mercredi 5 août 2020 - par olivier cabanel

Ras le masque !

C’est une polémique qui dure, qui enfle et qui provoque ces derniers temps de l’exaspération, voire de la colère : porter un masque... ou pas ?

Est-il vraiment efficace pour protéger ? Est-il dangereux ?...

Entre ceux qui tremblent d’être touchés par le virus, et qui portent en permanence le masque, et ceux qui commencent à le trouver saumâtre, d’autant que de nombreux scientifiques affirment qu’il n’est non seulement pas très efficace, mais surtout qu’il pourrait être dangereux, les opinions sur le sujet divergent.

J’évoquais des rapports scientifiques sur la question dans un article récent.

J’y rappelais que le masque mal utilisé, soit dans la plupart des cas, il ne servait quasi à rien, car des gestes anodins ruinaient son efficacité, déjà discutable.

La revue « 60 millions de consommateurs » décrypte le tout dans cet article.

Mal ajusté, ou si on le touche, s’il devient humide (par la respiration), si on le porte plus de 4 heures, s’il ne couvre pas totalement le nez ou la bouche... autant de situations qui bloquent son efficacité, déjà limitée.

Quant aux masques « faits maison », « ils ne représentent en aucun cas des protections filtrantes suffisamment fiable », si l’on en croit la SF2H (Société Française d’Hygiène Hospitalière) ajoutant « il n’existe pas de preuves scientifiques de l’efficacité des masques en tissus ». lien

Sans oublier le CO² relâché et aspiré à nouveau par le porteur du masque... ce qui n’est évidemment pas bon pour la santé. lien

Pas étonnant dès lors que certains soient allés jusqu’à manifester dans la rue, sans masque évidemment, et à Berlin, ils étaient 20 000 à le contester. lien

Manifestation d’autant plus significative que nos voisins germaniques sont généralement considérés comme très à cheval sur le règlement.

Mais cette manif berlinoise n’est pas une première... déjà nos voisins outre-Manche ont marché contre le masque, tout comme aux USAlien

Leur mot d’ordre est clair : « je ne serai pas masqué, testé, suivi, ou empoisonné » pouvait-on lire sur une pancarte. lien

Les anti-masques se sont fait connaître aussi à Québec, en défilant sans masque, devant le Parlement. lien

D’autres, moins radicaux, font part de leur incompréhension, lorsqu’une municipalité place une rue en zone « avec masque », alors que la rue voisine permet de n’en pas mettre, et du coup, ils se font un itinéraire des rues « sans masque »...

Quant au choix des préfets, ou des maires, qui décident l’obligation du masque en plein air, on tente en vain de comprendre leurs arguments.

Il faut reconnaître qu’une certaine incohérence s’est invitée dans le débat, si l’on veut bien se souvenir que le ministre de la Santé avait tout d’abord recommandé le port du masque en extérieur, tout en affirmant que le risque d’une seconde vague était pour l’instant inexistant (lien)... c’était le 29 juillet... mais deux jours après, il annonçait autoriser les préfets à prendre des arrêtés rendant obligatoire le port du masque. lien

Ces incohérences, ces contradictions, voire ces mensonges se retrouvent au plus haut sommet de l’état, si on veut bien se souvenir que Macron avait affirmé le 18 mai que « nous n’avions jamais été en rupture de masques »... admettant du bout des lèvres « qu’il y avait eu des manques ». lien

On pourrait aussi s’interroger sur les pratiques adoptées par nos dirigeants, car s’il est vrai qu’ils aiment arborer de jolis masques lorsqu’ils « rencontrent le peuple », il est vrai aussi qu’en privé, il n’est pas rare de les voir discuter sans le moindre masque, et sans appliquer la fameuse « distanciation sociale » dont ils nous abreuvent en continu.

Cette photo, prise fin juillet 2020, montre bien le peu de cas que les membres du gouvernement font des mesures qu’ils ont eux-mêmes décidé.

Et quid de la distanciation du nouveau gouvernement dont on cherche en vain les masques ?

Quant à ceux qui portent le masque quasi en continu, ils s’énervent contre ceux qui « se croient invincibles » au virus, et ne s’interrogent pas un seul instant sur l’opportunité de mettre un masque.

Mais quelques-uns vont plus loin.

Il s’agit par exemple du Dr Nicole Delépine, laquelle a publié le 31 juillet 2020, dans les colonnes de « FranceSoir » une tribune très documentée qui mérite le détour.

Publicité

Elle affirme que l’épidémie est terminée, s’appuyant sur ce graphique officiel.

Extraits : « en mars 2020, nous sommes entrés dans un monde délirant, gouverné par la peur et les mensonges de nos autorités qui font actuellement tout pour prolonger la panique sans justifications médicales réelles »

Elle pose la question qui dérange : « pourquoi les données rassurantes dont on dispose aujourd’hui ne font-elles pas les gros titres ?

A quoi rime cette volonté d’imposer le masque alors que la maladie a quitté le pays, de faire croire aux petits enfants qu’ils ne doivent pas embrasser leurs grands-parents pour les protéger, de rappeler que les restrictions pourraient être réimposées très bientôt sinon à entretenir la panique et s’assurer de la soumission de la population ? ».

« Les citoyens qui mettent en doute l’intérêt médical actuel du masque, des tests et du traçage sont qualifiés d’irresponsables qui menaceraient la santé publique et favoriseraient une deuxième vague ». lien

Elle s’interroge aussi sur la qualité des membres du « comité scientifique », rappelant « qu’il est trop lié aux entreprises du médicament », et affirme : « cette manière d’autoriser un groupe d’experts non élus, peu compétents en médecine clinique et dont les membres ont été recrutés en fonction de critères opaques (...) ce qui témoigne d’une méconnaissance et d’un mépris des institutions démocratiques pour le moins ahurissants qui fait douter une fois encore de la capacité des médias à nourrir le débat démocratique ». lien

La généticienne Alexandra Henrion-Claude exprime dans cette vidéo et sans langue de bois ce qu’elle pense de cette pandémie : « que faut-il penser de la vaccination expérimentée de plus en plus aux 4 coins du globe ?

Les conflits d’intérêt ont-ils ôté la liberté de la science ? » évoquant aussi « la langue de bois des pseudos spécialistes du comité scientifique ».

Quant à Benoit Deshayes, journaliste co-responsable de « l’Internaute.com », il fait le constat : « le 6 mai 2020, les personnes âgées dépendantes résident en Ehpad, représentaient la moitié des morts attribué à l’épidémie en France ».

Ce qui fait dire au Dr Jean-Paul Zerbib : « il y a fort à parier que lorsque l’épidémie sera derrière nous, on se rendra compte que la plupart des personnes décédées sont mortes en Ehpad ». lien

Mais il est impossible de quitter le sujet sans refaire un détour rapide sur la fameuse chloroquine, en proposant le témoignage du Dr Stella Immanuel, de l’hôpital de Houston, (Texas).

Après avoir exercé d’abord au Nigéria, utilisant régulièrement la chloroquine, elle affirme : « nous avons soigné avec l’hydroxy-chloroquine, mais aussi le zinc, et l’azithromycine, plus de 350 patients atteints du covid, certains étaient diabétiques, asthmatiques, d’autres assez âgés (87 ans pour le plus âgé) et pas un seul n’a été perdu ».

Elle ajoute que tous les soignants de son hôpital sont sous chloroquine à titre préventif, et qu’aucun ne porte de masque  : personne n’est tombé malade pour autant, et clairement elle met un doute sérieux sur les études qui critiquent l’efficacité de la chloroquine dans le traitement du coronavirus. Version courte

On pourrait aussi s’interroger sur la censure qui a frappé cette vidéo, que l’on retrouve heureusement sur viméo. lien

Tout cela est très bien expliqué dans cette vidéo parodique.

Laissons la conclusion au Professeur Jean-François Toussaint, lequel comprend les doutes des « révoltés du masque », qui sont porteurs de bon sens, loin d’être des « complotistes abrutis ». lien

Résumons...

Une épidémie terminée... dont on masque la réalité...

Un bilan de morts manipulé...

Des masques sans intérêt... voire dangereux...

Une volonté de prolonger la panique sans justifications médicales réelles...

Comme dit mon vieil ami africain : « si un animal vous dit qu’il peut parler, il ment probablement ».

Le dessin illustrant l’article est de Glez

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Publicité

bas les masques

Un gouvernement de cancres

Fin de partie pour Macron

Un clou chasse l’autre

Delevoye ne voit pas bien

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion



181 réactions


  • eddofr eddofr 5 août 2020 18:21

    Moi je mets le masque (enfin LES masques, parce qu’au bout de 10 minutes je ne supporte pas l’odeur et l’humidité, je change pour un neuf), là où je pourrais potentiellement contaminer les autres les rarissimes fois où je me hasarde dans de tels endroits, même si je me sais forcément négatif (je suis mysophobe et haptophobe), plus par respect pour leur phobie du méchant Covid que par réelle prophylaxie.

    D’ailleurs j’aimerais bien qu’en retour il respectent un peu les miennes de phobies et arrêtent d’uriner contre le murs, de jeter n’importe quoi n’importe où, de cracher, de poser leurs mains dégueulasses partout, de me coller, de me bousculer, de me toucher, d’éternuer « à l’air libre », de mettre leurs putains de doigts dans mon assiette (les serveurs), ...

    Par contre, ce qui me défrise franchement, c’est l’obligation sous peine d’amende.

    On nous prends vraiment définitivement pour des cons (peut-être à raison pour certains).

    Je me considère comme un individu relativement raisonnable malgré mes légers désagrément mentaux et j’aimerai qu’on m’accorde le bénéfice du doute. Si je ne mets pas le masque, quand je n’en mets pas, j’ai certainement une bonne raison ... comme quand je le mets.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 août 2020 19:20

      @eddofr
      je comprend tout à fait votre position...
      n’oubliez quand même pas que de nombreux scientifiques continuent de dire :

      1. le « comité scientifique » est inféodé a big pharma...dénonçant des conflits d’intérêt
      2. les masques grand public ne filtrent quasiment rien
      3. à la limite ils peuvent être utilement portés par une personne atteinte du coronavirus...ils peuvent freiner la propagation
      4. il n’y aura jamais de vaccin anti coronavirus
      5. et les masques font respirer à celui qui le porte le gaz carbonique dont il tente de se débarrasser....merci de votre commentaire.

  • BA 5 août 2020 18:48

    Vaccin contre le COVID-19 : lisez l’article ci-dessous. Cet article, c’est de la propagande gouvernementale pour rassurer les consommateurs. « Ne vous inquiétez pas. La recherche avance. Ne vous inquiétez pas. Il va bientôt y avoir un vaccin contre le COVID-19. Et patati, et patata. »


    Durant les années 1984 - 1985 - 1986 - 1987, j’ai entendu la même propagande gouvernementale pour le soi-disant « vaccin contre le sida » que les scientifiques allaient bientôt découvrir ! J’éclate de rire ! Après 37 ans de sida et après 32 millions de morts du sida, il n’y a toujours pas de vaccin contre le sida. Et il n’y en aura jamais.


    De la même façon, il n’y aura jamais de vaccin contre le COVID-19.


    Alors arrêtons de nous prendre la tête avec un vaccin contre le COVID-19 qui n’existera jamais.


    https://www.ameli.fr/moselle/assure/actualites/vaccin-contre-le-covid-19-une-enquete-en-ligne-pour-connaitre-les-intentions-de-la-population ?



    • olivier cabanel olivier cabanel 5 août 2020 19:14

      @BA
      pas mieux... merci
       smiley


    • Francis JL 8 août 2020 11:43

      @olivier cabanel
       
       c’était il y a à peine dix ans :
      Luc Montagnier déclare qu’il ne se fera pas vacciner contre le virus de la grippe A H1N1
       
       « Interrogé sur la dangerosité du virus H1N1, le PR. Montagnier a déclaré que le virus H1N1 n’était pas encore aussi mortel que celui de la grippe espagnole ou que celui de la grippe aviaire (Combien de victimes humaines recensées à ce jour ????), mais que ce nouveau virus était très contagieux bien qu’il ne provoque que des grippes bénignes qui toutefois se révélaient graves dans certains pays en particulier tels que les USA, le Canada ou la Grande-Bretagne.

       
      A la question sur l’origine de cette disparité géographique, le Pr. Montagnier explique cette originalité soit à cause de la pollution chimique rencontrée dans ces pays, soit à cause d’une alimentation pauvre en anti-oxydants des populations de ces pays.
       
      Puis le journaliste demande au Pr. Montagnier s’il à l’intention de se faire vacciner, le lauréat du Prix Nobel répond : « Je n’ai aucune raison de le faire, je suis vieux, d’ailleurs, je n’appartiens à aucun des groupes considérés comme population à risque. Et puis les anciens ont un sorte de mémoire immunitaire qui les protège contre ces types de virus »
       
      Puis s’ensuit un certain nombre de questions sue le virus HIV et la situation actuelle du sida.
       
      A la question « où en est la recherche du le vaccin contre le sida ? » le Pr Montagnier répond que les essais n’ont pas apporté de grands résultats et qu’il préconisait de rechercher plutôt une molécule en mesure d’éliminer totalement l’infection et capable de stimuler la réponse immunitaire des patients que de tenter d’identifier les formes de virus qui résistent aux thérapies.
       
      En conclusion, le journaliste demande :
      Récemment, certains ont déclaré que l’humanité du troisième millénaire devra se battre contre des virus toujours plus féroces. Partagez vous ces sombres prévisions ?
       
      ’’ Je crois que nous ne débarrasserons jamais des virus, parce que l’être humain continue à créer les conditions nécessaires à l’apparition de nouvelles épidémies. Regardez ce qui se passe au sud de la planète où la démographie échappe quasiment à tout contrôle et où des mégalopoles se développent en englobant d’immenses poches de pauvreté. Regardons l’Afrique : comment sera-t-il possible d’améliorer l’économie globale de ce continent, donc des conditions sanitaires, s’il est vrai qu’en 2050 on comptera 2 milliard d’habitants ? Voyez les perspectives d’un virus dont l’objectif est de se multiplier le plus rapidement possible. Si nous lui offrons les conditions pour le faire, il continuera à en profiter.’’
       
      Cette interview est riche de sous-entendus que chacun interprètera selon ses sensibilités sur la question. Toutefois, il est certain que la guerre contre les virus est loin d’être gagnée.
       
      Vacciner devient aussi dérisoire que de vouloir réaliser un rempart comparable à la muraille de Chine.
       
      Vacciner toujours transforme l’être humain en champs de bataille dévasté et meurtris par le conflit inégal entre la science actuelle et les germes. Dans ce combat les germes auront toujours un tour d’avance sur la science.
       
      L’article se conclut sur cette phrase : "Vacciner encore et la victime assurée de ce combat sera celui qui aura accepté de s’offrir en sacrifice sur le champ de bataille "
       
       Aujourd’hui je peux ajouter : les victimes collatérales seront ceux qui seront victimes de la répression qui sera organisée à l’encontre des résistants.
       
       De sorte que l’humanité entière sera victime de la folie de ces discours aussi anxiogènes que fallacieux répandus ad nauseam sur la planète entière et qui masquent la nécessité vitale de s’unir contre les pollutions et la malnutrition.

    • Captain Marlo Captain Marlo 9 août 2020 19:45

      @JL

      Les Français se font de moins en moins vacciner.
      Quelle groooosse malheur pour les actionnaires de BigPharma !


  • Copain 5 août 2020 20:58

    Imagine une pandémie, qu’est ce que ça veut dire une pandémie ? grosso merdo chacun de nous perd un être cher, c’est à dire que ça pousserait la population au renversement du régime. Parce que tu redeviens humain, 100% terre à terre. Je n’ai nul besoin de porter un masque car ce n’est pas une pandémie, car ils tiennent à leurs vies. Pseudo corona-grippette


  • Copain 5 août 2020 21:10

    La corona-grippette est un produit, va te foutre avec ton vaccin et tu touches pas à mes gosses, et je t’interdis le dépistage avec un coton tige qui mesure 30 centimètres de long, pourquoi me l’enfoncer dans le cerveau, j’te donne un échantillon de ma pisse, de mon sang ou de mon crachat dans ta gueule, du sperme tu veux


    • Copain 5 août 2020 21:19

      @Copain
      En diminuant l’économie mondiale au plaisir des écolos attardés, c’est 10 000 enfants qui mourront de malnutrition chaque jour. Effet domino


    • Copain 5 août 2020 21:22

      @Copain
      « L’échec spectaculaire du socialisme n’a pas été, comme beaucoup semblent le croire, une conséquence du fait que les gens sont égoïstes et mettent leurs propres intérêts avant les intérêts de la sociétéIl a été une conséquence du fait que personne n’est omniscient. » Thomas Sowell


  • lucidus lucidus 6 août 2020 05:20

    J’adore être d’accord avec Olivier Cabanel et cette fois ci, c’est à 100% !
    Belle synthèse intelligente... Merci !


  • olivier cabanel olivier cabanel 6 août 2020 10:35

    @ tous

    la distanciation selon macron

    le masque selon macron

    belle leçon...


  • Le421 Le421 6 août 2020 15:34

    Bof...

    J’ai trois ou quatre vieux masques un peu pourris que je mets et remets à chaque fois qu’on me le demande, sans sourciller...

    Aucun contrôle à ce sujet.

    Je ris sous cape autant qu’intérieurement.

    Cette histoire est bidon, autant que les gens qui l’ont soi-disant gérée.

    Et je ne vais dans aucun lieu où le masque est nécessaire, si cela ne m’est pas strictement indispensable.

    Et je réalise de belles économies pour les jours difficiles à venir...

    Car ça va arriver, faites-moi confiance.

    Et les masques ne protègeront pas des cartouches de douze ou des battes de base-ball !!


    • olivier cabanel olivier cabanel 6 août 2020 17:19

      @Le421
      pareil...


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 août 2020 19:51

      @Le421
      Cette histoire est bidon, autant que les gens qui l’ont soi-disant gérée.

      Détrompez-vous, il y a plein de gens qui paniquent, et qui ne vivent plus comme avant. Ils refusent les invitations, font faire leur courses par d’autres, ou se font livrer à domicile, ils ont peur de sortir dans la rue, de voyager, même dans leur département etc
      .
      Si le matraquage, à l’image de la publicité, ne fonctionnait pas, il n’y aurait plus de pub depuis longtemps !


  • Clocel Clocel 6 août 2020 16:08

    Bill Gates La mafia ultime.


  • olivier cabanel olivier cabanel 6 août 2020 17:25

    @ tous

    un peu de détente ?

    faites vous plaisir... smiley


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 août 2020 18:50

    Le covid, c’est pluton qui nous nargue. Pluton (ou Hadès) dans la mythologie sortait toujours masqué , il n’aime pas être vu. Pluton était bien en action au moment de l’arrivée du Covid. La mascarade funèbre du concombre masqué... Il veut cacher à l’humanité ce qui ne peut être accepté par le commun des mortels (si je puis) dire. C’est au point que les astronomes ont tenté de déclasser la planète maléfique : cachez ce sein que je ne saurait voir. Ne pense-t-on pas que les personnes qui portent un masque ou une barbe ont quelque chose à cacher. L mascarades du carnaval de Venise sont une sorte de rompe la mort après les rigueurs de l’hiver,.E c que l’humain veut avant tou cacher aux autre, c’es leur trouille de la mort. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 août 2020 18:53

     Les mascarades du carnaval de Venise sont une sorte de trompe la mort après les rigueurs de l’hiver,.Et ce que l’humain veut avant tout cacher aux autres, c’est leur trouille de la mort. Bas les masques. 


  • olivier cabanel olivier cabanel 6 août 2020 19:06

    @ tous

    manif anti-masque à Londres

    le masque est une muselière...

    tout est dit.


  • ZXSpect ZXSpect 6 août 2020 19:12

    .

    Lorsque je me rends à la supérette, au point-presse ou à la pharmacie de mon patelin, je suis accueilli par des commerçants qui portent le masque toute la journée pour respecter les règles qui leur permettent de rester ouvert pour nous, mais aussi pour se protéger et protéger leurs clients… alors, par respect pour leur effort et inconfort, mon masque est tout à fait supportable quelques dizaines de minutes.

    .

    J’y croise une majorité d’autres clients masqués qui s’y astreignent pour les mêmes raisons, alors, par respect pour leur effort et inconfort, mon masque est tout à fait supportable quelques dizaines de minutes.

    .

    tout est dit ?!


    • Clouz0- Clouz0- 6 août 2020 19:49

      @ZXSpect

      tout est dit ?!

      Oui, en toute logique il n’y aurait rien d’autre à dire et il n’aurait pas du se dire grand chose d’autre.
      Cet article (et les autres), qui n’a aucun intérêt, qui n’avance à rien, n’aurait pas du être pensé, ni écrit, ni publié... ni commenté.

      Au pays d’Avox c’est tout le contraire, moins cela a d’importance et plus on gonfle le ballon. Plus il devrait y avoir consensus (oh le gros mot !) plus on s’y écharpe pour le plaisir. 
      ...
      Je cherche une chute rigolote, mais non, le constat plombe.


  • olivier cabanel olivier cabanel 6 août 2020 21:30

    @ tous

    pour la Suède, l’épidémie est finie...


    • pemile pemile 6 août 2020 21:55

      @olivier cabanel « @ tous pour la Suède, l’épidémie est finie... »

      L’article parle de succès de la Suède !!??

      Une petite comparaison avec le Danemark, la Norvège ou l’Allemagne ?


    • pemile pemile 6 août 2020 22:02

      @olivier cabanel

      Et pour le nombre de nouvelles contaminations par jour comparé aux voisins c’est pas mieux :


    • Legestr glaz Legestr glaz 6 août 2020 23:05

      @pemile

      Comme pour les piqures de moustiques, tout le monde finit en réanimation ! 

      Qui dit « nouvelles contaminations » ne dit pas « malades », ne dit pas « hospitalisations », ne dit pas « réanimation » ne dit pas « décès » !

      De la propagande pur jus pour instaurer un état d’urgence sanitaire, distiller la peur à des fins politiques et économiques. 

      Halte au gouvernement par la peur, halte aux informations détournées de leur sens premier. 


    • pemile pemile 6 août 2020 23:25

      @Legestr glaz "Qui dit « nouvelles contaminations » ne dit pas « malades », ne dit pas « hospitalisations », ne dit pas « réanimation » ne dit pas « décès » !"

      Ai-je dit cela ? Non. Cela contredit par contre à 100% votre discours du virus est mort, l’épidémie est finie.


    • nono le simplet nono le simplet 7 août 2020 07:56

      @olivier cabanel
      mon cher Olivier,
       la réalité est toute autre que ce qui est décrit dans le blog que tu donnes en lien ...
      d’abord il date du 25 juillet ... depuis cette date (un samedi) il y a eu 79 morts en Suède soit une moyenne de 7 par jour ... comparé à la France, 6.5 fois plus peuplée, ça ferait 43 morts par jour chez nous et avec ces chiffres je ne crois pas que quiconque dirait que l’épidémie est finie en France ...
      la réalité est que la mortalité en Suède après avoir dépassé la France se rapproche rapidement de l’Espagne ... et tout ça pour quelques points de PIB ... dramatique !
      de plus, d’après les registres de décès suédois, le nombre de morts dus au CoV-2 pourrait (j’insiste sur « pourrait ») être supérieur de 900 morts environ ...
      et comme le dit pemile, si on compare avec le Danemark, par exemple, la mortalité y est 4 fois moins forte et la chute du PIB identique
      NON, l’exemple suédois est un échec dramatique et c’est loin d’être fini ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 août 2020 08:53

      @nono le simplet
      merci de ces précisions...
      de toutes façons, pour faire le point précis de qu’on fait les uns et les autres, il faudra attendre encore quelques mois...
      à+


    • nono le simplet nono le simplet 7 août 2020 09:37

      @olivier cabanel
      il faudra attendre encore quelques mois...

      j’espère que tu ne fais pas allusion à cette théorie qui dit que la mortalité va baisser dans les mois qui viennent et que les morts sont simplement partis quelques mois plutôt que prévu ... ou au moins, si c’est ce dont tu parles, cela ne te satisfasse pas ... je pense à ces milliers de morts dans les EPHAD ou les ESMS partis sans revoir leurs proches et sans que ceux ci puissent leur rendre un dernier hommage ... je ne partage pas ce cynisme absolu et je ne le partagerai jamais ...


  • olivier cabanel olivier cabanel 7 août 2020 06:52

    @ tous

    un médecin lance une alerte ! ici


  • olivier cabanel olivier cabanel 7 août 2020 10:25

    @ tous

    la Finlande vient de déclarer la fin de l’épidémie (3 aout)


    • Francis JL 7 août 2020 19:23

      @olivier cabanel
       
      ’la Finlande vient de déclarer la fin de l’épidémie’’
       
      Nono va en faire une maladie. Je crois qu’il a se déclarer malade du covid, pour faire durer : il a le sens du sacrifice !


    • pemile pemile 10 août 2020 15:16

      @Shawford "Lol, je te balance le cliché uniquement en fonction de notre échange précédant et pour introduire le 2 ème paragraphe de mon commentaire"

      Ton obsession et tes galères avec un fufu que seul toi connais ?


    • Wald 10 août 2020 15:45

      @pemile

      Non, je connais fufu aussi, mais crois moi, on ne perd rien à ne pas le connaitre. smiley


    • Wald 10 août 2020 15:51

      @Shawford

      Est-ce que tu penses que fufu/candyman apparait si tu prononces 5 fois son nom en te regardant dans un miroir ? smiley smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=P6-UVpZpBYQ


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») myrrhe-lit-on 10 août 2020 16:02

      @Shawford

      c’ est vrai qu’ il est tomber bien bas en essayant de jouer avec pemile et nono 
      t’ inquiete pas c’ est juste un passage a vide smiley


    • pemile pemile 10 août 2020 16:13

      @myrrhe-lit-on « c’ est vrai qu’ il est tomber bien bas en essayant de jouer avec pemile et nono  »

      Le Huysmans ? Je confirme smiley


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») myrrhe-lit-on 10 août 2020 16:20

      @pemile

      A une lettre pret tu y est presque , tu vas surtout la CON-fermer


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») myrrhe-lit-on 10 août 2020 16:25

      @nono  pemile 

      Faut quand même être un peut con pour compter sur l’ Insee pour te fournir des argument que tu n’ as pas sur les stats de philipe .

      Le corolaire est simple , si tu n’ as pas de preuve , tu démontre seulement que tu est un crétin « pénible » 

      Monsieur le juge , il va te demander de sourcer tes preuves , mais lui en as l’ autorité ...

      Et la tu pourra pas dire que c’ est le chien qui as bouffé ton argumentaire comme a l’ ecole primaire .

      Bonne bourre pemile 


    • arthes arthes 10 août 2020 23:20

      @Shawford

      Non, ce n est pas moi qui le porte, je suis seule en cuisine...Et mon boss n est pas idiot, il fait le distingo..Lui et le staff du service , en revanche,le portent, et ils en bavent, a tous les sens du terme.

      Mais j ai vu hier, allant chercher une pizza un mome de 18 ans dans un local minuscule, pas ergonomique, a la plonge, seul, avec le masque, une chaleur de dingue, et avec ce chiffon, lui, dégoulinant de sueur, ça m a fait pitié ...

      PS : Pas que j ai envie de revenir la dessus, mais ....Amusant
      Vu que Nono t as confondu avec Furtif, en fin de compte ce sera toi qui l aura « mené » , j ose pas dire tenter de manipuler,hum, à l insue de Ton propre gré. ?..lol, t es plus fort que tu le penses !!!

      Et ensuite : s il est assez con par vanité, c est pas du fait de quiconque s en sert.
      That s avox life


  • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2020 13:20

    @ tous

    un citoyen éclairé a expliqué à une brigade de gendarme pourquoi il ne mettait pas de masque... ajoutant qu’il allait porter plainte contre le commerçant qui ne voulait pas le servir. les textes de loi sont pourtant clairs...la loi interdit de cacher son visage dans un lieu public... et même si un décret décide le contraire, c’est la loi qui impose la réalité... une vidéo circule sur les réseaux sociaux, elle vaut son pesant de bananes. smiley si vous ne la trouvez pas, je vous la poste


    • Legestr glaz Legestr glaz 10 août 2020 13:35

      @olivier cabanel

      C’est une proposition que je retiens. J’ai hâte de voir ça. Par avance merci.


    • Legestr glaz Legestr glaz 10 août 2020 19:27

      @francis29

      Si une affaire telle celle là est conduite devant les tribunaux, la décision appartiendra au juge. Tout dépendra de sa personnalité et/ou de sa carrière à venir. 
      Il appartiendra au juge de lever l’imprécision de la loi : raisons de santé ou raisons de santé publique ? Le point de vue se défend mais rien n’est certain. Aucun juriste ne peut trancher cette affaire. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2020 08:35

      @francis29

      Frédéric Tahar, un citoyen français a mis en difficulté trois pandores, lesquels voulaient le verbaliser pour avoir refusé de mettre le fameux masque.

      Il leur a fait valoir que la loi primait sur le décret : en effet la loi (2010- 1192) interdit la dissimulation du visage dans l’espace public, alors que le décret veut imposer le contraire.

      Or cette loi peut provoquer des peines d’emprisonnement et des amendes de 60 000 €. lien

      Il rappelle aux gendarmes une notion essentielle juridictionnelle basée sur la pyramide des normes : « un décret n’abroge pas une loi : la loi stipule que je n’ai pas le droit de dissimuler mon visage dans les lieux publics...et si vous me demandez de mettre un masque, vous me poussez à l’illégalité ». a-t-il déclaré à des policiers médusés, et mis en échec. lien


  • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2020 08:32

    @ tous

    dans la série « savoir raison garder », je m’interroge... depuis le début du mois d’août 8 morts dus au coronavirus...alors que 110 français sont morts d’un accident de voiture pour la même période... on devrait interdire les voitures, non ?  smiley


    • nono le simplet nono le simplet 11 août 2020 08:41

      @olivier cabanel
      8 morts dus au coronavirus
      68 morts et 33 nouveaux en réa ... il faut donc être prudent sur la route comme dans la distanciation physique smiley


    • pemile pemile 11 août 2020 10:24

      @olivier cabanel « on devrait interdire les voitures, non ?  »

      Euh, pour les voitures il y a eu aussi pas mal de résistance lorsque la ceinture de sécurité a été imposée, non ?


    • nono le simplet nono le simplet 11 août 2020 10:28

      @pemile
      petit PS chantier démolition remis de 24h


    • pemile pemile 11 août 2020 10:45

      @nono le simplet « chantier démolition remis de 24h  »

      Et hier, les 4m3 de la toupie ça a été très vite, dalle à étaler ou mur banché ?


    • nono le simplet nono le simplet 11 août 2020 10:56

      @pemile
      une dalle ... 1h tranquille ... nettoyage compris et une bière ...


Réagir