mardi 20 juillet - par Vera Mikhaïlichenko

Vaccins anti-covid : Non, nous ne sommes pas des cobayes !

« On n'est pas des cobayes ! », criaient dans les rues certains manifestants contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire le 14 juillet dernier. Hier, Mizaru publiait ici même un article pondéré (ce qui fait du bien dans le climat d'hystérie actuel) sur la vaccination anti-covid, pour conclure qu'il semblait bien que nous soyons les cobayes d'une expérience scientifique. N'étant pas spécialiste de la question (comme à peu près tout le monde), n'ayant pas lu moi-même la littérature scientifique à ce sujet (comme à peu près tout le monde aussi), je me permets, pour équilibrer le débat, de citer des gens compétents qui, eux, l'ont fait, et qui arrivent à une conclusion différente.

1. D'abord un mini thread de Frédéric Lagarce, professeur de biopharmacie, vice-doyen de la Faculté de Santé d'Angers :

Un peu ras le bol d'entendre certains dire qu'ils sont des cobayes pour le vaccin. contre la covid-19. Je vous fais un mini thread pour vous expliquer pourquoi c'est faux. 1/n

Les premiers vaccins ARNm ont été proposé par une équipe de l'APHP (MArtinon Eur J Immunol) en 1993, cette date est celle où l'efficacité a été démontrée chez l'animal déjà contre un virus, celui de la grippe. 2/n

en 2018 Moderna et BioNtech avaient déjà des essais cliniques sur l'homme (phase 1) dans le domaine de la cancérologie (mélanome) ou de l'infectiologie et devinez... pour déjà des maladies virales. 3/n

Ces vaccins on d'ailleurs eu un développement préclinique dans le cadre de MERS-COV et SARS-COV1 il y a respectivement environ 15 ans et 10 ans mais comme les épidémies se sont éteintes les développements se sont arrétés. 4/n

Les vecteurs de ces vaccins : les nanocapsules lipidiques existent depuis plus de 20 ans, mon labo (le laboratoire MINT) a déposé ces premiers brevets en 2001, on travaille dessus depuis 1998. on a démontré (comme d'autres) la très bonnes tolérance de ces vaccins sur de multiples modèles 5/n

A Angers, rien que pour le laboratoire MINT, on a sorti plus de 200 publications internationales sur ce thème. Une autre équipe (Institut Galien Paris-Saclay) a démontré en parallèle la tolérance en particulier sur la tox pulmonaire.

Quand en janvier 2020 la séquence génétique du virus Sars-cov2 a été décrite, tout était prêt depuis des années pour lancer des essais de grande ampleur, seul l'argent manquait et les États ont contribué fortement à régler ce pb 7/n

Vous le voyez, utiliser aujourd'hui un vaccin ARNm c'est profiter d'une technologie mise en place sur 25 années et testées par de multiples labo universitaires et pharmaceutiques dans le monde. Les vaccins ARNm sont l'avenir de la vaccination 8/n

En effet ils permettent une production plus rapide, moins complexe et plus maîtrisable que les autres vaccins classiques. Les vaccins peuvent être adaptés en quelques semaines. Alors VACCINEZ VOUS !

*

2. Deux courtes vidéos du Dr Hélène Rossinot, médecin de santé publique, auteur du livre Aidants, ces invisibles, et lauréate de l’Academie de Médecine :

Les propos de ce médecin confirment ce que ne cesse de répéter Jacques Sapir dans ses débats, parfois houleux, avec ses contradicteurs sur Twitter : "La phase 3 est terminée sauf pour la durée d'immunité" ; "Seule la durée d'immunité est encore testée en phase 3" (pour Pfizer et Moderna). Il ajoute : "La fin de la phase 3 permettra la rédaction de l'ensemble des contre-indications potentielles, que l'on trouve dans chaque boite de médicaments".

*

3. Une infographie de The French Virologist, qui se présente comme docteur en virologie et amatrice de vulgarisation scientifique :

JPEG

*

4. Et, pour finir, le plus important à lire, un long thread intéressant et éclairant, qui explique notamment pourquoi l'argument des anti-vaccins, selon lequel la phase 3 de test n'est pas terminée, n'est pas pertinent :

Un thread pour en finir avec les nœuds au cerveau sur les essais de phase 3 (alimentés par un ministre de la Santé qui a remis une pièce dans la machine). Mais d’abord, répétez après moi : Un médicament n’a pas besoin d’arriver en phase 3 pour être autorisé !

En 2018, 1 dossier d'autorisation FDA sur 8 ne contenait pas de phase 3. Le processus d'approbation n'est pas lié à un numéro de phase ou à la fin d'une étude. Une autorisation est délivrée quand les données collectées sont suffisantes. Que l'étude soit terminée ou non.

Les autorités du médicament fixent des conditions pour autoriser un médicament dans une maladie ou une indication. Quand un labo produit des données cliniques qui remplissent ces conditions, le médicament est autorisé. Quel que soit le moment d'une phase. C’est simple, non ?

Par ex, pour la covid19, la FDA (l’Agence du Médicament aux US) a fixé un nombre de conditions pour obtenir une autorisation. Elles ont été détaillées en juin 2020 ici. Vous générez les données cliniques qui remplissent ces conditions = autorisation https://fda.gov/media/139638/d

Que vous soyez en phase 1, 2, 3 ou 28. ON S'EN FOUT !!! "L'expérimentation" sur une indication se termine quand vous obtenez l'autorisation sur la base des données générées au temps T. Même si votre phase 1, 2, 3 continue après ce temps T.

Le médicament obtient une autorisation dans une indication ? Dans cette indication, votre phase 3 qui continue ne porte plus sur un médicament expérimental dans l'indication mais sur un médicament autorisé.

Un essai clinique, cela sert à générer des données pour répondre à des questions précises : Quelle est l’efficacité du vaccin chez un groupe d’individus ? Quels sont les effets indésirables ? etc…

Vous avez décidé de faire un essai de phase 3 pendant 8 ans pour collecter plein de données supplémentaires et après un an vous collectez les données suffisantes pour obtenir l’autorisation, vous avez l’autorisation même si votre étude dure encore 7 ans.

Dans l'indication que vous avez obtenue, "l'expérimentation" est terminée. Votre phase 3 continue sur un médicament autorisé et les nouvelles données générées viendront compléter/confirmer votre dossier.

Sur l'indication autorisée, vous n'êtes plus en phase expérimentale, vous êtes en phase de post-commercialisation. Même si c'est toujours la même phase 3.

Vous décidez que votre essai dure un an et collecte uniquement les données nécessaires ? Vous n’avez pas les données suffisantes après un an ? Votre autorisation est refusée même si votre essai est terminé. Vous êtes toujours en phase expérimentale.

Donc la FDA a demandé en très résumé :

  • Je veux un vaccin efficace à 50% minimum
  • 4 à 6 mois de données de sécurité
  • Et vous me faites ça sur des milliers de personnes pour un pouvoir statistique suffisant. Vous me générez ces données et j'autorise.

Donc la FDA a demandé une succession de test de manière séquentielle. Par définition, on appelle cela phase 1 (a ou b), phase 2 (a ou b) et phase 3. Mais les définitions sont arbitraires. Si ça vous intéresse c'est dans la guideline ICH E8. Mais tout le monde s'en fout en fait.

Dans ICH E8, les phases 2 et 3 ont des définitions qui s'entremêlent. Et dans la pratique, les médicaments de cancéro se retrouvent sur le marché avec des phases 1. Car au final, le seul point qui compte ce sont les données cliniques. Pas des définitions arbitraires.

Quand vous préparez un protocole, vous définissez les critères primaires et secondaires. Ce sont les questions auxquelles vous voulez répondre. Et, en théorie, on obtient une autorisation si les données générées répondent positivement aux critères primaires (je simplifie).

Et un protocole, ça évolue avec le temps. Donc, il est fréquent que cela se modifie. Mais uniquement en demandant l'autorisation des autorités au préalable. Pas en bricolant des bras à l'arrache sans autorisation.

Dans le cadre des vaccins par exemple, Pfizer a atteint certains de ses critères primaires qui lui ont permis d'obtenir l'autorisation. Fin de l'expérimentation dans ces critères validés. Par contre, chez les enfants, y'avait pas les données.

Donc au lieu de redéposer un nouveau protocole, on le modifie et on l'adapte pour intégrer des enfants. Avec autorisation préalable là aussi. Et on ajuste la date de fin d'étude.

Et rebelote, Pfizer génère les données suffisantes chez les enfants, obtient une autorisation = fin de l'expérimentation dans l'indication 12-16 ans. Même si la phase 3 continue pour répondre à d'autres questions.

Bon, et puisque je suis lancé, on va aussi régler le sort de l'AMM conditionnelle. Une AMM conditionnelle est une AMM. Fin de discussion. La différence ? Elle intègre des clauses de conditions (d'où le nom).

Pour résumer, l'Agence exerce un contrôle renforcé pour vérifier que les données des essais sont cohérentes avec une utilisation en vie réelle.

Enfin, toujours dans sa Guidance, la FDA prévoit que l'utilisation sur des millions de personnes générera des effets indésirables non vues en essai.

C'est des stats de base : vous avez 30k personnes dans l'essai, vous voyez des effets arrivant avec une fréquence de 1 personne sur 30k. Vous donnez à 1 million de personnes, des effets arrivant chez 1 personne sur 1 million apparaissent.

Donc l'Agence a demandé dans sa guidance de développer un plan de pharmacovigilance. Et parmi ce plan ? Poursuivre les essais cliniques initiés avant l'autorisation.

PNG

Donc quand on entend que l'expérimentation continue car la phase 3 n'est pas finie, c'est juste stupide. Déjà car le protocole Pfizer était une phase 1/2/3 car comme je l'ai dit, on s'en fout des définitions arbitraires. Mais que seules les données générées comptent.

On va reprendre le site que les antivax utilisent pour raconter n'importe quoi. En avril 2020, Pfizer débute sa phase 1/2. Pas encore 3. Et met une date arbitraire de fin en 2023 parce que bon, on s'en fout à ce stade. Tout le monde sait qu'elle sera modifiée. https://clinicaltrials.gov/ct2/history/NC

Et là, n'importe qui capable de lire ces informations comprend. Sauf les mêmes idiots évidemment. Les idiots s'arrêtent à la date de fin et hurlent : La fin de l'expérimentation est en 2023.

Alors on va expliquer. Primary completion date signifie date à la laquelle vos critères primaires se terminent. Là, ça a été mis arbitrairement à 2023. Mais quand on regarde les étapes de chaque critère primaire ? Oh, bah ça ne se termine pas en 2023 en fait !

PNG

On voit que TOUS les critères principaux se terminent entre quelques jours après la dose à 6 mois après la 2e dose. Vous expliquez comment on arrive à 2023 avec un temps d'étude à 6 mois après la 2e dose quand on commence en avril 2020 ?

Car ce sont ces étapes qui déterminent quand on collecte les données. Et encore une fois, je rappelle, les critères primaires sont ceux utilisés pour répondre aux questions de l'essai. Les secondaires sont... secondaires.

En juillet, Pfizer ajoute la phase 3. Les critères principaux ne changent pas. Il ajuste la date des critères principaux et ajoute 2 critères principaux qui vont excéder les 6 mois. Et vous savez ce que c'est ?

Vérifier si, après 2 ans, on est toujours immunisé afin de contrôler la durée de la protection. Tous les autres étaient des critères à moins de 6 mois.

PNG

Donc, vous pouvez arrêter les noeuds au cerveau sur la définition d'une phase 3 et sa date de fin. On s'en fout complètement. Ça n'a aucun intérêt clinique et cela n'a jamais fait partie des critères d'évaluation.

J'oubliais. Quand on a dépassé 3 milliards d'injections et que vous expliquez que le vaccin est encore en phase d'expérimentation car vous avez lu une date de fin de phase 3 sur 50.000 personnes en 2021. 50.000 personnes d'un côté. 3 milliards de l'autre... Sérieusement...



396 réactions


    • mac 20 juillet 14:27

      @Fergus
      Mise à l’index, ça ne veut rien dire…il y a des doutes comme à chaque fois en sciences, pour vous Montagnier n’y connaît plus rien ? Ras le bol du mot complotiste, est désormais considéré comme complotiste toute personne qui s’interroge sur la politique menée par le gouvernement ?


    • alinea alinea 20 juillet 15:27

      @Fergus
      Ce n’est pas parce que tu ne comprends pas qu’il y a un gros délire ; écoute plutôt la vidéo de Clocel plutôt que parler de l’institut pasteur... pas très bien vu ces temps-ci ! Même Montagnier le dénonce, c’est pour dire !! Montagnier est gâteux, pas comme ta belle-fille, mais comme toute son équipe ? sûrement !! je l’ai entendu, oui oui.
      Wake up comme disait babadjinew !
      Bon, tu es vacciné, c’est un peu tard... j’arrête de parler de tout ça. Enfin, j’essaie.


    • Abolab 20 juillet 15:33

      @mac

      Effectivement, il y a en France l’idée qu’il n’existe qu’une seule vérité qui est la pensée dominante colportée par les grands médias et les gouvernements, qui n’est en fait qu’une réalité déformée, mensongère et orientée des faits et omettant le plus souvent les informations les plus importantes.

      Toutes les personnes qui questionnent cette réalité fabriquée deviennent des « complotistes », le nouveau terme de la novlangue à la mode pour abaisser et écraser les personnes qui ont des arguments raisonnables à faire valoir. Un véritable complot contre l’intelligence en fait. De toute manière, les personnes vraiment raisonnables, souvent anonymes, sont très minoritaires et n’ont jamais le droit à la parole.


    • Fergus Fergus 20 juillet 16:23

      Bonjour, Abolab

      Votre raisonnement est complètement vicié.

      « la pensée dominante colportée par les grands médias et les gouvernements » que vous dénoncez comme « une réalité déformée, mensongère et orientée » prévaut dans la quasi-totalité des pays occidentaux, quelle que soit leur couleur politique et leur culture, et même si ces pays n’ont strictement aucun rapport avec l’industrie pharmaceutique.

      Cela dit, libre à vous de penser que tous ces gens  politiques, scientifiques, journalistes sont des niais ou des corrompus. Et libre à vous de penser que quelques charlatans qui font le buzz dans les milieux complotistes détiennent l’absolue vérité !

      Je crains que vos convictions ne relèvent de la croyance sectaire.


    • samy Levrai samy Levrai 20 juillet 16:38

      @Fergus
      rappelle moi STP la mortalité de ce terrible virus ? pendant que nous y sommes sa létalité... puis l’age median des morts...
      et aujourd’hui ? j’ai cru comprendre que le covid tuait 1% des morts quotidiens en France, est ce dramatique ? est ce que cela justifie les menaces et les atteintes aux libertés fondamentales ?
      Je crains que celui qui se trouve dans la croyance idiote et sectaire ce ne soit toi.


    • Abolab 20 juillet 16:39

      @Fergus

      Oui, c’est bien ce que je dis, tous ces pseudo-intellectuels qui parlent de souveraineté ne voient même pas que les idées qu’ils colportent viennent d’ailleurs et de milieux tout sauf recommandables : particulièrement la big industry, big corruption internationale.

      L’industrie pharmaceutique est particulièrement développée dans tous les pays occidentaux.

      Je n’ai besoin d’aucune personne pour penser à ma place, j’ai regardé les études scientifiques, les vraies, pas les pseudo-études concoctées par l’industrie pour vendre des produits. Deux ou trois études sur les vaccins parmi des centaines de milliers d’autres, et qui servent de base unilatérale aux politiques sanitaires...

      La secte est celle qui cherche à imposer à tout le monde la vaccination. Il y a un an l’objectif était d’atteindre l’immunité collective, aujourd’hui, maintenant que c’est possible à moindre risque, en vaccinant les personnes à risque, changement de cap, il faut vacciner tout le monde...

      Si vous ne voyez pas comment les gouvernements et l’industrie abusent de la situation, je ne sais si vous pouvez voir quoi que ce soit.


    • mac 20 juillet 16:57

      @Fergus
      Je suis scientifique de formation mais je ne suis ni virologue ni généticien, il n’empêche qu’en sciences, la notion de consensus est une absurdité, seul une théorisation la plus fidèle de la réalité compte et une minorité peut parfois avoir raison contre la majorité pendant des années voire des siècles…je ne dis pas que c’est ici le cas mais le consensus n’est pas une preuve…


    • alinea alinea 20 juillet 17:46

      @samy Levrai
      « tuer un pour cent des morts », ça fait drôle, mais quand on poursuit la lecture, ça va !!

       smiley

    • samy Levrai samy Levrai 20 juillet 17:50

      @alinea
      tuer les morts... smiley


    • Abolab 20 juillet 18:12

      @Fergus

      Il s’agit là d’un gros délire complotiste !!!

      Oui, comme celui du gouvernement qui pense que tous les manifestants sont influencés par des théories du complot.

    • Eric F Eric F 20 juillet 18:50

      @alinea
      « mise à l’index par les scientifiques non corrompus, dans le monde entier »
      En employant le qualificatif de « non corrompus », vous mettez donc la majorité des scientifiques à l’index, en attribuant la vertu à ceux dont vous partagez les positions.
      Il est possible que certains scientifiques du « courant majoritaire » soient corrompus, mais la plupart sont absolument convaincus que ces vaccins sont efficaces avec des risques limités. A court terme, cela parait confirmé (hors exploitation abusives des chiffres et situations), reste le risque à long terme effectivement.
      Mais en tout état de cause la liberté de choix doit effectivement être préservée, et l’effort de conviction devrait se focaliser sur les « personnes à risque ».


    • alinea alinea 20 juillet 19:01

      @Eric F
      Vous avez des références ? Les seules références des gens à diplômes qui nient l’évidence, passent à la télé et jamais au grand jamais s’avisent de parler de conflit d’intérêt !!!
      Il peut évidemment y avoir des toubibs de quartier convaincus, mais je ne les ai jamais entendus parler !
      J’aimerais bien d’ailleurs, ça me donnerait une idée de leur manière de voir, déjà que je ne vais pas chez le médecin parce que la plupart porte et fait porter le masque !! comment voulez- vous avoir confiance en quelqu’un après ça ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 juillet 21:31

      @Fergus
      Je crains que vos convictions ne relèvent de la croyance sectaire.

      Et les 13 milliards d’euros déversés par BigPharma aux médecins ( Institut Pasteur ?) et aux médias pour défendre les vaccins, c’est un fait ou du délire sectaire ?


    • alinea alinea 20 juillet 22:19

      Tu veux dire, Fifi, ( c’est plus court) que 13 milliards, c’est pas du délire ? smiley


  • mac 20 juillet 13:22

    Bof.

    cet article ne peut convaincre que les pro-vaccins , mais comme pour eux c’est déjà fait, donc ça ne sert à rien…ce qui serait nouveau, c’est de donner le droit à des médecins ou à un gouvernement d’injecter de force un produit que certains citoyens ne veulent pas, mais ici les béni oui oui n’y voient visiblement aucun inconvénients tant ils croient au pouvoir de leur machin…


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 juillet 13:34

    Bonjour Madame

    Vous me semblez être la porte-voix de Michel Onfray

    Signez donc Michel plutôt que Véra. 


    • Abolab 20 juillet 14:27

      @Bernard Dugué

      Michel Onfray, le soit-disant défenseur du peuple contre l’Etat, qui après avoir lui-même ramené des variants en France en 2020 après s’être fait infecté en Arménie est aujourd’hui devenu le partisan de l’Etat autoritaire... du pass sanitaire et de la vaccination pour tous... ?

      Je pense qu’il ferait vraiment mieux de se taire si c’est pour dire des bêtises.... il affirme lui-même avoir eu des « bouffées délirantes » et des « idées suicidaires » lors de sa COVID-19...


    • Clocel Clocel 20 juillet 14:51

      @Bernard Dugué

      Michel Onfray est non-fumeur vous pensez bien, on ne saurait trouver ce cuistre autre part que dans le camp du bien, même une pipe ne réussirait pas à lui donner un air d’intellectuel.

      Ceci n’est pas un intellectuel.


    • cyrus cyrus 20 juillet 16:34

      @Bernard Dugué

      Elle au moins ne censure pas ses opposants sans motif valable contrairement au grand DUDU qui ne supporte pas une critique argumentée sur son accaparation de l’hypothèse provotella  smiley


    • adeline 20 juillet 16:36

      @cyrus
      Oui mais comme la plupart des nouveaux auteurs elle ne communique pas non plus, encore un bot ?


    • alinea alinea 20 juillet 17:47

      @Bernard Dugué
      C’est marmelade, et résistance... résistance n’a pas survécu au covid !


    • Eric F Eric F 20 juillet 18:53

      @Bernard Dugué
      Onfray est une girouette, si ça continue il écrira une apologie des religions, la boucle sera bouclée.


  • Abolab 20 juillet 13:59

    Les vaccinolâtres se croient en mission pour sauver l’humanité, c’est du même acabit que les activistes du réchauffement climatique causé par le CO2.

    Une bande de personnes crédules qui se sécurisent dans la pensée de quelque « pseudo-experts » sans développer par eux-même leur esprit critique et sans aller au fonds des sujets.


    • The White Rabbit The White Rabbit 20 juillet 15:59

      @Abolab

      Complotiste un jour, complotiste toujours...
      Sur le réchauffement climatique anthropique comme sur le reste, présent, passé et avenir, le XXI eme siècle sera complotiste ou ne sera pas smiley


    • Abolab 20 juillet 16:44

      @The White Rabbit

      Le réchauffement climatique est bien anthropique, mais certainement pas causé par le CO2.

      La pandémie est bien anthropique également, mais certainement pas échappée d’un laboratoire ni issu d’un animal sauvage.

      Le problème est que comme la pensée dominante a tout faux sur les causes, et qu’elle ne veut pas regarder les vrais problèmes qui remettraient en question ses fondements, elle a également tout faux dans les solutions qu’elle propose.

      L’ignorance est un sérieux problème, y compris chez les « experts ».


    • Eric F Eric F 20 juillet 19:00

      @Abolab
      Il est amusant de retrouver dans la « controverse covid » le même clivage que la « controverse climatique » : un courant « institutionnel » majoritaire, et un courant « réfractaire » (anti-système) virulent. Il y a des crédules pro et des crédules anti.
      Quand on ne veut pas tomber dans l’une ou l’autre ornière, il faut croiser les sources contradictoires, et dans les débats recevoir des tomates mures de part et d’autre. smiley


    • simir simir 20 juillet 20:06

      @Abolab
      Le réchauffement climatique est bien anthropique"
      Ah bon ? Et au moyen âge l’optimum médiéval tu crois qu’ils avaient trop de diesels et d’industrie ?
      Groenland ça veut dire quoi à ton avis ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 juillet 20:17

      @simir
      Ça doit être comme goulag qui veut dire camp de vacances.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 juillet 20:21

      @Abolab
       
      Puisqu’il est question ici de « réchauffement climatique »
       
       Je voudrais dire que l’objectif des khmers verts de réduire nos émissions de CO² coïncide curieusement avec celui des khmers blancs : le dogme sanitaire avec sa liturgie mortifère imposée même aux ’mécréants’, tombe à pic pour réduire nos émissions par tous les moyens les plus inavouables.
       
      Combien de vies humaines faudra-t-il effacer pour payer en terme d’émissions de CO² un voyage de 3 mn dans l’espace tel que l’ont effectué aujourd’hui Bezos et une poignée de milliardaires ?


    • cyrus cyrus 20 juillet 20:38

      @Francis, agnotologue

      un parfait exemple de magouille « ESCROLOGIQUE » facon bobo p1000...
      Bezos nous dit que sa fusee ne polue pas , car elle marcje a l’ hydrogene et a l’ oxygene liquide , et que les deux ensemble ca fait de l’ eau ....

      Pas de pot , je ne connait pas sur terre de fontaine d oxygene liquide , ou d’ hydrogene liquide , il as donc fallu 300 tonne de co2 pour fabriquer ce carburant grace a de l’ energie SUPPOSE VERTE ...


    • Abolab 20 juillet 21:34

      @simir
      La déforestation a commencé au Moyen-Âge, mais l’industrialisation de la déforestation a commencé au début du XXe siècle, sans compter l’industrialisation des usines à chaleur... comme les centrales nucléaires dont 70% de l’énergie est perdue sous forme de chaleur piégée dans notre atmosphère.


    • Abolab 20 juillet 21:38

      @Francis, agnotologue

      Combien de vies humaines faudra-t-il effacer pour payer en terme d’émissions de CO² un voyage de 3 mn dans l’espace tel que l’ont effectué aujourd’hui Bezos et une poignée de milliardaires ?


      Sans parler des déflagrations de chaleur diffusée dans l’atmosphère des fusées d’Elon Musk qui a promis 100 millions de dollars pour quiconque inventerait un mécanisme industriel de captation du CO2...

      Leur folie est sans limite... mais ce n’est encore rien comparé aux milliers de bombes atomiques utilisées lors des essais nucléaires, auxquels la France a grandement participé également.


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 juillet 21:41

      @Eric F
      Il est amusant de retrouver dans la « controverse covid » le même clivage que la « controverse climatique » 

      Ce n’est pas amusant, c’est normal, l’oligarchie finance les deux, la vaccination foireuse et le CO2 foireux !
      Voici la pub pour l’agenda 2030.

      Voici quelques photos où l’on voit que le président de l’OMS,Macron,Bill Gates et tous les autres dirigeants de ce monde portent cette broche du Global Goals pour une Gouvernance Mondiale.

      Et voici des citations de Klaus Schwab liant le Covid avec le nouvel ordre mondial appelé Grand Reset.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 juillet 21:46

      @Abolab
      Toutafait . Une centrale nuc c’est mieux qu’un radiateur a bain d’huile . Depuis la construction de Gravelines , d’ailleurs , nous ne nous chauffons plus par chez moi l’hiver. L’été obligé d’aller vers le sud pour prendre le frais.


    • alinea alinea 20 juillet 22:21

      @Francis, agnotologue
      Ha !!! et ils sont revenus ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 juillet 07:50

      @cyrus
       
       ’’il as donc fallu 300 tonne de co2 pour fabriquer ce carburant grace a de l’ energie SUPPOSE VERTE ...’’
       
       Et probablement autant sinon ^plus, pour fabriquer la fusée.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 juillet 07:50

      @alinea
       
      oui, hélas !


    • simir simir 21 juillet 10:01

      @Aita Pea Pea
      Non un goulag était un camp de reeducation où ceux qui y étaient pouvaient même vivre en semi-liberté.
      Pendant les années d’avant guerre l’URSS a en un nombre maximal de 2,5 personnes dans son sysrème carcéralsoit 2,4 % de sa population adulte.
      Aux USA on compte 5,5 millions de détenus en 1996 et cela représente 2,8 % de la population adulte.
      Alors oui le régime était dur dans les camps de travaux forcés soviétiques mais que dire de la situation des prisons aux ASA où règne la violence, la drogue, la prostitution, l’esclavage sexuel (290000 viols par an )

      L’énorme majorité de ceux qui sont allés en prison du temps de Staline ont été en fait condamnés à une peine de 5 ans maximum.
      Selon l’American Historical Review les prisonniers politiques reconnus coupables dans les cours civiles ont été condamnés aux peines suivantes : jusqu’à 5 ans 42,2%
      entre 5 et 10 ans 50,7 %
      Pour ceux condamnés aux travaux forcés du goulag les peines à 5 ans étaient de 56,8% entre 5 et 10 ans : 42,2% et 4% pour les plus de 10 ans
      En ce qui concerne le goulag qui sont des colonies de travail il y en avait en 1940 452 qu’il ne faut pas confondre avec les camps de travaux forcés.
      Le Goulag c’était des unités plus petites que les camps de travaux forcés avec un régime plus libre et moins de surveillance.
      Les prisonniers travaillaient dans des usines ou sur des terres et faisaient partie de la société civile.Dans la plupart des cas ils conservaient leurs salaires et à cet égard étaient traités comme les autres travailleurs.


    • simir simir 21 juillet 10:16

      @Abolab
      La production de chaleur par les centrales ne génère ni polluants, ni de gaz à effet de serre.
      Croire que nos 58 centrales vont par ces seuls « rejets » de chaleur et pas dans l’atmosphère mais surtout dans les fleuves, donc croire que ces rejets vont réchauffer les milliards de milliards de mètre cube de l’atmosphère c’est risible.

      Maintenant on récupère de plus en plus l’énergie perdue comme en Suisse où la centrale nucléaire de Gösgen fournit de la chaleur industrielle à deux papeteries. Les 20’000 tonnes de fuel ainsi économisées chaque année permettent d’éviter le rejet dans l’atmosphèrede 60’000 tonnes de CO₂ par an. Un million de tonnes de CO₂ ont ainsi été économisées au total depuis le début.

      Pour le Groenland je vous donne la réponses : cela veut dire pays vert. Donc ce pays n’a pas toujours été recouvert de glace.


    • alinea alinea 21 juillet 23:15

      @simir
      Pourquoi les communistes sont-il pro nucléaires ? Confiance totale en l’homme ? malgré les preuves d’incompétences : déchets, de négligences : incidents et d’irresponsabilité : accidents ?


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 juillet 14:03

    Vera,

     Pas des cobayes....

    Comme on dit chez nous, « non, peut être »  smiley


  • BA 20 juillet 14:22

    Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande le pass sanitaire à l’école et à l’université pour la prochaine rentrée.


    https://fr.news.yahoo.com/hcsp-recommande-pass-sanitaire-%C3%A0-083402551.html



  • Sylv1 20 juillet 14:24

    On est des cobayes dans le sens :

    On appelle vaccin quelque chose qui n’est en rien un vaccin mais une thérapie génique

    Les effets secondaires et les morts sont minimisés par les medias, voire complètement ignorés.

    les expérimentations sur les animaux ont été dramatiques avec ce type de technologie, induisant leur morts à plus ou moins longue échéance.

    Les « vaccins » à ARNm ont montré leur inefficacité.

    Il faut de toutes façons, comme chaque vaccin (ou « traitement » comme celui-ci), au minimum 10 ans de recul. Beaucoup de vaccins ont démontré leur nocivité dans le passé. Et celui-ci annonce d’ores-et-déjà des effets à long terme dramatiques.

    Je pense que tout est dit : il est impossible de le rendre obligatoire, ni de le conditionner par un passe. C’est intolérable.


    • Abolab 20 juillet 15:23

      @Sylv1

      Les vaccins à ARNm sont les vaccins les plus inefficaces qu’il soit : deux à trois doses pour avoir un effet significatif... du jamais vu pour un vaccin... Ce n’est plus de la vaccination, c’est de l’acharnement... ça ne marche pas donc on repique encore et encore...

      Et après on vend cela à la population comme étant une avancée scientifique majeure... alors que la protection n’arrive même pas à la cheville d’une immunisation naturelle, qui est dans les cas symptomatiques aussi efficaces que dans les infections symptomatiques et de très longue durée.


  • jefresi 20 juillet 14:28

    Non, on n’est pas des cobayes ! Et si tout le monde s’en fout, on ne voit pas bien pourquoi on le deviendrait ! Pas vrai, Vera ?


  • I.A. 20 juillet 15:36

    Votre travail, ça consiste à faire en sorte que les bleus et les rouges s’insultent les uns les autres, ou que les verts et les jaunes se dessus, non ? C’est une tâche qui vous satisfait ? Ça semble passionnant, et j’espère que vous vous éclatez.

    Toujours est-il que vous paraissez mettre du coeur à l’ouvrage. Sans compter que vous le faites avec une finesse qui laisse pantois.



  • Abolab 20 juillet 15:40

    @ Hélène Rossinot

    Les vaccins pour les cancers, cela ne marche pas. Cela fait plus de vingt ans qu’ils travaillent dessus et c’est un échec total. Voilà le recul que l’on a sur ces technologies ARNm.

    Mais bientôt, ils vont quand même vouloir l’imposer à toute la population de manière préventive... Nous vivons à l’échelle collective dans un véritable délire technico-médical d’une poignée de personnes, nourri par l’étroitesse d’esprit des politiciens et la corruption financière de Big Pharma.

    Les vaccins et les médicaments ne sauveront ni la population ni les médecins de la malbouffe et des produits animaux dont ils s’empiffrent au quotidien.


    • Eric F Eric F 21 juillet 09:52

      @Abolab
      « Les vaccins pour les cancers, cela ne marche pas »
      Les cancers n’étant pas des maladies virales ou bactériennes, il s’agit de stimuler des défenses immunitaires spécifiques contre tel type de cellules cancéreuses, ce sont là des voies totalement nouvelles qui ne peuvent évidemment pas utiliser les technologies vaccinales classiques, et dont on ne peut pas comparer l’efficacité avec celle contre les maladies infectieuses.

      On verra l’efficacité ou non des différents vaccins anti-covid par le taux pour 100 000 personnes vaccinées en « soins critiques » comparé au taux pour 100 000 personnes non vaccinées de même tranche d’âge. Il faudrait un observatoire indépendant auquel se fier, car les déclarations et chiffres tirés d’un chapeau sont contradictoires.


  • véronique 20 juillet 15:57

    Je remets ici une info importante.

    Insidieusement, le gouvernement vient de faire publier un décret, décret du 19 juillet, qui prévoit l’application du pass sanitaire, non plus aux établissements de loisirs ou évènements impliquant un grand rassemblement de personnes, comme la loi actuelle le prévoit, mais à ces établissements et évènements dès lors que sont prévus au moins 50 personnes !!!

    L’actuel projet de loi, examiné au pas de charge par le parlement, réécrit quant à lui la loi actuelle (pourtant très récente), en ajoutant les bars, restaurants, hôpitaux etc., et en éliminant complètement la notion de grand rassemblement de personnes. 

    Donc, pour une quinzaine de jours tout au plus, peut-être la moitié de ça, le gouvernement n’attend pas la promulgation de la loi actuellement en examen à l’assemblée nationale, et préfère sortir un décret visiblement contraire à la loi actuelle.

    Ajoutons que le décret en question concerne aussi les piscines en plein air, les stades etc.

    Et dans tous les lieux énumérés par le décret et soumis au laisser-passer sanitaire, le port du masque n’est plus obligatoire


    • véronique 20 juillet 15:59

      @véronique

      Pour ceux qui veulent voir les textes je mets ces liens

      LOI n° 2021-689 du 31 mai 2021 relative à la gestion de la sortie de crise sanitaire
      https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000043567200/

      Décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion
      https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000043575238/

      Décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire
      https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043806125

      Projet de loi n° 4386 du 19 juillet relatif à la gestion de la crise sanitaire
      https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4386_projet-loi


    • véronique 20 juillet 16:06

      @véronique

      Par rapport à la vaccination, le projet de loi , dans son article 10, précise bien que pour les personnes soumises à vaccination obligatoire, il’y aura réparation intégrale des préjudices directement imputables à la vaccination suivant les règles prévues pour les vaccins obligatoires.

      C’est bien la preuve que pour une vaccination non obligatoire, comme c’est le cas de la vaccination anti covid pour l’obtention du pass sanitaire, le gouvernement n’est pas pressé de reconnaître la responsabilité de l’Etat.


    • Clocel Clocel 20 juillet 16:39

      @véronique

      Donc de fait, les non-vaccinés n’ont plus le droit de se réunir pour manifester... Cool...


    • véronique 20 juillet 16:49

      @Clocel
       
      La loi du 31 mai exclut les manifestations revendicatives il me semble. Et dans la liste du décret du 19 juillet, il n’y a pas les manifestations.
      Ils ne sont pas allés jusque là, mais déjà, et d’ailleurs depuis les premières mesures de confinement, la vie citoyenne est gravement compromise.


    • Eric F Eric F 21 juillet 09:58

      @véronique

      "pour les personnes soumises à vaccination obligatoire, il’y aura réparation intégrale des préjudices directement imputables à la vaccination suivant les règles prévues pour les vaccins obligatoires. C’est bien la preuve que pour une vaccination non obligatoire, comme c’est le cas de la vaccination anti covid pour l’obtention du pass sanitaire, le gouvernement n’est pas pressé de reconnaître la responsabilité de l’Etat"

      Je comprends mieux votre position concernant l’esquive de responsabilité de l’état dans le cadre de la vaccination volontaire (il faut quand même noter que que ceux qui s’étaient fait vacciner depuis janvier dernier ne le faisaient pas pour le pass, mais pour se protéger)

  • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 15:59

    des mougeons transformés en cobaye que l’on trique jusqu’à l’abattoir ...


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 20 juillet 16:00

    NON nous ne sommes pas des cobayes !

    Par contre NOUS SOMMES TOUS DES CONS

    Sauf peut être les très, très rares qui se posent la seule question qui vaille la peine :

    Dis maman il vient d’où le virousse et pourquoi il se propage si vite ????

    Et dans quel but ?


  • La preuve formelle du complot

    Fabrice Di Vizio

     DIVIZIO1
    Tyrannie ? Nooon ! Le rapporteur du Conseil d’État qui a validé le #PassSanitaire, Matthieu Schlesinger, a été candidat aux régionales pour #LREM ! Pfff coïncidence

  • BA 20 juillet 17:13

    France : l’épidémie de Covid-19 explose. Les nouveaux cas de contamination suivent une courbe exponentielle. C’est une augmentation de + 158 % en une semaine.


    Covid-19 : 18 000 cas recensés en 24 heures, en augmentation de 158 % en une semaine.


    « Le nombre de cas de contaminations au Covid-19 sur les dernières 24 heures a grimpé à 18 000, contre moins de 7 000 une semaine auparavant (+ 158 %) », s’est alarmé le ministre de la Santé Olivier Véran, selon qui cette hausse, due au variant Delta, est inédite.


    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/direct-pass-sanitaire-le-projet-de-loi-du-gouvernement-contre-le-covid-19-arrive-au-parlement-4ac444d8-e916-11eb-89e6-1dd7ac0e3ad2



    • samy Levrai samy Levrai 20 juillet 17:39

      @BA
      1% des morts journaliers sont dus au covid, , j’ai terriblement peur.


    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 20 juillet 17:48

      @BA
      Et qui a laissé ouvert les frontieres aux 4 vents toi qui est un propagandistes alarmiste de la peur...
      Pourquoi une des seules zones d’Afrique (cad la Tunisie qui a voulu jouer les malin en pratiquant l’open bar) est dans le caca désormais...
      Alors que le reste de l’Afrique ce n’est majoritairement et de tres loin pas le cas
      Pourquoi n’en causes tu pas toi et tes potes pro vax qui veulent nous refourger vos bouzes mortiferes et non testées...
       
      C’est bien de jouer les alarmistes mais parfoir reviser les citations de bossuet ne fait pas de mal non plus ...
      Dieu se rit des hommes (etc... ca te cause ou pas )

      Bref a part alerter (et mal car de maniere partiale), tu proposes quoi a part le talibanisme de la vaccinnation ?


    • Abolab 20 juillet 18:14

      @BA
      C’est une bonne chose, le plus de contaminés non vaccinés, le plus il y a d’espoir de sortir de cet enfer pandémique créé par nos gouvernements.


  • Effondré remonté Effondré remonté 20 juillet 17:35

    Qu’en termes (v / r)igoureux, ces choses-là sont dites !

    Article essentiel à diffuser pour dissiper la brume confusionniste.


  • https://twitter.com/LE_GENERAL_0FF/status/1417063322130731015

    « Je suis vacciné et pas d’extrême droite » Là C’ bon BFM ? C’ pas un #Antivaccin C’ un de la #MajoriteSilencieuseVaccinee

  • Vaccinés
    Masqués
    Divisés
    Reconfinés
    Fichés
    Empêchés
    Surveillés
    Sanctionnés
    Dépossédés

    Beau projet.

  • https://t.me/Laveritecensure/2469

    Le témoignage du docteur Ochs , un médecin luxembourgeois condamné à 1 an d’interdiction d’exercer pour avoir dénoncé le protocole covid imposé par le gouvernement .

    Un prescrivant plusieurs centaines de patients , il n’a jamais eu à constater de décès... 


  • Montagnais Montagnais 20 juillet 18:23

    Resistance à quoi Vera ?


  • ribouldingue ribouldingue 20 juillet 18:25

    En 1964, alors que la vaccination contre la poliomyélite devint obligatoire pour les enfants âgés de 16 à 18 mois. Quelques années plus tard, cette 1ère génération de vacciné-es vers l’âge de 10 ans fût victime d’une recrudescence de néphrites qui interrogea la comunauté médicale quant à l’efficacité de la vaccination contre la poliomyélite 

    Après, un diagnostic approfondi sur ce mal qui touchait les premiers vacciné-es contre la poliomyélite, les scientifiques se sont penchés plus sérieusement sur la question.

    C’est en remontant la filière de la fabrication de ce vaccin contre la poliomyélite qu’ils découvrirent que pour la confection de ce poison, les scientifiques prélevaient le bassinet dans les reins des chimpanzés morts.

    En fait, le bassinet prélevé sur des animaux morts procurait un effet secondaire sur les humains avec une inflammation des reins dit aussi « néphrite ».

    Pour remédier à ce problème, les scientifiques ont alors prélevés le bassinet sur des chimpanzés vivants. Pour ce faire, ils coupaient la veine et l’artère rénale tuant l’animal sur le champ afin de pouvoir prélever le bassinet avant la coagulation du sang. A méditer sur l’efficacité des vaccins fait dans la précipitation.

    Hier, l’autre nous invitait à nous faire tester aujourd’hui il nous impose une vaccination obligatoire avec un passeport sanitaire. Demain une puce électronique et après demain retour à la peine de mort pour les non vaccinés.

    Aucune étude fiable à ce jour prouve l’efficacité de ce potage et surtout les risques d’effets secondaires à l’avenir.

    D’ailleurs, nous n’avons pas vu macron retirer sa belle veste de costard et relever la manche de sa belle chemise blanche pour se prendre son shoot de covid19.

    Comme disait ma grand-mère : « faite ce que je dis, mais pas ce que je fais.




  • Clocel Clocel 20 juillet 21:03

    Discours du Pr.Perronne lors du rassemblement du 3 juillet 2021 à Nancy


  • troletbuse troletbuse 20 juillet 23:06

    C’est quoi cet article. C’est une nouvelle Rosemar.


  • Apparemment les assurances affirment, qu’elles ne couvrent pas les risques en relation avec les amm conditionnelles .


  • Les abrutis d’AGV oublient qu’un client non vacciné dans un restaurant sera très certainement expulsé par un policier ou gendarme non vacciné .

    Donc la Batardise du président de la France, du gouv.fr et de l’ensemble des politiciens français n’aura aucune limite ........


  • pharmacien 21 juillet 08:10

    comme vous le dites vous n’êtes pas une spécialiste ! ça se voit ! rapporter les paroles que vous ne comprenez pas ne fera pas avancer les choses. chacun restera sur ses positions. l’article de mizaru était bien documenté et faisait avancer les choses, dans les réactions il y avait aussi des choses intéressantes à apprendre. malheureusement votre article se contente de matraquer une fois de plus les mêmes arguments que les médias et le gouvernement.

    sur les essais je crains que vous n’ayez pas compris les procédures habituelles. sur ce sujet on nous ment éhontément comme sur bien d’autres.

    si vous souhaitez vous vacciner faites le ! une fois vaccinée normalement vous ne craindrez plus rien donc laissez les autres choisir.

    pour justifier les mesures actuelles, il manque juste une chose : la proportionnalité, est il raisonnable d’imposer un pass « vaccinal » pour une maladie qui laisse plus de 99% de survivants ?


    • véronique 21 juillet 09:24

      @pharmacien

      Oui, la proportionnalité est aux abonnés absents on dirait. Vous avez entièrement raison.
      Ça donne même l’impression que le gouvernement cherche à éviter qu’il y ait des discussions (au parlement notamment) sur cet aspect pourtant essentiel de la question, qui concerne les vaccins, les tests, et l’épidémie. On fait comme si tout avait déjà été validé. Il y a eu tant de morts, tant de cas, les vaccins sont sûrs et efficaces etc. C’est à accepter comme vérités révélées. 

      Quant aux amm conditionnelles, elles ne présentent pas d’une manière générale autant de garanties que certains le prétendent. Voilà un article parmi d’autres  https://www.prescrire.org/fr/3/31/53458/0/NewsDetails.aspx


    • Eric F Eric F 21 juillet 10:11

      @pharmacien

      « est il raisonnable d’imposer un pass « vaccinal » pour une maladie qui laisse plus de 99% de survivants ? »

      c’est une bonne manière de poser la question, et on peut ajouter « ..sachant par ailleurs qu’une grande majorité de la population la plus à risque a déjà été vaccinée » -car ce qui semble le paramètre principal des mesures depuis le début de l’épidémie n’est pas tant les décès que l’engorgement hospitalier-


  • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 08:50

    Humour mais triste réalité 

    https://www.youtube.com/watch?v=GQtYG1SfztM

    mettre du son ...


  • véronique 21 juillet 09:02

    Le conseil d’État, dans son avis, affirme que le pass sanitaire ne doit pas uniquement servir à contraindre les gens à se faire vacciner.

    Or ce matin, je vois ça

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/vaccins-les-doses-de-vaccins-pfizer-manquent-les-1eres-injections-sont-suspendues-2186689.amp

    Et il me semble avoir entendu que ces vaccins ne se conservaient pas très longtemps.

    Autour de chez moi, les créneaux vaccinodromes c’est septembre désormais.


    • Eric F Eric F 21 juillet 13:29

      @véronique
      « les créneaux vaccinodromes c’est septembre désormais »
      La situation est en effet ubuesque, puisque désormais les inscriptions viennent majoritairement de catégories non à risque de forme grave, mais pour des motivations de pass-de-loisir, alors qu’il reste encore une proportion de personnes à risque non vaccinées, peu aguerries au jonglage sur internet pour prendre des réservations. Depuis des mois, on nous explique que les médecins et l’assurance maladie vont relancer individuellement et que l’on va faire des petits centres de proximité sans inscription ni queue interminable, notamment dans les quartiers défavorisés où les « anciens » sont le moins vaccinés, mais ça reste du domaine de l’intention ou d’initiatives marginales.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 juillet 11:48

    Marmelade et Résistance.

     smiley tu m’étonnes ^^


  • Abolab 21 juillet 13:25

    Dr Hélène Rossinot, candidate en soutien à la majorité présidentielle en 2017, en connivence avec Edouard Philippe :

    https://twitter.com/helenerossinot/status/870192680252342272


  • stef 21 juillet 18:21

    Pourquoi imposer un vaccin à de jeunes adultes en pleine forme et doté d’anticorps naturels  ? on nage en plein délire !


  • https://t.me/quoi2news/3181

    Moins de 10 min dans un TGV pas besoin de passe sanitaire. Plus de 10 min passe sanitaire obligatoire.

    Véran est plus qu’un imbécile , c’est un imbécile ++++


  • C’EST LA GUERRE, C’EST LE COMBAT , C’EST LA MORT QU’ILS CHERCHENT ALORS ON LES FERA DISPARAÎTRE TOTALEMENT ....


    https://www.bvoltaire.fr/les-non-vaccines-doivent-se-bouger-le-cul-sinon-ils-auront-une-vie-de-merde-faut-voir-comme-ils-nous-parlent/

    Pour un conseiller ministériel cité par Libé, « ça va être primauté aux vaccinés et vie de merde pour les non-vaccinés »


  • Un générale qui parle de Macron.

    Lors de la présentation de son livre L’équilibre est un courage, celui-ci avait dit, quant à lui : « Dans l’armée, on sait pourquoi on peut aller jusqu’au sacrifice suprême. »

    La comparaison entre les deux phrases disqualifie l’auteur de la première et il faut s’étonner que l’arrogance dénuée de la moindre légitimité de la formule macronienne ne soit pas davantage dénoncée.

    Voilà un homme qui a évité soigneusement d’effectuer son service national alors que celui-ci n’avait pas encore été suspendu, un homme qui n’a donc jamais été soldat, qui sans beaucoup d’expérience a été propulsé, à la suite d’un coup d’État médiatico-judiciaire à la présidence de la République, un homme qui est ainsi devenu le « chef » des armées, un homme qui a fait de la repentance et, donc, de l’accusation de nos armées le fil rouge de sa politique de l’Algérie au Rwanda, et c’est cet homme qui prétend redonner du sens à leur commandement !


  • Christophe Claudel Christophe Claudel 25 juillet 18:54

    Un tissu de désinformations, de mensonges balourds et de contre-vérités sur ces injections géniques expérimentales à ARNm faussement baptisées « vaccins » !
    Sans doute l’oeuvre d’un de ces trolls macronistes envoyés à la rescousse ces derniers temps sur Agoravox et autres médias collaboratifs pour tenter de sauver le Titanic.
    Avec à la clé une kyrielle de témoignages burlesques, comme ceux de cette dinde d’Hélène Rossinot, fille d’André Rossinot et soutien appuyé de LREM, qui a dû décrocher son diplôme de toubib au bonneteau. Comme tous ces porte-parole bardés de conflits d’intérêts, Karine Lacombe, Martin Achier et autres, parachutés par l’industrie la plus corruptrice au monde - Big pharma - pour vendre ses merdes. Et qui recyclent leur médiocrité et leur absence totale d’éthique en prostituant leur serment d’Hypocrite dans la propagande vaccinale et l’ingénierie sociale de masse.


  • Rousso 30 juillet 19:27

    De sacrés malins tous ces experts auto proclamés...

    Des rassuristes, chantres de la gabegie

    ambiante nous affirment de faire confiance car tout va bien dans le meilleurs des mondes grâce aux vaccins sûr et efficace à 100%... On se croirait aux puces de Saint Ouent ! Il faut oser tout de même !

    Cependant, dans votre exposé « magistral », quid des responsabilités des complications vaccinales ?

    C’est un peu court pour les labos, et pour vous qui les défendez, d’affirmer que ces injections contre le Covid sont efficaces et sans risque et que les labos qui génèrent des milliards de bénéfices se dédouanent de toute responsabilité...


Réagir