lundi 7 décembre 2020 - par moderatus

Affaire Zecler, un sommet de la manipulation politico médiatique

 

Si on admet sans contestations que certains gestes peuvent dépasser la limite autorisée par les règles de la violence légitime qui est l'apanage des forces de l'ordre, cette affaire est-elle aussi claire qu'on la présente, et le traitement qu'on en a fait est-il justifié ?

Une telle unanimité et un tel battage médiatique sont inquiétants.

 

La curée suite à cette affaire a été spectaculaire.

 

Cet extrait de vidéo de cette tentative d'arrestation est passé des centaines de fois par jour, quotidiennement sur toutes les chaînes « d'information continue » avec parfois des scènes en accéléré qui décuplent l'effet de violence. Les journalistes s’érigeant en véritable tribunal médiatique, condamnant à tout va, acquiesçant à toutes les déclarations de Michel ZECLER, évoquant aussi des insultes racistes. Les raisons même mauvaises de ces débordements ? Aucun intérêt, les déclarations des policiers ? Faux et mensonges, pas la peine d'en parler.

Les policiers l'affirment Michel Z. était loin de se laisser faire, ce qui constitue d’emblée « une rébellion caractérisée », venant s'ajouter au non respect du port du masque. Cet aspect de l'affaire a été ignoré.

 

Cela ne justifie nullement ce degré de violence, mais pas grand chose ne filtre sur les divers motifs de cette interpellation.

 

Darmanin, percuté de plein fouet dans son projet sur la protection des policiers qui mène la charge, menaçant les intéressés de renvoi, alors qu'on n'a pas tous les éléments du dossier et que le tribunal est loin d'avoir statué.

 

Notre président, qui à l'instar du précédent, se croit obligé d'intervenir, se dit outré et fait appeler au téléphone cette victime et ses proches

Les syndromes Léonarda et Théo sont de retour.

 

Des personnages du show-biz, des footballeurs allant jusqu'à dire qu'ils ont honte à leur France, comme si la France était raciste, parce 3 énergumènes ont dérapé.

.

Des politiques et des associations connues pour leur antipathie envers la police organisent des manifestations contre la violence policière qui comme toujours tournent à une attaque en règle contre les forces de l'ordre.

98 blessés parmi les policiers dont certains gravement et qui attendent peut-être le coup de téléphone du chef de l'état.

 

La présomption d'innocence si souvent évoquée par les tenants de notre état de droit garant des droits de tous les hommes est ainsi bafouée avec la complicité de ceux qui ont en charge sa stricte application.

Nul doute que les policiers apprécieront cette exclusion arbitraire des règles élémentaires du droit des individus !

Quant à certaines chaînes d'information qui parlent de présumé coupable lors de l'arrestation d'un terroriste, et floutent le visage des délinquants, leur condamnation immédiate prête à interrogation.

 

Pourtant en attendant que la justice passe, et elle doit passer mais dans la sérénité, on voudrait savoir qui est ce gentil garçon qui s'est fait agresser sans aucune raison.

Cet homme n'est pas un perdreau de l'année, mais personne n'en a parlé. Il a eu affaire à la justice pour des faits graves, et de fait, Michel Z est connu des services de police, Patrice Rebeiro, secrétaire général Synergie-Officiers, a présenté Zecler ainsi : "L’homme est connu pour vol à mains armées, association de malfaiteurs, a déjà fait de la prison et a des antécédents judiciaires très lourds."

Si ce passé ne doit pas influencer le jugement, cet homme ayant payé sa dette à la société, il doit tempérer les propos d'amour envers la police tenus par ce personnage et acceptés pour argent comptant par nos chers médias.

Quel gentil garçon ce Michel, qui fait confiance à la loi et aime la police, alors qu'en vérité ses positions anti flics sont connues, proches des thèses du clan Traoré. Il a aussi écrit sur le viol de Théo et les 10 centimètres de justice inadmissible, alors qu'on sait que les expertises ont nié ce fait de viol.

Son avocate aussi a des problèmes, radiée du barreau, elle n'a pas le droit de plaider cette affaire. Elle a pourtant écumé les plateaux de télévision vilipendant la police.

Tous ces faits, le public a besoin de les connaître, sans jamais écarter bien entendu les fautes de ces policiers défaillants et la juste condamnation qui doit s'en suivre.

En réalité, énormément de contrôles donnent lieu à contestation, un refus d'obtempérer toutes les 30 minutes, ce qui entraîne, violences verbales, insultes et souvent échange de coups.

 

Quand on se fait interpeller, il n’y a qu’une seule chose à faire si on veut que ça se passe bien : se conformer aux conditions du contrôle sans rébellion ni provocation.

 

Au passage, on peut se demander si le contrôle du port du masque entre bien dans les fonctions de forces de police, empêchées du même coup d’assumer leur véritable vocation : la protection des citoyens

 

Alors bien sûr des dérapages se produisent. Ils sont inévitables. Ils doivent être jugés et condamnés surtout si la limite de la violence légitime est dépassée par les forces de police. Mais la cause de ces violences qui est presque toujours le refus d'obtempérer doit être sanctionnée automatiquement, car ainsi la plupart des violences réciproques seraient évitées.

Pourquoi ne pas rendre ce refus d’obéissance systématique passible d'un peine plancher de 15 jours de travaux d'intérêt général ou de prison ferme en cas de récidive, cela calmerait nombre de comportements agressifs envers nos forces de l'ordre.

Je rappelle que notre police vient d'avoir 98 blessés lors de la précédente manifestation et 60 samedi dernier et quelle paye tous les jours un lourd tribu à l'ensauvagement ambiant.

 

Les récents propos tenus par notre président dans sa chasse aux voix tous azimuts lors de son interview fleuve, voulant ratisser large, tenant dans un « même temps » acrobatique un discours dithyrambique à l'égard de la jeunesse, des communautés et des immigrés, et à l'égard de nos forces de police un discours d'une maladresse grave dont il a le secret, ont soulevé pas mal de controverses.

Notre président a prétendu de façon explicite que les policiers pratiquaient la discrimination selon la couleur de la peau et les origines lors de leurs contrôles, se proposant de mettre en place une plate forme nationale de " signalements de discriminations" de concert avec la Licra, propos qui sont loin d’apaiser le sentiment d’exclusion des forces de l’ordre.

Nous ne sommes pas loin du discours d'une extrême gauche parlant de racisme et violence systémiques, oubliant que nos forces de l'ordre sont le rempart ultime de notre démocratie. Propos désastreux blessants et lourds de conséquences.

Des syndicats de police ont décidé en réaction,de mettre fin provisoirement à toute interpellation.

Démobiliser nos forces de l'ordre dans le contexte actuel et devant tant de difficultés à venir est pire qu'une erreur, c'est une faute. On évite dans les conditions actuelles d'humilier les forces de l'ordre.

On se focalise sur une bavure, et on oublie que les violences contre les policiers ont doublé en 10 ans. En 2019 il y a eu 7400 blessés, 20 par jour et 59 suicides. Depuis le début de cette année, on assite à une véritable guérilla urbaine, 63 commissariats attaqués.

Samedi prochain, on se contentera encore de compter le nombre de blessés parmi les forces de l'ordre.

 



317 réactions


  • Le421... Refuznik !! Le421 7 décembre 2020 16:22

    D’accord pour la présomption d’innocence.

    Pas d’accord pour le fait que les collègues, au lieu de calmer les excités aient passé leur temps à « chouffer » si il n’y avait pas des caméras avec les maglite.

    Avec un peu (un tout petit peu !!) d’imagination et un super avocat, on est dans la tentative de meurtre en réunion et la certitude d’un cas de non assistance à personne en danger.

    Point, barre !!

    Après, vous avez le droit de chanter votre musique.

    Et, soi dit en passant, c’est comme pour les excès de vitesse.

    Quand on se fait choper, c’est qu’en général on en a fait un paquet sans se faire prendre...


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 16:36

      @Le421

      D’accord pour la présomption d’innocence.

      Pas d’accord pour le fait que les collègues, au lieu de calmer les excités aient passé leur temps à « chouffer » si il n’y avait pas des caméras avec les maglite.

      =========================================================

      • Personne ne dit qu’il n’y a pas de problèmes et surtout pas moi , je dis t et répètes que si des fautes ont été commise , elles doivent être sanctionnées. Ne confondez pas avec le terrorisme international qui n’a rien à voir et dont le but est la barbarie.

      • Ensuite on ne peut pas dire que si une personne commet des actes racistes , c’est tous les Français qui sont racistes, et idem pour les policiers. Ii y a comme partout des violents et des imbéciles qu’ils faut punir.

      • C’est comme si je vous disais un musulman a commis un attentat en France, tous les musulmans sont terroristes ; vous ne seriez pas d’accord et vous auriez raison. N’appliquez pas aux policiers cette déduction fausse.


    • itzi bitsy DarkTrooper 7 décembre 2020 16:50

      @Le421

      Avec un peu (un tout petit peu !!) d’imagination et un super avocat, on est dans la tentative de meurtre en réunion et la certitude d’un cas de non assistance à personne en danger.

      Non la tentative de meurtre ça tiendrais pas , car impossible de prouver l’ intention .

      Et l’ avocat des flics , montrerais qu’ au contraire c’ était des blessure légère , montrant une intention de faire mal , mais pas de donner la mort .


      c’ est un coup a les faire acquitter , de trop demander .


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 17:15

      @DarkTrooper


      Avec un peu (un tout petit peu !!) d’imagination et un super avocat, on est dans la tentative de meurtre en réunion et la certitude d’un cas de non assistance à personne en danger.


      =======================================================

      Et on dit quoi et on fait quoi de ceux qui ont agressé 100 policiers et en ont blessés gravement certains, Il sont sans intérêt, il n’y a pas un tollé général, on ne les accuse pas de tentative de meurtre ?


      Libération a titré


      Violences policières « la nausée »

      Quand 100 policiers sont blesses par ses amis d’extrême gauche ,

      et qu’il se tait, c’est libération qui me donne la nausée








      "Il y a une fable des violences policières« , »ça ne correspond en aucun cas à la réalité des 3 millions d’interventions par an« , a-t-il ajouté.
       »La justice est-elle vraiment indépendante  ?" a pour sa part réagi le syndicat Alliance dans un tract sur le placement en détention provisoire de deux des policiers mis en cause dans l’affaire Michel Zecler. « Ils ont servi d’exemple », a ajouté Fabien Vanhemelryck, secrétaire général du syndicat, dénonçant un « traitement devenu médiatique et politique ».

      "J’attends que Macron aille voir nos blessés", a ajouté Fabien Vanhemelryck. "Il appelle le producteur, par contre les blessés de ce week-end, avec des bras cassés, des dents en moins, il ne les appelle pas", a-t-il dit. Près d’une centaine de policiers et gendarmes ont été blessés samedi lors des manifestations contre la loi « Sécurité globale », selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Linda Kebbab a fait valoir que "depuis cinq ans« , »une majorité de policiers« étaient »en stress post-traumatique« , sujets »au syndrome de la citadelle assiégée« . »La peur", a-t-elle dit, est présente lors de leurs interventions.



    • itzi bitsy DarkTrooper 7 décembre 2020 17:26

      @moderatus

      salut moderatus , 
      tu as citer que je citais moi meme du 421 smiley

      Mais sur ce coup on est pas d’ accord , on peut pas defendre un usage excessif de la force , (je parle de la video a l’ exterieur) le gars est menoté et se prend une 5 ou 6 coup de point de « REVANCHE ») autant a l’ interieur on est pas sur que l’ autre n’ ais pas porter des coup derriere le comptoir , autant dans la rue c’ est indefendable ... tu veut que te ressorte la video ?

      CYRUS 


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 17:59

      @DarkTrooper
      on peut pas defendre un usage excessif de la force ,

      =========================================================
      Tu me connais bien, je n’ai jamais défendu l’usage excessif de la force et j’ai écrit
      sur mon article que ceux qui ont commis cec fautes doivent être punis

      Je m’attaque au tribunal médiatique et à la position de certains politiques qui ont conduit à ce qu’en 10 jours , 17 policiers soient blessés et dont certains certains gravement et que personne ne moufte et n’ait la nausée ?

      Libération a titré


      Violences policières « la nausée »

      Quand 170 policiers sont blesses par ses amis d’extrême gauche ,

      et qu’il se tait, c’est libération qui me donne la nausée



    • Canastel Canastel 7 décembre 2020 18:30

      @DarkTrooper
      Le passage à tabac qui ressort de la vidéo est évidemment choquant par sa brutalité La question qu’il convient de se poser , c’est pour quelles raisons des fonctionnaires de police peuvent être amenés à se livrer à un tel « défoulement » par un comportement suicidaire en ce qui concerne leur carrière Peut être qu’un séjour de quelques jours 24 sur 24 dans certains quartiers en leur compagnie aideraient à la compréhension !


    • eau-mission eau-pression 7 décembre 2020 19:30

      @Le421

      Justement, parlons des contrôles de vitesse. Ce que tu dis serait vrai si les radars fixes ou mobiles étaient placés un peu n’importe où (et que les limites de vitesse soient choisies rationnellement).

      Or, on connaît tous des radars « pompe à fric » (pour les limites de vitesse mal choisies, il y a moins d’exemples). Le pékin moyen a l’impression qu’il y a une dérive par rapport à la mission de sûreté routière. Qu’en pensent-on de l’autre côté du radar ?

      Comme dirait France Gall, c’est peut paraître un détail our vous ...


  • fcpgismo fcpgismo 7 décembre 2020 16:49

    La police n’existe plus c’est des milices privées qui interviennent dans nos rues, la gestapo contrôle nos attestations en nous intimidant.


    • sirocco sirocco 7 décembre 2020 17:06

      @fcpgismo

      Des milices privées parce qu’elles sont au service exclusif du pouvoir en place, mais publiques parce que c’est le contribuable qui les paye !


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 17:19

      @fcpgismo

      La police n’existe plus c’est des milices privées qui interviennent dans nos rues, la gestapo contrôle nos attestations en nous intimidant.

      ========================================================

      primo, il faut modérer vos comparaisons avec la gestapo

      secundo, pourquoi vous ne vous en prenez pas à ceux qui donnent les ordres ?

      ce serait plus cohérent.


    • Canastel Canastel 7 décembre 2020 18:13

    • Canastel Canastel 7 décembre 2020 18:20

      @fcpgismo
      Priez le ciel pour que ceux que vous qualifiez de « milices privées » ne soient pas un jour lassés de se faire massacrer pour des ingrats qui se délectent de les clouer au pilori et qu’ils décident de vous abandonner à votre triste sort !


    • foufouille foufouille 7 décembre 2020 19:53

      @Canastel

      si seulement comme on pourrait nettoyer toute la racaille et ensuite celle d’en haut.


  • troletbuse troletbuse 7 décembre 2020 17:07

    Au fait, Micron ne devait-il pas retourner à Beyrouth début décembre ? Il a peu être eu peur d’être trop bien accueilli.  smiley

    Ah ben non, il avait Covid !


  • Rémi Mondine 7 décembre 2020 17:10

    Cher Monsieur,

    au risque de modérer votre déclaration d’amour à la police.

    Vous dites :

    Quand on se fait interpeller, il n’y a qu’une seule chose à faire si on veut que ça se passe bien : se conformer aux conditions du contrôle sans rébellion ni provocation.

    Cela s’appelle un comportement infantile effectivement je l’adopte aussi de manière hypocrite.

    Maintenat je vous répondrait ce que disait un père à son fils qui voulait devennir policier :

    « Devient gendarme. Les gendarmes lorsqu’ils te controlent il sont polis et ils te vouvoient. Tu sera beaucoup plus respecté en étant gendarme. »

    Voila il me semble que ces propos ne reflétent pas un revue exacerbé de l’autorité, mais peignent bien il y a déjá dix ans, les dérives d’une des armes de la sécurité intérieure.

    Vous remarquerez que la plupart des affaires concernent la police et non la gendrarmerie.

    Il y a un problème de doctrine dans la police qui devrait être adressé.



    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 décembre 2020 17:23

      @Rémi Mondine

      Et la preuve, c’est que l’agitation autour de la mort de Traoré, réactivé dans le cadre de la campagne pour virer Trump aux USA, concerne la gendarmerie


    • troletbuse troletbuse 7 décembre 2020 17:31

      @Olivier Perriet
      Vous êtes Pluto pour Trump ou Dingo de Poutine ? smiley
      Vous ne m’avez pas répondu.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 17:49

      @Rémi Mondine

      Quand on se fait interpeller, il n’y a qu’une seule chose à faire si on veut que ça se passe bien : se conformer aux conditions du contrôle sans rébellion ni provocation.

      Cela s’appelle un comportement infantile effectivement je l’adopte aussi de manière hypocrite.

      =====================================================
      le comportement infantile c’est e se rebeller contre l’autorité et d’insulter la police ce qui est le cas toute les 30 minutes en France.

      la gendarmerie elle aussi subit aussi des agressions, mais elle n’a pas les mêmes missions. La racaille ne les ménage pas non plus comme les pompiers et les médecins La violence n’est pas où vous dites ;


      Au total, six militaires de la Gendarmerie sont tombés en service au cours de l’année 2019. Un chiffre toujours trop élevé mais considérablement inférieur à celui déploré pour l’année 2018 (14 gendarmes décédés)

      SI pour justifier votre aversion pour la police vous honorez la gendarmerie c’est pas très correct comme démarche

      Cicéron disait 

      « je suis esclave des lois pour être un homme libre. »


    • titi titi 7 décembre 2020 18:01

      @Rémi Mondine

      Les gendarmes n’interviennent qu’en zone « rurale » où forcément, ils ne sont pas confronter aux l’interpellations quotidiennes inutiles et aux insultes.

      Sauf les mobiles...
      C’est assez amusant d’ailleurs que dans la plupart des manifs qui dégénèrent (c’est à dire presque toutes) les policiers sont conspués alors que ce sont bien souvent les gendarmes mobiles qui sont chargés de maintenir l’ordre.


    • Canastel Canastel 7 décembre 2020 18:10

      @Rémi Mondine
      Vous n’êtes pas sans avoir noté que le traitement proposé par la racaille aux forces de police est sans commune mesure avec celui qu’endure les gendarmes qui n’ont ni le même champ d’intervention, ni les mêmes interlocuteurs 
      Sans vouloir nullement chercher d’excuses, on peut juste comprendre que les premiers ont forcément plus de risque de craquer que les seconds CQFD !


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 18:23

      @Canastel

      Bonjour Canastel 

      c’est un élément que j’essaye d’expliquer comme vous, mais l’idéologie est pour certains une prison mentale.
      d’un côté un gars secoué , de l’autre côté 170 policiers bléssés dont certains se foutent


  • ETTORE ETTORE 7 décembre 2020 17:32

    Moderatus

    Ne pensez vous pas, comme le dit si bien Marmor :

    • Tout en haut, ils font de la basse politique,
    • en dessous, attitudes mafieuses,
    • encore en dessous, les gros bras qui cognent
    • et enfin les règleurs de la circulation qui distribuent les PV pour faire rentrer l’oseille.

    Bien que faisant partie de la même famille, la disparité des fonctions est très volatile. Pourtant :

    Pensez vous, que chaque fonction et tâche, est bien expliqué à chaque service ?

    J’ai vraiment l’impression que, même quand on commence par le bas de cette hiérarchie ( pour preuve les âneries incommensurables sur la verbalisation de certaines infractions, déplacements, port du masque ....) à en écouter le renvoi à la loi sans discussion, et la force, avec laquelle ils font prévaloir leur autorité, en tant que « POLICE » ne laisse aucun doute qu’ils s’identifient TOUS à leur « GRANDE FAMILLE ».

    Pourquoi, nous, en tant que citoyens, devrions nous avoir un regard identitaire et unitaire, pour chaque service, pour chaque exaction, pourtant commise par....LEUR GRANDE FAMILLE ?


  • kirios 7 décembre 2020 17:55

    moderatus  :« Les policiers l’affirment Michel Z. était loin de se laisser faire, ce qui constitue d’emblée « une rébellion caractérisée » »

    vous considérez qu’un policier qui pratique la violence a des droits ? moi , non ! et je salue tous ceux qui se respectent et ne sont pas passifs devant des forces qui sont devenues maintenant une véritable milice . On ne peut pas faire respecter l’ordre en franchissant allègrement les règles constitutionnelles , même si les ordres sont donnés par des voyous qui sont au pouvoir


    • titi titi 7 décembre 2020 18:12

      @kirios

      « vous considérez qu’un policier qui pratique la violence a des droit  »
      En ce qui concerne cette « victime », elle refuse d’obtempérer, elle se rebelle (blocage de la porte de sortie), elle appelle ses potes à la rescousse (sans doute pour faire un concert gratuit) 
      Et après ? Il faut la laisser filer ? Remplir un récépissé ? Un rappel à la loi (qui fait se marrer tous les gamins de banlieue)

      C’est justement parce qu’on a retirer à la police tout moyen d’autorité que personne ne la craint, et que du coup les flics en son réduit à des coups en douce.
      Le flic passé à tabac lors de la dernière manif, aucun taser utilisé, aucun LBD tiré !
      Je suis effaré.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 20:19

      @kirios
       On ne peut pas faire respecter l’ordre en franchissant allègrement les règles constitutionnelles , même si les ordres sont donnés par des voyous qui sont au pouvoir

      =========================================================

      Vous feriez qui vous , désobéir aux ordres, le lendemain vous êtes au chômage et pire susceptible de sanctions judiciaires.

      Quand on leur dit d’aller au contact contre les gilets jaunes jaunes , ils obéissent 

      Quand on leur dit d’éviter le contact avec les Blacks Blogs ils obéissent.

      170 blessés, ce sont eux qui payent la facture 50 suicides et c’est contre eux que vous tombez ?

      Ayez le courage d’aller contre ceuxqui donnent les ordres , le pouvoir, à mons que vous souteniez ce pouvoir ?


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 20:19

      @kirios
       On ne peut pas faire respecter l’ordre en franchissant allègrement les règles constitutionnelles , même si les ordres sont donnés par des voyous qui sont au pouvoir

      =========================================================

      Vous feriez qui vous , désobéir aux ordres, le lendemain vous êtes au chômage et pire susceptible de sanctions judiciaires.

      Quand on leur dit d’aller au contact contre les gilets jaunes jaunes , ils obéissent 

      Quand on leur dit d’éviter le contact avec les Blacks Blogs ils obéissent.

      170 blessés, ce sont eux qui payent la facture 50 suicides et c’est contre eux que vous tombez ?

      Ayez le courage d’aller contre ceuxqui donnent les ordres , le pouvoir, à mons que vous souteniez ce pouvoir ?


  • jakem jakem 7 décembre 2020 18:41

    Je trouve qu’il-y-a quand même une bonne nouvelle : ce gentil animateur de musique populaire délinquant multi-récidiviste a mérité les coups reçus en expiation partielle de ses méfaits.


  • The White Rabbit The White Rabbit 7 décembre 2020 18:43

    Extrait d’anthologie de cet ode aux violences policières :

    "La présomption d’innocence si souvent évoquée par les tenants de notre état de droit garant des droits de tous les hommes est ainsi bafouée avec la complicité de ceux qui ont en charge sa stricte application.

    Nul doute que les policiers apprécieront cette exclusion arbitraire des règles élémentaires du droit des individus !"


    C’est vrai que les policiers tabassant cette personne sont présumés innocents en attente du procès.

    D’ailleurs on voit clairement dans les vidéos la tête de la victime s’approcher une dizaine de fois avec rapidité des poings des pandores. Sans parler qu’au sol la victime (présumée elle aussi innocente soit-dit en passant) fait de rapide mouvement de thorax afin de rencontrer les pieds des forces de l’ordre.

    Vraiment c’est un comportement pas tibulaire mais presque ! (merci Coluche smiley)

    Et puis la grenade lacrymo lancée à hauteur de tête sur l’individu dans l’entrée du bâtiment , c’est aussi dû a l’exiguïté de son hall d’entrée. La lacrymo ça pique les yeux surtout quand les policiers visent la tête (merci au même)

    Merci pour cette belle tranche de journalisme citoyen ou l’on peut sentir une impartialité totale assortie d’une magnifique déontologie. smiley


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 20:39

      @The White Rabbit

      Il faudra vous changer les piles petit lapin blanc, 

      vous radotez.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2020 15:37

      @DarkTrooper
      3 jours sans lapin , qui as oser faire un civet ?

      ==========================================================

      Je l’ai aperçu sortir de son terrier, mais une fois seulement.


    • itzi bitsy DarkTrooper 10 décembre 2020 19:48

      @moderatus

      Le premier lapin garou établit en France ...
      ca ressemble un peut a l’ abominable LAPIN des neige mais en moins grand smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 11 décembre 2020 08:58

      A l’instar du nartic, les commentaires sont ici d’une indigence rare .. smiley


    • moderatus moderatus 11 décembre 2020 09:31

      @The White Rabbit

      A l’instar du nartic, les commentaires sont ici d’une indigence rare 

      ==========================================================
      heureusement que vous êtes là pour relever le niveau

      le nartic

      Vraiment vous êtes un bambin lapineau 
      et vous osez parler d’indigence !


  • itzi bitsy DarkTrooper 7 décembre 2020 19:10

    @ʇıqqɐɹ ǝʇıɥʍ


    t’ est quand meme fortiche ,

    tu soutien macron, mais tu supporte pas les bavure macroniene ...

    le en meme temps chez vous , c’ est le portefeuille a droite et pas de coeur a gauche ...




    • itzi bitsy DarkTrooper 7 décembre 2020 21:32

      @moderatus

      Je suis ravit de voir que je me suis trompé , car ça va malheureusement devenir nécessaire de se protéger vu le désintérêt de l’ état envers la sécurité des citoyen .

      Il ne s’ agit pas de violer la loi a notre tour , mais au contraire , d’ en profiter tant que l’ acquisition legale est encore possible ...

      De facto les réplique , poudre noire , et les arme collection anterieur a 1900 sont libre d’ acquisition et toujours très efficace .
       .


    • moderatus moderatus 7 décembre 2020 21:35

      @DarkTrooper
      Il ne s’ agit pas de violer la loi a notre tour , mais au contraire , d’ en profiter tant que l’ acquisition legale est encore possible .
      ====================================================
      Il ya aussi des armes de dissuasion très efficaces, pour rester dans la légalité.


    • itzi bitsy DarkTrooper 7 décembre 2020 22:01

      @moderatus

      Tu as raison de mettre en garde contre les conséquence de l’ usage ...
      mais une dissuasion sans moyen de rendre la menace efficace ne vaut pas grand chose .

      Une bombe lachrymo ou un flash ball c’ est valable , mais seulement si tu as le pietta a coté , car si tu engage le combat il vaut mieux etre capable de le terminer a ton avantage .

      De plus meme armé si tu laisse le gars venir dans ta zone des 1m50 , il chopera ta culasse ou le chien de ton revolver avant que tu ais compris s’ il est bien entrainé , dans ce cas la autant l’ afronter a main nu smiley ... car s’ il la retourne contre toi la tu perd a coup sur smiley

      Le domicile c’ est une limite ou ca vaut le coup de faire de la tôle pour proteger sa famille .

      Dans la rue , c’ est bien plus facile de trouver une sortie sans trop de casse , au domicile , il n’ y as pas d’ issu , et c’ est lui qui est venu armé chez toi et non l’ inverse .


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 07:59

      @DarkTrooper
      Le domicile c’ est une limite ou ca vaut le coup de faire de la tôle pour proteger sa famille .

      ============================================================

      J’espère que n’en arriverons pas là l’autodéfense, mais si le pouvoir continue dans le laxisme et décourage sa police dernier rempart de la démocratie, alors bien sur, il y a des domaines qu’il vaut mieux ne pas toucher, le domicile et surtout la famille.
      et là , pour toi comme pour moi c’est sacré.


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:53

      @DarkTrooper---Un « Pietta » sans balles ???car d’apres ce que je lis il doit etre plus facile d’avoir cette vieille arme que les balles qui vont avec ???????


  • jakem jakem 7 décembre 2020 20:44

    En outre on a parfaitement le droit d’utiliser la rhétorique des gauchistes ( qui affirment la légitimité d’agresser les flics et de saccager les villes, jusqu’à incendier des lieux où se trouvent des gens vivants ; qui affirment comprendre les nazislamistes massacrant qui leur déplaît au prétexte qu’il ne faut pas les provoquer  donc c’est une légitimation de ces actes ) et ça donne :

    Ce monsieur Michel Z. a obligé les FDO à lui courir après puisqu’il a refusé d’être contrôlé et a pris la fuite.

    Il est responsable de ses actes et décisions.

    Ce qui s’est passé dans cette cabine est une sorte de chorégraphie de violence déclenchée par son mauvais choix, accentuée par l’exiguïté de ce lieu.

    Il est co-responsable des coups reçus.


    • jakem jakem 8 décembre 2020 09:48

      @jakem
      Comme je n’ai pas assez d’étoiles jaunes négatives, je vais continuer.

      Premièrement : les flics frappeurs ont dores et déjà été sanctionnés, et ce n’est pas fini. C’est normal, N O R M A L , logique, cohérent, correct, légitime, convenable, approprié, conforme à la loi, et ça ne heurte nullement mon sens de la justice.

      Deuxièmement : y-en-a marre de voir de prétendues victimes des violences policières se plaindre d’avoir pris des coups. 
      Si cet abruti, et délinquant multi-récidiviste, était resté planqué chez lui au lieu de défier, dans une certaine mesure, les flics, il ne lui serait rien arrivé. Il pourrait continuer à s’abrutir les neurones avec son shit et hurler de temps en temps « Liberté ! » et aussi « Macron démission ! dictateur ! ».... 

      Quand je vois ces centaines d’idiots se promener entre les FDO et les BB comme s’ils étaient à la Fête de la musique, je me dis qu’il-y-a pas mal de coups qui se perdent.
      Car en s’interposant ainsi ils empêchent les flics de cibler très précisément les BB. Ils sont, de fait, les complices des destructeurs.

      Et pourquoi font-ils ça ? pour prendre des photos ! faire des images, avec leur joli appareil smartphone ultra perfectionné, qu’ils ont pu acheter parce que l’Etat dictatorial leur permet d’avoir du fric même sans travailler, et de pouvoir le dépenser en inutilités.
      Ils se paient le grand frisson : « j’y étais ! j’ai tout vu ! regarde-moi ces photos ! »

      Et ils se pavanent sur leur canapé devant la télé grand écran, reliée au s.phone pour voir les images en grand.

      Et ils hurlent à la Liberté ! et au droit de se promener où ils veulent, comme ils veulent et quand ils veulent.

      MAIS, pas un seul de ces connards n’a le courage, et l’honnêteté intellectuelle, d’aller se promener dans un quartier pourri par l’islamisme et les trafics, les viols, les violences de toutes sortes, en brandissant les drapeaux rouges, roses, verts verdeux, noirs, et arc-en-ciel, pour réclamer la Liberté pour tous, tous les habitants de ces lieux, de sortir comme bon leur semble et de vivre tranquillement. 
      Même le sidi von Mélenchovski avec sa Fange islamisante s’en tient éloigné ; parce qu’il sait qu’il est plus facile, et tellement commode, de s’en prendre aux flics plutôt qu’à ses complices barbus.

      La réalité et le bon sens sont depuis longtemps ignorés, interdits d’expression ( sauf dans certains cas très précis, ceux qui servent LA cause) par les gauchistes affirmés et ceux qui s’y agglutinent comme de la bardane.

      Quand il-y-a des combats de rues, on ne sort pas se promener. Surtout quand on est un gros délinquant et qu’on persiste à ne pas respecter la loi.

      C’est pourquoi j’affirme encore une fois, que ce monsieur Michel Z. n’a pas volé les coups reçus. Et j’espère, sincèrement, que ça ne lui servira pas de leçon, et donc, qu’il aura un rappel un jour ou l’autre. 


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 11:18

      @jakem
      Premièrement : les flics frappeurs ont dores et déjà été sanctionnés, et ce n’est pas fini. C’est normal, N O R M A L , logique, cohérent, correct, légitime, convenable, approprié, conforme à la loi, et ça ne heurte nullement mon sens de la justice.

      ======================================================
      dans cette phrase vous avez tout dit, la justice, la meute hurlante NON
      mais comme je le disais , en écrivant cet article je savais que nombres de minorités actives, racialiste, extrême gaucher, islamo gauchistes allaient déverser de tombereaux de haine.

      mais je n’ai jamais hurlé avec les loups et dénoncé le lynche médiatique et politique.
      merci pour votre courage. ce sont de minorités ; mais agissantes et violentes.


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:56

      @jakem---«  »«  »« En outre on a parfaitement le droit d’utiliser la rhétorique des gauchistes »«  »«  » dites vous....Comme vous vous avez le droit d’utiler la rhetorique de « l’exteme droite »" 


    • jakem jakem 8 décembre 2020 16:06

      @tonimarus45
      Pétard mazette ! vous avez fait le plein des étoiles du premier coup !  mes félicitations ! et mille merci pour votre contribution !


    • jakem jakem 8 décembre 2020 21:01

      @tonimarus45
      Encore une petite tartine, Toni ?

      « Si cruel que ce soit à entendre, les peuples peuvent se tromper. » ( Mélenchon, quand il n’était pas encore le sidi)

       Mélenchon aux casseurs : « Vous êtes au service de nos adversaires »

       Mélenchon en colère contre « les fils à papa qui pètent les vitrines de Mc Do » , en affirmant qu’il s’agissait de bandes d’extrême D.....

       et puis, sur BFM : il reconnaît s’être précipité à propos des « bandes d’ext. D » qui auraient tout cassé le 1er mai...

      Quand je m’inspire de l’extrême gauche....la convergence des luttes, ça vous parle ?

      Moi ça me fait plutôt sourire largement.... Les prolos qui vont voir chez Le Pen ....

      M. Dugenet ( d’ici) et le PRCF qui ne veulent rien avoir à faire avec le sidi.

      Lequel sidi von Mélenchovski ne critique plus du tout ( sauf si je suis insuffisamment informé, ce qui est possible) les BB.........Il soutient donc ces fils à papa qui pètent les vitrines ? est-ce-qu’il-y-a des fils à sheiks parmi eux ?


  • placide21 8 décembre 2020 07:20

    Remarquable , n’est-ce pas Mr Bourdin : https://youtu.be/dyjnDh90VLE?t=111


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 08:10

      @placide21

      Monsieur Bourdin égal à lui même dans son idéologie

      quelqu’un me disait j’avais des saloperie sur l’écran de ma télé , ja’i voulu les nettoyer , j’ai effacé BFM

      c’est une des chaines que j’ai mise en confinement , et que je déconfine rarement.


    • tonimarus45 8 décembre 2020 10:18

      @moderatus il semblerait que tous les posts de « fergus », sur ce « fil », ont etes censures ??????Par qui ??????????


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 10:54

      @tonimarus45

       il semblerait que tous les posts de « fergus », sur ce « fil », ont etes censures ??????Par qui ??????????

      ============================================================

      Si c’est vrai c’est peut-être par lui même  posez lui la question.
      personnellement je ne pratique jamais la censure


    • tonimarus45 8 décembre 2020 10:55

      @tonimarus45 «  »certains posts de fergus«  » ainsi que des miens ??????


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 11:01

      @tonimarus45
       »certains posts de fergus« » ainsi que des miens ??????

      =======================================================
      Malapris comme vous l’êtes j’aurai pu vous virer, facile, mais j’ai une patience d’ange et une tolérances à toute épreuve. 


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:48

      @moderatus

       malapris ????,,ou ?????????

  • Traroth Traroth 8 décembre 2020 10:59

    « Les policiers l’affirment Michel Z. était loin de se laisser faire, ce qui constitue d’emblée « une rébellion caractérisée » » : Ce que vous oubliez, surtout, c’est que les policiers n’étaient pas désignés comme tels. Pas en tenue, pas de brassard. Michel Zecler s’est défendu à bon droit contre des gens qui ont fait intrusion chez lui, ce que même les policiers n’ont pas le droit de faire comme ça leur chante.

    « Les syndromes Léonarda et Théo sont de retour » : les policiers qui ont violé Théo avec une matraque seront jugés en cour d’assise. Vous ne suivez pas l’actualité ? Voila une comparaison qui vous revient bien dans la figure !

    « 98 blessés parmi les policiers dont certains gravement » : Des policiers gravement blessés ? Première nouvelle ! Si c’était le cas, ça ferait la Une de tous les journaux ! Un flic qui se pète un ongle, c’est un blessé. Ces types sont des pleurnichards, pas étonnant qu’ils se planquent dès qu’il voit un terroriste, un cambrioleur ou une poule en colère ! Pour cogner des manifestants ou verbaliser les dépassements d’horodateur, il y a du monde !!!

    « Cet homme n’est pas un perdreau de l’année, mais personne n’en a parlé. Il a eu affaire à la justice pour des faits graves, et de fait, Michel Z est connu des services de police, Patrice Rebeiro, secrétaire général Synergie-Officiers, a présenté Zecler ainsi : »L’homme est connu pour vol à mains armées, association de malfaiteurs, a déjà fait de la prison et a des antécédents judiciaires très lourds.«  » : Quand il y a des violences policières, en France, on enquête... sur les victimes ! Voila à quoi sert l’IGPN : déterrer des affaires d’il y a 15 ans pour sortir leurs copains d’affaire. Depuis, cet homme a sa propre entreprise de production et n’est guère suspect d’avoir le moindre délit, à part avoir omis de mettre son masque entre sa bagnole et sa porte d’entrée. Il a échappé à la peine de mort que la police réserve souvent aux Noirs, c’est déjà ça...


    « Nous ne sommes pas loin du discours d’une extrême gauche parlant de racisme et violence systémiques, oubliant que nos forces de l’ordre sont le rempart ultime de notre démocratie » : Le rempart contre quoi ? Et de quelle démocratie parlez-vous ? Depuis les Gilets Jaunes, les illusions sur ce sujet sont définitivement dissipées !


    « Des syndicats de police ont décidé en réaction,de mettre fin provisoirement à toute interpellation » : Le droit de grève de la police est limité. Si les policiers ne respectent pas la loi, DEHORS !!!


    « On évite dans les conditions actuelles d’humilier les forces de l’ordre » : Vous êtes en train de parler à mots couverts d’excuser les agressions commises par des policiers. A quoi sert la police si elle ne respecte pas la loi ?


    « On se focalise sur une bavure » : Sur la dernière de dizaines de bavures.


    « En 2019 il y a eu 7400 blessés » : Toujours en train de pleurnicher, ces flicards. Ca brutalise et après ça s’étonne que ça finisse par réagir en face !


    « 59 suicides » : Quel rapport avec les violences policières ? Peut-être que ce sont des policiers qui n’arrivaient plus à vivre avec les horreurs qu’ils avaient commises ?


    « Samedi prochain, on se contentera encore de compter le nombre de blessés parmi les forces de l’ordre » : Tiens, un instant de vérité involontaire. Effectivement. Samedi dernier, on a parlé des « blessés » de la police (on imagine la gravité des blessures quand ça n’est pas précisé...), et on n’a pas parlé du manifestant qui a perdu une main place de la République à Paris. Donc effectivement, samedi prochain, ça risque d’être pareil : on va compter les blessés parmi les miliciens, mais pas leurs victimes parmi les manifestants. Comme toujours.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 11:10

      @Traroth
       
      je savais qu’en écrivant cet article ,j’allais à contre courant de la meute constituée par l’extrême gauche les racialistes les décoloniqliste , tous ceux qui menacent notre république ;
      j’ai décidé de le faire en connaissance de cause et m’interdisant d’hurler avec les loups.

      donc des contre vérités et des attaques ad personam comme vous les pratiquez en sont le prix à payer

      c’est si difficile que cela d’écouter ceux qui peuvent avoir un avis différent ?

      Il faut apprendre cher monsieur.
      l’idéologie peut devenir une prison mentale .


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 11:43

      @moderatus
      Je vous retourne la question. C’est si difficile d’écouter ceux qui peuvent avoir un avis différent ? Je ne vous ai jamais interdit de parler, mais vous semblez penser que seul vous bénéficiez de la liberté d’expression et que quand vous parlez, il serait interdit de vous exprimer. Ce n’est pas le cas.

      En attendant, vous ne répondez à strictement rien dans mon commentaire.

      Un petit bonus sur les « pauvres policiers » : le capitaine qui dirigeait la compagnie de CRS dont un des membres a tué Zineb Redouane, et qui a refusé, en toute illégalité, de remettre les LBD de sa compagnie à l’IGPN, a bénéficié d’une promotion. Même dans les rangs de la police, ça fait jaser. La vidéo date du mois de septembre, je me demande si ce policier est encore policier aujourd’hui...

      https://www.youtube.com/watch?v=CZfvM2T510E


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 11:45

      @moderatus
      Je vous retourne la question. C’est si difficile d’écouter ceux qui peuvent avoir un avis différent ? Je ne vous ai jamais interdit de parler, mais vous semblez penser que seul vous bénéficiez de la liberté d’expression et que quand vous parlez, il serait interdit de vous contredire. Ce n’est pas le cas. Mais c’est vous qui me dites de me taire, pas l’inverse.

      En attendant, vous ne répondez à strictement rien dans mon commentaire.

      Un petit bonus sur les « pauvres policiers » : le capitaine qui dirigeait la compagnie de CRS dont un des membres a tué Zineb Redouane, et qui a refusé, en toute illégalité, de remettre les LBD de sa compagnie à l’IGPN, a bénéficié d’une promotion. Même dans les rangs de la police, ça fait jaser. La vidéo date du mois de septembre, je me demande si ce policier est encore policier aujourd’hui...

      https://www.youtube.com/watch?v=CZfvM2T510E


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:40

      @Traroth—Bien dit...... j’attends impatiemment la reponse de « moderatus » ????????????


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:45

      @moderatus contre argumentez au post de « traroth » au lieu de taper en touche


    • pemile pemile 8 décembre 2020 12:54

      @moderatus « c’est si difficile que cela d’écouter ceux qui peuvent avoir un avis différent ? »

      Il a bien lu votre « avis différent » puisque que son post réagit point par point à votre argumentaire.

      Vous nous demandez de vous « écouter » religieusement, en silence, et vous refusez, vous, d’écouter son avis différent détaillé point par point ?


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:00

      @pemile

      merci pour vos précisions.


    • pemile pemile 8 décembre 2020 13:07

      @moderatus « merci pour vos précisions. »

      Déchiffré grâce à l’article de Fergus, ce post se traduit par « je botte en touche » ?


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:24

      @Traroth
      Faire avec des faits isolés une généralité ne permet pas une analyse correcte.

      parlons du fond, du métier de policier et de leurs conditions du travail
      c’est comme si vous accusiez les médecins de l’état de l’hôpital 

      l’idéologie ne doit pas vous empêcher de voir les réalités.

      c’est au pouvoir qu’il faut s’en prendre, pas aux lampistes , mais c’est moins facile 


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:32

      @moderatus
      « l’idéologie ne doit pas vous empêcher de voir les réalités. » : je vous retourne encore l’argument : les faits n’ont rien d’isolé. Les violences policières, c’est SANS ARRÊT. Et leur boulot est tellement « difficile » qu’ils ne se déplacent pour ainsi dire plus quand il s’agit d’aider la population. La semaine dernière encore, un scandale a touché la brigade des mineurs de Paris, qui refuse de prendre les plaintes des victimes, de manière systématique ! Et des exemples de services de police refusant ainsi de faire ce qui est, après tout, leur VERITABLE travail sont innombrables ! Les soignants dans les hôpitaux font globalement de leur mieux, ce n’est clairement pas le cas de la police !


  • alexandrestark 8 décembre 2020 11:16

    LA MEME ATITUDE QUE PAPON : MINABLE ET LAMENTABLE.


  • agent ananas agent ananas 8 décembre 2020 11:42

    Je n’ai plus de respect pour ces robocops devenus milice privée de l’oligarchie ...


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:19

      @agent ananas
      Je n’ai plus de respect pour ces robocops devenus milice privée de l’oligarchie 

      ===========================================================

      Vous devriez à mon avis vous en prendre à l’oligarchie, et pas à des lampistes qui font un boulot impossible sans moyens et avec une paye de merde et des risques énormes.
      Je pense que vous vous trompez de cible.


    • agent ananas agent ananas 8 décembre 2020 13:41

      @moderatus

      Certes j’ai bien essayé, mais entre moi et l’oligarchie il y a la police qui est devenue leur milice privée et qui les protègent ...


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:49

      @agent ananas
       Certes j’ai bien essayé, mais entre moi et l’oligarchie il y a la police qui est devenue leur milice privée et qui les protègent .

      ============================================
      Vos reproches vous pouvez les écrire , tien sur cet article si vous voulez , je vous appuierai, on ne vous demande pas de les agresser.


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:50

      @moderatus
      Ce distingo entre le pouvoir et sa police n’a aucun sens. La police n’est RIEN D’AUTRE que ce que le pouvoir en a fait. Ce sont les gouvernements successifs qui ont décidé et décident de TOUT : recrutement, formation, effectifs, équipements, rémunération, règlements, missions, doctrines d’engagement, rôle des syndicats... Tout. La police fait partie du pouvoir, elle en est un organe. Elle n’est pas quelque chose d’extérieur.


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:52

      On pourrait ajouter des facteurs plus informels : avancement et récompenses, protections, sanctions...


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:53

      @Traroth

      Ce distingo entre le pouvoir et sa police n’a aucun sens. La police n’est RIEN D’AUTRE que ce que le pouvoir en a fait. Ce sont les gouvernements successifs qui ont décidé et décident de TOUT : recrutement, formation, effectifs, équipements, rémunération, règlements, missions, doctrines d’engagement, rôle des syndicats... Tout. La police fait partie du pouvoir, elle en est un organe. Elle n’est pas quelque chose d’extérieur.

      ========================================================
      La police n’est qu’un outil entre les mains du pouvoir , critiquez le pouvoir qui s’en sert et pas l’outil.


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 14:00

      @moderatus
      Vous n’avez pas compris mon commentaire. Les deux sont indissociables. Et on voit bien le zèle que les policiers qui veulent de l’avancement mettent à obéir. Vous croyez que c’est Darmanin qui a demandé à ces 4 ordures de tabasser Zecler ? Evidemment que non. Mais il a rendu possible ce type d’exaction par la protection qu’il offre à ceux qui les commettent, par des directives, aussi comme au moment des Gilets Jaunes, quand une circulaire disait à la police d’y « aller franchement »

      J’imagine que vous ne voyez pas la contradiction dans votre discours, au passage : difficile de prétendre que les violences policiers ne sont que des actes isolés ET EN MÊME TEMPS que ce sont les ordres du pouvoir qui en sont responsables, et donc qu’il s’agit bien d’un système. Vous voyez le problème, ou pas du tout ?


  • Samson Samson 8 décembre 2020 12:16

    « Cela ne justifie nullement ce degré de violence, mais pas grand chose ne filtre sur les divers motifs de cette interpellation. »

    Évidemment, quand le « racisme systémique » est proprement inimaginable à l’auteur ! C’était pas une « rébellion », sur le PV ??? Et tout çà pour le non-port d’un masque entre sa sortie de voiture et la porte de son studio.

    Cette « bavure » et quelques autres - meurtre de Mr Cédric Chouviat (Paix à son âme !), ... - amplifie considérablement le doute sur les motifs officiels invoqués par des fonctionnaires de police assermentés lors de toute intervention quand bien même elle serait parfaitement légitime ayant échappé à des caméras de surveillance !

    Mr Zecler a quand même passé 48h en garde à vue et - faute de caméras - serait encore derrière les barreaux ! Du seul fait de l’absence de caméras, on peut donc « à bon droit » se demander combien d’autres citoyen-ne-s n’ont pas eu la même « chance » et croupissent encore en cellule ???

    « Nul doute que les policiers apprécieront cette exclusion arbitraire des règles élémentaires du droit des individus ! »

    Arbitraire ??? Si force doit rester à la Loi républicaine, encore faudrait-il que ses représentants - armés et disposant du monopole de la violence - s’attachent en premier à son scrupuleux respect ! Oui, dans un état de droit, et à fortiori en République des Droits de l’Homme et du Citoyen, on est en droit d’attendre de tout fonctionnaire - et en particulier du policier, armé - un comportement exemplaire !

    « Si ce passé ne doit pas influencer le jugement, cet homme ayant payé sa dette à la société, ... »

    Précisément comme vous l’écrivez !!! Pour rappel, il se tient à carreau depuis plus de dix ans et est maintenant père de famille. Il est totalement scandaleux que des syndicats de police profitent de leur accès privilégié aux dossiers de nos concitoyen-ne-s, même ceux n’ayant donné lieu à aucune condamnation, pour les jeter en pâture à la presse et charger d’opprobre la victime des agissements « hors-contrôle » de leurs propres membres.

    « Notre président a prétendu de façon explicite que les policiers pratiquaient la discrimination selon la couleur de la peau et les origines lors de leurs contrôles, ... »

    En étendant à la répression des Gilets Jaunes et autres gens qui ne sont rien l’exemplarité mutilatoire autrefois réservée à nos seules banlieues bigarrées, Mutilator 1er entend probablement en bon pervers narcissique et manipulateur rétablir comme il peut ce qu’il comprend du principe d’Égalité républicaine. Mais certaines « traditions » policières ont hélas encore la vie dure, ...

    Faut-il encore à s’étonner de l’« ensauvagement » généralisé quand, l’exemple venant d’en-haut, le manager de la start-up « France » nomme pour Ministre de l’intérieur - certes plus « raffiné » - un abuseur sexuel dans l’exercice de son mandat politique antérieur ?!?

    Dans quel pays vivons-nous ??? smiley

    En vous présentant mes respectueuses salutations !


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:33

      @Samson---En bien indiquant qu’il venait de vous,j’ai reposte votre « post » en direction de « moderatus » afin de voir ce qu’il va vous repondre.J’espere que cela ne vous derange pas ???????? 


    • agent ananas agent ananas 8 décembre 2020 12:48

      @Samson

      Merci pour votre commentaire qui résume bien ce que beaucoup pensent sur agoravox et ailleurs.
      Je n’ai seulement qu’un vote, hélas ...


  • tonimarus45 8 décembre 2020 12:19

    @ Fergus—@ moderatus---cet article sera en deux fois-premiere partir «  »«  »«  »« 

    @ Fergus—@ moderatus--- »«  »«  »« 

     »«  »«  »«  »Cherchant à exprimer la « solidarité nationale », un soutien financier a été octroyé par le préfet de police de Paris Didier Lallement

    @ Fergus—@ moderatus---«  »«  »«  »

    Cherchant à exprimer la « solidarité nationale », un soutien financier a été octroyé par le préfet de police de Paris Didier Lallement aux quatre agents mis en examen dans le cadre de l’agression du producteur Michel Zecler, confirment auprès de Libération le ministère de l’Intérieur et la préfecture.

    En confirmant l’information relayée le 6 décembre par le syndicat UNSA Police, le ministère de l’Intérieur et la préfecture ont déclaré auprès de Libération que les agents impliqués dans l’affaire Michel Zecler avaient bénéficié du soutien financier de Didier Lallement.

    Cette aide prévoit une prise en charge des frais de justice par la collectivité publique et « symbolise l’expression de la solidarité nationale », précise Libération. Et d’ajouter que l’entourage du ministre de l’Intérieur affirme qu’il a été « avisé » de cette mesure.«  »«  »«  »"


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:26

      @tonimarus45—@ Fergus —@ moderatus----suite deuxieme partie---«  »«  »«  »«  »

      Deux policiers ont été écroués et deux placés sous contrôle judiciaire à la suite du passage à tabac du producteur Michel Zecler. Le 21 novembre, celui-ci a été roué de coups par trois policiers dans l’entrée de son studio du XVIIe arrondissement de Paris. Un quatrième est soupçonné d’y avoir jeté une grenade lacrymogène.

      La « faute personnelle », de quoi s’agit-il ?

      L’octroi de la protection fonctionnelle n’est pas automatique, rappelle Libération. C’est donc la hiérarchie qui doit décider si les faits relèvent d’une « faute personnelle », cette dernière privant de soutien un agent impliqué dans telle ou telle affaire.

      Selon la décision du 30 décembre 2015 du Conseil d’État, la « faute personnelle » est qualifiée pour des faits qui « révèlent des préoccupations d’ordre privé », « procèdent d’un comportement incompatible avec les obligations qui s’imposent dans l’exercice des fonctions publiques » ou bien qui, « eu égard à leur nature et aux conditions dans lesquelles ils ont été commis, revêtent une particulière gravité ». 

      La préfecture de police de Paris, sollicitée par Libération, n’a donné aucune réponse sur les motivations de la décision d’octroyer l’aide aux policiers concernés. 

      « La protection fonctionnelle a été aussi octroyée dans les affaires récentes où des policiers ou des gendarmes ont été mis en cause », estime le cabinet de Gérald Darmanin.
      Les frais de protection fonctionnelle en hausse 

      Une note présentée dans le cadre du projet de loi de finances pour l’année 2020 indique une explosion des frais des contentieux du ministère de l’Intérieur. En 2017 la somme s’élevait à 20,8 millions d’euros et à 33 millions d’euros en 2018. Et de pointer sur l’augmentation de la demande de protection fonctionnelle :

      « Le mouvement des Gilets jaunes a d’ores et déjà entraîné une augmentation des octrois de protection fonctionnelle (+35% au 1er trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018) qui vont impacter ce poste de dépenses pour les mois et les années à venir »«  »«  »«  »«  »---------Par contre «  »Zeclerc«  »«  » lui payera des sa poche ??????On comprend a la lumiere de cet article pourquoi certaines personnes victime de violences policieres ou d’abus ,qui vont payer leur avocat de leur poche ,hesitent a porter plainte

    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:39

      @tonimarus45
      Cherchant à exprimer la « solidarité nationale », un soutien financier a été octroyé par le préfet de police de Paris Didier Lallement aux quatre agents mis en examen dans le cadre de l’agression du producteur Michel Zecler, confirment auprès de Libération le ministère de l’Intérieur et la préfecture.

      ====================================================


      Libération a titré


      Violences policières « la nausée »

      Quand 100 policiers sont blesses par ses amis d’extrême gauche ,

      et qu’il se tait, c’est libération qui me donne la nausée


  • tonimarus45 8 décembre 2020 12:30

    @ moderatus«  »«  »«  »«  »«  »«  »« Post de Sanson »«  »

    « Cela ne justifie nullement ce degré de violence, mais pas grand chose ne filtre sur les divers motifs de cette interpellation. »

    Évidemment, quand le « racisme systémique » est proprement inimaginable à l’auteur ! C’était pas une « rébellion », sur le PV ??? Et tout çà pour le non-port d’un masque entre sa sortie de voiture et la porte de son studio.

    Cette « bavure » et quelques autres - meurtre de Mr Cédric Chouviat (Paix à son âme !), ... - amplifie considérablement le doute sur les motifs officiels invoqués par des fonctionnaires de police assermentés lors de toute intervention — quand bien même elle serait parfaitement légitime — ayant échappé à des caméras de surveillance !

    Mr Zecler a quand même passé 48h en garde à vue et - faute de caméras - serait encore derrière les barreaux ! Du seul fait de l’absence de caméras, on peut donc « à bon droit » se demander combien d’autres citoyen-ne-s n’ont pas eu la même « chance » et croupissent encore en cellule ???

    « Nul doute que les policiers apprécieront cette exclusion arbitraire des règles élémentaires du droit des individus ! »

    Arbitraire ??? Si force doit rester à la Loi républicaine, encore faudrait-il que ses représentants - armés et disposant du monopole de la violence - s’attachent en premier à son scrupuleux respect ! Oui, dans un état de droit, et à fortiori en République des Droits de l’Homme et du Citoyen, on est en droit d’attendre de tout fonctionnaire - et en particulier du policier, armé - un comportement exemplaire !

    « Si ce passé ne doit pas influencer le jugement, cet homme ayant payé sa dette à la société, ... »

    Précisément comme vous l’écrivez !!! Pour rappel, il se tient à carreau depuis plus de dix ans et est maintenant père de famille. Il est totalement scandaleux que des syndicats de police profitent de leur accès privilégié aux dossiers de nos concitoyen-ne-s, même ceux n’ayant donné lieu à aucune condamnation, pour les jeter en pâture à la presse et charger d’opprobre la victime des agissements « hors-contrôle » de leurs propres membres.

    « Notre président a prétendu de façon explicite que les policiers pratiquaient la discrimination selon la couleur de la peau et les origines lors de leurs contrôles, ... »

    En étendant à la répression des Gilets Jaunes et autres gens qui ne sont rien l’exemplarité mutilatoire autrefois réservée à nos seules banlieues bigarrées, Mutilator 1er entend probablement en bon pervers narcissique et manipulateur rétablir comme il peut ce qu’il comprend du principe d’Égalité républicaine. Mais certaines « traditions » policières ont hélas encore la vie dure, ...

    Faut-il encore à s’étonner de l’« ensauvagement » généralisé quand, l’exemple venant d’en-haut, le manager de la start-up « France » nomme pour Ministre de l’intérieur - certes plus « raffiné » - un abuseur sexuel dans l’exercice de son mandat politique antérieur ?!?

    Dans quel pays vivons-nous ??? 

    En vous présentant mes respectueuses salutations !


  • Samson Samson 8 décembre 2020 12:30

    "Nous ne sommes pas loin du discours d’une extrême gauche parlant de racisme et violence systémiques, oubliant que nos forces de l’ordre sont le rempart ultime de notre démocratie.« 

    Quand racisme et violence systémiques relèvent du lot quotidien, n’est-ce une part de nos forces de l’ordre qui se révèlent »oublieuses" de leur rôle d’ultime rempart de notre démocratie ???


    • tonimarus45 8 décembre 2020 12:36

      @Samson

       j’aimerais savoir a partir de quel parti se situe « l’extreme gauche » etant entendu que les socialos « hollandiens » etaient a des annees lumieres de la gauche ??

    • Samson Samson 8 décembre 2020 12:52

      @tonimarus45
      Il semble bien que tout discours tant de « droite » que de « gauche », si tant est que cela signifie encore quelque chose ! qui s’écarte peu ou prou de la doxa promue par la Pensée Unique néo-libérale et ses zélateurs en €urocratie soit maintenant qualifié d’« extrémiste », « populiste » voire « complotiste ».

      Pour info, certains sociologues n’hésitent désormais plus à qualifier le régime de rigueur en start-up « France » de « dictature de l’extrême-centre ».

      En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:26

      @Samson

      Il semble bien que tout discours — tant de « droite » que de « gauche », si tant est que cela signifie encore quelque chose ! — qui s’écarte peu ou prou de la doxa promue par la Pensée Unique néo-libérale et ses zélateurs en €urocratie soit maintenant qualifié d’« extrémiste », « populiste » voire « complotiste ».

      Pour info, certains sociologues n’hésitent désormais plus à qualifier le régime de rigueur en start-up « France » de « dictature de l’extrême-centre ».

      En vous présentant mes cordiales salutations 

      ===========================================================

      Je partage votre analyse, en ce moment nous sommes sous dictature sanitaire
      cordiales salutations aussi.


  • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:03

    L’article ne dit bien sûr pas un mot sur les insultes racistes proférées par ces « policiers », si on peut encore leur donner ce nom. Quoi que ça soit ton sur ton, dans un institution qui vote RN à 70%. Un policier qui n’est pas raciste, ça fait comme une tache de propre sur un mur sale...

    Pas un mot non plus sur les nombreux complices des policiers mis en cause, qui ont fait une « haie d’honneur » pour tabasser les jeunes musiciens qui se trouvaient dans le studio, et qui ont confirmé les affirmations des 4 barbares. Affirmations dont on sait désormais qu’elles sont mensongères. Tous ces policiers sont parjures et devraient au minimum être révoqués, du premier au dernier. Sans préjudice des accusations de violence en réunion par personne dépositaire de l’autorité publique.


  • tonimarus45 8 décembre 2020 13:16

    Et encore—« »« »« »

    « »« »« »L’IGPN a été saisie pour un trafic de véhicules en Île-de-France. Il avait été rendu possible grâce à la complicité d’un ou plusieurs policiers qui les effaçaient du fichier des voitures volées, relate ce 8 décembre une longue enquête du Parisien en parlant « d’une ampleur rare ».

    Un ou plusieurs policiers ont été complices d’un trafic de voitures volées qui se serait étalé sur plusieurs années, relate ce 8 décembre Le Parisien.

    « En termes de préjudice, on est au-delà de trois millions d’euros. Et c’est sans compter sur l’image que cela donne encore de la police », a estimé l’un des acteurs du dossier au journal.

    Le principal suspect a été en poste dans deux commissariats parisiens, dont dans le XXe arrondissement.

    Les faits ont été rendus possibles grâce à l’effacement des véhicules volés du fichier de la police. Depuis début 2020, plus de vingt voitures dont certaines valaient plus 20.000 euros ont été dérobées, selon une source proche de l’enquête.« »« »« »« Esperont que cela ne finira pas comme de groupement parisien de policiers ou sevissaient de nombreux ripoux , qui devait etre dissout et qui ne l’a pas ete ou comme l’affaire de ce site »web" ou certains policiers debitaient des propos racistes.De ces deux faits on entend plus parler ??,Sous le tapis ????????


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:30

      @tonimarus45

      Un ou plusieurs policiers ont été complices d’un trafic de voitures volées qui se serait étalé sur plusieurs années, relate ce 8 décembre Le Parisien.

      =======================================================

      des cas isolés on va en trouver partout, il ne faut pas en faire une généralité.
      des curés violeurs des médecins négligeants, des Cahuzac , ça existe.
      des cas isolés vous allez en trouver dans chaque profession.


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:37

      @moderatus
      A partir de combien de cas est-ce qu’il ne s’agit plus de « cas isolé » ? C’est pas très clair, pour vous, on dirait, la notion d’isolement...

      Sans parler du silence presque général des autres policiers. Tous ne sont pas violents, mais presque tous se taisent ! En violation de la loi, des règlements de la police et du code de déontologie.

      Sans parler de la protection par la hiérarchie jusqu’au plus haut niveau, allant jusqu’à s’en prendre aux rares policiers qui dénoncent ce qui se passe, garantissant l’impunité des barbares.

      Tout ça montre très clairement un système et non des actes isolés. Seuls ceux qui s’aveuglent volontairement ne le voient pas.


  • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:25

    On voit que cette affaire Zecler créé au gouvernement et chez les policiers une certaine panique.

    C’est bien compréhensible : l’affaire a été filmée du début à la fin (sauf le trajet à pied de Michel Zecler de sa voiture à son studio, comme par magie, les policiers ont immédiatement inventé une hâte de rentrer dans ses locaux que rien ne prouve. S’il avait eu conscience de la présence des policiers, il aurait simplement mis son masque, non ?), les faits sont incontestables, clairs et parlants :

    • Des policiers non-identifiés comme tels commettant une voie de fait pour entrer chez quelqu’un en toute illégalité
    • Les mêmes policiers tabassant à plusieurs une personne qui n’a commis qu’une infraction très très mineure (ne pas porter de masque pendant le trajet de sa voiture à sa porte d’entrée)
    • Les mêmes policiers proférant des insultes racistes, à plusieurs reprises
    • Les mêmes policiers s’en prenant à d’autres personnes qui n’ont commis aucune infraction
    • Les mêmes policiers appelant d’autres policiers « au secours »
    • Ce nouveau groupe de policiers lançant dans le studio une grenade lacrymogène dont l’usage doit être exclusivement limité à l’extérieur
    • Ce nouveau groupe de policiers arrêtant brutalement Michel Zecler sans raison (non port du masque : 135 €, pas de GAV nécessaire)
    • Ce nouveau groupe de policiers tabassant les jeunes musiciens qui s’étaient porté au secours de Michel Zecler
    • Tout ce petit monde commettant moultes parjures, faux témoignages et faux en écriture pour essayer d’imposer une version mensongère du déroulement des événements

    Les preuves sont innombrables : caméra de surveillance dans le studio, voisins qui ont filmé les événements, témoignages des victimes, avis médicaux.

    C’est un cas d’école, il n’y a aucune excuse, c’est imparable. Et donc, le pouvoir va tout faire pour détruire Michel Zecler. Il peut s’attendre à ce que sa vie devienne un enfer, désormais.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:33

      @Traroth
      Un ou plusieurs policiers ont été complices d’un trafic de voitures volées qui se serait étalé sur plusieurs années, relate ce 8 décembre Le Parisien.

      ======================================================
      j’ai étudié l’affaire sur tous les plans , nous ne sommes pas un tribunal, ni nous ni les journalistes ?si les faits se confirment, ils doivent être punis sévèrement c’est clair, attendons les décisions de justice.


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 13:38

      @moderatus
      Vous ne répondez pas à la bonne personne. Mais ces agissements ne sont justement pas suffisamment isolés.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 13:46

      @Traroth
      Vous ne répondez pas à la bonne personne. Mais ces agissements ne sont justement pas suffisamment isolés.

      =======================================================
      Vous avez des comptes rendus dus des bavures policiers il faut les consulter.
      on connait aussi le nombre de bléssés, c’est 170 en deux après midi


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 15:08

      @moderatus
      Ca en fait, des ongles cassés...


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 15:10

      @moderatus
      Et encore une fois, vous ne répondez pas au bon commentaire. Et vous ne répondez pas à mon commentaire, au passage.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 15:26

      @Traroth
      Et encore une fois, vous ne répondez pas au bon commentaire. Et vous ne répondez pas à mon commentaire, au passage.

      ===============================================
      Quand on me sert 20 fois les mêmes arguments, je ne m’amuse pas à répondre 20 fois la même chose. désolé


    • moderatus moderatus 8 décembre 2020 15:33

      @Traroth

      Quand j’ai écrit cet article, je m’attendais bien sur à la rue d’une certaine gauche , des racialistes , des indigénistes et autres décolonialistes et aussi des victimes de la manipulation médiatique 
      mais aller à contre courant est difficile il faut en assumer les risques. c’est tellement facile d’hurler avec les loups et de chasser en meute.

      je n’ai pas été déçu, et cela me rassure aussi car si les gens sont capables de se mobiliser de cette façon pour les prochaines élections , c’est bon signe. 


Réagir