lundi 6 février 2023 - par Décoder l’éco

VACCINATION ET FÉCONDITÉ Où sont les bébés ?

 

L’Europe a un problème de fertilité. La cohérence des données est stupéfiante. Partout où nous disposons de données sur les naissances mois par mois, il manque de nombreux bébés depuis le début de l’année 2022. Tout se passe comme si les femmes avaient été rendues malades à partir de la moitié de l’année 2021, bloquant leur fertilité de manière suffisamment massive pour se répercuter dans les statistiques de naissances. Heureusement qu’il a suffisamment été répété que la vaccination est sûre et efficace, sinon il ne fait aucun doute que des journalistes ou instituts auraient fini par se poser des questions, voire même, étudier un peu les données disponibles. Mais puisque la vaccination est sûre et efficace, nous pouvons sans risque étudier les données à notre disposition.

Si on se place dans un exemple complètement fictif, où de nombreuses femmes se feraient injecter une substance nocive, on devrait observer plusieurs phénomènes. Tout d’abord il y aurait de fortes chances d’observer un pic de naissances au moment de l’injection des femmes enceintes à partir de leur 3e trimestre. Le fait d’être malade peut engendrer des accouchements prématurés. La prématurité est une des premières causes de mortalité infantile. Il n’existe pas de statistiques en ligne sur la prématurité. En revanche, l'étude de la mortalité infantile peut donner des indices permettant de savoir si quelque chose d’anormal se passe au moment de l’accouchement. Une fois passé ce pic de naissances, on s’attend à un effondrement de la natalité. Les femmes malades perdent leur fécondité. Cette perte de fécondité est visible par le dérèglement des menstruations. Il peut s’agir d’une perte totale ou partielle des règles, ou inversement d’une surabondance des pertes de sang. Une fois cela en tête, il convient d’étudier ce qui se passe au sein des pays permettant l’accès aux données.

PNG

 

Lien vers la vidéo : https://youtu.be/UDHRFyUY12k

 

Effondrement des naissances en France

L’Insee diffuse au fur et à mesure de l’arrivée des données, le nombre de naissances par mois en France. Le nombre de naissances baisse régulièrement depuis une dizaine d’années en France. Notre population vieillissante additionnée à la fin de la politique nataliste donnent un résultat visible : de moins en moins de petits Français naissent. Sur l’année, les naissances suivent un cycle saisonnier : Le nombre de naissances est assez bas autour de mars-avril, remonte à l’approche de l’été et présente un maximum en juillet ou en septembre selon les années.

L’année 2020 a présenté dès le mois de janvier, un nombre de naissances très faible par rapport aux années précédentes. Les évolutions saisonnières ressemblent à la norme habituelle, en plus faible, mais décrochent en fin d’année. On reconnaît, à ce moment, les conséquences de la période de stress et de confinement ayant eu lieu 8 à 9 mois plus tôt. En 2021, les naissances ne remontent qu’à partir du mois de mars, pour dépasser le nombre de naissances des années précédentes. C’est un indice sur le fait qu’un certain nombre de Français a reporté son projet de concevoir des enfants du mois de mars 2020, vers le mois de juin 2020. Ainsi, 9 mois plus tard, les mois de mars et d’avril sont particulièrement hauts. La courbe est déformée par rapport à l’habitude, car on voit nettement le nombre de naissances baisser en mai. C’est un signe de plus que le fort nombre de naissances de mars et d’avril étaient des rattrapages de janvier-février dû au report de grossesse lié au confinement. Le nombre de naissances augmente pendant les périodes de vaccination des femmes enceintes, en juin et juillet, mais cette évolution se confond avec la saisonnalité habituelle. Il est donc impossible de conclure à ce stade. La natalité semble se maintenir en France sur toute l’année 2021.Le mois de janvier 2022 est, en revanche, un record de sous-natalité. On se pose alors la question de l’impact qu’à pu avoir la campagne de vaccination de juillet 2021 sur les femmes étant dans leur premier trimestre de grossesse. Le nombre de naissances remonte toutefois légèrement en février pour revenir dans les standards des dernières années. A partir de mars, nous arrivons à une distance de 8 mois par rapport à la première campagne de vaccination massive de juillet 2021. On observe la natalité s’effondrer et rejoindre l’année 2020, record de sous-natalité. Plus étonnant, la courbe ne ressemble à aucune autre en septembre et octobre 2022. La chute observée ne s’est jamais produite auparavant. Nous sommes ici autour de 8 à 9 mois après la campagne pour la 3e dose de vaccination. Ces données semblent étonnamment claires, mais il convient de vérifier à quel point la France est particulière.

 

 

Le constat se vérifie dans les autres pays européens

L’institut de statistiques du Danemark fournit les bases de naissances mensuelles. Nous pouvons donc vérifier ses évolutions. Le nombre de naissances y est très stable depuis 2016. Cela nous permet de calculer la moyenne mensuelle (en violet) et les intervalles de confiance (en rouge) calculés sur la période 2016-2019. Il saute aux yeux que le nombre de naissances s’est effondré à partir d’avril 2022, soit 8 à 9 mois après la grande campagne de vaccination de juillet-août 2021.

L’institut Allemand nous fournit le même type de données. Comme au Danemark, le nombre de naissances était très stable depuis 2016 et il s’effondre en 2022. La chute a démarré dès février. Si on relie ce moment à juillet 2021, cela revient à dire que les naissances qui manquent concernent les femmes qui étaient dans leur premier trimestre de grossesse à ce moment-là, ou qui n’étaient pas encore enceintes.

L’institut des Pays-Bas offre une interface très complète pour télécharger et analyser les données. On observe un rebond de natalité en 2021, suivi par une baisse en 2022. En revanche, contrairement aux autres pays, la natalité semble se maintenir au niveau de la moyenne ou très légèrement en dessous.

Une autre donnée de l’institut nous permet de comprendre cette différence par rapport aux autres pays : les Pays-Bas accueillent énormément d’immigrés depuis le début de l’année 2022. Si on fait l’hypothèse que, parmi la population qui arrive, il y a environ une moitié de femmes, et que ces immigrés, comme partout, sont majoritairement jeunes, on explique facilement le maintien de la natalité. Seule une enquête nous permettrait de savoir si c’est la fécondité des Hollandaises qui reste constante, ou si ce sont plutôt les femmes immigrées qui viennent combler un manque.

L'institut Suisse propose également les données des naissances mensuelles de 1970 à 2021, ainsi que les données provisoires de 2022. On observe que l’année 2022 est exceptionnellement basse en nombre de naissances. Puisque, comme en France, la fin de l’année 2020 était très basse, on peut supposer que le fort nombre de naissances en 2021 est une sorte de “rattrapage” qui peut avoir un impact sur un plus faible nombre de naissances début 2022, mais cela ne peut pas expliquer toute l’année. Les jeunes femmes Suisses ont démarré leur campagne vaccinale plus tôt qu’ailleurs en Europe, à partir du mois de juin. Comme pour l’Allemagne, se pose la question de ce qui est arrivé aux femmes dans leur premier trimestre de grossesse en juillet 2021.

L’institut Slovène nous fournit également les données des naissances mensuelles de 2019 à 2022. L’année 2022 est également exceptionnellement basse au regard des 3 années précédentes. Dans ce pays aussi se pose la question de la fertilité.

En résumé, partout en Europe où nous disposons de données, la natalité s’effondre. Si la prétendue “pandémie de Covid-19” avait eu le moindre impact sur la natalité, nous aurions dû voir un effondrement pendant l’année 2021. Nous observons plutôt un regain de natalité, comme après tout événement ayant secoué les populations : une fois la phase de stress passée, les gens recommencent à faire des enfants et on observe même un petit rattrapage des projets de grossesse repoussés en 2020. L’effondrement de la natalité a lieu en 2022, donc la perte de fécondité a lieu après un événement qui se situe autour de la mi-année 2021. Cet événement pourrait avoir eu un impact sur les tout débuts de grossesses, et sur la fécondité de manière durable. Pour questionner cette hypothèse, nous pouvons observer si des signaux sont visibles du côté des naissances. 

Des signes inquiétants sur les décès des nouveaux-nés en Europe

Patrice TARAVEL ancien ingénieur au CNRS et informaticien a écrit un programme permettant de visualiser sur un même graphique les données de mortalité agrégées des pays Européens en provenance d’Euromomo, ainsi que les données de vaccination disponibles sur le site de l’ecdc. Il est téléchargeable et exécutable sur Windows, Linux et MacOS. Son programme s’appelle EMM. Ses analyses à partir de ce programme ont été diffusées par France Soir dans son article.

En exécutant le programme EMM, en choisissant les options “années en enfilade”, “surmortalité”, “doses cumulées”, “65-74 ans” et le curseur de “tension de lissage” au minimum. On observe aussi avec cet outil une surmortalité pendant les périodes de vaccination. Il y a une hausse inhabituelle de mortalité au printemps 2021, ainsi qu’une hausse qui vient s’additionner à la mortalité hivernale fin 2021.

Pour mémoire, nous avions déjà montré à l’aide des données de mortalité disponible sur Eurostat et des données de vaccination de l’ecdc, qu’il y a bien des périodes de surmortalité dans la quasi totalité des pays d’Europe et pour toutes les tranches d’âge pendant les campagnes de vaccination. Par exemple, pour les 60-69 ans en France, on voit très bien des hausses de mortalité en rouge sur le graphique du haut, pendant les vagues d’injections représentées sur le graphique du bas. Ce ne sont pas les seules vagues de surmortalité. La première a lieu pendant le premier confinement et nous en avons longuement montré les causes, la seconde a lieu pendant la campagne de vaccination antigrippale d’octobre 2020, qui a été un record absolu alors que la grippe avait étrangement disparu des statistiques depuis 1 an, laissant gentiment sa place au Covid-19.

Le travail de Patrice Taravel conforte nos analyses avec d’autres calculs de surmortalité. Tout est finalement cohérent. Ici, nous cherchons des traces de mortalité qui pourraient impacter la natalité.

Euromo ne distingue pas spécifiquement la mortalité des enfants de moins d’un an, mais mélange toutes les tranches d’âge de 0 à 14 ans. Or, les décès sont très rares chez les enfants, et les ⅔ des décès entre 0 et 14 ans ont lieu à 0 an (vérifiable sur le google drive, onglet décès, sur lequel sont reportés les données françaises de l’Insee). Donc la mortalité des 0-14 ans est en fait dépendante de la mortalité à 0 an. Les hausses de mortalité à ces tranches d’âge varient essentiellement en fonction du nombre de naissances, et plus particulièrement du nombre de naissances difficiles, notamment les prématurés. Les variations de décès des enfants de 0 an doivent donc être reliées à l’état de santé de leur mère. Il faut comparer les décès des 0 an, au vaccins reçu par les femmes en âge de procréer, soit entre 15 et 44 ans. 

L’outil EMM met en face ces 2 aspects. La surmortalité des 0-14 ans est en bleu et le nombre de vaccins distribués chez les 15-44 ans est en pointillés roses. Nous avons ici séparé chaque dose de vaccin reçu. On remarque d’emblée une surmortalité des enfants exactement pendant la première campagne de vaccination des femmes en âge de procréer à l’été 2021. Cela suggère clairement des soucis au moment de la grossesse et de la naissance. Si on fait l’hypothèse que des femmes au cours de leur 3e trimestre de grossesse accouchent prématurément, il est normal de voir une hausse de mortalité à cette période. Si cela arrive aux femmes enceintes avant les 6 mois de gestation, alors cela sera considéré comme une fausse-couche et ne rentrera pas dans les statistiques. On ne peut observer ici que le décès des enfants nés vivants. Le reste est masqué. On observe peut-être ici seulement la partie émergée d’un iceberg.

L’outil propose également un autre niveau de visualisation. La barre verticale rouge représente la zone entre 6 et 7 mois après la campagne de vaccination. Faisons l’hypothèse que nous suivons ici, une surmortalité de prématurés. Cette zone représente une période de très grande prématurité pour des bébés conçus pendant la période de vaccination. Tout se passe comme si, les femmes étaient devenues durablement malades et, celles tombées enceintes malgré cela, accouchaient trop tôt. On observe une correspondance des pics et une baisse de la mortalité au fur et à mesure que l’on se rapproche de 9 mois après cette première dose.

On observe également un pic de mortalité des 0 an 6 mois après la deuxième dose. Cela vient conforter le lien entre les 2 événements.

 

On retrouve une 3e fois la corrélation avec la dose de rappel distribuée massivement début 2022. Cette corrélation entre la vaccination des femmes en âge de procréer et la mortalité des enfants de 0 an au niveau européen est flagrante. Entre la faiblesse de la natalité en 2022 et ces hausses de mortalité, les indices sont parfaitement cohérents.

Une mortalité infantile exceptionnelle en France à l’été 2021

Une citoyenne anonyme dont le pseudonyme est Christine MacKoi a créé un site internet entièrement dédié à l’étude des données de mortalité et de vaccinations depuis le début de la crise Covid-19. Elle a notamment rédigé un article sur la mortalité néonatale (c’est-à-dire les décès des nourrissons de moins de 4 semaines) dont nous allons montrer quelques résultats.

En France, le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale a déclaré les femmes enceintes prioritaires à la vaccination dès le 6 avril 2021. Le site Géodes nous permet de visualiser l’avancée de la vaccination en France par sexe et âge. Il y a eu 2 périodes de vaccination très distinctes en France concernant les jeunes. La première au mois de mai 2021, concernant des jeunes quasiment “volontaires” pour la vaccination. Ils représentent la moitié des jeunes vaccinés. A cette époque, le pass sanitaire ne concerne que les grands rassemblements. La 2e vague de primo-vaccination concerne des jeunes plus “réfractaires” ayant attendu le pass sanitaire dans sa version la plus coercitive. 

On remarque que les femmes se sont plus fait vacciner que les hommes en début de campagne, puis qu’elles ont arrêté plus rapidement aussi. Tout se passe comme si, parmi les "volontaires", les femmes avaient été plus pressées que les hommes à se faire vacciner. D’ailleurs, les femmes enceintes étaient poussées à la vaccination dès le mois d’avril 2021. Les données suggèrent que les femmes enceintes volontaires se sont rapidement fait vacciner. Au contraire, une fois la coercition en place, on découvre que les femmes non-volontaires ont bien plus résisté que les hommes. On se demande si ces femmes n’étaient pas au courant des effets qu’avaient subi les volontaires du mois de mai. Les données pourraient nous suggérer que beaucoup moins de femmes enceintes se sont fait vacciner à partir de l’été 2021 : les volontaires sont vaccinées avant le mois de juin, les autres ont refusé jusqu’au bout.

Or, comme le révèle l’article cité plus haut, les bébés nés en France au mois de juin 2021 ont un taux de mortalité exceptionnel. Pour 1000 naissances, 4,6 bébés nés en juin 2021 sont morts dans l’année, contre moins de 3,8 habituellement. La zone de surmortalité est à 4,2 pour 1000 et de très grande surmortalité à 4,5 pour 1000. Il s’est donc passé un événement significatif exceptionnel.

L’auteur montre d’ailleurs que cette hausse de mortalité est en grande partie portée par les bébés morts dans les 6 jours après l’accouchement. Il s’agit d’un très fort indice de prématurité. Pour précision, ces données sont réalisées à partir des fichiers consolidés de l’Insee concernant les décès quotidiens par âge en France, et on retrouve exactement les mêmes résultats en récupérant et en agrégeant les décès déclarés à l’état civil. Le résultat est également stable en se limitant à la France métropolitaine.

 

D’autres pays alertent sur la mortalité néonatale

L’article de Christine MacKoi signale des résultats inquiétants de mortalité néonatale dans les autres pays diffusant ces données.

L'institut de statistique Écossais propose un graphique de mortalité néonatale mensuelle, c’est-à-dire les décès des nourrissons de moins de 4 semaines (onglet birth and babies, section Neonatal deaths). La mortalité néonatale a fait un bond significatif, sortant des intervalles de confiance en septembre 2021 et mars 2022. De plus, à partir de mars 2021, la mortalité néonatale reste au-dessus de la moyenne pendant 8 mois consécutifs. Cette hausse durable est également inhabituelle. 

L’institut Écossais nous permet de savoir que sur l’année 2021, 132 décès néonataux ont été enregistrés contre seulement 100 en 2020, c’est-à-dire une hausse de 30 %. Cette hausse n’est pas due à la hausse des naissances, mais uniquement à celle de la mortalité puisque le taux de mortalité néonatale est passé de 2,1 pour 1000 en 2020 à 2,8 pour 1000 en 2021, soit une hausse de 30 % également. Cette hausse est sans précédent depuis le début des données de l’Institut en 1971. Ce n’est pas normal, il s’est nécessairement passé quelque chose de néfaste concernant les femmes enceintes en Écosse en 2021.

Enfin, l’article de Christine MacKoi nous montre que des données similaires ont été enregistrées en Israël aux mêmes périodes : la mortalité néonatale a explosé au deuxième trimestre 2021, soit juste après la première campagne de vaccination des jeunes en âge de procréer et au 4e trimestre 2021, juste après la campagne pour la 3e dose selon ourworldindata (rubrique Vaccinations by age). Tout concorde une fois de plus.

Toutes les sources sont concordantes, mais il est interdit de conclure

La vaccination est sûre et efficace. Les gouvernements et les médias aidés des médecins de plateaux de télévision continuent de le marteler chaque jour. Cette pression permanente permet d’empêcher les analyses, les débats et donc de s’approcher de la vérité. Les statistiques sont souvent capricieuses. Il est rare d’obtenir des éléments concordants entre des pays qui ont des systèmes de collecte et de diffusion différents. Or, où que notre regard se pose, nous constatons un effondrement de la natalité depuis un an, et des pics de mortalité néonatale, pendant ou juste après les campagnes d’injection massives des personnes en âge de procréer. A tout cela s’additionnent les statistiques alarmantes de pharmacovigilance depuis plus d’un an et des collectifs qui essayent de se faire entendre pour demander des réponses, des actions et des réparations de leurs effets indésirables. Jusqu’où faudra-t-il aller pour obtenir un réveil des autorités ? Le poids de la vérité semble bien faible contre celui du pouvoir et de l’argent. La seule façon de l’obtenir c’est d’aller la chercher par le combat que nous menons chaque jour. Lorsqu’elle éclatera, ce sera l’heure des comptes et de la justice.



131 réactions


  • Yann Esteveny 6 février 2023 13:01

    Message à l’auteur,

    Il n’est plus nécessaire d’essayer d’expliquer quoi que ce soit à une population qui a décidé de vivre dans le déni le plus absolu.

    Respectueusement


    • Armelle Armelle 7 février 2023 11:07

      @Yann Esteveny
      L’humain a toujours cette difficulté à admettre son tort !!! Cependant, il ne faut pas occulter le nombre important de gens qui ont « admis leur tort », par un acte et non par les mots, certes tardivement, en refusant la 3ème dose pour les uns ou la quatrième pour les autres...mais effectivement, d’irréductibles Gaulois sont toujours entêtés...


    • Yann Esteveny 7 février 2023 17:01

      Message à Armelle,

      Je n’ai pas du tout votre vision si optimiste.
      Certes, la population a pris la 2ème ou la 3ème dose sans prendre la suivante. Mais cette population n’admet pas son tort. C’est pourtant indispensable pour l’avenir. Alors que dans la fable du « Corbeau et du Renard » de Jean de La Fontaine, le corbeau sait reconnaître s’être fait roulé, la population n’a toujours rien reconnu. Moralité : la population est bonne pour se faire entourlouper par le prochain coup du renard ! D’ailleurs c’est déjà fait !

      L’entêtement dans l’erreur est le signe de l’orgueil des sots. A ne prendre cette leçon avec humilité, les « irréductibles Gaulois » qui se sont précipités vers de la potion magique vont perdre beaucoup plus qu’un fromage !

      Respectueusement


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 février 2023 13:06

    Il y a un sujet encore plus tabou. Huit milliards d’habitants sur terre qui pillent les ressources de la planète... D’accord, ils se trouvent dans les Brics.... Les pollueurs sont plutôt les nouveau riches. Je pense plutôt que de mettre des enfants dans ce monde ci est criminel...


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 février 2023 18:15

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les pollutions n’ont rien à voir avec le nombre mais avec la soif de l’or, c’est la soif de l’or qui amène des solutions enfumantes, exploitantes et polluantes.

      Regarde les ovnis du rapport Cométa, pas une pollution et pas un seul ne fait le plein chez Total ou Esso, pas un seul échange monétaire avec les humains, pas un vaccin, c’est étrange, non ?

      Vous croyez quoi ? Les solutions sont chez le procureur, enfin, les principes qui permettront les solutions sont chez le procureur parce qu’il ne faut pas prendre les gens pour des cons non plus. Depuis, chose étrange, le patron de l’époque du procureur, Édouard Philippe, semble subir un vieillissement accéléré. Peut-être a t-il médit, qui sait...

      Dès l’époque de Moïse, je punis par de répugnantes maladies les créatures qui avaient commis d’impardonnables péchés envers moi. Marie, sœur de Moïse, eut le corps recouvert par la lèpre pour avoir dit du mal de mon serviteur Moïse.

      http://www.maria-valtorta.org/Quaderni/430822.htm#Ulcere

      Des fois, la science se rapproche des cieux contrairement aux stupides idées répandues comme quoi la science remplacerait Dieu qui, Il nous le précise, est en chaque chose.

      Comme les flèches d’une cathédrale spirituelle, la science, la sagesse, l’intellect, la force, l’humilité et la continence s’y élèveront, car le vrai savant sait, non seulement ce qui est humainement connaissable, mais aussi la plus difficile des choses : se dominer dans les passions de la chair et faire de sa partie inférieure le piédestal pour élever son âme et lancer son esprit vers les Cieux, à ma rencontre, moi qui viens et suis en chaque chose et qui aime être le Maître véritable et saint de mes frères et sœurs.« 

      En »chaque chose« , c’est bien précisé, et aussi Maître de ceux qui le souhaitent car Dieu ne froisse pas le libre arbitre même si la Justice peut révéler les hypocrites ainsi... :)

      Chemise verte à l’extérieur et noire à l’intérieur révélée : 

      https://youtu.be/E2f6zLC2LlM?t=41

      La philosophie »en même temps" , la guerre vendue comme la paix révélée

      https://www.youtube.com/watch?v=wzXoroOq6Qg

      Délire Jirnovien révélé : 

      https://crowdbunker.com/v/GUJdzxmZqp

      L’hystérie trotskiste qui biaise l’information révélée 

      https://youtu.be/ht6wtOkkNmA


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 février 2023 18:20

      Allez un petit jeu pour détendre l’atmosphère

      https://www.youtube.com/watch?v=wCpg9cmwmNY


    • Armelle Armelle 7 février 2023 13:45

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Vous entendez quoi par « ressources » ?


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 février 2023 13:11

    Les bébés : épidémies d’autisme, de psychose, de scarifications, de transgenrismes, de dysphorie... Pas certains que les vaccins soient en cause. Mais plutôt une mauvaise gestion du planning familial...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 février 2023 13:14

    Quoi, les rétraités craignent qu’il n’y ait plus d’esclaves pour payer leu retraite.... Faut changer de système. En 1900 nous étions un milliards et demi. Cela marchait tout aussi bien. Mais pourquoi cette obsession de la fécondité... ???


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 février 2023 13:16

    Ne me faites pas dire que je ne suis pas d’accord avec l’auteur. Les vaccins sont bien dangeureux.... Autant savoir...


  • pipiou2 6 février 2023 13:58

    Vi, vi tout concorde.

    Comme tout concorde pour affirmer qu’il y a eu une surmortalité exceptionnelle en 2022 ... ou pas !

    Merci de faire courir la rumeur.


    • Décoder l'éco Décoder l’éco 6 février 2023 15:47

      @pipiou2
      Les statistiques en provenance des sites officiels des instituts européens c’est ce que vous appelez « la rumeur » ?
      Vous n’avez jamais peur du grotesque.


    • pipiou2 6 février 2023 17:11

      @Décoder l’éco
       smiley Laissez tomber la naïveté surjouée.
      Ce ne sont pas les chiffres la rumeur, ce sont les interprétations que vous leur attribuez au prix de multiples acrobaties.
      C’est votre défausse qui est grotesque.


    • eau-mission eau-mission 6 février 2023 17:45

      @pipiou2

      Bien essayé : changer de sujet pour éviter le sujet de l’article. Qui s’intéresse non pas à la mortalité générale mais à l’évolution de la fécondité ces deux dernières années.

      Les acrobaties, c’est toi qui va devoir t’y coller pour mettre hors de cause les injections dans les décrochages manifestes des courbes.

      Tiens, tente donc l’effet boomer !


    • pipiou2 6 février 2023 17:52

      @eau-mission
      Pas changé de sujet : c’est le même package.

      D’ailleurs t’es tombé dans le panneau : pour toi tout s’explique par le vaccin.
      Et dire que t’essaie de me faire croire que tu fais des maths !

      D’ailleurs hier on a failli perdre contre les Italiens, ce qui contredit les statistiques, c’est forcément à cause du vaccin.
      Si c’est pas une preuve ça.


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 février 2023 20:15

      @pipiou2

      La psychologie contre la statistique, intéressant...

      Dès lors qu’on savait que l’âge moyen des décès du Covid en 2020 était de 82 ans en France ce qui est l’age moyen de l’espérance de vie en 2019 en France, on savait que c’était une arnaque. 

      D’après les données de certification électronique des décès, l’âge moyen des victimes du Covid est de 82 ans et la moitié des morts ont plus de 85 ans. (le figaro du 19/01/2021)

      https://www.lefigaro.fr/sciences/plus-de-90-des-deces-du-covid-19-surviennent-chez-les-plus-de-65-ans-20210119

      Soeur André l’a eu à 117 piges sans être vaccinée et n’est pas morte du Covid donc on rigole même si ça peut tuer des gens paraissant en bonne santé. N’oublions jamais que le médecin est capable de tue le patient s’il se trompe de thérapie sur une maladie non connue alors que dire des directeurs de la santé...
      Le médecin ne va demander conseil à la vierge Marie, il veut y arriver seul et c’est toi le rat de laboratoire mais bon, la providence ne se vexe pas pour si peu et inspira toujours correctement les médecins de bonne volonté, toujours. Attention car les fricards et les orgueilleux de la médecine seront inspirés par Satan que Dieu laisse agir sur les gens de mauvais esprit.

      « It’s the deal » comme disent les Américains.

      Seuls les saints qui font plaisir à Dieu rachètent les fautes, ce qu’on appelle la miséricorde de Dieu. Si un petit gars te remplit de joie dans une bande de voyous, tu seras sympa avec la bande, c’est facile à piger.

      Nous, on a eu les chiffre en janvier 2021 mais l’homme d’état qui décide les a eu bien avant toi et moi donc c’est un connard de nous avoir mené en bateau et un super connard d’avoir choisi un vaccin expérimental et c’est un hyper connard de faire comme si nous ne savions pas qu’il ment concernant l’efficacité du vaccin.

      La psychologie s’applique à tout mais c’est du satanisme d’aller contre ce qui est évident. L’étude de Tom Lausen est claire, le vaccin tue et il tue en masse :

      https://sentadepuydt.substack.com/p/morts-subites-decuplees-entretien

      L’étude de Pierre Chaillot est donc justifiée. Après si tu veux comprendre les causes biologiques, il faut bien savoir qu’il est plus facile de mettre le corps en vrac que de le réparer comme il est plus facile de faire un noeud que de le défaire d’où les prières à Marie qui défait les nœuds sauf que le Vatican ne montre pas du tout l’exemple mais vraiment pas du tout et que la providence en prend sérieusement ombrage...

      Votre évêque a été mitraillé et on continue de le mitrailler. Don Claudio est l’évêque le plus proche du Saint Père. Maintenant ils visent également le pape.
      Les puissants et riches francs-maçons ont pris possession des radios catholiques, ils encerclent tout Medjugorje et ils sont prêts à combattre, mais pour défendre qui ? Les pauvres et les faibles ? Non. Pour se défendre eux-mêmes et s’enrichir. Après avoir calomnié les innocents et ceux qui sont honnêtes, ils disent le saint Rosaire, célèbrent la Sainte Messe et enseignent la catéchèse. Celui qui ne fait pas partie de la franc-maçonnerie a deux possibilités : se taire ou mourir."
      Le plan diabolique manigancé contre l’évêque et la voyante prévoit également leur mort, mais cela n’arrivera pas parce que La Madone ne le permettra pas. (Lettre de Dieu du 21 novembre 2002).
      https://www.madredelleucaristia.it/root/fra/sto/page/ST_18_10_02.php


    • pipiou2 7 février 2023 00:25

      @christophe nicolas
      Des études on peut en faire plein.

      Mais je te rappelle qu’avec ses études l’auteur est arrivé à la conclusion que la contagion virale n’existe pas, ce qui est assez costaud.

      Si on me sort des statistiques semblant montrer que la Terre est plate, je resterai vigilant.


    • jacqcroquant 7 février 2023 11:58

      @pipiou2
      Derniers chiffres de l’INSEE

      Record de décès en France en 2022 : 673 637 décès, toutes causes confondues, sont enregistrés en France à la date du 27 janvier 2023, soit 9,8 % (+ 60 181 décès). de plus qu’en 2019 (source : INSEE) et 0,6 % de plus (+ 4442 décès) qu’en 2020 – année de forte mortalité Covid et d’absence de grippe, malgré une vaccination de l’ordre de prés de 90 % chez les plus de 65 ans depuis fin 2021 (source : Santé Publique France)
      Pour mémoire 661 818 décès en 2021.

    • pipiou2 7 février 2023 16:01

      @jacqcroquant
      L’auteur lui-même vous a déjà expliqué que la population française vieillit et qu’il est normal que le nombre de décès augmente, vous avez déjà oublié ?

      Et puis 40 000 décès covid en 2022.

      Bref, c’est quoi votre sujet en fait ?


    • Eric F Eric F 7 février 2023 19:40

      @jacqcroquant et @pipiou2

      le plus significatif est le taux de décès pour 1000 personnes. Il tend à augmenter progressivement du fait du vieillissement de la population

      -Il avait stagné de 2017 à 2019 à 9,1 ;
      -il a bondi à 9,9 en 2020 lié aux pics épidémiques (il y a eu du ’’rattrapage’’ et de l’’anticipation’’ de décès de personnes âgées, mais la maladie a bien constitué la faux).
      -il a légèrement reculé en 2021 à 9,8, mais cela reste très haut même en tenant compte du vieillissement, on mettait alors en cause l’épisode covid de début d’année
      -mais en 2022, il est resté à 9,8, alors qu’on pouvait s’attendre à une décru puisque les années précédentes avaient pris de l’avance par rapport au vieillissement naturel (selon la pente de la courbe, on obtient empiriquement autour de 9,5 attendu). Alors on nous a expliqué que les maladies saisonnières avaient été plus intenses, en compensant la bénignité des années précédentes liée aux gestes barrière (!). Cela ne suffit pas, il y a un problème de surmortalité à expliquer.


    • quijote 7 février 2023 20:38

      @Eric F

      Citation :"mais en 2022, il est resté à 9,8, alors qu’on pouvait s’attendre à une décru puisque les années précédentes avaient pris de l’avance par rapport au vieillissement naturel (selon la pente de la courbe, on obtient empiriquement autour de 9,5 attendu). Alors on nous a expliqué que les maladies saisonnières avaient été plus intenses, en compensant la bénignité des années précédentes liée aux gestes barrière (!). Cela ne suffit pas, il y a un problème de surmortalité à expliquer.« 

      J’ai déjà expliqué au gars qui a le gène »j’ai toujours raison, même quand j’ai tort« le fait que le covid avait »fait le ménage« chez les anciens en nettoyant bien dans les coins. Et que donc, on aurait dû, au moins temporairement, voir les chiffre de la mortalité revenir au niveau prévu. Mais là où je suis surpris, c’est sur le fait que le problème de surmortalité ne serait qu’une différence de 0,3 de plus par rapport à ce qui est attendu. Si ce n’est que 0,3, c’est négligeable. En Angleterre où ils parlent de ça en ce moment au parlement, il y a près de 3000 morts de plus qu’attendu par semaine depuis un petit moment. Est-ce que 0,3, ce sont 3000 de plus par semaine ? Si c’est ça, ça colle. Et en fait, c’est pareil dans tout l’occident. Surmortalité »inexpliquée".


    • pipiou2 7 février 2023 21:54

      @quijote
      Début 2020 il y avait 6,37 millions de français de 75 ans et plus,
      début 2023 il y avait 6,85 millions de 75 ans et plus.

      Bref, en 3 ans il y a près d’un demi-million de personnes de plus de 75 ans supplémentaires en France ! Il est où le nettoyage ?

      Alors ton « ménage chez les anciens » , tes « on aurait dû » c’est de la pure extrapolation au doigt mouillé, du gros bullshit.
      Pourtant Mister Décoder-l’eco t’avait expliqué le vieillissement de la population, mais tu ne lis pas ses articles, c’est pas bien.

      Voilà, la surmortalité anormale de 2022 c’est un gros canular, il faut être plus sérieux.
      Mais t’as toujours raison, hein.


    • pipiou2 7 février 2023 23:13

      @Eric F
      « il y a un problème de surmortalité à expliquer. »

      Il y a encore le covid en 2022, c’est peut-être une piste.


    • quijote 7 février 2023 23:37

      @pipiou2

      Tes 75 ans et plus, tant qu’ils sont vivants, ça peut pas faire des morts en plus que prévu...


    • quijote 7 février 2023 23:40

      @pipiou2

      Va dire aux femmes de Oùestmoncycle qu’elles s’inquiètent pour rien. Parce que toi, tu sais. Va dire aux anglais que leurs 3000 morts de plus que prévu par semaine, c’est un gros canular.


    • pipiou2 8 février 2023 00:54

      @quijote
      Ben si parce c’est dans cette tranche d’âge que la mortalité devient très significative.

      Tu as vraiment du mal toi !


    • Eric F Eric F 8 février 2023 09:32

      @quijote

      En fait, en 2022 le Royaume Uni a eu 50 000 décès de plus qu’en 2019 (voir cet article), mais 3 ans de vieillissement de population (aussi accentué que chez nous) on peut prévoir environ 7000 décès de plus annuellement, soit en 3 ans environ 20 000 décès lié à cet effet âge. Reste donc 30 000 décès annuels inexpliqués, ce qui fait autour de 0,4 pour mille (leur population est de 70 millions environ). C’est comparable à chez nous.

      Les 3000 morts de plus par semaine que vous évoquez serait colossal, sur l’année ça ferait 156 000 de plus par an par rapport à 650 000 décès annuels au Royaume Uni.

      En fait, l’article que j’ai indiqué parle d’un pic épidémique de maladies hivernales la semaine de Noël conduisant à 1600 décès hebdomadaires supplémentaires, c’est peut être cet épisode qui se serait aggravé en janvier ?


    • Eric F Eric F 8 février 2023 09:44

      @pipiou2
      Il ne s’agit pas principalement du covid. dans cet article (que j’ai évoqué ci-dessus) il est indiqué : ’’une moyenne d’environ 450 décès supplémentaires non liés au Covid chaque semaine depuis juin’’ (au Royaume Uni)

      En lisant l’article, certaines analyses attribuent une forte surmortalité aux insuffisance du service de santé britannique, notamment engorgement des urgences. Pire que chez nous semble-t-il sur ce point.

      Il est aussi précisé qu’il y a eu surmortalité de décès chez les jeunes en début d’année 2022, et ensuite ’’des niveaux élevés assez constants [de décès] dans toutes les catégories d’âges.’’


    • quijote 8 février 2023 10:15

      @Eric F

      Fin décembre et début janvier.


    • quijote 8 février 2023 10:42

      @pipiou2

      Je sais que t’as raison puisque t’as jamais tort. Mais curieusement, entre toi et les gens que j’écoute sur le sujet ( Bret Weinstein, méfiant dès le début, John Campbell, favorable au vaccin puis retourné par l’étude des statistiques officielles ou encore Robert Malone, l’inventeur de l’ARN messager ; sans compter Luc Montagnier... ) je ne peux pas m’empêcher d’avoir davantage confiance en eux qu’en toi. Je sais que ça tient pas debout : entre piou piou, distingué représentant du Bien sur terre sur Agoravox et Montagnier, prix Nobel vieillissant...

      Est-ce que le fait que tu sois un défenseur acharné de l’immigration africaine, quelles qu’en soient les conséquences pour notre pays, que d’ailleurs tu refuses par principe de voir, colore mon avis ? Possible. Les gens qui ne changent jamais d’avis me sont suspects. Par principe.

      On finira par savoir « qui qu’a raison ». C’est trop gros. Sauf si nos amis les élites européennes et otanesques arrivent à déclencher une 3ème guerre mondiale avant ça. Comme il y a évidemment du psychopathe certifié chez cette engeance, et que eux savent qu’il se passe quelque chose de pas catholique dont ils savent être « responsables mais pas coupables », tout est possible...

      Moi si j’ai tort, je crains rien : chuis pas vacciné.


    • troletbuse troletbuse 8 février 2023 11:12

      @Eric F
      on nous a expliqué que les maladies saisonnières


      Mais bien sur, ce n’est pas à cause du waxxin.
      Pour un covidiste, normal que t’aies du mal à accoucher.


    • pipiou2 8 février 2023 13:58

      @Eric F
      Vous parliez de la mortalité en France, puis vous me répondez avec les chiffres de l’Angleterre , y a pas comme un problème ?


    • pipiou2 8 février 2023 14:05

      @quijote
      Moi je raisonne sur des données factuelles telles que les données INSEE, toi tu te bases sur des impressions qui sont contredites par les chiffres et tu multiplies les erreurs de raisonnement.

      Normal qu’on ne puisse se comprendre.

      Après, tes digressions sur le bien et le mal , l’immigration et les complots c’est du chinois.


    • eau-mission eau-mission 8 février 2023 15:37

      @pipiou2

      Bravo champion, ton détournement a marché. C’est beaucoup plus facile de mettre en doute le rôle des injections sur la mortalité générale (et d’ailleurs tu ne fais rien pour clarifier les explications) que sur la baisse de fécondité.

      T’as une hypothèse qui marche mieux que celle de l’auteur pour cette question ?


    • pipiou2 8 février 2023 17:36

      @eau-mission
      Ce n’est pas moi qui ai mis la mortalité sur la table.

      Si tu pouvais arrêter tes manipulations vicelardes et apporter des arguments ça nous changerait.


    • Eric F Eric F 8 février 2023 17:42

      @pipiou2 (commentaire 13:58)

      vous vous emmelez les pinceaux, c’est à quijote que je répondais et non à vous, à propos des chiffres au Royaume Uni, en réponse à un commentaire où il écrivait ’’En Angleterre où ils parlent de ça en ce moment au parlement, il y a près de 3000 morts de plus qu’attendu par semaine...’’

      Ceci étant, les chiffres des deux pays sont assez comparables.


    • eau-mission eau-mission 8 février 2023 18:01

      @pipiou2

      Et un petit coup d’inversion accusatoire ! C’est pas très varié la vie de troll.

      Pour ceux qui auraient envie de vérifier, le début du « thread » est .


    • Eric F Eric F 8 février 2023 18:08

      @pipiou2
      oops, désolé, j’ai également refait référence a l’étude anglaise en réponse à une de vos remarques évoquant le covid pour expliquer la surmortalité 2022. Vous évoquiez alors probablement la France ?

      Concernant la France, en regardant la courbe pluriannuelle, il y a eu un pic de décès lors de la canicule l’été 2022, et un second pic en décembre, attribué à une conjonction de maladies respiratoires, covid, grippe, bronchiolite. Cela ne ressemble pas à une surmortalité systémique lié à une dégradation de l’état de santé général, qui aurait alors été étalée tout au long de l’année.
      On va sans doute mal commencer 2023, les décès attribués au covid étaient au pic début janvier (> 100/jour jusqu’au 10), ils ont ensuite décru. 


    • Eric F Eric F 8 février 2023 18:40

      @troletbuse (commentaire 11:12)
      Si la surmortalité 2022 était principalement due aux effets de la vaccination effectuée en 2021, cela auraient été réparti sur toute l’année, or les chiffres 2022 présentent deux pics sensibles, lors de la canicule (moins qu’en 2003, mais significatif) et en décembre (maladies respiratoires).

      On a cependant une alerte sur le taux de mortalité dans la jeunesse, naturellement peu élevé en absolu donc les variations sont visibles en observant par classe d’âge, même si l’influence apparait peu dans la mortalité globale. Il est possible qu’il s’agisse d’effets secondaires néfastes de la vaccination, une étude en fonction du statut vaccinal est indispensable, et en attendant suspendre la vaccination pour ces classes d’âge (comme cela avait été fait pour Astrazeneca et Jenssen)

      Concernant le vaccin, il se confirme que son efficacité n’a été ni durable, ni performante contre omicron.


    • troletbuse troletbuse 9 février 2023 12:28

      @Eric F
      Il est possible

      Toujours prudent, jamais affirmatif
      Il y a 2 ans, tu avais dit que c’est le vieillissement de la population qui provoquait une surmortalité. En partie et ca se calcule aisémen mais pas à la surmortalité actuelle.
      il se confirme
      Tiens, tu as encore changé d’avis. Je ne vois pas comment un traitement serait bon pour tel âge et mauvais pour un autre surtout que ces limites sont fixées de façon totalement arbitraire mais simplement pour provoquer les waxxinations par tranche.
      Covid, guerre en Ukraine, casse de l’économie européenne volontaire, fausse écologie, faux réchauffement et aujourd’hui réforme des retraites. Tout n’est qu’enfumage et leurres. L’UE devient le 4eme Reich comme l’a dit Medvedev. C’est sur que ce programme nécessite l’installation d’une dictature. La dépopulation se confirme, la tiers-mondialisation de l’UE est là et une majorité de mougeons, complétement abêtie.
      Nos dirigeants commettent des crimes de haute trahison. Ce qu’ils méritent : la corde haut et court. Ils savent ce qu’ils font.


    • troletbuse troletbuse 9 février 2023 12:33

      @Eric F
      Les salopards d’Arte qui commencent à tourner leur veste. Pareil que les kollabos devenus résistants en 1944.
      https://www.arte.tv/fr/videos/107194-057-A/arte-regards-vaccination-anti-covid/?t=%7Bseek_to_second_number%7D


    • jacqcroquant 13 février 2023 09:23

      @troletbuse

      Tweet de Laurent Mucchielli
      Merci à

      pour ce premier pas vers la reconnaissance des effets indésirables graves des « vaccins » ARNm. Le second sera d’admettre que non, cela ne concerne pas que « une infime partie de la population » -ce qui laisse entendre que ce serait négligeable

  • Adèle Coupechoux 6 février 2023 14:53

    " Le poids de la vérité semble bien faible contre celui du pouvoir et de l’argent.

    « 

    Et la corruption se niche à tous les niveaux de la société..

     » L’opacité de la politique vaccinale se poursuit. Nous venons d’apprendre qu’il y a, en ce moment même, des négociations secrètes entre la Commission européenne et Pfizer. Alors que depuis des mois, nous n’avons aucune réponse sur le 3ème contrat signé avec le laboratoire."

    https://twitter.com/MicheleRivasi/status/1621090733301055488?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Etweet


  • christophe nicolas christophe nicolas 6 février 2023 19:16

    Beau boulot, il n’y a rien à dire.

    Ce livre triomphera car tant que ce ne sera pas le cas, big-pharma inondera le marché d’injections empoisonnantes ce qui ne peut pas durer éternellement mais, il faut bien l’avouer, c’est un combat...

    J’ai vu que 

    Si cela arrive aux femmes enceintes avant les 6 mois de gestation, alors cela sera considéré comme une fausse-couche et ne rentrera pas dans les statistiques.

    Le statut du foetus entre le délai d’avortement et le sixième mois est trouble.


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 6 février 2023 21:13

      @christophe nicolas
      Bonjour,
      Supposons que cela soit juste (ce qui n’est pas encore archi démonré) mais prenons le comme base pour l’exemple.

      Comme j’expliquais à l’époque que pour cette vaccination de fou avec une techno non éprouvée sur ces ordres d’échelles et surtout si baclée au niveau des études.
       
      Des risques inconnus pourraient apparaitre plus tard, ce qui est peut etre le cas, lorque ne sais pas de maniere affirmative prefere etre dans le doute, on ne se refais pas
       
      Mais suppssons que cela soit exact

      Rien ne dis non plus soyons optimiste que le risque ensuite ne s’estompe pas avec le temps, je sais rien non plus ne garantirai que le risque s’estompe, j’anticipe les réponses
       
      Mais si l’on se base sur des histos« en général » je sais c’est vague, on constate qd meme que souvent le corps resoud de nombreux problèmes avec le temps lorsqu’on est jeune et en bonne santé
       
      Par exemple les myocardites ou effets secondaires n’apparraissent pas 2 ans apres, ou alors faut le démontrer et cela ne semble pas etre le cas,
      donc ici pourquoi le corps continuerai dans le temps à réagir car le resultat du à ce machin en principe devrai lui aussi s’estommper et meme peut etre assez rapidement sinon d’autre myocardites etc apparaitraient toujours massivement alors que la poupulation ne se vaccinne plus massiment, et vu que ces myocardites n’apparaient plus aussi frequemment 6 mois ou 1 an apres , ben ....
       
      Je sais c’est une hypothese au doigt moillé et ne peut rien démonter, c’est plutot un ressenti par exepérience et du aussi à l’innefficacité de ce bazard prévu pour ce qu’il etais censé faire cad protéger, et il fallais s’en recoller une dose tous les 3 ou 6 mois suivant les cas pour qu’il reste moins miteux, donc pourquoi ses derives aussi ne baisseraient pas d’intensité si on stoppe ces injections douteuses

      C’est un raisonnement certes qui vaut ce qu’il vaut


    • eau-mission eau-mission 6 février 2023 22:24

      @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

      Montagnier avait dit son espoir que le virus perdrait ses fonctions agressives au fil des mutations (sans certitude) et ça s’est avéré vrai. C’est pour moi un mystère du même ordre que la réaction d’un organisme jeune pour éliminer les déséquilibres.

      Maintenant, le covid long ressemble à une maladie auto-immune qui, elle, dégrade l’organisme sur le temps long. Et même les jeunes.

      Et puis, si les forts soupçons que soulèvent les statistiques se confirment, ce serait plus les adjuvants que la spike elle-même qui pourraient être le plus néfaste à la fécondité des femmes.

      Et puis, la fécondité masculine aussi semble affectée. Avec la 5G, s’est acquis.

      Que de bonnes raisons pour BigPharma d’enfoncer son aiguille !

      Pour finir, un lien donné hier par @alinea : https://www.covid-factuel.fr/


    • Eric F Eric F 7 février 2023 09:26

      @eau-mission
      A propos des adjuvants, ce sont les vaccins ’’classiques’’ qui en comportent, le mécanisme d’action des vaccins à ARN ou a vecteur viral n’en nécessite pas.
      Mais plus largement, certains additifs alimentaires, des substances médicamenteuses, des résidus de pesticides ingérés ou respirés, etc. ont un effet nocif sur les organes reproducteurs. Depuis des années il y a des alertes sur la baisse du nombre de spermatozoïdes ou encore sur les dérèglements menstruels.
      La question des ondes diverses qui se sont multipliées au fil des ans reste débattue, mais ça rentre probablement en ligne de compte.

      Les effets d’une maladie infectieuse peuvent perdurer si certains organes sont durablement altérés, ainsi, Raoult avait alerté dès avril 2020 sur des fibroses pulmonaires persistantes suite à infection covid même chez des patients ayant été peu symptomatiques. Il y a parfois aussi un affaiblissement général de l’organisme, rendant plus sensible à des pathologies opportunistes.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 février 2023 09:45

      @Eric F
       
       ’’A propos des adjuvants, ce sont les vaccins ’’classiques’’ qui en comportent, le mécanisme d’action des vaccins à ARN ou a vecteur viral n’en nécessite pas.’’
        >
       Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’en contiennent pas. Ils contiennent des conservateurs et divers additifs dangereux dont on se demande bien à quoi ils servent.

       
      La fidélité des kapos m’impressionne : autant votre plaidoyer est pathétique, autant votre désinformation est haïssable. Vous faites la chasse aux liens à détruire ?
       
      En voici deux :
       
       https://strategika.fr/2022/05/30/le-professeur-e-alphandery-justifie-la-presence-de-graphene-dans-les-vaccins-contre-covid/ 
      «  Graphène et nanotubes de carbone comme adjuvant dans les vaccins
       
      « Dans un article intitulé Nano dimensions/adjuvants in COVID-19 vaccines, on apprend que « les vaccins proposés (sur le marché) contiennent plusieurs principes actifs vaccinaux différents (VAP), tels que le virus inactivé, l’antigène, l’ARNm et l’ADN, qui sont associés à des adjuvants standard ou à des nanomatériaux (NM) […] composés par exemple d’oxyde de graphène, de nanotubes de carbone, de micelles, d’exosomes, de vésicules membranaires, de polymères ou de NM (nanomatériaux) métalliques, en s’inspirant des nano-vaccins anticancéreux, dont les adjuvants peuvent partager certaines de leurs propriétés avec celles des vaccins viraux »
       
       


    • eau-mission eau-mission 7 février 2023 10:13

      @Eric F

      Les observations statistiques posent clairement une question de la nocivité pour la femme enceinte et l’enfant en gestation de la soupe injectée sous l’étiquette « vaccin » (usurpée car ces produits n’ont pas fait la preuve de leur efficacité).

      J’envisageais juste une causalité entre les adjuvants et ce phénomène.

      Où avez-vous vu qu’on peut se dispenser d’adjuvant dans cette soupe ?


    • Eric F Eric F 7 février 2023 10:46

      @Francis, agnotologue
      ’’kapo’’, ’’haïssable’’, chercher des liens à détruire’’... vous êtes décidément parano et acrimonieux, quand se fissure le vernis.

      La désinformation réside dans le ’’confusionnisme’’ entre des informations réassemblées. Il suffit de débobiner l’article que vous indiquez ; ’’nano’’ matériel désigne la taille nanométrique, dans le cas des vaccins ARN c’est l’enveloppe lipidique. Il y a des utilisations médicales du graphène, mais pas dans le cadre de ces vaccins. Il y a des bactéries ayant des caractéristiques magnétiques, on n’est pas dans ce cadre. L’histoire des fourchettes magnétisées, il faudrait une charge magnétique considérable, complètement bouffon ! L’origine de la limaille dans certaines doses au Japon a été identifiée comme liée à la chaine de capsulage des flacons -ça prouve que le contenu est vérifié-, sur quelques flacons trouvés, c’est bien sur tout le lot qui est éliminé.


    • Eric F Eric F 7 février 2023 10:52

      @eau-mission
      à propos de l’absence d’adjuvant dans les vaccins ARNm ou à vecteur viral, voici un autre lien sur la composition

      la question de l’adjuvant dans le vaccin Sanofi à protéine recombinante se pose (mais ce n’est pas du sel d’aluminium), je ne sais pas quel est l’ampleur d’utilisation de ce vaccin pour les ’’rappels’’.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 février 2023 11:38

      @Eric F
       
       qui vous parle de fourchettes magnétisées ? Pfff !
       
       Niez, mentez, faites taire les spécialistes de la question qui informent correctement et modifiez leurs fiches wikipedia : toutes vos saloperies sont maintenant bien connues.


    • Eric F Eric F 7 février 2023 14:11

      @Francis, agnotologue

      ’’ qui vous parle de fourchettes magnétisées ? Pfff’’ 


      Vous n’avez seulement pas lu l’article dont vous avez mis le lien.
      extrait : ’’Ne pourraient-elles pas être à l’origine d’une réaction magnétique avec des vidéos montrant des pièces, des fourchettes et même des téléphones portables aimantés au point d’inoculation ?’’

      Alors on voit la valeur de vos références, ce sont des montages d’extraits scientifiques recombinés, fourrés d’extrapolations ubuesques.
      Et vous employez l’insulte en pensant me pousser à en demander la suppression ? Au contraire, on peut les mettre en exergue pour montrer ce que vous valez en réalité. Ne manquez pas d’en rajouter.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 février 2023 14:36

      @Eric F
       
       c’est malhonnête : vous confondez ce que dit le Pr Alphandéry avec les commentaires de celui qui pose la question.
       
       Quant à ces fameuses vidéos qui montreraient une quelconque attraction magnétique, je ne suis pas assez idiot pour y croire, d’autant que j’ai quelques bonnes notions de magnétisme. Je reste persuadé que ceux qui mettent ces vidéos truquées en ligne le font dans le but de discréditer les antivax. Et des idiots utiles les relaient.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 février 2023 14:39

      @Eric F
       
       en bref vous amalgamez toutes les sornettes avec les arguments sérieux. Et des sornettes, vos amis les fabricants d’ignorance savent en produire à foison.


    • Eric F Eric F 7 février 2023 14:59

      @Francis, agnotologue
      c’est vous qui indiquez le lien vers un article, dont vous dites ensuite qu’il comporte des sornettes. Or justement la désinfo de cet article est de mixer des éléments sérieux décontextualisés et des sornettes.
      Les fabricants délibérés d’ignorance ne sont assurément pas mes amis.


    • Eric F Eric F 7 février 2023 19:13

      je viens de demander sur le site ResearchGate le texte complet de l’étude du Pr Alphandery, afin de vérifier quels vaccins utilisent les adjuvants mentionnées (dans le résumé, il semble que dans le cas des vaccins ARN, ce soit les liposomes d’enveloppe du brin d’ARN qui en tiennent lieu).


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 février 2023 08:19

      @Francis, agnotologue
       
      Il est impossible de dire que les vaxins ne contiennent pas ceci ou cela pour au moins deux raisons :
      Il y a plusieurs fournisseurs
      C’est une expérience : on n’a jamais vu d’expérience de ce type sans groupe témoin.
       
      Ici ils ont même discrédité d’emblée le groupe témoin des non vaxinés !!! Un comble de turpitude.


    • Eric F Eric F 8 février 2023 10:01

      @Francis, agnotologue
      Contrairement à vous je n’ai pas de parti-pris idéologique sur ces questions (dénialisme du germe). Christian Perronne est braqué contre les vaccins de technologie génétique et s’est laissé emporté à certaines déclarations invérifiées sur ce sujet.
      Les labos de tous les pays du monde peuvent faire l’analyse, c’est comme ça qu’a été détecté l’anomalie de présence de limaille au Japon.
      Comme indiqué précédemment, je regarderai l’étude complète du professeur Alphandery quand je l’aurai reçue, et on verra ce qu’il en est.


    • eau-mission eau-mission 8 février 2023 12:22

      @Eric F

      Vous avez quand même le parti-pris que les gens au pouvoir ne peuvent pas nourrir pas les noirs desseins qu’on leur prête de ci de là. Que les excès des certains (commandés ou sincères) vous confortent dans ce parti-pris, je le comprends. Par contre, croire que la simple stupidité, ou vanité, explique l’attitude d’un Véran, c’est limite de la faute morale.


    • eau-mission eau-mission 8 février 2023 12:25

      @eau-mission

      J’ai oublié de dire qu’à mes yeux, BigPharma existe et oriente la politique sanitaire vers le tout génique. Il serait temps de lui objecter que leurs injections ne méritent pas le nom de vaccin, et qu’on a bien vu le mal que peut faire le ciseau génique, alors basta !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 février 2023 14:08

      @Eric F
       
       ’’Contrairement à vous je n’ai pas de parti-pris idéologique sur ces questions (dénialisme du germe)’’
       
       vous êtes pire ces croyants qui prétendent que l’athéisme est une croyance, et que forcément la leur est meilleure.
       
       ’’dénialisme du germe’’ ! Encore un amalgame, ici entre germes et virus. Décidément vous êtes indécrottable.


    • Eric F Eric F 9 février 2023 09:24

      @eau-mission
      Il faut être plus précis, de quels noirs desseins s’agit-il ? S’il s’agit d’affirmer qu’il y a intention de génocider ou stériliser notre peuple, ou de leur injecter une substance permettant de prendre le contrôle de leur esprit (pilotage par la 5G ou le linky), alors en effet je trouve cela complètement insensé, ce n’est pas du parti-pris, mais de la raison élémentaire.
      Par contre, depuis le début, je pointe le maximalisme dogmatique des autorités médicales qui ont poussé les gouvernants à enfermer le pays, ou encore à généraliser la vaccination avec l’utopie d’éradiquer ainsi la maladie. Et également, la collusion entre affairistes de big pharma et certaines autorités médicales et politiques. Cela dépasse donc la simple incompétence ou l’autoritarisme maladroit en effet.


    • Eric F Eric F 9 février 2023 10:06

      @Francis, agnotologue
      La question religieuse relève effectivement de la croyance (non démontrable ou réfutable scientifiquement), mais il ne s’agit absolument pas de ça ici.

      J’ai employé le terme ’’déni du germe’’ parce que c’est l’expression usuelle depuis la controverse entre Pasteur et Béchamps, auquel se réfèrent ceux qui nient l’existence des virus. Initialement, il s’agissait de la négation des divers agents biologiques pathogènes, mais désormais, ne pouvant plus nier l’existence et le rôle des bactéries -facilement observables-, ses partisans se sont repliés sur la dénégation spécifiquement des virus, on devrait effectivement employer le terme ’’déni des virus / virus denialism’’ [le terme ’’dénialisme’’ est depuis récemment transposé de l’anglais, dans le sens de déni scientifique].

      Ce déni s’efforce de réfuter les diverses preuves scientifiques, en utilisant des arguments affectant une forme scientifique. L’intérêt est que la démarche en ’’questionnant’’ des aspects insuffisamment étayés, devrait inciter les experts à approfondir les recherches sur ces points. Les progrès techniques sont cumulatifs, donc on en ’’sait’’ progressivement de plus en plus, certains doutes recevables hier ne tiennent plus aujourd’hui.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 février 2023 11:30

      @Eric F
       
       
      « Pour Tissot comme pour Béchamp (et contrairement au consensus scientifique général), les organismes vivants, quand ils se dérèglent, produiraient ou, plus exactement, favoriseraient eux-mêmes la prolifération de bactéries pathogènes et virus. »
       
       Et si le « SRA » expliquait la Covid-19 ? cf. cette interview passionnante. extrait :
       « Jean-Marc Sabatier nous révèle cette découverte fondamentale qu’il a faite avec des virologues de Wuhan (Chine) en mars 2020 (publiée en avril) : « des maladies COVID-19-like apparaissent lors du dysfonctionnement d’un système hormonal/physiologique ubiquitaire dans le corps humain, appelé système rénine-angiotensine SRA, et ceci même en l’absence du virus SARS-CoV-2  ».


    • eau-mission eau-mission 10 février 2023 08:47

      @Eric F

      Pour vous, dogmatisme et affairisme suffisent à expliquer qu’on vous demande de remplir des auto-attestations de sortie, et qu’on esquisse la mise en place d’un dispositif de surveillance de tous par tous (anti-Covid), dispositif d’emblée inadapté (car si vous décidez que tous ceux qui ont croisé quelqu’un qui a croisé quelqu’un qui a croisé quelqu’un susceptible d’exhaler le virus de synthèse doivent se mettre en quarantaine, alors autant cloîtrer de nouveau tout le monde).

      Pourquoi ne pas tenter un parallèle exotique entre cette infantilisation des masses et les accusations de pratiques pédo-satanistes dans la cité interdite (ou les trémoussements dégenrés sur le perron de l’Elysée) ?


    • Eric F Eric F 10 février 2023 12:07

      @eau-mission
      Le dogmatisme sanitaire a été poussé qu taquet dans la foulée des mesures extrêmes prises en Chine, on a vu en Mars 2020 comment Macron a d’abord minimisé (en sortant au théatre), puis a juste conseillé un auticonfinement des vieux, puis deux jours plus tard le premier ministre a pris des mesures restrictives, et encore deux jours plus tard Macron, sous pression des autorités médicale sur(relayée par la presse a décrété le confinement générale. Improvisation dans la panique.

      A propos de la ’’contrôlite’’ des attestations de sortie (surréalistes), de l’appli covid (que presque personne n’a utilisée ici, contrairement à la Corée), puis du pass sanitaire (fallacieux et abusif), c’est typique de l’autoritarisme technocratique, basé sur la technologie contemporaine.
      On avait déjà vu ça concernant les questions de sécurité intérieure avec la multiplication des caméras de surveillance, et la techno est là pour la reconnaissance faciale. ça avait même commencé auparavant avec les radars routiers flasheurs. Le ’’progrès’’ marche en rampant.... et il est à craindre que l’« exemple chinois » ne finisse par devenir un standard.


    • Eric F Eric F 10 février 2023 12:09

      @Francis, agnotologue
      la piste d’une synergie entre organisme et monde viral sera peut être l’avancée du siècle sur cette question.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 février 2023 13:22

      @Eric F
       
       ’’la piste d’une synergie entre organisme et monde viral sera peut être l’avancée du siècle sur cette question.’’
       
       Vous ne vous mouillez pas beaucoup. En guise d’avancée du siècle, on doit pouvoir faire mieux : cette phrase est un bel exemple de langue de bois.


    • Eric F Eric F 10 février 2023 17:45

      @Francis, agnotologue
      ’’avancée du siècle’’ apparait effectivement emphatique, mais concernant la ’’langue de bois’’, comme dit l’adage, c’est toujours celle des autres smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 février 2023 18:16

      @Eric F
       
       ’’... la ’’langue de bois’’, comme dit l’adage, c’est toujours celle des autres’’
       
      Non, grosse erreur. D’ailleurs il n’y a pas d’adage qui le dise.
      Vous écrivez n’importe quoi.
      Si j’usais de langue de bois il y a belle lurette que vous auriez cessé de me lire.


    • Eric F Eric F 11 février 2023 10:45

      @Francis, agnotologue
      ’La langue de bois, c’est toujours celle des autres’

      Si j’usais de langue de bois il y a belle lurette que vous auriez cessé de me lire.


      c’est réciproque smiley

    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 2023 11:10

      @Eric F
       
       1. ma réponse à votre lien : nous ne sommes pas ici pour échanger des banalités mondaines comme il est dit dans le billet. Encore une fois vous amalgamez. Manque d’intelligence ?? Ou duplicité ?!
       
       2. Remballez votre smiley : je ne vous accuse d’user de langue de bois que quand vous êtes mis au pied du mur, comme c’est le cas ici (*). Pour le reste du temps vous tentez de désamorcer tous les commentaires qui portent atteinte aux dogmes et au bizness des labos. Lesdits commentaires dont les miens sont toujours engagés, à l’opposé donc de la langue de bois.
       
       
       (*) langue de bois : ’’la piste d’une synergie entre organisme et monde viral sera peut être l’avancée du siècle sur cette question.’’ (Eric F)


    • Eric F Eric F 11 février 2023 13:25

      @Francis, agnotologue
      Dans le présent fil de discussion, c’est vous qui avez déboulé avec des imprécations (kapo, etc.), sous mon commentaire du 7/2 9:26 ; vous tentez toujours de désamorcer le rétablissement de réalités (comme la question des supposés adjuvants dans des vaccins qui, vérification faite, n’en n’ont pas).
      Vous, ce n’est pas la langue de bois, c’est la langue de fiel !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 2023 15:08

      @Eric F
       
      ’’Vous, ce n’est pas la langue de bois, c’est la langue de fiel !’’
        >
       chochotte !
       
      Il n’y a pas d’adjuvants dans ces fioles parce que ce ne sont pas des vaccins !
      Mais il y a d’autres saloperies, qu’on ne dit pas. Et la protéine spike est un poison en elle-même : pas besoin d’additifs.

       
      Amalgames, mensonges par omission et retournements de charge de la preuve, voilà de quoi est faite la langue de fiel, la langue des prédateurs et dont dont vous usez et abusez ici..
       


    • Eric F Eric F 11 février 2023 18:54

      ’’Amalgames, mensonges par omission et retournements de charge de la preuve’’
      C’est exactement votre manière de procéder, or vous avez une ligne idéologique pré-établie (posture ’’anti-système’’ systématique), alors que je cherche à confronter les infos (incluant celles que vous produisez) et en tirer une synthèse.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 2023 19:09

      @Eric F
       
       wiwi, dans la cour de maternelle on dit : c’est celui qui dit qui est.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 février 2023 07:33

      @Francis, agnotologue
       

      Le gestionnaire de la crise du Covid était un Janus Le Dr. Amine Umlil, pharmacien et responsable de la pharmacovigilance à l’hôpital de Cholet le dit et le prouve.

       


    • eau-mission eau-mission 12 février 2023 10:38

      @Eric F

      il est à craindre que l’« exemple chinois » ne finisse par devenir un standard

      Si vous le craignez, que faites-vous pour vous opposer à l’avènement de l’Algorithme ?

      Ce n’est pas la comtesse Bathory qui a été condamnée à mort, mais ses serviteurs.


  • Eric F Eric F 6 février 2023 20:06

    Il y a là une vraie alerte, effectivement la natalité déjà assez basse pendant l’année s’est écroulée dès septembre, l’année 2022 est celle ayant le moins de naissances depuis la Libération.

    La cause est-elle spécifiquement un effet néfaste de la vaccination des femmes en âge de procréer, comme considéré dans l’article avec un argumentaire plutôt convaincant, ou y-a-t-il forte amplification d’une tendance déjà amorcée de crainte de l’avenir dans la jeunesse (éco-anxiété, guerre, crise économique, stress post-crise sanitaire, à quoi s’ajoute une baisse de fertilité liés aux additifs, etc.) ?
    L’évolution en 2023 sera déterminante, mais une grande étude pluridisciplinaire doit être déployée sur ce problème.

    En tout état de cause, la généralisation de la vaccination en mi-2021 aux classes d’âge jeunes pour lesquelles il y avait peu de formes graves de covid a été un grave manquement au principe de précaution, et s’il se confirmait que cela ait induit des problèmes de reproduction, il y aura un scandale majeur devant aboutir à des sanctions.


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 6 février 2023 20:44

      @Eric F
      C’est le fait de streeeser sa population c’est évident enfin pour une chute si drastique
      Mais rassurez vous Macron et le Ledef ont la solution et ces chiffres sonts éffrayants...(ou réhjouissant pour le camp du bien woke multicultu no border)
       
      Pour chaque ajout de nouveau francais de ce pays c’est
      Un enfant né sur le sol
      3 nouveaux mmigrés qui arrivent.

      Ce qui expliqe la crossance démographique actuelle illogique
       
      J’ai entendu ce chiffre hier
       
      Bon la il me semble que ce n’est plus du grand remplacement mais du grand génocide planifié
      L’éradication quazi totale des Amérindiens (100 millions) cela à pris 90 années,
      à ce rhyme ils vonts peter leur high-score...
      Voila pourquoi Macron avec les JO en plus cherche à heu comment dire..
      « diversification heureuse » du reste du territoire et plus que les tres grands agglos ou le boulot est quazi fini genre le 9.3 etc...
       
      Perso je m’en fous j’avais alerté en mon temps
      désormais j’suis quazi plus ici dans ce pays, c’est une question de temps...
      Que les responsables se débrouillent avec les problemes qu’ils aurons engendrés de leurs petites mains et petit cerveau lol
      comme les Mahorais à ce jour ou ...
      c’est juste un peu en avance par rapport à la métropole,
      vu que les meme causes creent les memes effets.
      Bonne chance ^^


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 6 février 2023 20:59

      @Eric F
      "En tout état de cause, la généralisation de la vaccination en mi-2021 aux classes d’âge jeunes pour lesquelles il y avait peu de formes graves de covid a été un grave manquement au principe de précaution

      "

      Ce n’est pas (comme l’immigration incontrolée désormais)

      Le fait d’avoir alerté et pas qu’un peu sur le sujet et surtout au niveau des risques de séveres (myocardites, arrets cardiaques) à graves dans d’autres domaines et incontrolés pour les populations jeunes (à tres jeune)

      L’histo de mes messages archi répétitifs sur le sujet l’atteste,
      meme toi aussi tu l’attesteras il me semble sans l’ombre d’un doute.


    • Décoder l'éco Décoder l’éco 7 février 2023 10:56

      @Eric F
      Il est intéressant de vous voir reprendre les arguments de la gauche molle (PS/LREM) pour tenter de trouver un explication à cette chute brutale. « L’éco-anxiété » comme contraceptif c’est sympa.
      Il s’agit d’un chute brutale. J’aimerai savoir quel événement climatique sévère avec un fort retentissement médiatique a pu bloquer la fertilité des femmes en 2021...
      Concernant la guerre, la Russie a envahit l’Ukraine le 24 février 2022. Je vous rappelle que les femmes ont 9 mois de gestation. Donc avant de voir le moindre impact sur les naissances on arrive à fin novembre 2022. La chute c’est bien avant, dans tous les pays.
      C’est d’ailleurs à cette date que l’inflation s’envole. Principalement à cause de la hausse des prix de l’énergie organisée par l’Etat pour « mettre à genoux la Russie ». L’inflation a été pour nous, et, en conséquence directe, la balance commerciale de la France avec la Russie a augmenté de 12 milliards € en faveur des Russes. Take that Putin ! Mais bref, en termes de dates, pas d’impact avant fin 2022.
      Il est certain que la fertilité diminue de manière régulière. Cet article ne dit pas le contraire. C’est la baisse brutale et coordonnée qui montre qu’il se passe quelque chose. Ce n’est pas un « blocage total », mais un signal fort.
      Pour mémoire, je l’ai montré également concernant la mortalité au sujet de ces vaccins : pas d’hécatombe, mais suffisamment de morts pour générer un signal statistique.


    • Eric F Eric F 7 février 2023 15:42

      @Décoder l’éco
      Si on cherche des corrélations de date, les bruits de bottes ont commencé dès la fin 2021, ainsi que le décrochage de pouvoir d’achat. L’état de stress suite a la suite covid s’est manifesté sous diverses formes, on parle par exemple de grande démission ou de démission silencieuse, tout cela participe d’une perte de confiance en l’avenir dans les générations actives. Mais je suis d’accord que l’ampleur de la chute de natalité à partir de Septembre 2022 parait dépasser cette seule cause.


    • pipiou2 7 février 2023 16:08

      @Eric F

      La chute de natalité à partir d’août 2020 est un signal statistique au moins aussi fort ; c’est probablement parce qu’un vaccin avait été annoncé et que les femmes perdaient leur fertilité rien que d’y penser .


    • Joséphine Joséphine 7 février 2023 16:19

      @Eric F

      Bon en même temps faire des enfants dans ce monde en état de putréfaction, je comprends que cela en fasse reculer plus d’un. Surpopulation, inflation, pénurie, risque de guerre permanente, précarité rampante, remplacement de la population par des barbares à machettes issus du tiers-monde , insécurité partout, couteaux de la paix , déliquescence , gigantesque asile psychiatrique à ciel ouvert. ¨Plus de repère, plus de père.Baisse vertigineuse du QI en Europe après 50 ans d’immigration insensée qui a tout tiré vers le bas ! 

      Je me demande si nous ne vivons pas la pire époque que l’Humanité ait connu dans son Histoire. Combien de vies perdues, combien d’hommes déconstruits et détruits ? 

      La laideur a tout envahi. 

      Nous avions la plus belle civilisation du monde, nous avions tout inventé, le train, les lunettes, les avions, la médecine, la voiture, l’ordinateur....Nous aurions du vivre au paradis et nous sommes en enfer, ils ont tout détruit, tout déconstruit depuis 50 ans !
       


    • Eric F Eric F 7 février 2023 19:00

      @Joséphine
      Je comprends votre point de vue, que je partage sur plusieurs points.

      -D’une part, notre société d’Europe occidentale est effectivement déclinante. Elle avait cru au ’’progrès continu’’ à l’époque des trente glorieuses et même dans les années qui ont suivi, mais le niveau de vie semble arrivé en butée et peine à se maintenir, certains effets du progrès ont été néfastes (pollution, artificialisation des sols et de l’alimentation...), et la mondialisation nous a dépossédé de notre savoir faire au profit de pays à moindre coûts. A quoi s’ajoute l’insécurité croissante et une perte d’identité (dont les élites apparaissent comme déconstructrices).

      -Comme les crises anxiogènes s’accumulent (environnementales, sanitaires, sociales, démographiques, militaires...), accentuées dans la communication politique et médiatique, une grande part de la jeunesse ne voit plus l’avenir comme une promesse mais comme un monceau de dangers. Donc beaucoup tardent ou renoncent à avoir des enfants. ça s’est aggravé avec le stress collectif de la ’’grande peur mondiale’’ autour du covid.

      -Il y a eu de pires époques dans le pays, de famine généralisée, de guerre civile interminable, d’épidémie réellement exterminatrice. La plus récente est celle de l’occupation nazie, son oppression, ses exécutions et ses privations. Mais on ressent que l’on peut retomber dans ce genre de période sombre.


    • Joséphine Joséphine 7 février 2023 20:51

      @Eric F

      Il y a eu de pires époques dans le pays, de famine généralisée, de guerre civile interminable, d’épidémie réellement exterminatrice. La plus récente est celle de l’occupation nazie, son oppression, ses exécutions et ses privations. 


      Notre pays est aujourd’hui sous occupation également, une invasion sournoise, multiple et protéiforme. américanisation, islamisation, judéisation ....et je dirais que ce qu’il se passe actuellement est bien pire qu’une guerre. On peut reconstruire des bâtisses détruites mais les hommes ? Eux on ne pourra pas les reconstruire, ou alors il faudrait plusieurs générations. J’ai un ami qui s’est installé en Bourgogne, pensant être tranquille et il vient de m’appeler, il me dit que c’est un désastre....


    • quijote 7 février 2023 20:57

      @Joséphine @Eric F

      Jordan Peterson, le psy canadien qui le premier s’est prononcé de façon significative contre la chiasse mentale woke en 2017, et est depuis devenu la figure de proue de la « contre-révolution » conservatrice, voire réac, dans le monde anglo-saxon, lance un projet collectif destiné à proposer une alternative à la politique du premier gouvernement mondial jamais instauré ( sans vote ! ), à savoir le forum économique mondial de schwab :

      https://www.youtube.com/watch?v=_Oe11tNij2o


    • Eric F Eric F 9 février 2023 10:32

      @quijote @Joséphine

      Chacun peut avoir une perception plus ou moins dramatisante des différents aspects de notre société/civilisation actuelle.
      Le wokisme est l’exemple du pervertissement de bons sentiments (tolérance, droit de l’hommisme, tiers mondisme...) en les poussant au taquet. Le problème est un relativisme voire une inversion de certaines valeurs -par exemple lorsque la tolérance devient permissivité puis promotion des déviances ce qui détricote des fondements des sociétés humaines (famille, tronc commun de valeurs et moeurs, etc.).
      Mais de manière concrète, l’insécurité me parait plus immédiatement nuisible à la vie des gens (on se fout un peu des moeurs des voisins s’ils ne cherchent pas à nous imposer de les appliquer).
      Il n’en reste pas moins qu’il y a une perte de cohésion, de solidarité, de confiance, un grand découragement généralisé.


    • Eric F Eric F 9 février 2023 13:38

      Parenthèse : le ’’moinsseur compulsif’’ qui sévit sur tous mes messages dans les 10 minutes qui suivent la publication ne regarde seulement pas le contenu : si je dis blanc, il moinsse ; si je dis noir, il moinsse. Il n’a vraiment rien d’autre à faire de ses journées ?


    • Gollum Gollum 9 février 2023 13:54

      @Eric F

      J’y ai droit aussi. Un cinglé qui a ses haines spécifiques. J’ai trouvé la parade. Je m’autoplusse de façon systématique. smiley Et je plusse aussi ceux dont j’ai repéré les malveillances même si je n’ai pas forcément d’affinités..

      Et j’engage à tous de faire de même afin de pourrir les imbécillités du débile mental.


    • troletbuse troletbuse 9 février 2023 13:57

      @Eric F
      si je dis blanc, il moinsse ; si je dis noir, il moinsse.


      Mais c’est pas possible vu que tu ne dis jamais « blanc » ni « noir ». T’es toujours entre deux eaux.  smiley  smiley


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 2023 14:05

      @Gollum

      tu peux aussi ignoré les étoiles,qui ne disent que ce que tu veux qu’elles te disent,la curse des site en ligne avec leurs aprobation genre l’école des fans,ça ne pisse pas loin,c’est virtuel, il y en a qui aime tacher l’écran... mais bon si la bite pouvait montrer prendre la direction on aurrait tous notre « swiss army man » tres bon film pour ceux qui serait interessé par ce que je raconte.... bye


    • Gollum Gollum 9 février 2023 15:32

      @Xenozoid

      Ah mais moi je m’en fous c’est juste pour contrarier le psychopathe.. 


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 2023 16:05

      @Gollum

      Ah mais moi je m’en fous c’est juste pour contrarier le psychopathe..


      noooonnnn !!!!! mais bon, si ça te va,alors tu t’en fous....ce n’est pas un religion de toutes façons


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 2023 16:11

      il y a un bon film pour calmer les moinseurs, c’est 

      children of men,surtout quand on s’en fou des autres


    • Eric F Eric F 9 février 2023 16:28

      @troletbuse
      certains commentaires portant sur des points non-polémiques sont tout autant moinssés dans la foulée que ceux ’’plutôt blanc’’, ceux ’’plutôt noirs’’, et ceux ’’plutôt gris’’. J’ai délà fait l’essai.
      Mais comme indique Gollum, d’autres intervenants sont également ciblés, il doit y avoir un grincheux dans la place...


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 2023 16:58

      @CYRUS

      une tâche, une....


Réagir