mardi 23 novembre - par Bernard Dugué

Cinquième vague de Covid, de peurs, de restrictions, de polémiques

JPEG

 Etonnant, sidérant ! C’est ce que l’on est en légitimité de penser en observant les événements causés par la pandémie de Covid depuis son émergence pendant l’hiver de 2020. Cette pandémie a engendré des répercussions de grande ampleur dans la gouvernance des pays et les sociétés. En France plus qu’ailleurs la secousse fut intense, dévoilant combien ce pays est traversé par les divisions et d’ailleurs, il l’a toujours été. Le Covid est un fléau et pourtant, la réaction de la nation a montré des dissensions, des oppositions et même des haines, alors que le bon sens inclinait à rester soudés, unis, cohérents (Dès l’été 2020, Francis Fukuyama avait noté que la gestion convenable de l’épidémie reposait sur un Etat fort et un leadership capable de prendre les décisions les meilleures). A chaque vague épidémique sa vague polémique, guerre de tranchée sanitaire, opposition entre partisans, entre idéologues improvisés et autoproclamés. Se sont succédé :

 

 i) Premier confinement et la querelle de la chloroquine, avec les positions du gouvernement, la doctrine sanitaire d’Olivier Véran, et les opposants partisans du professeur Raoult. Cette querelle a accompagné la première vague, depuis mars jusqu’à l’été 2020. Un an plus tard, l’heure aux règlements de comptes est arrivée pour Didier Raoult. Même si son dossier est chargé, cet éminent professeur a eu le mérite de tenter quelque chose pour soigner le Covid et il mérite le respect.

 

 ii) Querelle des rassuristes et alarmistes en octobre 2020, juste avant la seconde vague. Cette phase aussi a été marquée par la controverse de Barrington et Snow, les premiers optant pour une gestion humaine des personnes à risque et le maintien des libertés publiques, avec en ligne de mire une immunité de masse. La seconde vague a été haute mais pas autant qu’anticipée par l’INSERM, 5000 réanimations contre les plus de 7000 annoncées par le président Macron avant le second confinement. Pendant lequel nous avons découvert le concept de commerce non essentiel.

 

 iii) Querelle des pragmatiques et des rigoristes, pendant la troisième vague du variant alpha, les couvre-feux, la fermeture des lieux de divertissement. Les rigoristes appelaient à un troisième confinement et n’ont pas été suivi par le gouvernement. Les restrictions nouvelles tombent. Les enfants des écoles sont masqués à partir de six ans. Et les bars toujours fermés, avec les salles de cinéma et d’autres lieux accueillant du public.

 

 iv) Grande querelle des pro et anti vaccins. Sur fond de quatrième vague causée par le variant delta, relativement clémente, puis freinée en plein été avant que le passe sanitaire n’entre en vigueur sur fond de nouvelle querelle, cette fois conduite par le mouvement des anti-pass, en plein mois d’août. Une fronde inhabituelle en cette période estivale et un pic à plus de 200 000 manifestants. On ne confondra pas les deux tendances. Parmi les anti-pass figuraient une bonne partie de citoyens vaccinés mais opposés à l’idée de présenter son statut sanitaire pour aller au ciné ou s’asseoir à une terrasse de café et n’acceptant pas ces dispositions jugées ségrégationnistes.

 

 v) Dernière vague, la stigmatisation des non vaccinés. Une vague arrive, elle n’était pas prévisible début octobre. Un frémissement à la mi-octobre puis une accélération à la mi-novembre. Nous sommes maintenant habitués. Une vague d’inquiétude se propage, avec les messages anxiogènes diffusés dans les médias. Un seuil de 80 000 contaminations pourrait être atteint selon William Dab, alors que des voix diffusent alertent sur une saturation des lits en réanimation et la capacité de l’hôpital public à encaisser le rebond épidémique. Dans ce contexte de tensions, une nouvelle controverse est apparue sur les plateaux du bistrot des actualités. Faudrait-il "confiner" les non vaccinés ? On notera l’équivoque de cette question, qui n’en appelle pas forcément au bon sens scientifique, mais parfois au sentiment de vengeance assorti de la désignation de coupables, alors que plus aucun épidémiologiste sérieux ne parle d’épidémie de non vaccinés. Surtout après la multiplication des clusters de vaccinés, notamment chez les seniors, ainsi que les études des agence de santé sur la propagation virale. Nous ne sommes pas dupes, le confinement des non vaccinés est une tactique dont la finalité est politique et non pas sanitaire. Mettre le projecteur sur quelques millions de citoyens érigés en boucs émissaires permet d’éviter le regard sur l’insupportable gestion des hôpitaux publics depuis des années et les erreurs récentes du ministre en charge de la santé.

 

 La période qui arrive est incertaine, semée d’embûches, indécise, troublée. Le pays est plus que fatigué par bientôt deux ans de restrictions, les soignants sont usés. Les temps vont être agités, ou pas. Tout dépend de la résilience, de la bienveillance d’un côté, de la banque de colère de l’autre pour reprendre une notion chère à Peter Sloterdijk. Fatigués par la crise sanitaire, menacés par les restrictions, les Français pourraient être tentés de punir sévèrement les non vaccinés, à moins qu’ils ne changent de regard et frondent contre l’Etat et le gouvernement en place. Les options sont sur la table et se jouent dans les médias, les prises de parole, les joutes faussement intellectuelles, les nouvelles polémiques, les revirements.

 

----------------------------------------------------------------

 

 Pour finir, une incise historique sur notre époque de mutation dont les tendances et les traits ont été accentués et révélés par le Covid. Les événements, dissensions, divisions, colères et manies idéologiques, traduisent une lame de fond historique, présente dans d’autres secteurs, avec d’autres ressorts et motifs, dont on ne cerne pas encore les aboutissants. Tout au plus se dessine la confirmation d’une mutation de l’homme qui peu à peu, perd son essence d’animal historique dont la prise de conscience en Occident remontre à Hérodote puis Thucydide. C’est ce que j’ai tenté de comprendre mais ce n’est pas si évident. La disparition de l’homme prophétisée par Foucault sans savoir ce qui va le remplacer.

 

 Annexe

 

 Prospective épidémique. Actuellement, aucune option ne se précise. Dans une semaine, on saura si la progression est en accélération, soutenue ou déclinante comme fin juillet. Plusieurs scénarios. Le pic dans deux à quatre semaines. Le pic de contamination entre 25 000 et 50 000. Avec 80 000 dans l'option du pire de W. Dab. Un pic en dessous de 30 000 serait la bonne surprise de fin d'année. Il faut être sacrément optimiste pour y croire en sachant que l'on ne vit pas de la même manière en août et en décembre. La vague pourrait ne pas être très haute mais durer jusqu’en avril selon des avis avisés. Elle pourrait aussi s’effilocher dès février.

 



149 réactions


  • Schrek Emmet Brickowski 23 novembre 08:25

    ça commence quand même à se fêler, ce machin, mais on sait pas comment ça va casser, ni où ça va péter


    • Iris Iris 23 novembre 22:32

      @Emmet Brickowski
      Ca va juste retomber comme un soufflet.


    • @L’auteur et tous en fait
       
      ".... les Français pourraient être tentés de punir sévèrement les non vaccinés, à moins qu’ils ne changent de regard et frondent contre l’Etat et le gouvernement en place...« 
       
       
      Heuu normalement ce qui nous etais vendu (enfin par le gvt ) si quelques un ont encore once de mémoire, un recapitulatif historique
       
       
      Les vaccins protegent bien (donc le vaccinné se fous du non vaccinné, si le vaccin fonctionne bien il ne crains rien ? ai-je peutr d’attraper le tetanos, non car j’ai recu UN et unique vaccin qui m’en protege)
      Et si bidule ne veut pas se faire vaccinner du tétanos c’est SON probleme
       
      Les vaccoins protegent de la transmission , donc les vaccinnés sonts sur de ne pas se le transmettre entre eux, et le paSS exclus de fait de toiout les pestiférés non vaccinnés, il leur est donc impossible dans l’ensemble des lieux prescit par ce gvt visionnaire, qu’ils l’attrappent de la part de pestiféres, et donc si ils l’attrapent dans un tgv, salle de ciné, concert, retaurant, ils sont sur d’un truc, ce n’est pas possible de l’attraper de la part d’un pestiféré car le pestiféré contrairement au vaccinné lui a l’oblkigation de se tester avec un pass qui de plus n’est valide QUE 3 jours, il ne crains rien, donc si il l’attrape c’est de la part d’un »......." (remplacer le mot manquant entre les guillemets
       
      Le vaccin evite les formes graves, tres bien donc ou est le probleme, le vaccinné ne crains absolument rien non plus de la part du non vaxxiné...
       
       
      Dans le cas contraire (cad les faits évoqués ci dessus faux)
       
      Il va falloir quand meme dans la mauvaise foi archi manifeste evoquer que le non vaccinné cad celui qui s’est un peu ou bcp informé,
      a pesé le pour et le contre, s’est souvent renseigné chez les pour et contre en ecoutant arguments des x bords ,
      et qui de plus souvent a tenté de prevenir que le truc n’est visoiblement pas si fiable ni efficace que cela (pour ne pas dire plus) etcetc...
       
      Que cela soit désormais lui, bientot qui aura désinformé et expliqué aux 85% vaccinnés 8que la vaccinnation avec un proto c’est le top et qu’io devrai en plus porter responsabilité, et qui de plus leur aurons tordu le bras pour qu’iuls se fassent eux vacciner smiley
       
      Oui mais...
      Certains vont me parler de la theorie des grands nombres et pour que une vaccinnation soit efficace,
      il faut qu’une bonne partie de la population soit vaccinnée

      Resumons les faits :
      Au debut, pour inciter les gens a le faire et en prenant comme reference un vaccin normal qui marche , bref un truc qui n’est pas une escroquerie sans nom, le gvt les medias et les grands pontes disaient que c’est 50% en AGE d’etre vaccinné et que des ce chiffre atteins la covid s’eteindrai d’elle meme...
       
      La population à étée vaccinnée a 50% dans l’age de l’etre...
      Et surprise, le mensonge s’est vu...
       
      Donc on a relevé ensuite la barre a 70%
      Et surprise le mensonge s’est vu
       
      Puis 90% et la nous y sommes presque et...
      Et surprise le mensonge se voit encore !!!
       
      Alors desormais on explique qu’il fauty 100% et vaccinner les enfants qui n’ont je le rapelle auciun risque de se vaccinner aussi...
       
      Et je suis SUR queavec ce gvt , meme si les francais qui sont helas de bons moutons de panurge avec peu de neuyrones l’etaient TOUS, cad que lza population TOTALE FRANCAISE etais vaccinnée a 101% ^^
       
      Le gvt expliquerai que effectivement mais comme les hetres, platanes, chenes et bouleaux & coniferes divers ne le sonts pas, ni vos chats, chiens, poisson rouges et totue , hamster compris non plus ,l’epidémie est présente et c’est indiscutablement la faute des pierres qui ne le sont pas dans votre jardin...ou qu’il ne fonctionne pas car vous avez un trou ou un oubli de certains entre la 73eme dose et la 76eme...

      Oui car la nous y courons a grands pas, la 1ere en janvier ou fevrier, et deja la 3eme avant la fin de l’année...
      Quel vaccin a besoin d’etre répété tous les 4 mois ? (1An n’est pas égal a 12 mois chez vous ? 12 / 4= x ? fois ^^)
       
      Le plus beau c’est quoi ? vous savez ?
      Que vous continueriez de croire sans l’ombre d’un doute votre gvt
      Et que surtout vous partiriez minis d’explosifs pour puniir les pierres & roichers dans votre jardin qui elles sonts, et sans l’ombre d’un doute, responsable des faits
       
      Note si cela pouivais en faire refléchir un, un seul lecteur de ce message au moins il n’aura pas été vain que je le redige

      Et pendant ce temps vous savez les vvas nus pieds en afrique qui ne sonts vaccinnés que un ou de deux %
      Ils sonts juste mort de rire devant un tel concentré de betise ou l’occident atteins le summum de l’ideologie, la betise l’abetissement et les croyances,
      car avec de tels chiffres devant les yeux, ce n’est plus de la science mais bien de la croyance et pas qu’un peu.....

      bien a vous tous, ouam

       


    • Arogavox Arogavox 24 novembre 09:07

      Pour une tout autre analyse du, disons, phénomène Covide, voir :
      - « Covid-19, la fin de l’Etat de droit ? | Michael Esfeld » (https://www.youtube.com/watch?v=9JU3OwX-4xU)
      -et : « Reprendre et comprendre le cours de l’histoire de la crise » (https://www.youtube.com/watch?v=79E-bureKo8&t=1960s)


    • xana 24 novembre 21:58

      @Iris

      De toutes façons...

      Moi je ne suis pas vaxxiné.

      Je n’ai pas la moindre confiance. Toute cette histoire empeste l’odeur des gros sous et la corruption.

      Je ne suis pas dans le secret des firmes qui font ces vaxxins et j’ignore s’il y a des saloperies dans les produits qu’ils vous inoculent.

      Mais vous vous ferez inoculer ça sans moi.

      Je suis prêt à me faire sauter avec ceux qui voudraient m’y forcer.

      J’ai 74 ans et jamais je n’aurais cru voir un monde aussi corrompu.

      Je ne souhaite pas voir la suite...


  • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 08:53

    Bonjour, le vaccin n’a pas d’effets durables. Cependant, les doubles vaccinés pensent être protégés, ils font la fête. Comme dans le Pas de Calais (et sans doute dans bien d’autres lieux). Et à la fin de la journée, 17 cas de Covid.

    Les non vaccinés sont les seuls dans ce pays à être privés de vie collective depuis le pass sanitaire : pas de ciné, ni de fêtes locales, pas de concert ni de cinoche, pas de musées ni d’exposition...et encore moins de restau !

    Au lieu de mettre en cause ce scandale qu’est l’interdiction faite aux médecins de prescrire des traitements précoces, efficaces et pas chers...

    Au lieu de reconnaître que les vaccins n’ont que des effets limités dans le temps, et que les Français doivent se faire piquouser tous les 6 mois jusqu’à la fin des temps....., les politiques, suivis des médias aux ordres, trouvent plus intelligent de chercher les coupables du côté des non vaccinés privés de vie collective...


    • cevennevive cevennevive 23 novembre 09:09

      @Captain Marlo, bonjour,

      « non vaccinés privés de vie collective »

      Remarquez, la vie collective au milieu des moutons et des veaux vaccinés jusqu’aux narines... Et qui de plus sont contaminants...

      Notre premier ministre, multi vacciné, vient d’attraper ce « virus » ! Heureusement, je ne le fréquente pas ! Il tousse, le pauvre !


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 09:16

      @cevennevive
      Remarquez, la vie collective au milieu des moutons et des veaux vaccinés jusqu’aux narines... Et qui de plus sont contaminants...

      Attends ma belle, t’as pas tout vu, voilà ce qui nous attend avec les puces RFID des vaccins, la Covidémence dans toute sa splendeur !

      "(...) Cette capacité reliée aux informations renvoyées par la détection de votre puce, permettra, en fonction de contraintes qui vous seront imposées (interdiction de se rendre dans tel endroit, de circuler en voiture, d’entrer dans un hôpital ou un supermarché...), de vous localiser avec certitude et précision, et de déclencher une alerte, avec mise de votre code d’identification numérique en liste noire. Vos comptes en banque, votre permis de conduire, votre carte vitale pourront être immédiatement désactivées et les « forces de l’ordre » prévenues pour intervention.

      Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l’antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme asocial ou terroriste et arrêté, afin d’être inoculé de force, après un séjour de rééducation dans un centre « citoyen ».

      Pour quand ?

      Nous y sommes, la chasse aux non-vaxxinés est lancée, ils devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations se mette en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective, avant deux ans, les gens découvriront qu’ils se sont faits pucer sans s’en rendre compte !

       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 novembre 10:28

      @Captain Marlo
       
      ’’ Bonjour, le vaccin n’a pas d’effets durables. ’’
       
      Hélas, hormis ceux qui en sont morts, il y a beaucoup de monde, j’en fais partie, qui voudraient bien que ça soit vrai.
       
       Si vous voyez ce que je veux dire.


    • Gasty Gasty 23 novembre 11:51

      @cevennevive

      Qu’on l’enferme au fond d’une geôle avec de l’eau et du doliprane.

      Et sans lit.


    •  Captain Jack  Captain Jack 23 novembre 12:13

      Cevennevive salut !

      « Notre premier ministre, multi vacciné, vient d’attraper ce « virus » ! »

      Oui et en plus le premier ministre et son collègue ministre de l’intérieur Gérald Darmanin risquent de ce prendre 150 euros d’amande pour non respect des gestes barrières et port du masque ... smiley ...

    • Aimable 23 novembre 13:11

      @Gasty
      Vous faite de la pub pour une marque et vous la payez, vous auriez pu dire paracétamol tout simplement .


    • sirocco sirocco 23 novembre 13:17

      @cevennevive
      « Notre premier ministre, multi vacciné, vient d’attraper ce « virus » ! »

      Conversation entendue (grâce à un micro espion) à Matignon :
      — Bon... allez, Jeannot !... On va raconter que t’as chopé le Covid.... Ça va leur foutre la trouille et ça aidera à faire passer la fausse vague et les chiffres bidons qu’on leur a balancés ! T’auras l’air d’un con mais c’est pour la bonne cause !


    • nemesis 23 novembre 13:33

      @cevennevive

      Rappel :
      Patrick Devedjian annonce sur Twitter qu’il a été testé positif et qu’il est hospitalisé à Antony Il déclare qu’il est « fatigué mais stabilisé » et qu’il « remonte la pente ». Cependant, son état de santé se dégrade rapidement et il meurt dans la nuit du 28 mars 2020 à l’âge de 75 ans

      Qui pourrait affirmer que l’ARN messager ne lui aurait pas permis de s’en sortir ?...


    • Gasty Gasty 23 novembre 13:36

      @Aimable

      C’est à cause de mon médecin qui me prescrit toujours du doliprane. Si je change de médecin je ne suis pas sûr qu’il me prescrive de l’efferalgan.


    • Gasty Gasty 23 novembre 13:39

      @sirocco

      Ajout : " T’auras l’air d’un con avec tes deux doses, mais c’est pour la bonne cause !

      "


    • sirocco sirocco 23 novembre 13:40

      @Captain Marlo
      « Nous y sommes, la chasse aux non-vaxxinés est lancée... »

      Les citoyen(ne)s possédant encore un esprit de liberté doivent réagir vite. 
      Pour le moment, les Antilles françaises nous montrent la voie des actions possibles :

      — Manifs dures et barrages routiers en Guadeloupe rappelant les actions des Gilets jaunes en France, malheureusement infiltrées par des casseurs et des pilleurs, comme en 2018-19... 
      Grève générale bien suivie en Martinique. Pourvu que ces résistants tiennent le coup.

      Des manifs importantes dans divers pays européens, dont nos merdias ne parlent évidemment pas (sauf quand ils peuvent en dire du mal). Si cela pouvait déborder chez nous !

      Il est navrant de constater que le peuple qui s’est débarrassé de la royauté au XVIIIème se fasse aujourd’hui donner par d’autres des leçons sur les moyens de combattre une dictature...


    •  Captain Jack  Captain Jack 23 novembre 13:42

      Sirocco salut !

      « — Bon... allez, Jeannot !... On va raconter que t’as chopé le Covid.... »

      Oui ça pourrait aussi être ça ... En plus ça lui permettra de prendre quelques jours de repos ... Ou bien (en rapport avec la vidéo), vous avez vu le premier ministre n’a pas porté son masque et n’a pas respecté les gestes barrières voilà le résultat maintenant ...

      Oui bien évidemment il est tout à fait possible qu’ils s’essaient à nous endormir !

      Dans tout les cas qu’il est choppé le virus ne fait pas de la pub pour les vaccins ça c’est clair !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 novembre 13:59

      @nemesis
       
       on a trouvé sur sa table de nuit des traces d’ongles.
       
      Les enquêteurs ont pu lire : PCR m’a tuer


    • céphalophore 23 novembre 14:09

      @cevennevive
      Notre premier minustre politiquement correct oblige — a déclaré qu’ Il souffrait, lundi soir, de « légers symptômes », selon son entourage, notamment une « légère toux ». Un sentiment de symptômes, peut-être ?


    • céphalophore 23 novembre 14:28

      @Captain Marlo
      J’ai besoin de nouvelles théories complotistes ...
      Toutes celles que j’avais sont devenues la réalité


    • ETTORE ETTORE 23 novembre 14:38

      @Captain Marlo

      Aux innocents, ,les mains pleines !


    • LeMerou 23 novembre 16:29

      @Captain Marlo

      Les non-vaccinés sont les riches de demain....


    • Bertrand Loubard 23 novembre 17:14

      @Francis, agnotologue
      Notre Alphonse Allais disait déjà à l’époque que « les statistiques et les mathématiques prouvaient scientifiquement que la mortalité augmentait significativement dans le rang des armées, en temps de guerre » .... Il affirmait également que « malgré les progrès de la médecine, la mortalité atteindrait toujours les 100% des hommes ». N’est-ce pas notre Coluche qui disait « préférer mourir de son vivant » ????Alors ? Bien à vous.


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 17:31

      @Francis, agnotologue
      Hélas, hormis ceux qui en sont morts, il y a beaucoup de monde, j’en fais partie, qui voudraient bien que ça soit vrai.

      Je ne parle pas des effets secondaires, hélas, mais des effets sur le Covid !


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 17:33

      @sirocco
      Les citoyen(ne)s possédant encore un esprit de liberté doivent réagir vite. 

      Il ya toujours des manifs le samedi et des rassemblements sur des rond points, même si les médias n’en parlent plus !


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 17:38

      @LeMerou
      Les non-vaccinés sont les riches de demain...

      Ben non, le traçage de la puce RFID permet de nous situer aussi ! A moins que nous nous débarrassions de tous les politiques adeptes de la piquouse, et ça fait du monde !

      "(...) Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l’antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme asocial ou terroriste et arrêté, afin d’être inoculé de force, après un séjour de rééducation dans un centre « citoyen ».etc


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 novembre 18:30

      @Captain Marlo
       
       moi je préfèrerai dire adieu à ce monde plutôt que de me faire inoculer de force.


    • Clouz0- Clouz0- 23 novembre 18:37

      @Francis, agnotologue

      « moi je préfèrerai dire adieu à ce monde plutôt que de me faire inoculer de force. »
       smiley  


    • Yaurrick Yaurrick 23 novembre 21:21

      @Captain Marlo
      Vous allez sans doute ne pas le croire, mais physiquement une puce et une antenne 5G qui soit un poil efficace ET qui puisse être injectée par le moyen d’une seringue, c’est juste de la science-fiction :
      la portée d’une antenne dépend de sa longueur d’onde, plus cette dernière est élevée, moins il y a de portée => la 5G (3.5GHz) n’a aucun intérêt, il vaudrait mieux de la fréquence GSM (800MHz).
      la taille de l’antenne est directement fonction de la longueur d’onde. Dans le cas de la 5G à 3.5GHz, sa taille optimale doit être de l’ordre de 8.5cm (elle peut être réduite par des multiples de 2 mais au prix d’une perte de puissance importante) . Pour une aiguille dont le diamètre intérieur est de 0.4mm, je vous laisse estimer la perte d’efficacité de cette antenne si elle devait être injectée.
      si l’on veut que cette puce puisse fonctionner, il faudra bien évidemment une batterie. Et là encore, cette puce consomme, un ordre de grandeur réaliste est de 100mW en veille, et bien plus pour émettre un signal. Donc si on veut que cette puce soit autonome mettons 6 mois en continu, il faudrait une capacité de batterie bien plus volumineuse que celle d’un smartphone.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 novembre 21:28

      @Yaurrick
      Z’etes pas marrant ... Faut les laisser un peu histoire qu’ils nous fassent bidonner encore plus ...


    • Iris Iris 23 novembre 22:00

      @Yaurrick


    • Iris Iris 23 novembre 22:10

      @Yaurrick


    • Iris Iris 23 novembre 22:22

      @Yaurrick

      Vous avez raison les puces radio autonomes et injectables c’est pas près d’exister, mais faites gaffe vos chiffres concernant les énergies electriques sont mauvais, par exemple 100mw en veille c’est carrément énorme.



    • Iris Iris 23 novembre 22:27

      .... et désolé pour les bégaiements, bon de toutes façons on s’en balec, ce qui compte c’est de délirer et de se pourrir la gueule Allez crever bande de clébards !


    • Yaurrick Yaurrick 23 novembre 23:44

      @Iris
      Je n’ai pas trouvé de chiffres exact concernant un Modem 5G, mais ces ordres de grandeur sont ceux de modem 3G/4G d’il y a quelques années, j’ose espérer en effet que le passage à des gravures plus fines ait permis de réduire un peu la consommation (un SoC de smartphone c’est une consommation de 5-10W en charge)
      Je profite pour corriger une typo : la portée d’une antenne dépend de la fréquence de sa longueur d’onde, plus cette dernière est élevée, moins il y a de portée.


    • @Yaurrick et tous pascspecialement lui
      "— la taille de l’antenne est directement fonction de la longueur d’onde. Dans le cas de la 5G à 3.5GHz, sa taille optimale doit être de l’ordre de 8.5cm (elle peut être réduite par des multiples de 2 mais au prix d’une perte de puissance importante) . « 

      Deja lamda / 1 (onde entiere ) c’est sur lamda / 4 quelle resonne naturellement et certainement pas lamda /2 ou alors quelle sera son impédance d’apres vous sauf si bien sur vous l’equilibrez par un r c ou un z c ? 

      De plus vous pouvez reduire considérablement la taille d’une antenne par differents systemes que je n’evoquerai pas ici par pb de temps 
      et non aussi pour une entiere entiere ne definis pas du tout un gain de puissance evident , renseignez vous

      maintenant pour le reste de vos propos je vous rejoins, quoique des travaux experimentaux (et pas que) depuis un bon moment offrent la possibilité de le faire, mais ou ils ne le peuvent pas questiuon pratique et comme vous le soulignez bien
      ce n’est pas du a la possibilité de l’intégration mais bien plus à celui d’une alimention et pour les 100mw (0.1w ) la vous etes ...a l’ouest
      on fais nettement mais nettement mieux et heureusement .(ne serai-ce que en cadancant le module de reception... mais ne suis pas la pour vous donner des cours et cela n’interessera peu de monde) ...
       
       il reste aussi le domaine de protection (oxydation chimique etc...) de la dite capsule qui ne sera pas rien à réaliser.
       
      Bref il est theoriquement possible de la faire mais cela ne veut pas dire que ce soit le cas
       
      J’ai fais une mise au point dessus car ce sujet traine depuis un trop long moment sur le web et ailleurs et ce genre d’infox viens tres souvent des pro vaxx un peu comme le chiffon rouge poiur y masquer autre chose utilisé regulierement en politique.

       
      Cf
       »La course à la miniaturisation conduit les chercheurs à concevoir puis produire, par étapes successives, des transistors dont la finesse de gravure se compte aujourd’hui en nanomètres (milliardièmes de mètres)

      ...

      Régulièrement, de nouveaux records sont établis. Ainsi, en 2015 la société IBM est parvenue à graver un transistor expérimental de 7 nanomètres. "

      et in fais bien mieux encore depuis 2015 cad il y a presque 7 ans
      pour ceux voulant s’instruire un peu c’est ici p ex


    • Iris Iris 24 novembre 06:07

      @Yaurrick
      Ce qui compte c’est la consommation moyenne.
      Un tracker radio autonome emmet en général des messages très courts et très peu fréquents. Un téléphone à besoin de bien plus d’énergie dans son usage normal.


    • yakafokon 24 novembre 08:07

      @cevennevive
      « Fluctuat nec mergitur » ! Notre premier ministre est contaminé par le Covid-19, mais grâce à sa vaccination, il n’en meurt pas ! Il est condamné à l’isolement.
      Personnellement, je suis pour une liberté totale : si une personne ne veut absolument pas se faire vacciner contre le Covid-19, c’est son droit le plus strict !
      Mais dans ce cas, l’accès à l’hôpital pour se faire soigner si elle est contaminée doit lui être interdit !
      Il faut respecter son choix, mais elle doit respecter le nôtre.
      C’est ce qu’on appelle la démocratie !


    • nono le simplet nono le simplet 24 novembre 08:20

      @yakafokon
      Mais dans ce cas, l’accès à l’hôpital pour se faire soigner si elle est contaminée doit lui être interdit !

      qu’est ce que c’est que ces âneries ? on peut aussi les abattre avant qu’ils contaminent les autres ? ... franchement ...


    • ZXSpect ZXSpect 24 novembre 08:27

      @nono le simplet
      .

      C’est le paradoxe irresponsable des antivax, anti-masques, anti-pass… qui refusent l’intérêt général, tout en sachant qu’ils seront cependant secourus à titre individuel. (le mec qui refuse de mettre la ceinture de sécurité, mais n’en sera pas moins secouru et soigné en cas d’accident)


    • nono le simplet nono le simplet 24 novembre 08:35

      @ZXSpect
      je crois qu’ils ne sont même pas conscients des risques qu’ils prennent et qu’ils font prendre aux autres ...


    • Arogavox Arogavox 24 novembre 09:28

      @Captain Marlo
      Pas du tout d’accord avec cette assertion :

      « Au lieu de reconnaître que les vaccins n’ont que des effets limités dans le temps .. »

      D’abord il ne faut surtout pas perdre de vue, que personne n’a le droit de prétendre connaître les effets secondaires des injections expérimentales sur une durée supérieure à l’âge des produits injectés !!
       
       Ensuite, il existe déjà bien trop de suspicions très légitimes d’effets secondaires graves, dont mortels ! , pour que l’on puisse parler d’ effets limités dans le temps  !
      (la mort des disparus n’est pas un effet limité dans le temps !!)

    • Hervé Hum Hervé Hum 24 novembre 10:12

      @yakafokon

      fais gaffe quand même à ton principe qui doit s’appliquer partout, question de justice.

      Autrement dit, si tu fume, pas d’hopital, si tu provoque un accident, pas d’hopital. Ta maison brûle, pas de pompier (c’est ta faute !), etc..

      Cela dit, perso, cela ne me poserai pas de problème, mais il faut aller jusqu’au bout, c’est à dire, qu’il faut autoriser et même encourager tous les moyens de se soigner, tel l’ivermectime alors que le gouvernement continu d’interdire tout traitement.

      Bref, j’espère pour toi que tu es au dessus de tout soupçon, voit nono qui avoue lui même avoir beaucoup fumé et soigné pour cela, il ne se risque pas à demander la même chose !

      Pour finir, si c’est un vaxxiné qui doit allere en réa, tu porte plainte contre qui yakafokon

      bon, je m’arrête là, mais la liste peut être très très longue....


    • yakafokon 24 novembre 14:18

      @sirocco
      Avec « le Roi Soleil Emmanuel 1er » qui a pris le trône de Louis XVI, est-ce que vous êtes sûr d’être encore dans une république démocratique ?
      A moins que la guillotine ne soit remise en service, qui sait ?
      Car je suppose que cet américain qui nous gouverne ( et qui s’exprime dans un excellent français ), doit être protégé par Washington, pour pouvoir nous imposer la sanction de la 3e dose vaccinale anti Covid-19, mais uniquement avec Pfizer !
      Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la Lanterne...


    • suispersonne 24 novembre 17:59

      @Captain Marlo

      Chacun de nous est témoin de revirements, d’hésitations, de renoncements, d’injonctions arbitraires et irréfléchies …, bref de lâcheté, et d’autoritarisme caporaliste indigne d’une vraie démocratie.

      Une minorité malhonnête (avalanche de mensonges propagés par des médicastres indifférents au serment d’Hippocrate) et corrompue

      (propagande des médicastres payés par les labos) du monde médical est seule à pouvoir s’exprimer dans les merdias.

      En échange, les merdias leur offrent quelques minutes de célébrité.

      N’importe quel spécialiste de rien est invité à donner son avis avec la même carotte.

      La colère d’une immense majorité du monde médical n’est pas publiée.

      Vous pensez donc qu’elle n’existe pas ?


      Fariboles et mensonges

      Vérifiable

      Stopper la circulation du germe ?

      La généralisation de la vavaxination produit sans coup férir la transformation de virus qui lui résistent : les variants, qui se propagent encore plus facilement.

      Atteindre une immunité collective ?

      Impossible pour ce type de germes : les variants ont pour objet de remplacer toutes les versions précédentes.

      Ne plus risquer l’infection ?

      Tout prouve le contraire.

      Ne plus être contaminant ?

      Tout prouve le contraire.

      Ne plus risquer la maladie ?

      Tout prouve le contraire.

      Les vavaxins protègent contre les formes graves de la maladie ?

      Les variants sont moins nocifs, la sélection naturelle en est la cause, leur permettant un développement amélioré par des porteurs qui n’en meurent pas.

      La vavaxination généralisée est un rempart contre le confinement ?

      L’un comme l’autre sont des pis aller stupides, dont le but est de très basse politique.

      Le nombre important de vavaxinés est une garantie de fiabilité ?

      Qui peut croire cela ?

      Les effets secondaires sont acceptables ?

      Pour ceux qui ne se croient pas concernés, sans doute.

      Pour ceux qui regardent, impossible d’accepter l’irresponsabilité et l’accumulation indécente de fortunes pour les actionnaires des labos, avec des vavaxins qui n’ont respecté aucun protocole avant de pouvoir vous être inoculés.



    • LeMerou 25 novembre 06:39

      @céphalophore

      Ah bon dieu, c’est excellent !!!!


    • Ruut Ruut 25 novembre 14:57

      @nemesis
      Regarde les morts toutes causes confondues des vaccinés covids dés 1 dose et des non vaccinés covid.

      Ensuite tu verra lequel est plus mortel....


    • Perplex Perplex 26 novembre 00:03

      @nemesis
      Qui pourrait affirmer que l’ivermectine, les antibiotiques ou pire, l’hydroxychloroquine ne lui aurait pas permis de s’en sortir ?...


    • Duke77 Duke77 28 novembre 16:01

      @nemesis
      Tout le monde peut prétendre que Devedvan n’aurait eu aucun bénéfice à se faire inoculer. Puisque la preuve n’existe pas étant donné que des gens fragiles meurent aussi malgré leur vaccination.

      drôle de question...


    • simir simir 29 novembre 07:49

      @Yaurrick
      la majorité des fréquences 5 G est le 700 MHz. Chez Free c’est quasi 80 % du réseau 5 G qui utilise cette fréquence.


    • Yaurrick Yaurrick 29 novembre 11:46

      @simir
      Merci pour l’information, n’étant pas client de 5G et encore moins chez Free, je ne connais pas la répartition des bandes de fréquences.
      Mais dans l’hypothèse farfelue d’une puce 5G contenue dans un vaccin, accorder cette dernière pour une fréquence de 700MHz ne fera qu’augmenter de façon importante la taille de l’antenne.
      @Ouam@Iris
      Si effectivement on peut utiliser des systèmes comme les trackers à base de LoRaWAN/Sigfox, l’autonomie est de quelques mois au mieux et les signaux peuvent être assez facilement . Cela dit, je suis loin de bien m’y connaitre dans le domaine, tout au plus je suis curieux (j’utilise un tracker GPS sur ma moto).


  • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 09:09

    Il faut être sacrément optimiste pour y croire en sachant que l’on ne vit pas de la même manière en août et en décembre. La vague pourrait ne pas être très haute mais durer jusqu’en avril selon des avis avisés. Elle pourrait aussi s’effilocher dès février.

    Mais pourquoi insistent-ils autant sur les vaccins, alors de 3 sur 4 ont été retirés de la circulation, pour cause d’effets secondaires ??

    Pour nous coller à chacun un code alphanumérique unique qui apparaît sur les smartphones. J’étais sceptique, je pensais que le passe sanitaire jouait déjà ce rôle de flicage. Mais pas du tout, voici la confirmation :

    Maître Brusa a fait constater par huissier que les vaccinés ont bien un code perso qui apparaît sur leur smartphones, et pas les non vaccinés.Grâce à un puce RFID dans les seringues.


    • yakafokon 24 novembre 08:25

      @Captain Marlo
      Nuance d’importance : le gouvernement pour la piqûre de rappel n’insiste pas sur les vaccins, il insiste sur un seul vaccin : celui à ARN messager de Pfizer !
      Sauf qu’il ne s’agit pas d’un vaccin, mais d’un traitement expérimental en phase III d’essais cliniques, c’est-à-dire que nous servirons de cobayes volontaires et gratuits au laboratoire américain Pfizer, à l’insu de notre plein gré !
      L’Agence Européenne des Médicaments ne l’a d’ailleurs agréé qu’à titre conditionnel.
      Et en cas d’effets secondaires très rares mais graves, vous pourrez toujours courir pour vous faire indemniser !
      Le contrat de vente de ce médicament interdit à tout acheteur le moindre recours, et la Justice américaine sera du côté de Pfizer, non par idéologie, mais simplement pour faire respecter les clauses du contrat de vente.
      Alors, bon courage si vous voulez vous frotter aux avocats d’affaires américains, qui de lèchent les babines d’avance à l’idée de se payer un gogo européen !


    • suispersonne 24 novembre 18:00

      @yakafokon

      Asséner « il n’y a qu’une solution, c’est la vaccination » n’est strictement rien d’autre qu’une injonction malsaine.


      Parmi les multiples actions qu’il est possible de mener, quid


      • Des purificateurs d’air pour les lieux clos ?

      • De la résine antivirale du propolis ?

      • De la vitamine D ?

      • Du zinc ?

      • De l’ivermectine ?

      • Des multiples comportements qui renforcent et mobilisent le système immunitaire ?


  • jacqcroquant 23 novembre 09:36

    « Un an plus tard, l’heure aux règlements de comptes est arrivée pour Didier Raoult. Même si son dossier est chargé, cet éminent professeur a eu le mérite de tenter quelque chose pour soigner la Covid et il mérite le respect. »

    Où avez vous vu que l’affaire était réglée ! Au contraire le débat n’a jamais été aussi ouvert. Voire la carte du monde des pays où les malades sont soignés à l’HCQ ou à l’Ivermectine pour d’autres maladies  Article à venir sur Agoravox de Républicain. 

    Au delà de la personnalité du professeur qui, rappelons le, est toujours debout malgré les attaques régulières et violentes de la part de ses adversaires et relayées goulûment par nos médias en furie, je vous conseille les vidéos de scientifiques de haut niveau très instructives de l’IHU de Marseille, ainsi que, pour balancer, celles du conseil scientifique Indépendant de Réinfo-covid, ainsi que les publications à ce sujet (notamment la dernière). 


    « Fatigués par la crise sanitaire, menacés par les restrictions, les Français pourraient être tentés de punir sévèrement les non vaccinés, à moins qu’ils ne changent de regard et frondent contre l’Etat et le gouvernement en place. Les options sont sur la table et se jouent dans les médias, »

    Les Français pourraient être tenté de punir les non vaccinés ! C’est déjà fait. Ce ne sont pas les Français qui freinent les sanctions. Les Français sont chauffés à blanc par les médias. C’est le gouvernement qui retiens et lâche la laisse en fonction de leurs objectifs et leur niveau de responsabilités (ils ne veulent pas être responsables des effets secondaires). Ils savent que le projet mis en oeuvre est de longue haleine. Ils doivent même se demander comment ils sont arrivés à passer l’année 2021 sans plus de dommages avec ce qu’ils nous ont mis dans la « gueule ». Remettez vous dans la peau d’un citoyen qui pensait que le 15 décembre 2020 c’était fini. Soyons persuadé qu’ils doivent transpirer avec ce qui se prépare pour 2022 ! Les doses supplémentaires avec les cachets pour pousser, les internements à venir, peut-être les suspensions de pensions aux retraités non piqués, les effets secondaires de plus en plus visibles, interdire les élections..., Si les élections changeaient la donne, je ne donnerais pas cher pour imaginer que ceux qui seront au pouvoir puissent changer les choses. L’investissement est tellement colossal dans ce « narratif » propre à des scénarii digne de Série télévisée à x saisons, que je ne vois pas comment il s’arrêtera un jour. In fine, si cela tournait mal, il ne restera, au gouvernement, qu’à appeler ceux qui sont d’accord avec lui pour une grande manifestation à la De Gaulle sur les Champs Elysée ! Quant aux médecins très majoritairement pris dans leur choix de piquer à tout va, il leur sera impossible de revenir en arrière au risque d’être décrédibilisés pour toujours. Oui, les médias vont être à fond dans la propagande, le basculement n’aura lieu que si les effets secondaires touchent une majorité de la population. Et ils ont commencé....



    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 09:50

      @jacqcroquant
      Au delà de la personnalité du professeur qui, rappelons le, est toujours debout malgré les attaques régulières et violentes de la part de ses adversaires et relayées goulûment par nos médias en furie

      Faut dire que l’IHU a mis le coup de pied dans la fourmilière en dévoilant l’étendue de la corruption dans le milieu médical et les conflits d’intérêts !

      L’IHU a 0 contrat avec l’industrie pharmaceutique.

      A mon avis, bien plus que le protocole de soin qui laisse la majorité des médecin indifférents, ( ils prescrire du Doliprane et bonjour chez vous !) , dévoiler la corruption, lui vaut des milliers d’ennemis !


    • jacqcroquant 23 novembre 09:59

      @Captain Marlo

      Bien d’accord avec vous ! Voici l’article de Républicain sur la carte du monde Covid. 
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ces-cartes-qui-demontrent-combien-237384?fbclid=IwAR1m7Kx_WzHjVDb3ofVOZcGA79VCKRF9965yh5Z8w0omjTZ8oxHYJmaf-I8


    • céphalophore 23 novembre 14:32

      @jacqcroquant
      "Si les élections changeaient la donne

      ". Quelles élections ? La présidence, comme depuis 40 ans c’est Attali-Schwab-Gates & Co qui décide à qui la donner.


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 novembre 17:40

      @jacqcroquant
      Voici l’article de Républicain sur la carte du monde Covid. 

      Oui, j’ai lu l’article de Républicain.
      Il confirme ce que nous disons depuis des mois.


    • suispersonne 24 novembre 18:02

      @jacqcroquant

      L’obligation vavaxinale, directe ou indirecte, est illégale.

      Ceux que l’on accepte volontiers ont très largement démontré leur efficacité.


      Les labos ont réussi à en ajouter jusqu’à 11 obligatoires en France, dont seuls 3 ou 4 sont pertinents : le pactole pour leurs dividendes.


      La gross komision européenne, porte parole de gouvernants effrayés devant leur évidente responsabilité, pressés d’agiter un alibi qu’ils croient imparable pour effacer l’image désastreuse de leur action insignifiante et inefficace, a accepté une absence totale de responsabilité des labos, dans une négociation, secrète et sans aucune transparence, menée par l’ancien dirigeant du lobby de big pharma à brussels.

      Vous pensez qu’une responsabilité pourra être imputée à la komision ???

      Bon courage.

      Il ne leur était pas possible de respecter les procédures longues de validation d’un vaccin.

      Ils n’ont aucun intérêt à renforcer leur système de soins.

      Ils propagent la propagande des labos : la seule solution, c’est la vavaxination.

      Quels pleutres corrompus !


      Cette vavaxination ne sert à rien sur le plan de la santé de la population.


      Elle est un argument de politique à la petite semaine.


      Les vavaxinés sont des cobayes.


  • Yann Esteveny 23 novembre 10:07

    Message à tous,

    J’ai arrêté la lecture à : « Cette pandémie a engendré des répercussions de grande ampleur dans la gouvernance des pays et les sociétés. »

    Inverser l’effet et la cause ne fait que faciliter la désorientation d’une population largement perdue. Il y a plandémie pour la mise en place du NWO.

    Pour les lecteurs qui disposent des droits Agoravox suffisants, je recommande la lecture de l’excellent article de Monsieur Renaud Bouchard bloqué depuis plusieurs jours en « modération » : « 6 millions de non-vaccinés : le seul parti politique qui décidera de l’élection présidentielle de 2022 »


  • Léon 23 novembre 11:08

    Encore faudrait-il savoir de quel virus on craint (sic) en réalité, le test pcr ne distinguant pas très bien celui de la grippe et celui de la Covid. 
    https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/2021/07-21-2021-lab-alert-Changes_CDC_RT-PCR_SARS-CoV-2_Testing_1.html


  • Rinbeau Rinbeau 23 novembre 11:48

    Je vais aller passer mes vacances à la Guadeloupe où à la Martinique, tout le monde a l’air de bien s’amuser avec le COVID là-bas ! Il faut vraiment être de la métropole pour déprimer au passage d’un virus du rhume ! ha ha ! les pleutres pauvres de nous ! 


  • Rinbeau Rinbeau 23 novembre 12:00

    Ha macron ! on est pas bien payé, mais qu’est-ce qu’on peut se fendre la gueule avec tes conneries et celles de papa rothschild !

    JE ME REGALE

     smiley


  • nemesis 23 novembre 13:26

    Article constructif.

    Ce que j’en retire :

    les gestes barrières restent incontestablement à l’ordre du jour. Cette précaution n’engage pas les convictions spécifiques de chaque débatteur et cependant, elle est reléguée au rang des conditions inacceptables par une minorité non négligeable qui pénalisent l’ensemble de la communauté.

    Trop de libertés tue la Liberté !


  • Jean Keim Jean Keim 23 novembre 14:03

    Si toutes nos pensées alimentent une conscience collective, celle-ci doit ressembler de plus en plus à un ‘’cloud’’ saturé en névroses, il est temps de renverser la tendance, comment faire ? Facile ! Constatez les dégâts occasionnés par la pandémie autour de vous parmi vos proches, vos amis, vos voisins, ça devrait être promptement mené, ensuite tirez en la conclusion qui s’impose.


    • serge.wasterlain 24 novembre 11:26

      @Jean Keim
      Pour ma part c’est fait, mais même les victimes en redemandent. Ainsi, j’ai un ami souffrant du lupus qui après avoir été malade au point d’être alité pendant plusieurs jours après ses piquouses (tout comme sa femme) et qui a chié du sang après sa deuxième dose, a vu son lupus galoper, a couru, sur conseil de son médecin, se faire mettre la 3ème dose... ...depuis une semaine, il doit rester sous appareil respiratoire 18 heures par jour et ne peut plus sortir sans son appareil portable ! ! ! Bien sur concomitance n’est pas causalité me diront les mougeons...
      Pour l’anecdote : Si je ne n’ai aucune connaissance morte du covid ou ayant du être hospitalisée, depuis le début de la vaccination, je connais déjà 5 personnes avec effet indésirable du au vaccin ayant au minimum nécessité d’être alité, dont mon petit-fils de 20 ans hospitalisé 3 jours après avoir perdu connaissance peu après sa 2eme dose ! Réaction de celui-ci à sa sortie d’hôpital : « J’ai fait une mauvaise réaction au vaccin. », comme si la chose était normale ! ! ! C’est pas gagné les amis, c’est pas gagné...


  • ETTORE ETTORE 23 novembre 14:29

    C’est étonnant tout de même, un état-long, qui veut autant de bien, à sa peuplade.

    Au point de menacer, obliger, incarcérer, waxxiner encore et encore et encore et....en échange de quelques libertés fondamentales...Au compte goute !

    ( vous me direz, que pour les pipettes, genre nonos, compter les goutes, est le seul passe temps, sous l’oeil expérimenté de l’autre oenologue des égouts parisiens, le pire héro)..

    Et tout cela, sous les grand arc en ciel LGBT unifié La(T)rémie,,

    « C’EST POUR VOTRE BIEN »

    Mais....Où sont les autres «  biens  » pour lesquels il vaudrait pourtant LARGEMENT la peine que cet état du-crocs se décarcasse ?

    Le respect des libertés, la démocratie, la justice, le travail, les soins et les besoins en infrastructures pour la santé, les logements, le niveau de vie, l’éducation.... Etc etc....

    Rien ? Nada ? Ou faut il comprendre, par ce vide retentissant de l’absence , que le seul «  BIEN » que cet état-lage de friperie à la bonté, se limite à la waxxination ? Point barre ?

    Et peut on croire, très justement, que ce «  bien waxxinal » soit l’unique et seule thérapie, à toutes les questions sus-posées, et s’impose comme étant

    le seul règlement définitif et global aux attentes. ?

    Attentes qui seront réglées par une simple croix, sur la case « occis » ?

    M’enfin réveillez vous, bon sang. !!!!!

    Il est des creux si manifestes, qu’ils sont de taille à faire perdre pied à un scolopendre.

    Pourquoi écoutez vous jusqu’à saturation le seul sifflement de cette cocotte sous pression, qui vous dit « vous êtes cuits » ?

    Balançons ces ustensiles sans queues, mal vissés, au fond qui colle, juste bon pour le tintamarre à cogner avec.

    Bon sang, regardez les, regardez les bien....Arrivez vous à vous identifier à ces faces de craies ?


  • suispersonne 23 novembre 16:51

    La panpandémie la plus grave aura été celle de la stupidité.

    Il faut espérer que la vérité éclate enfin.

    Certains, terrifiés par la propagande qui a en premier lieu voulu effacer la terrible et pitoyable organisation des élections municipales de 2020, sont même allés jusqu’à ostraciser des voisins susceptibles de les contaminer parce qu’ils faisaient partie des soignants.

    Une seule voix se fait entendre pour réveiller les téléspectateurs : Ivan Rioufol se montre constamment en train de vérifier les discours aberrants des perroquets qui l’entourent.

    Il se pourrait bien que parmi les merdias il reste le dernier journaliste.

    Une chose est rassurante : quand les cons se réveillent, ça fait mal.


  • LeMerou 23 novembre 16:55

    @L’Auteur.

    Je suis assez d’accord dans l’ensemble.

    Par contre le chapitre IV me gène un peu « Pro et anti vax »

    Qu’est ce que cela veux dire en réalité, ces termes Pro et Anti sont nés dans les médias.

    Grandi depuis quelques temps une sorte d’intolérance, assez incroyable, conduisant à une simplification des choses.

    On est pour ou contre, il n’y a plus d’intermédiaire et le doute, le questionnement reste sans réponse et va finir si cela continu en une interdiction. La réflexion, la pensée autonome à ce rythme là, va finir pareil.

    La France terre de Pasteur à une certaine culture du vaccin, les vrais bien sur, et la confiance en ces derniers touche quelques générations dont ont leur a appris il y a longtemps les bienfaits, ainsi que rudimentairement les méthodes de conception.

    Parmi ces générations, certain n’ont pas compris ce que sont ces « vaxxins » et se sont jeté sous les aiguilles confiants uniquement par le terme employé. Tout ceux qui raisonnablement, hors complotisme primaire ont voulu ou veulent toujours en savoir un peu plus sont désormais classé comme anti.

    Pour ma part, je trouve que la définition du Pr PERONNE concernant ces « vaxxins » est parfaitement adaptée à la situation, ce sont des traitements rien d’autre.

    J’ai l’impression aussi qu’aujourd’hui devant un pouvoir « tergiversateur » les médias, sont devenus les acteurs principaux de la santé, lançant ça et là, des conclusions résultants de propos provenant de différents acteurs du monde médical lors de pseudo débats médicaux, se permettant aussi de formuler ce qui serait des directives à suivre et qu’à la finale le politique suit. J’avoue humblement que cela m’insupporte de plus en plus.

    Nous avons vécu 14 ans d’un régime rose qui a fini par conduire le Pays dans une dérive certaine, nous venons et vivons encore un peu 5 années de technocratie, j’espère sincèrement que le citoyen s’en souviendra prochainement.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 17:05

    Dear Friends,

     

    From the depth of our hearts, a belated thank you for signing the Great Barrington Declaration. With over 850,000 signatures, together we opened up the pandemic debate. While many governments continued with their failed lockdown and other restrictive policies, things have moved in the right direction. For example, most schools have re-opened, most countries prioritized older people for vaccination and Florida rejected restrictions in favor of focused protection without the negative consequences that lockdowners predicted.

     

    While occasionally censored, we have not been silenced. Since authoring the Declaration in October 2020, the three of us have actively advocated for focused protection through social media, op-eds and interviews on, for example, vaccine passports and natural immunity.

     

    We have also launched Collateral Global, a charity staffed with academics from across the world to document and disseminate information about the collateral damage of the restrictive measures so that we don’t repeat the mistakes of this pandemic and are able to inform future policy with evidence and analysis. Collateral Global is crowdfunding so that this work can be done to the highest possible standards. You are welcome to join us and help us in those efforts at www.collateralglobal.org, as well as follow us on Twitter, etc. We are also planning an initiative on scientific freedom soon.

     

     

    With enormous gratitude,

     

    Jay Bhattacharya  Sunetra Gupta  Martin Kulldorff


    • I.A. 23 novembre 18:26

      @Bernard Dugué

      Bonjour

      S’agissant de ce présent post reprenant la Déclaration de Great Barrington, je dis bravo.

      S’agissant cependant de votre texte « Cinquième vague de covid, de peurs, de restrictions, de polémiques », je ne suis pas certain que les proches des victimes collatérales (dont il est question dans la déclaration, justement) apprécieront de se voir réduits à des « polémistes », des « rassuristes », des « querelleurs », des « pragmatiques », des « anti-vaccins » ou des « anti-pass »...

      • Julian Assange, il est « pragmatique », ou « polémiste » ?
      • Pendant l’occupation allemande, dites-moi, les résistants étaient-ils des « rassuristes » ?
      • Pendant le Tout-Covid-Hospitalier, les victimes de l’enfermement à domicile (qui d’un infarctus du myocarde, qui d’un AVC ou des complications d’un cancer...), c’étaient des « anti-pass » ?
      • Pendant la 2ème guerre mondiale, les victimes des camps de concentration, c’étaient des « querelleurs » ?

      Et vous, Bernard, vous êtes un « pragmatique » et puis c’est tout ? Un « surnommons-les-bons-et-les-affreux-et-puis-tournons-vite-la-page-de-cette-histoire-tant-que-ceux-qui-y-ont-laissé-la-vie-n’ont-ni-noms-ni-visages-et-tant-que-nous,-nous-n’y-avons-pas-laissé-une-plume »  ?

      Dans ce cas, autant vous dire que seul le titre de votre article est pas mal.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 18:54

      @I.A. polemos, la guerre. La polémique est une joute d’opinion, la controverse vise plus haut. Je suis pragmatique dans le sens où les moyens doivent être proportionnés à une situation. Pour le reste, je défends les valeurs. Je me suis déjà exprimé sur le passe, je ne vais pas y revenir. 


    • suispersonne 24 novembre 18:09

      @I.A.

      Observatoire européen des effets secondaires des médicaments - 8/5/21


      Vavaxins

      Décès

      Effets secondaires graves

      Pfizer/BioNTech

      5368

      170528

      Moderna

      2865

      22985

      AstraZeneca

      2102

      208873

      Janssen

      235

      2873

      totaux

      10570

      405259


      Il faut noter un différentiel de quantités de doses qui n’est pas précisé.


      Le fantasme d’une balance bénéfice / risque leur permet d’ignorer totalement certains faits gênants.

      Attention

      La pharmacovigilance ne démontre aucun effet des produits mis en cause, ce n’est pas son objet.

      Elle n’est prévue que pour attirer l’attention sur des effets possibles.

      En revanche, quand la pharmacovigilance aux usa constate que 91% des dc recensés depuis 31 ans sont concentrés sur les 6 derniers mois et la vague de vavaxinations, les partisans de la propagande n’ont d’autre choix que d’enterrer l’information.

      Idem avec les 70 dc anormaux de jeunes sportifs ...


  • Taverne Taverne 23 novembre 17:12

    Voici enfin une mesure intelligente de notre gouvernement : en Guadeloupe, les soignants se verront proposer un vaccin sans ARN. Certains le refuseront peut-être mais c’est en réponse à l’une des demandes des soignants. Enfin un geste de bon volonté et de dialogue ! Source : France Info. L’article ne le dit pas mais je suppose que ce sont les nouveaux vaccins...

    Quelquefois je trouve qu’il y a dans ce pays comme un entêtement de logique républicaine. J’ai remarqué que l’on ne rétablissait plus l’ordre public mais « l’ordre républicain ». Cette nouvelle terminologie correspond à un état d’esprit que seul le pouvoir semble maîtriser.

    Il serait bon qu’on nous explique cette curieuse théorie d’ordre républicain. Je crains qu’elle ne serve la plupart du temps que d’alibi moral. Nous agissons de façon républicaine", nous avons donc le droit, la vertu et la morale de notre côté !

    Quand avons-nous été consultés sur ce qu’il faut mettre dans cette idée d’ordre républicain ? Jamais !

    Et pourtant la République, c’est nous !


    • Eric F Eric F 23 novembre 19:28

      @Taverne
      « en Guadeloupe, les soignants se verront proposer un vaccin sans ARN »
      C’est en effet une bonne approche de proposer une alternative aux personnes opposées aux vaccins ARNm -pas seulement aux soignants- ; ceci étant, s’il s’agit de leur proposer AstraZénéca ou Janssen qui sont des vaccins à vecteur viral génétiquement modifié, ces derniers ont tout autant donné lieu à réticences et controverses.
      Je ne pense pas qu’il y ait actuellement de vaccin classique (comme sinovac) qui soit validé par nos instances, alors que cela pourrait susciter l’acceptation de personnes non intrinsèquement hostiles aux vaccins en général mais qui refusent les technologies géniques.


    • LeMerou 24 novembre 07:28

      @Taverne
      Bonjour,

      Il est vrais que désormais de nouvelles terminologies apparaissent ça et là, souvent simplificatrices.
      Est-ce pour tenter de renouveler un système à bout de souffle, que l’on veut maintenir à tout prix par peur d’un changement ?
      La République n’est qu’un modèle de « management » d’un Pays en fait.
      Tenir au valeur de la République, c’est accepter et vouloir le maintenir à tout prix.

      Est accroché à ce mode de fonctionnement, un terme, une valeur que nous entendons souvent s’appelle « Démocratie ».
      Oui mais laquelle ? la directe ou représentative. 
      Cela fait déja un bout de temps que la première à été étouffée au profit d’une sorte de « caste » nous ayant fait progressivement croire que la démocratie directe est une idéologie ne permettant pas de gérer un pays, alors que la représentative, elle le permet.

      L’ordre public ou Républicain c’est la même chose, seulement le deuxième terme à une connotation plus historique, officielle, voir solennel dans la bouche de celui qui le prononce.
      Gueux, n’oublie pas le courage et le combat de tes ancêtres pour sortir de la servitude Royale, bâtissant un monde plus juste, plus équitable, tu est passé du silence à l’expression de tes besoins, de tes espoirs, nous t’entendrons !

      Bien évidemment, le basculement de la servitude Royale à celle de la Bourgeoisie, n’a pas été expliquée en sont temps, ni après d’ailleurs. Nous sommes entendu tous les quatre ans bien sûr, mais sans que cela change véritablement quoi que ce soit, Le peuple exprime ses attentes, mais le système poursuit sont chemin quoi qu’il advienne. Ainsi progressivement la démocratie bascule vers l’autocratie. 
       
      Bref, le public c’est le peuple (et tout les qualificatifs dégradants accompagnant) , la République c’est nous ! pensent les Politiques et tout ce qui tourne autour d’eux.


    • Taverne Taverne 24 novembre 09:05

      @LeMerou

      Si l’ordre républicain, c’était simplement protéger les braves gens et arrêter les voyous qui tirent sur la police, on serait satisfaits. Mais leur police républicaine consiste à maintenir par la force un ordre injuste et inégalitaire.

      L’ordre républicain, c’est agir servilement pour les riches et des privilégiés. Leur ordre républicain, c’est le mépris de la dignité humaine, l’abandon des faibles et l’arrachage des yeux parfois même.

      Il y a urgence de redéfinir ensemble le pacte républicain pour que ce qui en découle, l’ordre républicain, soit au service de la justice dans tous les sens du mot justice.


    • serge.wasterlain 24 novembre 11:34

      @Eric F
      Si, le vaccin chinois. Et peut-être le russe, mais ça je n’en suis pas sûr.


    • simir simir 29 novembre 08:01

      @serge.wasterlain
      Le russe est un vaccin à ADN comme l’Astra Zeneca.
      Le cubain est à protéines recombinantes donc pas de manips génétiques
      Le chinois est à virus inactivé comme va l’être le Valneva qui va sortir en Avril
      Voir les vidéos du PR Vélot qui explique tout cela.


  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 23 novembre 17:41

    Bonjour Bernard. Et si toutes ces polémiques, incompréhensions, oppositions et violences recensées depuis le début de la crise n’étaient qu’une nouvelle normalité ou plutôt les traces d’une nouvelle éthique, d’un nouveau paradigme qui redessine une nouvelle société plus brutale, moins raffinée, moins cohérente aussi ? Et si l’homme, à la question « comment dois-je vivre ? » ne répond plus que par une réponse lapidaire « ce n’est pas à moi de décider, je suis, je fais et j’obéis ». Il faut bien reconnaître que l’impression désagréable d’une absence de réflexion, de critiques et de rationnel caractérise la manière dont les populations acceptent les injonctions à faire, à penser, à agir. Evidemment, au sein des populations, des individus relèvent ces non sens mais j’ai peur que ces individus ne sont que les reliquats d’un monde englouti. Reliquats mais peut-être aussi ceux qui seront à l’origine d’une alternative et d’une impulsion vitale, faire en sorte que les hommes trouvent une réponse plus remarquable à la question « comment dois-je vivre ? », une réponse susceptible de créer les bases d’une nouvelle société fondée sur un mode de fonctionnement plus respectueux des individus et des écosystèmes. Ce que nous voyons aujourd’hui doit nous stimuler pour réfléchir à comment construire un monde moins faillible. Tout s’écroule et vite. Il est donc urgent de tout reconstruire, et bien.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 novembre 18:51

      Salut @Régis DESMARAIS 
      Ces polémiques et parfois controverses traduisent en fait un sursaut de démocratie, ou du moins, le maintien d’un espace de parole. Avec un déséquilibre dans les médias de masse qui ont choisi un camp. La société n’est pas plus brutale, mais elle semble devenir un peu bête. Je crois au fond que les gens ont peur de la mort et c’est ce qui les pousse à agir de manière irrationnelles, alors d’autres gens ont peur des régimes sans avoir fait l’effort de comprendre ce qui se passe. Il n’y aura pas de reconstruction sans un éveil spirituel


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 23 novembre 23:14

      @Bernard Dugué
      Entièrement d’accord avec vous !


    • Jean Keim Jean Keim 24 novembre 08:29

      @Régis DESMARAIS

      Depuis que l’humanité a une histoire, ce qui a changé n’est pas l’émancipation des gens mais au contraire le poids des conditionnements qui n’a cessé d’augmenter, il est indispensable de percevoir que NOUS SOMMES TOUS dans ce mouvement, le fait que nous brassions des idées à n’en plus savoir qu’en faire est une preuve à charge, nous ne savons pas à quoi pensaient les chasseurs-cueilleurs préhistoriques, mais leurs consciences n’étaient pas encore encombrées par tout un fatras de pensées apportées par la tradition et la culture, les données récentes apportées par l’archéo-anthropologie montrent sans aucun doute que les humains de cette époque étaient sains de corps et foncièrement solidaires et égalitaires, il est vraisemblable que le savoir-faire et la sagesse primaient sur tout le reste.


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 24 novembre 14:53

      @Jean Keim
      Je sais bien que nous sommes tous conditionnés à des degrés divers. Si j’en doutais, il me suffit de regarder ce que je lisais il y a 15 ans, de repenser à ce que je soutenais et à ce que je croyais. Tous ces souvenirs, me semblent presque ceux d’un autre. J’ai mesuré personnellement à quel point je fus dans un mouvement dont je ne contrôlais pas la vitesse, ni l’utilité ni mon rôle dans tout ça. 15 plus tard, je ne doute pas avoir encore le poids de bien des conditionnements. Une chose est sûre, il est possible de s’en émanciper suffisamment pour prendre conscience de la singularité de notre état et de nos conditionnements. Je pense beaucoup à notre avenir et à la nécessité de définir comment, pourquoi et même avec qui on veut et pourra vivre. Il est urgent de repenser le monde. repenser le monde ne signifie pas forcément élaborer des systèmes complexes pensées, de relations interhumaines, de productions matérielles etc... Il me semble même impératif de retrouver un contact plus direct, plus sensitif avec la nature. Pourquoi ? Parce que notre survie se sera effective que si nous préservons les écosystèmes. Les préserver n’est peut-être pas les sanctuariser et interdire aux hommes de s’y rendre (selon M. Schwab). Les préserver c’est plutôt les considérer comme une part de nous, une part extérieure mais vitale. En ce sens, nous devons retrouver certains réflexes et certains rapports à l’environnement qui étaient ceux des peuples primitifs ou premiers. Un rapport simple, direct et sincère avec la nature et avec les autres hommes. Cette simplicité, loin des calculs divers et variés, sera sans doute un moyen de retrouver de la sincérité, de la spontanéité et de l’apaisement dans nos vies. Autant dire qu’aujourd’hui, nous sommes à des années lumières de cet objectif.


    • Jean Keim Jean Keim 25 novembre 08:02

      @Régis DESMARAIS

      J’aime bien votre commentaire, il y a des points qui mériteraient un dialogue les yeux dans les yeux ; au sujet de sanctuaires, il devrait néanmoins y avoir des territoires où l’homme ne devrait pas aller et où la nature s’exprimerait en toute liberté sans chasseurs ni même promeneurs, très vite les animaux percevraient la raison d’être de tels espaces, l’ourse tuée dernièrement était dans une zone inaccessible, les chasseurs quelles que soient leurs justifications n’avaient rien à y faire.

      Parfois dans les villes existent des zones inconstructibles ou des terrains vagues laissés à l’abandon, très vite la nature y reprend ses droits, et ce n’est fourmillement de vies multiples, la flore n’est pas en reste, le résultat est toujours étonnant.


  • Eric F Eric F 23 novembre 19:09

    L’article décrit bien les différentes étapes de cette crise covid avec les courants ou querelles qui les ont caractérisées.

    Il faut ajouter que dès le début de l’épidémie, il est apparu, aux antipodes de l’alarmisme et l’autoritarisme institutionnels,

    un courant minoritaire mais actif, niant la réalité de l’épidémie (grippette) et de son bilan, puis affirmant que les vaccins de nouvelle technologie sont plus nocifs que l’épidémie elle-même. Les plus radicaux affirmant que cela avait été intentionnellement déclenché pour éradiquer des humains et/ou établir une dictature mondiale au dessus des états.


    • nemesis 23 novembre 20:29

      @Eric F

      Craignant probablement les conséquences d’une surpopulation le gouvernement de Tel-Aviv décide de « vacciner » les 5 11 ans !
      Dans la bande de Gaza, c’est la fête !


    • @Eric F
      Et que penser des declarations de D Moretti qui pourtant est ministre de la Justice a 6 mois d’écard de ses 2 declarations ? 
      Ce n’est pas tres long ..

      https://youtu.be/rsRCnXVYgzc

      Ainsi que du reste des sujets évoqués ?
      Je dis ca, je dis rien


    • LeMerou 24 novembre 07:49

      @nemesis

      Etonnant cet élan soudain de compassion par l’état d’Israël envers les enfants Palestiniens.


Réagir