lundi 7 juin - par olivier cabanel

Que veulent-ils faire à nos enfants ?

Après avoir tout fait pour que les français se fassent vacciner, y compris les menacer de ne pouvoir quitter le territoire national, ils veulent maintenant vacciner nos enfants...

Mais ne faut-il pas se remettre en mémoire le tragique épisode de la vaccination contre l’hépatite B, au début des années 2000 ?

Certains patients sont aujourd’hui en fauteuil roulant à cause de la sclérose en plaque...

Bien sûr, on sait que ce qu’ils appellent vaccin n’en est pas un, mais plutôt une application de la « thérapie génique », mais sur le fond, ça ne change pas grand-chose...

On sait aussi que ces « vaccins » sont encore au stade expérimental.

En effet, si l’on en croit le Dr Bernard Poitevin : « l’efficacité et la sécurité des vaccins Pfizer et Moderna ne seront assurées qu’en décembre 2023 pour le premier, et en décembre 2022 pour l’autre ». lien

Ce qui revient à dire que les millions de personnes vaccinées à ce jour doivent être considérés comme des cobayes.

Ce que confirme la Dr. Catherine Frade, ancienne directrice des affaires réglementaires internationales dans l’industrie pharmaceutique.

Assurant qu’elle n’a aucun conflit d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, elle rappelle que les études concernant ces vaccins ne sont pas terminées puisqu’elles s’étalent de 2021 à au moins 2024.

De plus, elle révèle que les documents officiels publiés par l’EMA (Agence Européenne du Médicament) soulignent « l’insuffisance des preuves concernant la qualité, la substance active, les excipients utilisés, le procédé de fabrication et la reproductibilité des lots commercialisés ».

Elle confirme aussi que les études concernant les 4 vaccins sont toujours en cours.

Si l’on prend l’exemple du Pfizer, la confirmation de son efficacité, sécurité et tolérance ne sera fixée qu’au mois de décembre 2023.

Pour le Moderna, sa confirmation sera fixée au décembre 2022...

Pour l’AstraZeneca la date est fixée en mars 2024, et pour le vaccin Janssen, sa confirmation sera officielle au mois de décembre 2023. lien

Mais revenons au projet français de vacciner les enfants.

L’argument que développe le gouvernement est qu’il s’agit d’atteindre « l’immunité collective », et que sans la vaccination des enfants, elle ne sera pas possible.

Sauf que les vaccins pour enfants ne sont pas disponibles à ce jour, puisqu’ils font encore l’objet d’essais cliniques, ce qui n’a pas inquiété outre mesure le laboratoire Pfizer, lequel a demandé de toute urgence l’extension de son vaccin pour les ados âgés de 12 à 15 ans.

C’est en tout cas ce que l’on pouvait entendre sur l’antenne d’Europe 1, par la voie de la ministre déléguée à l’industrie lors de l’émission « le grand rendez-vous ». lien

Ce qui n’a pas empêché Pfizer, dès le 25 mars dernier, de commencer à tester son vaccin sur des enfants âgés de 6 mois à 11 ans, tout en indiquant que c’est aussi en cours d’étude pour ceux qui sont âgés de 12 à 15 ans, précisant que plus de 2200 d’entre eux servent déjà de cobayes. lien

Publicité

L’infectiologue Benjamin Davido, de l’hôpital Raymond-Poincaré assure que, comme les enfants sont souvent asymptomatiques, ils échappent à la détection « parce que l’on ne se sait pas malade », a-t-il déclaré. lien

Allons un peu en Israël, où la situation est moins brillante que l’on ne le pense, et écoutons les propos de l’IPC (comité populaire israélien), qui enquête en profondeur et qui a récemment déclaré : « il n’y a jamais eu de vaccins qui aient nuit à autant de personnes  », assurant que, en combinant les informations du ministère de la santé du pays, avec celles du bureau central des statistiques, le taux de mortalité chez les vaccinés s’est élevé à 1 pour 5000, et s’est inquiété de la volonté du gouvernement à vacciner les enfants, considérant cette démarche « hasardeuse  ».

Sachant que le coronavirus ne représente pas de réel danger pour ceux-ci, l’IPC estime que « l’intention du gouvernement de vacciner les enfants met en danger leur vie, leur santé et leur développement futur ». lien

L’auteur Rodolphe Bacquet s’indigne de ce projet, rappelant que de jeunes adultes vaccinés ont déja souffert de thromboses...

Et puis il y a surtout les morts...

On se souvient que le site « mes vaccins net » avait confirmé que «  l’innocuité et l’efficacité du vaccin Moderna chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans n’ont pas encore été établies. Aucune donnée n’est disponible  ». lien

D’ailleurs Olivier Nataf, président du tristement célèbre « AstraZeneca France » a reconnu que « les effets secondaires se révèlent plus importants chez les jeunes et les soignants ». lien

Bacquet, de son côté, argumente que «  le manque de recul sur ces vaccins, dont les effets cliniques sont précipités, devraient nous faire réfléchir à 2 fois...que sera l’impact de ces vaccins dans 10 ou 20 ans sur la santé de nos enfants  » questionne-t-il ?,

D’autant que ne nombreuses études ont démontré que le rôle des enfants dans la propagation du coronavirus est très faible. lien

Pas étonnant dès lors que l’écrivain ait lancé une pétition sur le thème « non à la vaccination de nos enfants ». lien

L’occasion de rappeler l’existence du livre de l’avocat Jean-Pierre Joseph : « vaccins, on nous aurait menti ? », paru aux éditions Marco Pietteur en novembre 2020 et qui suite au succès rencontré, en est à sa 5ème réédition. lien

L’avocat, qui, il y a peu, a triomphé dans un tribunal du sud-ouest, portant sur l’obligation du port du masque, fait un tour complet de la question vaccinale, constatant l’hystérie covidique de l’année 2020.

(L’interview que FranceSoir a réalisée avec Me Joseph, mérite le détour. lien)

Dans cet ouvrage passionnant, l’auteur, à coup de chiffres officiels, constate que les vaccins sont plus porteurs de dégâts que de bienfaits, rappelant que l’autisme, dont le nombre de cas s’est multiplié par 10 en 5 ans, aux USA, ne touche pas les non vaccinés.

Il n’a pas oublié que, lors de la vaccination contre l’hépatite B, des milliers de vaccinés ont connu de graves effets secondaires, voire la mort...

Il rappelle qu’aux Philippines, en 1906, les cas de variole ont été multipliés par 6 après la vaccination...qu’en France, il y a eu multiplication par 4 des cas de polio, après vaccination antipolio... et il s’inquiète d’une étude, faite en Californie en 2010, laquelle a prouvé que 92% des enfants vaccinés contre la coqueluche ont été atteint malgré tout par cette maladie.

Comme dit mon vieil ami africain : «  celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles ».

Le dessin illustrant l’article est de Deligne

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Publicité

Faut-il détester les tests

Le chantage à Macron

Quand Pasteur perdait ses virus

Le tueur d’étoile

Un an d’errements

Préférez le casque au masque

On a marché sur la tête

Le virus les rend fous

2021, l’An foiré

Vaccin, la grande pagaille

OGM pas les vaccins

Des confinés déconfits

Vaccin glin-glin

Bas les masques

Un bon docteur n’a pas de clients

Ce Gui qui met l’amour en cage

Atchoum

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle



249 réactions


  • J’adore l’image. Ce matin téléphonant à mon médecin, j’étais sur mes gardes... ; Euh, si je ne me fais pas vacciner vous ’m’éliminez des vos patient. Il a éclaté de rire : oui, oui, dès que vous franchirai ma porte je vous attends avec une seringue, vous clouerai au sol et vous forcerez. On a bien ri (quoiqu’un peu jaune,...) Balance ta piquouze : au viol !!!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 10:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      ça ne me surprend pas, il s’est emparé d’une espèce de frénésie aveugle dans certains milieux médicaux... par contre, fort heureusement, d’autres font de la résistance et s’indignent qu’on ne les pas laissé prescrire...
      décidément le gouvernement gère cette situation d’une façon totalement désordonnée...
      merci de ton commentaire.


    • Taverne Taverne 7 juin 14:30

      @olivier cabanel

      La vaccination généralisée des enfants est d’une irresponsabilité extrême. Les apprentis sorciers savent-ils ce qu’ils font ?

      Les vaccins étant produits, ils doivent être consommés ? Donc l’Europe approuvera puis l’Allemagne puis la France (le pays mouton). Le gouvernement en ce moment veut faire du chiffre (nombre de millions de vaccinés), c’est là l’autre raison contestable.

      Des questions graves se posent à commencer par celle du consentement de l’enfant. C’est l’adulte qui l’influence pour se faire vacciner. Si le parent demande « tu ne veux pas te faire vacciner ? », les non dits et tout l’implicite que contient cette question (tu ne veux pas faire plaisir à tes parents ? Tu veux qu’ils tombent malade ? Etc.) font que l’enfant donnera un accord qui ne repose pas sur un « oui » authentique. Quelle valeur auront même les autorisations parentales ? Il y a des parents qui signent avec confiance et machinalement tous les papiers que l’école ou le docteur leur tendent ?

      Le gouvernement français, lui, se repose sur la responsabilité des parents. Ce sont eux qui assumeront les conséquences possibles à long terme (y compris les procès que les enfants pourront faire à leurs parents plus tard). Les firmes n’assument pas non plus (clause de décharge de responsabilité dans les marchés).

      Si on injecte des substances expérimentales et d’une technologie mal connue à des enfants, il y aura la première dose, puis la deuxième puis une chaque année voire deux ou trois par an. On pourra ajouter une injection pour d’autres virus qui atteignent les vieux...

      Et puis un jour l’enfant sera adulte et voudra procréer. Ayant reçu (je dirai plutôt « subi ») des dizaines d’injections douteuses, le pourra-t-il ? Ses enfants seront-ils aussi « naturels » que les enfants d’aujourd’hui ou seront-ils des mutants ou des individus privés de toute défense naturelle et qu’il faudra vacciner à tout bout de champ ?

      Il y a bien trop de choses que l’on ignore sur l’avenir. Alors pourquoi inoculer des substances chimiques à des enfants qui sont excellemment protégés par leurs défenses naturelles ?

      Ce sont les vieux qu’il faut vacciner. Beaucoup trop de séniors en danger de passer en réanimation ne sont toujours pas vaccinés. L’autre priorité, ce sont les personnes plus jeunes mais très fragiles.

      Foutez la paix aux gosses ! Laissez-les se défendre naturellement et se partager ce virus puisque les adultes seront vaccinés et ne risqueront plus rien de grave, puisque la circulation de virus fléchira très nettement par le jeu cumulé de la vaccination et de l’immunisation naturelle.

      Personnages en blouses blanches, vous croyez-vous plus forts que la nature ?

      Hey doctors, let the kids alone !


    • ZXSpect ZXSpect 7 juin 14:46

      @Taverne
      .
      .

      « « Taverne 7 juin 14:30

      …/… Ayant reçu (je dirai plutôt « subi ») des dizaines d’injections douteuses, le pourra-t-il ? Ses enfants seront-ils aussi « naturels » que les enfants d’aujourd’hui ou seront-ils des mutants ou des individus privés de toute défense naturelle et qu’il faudra vacciner à tout bout de champ ? …/… » » »

      .

      .

      « Ses enfants seront-ils aussi « naturels » que les enfants d’aujourd’hui ou seront-ils des mutants »mais les enfants « aussi naturels qu’aujourd’hui » n’ont-ils pas reçu des vaccins obligatoires depuis les années 1950 (et aussi utiles qu’efficaces)  ? smiley


    • alinea alinea 7 juin 15:32

      @Taverne
      Pourquoi vacciner les vieux ? Ils ont autant de chances d’y passer avec le vaccin qu’avec le virus ; le virus, s’ils le veulent ils peuvent même se soigner , et avant cela tenter de l’éviter !! mais le vaccin, ils y vont tête baissée et on ne peut rien pour eux après !
      Tout ça est absurde, il faut arrêter d’en parler comme s’il s’agissait d’un choix raisonnable !


    • charlyposte charlyposte 7 juin 15:38

      @alinea
      Sans parler de la deuxième dose.... une overdose !


    • charlyposte charlyposte 7 juin 15:45

      @charlyposte
      Et une troisième pour la route ! et soyons fous... quatre sinon rien. smiley


    • Taverne Taverne 7 juin 15:56

      @alinea

      Laissez-donc les vieux décider par eux-mêmes. Ne prétendez pas penser à leur place et choisir pour eux. Ils ont la liberté de choisir leur sort. Il est évident qu’avec ou sans le covid, ils sont en danger. Pour ceux qui ont encore des chances d’avoir des années de vie devant eux grâce au vaccin, il serait inhumain de ne pas essayer de les aider à se décider.

      Quant aux enfants, ils sont sous la forte influence du monde des adultes. Un enfant de 12 ans n’est pas en capacité de donner un véritable consentement réfléchi et éclairé. En-dessous de 16 ans, tout consentement devrait être déclaré insuffisant, non valable.


    • charlyposte charlyposte 7 juin 15:58

      @Taverne
      Les vieux comme vous dites ne sont pas sous influence !!!??? hum.


    • Taverne Taverne 7 juin 16:12

      @charlyposte

      Il existe une déontologie médicale et des protocoles pour s’efforcer de recueillir un consentement correct des vieux qui ont perdu une part de leurs capacités de jugement. Il y a la famille, des tuteurs. C’est une obligation de moyen à mettre en œuvre et non de résultat.

      Et puis, qui peut se targuer d’être totalement soustrait à toute influence ? Est-ce si important ? Dans leur cas, n’est-ce pas plus important de leur sauver la vie que de se perdre dans des conjectures psycho-philosophiques ?

      En tous cas, il n’existe plus de risque de modification génétique par procréation de leu part. smiley Alors que si l’on inocule des substances aux enfants à partir de l’âge de 12 ans, on ne peut pas être sûr totalement qu’il n’y aura pas d’incidences graves à long terme...


    • charlyposte charlyposte 7 juin 16:20

      @Taverne
      Exemple.

      Décidément il faut être prudents avec le vaccin. Voilà qui refroidira plus d’un cobaye aveugle et volontaire : en Vendée, dans une maison de retraite pour prêtres, 21 des 22 prêtres qui venaient d’être vaccinés ont été testés positif au covid et il y a eu quatre morts dans les dix jours après avoir été vaccinés. Entre le 28 avril et le 8 mai.

      Meurtres plandémiques : le vaccin covid a encore frappé ! – Conscience en éveil (eklablog.com)

      Dans la presse : rien ne filtre. Motus et bouche cousue. Padamalgam. Surtout, ne réfléchissons pas. Big Pharma veut de nous une obéissance bête et disciplinée. Il ne faudrait surtout pas affoler le client potentiel ni le décourager de se faire piquer.

      Ces prêtres ont obéi à toutes les consignes sanitaires, ils ont vécu enfermés et ne sont pas sortis des lieux. Ils ont respecté toutes les consignes, tous les gestes barrières. Ils n’ont pas reçu non plus de visiteurs.

      Un seul prêtre qui s’était déplacé plusieurs fois avait été testé positif, sans jamais tomber malade. Mais que veut dire être testé positif, quant on sait que l’inventeur du test PCR lui-même, Kary Mullis, a dit que son test n’était pas très fiable et pouvait être manipulé ?

      Entre le 14 et le 21 avril, tous les prêtres sauf celui dont le test avait été positif, ont été vaccinés.

      Immédiatement après, 21 prêtres sur 22 sont tombés malades. Dont six, gravement. Deux sont encore très atteints. Et le pire : quatre prêtres sont décédés.

      On ne sait pas ce qui s’est passé exactement, mais il faut bien reconnaître que les faits sont troublants.

      On peut et on doit se demander si ce n’est pas le vaccin qui a rendu ces prêtres malades.

      Et après tout, Olivier Véran n’a-t-il fait une déclaration étonnante devant le conseil d’État, devant lequel s’était pourvu un retraité vacciné qui demandait, dès lors qu’il avait été vacciné, de ne plus être obligé de se confiner ?

      Un octogénaire demande au Conseil d’État à être déconfiné après avoir été vacciné (europe1.fr)

      Olivier Véran dont l’avis avait été demandé, a fait savoir qu’il était impossible de déconfiner ce retraité car « les personnes vaccinées sont également celles qui risquent le plus de développer des formes sévères et de mourir en cas d’inefficacité vaccinale (sic) ou de réinfection (re-sic). »

      Donc dans la période qui suit la vaccination le risque d’être infecté par le covid est plus élevé que sans le vaccin…

      On se demande à quoi sert ce vaccin si, comme l’a dit Olivier Véran, le vaccin n’empêche pas le vacciné de tomber malade, et n’empêche pas le vacciné de transmettre le virus à d’autres personnes ? À part mettre de l’argent dans les caisses des laboratoires ?

      Le seul prêtre non vacciné, celui qui avait été infecté sans rien développer, n’est pas tombé malade. C’est tout le contraire de ce que nous répète inlassablement la doxa. On en rirait si ce n’était pas si grave. Grave parce qu’on nous ment sur l’efficacité du vaccin, tout en tentant par tous moyens de faire vacciner pratiquement la totalité de la population.

      On peut se poser beaucoup de questions sur la maladie de ces prêtres. Avaient-ils été infectés peu avant le vaccin, ce qui expliquerait la réaction ? Pourquoi n’y-a-t-il pas eu d’autopsie ? Quelles comorbidités avaient-ils ? Mais dans le fond peu importe, il est clair que s’il y a eu quatre décès sur 22 vaccinés, c’est que le vaccin est problématique.

      Mais personne ne parle de ce qui est arrivé à ces prêtres. Pas un mot dans la presse aux ordres. Pourtant leur cas exemplaire et symbolique devrait susciter un flot d’études.


    • sirocco sirocco 7 juin 16:33

      @Taverne
      « En-dessous de 16 ans, tout consentement devrait être déclaré insuffisant, non valable. »

      Allez dire ça à la Groß Merkel...

      Le gouvernement allemand a décidé que les ados de moins de 15 ans pourront se faire vacciner sans le consentement de leurs parents (info France 2 aujourd’hui).

      Chassez le naturel fasciste, il revient au galop...


    • sirocco sirocco 7 juin 16:42

      @Taverne
      "...avec ou sans le covid, ils [les vieux] sont en danger. Pour ceux qui ont encore des chances d’avoir des années de vie devant eux grâce au vaccin..."

      Eh oui ! Dès notre naissance, nous sommes en danger de mort  smiley
      C’est notre condition humaine...

      Et si les vieux avaient plus d’années de vie devant eux sans vaxxin ?...


    • alinea alinea 7 juin 16:46

      @Taverne
      Avec ou sans covid, ils sont en danger ?
      Vous pouvez préciser votre pensée ?
      Vous pouvez me définir la liberté, quand on vit une époque fasciste de propagande ?
      Des années de vie devant eux grâce au vaccin ? Vous tenez ça d’où ?
      Je ne vois pas pourquoi l’enfant penserait différemment de son grand-père, alors, ce qui est bon pour le grand-père est bon pour l’enfant !? Pfffffffff
      Vous me semblez bien troublé Taverne.


    • Taverne Taverne 7 juin 16:51

      @charlyposte

      Nous verrons ce que dira le Conseil d’Etat dans cette affaire que nous ne connaissons pas assez.

      Quand des personnes âgées sont vaccinées trop tard elles peuvent décéder malgré le vaccin (si dose unique ou trop récente). Les tests ne donnent pas de résultats garantis à 100 %. Loin de là ! Tout cela, nous le savons déjà et il est donc possible que cette affaire, que vous trouvez mystérieuse, ne le soit pas du tout en réalité. Attendons et tenons-nous en aux faits. 

      Olivier Véran est aussi démuni que nous face à l’émergence des variants. Agissons sur ce qui dépend de notre pouvoir d’agir. Ne voyons pas toujours des mystères partout et renonçons à nous battre contre l’inéluctable. Car, oui, la mort existe encore...


    • Taverne Taverne 7 juin 17:03

      @alinea

      Vous dites : « alors, ce qui est bon pour le grand-père est bon pour l’enfant ».

      Très mauvaise déduction. La personne âgée a peu de défenses naturelles et peut mourir du covid alors que l’enfant est parfaitement protégé contre ce virus (en revanche, il doit être vacciné contre la poliomyélite et autres graves maladies). C’est pour cette raison que je milite pour une différenciation.

      Le parent doit protéger son enfant contre les dangers qui le menacent. C’est son rôle de parent responsable de veiller sur lui et de le protéger. Mais quant à ses motivations à vouloir le piquer contre le covid, elles peuvent être diverses : passer des vacances plus tranquilles au camping par exemple ou son confort moral. Est-ce là un motif impérieux pour décider à la place du futur adulte ?

      « Avec ou sans covid, ils sont en danger ? » Je veux juste dire cette évidence : la vieillesse avancée est un facteur important de morbidité.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 17:08

      @Taverne
      merci pour ce commentaire empli de sagesse.


    • bernard29 bernard29 7 juin 17:57

      @charlyposte
      j’ai tapé le nom de la ville de ce séminaire et j’ai trouvé ceci ;

      Enquête (article du 21 mars 2021 Libération.)
       ;
       Pédocriminalité dans l’église ; au petit séminaire de Chavagnes, retour en souffrance.


      «  Des années 50 aux années 70, des centaines d’enfants, élèves au petit séminaire de Chavagnes-en-Paillers, en Vendée ont subi des violences sexuelles par les prêtres qui les encadraient. Depuis quelques années, leur parole se libère et l’Eglise se repent. » .

      Peut être qu’il n’y a pas que la vaccination en cause dans le décès des curés. ??

    • Eric F Eric F 7 juin 18:06

      @Taverne
      Concernant la différence entre les « vieux » et les « mineurs » relativement à ces vaccins, il n’y a pas seulement le problème du consentement éclairé, mais aussi le bénéfice à titre individuel au regard du risque de contre-coup vaccinal.
      Les plus âgés peuvent éviter des risques de cas grave de covid, les plus jeunes ne présentent qu’extrêmement peu de risque de forme grave de covid et donc n’ont pas de bénéfice à titre individuel de se faire vacciner, mais sont inclus dans la campagne de vaccination pour « faire nombre » au titre d’une hypothétique immunité collective.
      Comme les labos n’ont rien lâché sur la question des brevets et ont même augmenté pour certain leur prix de vente, cela alimente la suspicion vis à vis des décideurs et des « communicants » -y compris de la part de catégories peu enclines au conspirationnisme-.


    • charlyposte charlyposte 7 juin 18:11

      @bernard29
      Ouf, enfin... le diable reconnaît les siens... bien joué.


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 19:31

      @olivier cabanel
      Bonsoir Cabanel, finita la commedia ! Les médias s’occupent de Zemmour et de Mélenchon, ce qui est bien utile pour ne pas parler des 3000 mails d’Antonio Fauci, qui viennent d’être publiés !

      Fauci, le Complotiste en chef de toute cette mascarade covidiesque est enfin dénoncé ! On pense ce que l’on veut de Trump, mais il a donné à Fauci la corde pour se pendre, et le piège est en train de se refermer sur ce sinistre personnage.

      1/ Trump a laissé faire Fauci et l’état profond qui magouillaient et finançaient les chercheurs militaires chinois, lesquels travaillaient sur les armes biologiques.

      2/ Financements de certaines Institutions américaines aux programmes chinois de Yuhan.

      3/ Fauci a été interrogé par une Commission du Sénat américain. Il a menti et s’est parjuré à plusieurs reprises, ce qui aux USA est passible de la peine de mort.

      4/ Puis les mails personnels de Fauci ont été publiés, montrant toutes ses magouilles. Et aussi ses liens avec Bill Gates, qui est scientifique comme je suis moine tibétain....

      5/ Fauci était aussi « le conseiller scientifique » de notre Mamamouchi Delfraissy ! Delfraissy s’est adressé à lui pour avoir des arguments pour interdire la Chloroquine...

      Nos médias essayent de protéger ce sinistre personnage. Mais en le protégeant, ils protègent surtout leurs fesses, car tout finit par se savoir, et certainement des procès vont venir, et demander des comptes à tous ces assassins.

      PS : Sinon, on note qu’encore une fois, les lanceurs d’alerte, pardon « les vilains complotistes fachos » avaient raison !


    • Croa Croa 7 juin 21:22

      À Taverne « Les apprentis sorciers savent-ils ce qu’ils font ? »
      OUI, TOUT À FAIT et c’est fait exprès. Ces gens veulent tuer mais suivant une méthode chiadé telle que ce soit gérable car pas trop visible. Un crime PARFAIT  !


    • Sarah Connor 13 juin 10:35

      @Taverne
      Il est aussi démuni que nous, le véran ? Lol… vous n’avez pas entendu le sketch de jean marie Bigard que j’ai regardé en boucle comme celui de la gifle… véran, véreux… il faut aussi regarder ce qui se passe aux u.s… Biden dit que la pandémie est derrière nous, le sénat américain va faire une investigation sur l’affaire du corona, le coronagate ou le big lie et la collusion de YouTube, facebook et des gouvernements sur ce gros mensonge… demain, enfin, c’est un anniversaire qui va se révéler peut être la tempête attendue depuis un moment… mais la tempête a déjà démarré la bas…. On va voir si ça fera un ouragan chez nous en passant l’atlantique… 


    • Duke77 Duke77 13 juin 11:19

      @ZXSpect
      Je pense que personne ne vous a répondu parce que vous comparez à tord des vaccins des années 1950 donc à base de virus atténué aux vaccins par thérapie génique ou OGM qui sont testés actuellement sur la population sous prétexte d’urgence sanitaire.

      cdt,


    • Legestr glaz Legestr glaz 13 juin 11:34

      @Duke77

      Jolie réponse bien condensée. Merci. 

      On pense par les "mots. Les mots ont un sens. Un vaccin n’est pas l’équivalent d’une injection génique expérimentale !


    • pipiou2 13 juin 21:02

      @Duke77
      C’est comme les commentaires que vous envoyez sur Internet : ce sont des messages électroniquement modifiés, ils ne sont pas humains et ils sont probablement dangereux.
      En 1950 on utilisait le courrier, écrit à la main sur du vrai papier fabriqué à partir de bois ; il mettait 3 jours pour arriver ce qui lui donnait une fiabilité beaucoup plus grande.


  • Aristide Aristide 7 juin 09:50

    Article bourré de fakes et de manipulations de données, à l’habitude de l’auteur spécialiste de la patate électrique ...


    • Bendidon Bendidon 7 juin 09:58

      @Aristide
      Nous on aime bien ce genre d’articles qui nous change de la pensée unique des merdias.
       smiley
      Et en plus il y a de belles images humoristiques, signe que l’auteur a fait des recherches et donc passé plusieurs heures à rédiger.


    • TSS (...tologue) 7 juin 10:06

      @Aristide
      Article bourré de fakes et de manipulations de données,
      Lesquels ?
      Quand j’etais gamin j’avais appris à fabriquer un poste à galène et faire l’alimentation avec un patate coupée en deux...mais ça les moins de 70 ans 
      ne connaissent pas... ? 


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 10:09

      @Aristide
      mon petit aristide, ne trouvez vous pas un peu facile votre posture qui consiste à tenter de salir, sans apporter le moindre élément ?
      mais c’est pas grave, venant de vous, je m’y suis habitué depuis longtemps, et finalement c’est votre karma que vous menacez.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 10:10

      @TSS (...tologue)
      merci... mais laissons aristide à son seau à sable et à sa pelle, il doit aimer se discréditer.


    • Aristide Aristide 7 juin 10:15

      @TSS (...tologue)

      C’est sûr que Pif Gadget a ses adeptes, de là à soutenir le Cabanel qui avait écrit cela

      Plus original, cet homme qui produit de l’électricité avec quelques citrons (lien) mais des oranges, voire des tomates font tout aussi bien l’affaire, ou celui-ci qui y parvient avec 4 pommes de terre, à condition que ce soient des bintjes, lesquelles sont, d’après lui, les plus performantes.

      Malheureusement, le système ne dure qu’un temps, tant que les bintjes sont encore humides, puisqu’au bout d’une semaine, il faut en choisir de nouvelles.

      D’une puissance d’environ 600 watts, il va transformer les 9/12 volts produits en 220 volts grâce à un simple petit transfo. lien



    • Aristide Aristide 7 juin 10:36

      @olivier cabanel

       à son seau à sable et à sa pelle

      4 patates >>> 600 watts !!! 


    • charlyposte charlyposte 7 juin 14:14

      @Aristide
      Aristide ou le maître des horloges à l’envers ! hum.


    • charlyposte charlyposte 7 juin 15:34

      @Aristide
      Pour les frites c’est un peu limite ! à la vapeur, à voir !


    • alinea alinea 7 juin 15:34

      @Aristide
      Prouve le


    • Eric F Eric F 7 juin 18:16

      @Aristide
      l’électricité à partir de patates est une expérience connue de « physique récréative », la puissance obtenue dépend du nombre de pommes de terres reliées en série, 600 watts pendant une semaine avec 4 patates parait très optimiste.


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juin 19:39

      @Aristide
      Vous n’avez pas compris que depuis la publication de plus de 3000 mails personnels d’Antonio Fauci, la partie est terminée pour les Covidéments ??

      "Plus de 3 000 mails privés, écrits entre janvier et juin 2020 par le Dr Fauci, viennent d’être rendus publics après obligation de remise de ces mails à certains organes de presse faisant valoir la loi Freedom of Information Act. Ce que l’on y apprend relève du séisme : la crise dite du Covid-19 tenait bien d’un complot ourdi par les autorités politico-sanitaires des pays occidentaux.

      Anthony Fauci est le médecin en chef de la “Task Force” américaine chargée de gérer l’épidémie de covid-19. Nommé sous la présidence Trump, il fut maintenu à son poste par l’équipe de Joe Biden. Or quels enseignements tirés des mails privés du Dr Fauci ?

      • Le port des masques en public est inutile et déconseillé.
      • Le confinement est une mesure inutile au niveau sanitaire.
      • L’hydroxychloroquine est bien une solution « efficace et sans danger » pour soigner les dégâts du Covid.
      • Enfin et plus grave, le virus est bien une création humaine, probablement élaborée dans les labos chinois de Wuhan, mais financée par les États-Unis, destinée à soutenir cette stratégie de contrôle de masse.etc

    • Aristide Aristide 8 juin 08:35

      @Eric F, alinea

      Visiblement vous vous méprenez, je ridiculise cette bêtise sur la production électricité à ce niveau. 600 watts, c’est d’un ridicule !!! !


    • Eric F Eric F 8 juin 09:14

      @Aristide
      ce qui est bizarre, c’est que ce chiffre de 600w est pourtant cité par des sites de e learning


    • nono le simplet nono le simplet 8 juin 09:30

      @Eric F
      sur ton lien, tout en bas, il est spécifié, bien entendu, que c’est de l’humour ...


    • Eric F Eric F 8 juin 09:47

      @nono le simplet
      effectivement, l’article indique que construire réellement une centrale électrique avec des patates (avec les économies de prix mentionnées) est de l’humour « .Même s’il est possible de produire de l’électricité (quelques volts) pour alimenter un appareil pendant un laps de temps »


    • Aristide Aristide 8 juin 10:04

      @Eric F

      Cabanel nous avait fait le grand jeu, incapable de comprendre l’humour de ces tutos, il avait même osé publier le lien sur la fourniture infinie d’électricité à partir d’un ventilo ordinateur. 


    • nono le simplet nono le simplet 8 juin 13:10

      @Eric F
      tout dépend de l’ampérage ... entre allumer une diode (qques volts) et faire fonctionner un radiateur de SDB (600 W) il y a le même rapport qu’entre un rasoir électrique et une formule E ...


  • Clocel Clocel 7 juin 09:53

    Hello, happy’s guinea-pigs !? smiley

    Mon pauvre Olivier, les mono-neurone sont prêts à tout pour récupérer leur vie de merde.

    Ça bougera, mais pas en France, nous, nous sommes l’épouvantail, le contre-modèle, nous sommes un peuple vaincu, colonisé...

    S’ils s’occupent de Fauci correctement, en remontant le dossier jusqu’aux années SIDA, on se marrer.


    • Clocel Clocel 7 juin 10:11

      @Clocel

      On va se marrer...


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 10:14

      @Clocel
      effectivement, si la piste Fauci continue d’être fouillée avec obstination, on devrait pouvoir se marrer sous peu. smiley
      sauf que les vaccinés, producteurs de variants, ainsi que l’a expliqué le prix Nobel Luc Montagnier, risquent de faire bientôt la grimace.
      ils ont pris des risques pour leur santé, et pourrait faire office d’épouvantail pour les non vaccinés.


    • Eric F Eric F 8 juin 09:22

      @olivier cabanel
      L’émergence de variants semble se produire dans des populations partiellement immunisées, où les variants passent au travers des mailles du filet (ce fut notamment le cas à Johannesburg et à Manaus), cette situation d’immunisation partielle se trouve dans les premiers jours suivant la vaccination ou encore avec des vaccins trop ciblés sur la souche initiale.


    • charlyposte charlyposte 8 juin 09:32

      @Eric F
      Ya plus qu’à attendre le variant oméga en se disant ouf une fois pour toutes.


    • Eric F Eric F 8 juin 09:54

      @charlyposte
      si ce satané virus continue sa sarabande, il y aura certainement de nouveaux variants surgissant notamment dans des population à immunisation partielle, espérons effectivement que ça s’arrêtera avant la fin de l’alphabet grec....


    • charlyposte charlyposte 8 juin 10:14

      @Eric F
      Sachant qu’il y a des milliers de variant possible et autant de lois liberticides... cherchons ensemble la faille qui tue !


  • Amanite phalloïde 7 juin 09:57

    La question ne se pose même pas, tout le monde DOIT être vacciné.
    Il faut une vaccination gratuite et obligatoire pour tous.
    Il n’existe pas d’autre issue à cette pandémie.


  • rhea 1481971 7 juin 10:01

    La dissémination de plutonium provoque des cancers du poumon, le Covid 19

    provoque des problèmes de respiration. Existe t’il un lien avec le plutonium ?


  • Bendidon Bendidon 7 juin 10:02

    Bonjour Olivier à peine arrivé et déjà des cacas nerveux preuve que ça fait mal là où ça pique

     smiley


  • Clocel Clocel 7 juin 10:09

    Petit rappel pour les amnésiques et les oublieux de circonstance qui ne s’encombre pas de l’Histoire.

    On a une dette morale vis à vis de ceux qui n’ont pas pu en bénéficier.

    Le code de Nuremberg.


  • Yann Esteveny 7 juin 10:11

    Message à tous,

    Le lien ci-dessous offre quelques dessins supplémentaires de 2020 sur ce thème de l’avenir des enfants dans la dictature sanitaire. Notre présent était largement prévisible mais lorsque une population autorise la censure et s’impose des œillères, le futur sera encore plus sombre.

    https://www.medias-presse.info/mosaique-de-dessins-sur-la-dictature-sanitaire/126187/

    Les articles que j’essaye de publier sur Agoravox sur le thème du Covid-19 sont censurés depuis plus d’une année.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 10:18

      @Yann Esteveny
      merci !
      j’avoue ne pas comprendre la censure dont vous faites l’objet ?
      et je sais de quoi je parle pour l’avoir subi quelques fois, notamment pour l’incendie de Notre Dame de Paris.
      tenez bon, et ne lâchez pas.


    • Yann Esteveny 7 juin 10:25

      Message à Monsieur olivier cabanel,

      Je vous remercie pour vos encouragements. Il serait bon que je fasse un article sur le thème de la censure même s’il ne sera publié !

      La fameuse « immunité collective » est un mensonge pour justifier l’imposition du vaccin à tous. Les enfants n’ont quasiment rien à craindre du Covid-19 mais payent les mensonges et la lâcheté de leurs ainés.

      Respectueusement


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 13:04

      @Yann Esteveny
      pas de problème... faites l’article que vous avez envie de faire, et tentez de ne pas tenir compte d’une censure éventuelle... finalement, celui qui a raison enrichit son karma, et l’autre se pénalise. smiley


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 juin 10:47

    Vacciner des enfants contre un risque qui ne les menace pas est un viol.


    • Amanite phalloïde 7 juin 10:54

      @Francis, agnotologue
       

      En fait, pénalement, un viol est une pénétration de nature sexuelle sans consentement, (par contrainte ou par surprise)
      Il faut vraiment être très dérangé pour assimiler la vaccination à un acte sexuel, vous devriez consulter un psy.

    • raymond 7 juin 11:07

      @Amanite phalloïde
      amors cela peut être qualifié d’empoisonnement.


    • zygzornifle zygzornifle 7 juin 11:26

      @Amanite phalloïde

       ça dépend ou l’on pique ....


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 juin 11:33

      @Amanite phalloïde
       
      Viol des consciences, viol de sépulture, viol de la loi, etc. etc.
       
       C’est vous qui devriez consulter, au moins un dictionnaire.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 11:53

      @Amanite phalloïde
      viol est bien le terme qu’il faut utiliser, car le viol n’a pas uniquement un caractère sexuel...il y a le viol des esprits, le viol des consciences, etc


    • TSS (...tologue) 7 juin 13:09

      @Amanite phalloïde
      Quand je vais aux champignons et que j’en vois une qui porte votre
      nom,je mets un coup de latte dedans... !!


    • charlyposte charlyposte 7 juin 14:51

      @TSS (...tologue)
      Vaut mieux les garder pour en faire des vaccins destiné à nos z’élites !


    • alinea alinea 7 juin 15:37

      @Francis, agnotologue
      Pour l’instant rien est obligatoire ; après on pourra toujours poursuivre les parents qui ont mené leurs enfants à l’abattoir.


    • xana 7 juin 19:30

      @raymond
      Et Amanite Phalloide peut être qualifié de complice d’empoisonnement.

      Et qu’il ne croie pas que son « anonymat » le protègera. On sera assez nombreux à témoigner à charge contre lui.
      J’espère que la peine de mort sera remise à l’ordre du jour.
      J’irai le voir guillotiner, je ferai le déplacement exprès...


    • Legestr glaz Legestr glaz 7 juin 19:53

      @Amanite phalloïde

      En fait, techniquement, un vaccin permet de faire produire des anticorps à l’organisme après introduction, par la vaccination, d’une partie « atténuée » du virus contre lequel on cherche à lutter.

      Il faudrait être très dérangé pour assimiler l’injection génique à un vaccin, vous devriez consulter. 

      Ce n’est pas un vaccin ! C’est une injection génique qui en est encore au stade de « l’expérimentation ». Pour preuve, ces injections ont reçu une autorisation de mise sur le marché « conditionnelle ». Vous savez ce que cela veut dire ? 


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 9 juin 11:26

      @Legestr glaz

      Salut, rien ne dit que si anticorps il y a il est en relation avec le machin atténué, la présence d’aluminium et autres saloperies peut elle aussi donner des anticorps
      voyons ce qu’en dit le journal ,de kill bill gates
      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/16/idee-recue-n-5-l-aluminium-contenu-dans-les-vaccins-peut-etre-dangereux-pour-la-sante_4998645_4355770.html


    • Legestr glaz Legestr glaz 9 juin 11:47

      @Géronimo howakhan

      Rien que de bonnes nouvelles en quelque sorte ! 


  • zygzornifle zygzornifle 7 juin 11:25

    Pauvres gosses, entre les curés pédophiles, les parents ivrogne, le racket a l’école, les plus grand qui leur bourre le pif a la récré maintenant on veut les vacciner, quelle époque sans pitié .... 


  • cevennevive cevennevive 7 juin 12:48

    Bonjour olivier,

    C’est ignoble ! Et « ils » veulent que nous fassions plus d’enfants !

    Quel bourrage de crâne, à la radio, à la télé ! Je n’en peux plus ! J’écoute de la musique à l’heure des infos...

    Et les gens que l’on rencontre, qui se vantent avec fierté d’être vaccinés et qui vous demandent si vous l’avez fait et si vous n’avez pas eu d’effets secondaires !

    Tant pis, je mens. Sinon, on me regarde avec suspicion et reculent !

    Heureusement, je vis dans une campagne peu peuplée.

    Olivier, merci pour cet article, mais réussiras-tu à convaincre ces moutons bêlants ?

    Un jour prochain, hélas, on ne pourra plus écrire de telles choses, et on viendra nous chercher entre deux gendarmes (vaccinés, bien sûr !)


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juin 12:59

      @cevennevive
      j’espère te rassurer en t’écrivant, suite à de nombreuses publications sur les réseaux sociaux, que la tendance est en train de s’inverser...ils sont de plus en plus nombreux a se défier de cette « vaccino-manie »...on en reparle.
      les moutons ne seront pas toujours dans le même camp.  smiley


Réagir