloppe vont dégrader rapidement leur enveloppe et du même coup perdre leur pouvoir infectieux : dans le milieu extérieur et le tube digestif. Dans ces mêmes endroits, les virus nus, sans péplos, qui ont seulement un génome et une capside (capside icosaédrique), résistent beaucoup plus longtemps.

    Cela explique l’épidémiologie virale, qui a trait à la transmission des infections virales d’un individu à un autre. Le virus de la fièvre aphteuse est évidemment un virus nu.

    Dans le milieu extérieur, les virus à péplos ne vont pas survivre longtemps car ils vont être inactivés par deux facteurs : la température, même la température ordinaire, et la dessiccation.

    Dans le tube digestif, le péplos est rapidement dégradé par les enzymes digestives et le pH acide de l’estomac.

    Donc, les virus à péplos, comme les virus de la grippe, les virus de la famille des Herpesviridae, ne résistent pas dans les selles.

     Le péplos n’est pas une cuirasse pour les virus enveloppés, mais leur tendon d’Achille.

    Des particularités viennent nuancer ce schéma :

    Les coronavirus des gastroentérites, virus enveloppés, sont éliminés dans les selles ; celui du SARS aussi !

    Des tableaux, on déduit que :

    * C’est un virus à ARN

    *** C’est un virus à enveloppe

    Chacun pourra comparer ce qui est connu et ce qu’on découvre chaque jour ! En gros , on ne sait rien de Covid-19 et ses porteurs dit sains car non détectés à la température et aux tests sont libres de circuler ou vont être libérés de leur quarantaine alors qu’ils auraient du passer une radio pulmonaire de confirmation... Ainsi grosse prise de conscience des politiques sur leur incompétence médicale...et les têtes tombent en Chine !


  • Jean Guillot Jean Guillot 13 février 12:50

    Je me suis intéressé à la pandémie quand il y avait 87 morts en Chine , j’ai constaté que la semaine suivante il y avait 175 morts , la semaine d’après 350 morts , la semaine d’après 700 morts et maintenant on va arriver à 1400 morts une semaine après .

    J’ai alors constaté que toutes les semaines le nombre de morts est multiplié par deux , mes calculs sur les données officielles m’ont amené avec cette progression à deux milliards de morts en vingt semaines .

    Oui c’est terrible à dire et à annoncer ici sur agoravox sans semer un vent de panique , mais dans moins de vingt semaines toute la population chinoise aura disparue .

    L’usine du monde va disparaitre et avec elle la globalisation , il va falloir réindustrialiser notre pays pour faire face à la demande des biens .

     smiley


    • JL JL 13 février 13:38

      @Jean Guillot
       
      ’’mes calculs sur les données officielles m’ont amené avec cette progression à deux milliards de morts en vingt semaines .’’
       
       Pour moi 1500 multiplié 20 vingt fois par 2 ça fait 1500 x 2 ²° = 1 572 864 000
       
       On est très proches en effet.
       
       smiley


    • JL JL 13 février 13:40

      @JL
       
       mise en page défectueuse :
       
       1500 x 2 ²° = 1 572 864 000 = un milliard 572 millions 864 mille.


  • nono le simplet nono le simplet 13 février 14:15

    je suis l’évolution grâce à ton lien depuis le premier article non édité ...

    si j’ai bien tout compris le nombre de personnes contaminées qui a fait un bond en avant est lié aussi au fait qu’on comptabilise maintenant ceux qui les symptômes de la maladie sans avoir une confirmation par les tests ...

    confirmant peut être ton hypothèse la mortalité a fait un bond en avant en %, passant de 2.1% stable depuis le début à 2.7% ...

    vu de chez nous ça peut faire rigoler mais ni les chinois ni l’OMS ne semblent le faire prendre les choses à la légère ...

    1370 morts c’est de la vaste rigolade ... pour le moment ... d’autant que parmi les décès il y a des adultes jeunes et en bonne santé ... à suivre


  • ETTORE ETTORE 13 février 14:59

    On vois bien que tous les pays sous dictature ont la même facilité pour arranger les chiffres, quelle que soit la pandémie.

    (C’est surtout à cela qu’on la reconnait)

    Regardez en France.....On as jamais été aussi peu de....chômeurs, et d’ici la fin du quinquennat à micron, vous verrez que l’on auras atteint et même dépassé le.....plein emploi !


  • sweach 13 février 15:10

    Le constat est juste, qu’elle crédibilité donner aux chiffres venu de chine.

    Par contre vous faite volontairement une erreur, certe ces chiffres d’origine douteuse peuvent être sous-estimé, mais cela veut aussi dire qu’ils peuvent être sur-estimé.

    Je comprend que cela puisse être inconcevable pour vous, mais le peu de recul des sources fiable qu’on a sur le virus Covid-19 démontrent qu’il s’agit d’une infection pulmonaire des plus banale.

    Le pire exemple étant le pauvre anglais « Steve Walsh » porteur du virus mais qui n’a absolument rien, toutes la presse people se déchaine sur lui et la baptisé le « Super-spreader » car il a malencontreusement contaminé une dizaine personnes qui ont à cause de lui et pour les plus grave touchés, les symptôme d’un simple rhume (WTF ???)

    Oui oui ! tout ce tralala pour quelques clampins qui toussent, comment ça on ne vous la pas dit ?

    A j’oublié effectivement on nous rabâche bien qu’on a 1 cas d’un patient chinois âgé de 80 ans dans un état critique à Bichat, à lui tout seul il faut oublier tout les patient critique âgés atteint de n’importe quoi d’autre.


    • Leonard Leonard 13 février 15:40

      @sweach

      Je ne vois pas l’intérêt quelconque de sur-estimés les chiffres sachant que c’est probablement tout le contraire.

      Une infection pulmonaire sur une personne qui se nourrit correctement avec un bon système immunitaire devrait avoir un impact négligeable... (Mais quand on vit dans une ville pourrit CF Wuhan, non parce que faut le dire que la qualité de l’air en Chine... ça doit être pire que fumer le paquet de Malboro chaque jour en France à la campagne !)

      Après vous ramener surtout cela à l’échelle national, le problème c’est qu’on ne sera probablement pas le maillon faible en matière de santé comparé à certains pays d’Asie du Sud Est (Le Vietnam vient de mettre une ville de 10K habitant en quarantaine).

      Le seul intérêt qu’à le gouvernement Chinois avec les chiffres est de les sous-estimés pour minimiser la panique et laisser penser qu’ils gèrent la situation car... C’est la grande puissance Chinoise !


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 février 16:09

      @Leonard. Ta « grammaire » si particulière rend la lecture pénible.
      Proposition infinitives, corrigées :
      ...de surestimer...
      ...les sous-estimer...

      Un passé composé, auxiliaire avoir :
      Le seul intérêt qu’a le gouvernement Chinois

      Indicatif présent 2e personne du pluriel :
      Après vous ramenez cela...
       

      Un adjectif n’est pas un verbe.
      ... une ville pourrie...

      Comme si le français écrit était pour toi une langue étrangère, apprise à l’oral uniquement.


    • Leonard Leonard 13 février 16:17

      @JC_Lavau

      Je suis procrastinateur en relecture... surtout


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 février 16:23

      @Leonard. Mais on a des lecteurs à respecter.


    • sweach 13 février 16:46

      @JC_Lavau
      Hors sujet et inutile, ça devient récurent, je préfère un opinion mal écrit avec du sens à un jugement bien écrite qui n’apporte rien.

      @Leonard
      *Je ne vois pas l’intérêt quelconque de sur-estimés les chiffres sachant que c’est probablement tout le contraire.*
      J’aurai envie de dire que toutes la question est là.
      Mais vous devriez gardez l’esprit ouvert sur ce point car les chiffres peuvent être sur-estimés.

      Contrairement à ce que disent nos médias, la Chine fait beaucoup trop de zèle sur cette histoire de Coronavirus, bloquer le commerce maritime, les productions d’usine et la libre circulation est disproportionné.

      Il est évident qu’il y a des objectifs géopolitiques derrière cette épidémie, mais comme pour la grippe Mexicaine, la grippe porcine, le Sras, l’antrax, H1N1, etc ...
      On ne saura jamais vraiment pourquoi il y a eu un emballement médiatique et une psychose qui finalement était disproportionné et injustifié.


    • Leonard Leonard 13 février 16:50

      @JC_Lavau

      J’ai déjà du mal à me respecter... alors je fais ce que je peux lol

      J’y veillerai


    • Leonard Leonard 13 février 16:59

      @sweach

      Je pense sincèrement que si le gouvernement Chinois prend ces mesures drastiques alors qu’il n’y a aucunement intérêt au niveau commercial. C’est que la situation est grave.

      Nous allons voir les informations que nous allons avoir sous deux semaines, car finalement les productions vont repartir et les besoins économiques des chinois vont être confronté à la multiplicité des facteurs de transmissions.


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 février 19:01

      @sweach. Dmitriï Orlov propose un scénario :
      https://lesakerfrancophone.fr/un-virus-des-plus-commodes

      Tout d’abord, le gouvernement chinois a traité l’épidémie comme un acte de guerre, en déployant tous les moyens à sa disposition, y compris l’armée, afin de contenir sa propagation, en construisant plusieurs nouveaux grands hôpitaux, en mettant des villes entières en quarantaine et en prolongeant les vacances nationales. La réponse a été bien au-delà de ce que ce virus semble justifier, avec son faible taux de mortalité. Sans le dire, le gouvernement chinois a traité cette épidémie comme un acte de guerre biologique – peut-être comme une répétition d’une épidémie plus mortelle qui pourrait survenir à l’avenir. En tout cas, le gouvernement chinois veille à ce que personne ne puisse lui reprocher de ne pas prendre le problème suffisamment au sérieux, ou de ne pas faire assez pour le résoudre.

      Deuxièmement, la réaction des médias occidentaux a été un effort exemplaire pour semer la panique et salir la Chine, transformant ce qui s’y passe en une histoire d’horreur. Non seulement les médias ont fait de leur mieux pour attiser l’hystérie des masses sur tout ce qui est chinois, mais divers blogueurs et « experts » indépendants se sont mis en quatre pour attiser la panique. Il semble qu’il y ait eu une réorientation politique de la russophobie (où il était grand temps pour les États-Unis d’admettre silencieusement leur défaite et de passer à autre chose) à la sinophobie (où les États-Unis n’ont pas encore eu à baisser leur froc). Les commentateurs théoriquement indépendants qui profitent de cette occasion pour attaquer la Chine se comportent comme des idiots utiles dans cette campagne médiatique à la chorégraphie centralisée.

      ...


    • sweach 14 février 10:24

      @Leonard
      *Je pense .. que si le gouvernement Chinois prend ces mesures drastiques ...C’est que la situation est grave.*
      Vous réalisez que vous faite un lien de cause à effet entre deux choses distinctes uniquement dans votre esprit.

      1. Le gouvernement chinois prend concrètement des mesures restrictives.
      2. On suppose que le virus est très dangereux, mais cela reste spéculatif.
      Votre esprits transforme ça en : vue que le gouvernement chinois prend des mesures restrictives cela annule le caractère spéculatif du danger du virus.

      Mais ça se passe que dans votre tête, ce virus doit toujours faire ses preuves, en l’état ça ne justifie pas ces mesures restrictives imposées par le gouvernement chinois qui vont largement au delas des recommandations.

      Légitimer les restrictions donne du crédit à la thèse dangerosité du virus, mais pour ma part il existe une autre explication à ces restrictions, qu’on ne le saura probablement jamais.

      Perso je dois avouer que je serai relativement rebelle si on m’imposait une quarantaine sous prétexte que quelques personnes ont attrapé un rhume, en montrant au monde entier la soumission de son peuple la Chine fait une démonstration de force.

      [Mode complotiste ON]
      Sur un plan économique je comparerai l’action de la Chine à celle de OPEP en 1973, ou du jour au lendemain, ils ont décidé de couper le robinet du pétrole pour mieux négocier.
      En agissant de la sorte le Chine coupe les usines mondial, un moyen puissant pour faire la promotion de leurs exigences politiques.
      [Mode complotiste OFF]

      Mon hypothèse est spéculative, mais je trouve cela plus probable qu’un principe de précaution pour justifier ces actions.


    • Leonard Leonard 15 février 11:08

      @sweach

      Euh ils ont coupés les vannes du pétrole sans faire crever des gens quand même ni même mettre leur propre peuple autant en porta faux


    • sweach 17 février 10:30

      @Leonard
      *Euh ils ont coupés les vannes du pétrole sans faire crever des gens quand même ni même mettre leur propre peuple autant en porta faux*
      Ca ne reste qu’une théorie.
      Cependant je pense que quand l’OPEP a coupé sa source principal de revenu, elle a due forcement affecter son peuple à une échelle probablement plus grande que la chine actuellement.

      L’épidémie de coronavirus est une blague pour le gouvernement chinois, juste pour rappel ils perdent des millions de leur concitoyen chaque année à cause de la pollution, quelques milliers c’est vraiment une bagatelle par comparaison.

      Sans tout ce tralala médiatique, chaque année en hiver on a des personnes qui meurt d’infection diverse et ça dans toutes les nations, l’échelle de ce phénomène est plus important en Chine vue qu’ils sont 1.4 Milliard

      Pour pouvoir faire ce coup de Trafalgar, la Chine a due atteindre l’autonomie alimentaire, qui était historiquement son point faible.


  • sicome 13 février 18:25

    les coronavirus se situant preferentielement dans les poumons le scan est beaucoup plus fiable que les cotons tiges dans la bouche qui donnent des non infectes, malheureusement relaches ( voir natural news , zero hedge etc ...)


  • sicome 13 février 18:27

     d apres les memes sources la duree d incubation peut atteindre 28 jours et les virus survivrent a l air libre ou sur veements ou objets plusieurs semaines


    • exocet exocet 16 février 15:13

      @sicome
      J’ai lu ces sources, sérieuses, une étude de scientifiques Chinois.
      .
      Or il y a encore quelques jours, le Directeur de Santé Publique France nous expliquait doctement et avec aplomb que le virus meurt au bout de trois heures sur une surface sèche...
      .
      Comme en janvier les polytechniciens de Santé publique France ou bien de l’ANSES je ne sais plus, avaient pondu une statistique comme quoi il n’y avait que de 5% à 13% de risque d’avoir un cas de coronavirus en France.
      Et notre Ministre de la santé Agnès Buzyn en avait publiquement déduit que « suite aux précautions prises » le risque d’avoir un cas en France était négligeable.
      .
      Comme le premier cas de coronavirus traité en France, interviewé, avait indiqué qu’il allait bien et qu’on le soignait avec seulement du Paracetamol en l’absence de traitement spécifique. Le lendemain il était transféré en réanimation dans un autre hôpital son état s’étant aggravé.
      On a ensuite appris que depuis le début les Chinois utilisent des cocktails de médicaments antiviraux pour soigner le coronavirus, pas nous.
      .
      Mais comme l’a déclaré il y a quelques jours un grand ponte de santé Publique France « nous avons l’un des meilleurs systemes de santé au Monde »


    • exocet exocet 16 février 15:36

      @exocet
      Les Chinois, qui n’ont pas « l’un des meilleurs systemes de santé au Monde » ont, eux, construit deux hôpitaux à Wuhan en quinze jours chacun, respectivement de 1000 et 1500 lits.
      .
      En France, pour construire un hôpital, entre l’idée et la livraison il peut s’écouler une dizaine d’années, et il coûte de deux à deux fois et demie plus cher qu’une clinique privée équivalente.
      .
      Et notre systeme de santé a un tel cout, qu’on les ferme les hôpitaux et les lits d’hopitaux en France...au point ou les soignants sont en greve depuis plus de six semaines pour dénoncer l’engorgement et la saturation....alors si ce coronavirus ou une mauvaise grippe venait à prendre de l’ampleur ne vous faites pas trop d’illusions : avoir une place en réanimation avec ventilation assistée sera réservé aux barons LREM, et pour aller y mendier une boite d’anti-viraux pour soigner à domicile un de vos proches, il vaudra mieux avoir un piston avec le bras long jusqu’à Paris...
      .
      Mais soyons confiants en nos élus et hauts fonctionnaires, s’ils ne savent pas faire construire rapidement et à faible coût des hôpitaux, ils se rattraperont ....................par exemple en nous faisant rapidement de grands cimetières, ça ne devrait pas être trop difficile à construire, ça, pour eux, des trous dans la terre, eux qui sont souvent habitués à faire des trous dans la caisse...


    • Leonard Leonard 16 février 15:54

      @exocet

      Euh... Vous avez pas vu la fuite d’eau dans l’hôpital ?

      Même si le titre est racoleur (j’ai vérifié l’info, il y a bien une fuite d’eau énorme) :
      https://www.aubedigitale.com/lhopital-de-wuhan-construit-a-la-hate-et-comptant-1-000-lits-est-deja-en-train-de-seffondrer/

      Ces abrutis sont capables de construire en 10 jours des trucs qui fuient de partout...
      Super pour l’évacuation des eaux usées par exemple qui bien évidement sont exempte de toutes bactéries... Et vu que le COVID 19 peut aussi passer en transmission fécal, ben bravo la Chine non ? 


    • njama njama 16 février 15:56

      @exocet
      La Chine les avait en stock, leur usage peut être multiple, catastrophes naturelles genre séismes ou tsunamis, camps de réfugiés, hôpital militaire...
      Ils ont fait travailler des équipes de monteurs H 24

      Conteneur modulaire Hôpital / Hôpital mobile / Hôpital préfabriqués Commande Minimum / Prix FOB de Référence
      4 Pièces 2 500,00-2 900,00 $US / Pièce Capacité de Production : 1000/Month

      https://fr.made-in-china.com/co_cilccn/product_Modular-Container-Hospital-Mobile-Hospital-Prefabricated-Hospital_hurnssouy.html


    • Leonard Leonard 16 février 16:01

      @njama

      Oui mais ça fuit partout dedans !

      (et bon la capacité de production, je suis pas sur qu’elle soit à jour lol)


    • Leonard Leonard 16 février 16:03

      @njama

      Le conteneur modulaire c’est une chose, mais le câblage et le raccordement devait être épique...
      Le problème étant que ça fuie... Ca a été fait à l’arrache...

      Sinon je suis pas sur que sur made-in-china ils mettent bien les capacités de production à jour...


  • L'Astronome L’Astronome 14 février 00:23

     

    Après le Spectre de la Mort rouge (Edgar Poe), voici venir, masqué, le Spectre de la mort jaune (Hsi Tchin-Ping ou Xi Jinping).

     


  • L'Astronome L’Astronome 14 février 00:25

     

    Après le Spectre de la Mort rouge (d’Edgar Poe), voici venir, masqué, le Spectre de la Mort jaune (Hsi Tchin-Ping ou Xi Jinping)

     


  • Djam Djam 14 février 09:07

    Dans la mondialisation, il y a bien une chose qui fonctionne à merveille : la stupidité et la trouille qui se répandent encore plus vite et plus fort que n’importe quel virus couronné...


  • zygzornifle zygzornifle 14 février 09:07

    Les chiffres sont aussi faux que les chiffres du chômage ou autres chez nous , un gouvernement quel qui soit ne divulgue jamais de chiffre réels ....


Réagir