lundi 11 mai 2020 - par P.-A. Teslier

Déconfinement Covid-19 : attention ce type de masque est DANGEREUX SI… !

Ce masque barrière dit « grand public » est de 2 types :

  • Réglementé par la norme AFNOR S76, il devrait équiper un grand nombre de personnes. Je le qualifierai de modèle « grand public » industriel, car fabriqué par des entreprises ayant les moyens de respecter l’AFNOR. Vendu probablement à quelques centaines de milliers dans les commerces ou sur Internet, il est prévu pour être lavable plusieurs fois : de 1 à 50 fois. Il doit offrir une protection au moins égale à 70% de celle d’un masque « professionnel » type chirurgical ou FFP2. Afin qu’il ne devienne pas un nid à COVID-19, son lavage, impératif après chaque usage, doit s’effectuer à 60% et son séchage être particulier.

  • Ou de fabrication « maison ». C'est-à-dire que chaque personne peut fabriquer son masque ou le faire faire par une personne disposant du matériel de couture adéquat. Ce masque « maison » n’est pas obligé de respecter la norme AFNOR en termes de qualité et de tissus différents, même si, en respectant les dimensions préconisées, cela le rend plus facile d’élaboration.

Sa protection, quand il sera porté la première fois, sera supérieure à l’absence de masque, mais très inférieure à celle du modèle AFNOR, et bien sûr à celle d’un masque chirurgical ou FFP2. Qu’en sera-t-il des fois suivantes, et quid de son lavage ?

Ce type de masque « maison » va très probablement équiper des millions de personnes, notamment grâce à son prix de revient extrêmement faible. 

Mais, n’oublions pas que 50% de la population française vit avec moins de 1 710 euros nets par mois, et que 28% de celle-ci (soit 14% de la population) vit au-dessous du seuil de pauvreté.

Publicité

Alors, où est le PROBLÈME  ?

Le problème de ces 2 types de masques : c’est le coût LAVAGE et du SECHAGE !

En effet : une lessive à 60% coûte, avec la lessive, l’eau et l’électricité : 0,93 euro. Facture à laquelle il faut ajouter celle du séchage et repassage. Séchage qui, pour être efficace doit se faire au sèche-linge. Donc une facture encore plus sévère pour la personne qui a les moyens de posséder un tel appareil.

Pour rester efficace, ce type de masque doit être lavé après chaque usage ou jeté, si l’on ne veut pas qu’il se transforme en nid à virus… de toute sorte. De plus, la plupart des personnes qui le porte ne le savent pas, et continueront même à avoir confiance dans le masque qu’elles auront, très probablement confectionné avec amour et une certaine fierté.

Donc, à moins de vivre dans une famille nombreuse, et suffisamment aisée, qui n’hésite pas à faire une lessive chaque jour à 60%, ce type de masque risque fort de n’être pas lavé après chaque usage. Dans ce cas, la propagation du COVID-19 va s’accélérer sur le territoire, et non diminuer comme c’était intention, a priori « louable », des pouvoirs publics.

Ce type de masque est effectivement DANGEREUX s’il n’est pas lavé après chaque usage et séché comme il se doit !

Publicité

Que faire ?

Distribuer gratuitement des masques chirurgicaux, avec peut-être une certaine parcimonie, à toutes les familles qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté ! L’État et les mairies les connaissent !

Mais, n’est-il pas trop tard, alors que le déconfinement commence et qu’il risque d’accélérer le mal ?

À mon avis, il est trop tard ! Les 10 ou 15 jours prochains nous apporteront la réponse, avec l’ampleur plus ou moins sévère de la seconde vague.

 

Crédits photos : testé lavable (ici). Masque maison (ici)



26 réactions


  • il faudrait il faudrait 11 mai 2020 12:03

    la lessive, il vaudrait mieux la faire à 100% pour qu’elle soit efficace, non ? La température par contre à 60°, Celsius de préférence. 


  • Sozenz 11 mai 2020 12:11

    lavage 60 degrés au savon noir .rinçage si vous avez peur avec du vinaigre ;

    et pour les mains se laver les mains à l eau chaud et savon .

    ce que vous ne prenez pas en compte c est le nombre de personnes qui se déplacent et se retrouvent ensemble en même temps ; pas la meme config si vous vous trouvez à paris ou en province dans un patelin ;

    le masque tissu est largement assez efficace s’ il est utilisé dans les espaces publics quand on se trouve dans un patelin ou les distanciations peuvent être facilement mis en place .

    il y a un truc que vous ne prenez pas en compte .le masque est fait pour contenir les projections et ne pas en recevoir ; si tout le monde en porte , vous allez pratiquement pas en avoir .

     mais la garantie du 100 % est impossible , car tout simplement vous portez des vetements et que le virus peut s y placer .

    donc nous sommes bien sur de la minimisation des projections et des réceptions .

    faut arreter les grands délires, rester dans de la logique . et faire ce qui est le plus equilibré . 

     faire partout du masque jetable , va donner une grosse crise écologique .

    donc arrêtez de faire paniquer les gens plus qu’ il ne faut ..

    et arretez de dire que le masque tissu c’est de la merde ; ça tient son rôle.


  • samy Levrai samy Levrai 11 mai 2020 12:12

    Les virus seraient donc des générations spontanées, si on ne lave pas le masque ils apparaissent ...


    • Surya Surya 11 mai 2020 18:14

      @samy Levrai
      Si une personne est porteuse saine, et donc se sent très bien, je suppose qu’elle peut contaminer son masque en y déposant du virus ? 
      Maintenant, ce masque rempli de virus, peut-il contaminer une autre personne ? 
      De toute façon c’est mieux d’avoir un masque « maison » que pas de masque du tout. 

      @l’auteur
      « Distribuer gratuitement des masques chirurgicaux, avec peut-être une certaine parcimonie, à toutes les familles qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté ! »
      Il me semblait que c’est justement ce que les mairies font, distribuer des masques gratuits ? C’est ce que j’ai entendu en écoutant les nouvelles françaises, le journal de 20 h de la 2 sur TV5Monde me semble-t-il, mais c’était peut-être ailleurs.


  • HELIOS HELIOS 11 mai 2020 13:03

    ... avant la pandémie, le masque chirurgical coûtait moins de 7 centimes d’Euro (0,07€)... le fléau est arrivé et il coûterait maintenant 93 centimes (0,93)€ ?

    le papier ; l’élastique et la main d’oeuvre coûtent toujours la même chose, où vont donc les 86 centimes additionnels ?

    ... surement pas dans les charges sociales qui devraient être suspendues dans ces conditions de sécurité...

    Pour ce que j’en dis, hein, s’il faut en pendre quelques-uns, il y là de bons candidats.


  • gaijin gaijin 11 mai 2020 13:51

    suffit de le mettre au soleil ....( mais chuuuut les solutions intelligentes sont interdites par décret )


    • Decouz 11 mai 2020 19:32

      @gaijin
      oui
      J’ai entendu cette solution en effet comme le virus ne subsiste qu’un certain temps (quelle durée ? On ne sait pas trop), il serait donc possible de laisser les masques (au soleil encore mieux) prévoir une durée assez longue par mesure de sécurité (mais d’un autre coté le masque n’est pas forcemment infecté) et avoir un jeu de masques de rechange.


    • aliante 11 mai 2020 21:13

      @Decouz

      la France en slip avec un masque ça c’est du management de la peur par la psychose


  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 11 mai 2020 15:58

    Masques dont la TVA est à 20%, on a le sens de l’intérêt sanitaire, ou pas.


  • machin 11 mai 2020 20:41

    En débranchant sa télé, c’est aussi très efficace.


  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 2020 08:39

    Lavage puis séchage au micro-ondes ?


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mai 2020 08:40

    Franchement c’est un vrai délire avec ses masques !

    Vous avez lu les préconisations de la Norme AFNOR ?

    L’Association française de normalisation (AFNOR) précise qu’il faut éviter tout contact entre un masque barrière souillé et des vêtements propres. De plus, « il est recommandé avant tout lavage des masques barrières de nettoyer son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel ou de le faire tourner à vide à 60ºC ou 95ºC sans essorage. Il n’est pas recommandé d’utiliser des produits spécifiques autres que la lessive habituelle sans s’être assuré auparavant de leur non-toxicité par des résidus inhalés, et que leurs utilisations ne dégradent pas les matériaux. » Pas de javel pour laver le masque, cela risquerait d’endommager les fibres.

    https://www.lavoixdunord.fr/744629/article/2020-04-23/peut-desinfecter-son-masque-en-tissu-en-le-passant-au-micro-ondes

    .

    Personnellement, avec mon long expérience du passe, ayant vécu dans une grande ville en Allemagne et ancien grand utilisateur des transports publics, je vous conseille à tout prix, dans la mesure du possible, de ne pas utiliser les transports publics. Je me souvient que j’étais plusieurs fois bien malade par hiver (symptômes comme entre autres : gorges et nez irrité / brulant ...) puis arrive en France à Bordeaux je n’ai quasiment plus utilisé des transports publics et je n’étais plus malade durant les hivers, a part une seule fois ou j’ai rattrapé une belle Grippe à la quelle j’ai survécu sans y prendre aucun médicament, juste 2 semaines au lit ! 

    .

    Nous, les Humains, nous avons toujours vécu sans masques et soudainement c’est l’hystérie au tour du port d’un masque, masques qui sont, excuses moi de le préciser, ultra pénibles pour la respiration, ...

    .

    Quand je vois des automobilistes qui roulent en voiture tout seul et portent le masque au volent je me demande s’il sont conscient que c’est totalement inutile sauf si leur voiture porte le surnom « Covid-19 » ! smiley
    Franchement plus idiot tu meurt !

    .

    Hier je suis allez chez Décathlon à Mérignac, le premier Magasin qui exige le port des masques pour pouvoir y entrer ! Quand je fait mes courses chez Auchan, LeClerc, Carrefour, Lidl, etc. le masques ne sont pas exigées et tant mieux !

    .

    Comme je suis porteur de lunettes et étant obligé de porter un masque le temps de faire mes courses, j’avais de la buée qui c’est fixe sur les lunettes à chaque expiration due au masque, et pour pouvoir lire les étiquettes j’étais obligé de retirer le masque bleu acheté au part avant à la pharmacie pour 1 € pièce ! J’avais vue d’autres porteurs de lunettes qui avait, du à des fuites dans les masques, de la buée sur des lunettes ...

    .

    Franchement soit on porte un vrai masque, celui qui portent les GJ durant les manifs pour se protéger du gaz lacrymogène

    .

    Donc le masques bleus achetables en pharmacie ne protègent pas à 100% et ils gènent la respiration, gênent aussi dans la communication, et je ne le porte pas si on n’est pas obligé de le faire. Je respecte par contre scrupuleusement la distance minimum d’un mètre, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, et ce qui est quasiment impossible dans le métro parisien.

    .
    Tout ce cirque des masques c’est une vrai folie.

    Il faut ré-autoriser la chloroquine chez des médecins généralistes et donner accès facile au tests de dépistage du Covid-19 !
    .

    Les masques pour tout le monde ce n’est pas la bonne solution !

    .

    Je ne pas peur de rattraper un virus quelconque, j’en ai déjà rattrape un paquet durant toute ma vie de 62 ans.

    Ce qui me fait peur c’est qu’on nous interdit un médicament qui permet de se soigner au premier stade de la maladie !

    Ce que me fait, c’est le gouvernement Macron, avec son interdiction de la chloroquine, peur de ne pas pouvoir se faire soigner par mon médecin traitant. Je précise je suis en bonne santé et je n’ai pas de problèmes respiratoires, je suis non fumeur ....


    • ZXSpect ZXSpect 12 mai 2020 08:50

      @eau-du-robinet
      .

      « Les masques pour tout le monde ce n’est pas la bonne solution ! » «  Je ne pas peur de rattraper un virus quelconque,… »

      .

      et de le refiler à quelqu’un que je croise dans un magasin… pas peur non plus ? ou pas concerné


    • jjwaDal jjwaDal 12 mai 2020 18:07

      @eau-du-robinet
      Le plus cocasse est l’employeur qui demande à ses employés de venir au travail mais avec masque puisqu’il ne les fournit pas. On passe donc à la pharmacie, « bah y’a pas ou y’a plus ou y a jamais eu », on passe au supermarché « bah y a pas mais on a des visières »...
      Sauvé, la mairie propose deux masques dont un lavable par personne. Il suffit de se présenter dans une plage horaire d’une heure le 11 mai (pas avant, sans doute parce que trop de personnes auraient pu venir le chercher on suppose).. Sauf que le 11 mai un paquet de gens travaille dont « jjwaDal » et « bah pas de masque de la mairie donc ».
      Là dessus on fait le lien entre la pharmacie du quartier qui aurait pu m’en délivrer si elle en avait et la mairie qui en avait mais ne pouvait pas me les délivrer...
      Grosse fatigue.
      In extremis, j’en ai trouvé deux dans une pharmacie de galerie marchande. Tout juste si on ne m’a pas demandé mon ticket de rationnement. L’envie était manifeste et le regard inquisiteur.
      En même temps, quand l’Etat a réquisitionné toute commande de masques ou menacé de le faire pendant deux bons mois, tout en interdisant la vente , on pouvait se douter que le jour « J » on allait pas crouler sous les masques. Le doute est levé.
      En même temps je ne savais pas quoi faire mes soirées et je n’avais rien à laver à 60°. Là j’ai deux masques. Win win ! smiley


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mai 2020 18:11

      @ZXSpect
      .
      Il faut faire comme le fait le prof. Roult, tester tout le monde : Ceux qui sont malade partent en confinement avec un traitement adapté, et ceux qui ne le sont pas poursuivent normalement leur vie !  Le confinement généralisé c’est une pur folie !
      .
      Cela fait deux mois que je suis en confinement sans symptômes du coronavirus ... Comme voulez vous que j’infecte les gens ?
      .


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mai 2020 18:23

      @jjwaDal
      .

      Danemark : ce pays qui ne croit pas aux masques
      .
      Le gouvernement déconseille d’en porter et les épidémiologistes sont si peu convaincus de leur utilité qu’ils ont lancé une étude sur le sujet.

      https://www.lepoint.fr/europe/danemark-ce-pays-qui-ne-croit-pas-aux-masques-07-05-2020-2374548_2626.php
      .


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mai 2020 18:25

      @ZXSpect,

      .

      Danemark : ce pays qui ne croit pas aux masques
      .

      Le gouvernement déconseille d’en porter et les épidémiologistes sont si peu convaincus de leur utilité qu’ils ont lancé une étude sur le sujet.

      https://www.lepoint.fr/europe/danemark-ce-pays-qui-ne-croit-pas-aux-masques-07-05-2020-2374548_2626.php
      .


    • ZXSpect ZXSpect 12 mai 2020 18:38

      @eau-du-robinet
      .

      « Les masques pour tout le monde ce n’est pas la bonne solution ! » « Je ne pas peur de rattraper un virus quelconque,… »
      .
      et de le refiler à quelqu’un que je croise dans un magasin… pas peur non plus ? ou pas concerné
      .
      Personnellement, si je devais être porteur asymptomatique et contaminant, je préfèrerais ne pas menacer ceux que je croise dans un magasin, et supporter cette contrainte masquée pour l’instant !


    • Sozenz 13 mai 2020 12:53

      . et je n’avais rien à laver à 60°. Là j’ai deux masques. Win win ! 

      bien : la machine a laver n est pas une obligation ;
      les chauffes eau sont reglés a 65 ° pour detruire les germes ;

      vous pouvez donc mettre du savon noir sur votre masque, frotter et le plonger dans l eau a 65 ° .vous laissez tremper . quand l eau devient moins chaude , vous refrotter votre masque .
      je ne sais pas mais c est pas compliqué à faire ;
      au pire vous n avez pas le chauffe eau a 65 . faites bouillir de leau dans une gamelle ou bouilloire vous pourrez meme plonger votre masque dans de l eau a 90 °

      faut arreter d etre con à un moment !


  • MKT 12 mai 2020 10:48

    Un conseil cher auteur et supporter du gouvernement actuel.

    GARDEZ LA CHAMBRE !


  • révolQé révolQé 12 mai 2020 10:56

    Laver le masque et le sécher à haute température pour tuer un éventuel virus ?

    Alors il y a plus simple, il suffit de le repasser avec vapeur en plus et là plus rien logiquement.

    De la vapeur d’eau à 100°, plus la semelle du fer bien bouillante est je pense au moins aussi efficace et plus économique qu’un passage en machine puis sèche linge.


  • rosemar rosemar 12 mai 2020 11:06

    On peut se poser la question de l’utilité du masque : regardez ce qui se passe au DANEMARK :

    https://www.lepoint.fr/europe/danemark-ce-pays-qui-ne-croit-pas-aux-masques-07-05-2020-2374548_2626.php


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mai 2020 20:07

    Muriel Pénicaud : « Les vacances d’été pourront être effectuées dans l’usine de votre choix »

    .

    Quelle aille de faire e...... Mme. Pénicaud !
    .

    Mais Putain, quand les français vont ils enfin se révolter devant tant de mépris des ses salopards qui nous gouvernent ! D’abord les gens en pleine santé se font privée de libertés durant déjà plus de deux mois ... et maintenant ils nous mettent au goulag !

    .

    Ce gouvernement nous pisse dessus et les français aiment cela on dirait, mais réveillez vous enfin pour qu’on chasse des faussaires au service de l’oligarchie financière !

    .

    Révolution !


  • cedricx cedricx 13 mai 2020 08:35

    Je vais poser une question stupide mais bon... Et si je passe plusieurs coups de fer à repasser sur mon masque, efficace ou pas ?


Réagir