jeudi 8 janvier 2009 - par olivier cabanel

« Ma(ir)de in China »

Après le poulet aux dioxines, les huiles de vidanges dans la friture, ou les fauteuils provoquant des allergies chez les retraités, l’Empire Chinois ne manque pas d’imagination pour faire grossir son chiffre d’affaire.

Comme 70% des produits consommés dans le monde sont d’origine chinoise, çà pose problème.
D’après la commission européenne, la moitié des produits de consommation considérés dangereux étaient déjà en 2006 d’origine chinoise.
Dernier épisode : le lait contaminé à la mélamine : 294 000 enfants chinois en sont tombés malades
La mélamine ?
En principe, çà ne se mange pas : il s’agit d’un produit chimique industriel utilisé pour la fabrication de divers matériaux plastique, par exemple, pour faire les revêtements de cuisine.
Les géants de l’agro-alimentaire ont finit par trouver à ce « lait » d’autres utilisations : bonbon, biscuits, charcuteries, etc…
Tout a commencé en 2007 aux Etats-Unis, lorsqu’on a constaté que des chats et des chiens mouraient après avoir absorbé de la nourriture, provenant de Chine, et contenant de la mélamine.
En 2008, en Chine, des cas d’enfants souffrants de croissance anormale, et d’anomalie rénale ont été découverts, provoquant par la suite leur mort.
Août 2008, de la mélamine a été découverte dans un lait provenant de Chine (sanlu milk).
En septembre 2008 de la mélamine est découverte dans des produits provenants de Taiwan.
On peut se demander pourquoi utiliser ce produit chimique en l’ajoutant aux produits laitiers ?
En fait, l’élément le plus important du lait est la protéine, et la mélamine a la même protéine.
Ajouter de la mélamine dans le lait réduit le volume du lait. Comme elle coûte moins cher que le lait, les bénéfices progressent.
De plus, elle n’a pas d’odeur et ne peut pas être détectée au goût.
L’action de la mélamine sur l’organisme est terrible, car ce produit n’est pas évacué par les reins, il se transforme en « pierre », empêchant celui qui en est la victime, d’uriner, et provoquant une augmentation de la taille du rein.
Naturellement une dialyse permet de nettoyer les reins, mais lorsque ce problème arrive à un bébé, les choses se compliquent beaucoup, car la taille des reins des nourrissons est minuscule.
Mais le consommateur doit s’attendre à d’autres problèmes.
Des sièges auto pour enfants, défaillants, des guirlandes qui s’enflamment, aux fers à repasser provoquant des courts circuits, la liste est longue.
Bien sur, on peut mettre ça sur le fait que la Chine est le premier fournisseur mondial.
Pourtant l’ampleur des problèmes nous interroge.
Des canapés d’une grand marque d’ameublement comportant des sachets de diméthylfumarate, et provoquant des eczémas, aux affaires de bottes « toxiques » le consommateur n’est pas à la fête.
Noel étant passé par-là, les jouets dangereux ne sont pas en reste : Une vingtaine de millions de jouets « made in china » ont été retirés récemment de la vente par le numéro 1 mondial du jouet.
La Chine fait feu de tout bois, et les contrôles minimalistes n’empêchent pas les objets non conformes de franchir nos frontières.
Le danger est partout :
L’été dernier 20 marques de dentifrice ont été bannies aux Etats-Unis et au Canada. Ces dentifrices contenaient du diéthylèneglycol (deg) qu’on trouve habituellement dans les antigels.
Même nos vêtements sont touchés :
L’enquête menée par le gouvernement néo-zélandais a permis d’affirmer que des tissus de laine ou de coton chinois contenaient du formaldéhyde jusqu’à 900 fois le niveau limite fixé par l’OMS (organisation mondiale de la santé). Ce produit censé empêcher la moisissure, provoque des irritations cutanées et des problèmes respiratoires.
Alors comme disait un vieil ami africain :
« On tarde à grandir, mais on ne tarde pas à mourir ».


62 réactions


  • pseudo 8 janvier 2009 11:07

    L’europe exige des entreprises européennes des normes strictes et une traçabilité des conditions de travail irréprochable, des cotisations sociales, dans le même temps elle favorise l’importation de produit dangereux, sans contrôle, sans taxe, fabriqué dans des conditions proche de l’esclavage, sans cotisation social…etc !
    Les députés européens défendent quel intérêt ? faut il les internés dans un hôpital psychiatrique !


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 11:29

      pseudo,
      ce n’est pas tout à fait vrai...
      il y a des contrôles aux frontières, mais il semble qu’ils ne soient pas suffisamment efficaces..l’an dernier le réseau de controle européen (rapex) a montré que sur 1600 produits dangereux rentrant en europe, 700 étaient d’origine chinoise.
      manifestement, il n’y a pas suffisamment de contrôleurs...
      c’est idiot, quand l’on songe au nombre de chômeurs qui va croissant...
      ceci dit, je partage votre colère.


    • pseudo 8 janvier 2009 13:06

      Il y a environ quatre ans, j’ai rencontré par hasard en France un des plus importants industriels Français en chine.
      Il était navré pour l’avenir de la jeunesse Française et il ne comprenait pas la politique européenne de destruction massive des entreprises. Malgré que cette politique le favorise dans ses affaires, il restait patriote et il ne comprenait pas que les Français puissent élire des politiques aussi naïf, incompétent et dangereux pour notre démocratie.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:45

      pseudo,
      pas mieux,
      je signe votre commentaire des deux mains,
      à+
      et bonne année, si on peut...


    • Pierrot Pierrot 8 janvier 2009 16:24

      à @ pseudo,
      ne pas oublier que les poulets dits à la dioxine (en fait des quantités infinitésimales sans aucun impact sanitaire) étaient d’origines belges donc de l’UE.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 17:08
      à Pierrot,
      pour le poulet, je l’évoque en chapeau tout comme les huiles de friture,
      il s’agit d’informer le citoyen que ceux que nous mijotent les industriels de la bouffe pose parfois des problèmes, et que ceux ci ne sont pas mineurs.
      votre commentaire donne l’impression que vous tentez de rassurer le consommateur,

      voici ce qu’en dit le monde, (et la on est au niveau uniquement de la Chine) qui je pense est un journal sérieux, en date du 29 aout 2007

      Après les jouets, les tubes de dentifrice, la nourriture pour chiens et chats aux Etats-Unis, les produits à base d’herbes médicinales au Canada, c’est au tour des aliments en provenance de Chine et importés en France d’être pointés du doigt. Certains présentent des risques graves pour la santé, selon une étude du magazine L’Expansion à paraître jeudi 30 août.Sont particulièrement incriminés des colorants interdits découverts dans des sauces ou dans des gâteaux de riz, des moisissures cancérigènes sur des fruits secs, des résidus d’antibiotiques dans des lots de miel et de poissons, des traces de mercure sur des anguilles ou encore des stocks de nouilles incluant des composants génétiquement modifiés

      alors, rassuré ?



  • manusan 8 janvier 2009 11:31

    Tout le monde savait que la Chine et d’autres faisaient de la merde à bas prix depuis les réforme de 1981, les vrais responsables ce sont les intermédiaires, les grandes surfaces Carrefour et Walmart en tête, qui se cachent derrière, parce que pour faire 1% de marge, elles ont décidé de nous empoisonner.

    Faire des contrôles de qualité en Chine est culturellement impossible, aucun problème de concience à mentir surtout pour de l’argent, on appelle ça faire du commerce.

    Les premières victimes de la merde made in China, ce sont les chinois, car les produits qui arrivent dans les pays riches, c’est encore du "haut de gamme".

    la solution ? la taxe Carbone qui favorisent les productions locales et qui sont en contact direct avec les clients.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:47

      Manusan,
      c’est en effet encore plus grave si les plus touchés par ce manque de responsabilité citoyenne sont les chinois eux même,
      avez vous des infos, des liens, la dessus ?
      merci encore,


    • manusan 8 janvier 2009 15:11

      le scandale du lait contaminé concernait des fleurons chinois de l’industrie alimentaire, en campagne, les laits en poudre bon marché ont provoqué de nombreuse malformation (tête difforme ...) il y a 3,4 ans.

      Un enfant né avec des malformations toutes les 30 secondes en Chine, ça donne une idée du désastre. voir google lien impossible à ouvrir de chez moi.

      manusan, de Chine


    • manusan 8 janvier 2009 15:20

      avez vous essayé l’eau de jouvence made in China ? 


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 17:14

      Manusan,
      merci de votre témoignage,
      ce que vous dites est accablant,
      d’après vous, que faudrait-il faire pour limiter la casse ?


    • manusan 9 janvier 2009 07:40

      comme je disais, priviligier le commerce local aurait tout de suite des effets positifs sur la qualité des produits, il faut rétablir la relation producteur/client au détriment de l’intermédiaire, pour le bien des économies riches mais aussi en développement. La taxe Carbone est un exemple intéressant, on va certainement en entendre parler dans quelques mois au US.

      Poltiquement, en Chine, je ne crois pas que l’idée d’une démocratie est possible dans l’immédiat, bien que l’expérience soit une réussite chez les voisins (Corée, japon, Taiwan, Philippine ...) ce qui prouve que ce n’est pas incompatible avec la culture asiatique. Cependant une plus grande indépendance de la justice, qui existait sous certaines monarchies passée, permettrais une meilleur balance des pouvoirs et une amélioraton de la société civile.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 08:53

      Manusan,
      je partage votre façon de voir,
      privilégier le commerce local, c’est aussi diminuer le transport, économiser du carburant, freiner le réchauffement planétaire, etc...
      consommer les fruits et légumes de saisons, c’est aussi éviter de consommer des fraises ayant poussé en serre, bourrées de pesticides...
      j’ai toujours du plaisir à vous lire,
      merci et bonne année.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 11:44

      Manusan,
      non, je ne connais pas cette eau de jouvence,
      de quoi s’agit-il...
      j’ai écrit un article il y a peu sur une autre eau de jouvence,
      il est passé sur agora
      en tout cas, je vois que nous partageons le meme gout en matière de bande dessinée
      votre image n’est elle pas un dessin du grand Manara ?
      à+


    • manusan 10 janvier 2009 07:52

      bien vus, il s’agit bien du maestro Milo.


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 09:47

      merci de ce choix judicieux,
      à mon avis, Manara est l’un des dessinateurs les plus doués de sa génération, et j’apprécie au plus haut point sa façon de dessiner la femme.
      c’est sans nul doutes l’un des meilleurs, sinon le meilleur.


  • JL JL 8 janvier 2009 11:38

    Entre désinformation, propagande et coups tordus, la guerre économique mondiale monte en puissance. D’un coté, il faut mettre au crédit des Chinois qu’ils ne sont pas tendres envers leurs criminels, ce qui n’est pas tellement le cas en occident quand il s’agit de riches criminels. Et cela ne va pas s’arranger, avec la réforme en cours de la Justice française ("Je n’aime pas l’injustice, et je ne laisserai à personne le monopole de la justice" NS himself. Charité bien ordonnée commence par soi-même)

    La solution ? en finir avec cette globalisation ubuesque, sinon monstrueuse.

    Le libre échange, cette idéologie libérale qui met les douaniers au chômage, est en passe de ruiner la planète.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:48

      JL,
      vous avez raison,
      il faut que les règles soient les mêmes pour tous,
      sinon, on va dans le mur,
      possible qu’on y soit déjà...


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 8 janvier 2009 11:41

    Vous soulevez un vrai problème. Etant impliqué professionnellement dans cette chasse aux produits alimentaires dangereux, je peux témoigner que les produits chinois posent un réel problème. Et pas que les produits laitiers, j’ai eu récemment un problème avec du tourtau de soja "contaminé" à la mélamine. En gros, tout ce qui contient des protéines valorisables est suspceptible d’avoir été "enrichi" avec de la mélamine, qui "imite la signature" des protéines dans les analyses de routine.

    La Chine, c’est le Far-West : les riches ont tout pouvoir, les pauvres n’ont qu’à s’éxécuter, la corruption pourrit les administrations locales et centrales. Les contrôles sont réduits, le fric passe avant tout. De plus, la sécurité et la qualité, notions typiquement ocidentales et bourgeoise, ne font pas vraiment partie de la culture chinoise. Ils y viennent dans certains domaines, mais c’est lent. Hu Jin Tao a déjà envoyé quelques signaux forts (éxécution du directeur de l’Agence de la Santé en 2008 pour corruption, diverses remise en ordre pré-olympiques), mais il leur faut du temps.

    En attendant, la seule solution, c’est de renforcer les contrôles et de publier les accidents, ça leur met la pression. Mais leur première réaction, c’est de bloquer les imports en provenance des pays qui râlent, nos marchandises sont actuellement bloquées depuis plusieurs semaines. Pas simple. Leur "remise à plat" en 2007 de l’industrie du traitement des peaux de lapin (fraude douanière chinoise) a paralysé cette activité pendant un an, ce qui a posé d’énormes problèmes à nos exportateurs et à toute la filière en France.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:51

      Vilain petit canard,
      merci de votre témoignage,
      j’entend d’ici certains dire qu’il ne s’agit que d’une guerre économique ?
      à voir...
      je pense que nous avons un vrai problème avec le manque déontologique de nos voisins chinois...
      et qu’il y a eu Europe des complices bien planqués.


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 8 janvier 2009 14:05

      Ben oui, il y a des complices chez nous, et pas des moindres : qui est donneur d’ordre pour les millions de jouets déversés dans les grands surfaces en décembre ? Et pour les Barbies défectueuses ? Et dans les entreprises, qui donne l’ordre aux services Achats d’acheter "le moins cher possible" ? 

      Ceci dit, la Chine n’a pas le monopole des margoulins : le Belarus n’est pas mal non plus. Mais ils exportent moins chez nous... Quant aux contrefaçons du Viagra dont on nous rebat les oreilles dans nos boîtes mail (vous savez, avec les Rolex), elles seraient fabriquées en Russie, paraît-il...


  • JL JL 8 janvier 2009 11:46

    @ pseudo : oui, et cette Europe là est schizophrène. Je me souviens, pendant la campagne pour le TCE, un chef de PME avait exprimé ses craintes en public à la télé du fait que le coût de main d’œuvre l’étrangers étaient inférieur au français. Il lui avait été répondu : "les coûts vont rapidement être nivelés". De fait, les salaires européens et les salaires asiatiques convergent, mais à notre détriment. Quant à la qualité, elle converge également et à notre détriment.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 15:15

      JL,
      schizophrène ou hypocrite ?
      je ne crois pas qu’elle ait de doutes,
      elle sait que les lois du marché gouvernent,
      que les salaires seront de toute façon à la baisse, tout comme les produits,
      au nom du sacré saint dogme :
      "que le meilleur gagne"...
      çà a un autre nom...
      plus définitif.
      plus dur.


  • Abolab 8 janvier 2009 12:33

    C’est bien connu, la merde c’est toujours ailleurs...

    Comme si ici les personnes étaient plus morales...

    FOUTAISES


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:53

      Abolab,
      merci de préciser votre pensée.
      vous avez des informations sur ce que vous suggérez ?
      çà interesse tout le monde,
      merci de ne pas rester évasif,
      c’est trop facile.


    • FrihD FrihD 8 janvier 2009 22:23

      Je ne sais pas si ce que veut dire Abolab est que puisqu’on produit 70% des produits en Chine, alors au moins 70% des produits deffectueux devraient en provenir. On a également eu nos scandales sanitaires, PCB, amiante, AZF, sang contaminé, nos produits qui tuent le terminal de Roissy, le Concorde et nos affaires politiques pas terminées dont on ne saura jamais le mot de la fin Rhodia, Clearstream etc.

      Bref, l’histoire de la poutre et de la brindille.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:31

      Frid
      la paille et la poutre ?
      je suis d’accord avec vous que tout n’est pas blanc-blanc, le moins qu’on puisse dire, en Europe, et vous rappelez très justement les différents problèmes sanitaires,
      la plupart n’ont pas été résolus,
      l’amiante...
      et bien d’autres.
      et il y a les problèmes à venir ; il semble que la laine de verre ne soit pas exempte de problèmes...
      mais comme vous le dites, comme 70% des produits consommés dans le monde viennent de Chine, ne trouvez vous pas normal de pointer du doigt ce qui ne vas pas ?


    • FrihD FrihD 10 janvier 2009 22:43

      Si si, il faut pointer du doigt, mais j’ai peur qu’il n’y ait pas assez de doigts sur la planète pour faire une liste exhaustive.


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 janvier 2009 10:42

      Frid
      ok, alors montrons du doigt,
      c’est d’ailleurs ce que j’ai fait en publiant hier sur agora la suite de cet article, avec les moyens pour reconnaitre par code barre les produits venant de Chine...(la surprise du chef)
      çà peut servir.


  • foufouille foufouille 8 janvier 2009 12:33

    la mayo etait ni chinoise ni a l’huile de vidange
    il s’agissait d’huile minerale ukrainienne achete par lesieur
    lesieur qui a rien dit durant 2 mois, ensuite bruxelles a autorise 9.99% de cette huile dans la nourriture


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:56

      Foufouille,
      je reconnais que cet aspect de mon article pouvait laisser preter à confusion,
      à l’évidence l’huile de vidange que l’on retrouvait dans nos fritures n’avait rien de chinoise,
      je l’ai d’ailleurs écrit dans un article sur agora l’an dernier,
      le fond du problème étant surtout la recherche du profit maximum au dépens de nos santés,
      non ?
      en tout cas, merci d’avoir relevé cette maladresse.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:33

      Foufouille,
      merci de ces précisions,
      je vous renvoie à mon article paru il y a quelques temps dans agora,
      "mets de l’huile ? surtout pas"
      il donnait tous les détails sur cette regrettable et triste affaire,
      je ne me souviens pas si vous aviez apporté des commentaires sur cet article ?


  • Liberty 8 janvier 2009 12:57

    Olivier

    Face au désengagement de l’état sur tous les fronts stratégiques de la vie du citoyen au nom de la privati-harmonisation Européenne, ce sera à nous à demander des comptes à nos gouvernements en cas d’entrée de produits "hors normes" sur le territoire national .

    Le budget de l’Elysée + 9M€, le salaire présidentiels + 170%, pour quels services en plus et pour quels résultats ?



    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 13:58

      Liberty,
      c’est bien
      tu frappes un grand coup sur la table,
      il faudrait que d’autres frappent à leur tour,
      peut etre que les coups seraient entendus ?
      à bon entendeur salut.
      à bientot...


    • Liberty 8 janvier 2009 14:23

      @ Olivier

      Quel est le rôle de l’état ?
      Protéger les intérêts nationaux, protéger ses citoyens ou protéger les intérêts d’entreprises privées multinationales ?

      Tout le monde a su critiquer l’état providence à l’attention du citoyen (donc la communauté), désormais nous en sommes à l’état providence à l’attention d’intérêts privés multinationaux sans que cela ne gène personne.

      Les gros soucis en nombre de matières sont venus de la corruption du rôle de fonctionnaire.
      Leur statut et leur protection devait les rendre indépendants et impartials tant face à des intérêts privés, citoyens, que face à leurs chefs dans la mesure du droit Français .

      Cela risque de ne pas plaire au pouvoir politique qui perdrai de l’influence directe mais le monde n’en serai que plus juste .

      Désormais c’est notre lot quotidien : Un coup de fil d’un ami, la consigne d’un chef, d’un politique ou autre et tout passe à l’as en dehors de toute loi !
      Il serai temps de rendre les agents administratifs responsables en leur nom propre des tâches qu’ils exécutent.
      Ils seraient bien moins arrangeants au moindre coup de fil, du copain, du chef, ou de la secte locale .

      Idem pour ce qui est du fait d’être jugé uniquement par ses pairs (médecine et droit), une comission paritaire ne serai pas un luxe dans ces castes .


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 15:18

      Liberty,
      c’est effectivement à la justice qu’il appartiendrait de s’occuper de çà,
      sauf que sarko est en train de la mettre en coupe réglée.
      ou alors je me trompe ?


  • Frabri 8 janvier 2009 15:03

    Pour améliorer les choses il faudrait faire naître la démocratie en chine et la faire progresser en France où certains disent qu’il y a régression sociale et régression de la démocratie. Il faudrait inverser la tendance.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 janvier 2009 15:19

      Frabri,
      faire naître la démocratie en Chine ?
      vaste programme.
      et comme vous le dites, il faudrait commencer a la protéger chez nous,
      et là aussi, c’est pas gagné.


  • Yohan Yohan 8 janvier 2009 19:57

    Continuons à pointer les vices cachés et les turpitudes de leurs exportations. Les chinois sont très réactifs et très pragmatiques en matière de business. Chez nous, les restaurateurs chnois ont connu un gros passage à vide après l’affaire du trafic de poulets avariés, bcp ont échangé leurs établissements en surfant sur la mode des restos japonais. Près de mon travail, il y en a deux qui viennent d’ouvrir succédant aux restos chinois. Si les têtes ont changé, elles n’ont rien de japonais non plus, mais la bouffe est de meilleure qualité. Le problème, c’est pour combien de temps ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:36

      Yohan,
      vous donnez un judicieux conseil,
      il faut continuer à montrer du doigt ce qui ne vas pas,
      çà nous donne l’espoir que cela puisse s’arranger,
      c’est peut etre un peu naïf ? mais quelles autres "armes" avons nous ?


  • L'enfoiré L’enfoiré 8 janvier 2009 20:27

     Olivier,

     Merci pour cet article que je trouve très bien documenté.
     J’avais entendu parlé de la mélamine, mais je ne voyais pas vraiment l’utilité.
     C’est clarifié. smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:38

      Guy,
      merci de tes encouragements,
      il y avait encore pas mal de choses à dire,
      j’ai du couper, l’article aurait été trop long,
      à +
      cordialement


  • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 8 janvier 2009 22:29

     Bonjour,

    Que voulez-vous dire par : 

    "En fait, l’élément le plus important du lait est la protéine, et la mélamine a la même protéine.

    Ajouter de la mélamine dans le lait réduit le volume du lait. Comme elle coûte moins cher que le lait, les bénéfices progressent."

    J’ai pas trop compris. Merci

    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:47

      Pascal,
      je pensais avoir été clair ?
      l’élément le plus important dans le lait et la protéïne,
      et la mélamine a la même protéïne que le lait, qui contient de l’azote,
      comme ce produit est moins cher que le lait,
      en ajoutant de la mélamine au lait, on diminue la quantité de lait,
      et on fait des bénéfices...
      espérant avoir été plus clair ?


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 janvier 2009 10:02

      Plus exactement, la mélamine est une résine, qui n’a rien à voir avec les protéines (voir article Wikipedia), mais qui "imite" la signature chimique des protéines dans les analyses de routine, destinées à évaluer le taux de protéines. Il faut savoir que plus un lait est riche en protéines, plus il est cher.... En chargeant avec de la mélamine, on obtient un lait apparemment "plus riche", qui est en fait plus chimique - et moins alimentaire ! Même procédé avec le tourteau de soja utilisé en alimentation du bétail pour son fort taux de protéines.


  • Marc Bruxman 9 janvier 2009 00:56

    Oui certains industriels Chinois nous ont parfois vendus de la merde. Mais il y a déja eu des affaires de ce genre venant de l’intérieur même de l’europe des 15. Il y a eu l’huile d’olive frelatée venue d’italie par exemple. 

    Et en France ? Au hazard le sang contaminé ! Juste au hasard... Bref, cela n’a rien à voir avec la Chine, il y a des gens malhonnétes partout, cela concerne surtout notre manque de controle de ce qui est vendu. Et pas seulement de nos importations. 

    Qu’il soit utile de vérifier que ce qui est consommé ici est conforme à nos réglementations soit et c’est tout à fait normal. Pas conforme aux normes européennes = pas d’entrée dans l’union, cela parait tout à fait normal. 

    Mais il est dommageable d’attaquer toujours et sans arrêt la Chine ce qui ressemble de plus en plus à de la xénophobie. Que l’on fasse des controles dans les supermarchés et que l’on bloque tout ce qui n’est pas conforme. Et la les marchands ne sont pas cons, ils comprendront vite qu’ils ont intérêt à vendre des produits conformes si ils veulent continuer à vendre. 

    Mais le style de nombreux articles sur AV concernant la Chine est de plus en plus proche de la xénophobie, c’est fort dommageable. Et je ne peux donc y souscrire en l’état. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:51

      Marc Bruxman
      je pense que vous faites fausse route,
      il n’y a de ma part, je vous en assure, aucune xénophobie,
      d’autant que j’ai toujours eu de l’admiration pour la philosophie chinoise,
      et que j’en apprécie la cuisine,
      mais quand la machine industrielle déconne, il faut le dire.
      c’est notre santé qui est en péril,
      et cela n’empeche pas de balayer devant notre porte,
      bien sur.


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 janvier 2009 10:04

      On n’attaque pas "sans arrêt la Chine", mais les problèmes récents sont plus fréquents avec les marchandises chinoises. Nuance. Mais comme je le disais plus haut, il n’y a pas qu’en Chine qu’il y a des margoulins !!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 janvier 2009 10:29

      Vilain petit canard,
      effectivement, les margoulins sont partout,
      mais comme vous le dites fort justement, il semble que les industriels de l’alimentation chinois aient beaucoup moins de scrupules que les autres...


  • Tarouilan Tarouilan 9 janvier 2009 01:01

    C’est marrant ce manque de discernement, le jour ou la Chine produira des produits de qualité..... l’impact économique de l’occident disparaîtra......

    C’est une chance pour le reste du monde, que les bonbons chinois..... White Rabit à la mélanine, par exemple, existent....... j’en ai du reste consommé souvent sans dommage.... (enfin j’espère)

    Pourvu que la Chine continue dans la même voie....... nous avons tout à y gagner....


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 07:53

      Tarouillan,
      tout a y gagner dites vous ?
      je pense exactement le contraire.
      vous devriez développer... ou bien est-ce de l’humour ?


    • JL JL 9 janvier 2009 09:50

      ""Pourvu que la Chine continue dans la même voie....... nous avons tout à y gagner.... ""  ???

      Attention, on pourrait vous poser la question fatale : A qui profite le crime.


  • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 9 janvier 2009 08:40

     @ l’auteur.

    Ben non j’ai encore pas trop compris vos explications, y des fois désolé on est un chouïa bouché, smiley .

    Alors je suis allé traîner sur le net ou j’ai trouvé (sur le site de la Cité des Sciences) : 

    Pourquoi de la mélanine dans le lait de bébé ?

    Dans le cas chinois, la contamination du lait par de la mélamine n’est pas accidentelle mais délibérée. Incorporer de la mélamine dans un aliment permet d’améliorer sa valeur nutritionnelle, du moins celle mesurée par les autorités sanitaires. La teneur en protéines (molécules comportant de l’azote) des aliments est en effet évaluée de façon indirecte, par une mesure de la concentration en azote. En ajoutant de la mélamine, une molécule contenant six atomes d’azote, il est possible de fausser les mesures : le lait paraît bien plus riche en protéines qu’il ne l’est en réalité ; dans le cas chinois, plus riche même que les laits normaux. Résultat : de tous les laits vendus en Chine, ceux frelatés, estampillés comme "hautement nutritifs" par les autorités chinoises, étaient très prisés et recommandés même aux plus fragiles des enfants.

    http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/question_ac tu.php?langue=fr&id_article=10643

    Je transmets l’info pour ceux qui étaient comme moi, un peu lents de la comprenette. smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 08:45

      Pascal,
      c’est à moi de vous remercier pour les précisions très claires que vous apportez à cet article,
      au plaisir de vous lire,
      et encore merci.


  • JL JL 9 janvier 2009 09:54

    Ce matin, Esther Duflo, économiste, professeur au MIT, titulaire de la chaire internationale " Savoirs contre pauvreté " au Collège de France, était l’invitée d’Ali Baddou sur France Q.

    A travers ses propos, il apparaissait que : 1 – les subventions en France pour les pays pauvres profitaient très peu directement aux populations et servaient surtout aux chercheurs et aux ONG. 2 – que sa préoccupation concernait surtout la question suivante : comment amener les paysans africains à utiliser les engrais.

    L’idée est de les inciter à utiliser des engrais, et les recherches menées actuellement concernent la meilleure façon d’y parvenir. Etant entendu qu’une fois qu’ils auront appris à les utiliser, il n’y aura plus de subventions sur ce sujet. Et après les engrais, les OGM ?

    Vous, je ne sais pas, mais moi je pense qu’il est temps de cesser d’aider ces paysans là, pour leur plus grand bien. Il faudrait surtout arrêter de les exploiter et de les inonder de nos produits subventionnés. Si les ressources minières de l’Afrique étaient payées à leur juste prix, l’Afrique pourrait connaître une croissance économique, et nous une décroissance salutaire.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2009 11:40

      JL,
      bien sur , je suis d’accord avec vous,
      les engrais chimiques nous ont conduit droit dans un mur,
      et dans les pays en voie de développement, le tribut est déjà lourd à payer,
      je pense à ce qui s’est passé a madagascar, et ailleurs,
      la terre est polluée par les pesticides, au point que meme les bananes sont touchées,
      j’avais écris un article il y a quelques mois sur ce sujet,

      alors qu’il est tellement simple d’informer les pays en voie de développement sur les méthodes douces et efficaces : comme le BRF par exemple, qui permet une importante augmentation de production, sans arrosage, sans engrais chimiques...

      j’ai aussi écrit un article la dessus : "brf, trois lettres qui vont révolutionner l’agriculture"...
      il est passé sur agora, natura et ailleurs...


  • alizée 27 janvier 2009 16:20

    Bonjour,
    je trouve intéressant que vous traitiez du sujet de la chine car on en parle peu alors que les dégats causés par cette puissance sont inhumains et pérennes..
    Après les détections de résidus ou de molécules étrangères dans le dentifrice puis dans le lait, ce fut après les bonbons et les matelas et enfin tout dernièrement les chaussures (bottes) qui causent de nouveaux troubles : l’eczéma assez virulent sur toutes peau en contact avec ces produits... c’est simplement honteux que les mesures d’hygiène et de controle qualité au sein de l’ue soient aussi laxistes ! ils veulent nous tuer ? sous pretextes de contrats commerciaux ou de partenariats avec cette puissance il faut laisser notre santé de côté et se faire tuer à petits feux avec des produits chimiques douteux mélangés et concentrés ?
    La chine me fait peur ; c’est un pays trop secret sur ces réelles motivations dont les politiques sont strictes voir inhumains ; trop de libertés baffouées, de non-dits et une population manipulée.
    Concernant les dérives de sécurité sanitaire, un proverbe dit : "tout est poison, rien n’est poison, tout est une question de mesure" Hypocrate.
    Bonne soirée !
    lili


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 2009 16:23

      Lili,

      je pense comme vous qu’il y a pas mal de laxisme,
      pour ma part, j’ai banni de mon alimentation tous les produits transformés,
      dans la mesure du possible,
      je fais mon pain, mes pates, etc et je sais au moins ce qu’il y a dedans,
      au plaisir de vous relire,
      olivier


    • alizée 28 janvier 2009 16:33

      Olivier,
      merci de m’avoir répondu... effectivement je suis comme vous pour la nourriture : petits plats préparés à la maison et non pas déjà préparé, au maximum !! je regarde souvent le magazine de la santé et d’après certaines études, les conserves restent les aliments préparés le plus salé par exemple puis suit le surgelé et enfin le frais (riche naturellement en sel) ; En ce qui concerne les produits importés de chine, un nouvel article est sortie aujourd’hui sur le nouvelobs qui met en relief les différentes plaintes déposées contre les produits chinois tels que les matelats et les chaussures... l’article est intéressant dans la mesure ou il traite des effets notoires sur la peau avec tout plein de détails.
      Continuons à bien manger quitte à boycotter ces produits chinois, qui risquent de nous bouffer tout cru !!
      cordialement,
      Alizée


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 17:58

      Alizée,
      je vais de ce pas voir ce numéro de l’obs,
      et bon appétit !
      olivier


    • alizée 29 janvier 2009 16:57

      Bonjour Olivier,
      alors, êtes-vous allez sur le nouvel obs pour lire cet article dont je vous parlais ? la photo parle d’elle-même je crois... l’article est bien ficellé je trouve aussi !
      A très bientôt !
      cordialement,
      Alizée


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 janvier 2009 18:18

      Bonjour Alisée,
      non, je n’ai pas encore acheté ce numéro,
      pris dans les manifs, mais je n’ai pas oublié,
      je vous enverrais un message des que je l’aurais lu,
      cordialement
      oc


Réagir