samedi 6 juin - par Laurent Herblay

Conditions des noirs : la France n’est pas les USA

La mort de George Floyd, assassiné par un policier sous la caméra d’un passant sans intervention de ses collègues, a provoqué une vague d’indignations aux États-Unis et dans le monde. En France, cela a suscité une manifestation illégale pour Adama Traoré mardi à Paris. Par-delà l’opportunisme d’un tel rassemblement, ici, comparaison n’est vraiment pas raison.

 

Inégalités, communautarisme et violences
Publicité
 
Bien sûr, il peut y avoir des actes de racisme commis par des forces de l’ordre. Ils ne doivent pas être tolérés et être sanctionnés, s’ils le méritent, ce qui en général le cas en France. Pour de simples propos racistes, deux policiers avaient été suspendus en avril. S’il y a des dérapages en France, la situation dans notre pays n’a rien à voir avec celle des États-Unis. Même la comparaison entre George Floyd et Adama Traoré n’est probablement pas pertinente, le premier n’ayant absolument pas résisté aux forces de l’ordre. Outre-Atlantique, le meurtre semble tellement caractérisé que le policier a été inculpé pour homicide volontaire et ses trois collègues pour complicité. Les images du policier qui appuie son genou sur le cou de sa victime sont glaçantes de violence et d’inhumanité, alors même que sa victime lui dit qu’elle ne peut plus respirer. Comment ne pas comprendre l’émotion suscitée ?
 
Même s’il y a débat sur le cas d’Adama Traoré, des experts ont exonéré les forces de l’ordre de la responsabilité de sa mort, du fait de plusieurs maladies qu’il avait. Et même si la mort du jeune homme dans un commissariat est suspecte, faire un parallèle entre nos deux pays n’a aucun sens. La condition des noirs aux États-Unis, comme je le détaillais en 2017, est assez effrayante, derrière l’arbre Obama, qui cache une vraie ségrégation moderne. Déjà, chose trop peu connue et insuffisamment rappelée, alors que la ségrégation était encore légale aux États-Unis, le président du Sénat en France, Gaston Monnerville, était noir. Aux États-Unis, dans les grandes villes, le taux de mortalité par meutre est dix fois plus important pour les noirs que pour les non noirs, au point qu’ils représentent 50% des morts  ! 60% des noirs non diplômés passent par la prison une fois dans leur vie et plus globalement, les noirs représentent 30 à 40% des détenus, plus d’un adulte noir sur 50 étant en prison  !
 
Publicité
Mais par-delà la violence physique, ce qui frappe aussi en se renseignant, c’est la violence sociale du pays à l’égard de toute la communauté noire. Le taux de mortalité infantile des noirs est plus de deux fois supérieur à celui des blancs, et progresse ! The Economist décrit un système éducatif où les races sont « séparées et inégales  », à peine 20% des enfants noirs étant dans une école où ils ne sont pas majoritaires, contre 40% dans les années 80. L’hebdomadaire pointait que les noirs étaient aussi les perdants de la reprise du marché immobilier, la valeur de leur maison continuant à baisser depuis dix ans, tant les quartiers où ils habitent sont peu attractifs. Ce qui avait été frappant pour moi en 2017, c’était à quel point la ségrégation semble toujours forte aux Etats-Unis, même si elle n’est plus légale, et le plus effarant était le fait qu’elle parvienne encore à se renforcer, après l’élection d’Obama ! Et malheureusement, la crise actuelle le confirme puisque les noirs en souffrent plus que la moyenne.
 
En somme, à quelques exceptions près, les noirs sont redevenus les intouchables des États-Unis. Et, même si tout n’est pas parfait chez nous, les comparaisons faites sont totalement ridicules et inappropriées, tant l’écart est grand entre nos deux pays. En outre, il faut rappeler qu’une partie de ceux qui font ces comparaisons sont les premiers à réclamer une évolution communautariste sur le modèle étasunien, alors même que ce modèle a produit une ségrégation pas forcément moins violente que celle d’il y a 60 ans. Et l’idée d’un « privilège blanc » est bien délétère, comme le note Eugénie Bastié. Ce communautarisme freine l’intégration des noirs au lieu de les aider, à rebours de notre modèle républicain, qui tient, même s’il est attaqué et affaibli, comme le soutient Barbara Lefebvre. Et le communautarisme est aussi le meilleur allié des inégalités, en freinant le débat sur la question sociale.
 
La situation de la France est très largement différente de celle des Etats-Unis. D’ailleurs, si les violences policières sont trop souvent raciales outre-Atlantique, les Gilets Jaunes nous rappellent qu’en France, ces violences sont d’abord sociales et politiques, avec le bilan révoltant des manifestations, à rebours de 1968 et 2005, que la difficile condition policière ne peut pas justifier.


150 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 6 juin 10:42

    Tout à fait d’accord avec ton analyse, merci citoyen pour ta sagacité.


    • Et hop ! Et hop ! 7 juin 22:12

      @samy Levrai

      George Floyd n’est pas mort « par homicide » à cause de la « pression exercée sur son cou » par la police, il était drogué au fentanyl, un puissant opiacé, a estimé lundi le médecin légiste officiel en charge de son autopsie. Dans son rapport, il liste « d’autres paramètres importants : artériosclérose et hypertension artérielle ; intoxication au fentanyl ; usage récent d’amphétamines. » Cet homme de 46 ans a fait un « arrêt cardiaque et pulmonaire » à cause des substances qu’il prenait, de l’état dégradé de sa santé et de son immobilisation par les forces de l’ordre, a détaillé le médecin légiste du comté de Hennepin dans un communiqué.


    • Trelawney Trelawney 8 juin 08:00

      @Et hop !
      Le 29 mai la première autopsie indique (alors que les conclusion ne sont pas encore publiées) que Floyd  « n’est pas mort de strangulation ou asphyxie, mais du fait de sa contention au sol, « combinée avec ses problèmes de santé et une intoxication potentielle » ».
      Une seconde autposie est réalisée à la demande de la famille, par des médecins indépendants qui affirment que George Floyd est mort d’« asphyxie due à une pression soutenue ». La compression qu’il a subi, au cou et au dos, a bloqué la circulation sanguine jusqu’à son cerveau. Elle rapporte aussi que George Floyd n’avait « aucun problème de santé qui aurait pu causer le décès ou y contribuer »
      Le 1er juin 2020, le médecin-légiste en charge de l’autopsie officielle communique à la presse ses « conclusions finales » qui stipulent que Floyd est mort d’un arrêt cardio pulmonaire rejoignant ainsi les conclusions de l’autopsie de la famille.
      Les charges sont requalifiées de « homicide involontaire coupable », c’est à dire « témoignant d’un esprit lâche, sans égard pour la vie humaine » à meurtre au second degré, c’est à dire sans préméditation.

      Il s’agit d’être précis dans ces propos


  • foufouille foufouille 6 juin 10:49

    un oubli, les noirs se tuent beaucoup entre eux.


    • OMAR 6 juin 16:44

      Omar9
      .
      @coucouille :« un oubli, les noirs se tuent beaucoup entre eux. »
      .
      Oui, surtout quand les tueurs sont des d’anciens, de très anciens noirs (...)
      https://plus.lesoir.be/299689/article/2020-05-08/etats-unis-le-meurtre-filme-dun-joggeur-noir-reveille-les-tensions-raciales


    • foufouille foufouille 6 juin 16:53

      @OMAR

      c’est statistique gros raciste .......


    • Eric F Eric F 7 juin 09:57

      @foufouille
      En effet, la statistique donnée dans l’article indique la proportion de morts par communauté, mais pas la communauté des meurtriers : nombre de noirs tués par des noirs, de noirs tués par d’autres communautés, de blancs tués par des blancs, des blancs tués par d’autres communautés, etc. Il est donc impossible d’en tirer des enseignements sur le caractère « raciste » des meurtres par rapport au caractère purement délinquant/criminel.

      Nous n’avons aucune statistique ethnique en France, mais inévitablement l’opinion publique est amenée à extrapoler à partir des « faits divers » relatés dans les média, notamment de nature « règlements de comptes ».


    • foufouille foufouille 7 juin 10:32

      @Eric F

      c’est sur le site du gouvernement US.


    • pierre 7 juin 18:43

      @Eric F
      Marseille et zone PACA sont les endroits où il y a le plus de meurtres, mais cela n’a rien d’ethnique c’est un problème de territoires et de poignons. (pays de l’est contre magrébins)


    • Allexandre 9 juin 20:26

      @foufouille
      Jusqu’à preuve du contraire, ce sont les Blancs qui remportent le premier prix. Votre remarque est d’une bassesse et d’un désintérêt absolus !


  • pallas 6 juin 11:06
    Laurent Herblay

    Bonjour,

    Vous n’avez rien compris

    Toutes les nations du monde sont mono ethniques et recherchent que cela.

    Il ni a que l’Occident souhaitant ça propre dis^disparition (une bande dégénéré).

    Quand une population devient majoritaire elle impose ça loi

    Qu’est ce que peut comprendre les psychopathes, sociopathes et autres merdeux mentaux occidental

    Salut


    • Fergus Fergus 6 juin 11:15

      Bonjour, pallas

      « Toutes les nations du monde sont mono ethniques et recherchent que cela »

      Une cause perdue d’avance aux Etats-Unis où, dans quelques décennies, les « Blancs » non latinos  environ 60 % de la population  deviendront, eu égard à la natalité et à l’immigration, minoritaires relativement à la somme des autres ethnies. C’est en partie ce qui alimente l’animosité des Blancs racistes, notamment chez les Wasps. 


    • Jonas Jonas 6 juin 14:28

      @pallas « Toutes les nations du monde sont mono ethniques et recherchent que cela. »

      Tout à fait, les sociétés multi-ethniques et multiculturelles ont toujours été conflictuelles, pendant longtemps l’hégémonie de la race blanche préservait les USA de la libanisation du territoire et de la dérive en guerre civile (même si des conflits raciaux ont déjà émaillé les faits divers ces dernières décennies à petite échelle).

      Au fur et à mesure que la population devient hétérogène (caucaso-hispano-afro-sino-américaine), les relations deviennent de plus en plus tendues et conflictuelles.

      Les militants profitent d’un fait divers pour se livrer à une guerre raciale contre l’homme blanc, censé être à l’origine de tous leurs malheurs, on les voit défiler avec des pancartes « Black Lives Matter », ou « I Can’t Breathe ».
      Pour tenter d’apaiser leur colère, les Blancs s’agenouillent même devant les Noirs, pour s’excuser des crimes qu’ils auraient fait !

      La guerre multi-ethnique qui va éclater aux USA dans les prochaines décennies sera véritablement destructrice.

      Avec l’immigration de masse, on voit les mêmes phénomènes se produire progressivement en France, où par exemple les Traoré, une famille d’escrocs et de délinquants professionnels en bande organisée multi-récidiviste, est parvenue à rassembler toute la racaille de racistes anti-Blancs des banlieues pour venir foutre le bordel dans le nord de Paris mardi soir, et va recommencer cet après-midi !
      Les policiers noirs sont même traités de « vendus », parce qu’ils restent aux côté des policiers blancs !


    • sylvain sylvain 6 juin 15:23

      @Jonas

      pendant longtemps l’hégémonie de la race blanche préservait les USA de la libanisation du territoire

      Vous résumez parfaitement le problème dans cette phrase . On nous a toujours appris que la puissance de l’amérique résultait de son formidable melting pot .
      En réalité les blancs ont depuis toujours dirigés l’Amérique, mais ils commencent sérieusement a perdre pied .
      Le capital s’est servi tout au long du 20 eme siècle des tensions ethniques ( immigration, délocalisations...) pour éviter ou dominer les conflits sociaux et l’émergence d’un pouvoir populaire . Pour garder un pouvoir hégémonique sur la société . Nul part ailleurs qu’en Amérique il n’a mieux réussi . Le capital a choisi ce pays, a mon avis, pour cette raison principalement .
      Cependant ce melting pot, qui sert à entropiser les forces sociales, doit être dirigé par un groupe fort, uni et cohérent qui permet d’organiser ces gens qui ne peuvent plus s’organiser entre eux du fait du communautarisme . Ce groupe, c’est les WASP, et ils perdent pied . L’Amérique perd pied en même temps, car elle n’a plus de conducteur maintenant ensemble tous ces éléments disparates et les forçant à donner une partie de leur énergie à la nation


    • chantecler chantecler 7 juin 09:31

      @Jonas
      C’est emmerdant car aux USA , bien avant l’indépendance il y avait un esclavagisme noir .
      Des millions de noirs qui travaillaient dans les plantations .
      Et dont une partie c’est convertie à l’islam , en réaction aux exactions des blancs chrétiens , cathos , évangéliques etc etc ...
      Sacrée société !
      Le rêve américain que le monde entier envie .


    • Eric F Eric F 7 juin 10:19

      @sylvain
      « On nous a toujours appris que la puissance de l’Amérique résultait de son formidable melting pot »
      En fait historiquement le « melting pot » concernait surtout les arrivants des différents pays européens, qui avaient donc dès le départ un certain nombre de caractéristiques culturelles communes (notamment bibliques). Cela a également inclus les arrivants issus d’autres continents ayant une propension culturelle à l’adaptation (notamment asiatiques, diplômés de diverses provenance, etc.). De toute façon, à la sortie du mélangeur, on obtenait de la sauce yankee.
      Il y a une antinomie entre le principe du melting pot (qui sous-entend un brassage), et le communautarisme (qui maintient un certain apartheid).


    • Et hop ! Et hop ! 7 juin 12:08

      @Eric F

      Vous avez raison, le malting pot concernait les migrants européens (voire aziatiques) qui abandonnaient leurs cultures et langues nationales d’origine pour adopter le mode de vie, la langue et les valeurs américaines anglo-protestantes.

      Or aux USA, les noirs ne sont pas des migrants, ils sont devenus une population de souche américaine, issue de déportations forcées depuis des pays d’Afrique.


    • amiaplacidus amiaplacidus 7 juin 15:46

      @Fergus
      Bonjour Fergus,

      Les Blancs racistes aux USA ne sont pas les wasp (white anglo-saxon protestant) mais les Rednecks (cous rouges) fiers de l’être, tout comme leurs homologues français, les ploucs.

      Maintenant, la future classe dirigeante aux USA (pour autant que les USA aient un futur grandiose) ?

      Si j’en crois le tableau statistique donné dans l’article, les Asiatiques :
      5,9 % de la population, plus petite minorité de celles montrées,
      3,3 % des chômeurs sont asiatiques, le plus bas niveau du tableau,
      60,1 % des gens ayant fait des études supérieures sont asiatiques, le plus haut niveau du tableau,
      87,2 $, les Asiatiques ont le plus gros revenu médian,
      10,1 %, les Asiatiques ont le plus petit niveau de pauvreté,
      86,7 ans, les Asiatiques on la plus grande espérance de vie à la naissance.

      Je crois que les blancs, y compris les wasp, vont effectivement perdre de leur pouvoir, à moyen terme tout au moins.

      Maintenant, les Asiatiques seront-ils moins racistes que les Blancs ? Ils est permis de l’espérer mais il est aussi permis d’en douter. Mais, au moins, ils savent respecter les formes et rester polis, même s’ils sont racistes.


    • Cadoudal Cadoudal 7 juin 16:05

      @chantecler
      -Et dont une partie c’est convertie à l’islam , en réaction aux exactions des démocrates ...

      Louis Farrakhan claimed the Democrat Party leadership failed black Americans.

      He indicated that anyone inclined to support Hillary Clinton were « slaves sold out to the Democratic plantation. »

      https://www.conservapedia.com/Democratic_Plantation


    • Cyrus Cyrus de cylonie 7 juin 16:56

      @Cadoudal

      c’ est bien que tu attire l’ attention sur nation of islam et « l’ hitler noir anti blanc »

      mais pense quand même a le traduire en français , que personne ne loupe
      cette pièce du puzzle dans la situation actuelle .

      https://translate.google.fr/translate?sl=auto&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.conservapedia.com%2FLouis_Farrakhan


    • Trelawney Trelawney 8 juin 08:07

      @pallas
      Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge, crie-t-elle
      Donne-moi tes pauvres, tes exténués,
      Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
      Le rebut de tes rivages surpeuplés,
      Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête m’apporte
      J’élève ma lumière et j’éclaire la porte d’or !

      C’est ce qui est marqué sur la statue de la Liberté. Les faits actuels et ce que vous dites tente à prouvé que tout ceci n’est qu’une tragique farce


    • sylvain sylvain 8 juin 12:34

      @Eric F
      En fait historiquement le « melting pot » concernait surtout les arrivants des différents pays européens

      vous avez surement raison, mais je parle de ce qu’on m’a appris à l’école, ou on m’a répété un nombre incalculable de fois que le succés de l’amérique, c’était son melting pot, sans beaucoup plus préciser en quoi correspondait ce truc .

      Il y a une antinomie entre le principe du melting pot (qui sous-entend un brassage), et le communautarisme (qui maintient un certain apartheid).

      oui, en tout cas il y a une tension . Le melting pot, c’est mélanger du picon et de la bière, le communautarisme c’est mélanger de l’huile et de l’eau . Les ricains ont choisis le communautarisme et c’est à mon avis ce qui donne une base de crédibilité à mon propos


    • Aimable 9 juin 08:39

      @Jonas
      Ces policiers noirs traités de vendus sont des ultra marins ou métropolitains Français de souche non issus de l’immigration africaine .


    • CN46400 CN46400 9 juin 14:00

      @sylvain
      Vous êtes donc contre le métissage, mis vous ne nous expliquez pas comment il faut s’y prendre pour empêcher cette évolution tragique ?......


    • Allexandre 9 juin 20:32

      @Jonas
      Qui a pratiqué la traite atlantique, a fait venir Européens et autres parce qu’ils avaient besoin de peupler leurs terres volées aux Amérindiens de la plu vile des manières. Vous n’en ratez aucune.
      Maintenant vous arrêterez de nous abreuver avec l’antisémitisme, qui n’est rien d’autre qu’un racisme, que les juifs ont rendu vérité biblique et ne furent pas les derniers à participer à la traite atlantique.


  • Fergus Fergus 6 juin 11:09

    Bonjour, Laurent

    Je partage totalement cette analyse : établir un parallèle entre les deux pays n’a pas de sens. Même s’il y a des dérives policières racistes  et malheureusement des bavures de loin en loin —, leur nombre reste peu élevé par million d’habitants comparé à ce qui se passe outre-Atlantique.


    • foufouille foufouille 6 juin 11:22

      @Fergus

      il n’existe pas de statistiques ethniques en france.

      les noirs s’entre-tuent beaucoup aux USA.

      un des policiers était noir ........


    • zygzornifle zygzornifle 7 juin 07:47

      @foufouille

       Statistiques ethniques interdites en France , peur de la révélation carcérale ….


    • Et hop ! Et hop ! 7 juin 12:23

      @Fergus

      Il y a aussi le fait qu’en France métropolitaine, il n’y a jamais eu d’esclavage et de plantations de coton, ni de lois racistes et de ségrégations, il n’y a jamais eu de cafés, d’écoles, d’universités, de jardins publics, d’autobus avec des pancartes « interdit aux nègres », comme aux USA jusqu’à l’époque de Kennedy. Tous ces collèges auxquels on a donné le nom de Rosa Park sont du plus grand ridicule.

      Il y a d’ailleur en général en France deux populations noires :
      une population de antillaise ou réunionnaise qui sont tous des métis avec une ascendance françaises (esclavagiste) et qui sont des Français de souche avec la nationalité française depuis le XVIIe siècle, et exactement les mêmes droits que les autres groupes régionaux comme les Bretons ou les Corses ; comme ils ont toujours eu accès aux concours de la fonction publique, on en voit beaucoup depuis longtemps qui sont postiers, infirmières, proviseurs de lycées, et qui sont très appréciés.
      et puis une population immigrée africaine très récente comme cette famille Traoré ou Rockaya Diallo, qui se prennent pour des noirs des ghettos américains, avec des thèmes de revendication anti-esclavagistes qui sont complètement grotesques puisque aucun de leurs ancêtres n’a jamais été esclave dans des plantations de coton ou de canne à sucre et qu’il n’y a jamais eu de discrimination raciste en France.

      Les Français considèrent les premiers avec beaucoup de sympathie comme des compatriotes avec des particularités culturelles régionales comme les Corses ou les bretons, et les autres comme des étrangers envahissants.


    • Cadoudal Cadoudal 7 juin 12:32

      @Et hop !
      Le patron de Derek Chauvin, n’est pas encore assez gauchiste...

      le maire de Minneapolis est exclu d’une manifestation #blacklivesmatter car il refuse d’abolir la police

      https://twitter.com/SanaSaeed/status/1269407893406826496?ref_src=twsrc%5Etfw

      Pourtant, il pleure très bien :

      Minneapolis Mayor Jacob Frey cries at George Floyd’s casket at memorial

      https://www.youtube.com/watch?v=6Vph7pc0vFA

      Il a même appris le Somalien :

      The Speech Minneapolis ’ Mayor Jacob Frey the Event Shaah & Sheeko with Somali Community

      https://www.youtube.com/watch?v=dlhnVr2Br0g

      Je suis vraiment triste pour lui...lol....


    • Cadoudal Cadoudal 7 juin 15:05

      @Cadoudal
      Norbert il y a 3 heures

      La petite séance d’auto-critique maoïste n’a visiblement pas suffit à convaincre la foule.

      Plus sérieusement, je vois beaucoup de similitude entre ce qu’il se passe aux Etats-Unis en ce moment et la Révolution culturelle :
      - ces séances d’auto-critique, donc
      - les expiations publiques volontaires (notamment des blancs sur les réseaux sociaux, comme ces pintades qui se rasent le crâne). D’ailleurs, ils ont l’air encore plus volontaires aux Etats-Unis qu’ils ne l’étaient en Chine
      - la dictature de la foule (l’ochlocratie), ou la « démocratie directe » selon ses partisans
      - la négation du droit de l’individu de ne pas être d’accord avec la foule (ici, le maire est forcé de partir)
      - la réduction de la pensée à quelques mots d’ordre (Feu sur le quartier général/contre le racisme systémique et les violences policières)
      - la conviction de la foule d’être une avant-garde spontanée et anti-système (alors qu’elle est de toute évidence avec le système puisque la plupart des grandes marques et des hommes politiques se rangent à ses mots d’ordre et la soutiennent)
      - la légitimation de la violence physique
      - et, bien sûr, l’idée qu’il faut purger le corps social de ses éléments toxiques pour qu’il ressorte purifier. Aujourd’hui au Etats-Unis, ne pas mettre un genou par terre ou ne pas être BLM peut valoir licenciement et mort sociale, par la pression de la foule, cybernétique ou réelle.


    • Cadoudal Cadoudal 7 juin 15:21

      @Cadoudal
      Nous sommes arrivés à un moment de l’histoire ou défendre le bon sens et juste dire la vérité sera passible de condamnation, à commencer par des sanctions professionnelles.

      « Je n’ai pas eu davantage de privilèges dans ma vie que vous. Je suis un homme blanc, vous êtes un homme noir »

      Ile de Man – Un présentateur de radio qui a contesté sur la théorie du « privilège blanc » en relation avec les manifestations de Black Lives Matter a été suspendu.
      https://www.bbc.co.uk/news/amp/world-europe-isle-of-man-52936980?__twitter_impression=true


  • xana 6 juin 11:18

    Si j’ai bien compris, en France il n’y a pas de racisme, sauf de rarissimes exceptions ?

    Mais aux USA aussi, beaucoup de gens prétendent cela.

    Pour mois cela sonne vraiment FAUX. J’ai connu la France à l’époque où sur les murs les inscriptions « Mort aux cocos » ne parvenaient pas à masquer les « mort aux ratons », l’époque où la police raflait les « bougnoules » et les communistes. Je ne me souviens pas qu’il y ait eu de grand remaniement, de procès etc et je doute fort que la police soit devenue correcte comme par enchantement.

    Pardonnez-moi, je ne vous crois pas.


    • foufouille foufouille 6 juin 11:24

      @xana

      tu n’es plus chez nous depuis longtemps. les écoles sont toujours gratuites.


    • xana 6 juin 11:45

      @foufouille
      And so ?


    • foufouille foufouille 6 juin 13:50

      @xana

      hors quelques cas de toutes les couleurs, il existe peu de racisme chez nous.

      c’est toi qui choisit où tu veux vivre.


    • titi 6 juin 17:10

      @xana

      «  police raflait les « bougnoules » et les communistes »
      Quand la police raflait les bougnoules, une femme musulmane siégeait au Palais Bourbon.

      Voici la liste des députés en 1958
      http://www.assemblee-nationale.fr/1/deputes1.asp

      La France raciste ?


    • foufouille foufouille 6 juin 17:13

      @titi

      il veut dire qu’il fallait 50% de muslims car ils ont tous les droits.


    • vraidrapo 7 juin 06:18

      @xana
      Si la France avait la réputation de racisme, 20,000 romanos n’auraient pas traversé l’Europe (dont une quinzaine de pays) pour venir s’incruster sous les infrastructures en béton des métropoles, après que Talonnettes ait intégré Roumanie et Bulgarie dans l’UE.
      Bien avant cette période, dans la salle d’attente de l’évêché (Direction centrale de la Police de Marseille) j’ai vu de tout jeunes gitans marteler le distributeur de boissons. Quand un fonctionnaire est intervenu pour demander aux parents de tenir leurs enfants, la mère a toisé le policier « vous croyez que j’ai peur de vous », le père est resté muet dans son coin. Le policier est reparti dans son bureau et le tintamarre a repris de plus belle...


    • Le421 Le421 7 juin 08:32

      @foufouille

      c’est toi qui choisit où tu veux vivre.

      C’est exactement ce que font les immigrés... Ben oui quoi !!


    • vraidrapo 7 juin 10:35

      @vraidrapo
      Je suis sincèrement désolé pour les 4 (premiers) négatifs mais, je n’écris que ce que je constate ou ce que je peux prouver.
      Foi de « vraidrapo »
      La Démocratie c’est quoi :
      toute vérité n’est pas bonne à dire,
      rester dans le troupeau du politiquement correct à l’abri du terrorisme intellectuel... ?
      PS : dans ce qu’est devenu notre société... l’anonymat est salutaire. Non, on n’a pas encore touché le fond !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 juin 14:38

      @xana

      Mais bien sûr que la France est raciste, rien que Notre Merveilleuse Marseillaise le démontre assez :

       Couplet 3 contre les étrangers qui sont dans le gouvernement, dans le Parlement, dans la magistrature, dans les médias, dans les banques, dans les élites des partis ou des églises.

      Contre les étrangers qui veulent des aménagements de lois pour satisfaire leur mode de vie étranger au nôtre.

      « Quoi  ! Des cohortes étrangères
       Feraient la loi dans nos foyers !
       Quoi ! Des phalanges mercenaires
       Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
       Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
       Nos fronts sous le joug se ploieraient !
       De vils despotes deviendraient
       Les maîtres de nos destinées ! »
      Peut-on être pleinement Français et musulman ? Voici la réponse :

      https://www.agoravox.fr/commentaire5671966

       

      Le Christ était identitaire, il privilégiait les enfants de la maison :

       « Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Mt 15 :24-26)

      Donc, les étrangers à notre peuple prétendant à ne pas être discriminés, n’adoptent pas la posture adéquate selon le Seigneur.


    • Allexandre 10 juin 16:04

      @foufouille
      Ah oui ???? eh bien vous êtes confiné en permanence, c’est triste.


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 6 juin 11:30

    Ce qui est vraiment schizophrène en France, c’est que les bonnes âmes anti-capitalistes et ouvertes veulent catégorisés les personnes de couleurs en Afro-Européens conformément au modèle communautaire du pays capitaliste par excellence que sont les Etats-Unis d’Amérique.

    Or il y a une grande distance ( Caraïbes, Afrique ), des différences religieuses et une grande diversité ethnique de ses populations qui ne permet pas de les mettre dans un même panier.

    La gène occasionnée par la couleur pose problème mais celle occasionnée par la négation des identités ne l’ai visiblement pas pour ses bonnes âmes. elles se révèlent en réalité bien pires que ceux qu’ils accusent, c’est même devenu une façon de dissimuler leur véritable nature qu’elles ne saurait voir.


    • Et hop ! Et hop ! 7 juin 12:31

      @Florian LeBaroudeur

      Il y a une grande différence entre les Antillais et les Réunionnais qui sont des métis Français de souche depuis le XVIIe siècle, parfaitement de culture française avec quelques particularismes régionaux sympathiques comme les Corses ou les Bretons, et tous les immigrés africains fraichement débarqués en France et qui adoptent la culture (Hip Hop) et les revendications (Rosa Park) des noirs des ghettos américains. 


  • Yann Esteveny 6 juin 11:42

    Message à Monsieur Laurent Herblay,

    En France, il est interdit d’établir des statistiques par race. D’ailleurs dans la pratique, le mot race pour les hommes devient interdit dans la langue française médiatique. En revanche, il est politiquement très rentable de parler à tort et à travers de racisme. Cette diversion permet de conquérir un électorat de « bien-pensant » et de masquer les vrais maux de notre société.

    Respectueusement


  • Loatse Loatse 6 juin 12:02

    Ce n’est effectivement pas comparable... les états unis sont une nation née dans la violence, l’expropriation des terres, le massacre des natifs... puis l’enlèvement de populations africaines, leur asservissement... puis une fois leur « liberté » retrouvée ; la ségrégation jusqu’au milieu des années 60.. (qui a pris fin en théorie)

    Ca ne doit pas être facile de se sentir sur un pied d’égalité avec ses autres concitoyens avec un passé aussi lourd, source de traumatisme collectif.

    D’autant plus qu’il existe toujours ces mouvements qui revendiquent le « white power »..

    et que dans ce pays toujours en guerre, les armes sont accessibles à tous, enfants compris.

     pour s’y distraire ; des films et séries hyper violentes (que malheureusement ils exportent chez nous ainsi qu’une musique (le rap) qui exprime un mal être, une violence contenue (aussi légitime soit le sentiment d’injustice qu’elle véhicule)..

    L’heure n’est plus au blues, mais au divorce avec ce modèle culturel américain qui n’est pas le nôtre et qu’on a trop longtemps idéalisé, jusqu’à y reproduire ou laisser s’y reproduire le phénomène « ghetto »...


    • ZenZoe ZenZoe 6 juin 13:53

      @Loatse
      L’heure n’est plus au blues, mais au divorce avec ce modèle culturel américain qui n’est pas le nôtre et qu’on a trop longtemps idéalisé

      Entièrement d’accord, mais je pense que c’est perdu d’avance.


    • Old Dan Old Dan 6 juin 22:48

      @Loatse
      Bien vu !
      Et vous avez omis tous les crimes indirects de la CIA en Amérique du Sud via les dictatures « anti-communistes », puis les assassinats suite aux grossiers mensonges des « Armes de destruction massives » en Irak et...
      .
      [... on n’a pas encore tout vu au Venezuela, ni dans le monde avec les GAFA ! ]


    • Le421 Le421 7 juin 08:39

      @Old Dan
      Les states se comportent comme « les gendarmes du monde » et justifient ainsi, au titre du bon droit, leurs violences dans tous les pays où ils traînent.
      Mais vu que eux c’est « le bien » et les autres « le mal », ils s’autoproclament justiciers...
      Les super héros de Marvel imprègnent la population américaine.

      Et n’oublions pas qu’ils soutiennent bec et ongle les exactions israëliennes...


    • dscheffes 7 juin 08:53

      @Loatse
      Ravi de constater qu’il existe encore des gens capables de réfléchir.


  • pallas 6 juin 12:31
    Laurent Herblay

    Vous voyez ou pas ?

    Le coronavirus est un déclencheur, il na tué pratiquement personne.

    Mais à révélé plusieurs choses.

    Cette fois nous somme revenus au fondamentaux, au tout début de l’emergence de cette espece.

    Le plus primaire qui soit, tel les autres espèces animale et végétale.

    Sans cache sexe de la religion, ni idéologie, ce que certain appel « l’hanté christ », l’avant, le retour à l’origine.

    Dans la religion Mycénienne, c’est mettre l’accusé à nu, ou son ame est révélé et jugé.

    Fini la malice.

    Surtout que le monde entier veux la peau au Caucasien typé Européen de l’Ouest, les Chinois, Japonais, Coréens, s’y mettent aussi.

    Soit plus de 4 milliards haïssant environ 350 millions

    C’est magnifique !!!!!!!!!!!!

    Tordant

    Salut


    • xana 6 juin 13:00

      @pallas
      Arrête un peu tes conneries. Si tu es schizophrène, va consulter...


    • Le421 Le421 7 juin 08:40

      @pallas
      Vous prenez quoi comme produit ?
      C’est du costaud !!  smiley


    • dscheffes 7 juin 08:58

      @xana
      Je suis désolé de contester votre diagnostic. Les signes cliniques sont évidemment ceux de la paranoïa la plus aigüe. Le personnage en question doit se faire soigner au plus vite.


  • pallas 6 juin 13:04

    xana

    Ne vous inquietez pas,

    Le racisme anti blanc n’existe pas, il n’existera jamais.

    Il est conseiller aux femmes de s’accoupler avec l’étranger, aux hommes de devenir homosexuel, choses que vous faites, de vrais petits toutou.

    Sa ce dit humain ?, intéressant

    Sa en est heureux que ces demeurés suivent cette « orthodoxie » stupide, tel que porté le masque pour une maladie bénigne.

    Sa ce prétend intelligent ?, trés intéressant

    J’ai vu le niveau intellectuel du français, c’est quelque peut étonnant.

    hé hé hé hé

    Vous êtes des c***ns fini

    Salut


    • babelouest babelouest 6 juin 16:38

      @pallas
      Encore ce troll ?


    • Le421 Le421 7 juin 08:43

      @pallas

      J’ai vu le niveau intellectuel du français, c’est quelque peut étonnant.

      Si on se réfère à des gaziers de votre acabit, c’est sûr, y’a de quoi s’inquiéter.
      Et je sais hélas que c’est contagieux.
      En 36 en Allemagne, il y avait la même maladie...
      Le seul médicament, c’est la destruction.


    • dscheffes 7 juin 09:03

      @pallas
      En tout cas, si votre niveau intellectuel correspond à votre niveau d’orthographe et de grammaire, vous devez avoir énormément de problèmes pour conceptualiser vos -rares-idées.


  • pallas 6 juin 13:54

    xana

    Tu n’a pas fini de tant prendre à moi ?

    Ton esprit est malade, comme l’occidental moyen, ce prenant pour un Dieu.

    Le racisme anti blanc est une illusion, seul le blanc est raciste.

    La France n’existe pas, elle n’existe deja plus dans les cours d’histoires, en primaire et college.

    Sa langue que j’utilise est pratiquement disparu dans les écoles, une langue morte

    A défaut de ne pas avoir appris le Latin, le français est suffisant.

    Dans 20 ans, la france n’existera plus, sa langue, histoire, passé, tout sera supprimé, ne restera que quelques déchets illettrés, oublié de l’histoire.

     smiley

    PS : pour ta culture Pallas est un Titan, un homme, pere adoptif de Athéna, il vaincu Zeus, mon pauvre françois sans culture

    Salut


  • Agapit Agapit 6 juin 13:57

    Les images du policier qui appuie son genou sur le cou de sa victime sont glaçantes de violence et d’inhumanité. J’aimerais bien connaître le sentiment de la femme agressé dans sa maison, et George Floyd qui appuyait le canon de son arme sur son ventre. Voir le lien pour les détails. https://www.aubedigitale.com


    • Le421 Le421 6 juin 17:31

      @Agapit
      Et puis hein !!
      Aux states, un mort de plus, un mort de moins...
      Il aurait pris une balle, il serait tombé dans les statistiques...  smiley

      Ah oui, au fait, votre lien. ?????


  • zygzornifle zygzornifle 6 juin 13:57

    Condition des retraités , des chômeurs , des malades , des familles mono parentales , des étudiants etc....

    il y a encore du boulot a faire ….


  • bebert 6 juin 14:48

    Pièges à pompiers avec caillassages aussi...


  • bebert 6 juin 15:25
    En afrique du sud, des blancs se font tabasser, tuer, violer juste car ils sont blancs, mais bien sûr selon les sociologue c’est pas du racisme, car tuer des blancs en 2020 pour des actes commis 50 ans plus tôt par d’autre gens c’est normal 

  • sylvain sylvain 6 juin 15:25

    Si on s’en tient aux statistiques montrées dans l’article, les USA sont une société qui favorise outrageusement, parmi toutes les races, les asiatiques....


    • Cadoudal Cadoudal 7 juin 10:26

      @sylvain
      Harvard à gagné le premier procès contre les asiatiques...
      Mais ils ont fait appel et ça finira peut-être à la cour suprême...

      La bataille judiciaire n’est donc pas finie, et le président de Harvard s’est bien gardé de crier victoire mardi.

      https://etudiant.lefigaro.fr/article/discrimination-anti-asiatique-l-universite-de-harvard-gagne-son-proces_549b633a-e4ed-11e9-9fb9-5b5d1c3f8ed4/

      Peter Arcidiacono, économiste à l’Université Duke employé par les plaignants, a construit un modèle statistique de l’effet de la race sur les admissions.
      Il estime qu’un candidat asiatico-américain non pauvre ayant les qualifications nécessaires pour avoir 25% de chances d’être admis à Harvard aurait 36% de chances s’il était blanc. S’il était hispanique, ce serait 77 p. 100 ; s’il était noir, ce serait 95 p. 100. Dommage pour les défendeurs, un rapport interne de la branche de recherche de Harvard, obtenu lors de la découverte, est parvenu aux mêmes conclusions.

      https://www.economist.com/united-states/2018/06/23/a-lawsuit-reveals-how-peculiar-harvards-definition-of-merit-is


    • sylvain sylvain 8 juin 12:26

      @Cadoudal
      c’est bien possible, les universités américaines sont un lieu ou est censé se créer la future élite américaine bien avant d’être des lieux voués à l’apprentissage . Il est notamment bien connu que beaucoup d’élèves achètent leur place via les donations de leurs riches parents, eux mêmes anciens de l’établissement .

      Sinon vous avez peut être mal interprété mon propos . Je ne disais pas que la société US favorisait les personnes asiatiques du fait de leur race, j’ai dis que c’était le résultat qu’on tirait d’une analyse de ces données


    • Cadoudal Cadoudal 9 juin 09:25

      @sylvain
      . Je ne disais pas que la société US favorisait les personnes asiatiques du fait de leur race, j’ai dis que c’était le résultat qu’on tirait d’une analyse de ces données

      C’est pour ça que la discrimination négative qu’ils subissent à Harvard du fait de leur race te semble une bonne chose ?

      Si le système carcéral en France désavantage les asiatiques autant que les noirs le sont à Harvard, il suffirait de mettre en place des quotas ethniques ?

      Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs.”

      Charles De Gaulle


  • pallas 6 juin 15:29

    bebert

    Une question ?

    Que fou les blancs en Afrique du Sud ?, c’est Byzance ou quoi.

    D’ailleurs je n’oublie pas le massacre d’animaux par des bourges Européens.

    Je dit ça, mais je dit rien

    Salut


  • pallas 6 juin 16:47
    Laurent Herblay

    Bonjour,

    Faisons l’inventaire du françois, pardon français, j’écris mal j’en suis désolé.

    La france (çois)

    Numéro 3 en terme de pédophile.
    Le français est trés amateurs des gamins et gamines.

    Numéro 2 en terme de lacheté.
    Le français aimant le nazisme, comunisme, le capitalisme, l’islam

    Numéro 1 en terme traitrise
    La c’est vous qui faites liste, trop nombreuses ......... bréééé

    Tafiolle ???? hé hé hé

    Le mot « français » est devenu dans le langage commun une insulte, péjoratif.

    Soyez en conscient

    Salut


  • Elliot Elliot 6 juin 16:52

    C’est évident que la situation en France n’a rien à voir avec celle des USA surtout depuis que Trump, pour échapper à ses responsabilités dans la gestion catastrophique du Coronavirus, s’évertue à jeter de l’huile sur le feu et à se réjouir benoîtement qu’il n’y ait de son fait que 14 % de chômeurs aux states et non 20 % comme l’auraient prédit de mauvaises langues.

    Il faut être particulièrement débile pour ajouter foi à de telles élucubrations et pourtant il n’est pas certain qu’il ne sera pas réélu en novembre, ce qui en dit long sur l’état mental de ses supporteurs aux USA.

    En France il faut reconnaître en général une certaine mesure dans les évaluations et dans les commentaires à part les vaniteuses sorties de responsables du RN ou les commentaires hallucinants d’un Zemmour.

    Ainsi personne de sensé n’a dit que la police était raciste dans son ensemble mais enfin qu’il faille attendre une révélation de « Street press » pour que le ministre de l’intérieur demande l’ouverture d’une enquête à la Justice sur un groupe Facebook à vocation raciste comportant des milliers de serviteurs de l’ordre ( ou semeurs de désordre si l’on inverse le regard ) est assez croquignolet.

    Comment croire qu’un groupe aussi important ait échappé à la vigilance de ceux qui sont en charge de la Police et de la Gendarmerie ? La vérité est qu’il y a eu au minimum complaisance sinon complicité de ceux qui ont en charge l’éthique de la fonction.

    D’un autre côté, la manifestation que vous semblez fustiger n’était pas illégale ( contraire à la loi à moins qu’il ne soit plus permis de manifester en France ) mais interdite.

    Assez sottement d’ailleurs ( mais qu’attendre de mieux du préfet Lallement ) puisque plus de 20000 personnes se sont rassemblées et c’est tout de même ce qui s’est passé aux states qui est à l’origine de ce qui est un raz-de-marée qu’on le veuille ou non..


  • Le421 Le421 6 juin 17:26

    Si la situation de la France est si différente, c’est grâce à sa politique sociale que beaucoup par ici veulent remettre en cause...

    C’est trop facile de l’oublier.


    • titi 6 juin 19:33

      @Le421

      Si la situation en France est différente c’est que dès 1793, les habitants de St Louis du Sénégal ont obtenu la nationalité française en toute égalité, qu’au début du 20è il y avait des députés noirs à l’assemblée nationale.
      Alors qu’au USA la ségrégation a duré jusque dans les années 60.

      La politique sociale n’a pas grand chose à voir la dedans.
      D’ailleurs le taux de chômage des noirs au USA à 6%, qui est vu par eux comme une ségrégation, ferait rêvé en France où nous sommes à plus de 10.


  • zygzornifle zygzornifle 6 juin 17:48

    On pourra condamner les racistes , traquer chaque geste , chaque écrit , on aura beau faire il restera la pensée qui est bien a l’abris dans la boite crânienne et cela personne ne pourra l’empêcher , l’homme a toujours été raciste et le sera toujours c’est dans sa nature ….

    Le pire c’est que certains groupes politiques et organisations surfent, profitent et utilisent le racisme pour exister ….


    • Le421 Le421 7 juin 08:25

      @zygzornifle

      l’homme a toujours été raciste

      Certains comme moi sont nés avec un bug dans le logiciel...


  • pallas 6 juin 17:50

    Bonsoir,

    Je viens encore une fois de plus, prouver que la loi du plus fort prévaut sur tout le reste !!!!!!!

     smiley

    Qu’allez vous faire ?????

    Salut


    • Le421 Le421 7 juin 08:26

      @pallas
      Proverbe chinois :
      Il n’y a plus d’homme fort depuis qu’on a inventé la poudre !!  smiley


  • pallas 6 juin 18:09

    xana

    Vous etes stupide ; seul le plus fort peut survivre en ce monde

    C’est fou comme tu me fait rire.

    Le plus fort survie et le plus faible périe

    Tu te fatigue pour rien, je ne fais que suivre les lois de la nature.

    Tu te mens à toi meme, ton esprits comprend mon point de vu.

    Arrete de te faire des illusions.

    La paix n’est qu’une illusion.

    Salut


  • Jelena Jelena 6 juin 19:03

    Il ne doit pas souvent sortir de sa verte campagne l’auteur... Car si il y a effectivement quelques différences historiques entre les deux pays, sous bien des aspects sociétaux, la France, c’est les USA avec 10 ans de retard (et pas spécialement dans le bon sens du terme).


    • titi 6 juin 19:40

      @Jelena
      Certainement pas.
      La France est égalitaire. 
      Les USA sont libertaires.

      Grosse différence.


    • Fergus Fergus 6 juin 19:47

      Bonsoir, Jelena

      « la France, c’est les USA avec 10 ans de retard »

      Non, c’est faux ! Et pour une raison évidente : les systèmes sont en réalité très différents.

      En France, mis à part les forces municipales aux missions limitées, l’ensemble de la police et de la gendarmerie est placé sous le commandement unique du ministère de l’Intérieur ; flics et gendarmes sont des fonctionnaires dont l’action doit en principe s’inscrire dans le cadre d’une politique sécuritaire unique. D’où des débordements nettement moins fréquents, même s’ils restent trop nombreux.

      Aux USA, les chefs de la police sont  comme les magistrats  élus au terme d’une campagne de nature politique par les citoyens des villes et des comtés pour agir dans un sens qui brosse lesdits électeurs dans le sens du poil. Y compris dans les collectivités où règne le racisme le plus honteux. Un shérif ou un attorney qui, pour des raisons d’éthique, s’affranchirait par trop de cette réalité socio-politique locale n’aurait pas la moindre chance d’être réélu. Cela entraîne forcément ici et là de graves dérives et de scandaleux dénis de justice !


    • Jelena Jelena 7 juin 07:55

      @Fergus : Vous me parler d’un aspect juridique, mais sous bien d’autres aspects, France et USA, c’est un peu la même chose : Le communautarisme dans les cités ou dans certains quartiers, les noirs et arabes qui sont majoritaires dans les prisons, les flics qui sont pour ainsi dire tous des blancs, de même qu’il y a pour ainsi dire que des blancs qui votent à droite.


    • Jelena Jelena 7 juin 08:10

      @Fergus : Je pourrais également parler de l’aspect culturel ou de « l’évolution des moeurs », mais c’est un peu partout en Europe, que tout le monde écoute ou regarde du « made in USA » (films, musiques, téléréalités et jeux vidéos).


    • Le421 Le421 7 juin 08:30

      @titi
      Libertaire, oui.
      Libre d’acheter une arme et de faire de la place.
      C’est pas le plus fort, c’est le plus bandit qui a raison...


    • titi 7 juin 11:16

      @Le421

      « Libre d’acheter une arme et de faire de la place.  »

      Oui.
      Et surtout, libre de pensée ce que l’on veut, de le dire, de le manifester dans les limites de la Loi.
      Je sais que vous êtes un tenant de la « gauche des barbelés ».
      C’est sûr que ça doit pas vous plaire.

      Ceci étant dit libertaire aux USA, ou égalitaire en France, on voit bien qu’il y a dans ces deux pays une liberté de manifester qui n’a pas d’égale chez Poutine, Xi Jiping ou Edogan.

      Pour mémoire le 4 juin c’était l’anniversaire de Tiananmen.
      « Yellow lives matter » ?
      Bah non visiblement pas.


  • Jean Keim Jean Keim 6 juin 19:16

    La violence peut-elle pour autant être qualifiée différemment suivant qu’elle est raciale (raciste), sociale (la couleur d’un gilet) ou autre chose ?

    Une violence, policière ou autre, c’est un être humain en position dominante qui exerce une force brutale sur un autre être humain avec souvent comme excuse : j’en ai reçu l’ordre, j’applique la loi, j’ai pété les plombs, ...

    Regardons d’abord ce qui se passe dans notre pays parce que la violence est partout et souvent légitimée.

    La loi du plus fort est une stupidité abyssale, parce qu’un être humain a la possibilité d’être... humain, dans une société individualiste le plus fort s’en sort un temps puis subit la domination d’un autre, soyons lucides, la loi du plus fort ne fait qu’exprimer la lâcheté, la veulerie, la peur, mais soyons solidaires par la coopération, l’entraide et le partage, et la loi du plus fort disparaîtra, il suffit de percevoir et de comprendre que sans les autres nos chances de survie sont nulles, tout ce qui fait que notre société, malgré ses défauts, est viable, résulte du travail de tous.


    • dscheffes 7 juin 09:08

      @Jean Keim
      Je suis d’accord avec vous, mais je crois que la civilisation des U.S.A. est intrinsèquement plus violente que la notre car ses mythes fondateurs sont récents et tous portés par la violence la plus abjecte.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 juin 09:22

      @Jean Keim

      Je ne vois toujours pas publiées les techniques enseignées dans la police française pour maîtriser un individu qu’elle arrête après un acte de délinquance (vrai ou supposé)


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 juin 09:25

      Mais il est vrai que je ne vois pas non plus exprimées dans la presse l’exigence d’une telle publication.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 juin 08:26
      J’ai enfin une réponse partielle importante à ma question. Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner annonce que la technique de l’étranglement sera désormais interdite à la police lorsqu’elle arrête un individu : « la méthode de prise par le cou sera abandonnée et ne sera plus enseignée dans les écoles de police et de gendarmerie”, et si un membre des forces de l’ordre doit maintenir un interpellé au sol, “il sera désormais interdit de s’appuyer sur sa nuque ou son cou”. C’est donc très clair : non seulement la police avait le droit d’étrangler pour immobiliser mais, en plus, c’était une méthode enseignée aux policiers !

  • Clouzit 6 juin 20:15

    Arr ?tons tout le monde est raciste ?me en Afrique entre village ils se traitent dans des noms ? traitent...la France est une terre d accueil ou l ?cole est gratuite..la s ?cu.. etc mais si la vie n est plus supportable...eh bien il n y a pas de mur..de grillage..les portes sont ouvertes..quand je vois et vu dans quel ?tat sont des pays d Afrique nord et sud il y a du boulot allons enfants de la.......


  • pallas 6 juin 20:28
    Laurent Herblay

    Imaginer

    Une mere sainte, un dieu tenebreux.

    Les différences atirent

    Les choses de l’amour.

    Une déesse et un démon.

    Salut


  • Samson Samson 6 juin 21:05

    « D’ailleurs, si les violences policières sont trop souvent raciales outre-Atlantique, les Gilets Jaunes nous rappellent qu’en France, ces violences sont d’abord sociales et politiques, avec le bilan révoltant des manifestations, à rebours de 1968 et 2005, que la difficile condition policière ne peut pas justifier. »

    De fait, il est difficile de comparer le lourd héritage génocidaire, esclavagiste puis ségrégationniste U$ avec l’héritage colonialiste de la République.

    De là à prétendre que le racisme ordinaire est sanctionné dans la police française, c’est prendre l’exception pour la règle.

    Et avant que la Macronie ne recoure à l’exemplarité mutilatoire des LBD contre l’ensemble de ses citoyens, leur pédagogie avait depuis Sarkozy été largement expérimentée sur la jeunesse bigarrée de nos banlieues, sans que cela choque grand monde.


Réagir