mardi 25 février 2014 - par Jérôme Henriques

Changer le statut de l’animal dans le code civil ? pourquoi faire ? on n’est pas en Russie !



Dans une interview accordée à La France Agricole, publiée ce 21 février (1) veille de l'ouverture du Salon de l'Agriculture à Paris, François Hollande a caressé les agriculteurs dans le sens du poil. Il s'est ainsi engagé à :

1) Laisser tranquille les exploitants : "un régime plus simple pour accélérer les décisions de modernisation de certaines d'exploitations" ... "relever d'une procédure d'enregistrement et non plus d'un mécanisme d'autorisation".
2) Conserver le statut de "bien meublé" des animaux dans le code civil : "beaucoup d'efforts ont été réalisés pour le bien-être animal sans qu'il soit nécessaire de le traduire par une loi. Dans le code rural notamment, l'animal est déjà considéré comme un être sensible. Pourquoi ajouter d'autres considérations ?"

Il semble ainsi que le président ait voulu s'inscrire dans une démarche républicaine et modérée puisqu'il ne faut pas oublier que :
1) Staline voulait tout réglementer
2) Hitler voulait protéger les animaux
et que, d'après mon voisin "tout ça, on voit bien ce que ça a donné".

On peut quand même lui reprocher de ne pas avoir tenu ses promesses électorales. Ainsi, dans une lettre de réponse à l'association de défense des animaux L214 (2), ses conseillères déclaraient le 30 mars 2012 que : "Le bien être animal, qu'il s'agisse des conditions d'élevage, d'abattage ou encore de la protection d'espèces menacées, doit, de ce fait, faire l'objet de fortes et ambitieuses mesures que le candidats socialiste s'engage à mettre en oeuvre" ... "Il nous paraît nécessaire de réformer le Code civil afin que ce dernier ne définisse plus l'animal par son utilisation, en tant qu'objet patrimonial, mais bien comme un être sensible"..."en son état actuel, le droit français apparaît trop peu progressiste et peu cohérent". Peu avant son élection, Hollande reprenait d'ailleurs ces mêmes arguments dans un questionnaire de La Fondation Droit Animal, éthique et sciences (3).

Probablement mal conseillé à l'époque, Hollande a certainement pris le temps de s'informer sur les conditions de l'élevage intensif (4) (5) (6) (7). Peut être est-ce la FNSEA, le puissant syndicat agricole qui a su user une fois de plus de ses talents de persuasion (Sodexo peut en témoigner, ayant récemment retiré ses affiches et renié ses propres analyses environnementales (8)). Quoi qu'il en soit, le président déclare aujourd'hui sans sourciller que "Nous sommes en fait unis sur un certain nombre de principes et de valeurs. En France, nous aimons les animaux. Et les premiers qui les aiment ce sont ceux les éleveurs qui les soignent" (1)

Au pays de Mickey, on connaissait déjà la remarque de Donald (Rumsfeld) à propos des techniques d'interrogatoire renforcées (torture pour les intimes). "Je suis moi-même debout de 8 à 10 heures par jour. Pourquoi la posture debout des prisonniers est-elle limitée à 4 heures ?" (9) (10). Depuis quelques années il semble que la France concurrence le grand-frère Etasunien dans l'art de la formule. Au risque de passer pour un conspirationniste, négationniste, remisencausionniste du 11 Septembre (11), je me demande même si ils ne profitent pas des sommets Bildeberg ou autres pour se lancer des défis de ce genre. "This year, the winner is the French President with : "Une réforme du code civil ? Pour quoi faire ? En France nous aimons les animaux". Bravo ! Clap ! Clap ! Clap ! Cela me rappelle 1984, l'oeuvre de Georges Orwell : "La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force."

Prenant modèle sur les grands de ce monde, je cherche d'ailleurs moi aussi à m'élever socialement en conceptualisant tout. Quand on me parle des cochons qui ne peuvent pas bouger dans leurs enclos trop étroits, je réponds "C'est du cocooning". Le gavage des oies ? "C'est un peu comme la cuillerée du nourrisson". La surpopulation des poulets en batteries ? "Pensez aux personnes âgées qui aimeraient être moins seules". Les porcelets castrés à vif, les volailles au bec brûlé, les animaux saignés en pleine conscience ... ? "Ils doivent eux aussi participer à l'effort économique du pays".

Et puis, considérer les animaux comme des biens meublés ce n'est pas si mal dans une société de surconsommation. Quand je pense à mon voisin qui se met dans tous ses états si quelqu'un touche à sa voiture, c'est bien que la loi l'incite ainsi à soigner les animaux. Aristote nous le prouverait aisément avec un syllogisme : "Mon voisin ne mange pas de meubles, les animaux sont des meubles, mon voisin est donc végétarien". Louons donc encore une fois le capitalisme pour ses bienfaits. Alors que beaucoup de gens rêvent d'avoir une grande maison, une belle voiture et des objets numériques derniers cris, combien de chiens errants peuvent être ainsi sauvés ? "Chérie, j'ai ramené des meubles, mais fait attention, y en a un qui a la patte cassée". Preuve s'il en faut de l'efficacité du concept, nous n'avons pas en France de chiens errants comme à Sotchi. Depuis le début des jeux olympiques, nos médias de masse ne manquent d'ailleurs pas de nous le rappeler dans une ambiance pro-Etasunienne qui rappelle Rocky IV :

- BFMTV : "Depuis qu'un chien errant a été aperçu se promenant au milieu du stade olympique, les autorités Russes ont décidé d'exterminer tous les animaux errants dans la région" (12)
- francetvinfo : "Sotchi voulait exterminer les chiens errants avant les JO" (13)
- Europe 1 : "Quand vous traduisez du langage bureaucratique en langage humain, le terme 'élimination' signifie 'meurtre' " (14)
- Le Monde : "Offrir à l'adoption ces 'poubelles ambulantes' ne fait pas partie de son mandat"... "La presse américaine, extrêmement sensible à la question animalière, a couvert ce sujet abondamment ces derniers jours"... "Pourquoi une solution si radicale ?" (15)
- L'express : "'J'ai l'impression que les chiens sont parfois maltraités (en Russie)', a expliqué Gus Kenworthy (médaillé d'argent aux JO de Sotchi)" (16)
- Huffington Post : "cette jeune américaine de 28 ans a décidé d'adopter un chien errant avant de repartir pour les Etats-Unis" ..."Gus Kenworthy, a l'intention d'adopter non pas un mais cinq chiens" ..."La nouvelle de l'adoption a même touché Miley Cyrus, qui n'a pas hésité à poster la photo du skieur en le félicitant sur son compte Twitter". (17)

Bien sûr, en France aussi les maires ont l'obligation d'organiser le ramassage d'animaux errants et peuvent eux aussi déléguer cette tâche à une structure privée (18). Une structure privée euh ... comme "Basya services" (l'entreprise Russe qui était chargée du ramassage de chiens errants à Sotchi) ? Oui, mais en Russie on massacre certainement les animaux à la faucille et au marteau :

- Le Monde : "Il (Alexeï Sorokin, directeur de Basya services) refuse de préciser comment ceux-ci seront tués" (15)
- 30 millions d'amis : "Des milliers de chiens sont actuellement euthanasiés par le gouvernement russe à la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi" (19)
- francetvinfo : "Faute de pouvoir les euthanasier, les autorités avaient prévu de stériliser ces animaux" (20)

Connaissez-vous les "Ch'tis Fox days" qui se déroulent en ce moment même dans le département du Nord ? (21) (22) Rassurez-vous, ce n'est pas un massacre à la Russe, c'est juste une "opération de régulation" (les "opérations de régulation" sont un peu aux massacres d'animaux ce que les "opérations extérieures" sont à la guerre : en gros, c'est nous donc ce n'est pas pareil). Sangliers (23), pigeons (24), bouquetins du Bargy (25) ... on régule, on régule ... aux USA, ils régulent même le "clébard" dans les rues des grandes villes (26). Seuls les défenseurs des animaux retiendrons de ces J.O. deux athlètes végans : la Canadienne Meagan Duhamel (27) et le Russe Alekseï Ivanovitch Voïevoda (28). Végans dîtes-vous ? Ce sont des extrémistes !

Jérôme Henriques

(1) Interview de François Hollande dans "la France Agricole"

(2) (3) Réponses de François Hollande à l'association L214 et à La Fondation Droit Animal, éthique et sciences (LFDA) avant l'élection présidentielle

(4) (5) (6) (7) Enquêtes de la L214

(8) La FNSEA fait plier Sodexo

(9) (10) Wiki "Techniques d'interrogatoires renforcés"

(11) "Manuel Valls et le groupe Bilderberg"

(12) (13) (14) (15) (16) (17) (19) (20) Articles sur les chiens errants de Sotchi

(18) Fourrière animale : guide à l'attention des maires

(21) (22) (23) (24) (25) (26) Articles sur les "opérations de régulation"

(27) (28) Deux athlètes végans aux jeux olympiques



59 réactions


  • claude-michel claude-michel 25 février 2014 12:44

    Hollande est en plein délire avec les élections qui arrivent et qui mettront un terme a son mandat...(il se retrouvera a 10%)


  • foufouille foufouille 25 février 2014 13:27

    quand les refuges de la SPA sont plein, on euthanasie aussi

    donner des papiers aux animaux, ce sera juste pour les bourgeois comme toi (comme pour les chevaux )


    • Rensk Rensk 25 février 2014 13:47

      Savais-tu que ton pays voisin (et pas besoins d’aller jusque dans l’histoire de la Russie...) Il est interdit de n’avoir qu’un seul animal car il souffre socialement.

      Puis, sache aussi... que les marchands du pays ont dû arrêter d’importer de France car ces derniers mentent comme des arracheurs de dents concernant l’élevage qu’ils pratiquent (suite a des contrôles non annoncés ; certaines fois visite refusés avec arme a feu !)

      Tu parle des chevaux ??? Ceux qui sont mis dans la nourriture humaine sous le pseudo de « pur bœuf » ?

      Tu veux laisser faire ? Les camions ne passent plus en Suisse, ils vont donc en Italie par l’Autriche où la France... Cela aussi tu ne le savait pas ?


    • foufouille foufouille 25 février 2014 14:15

      des chevaux de compagnie. en france, il lui faut des papiers, etc
      réserver aux riches


    • foufouille foufouille 25 février 2014 14:19

      pour la « viande de boeuf », les vendeurs croyaient lui assuré une belle retraite.


    • Rensk Rensk 25 février 2014 14:24

      Les oiseaux, les hamsters... pas besoins de « papier » en Suisse mais la loi interdit d’en avoir qu’un... Tu te fait dénoncer par le ramoneur (porte-bonheur) tu a droit a une amende relativement « bon-bon » et un contrôle du vétérinaire cantonal (État) qui lui détiens le papier pour la perquisition de ton habitat et celui des bêtes...

      Les chiens, chats, cochons, vaches, chevaux de trait, chèvres, moutons... tous doivent avoir des papiers... Certaines bêtes on même des boucles oreilles a cause de cela (chats et chiens = des puces)...

      On constate que tu parle sans savoir grand-chose... 


    • foufouille foufouille 25 février 2014 14:32

      en france, c’est toléré. aucune police aryenne en place. non, les animaux ne sont pucés tatoués ou vaccinés (même si cette loi existe )
      certains chevaux aussi, mais c’est plus dur a trouver


    • foufouille foufouille 25 février 2014 14:34

      "Tu te fait dénoncer par le ramoneur (porte-bonheur) tu a droit a une amende relativement « bon-bon » et un contrôle du vétérinaire cantonal (État) qui lui détiens le papier pour la perquisition de ton habitat et celui des bêtes..."

      c’est vous qui avez choisis ?


    • Rensk Rensk 25 février 2014 14:47

      Si votre chat ou votre chien est marqué par une puce électronique (RFID) comme c’est obligatoire depuis le 3 juillet 2011 en Europe, cette puce fonctionne selon la norme ISO 11784 et ISO 11785. Cette norme précise que la puce RFID doit fonctionner sur une fréquence proche de 134,2 kHz selon 2 protocoles. D’après la norme, le code utilisé pour identifier l’animal est composé de 15 chiffres si la puce est ISO FDXB. Les 3 premiers chiffres doivent correspondent au code du fabricant (967 pour Easy Trac-D). Il inclut aussi (mais pas toujours) le code du pays de l’animal selon la norme ISO 3166 (code 250 pour la France, 056 pour la Belgique, 756 pour la Suisse, 442 pour le Luxembourg, 492 pour Monaco). En France, la composition du code a été imposée par décret (Arrêté du 2 juillet 2001 -oui, 2001, pas 2011-, paru au Journal Officiel, Article 8, code NOR : AGRG0101247A) : les 3 premiers chiffres sont le numéro du pays (250), puis le code de l’espèce (26 pour les carnivores domestiques) suivis de 2 chiffres (code fabricant délivré par le Ministère de l’Agriculture) et enfin les 8 chiffres uniques correspondant à l’identification unique de l’animal. La puce électronique (appelée transpondeur) pour les petits animaux est enfermée dans un tube en verre étanche de 11 mm de longueur et de 2 mm de diamètre. Elle contient un mini cadre en ferrite sur lequel est enroulé un bobinage accordé sur 134 kHz. Chaque puce contient un code unique. Elle en contient pas de pile, et n’émet rien au repos car elle est téléalimentée par le lecteur de puces.


    • foufouille foufouille 25 février 2014 15:27

      chez nous presque personne le fait. surtout en campagne.


    • foufouille foufouille 25 février 2014 15:43

      c’est pareil pour les chèvres en tant que particulier. ni papier ni contrôle.


    • alinea Alinea 25 février 2014 21:29

      Oui foufouille, des riches comme moi aussi ! Il faut arrêter les idées reçues ; même Mélenchon est sûr qu’avoir des chevaux est signe extérieur de richesse ! d’ailleurs j’attends ma feuille d’impôt... sur la fortune !


    • LEELOO Shawford43 25 février 2014 21:36

      On a que ce qu’on mérite, Tortue Luth smiley


    • foufouille foufouille 25 février 2014 22:19

      @alinea
      tes chevaux sont déclarés ?


    • alinea Alinea 26 février 2014 00:30

      Déclarés à qui ?


    • LEELOO Shawford43 26 février 2014 00:40

      Au Conservatoire des sardines en voie de disparition, Cocotte Luth Lambda. smiley 


      Mais foufouille est trop « pudique » pour de le dire cash en l’état smiley smiley

  • Hervé Hum Hervé Hum 25 février 2014 14:37

    Très bien dit et même plutôt très gentiment.
     
    Donc si je comprends bien, le jeune lanceur de chat a été mis en prison pour avoir jeté ses meubles contre un mur !!!


  • unandeja 25 février 2014 15:02

    Quand on voit comment f.hollande se comporte de façon odieuse avec les femmes, on ne va pas attendre de lui qu’il considère les animaux comme autre chose que des meubles....


  • zygzornifle zygzornifle 25 février 2014 16:08

    et si on changeait le statut du SDF, du chômeur , des 8,4 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté ? 


    • foufouille foufouille 25 février 2014 16:12

      l’auteur est un bourgeois ou un larbin. il s’en fout


    • Xenozoid Xenozoid 25 février 2014 16:15

      toujours obsèdé foufouille ?,la masturbation n’aide pas/plus ?


    • foufouille foufouille 25 février 2014 16:40

      c’est bon une pomme de terre crue ?
      tu es né mouton ou tu l’es devenue ?


    • Xenozoid Xenozoid 25 février 2014 16:45

      j’aime bien le radis crut, la patate cuite c’est mieux, et toi ? tu aimes le porc cru ou cuit ?, le steak plein de sang ou pas ?et le foufouille aime l’écran cuit ou crut ?


    • foufouille foufouille 25 février 2014 17:17

      le radis crut tu peut, pas la patat-heu et encore moins verte. tu as pas un symbole pour représenter ta race supérieure qui vit plus longtemps etc ?
       smiley


    • LEELOO Shawford43 26 février 2014 06:32

      Miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiaouuuuuwwwwwwwwww : après m’être léché sous les s seuls, je sors de ma tanière en ce lumineux jour, je laisse un petit tatou sur la marge lit hier, je m’étire de de tout mon être, je bondis espiéglement (toujours) jusqu’à ce perchoir de l’intelligence et vois Klitschko et Hayes en pleine discussion philosophique : tout wa bien les zamis. smiley


      Note pour le reste de la day : m’f’erai bien un p’tit ch’at smiley

  • zygzornifle zygzornifle 25 février 2014 16:09

    et si on changeait le statut des politiques afin que la loi s’applique pour eux au lieu d’être au dessus ?


  • Xenozoid Xenozoid 25 février 2014 17:09

    et puis le/les chien errants de sochi, qui etait un loup dans un studio américain ,on se demande jusqu’ou la manipulation femen ira, peut etre le pauvre poulet qu’elles se serait foutu dans le vagin. grace a un provoc pussy,qui sait,c’est pas si comme tout les jours les amerlok ne taille pas un short aux térroristes qui se marrient,mais c’est un détail, comme les bouquetins en france,n’est pas ? oui il y a du plaisir dans tuer,quel bande de connards,il y a surtout une dissolusion de la réalité,l’humain est malade,tres malade,et adore la masturbation contenant la souffrance de l’autre


  • CASS. CASS. 25 février 2014 18:15

    En effet considérer les animaux comme étant des objets et des marchandises est affreusement ignobles , d’ailleurs la dite nouvelle religion en fait autant avec des animaux baptisés hommes.


  • JL JL 25 février 2014 18:46

    Les animaux domestiques ont, vis-à-vis de la loi, le même statut que les meubles.

    Les associations de défense des animaux voudraient qu’on leur accorde des papiers. Beaucoup d’animaux domestiques ont déjà un carnet de santé. Ces papiers ne pourraient évidemment être détenus que par les personnes humaines, disons le tuteur de l’animal ?

    Mis à part les meubles précieux et les objets de valeurs auxquels est souvent attaché un certificat de conformité, personne à ma connaissance n’a encore réclamé de papiers pour ses meubles et ses casseroles.

    Bien entendu, les animaux ne sont pas des objets mais des êtres vivants très sensibles, surtout quand ils sont élevés avec soin et amour. En revanche, ce sont de malheureuses brutes dans les condition d’élevage industriels. Celui qui n’a aucune empathie pour les bêtes ne doit pas en avoir beaucoup pour les humains, et réciproquement. Mais je peux me tromper.

    Hitler aimait beaucoup ses chiens qu’il considérait supérieur à ceux qu’ils appelaient üntermenschen, sous-hommes (pardon pour l’orthographe).


    • LEELOO Shawford43 25 février 2014 18:48

      Pfff, choisis la voix du Tao, man, où t’as fini de sodomiser des diptères


    • foufouille foufouille 25 février 2014 20:16

      « Ces papiers ne pourraient évidemment être détenus que par les personnes humaines, disons le tuteur de l’animal ? »

      les assos végétaryennes plutôt


    • CASS. CASS. 26 février 2014 03:09

      le jacob H, et la manipulation ,l’imposture et l’escroquerie des sionistes rothschildiens khazars and co inhumains


  • matador matador 25 février 2014 20:45

    a cause des commentaires des sangsues de ce site, celui ci devient un peu tristounet....


  • alinea Alinea 25 février 2014 21:36

    Bien aimé cet article !
    L’animal est un bien mobilier, pour les assurances ! Si on a le droit de brûler son buffet, je ne suis pas sûr qu’on ait le droit de brûler vif son chien !
    Tout ça c’est des conneries : tant que l’on torturera les animaux que vous mangez, je ne vois pas......
    La SPA adore couper des couilles, la fourrière déteste la liberté de mouvements ; la société est ainsi : à nous de la changer !


    • LEELOO Shawford43 25 février 2014 21:38

      Yep d’ailleurs ça se passe ici et maintenant, il faut être d’une mauvaise foi incommensurable pour prétendre le contraire.. ou avoir bel et bien des impôts sur la fortune à redouter de devoir payer.


  • foufouille foufouille 26 février 2014 10:46

    ceci me rappelle un gars d’un refuge.
    - en ce moment j’héberge 60 chats
    - cool ! j’aimeraos bien aussi mais j’ai pas les moyens

    il a pas compris


  • arthes arthes 27 février 2014 13:49

    Nan mais sérieux ; je vis à la campagne, nous avons toujours eu des animaux, chiens et chats : pas de papiers, pas de collier, pas de laisse...libres de rester, libres de partir, le gîte, le couvert ,l’affection et les soins quand ils sont malades.

    Mais si il y a invasion de chats errants ou de chiens errants, que la SPA ne puisse pas s’en charger, c’est réglé direct à la méthode Russe et on va pas dépenser un kopeck pour les stériliser, enterrement civil et basta...Et c’est normal.


  • lenanarchiste 3 mars 2014 13:16

    Ceci n’est pas le vrai sujet, le vrai probléme est l’abolition du statut de propriété des animeaux, ce qui veut dire tout simplement que les animeaux ne sont plus des biens et donc par ce fait ne nous appartiennent pas.
    Mais cela voudrait dire la fin de toute formation d’exploitation des animeaux que cela soit pour, l’alimentation, l’experimentation, le divertissement, la fin de l’esclavage animale.
    Mais la population n’est pas prete, le droit n’est jamais avant-gardiste elle ne suit que l’évolution de la population.


  • Nemrod Nemrod 11 avril 2014 09:14

    « Celui qui n’aime ni les enfants ni les animaux ne peut pas être foncièrement mauvais ! » H.G. Wells


  • chatdomestique chatdomestique 11 mai 2017 10:37

    Cela n’arrivera jamais, les animaux domestiques tel que les chats ne changeront jamais de statut, toutes les races sont adorables !


Réagir