mercredi 31 mai 2017 - par AubedeMinuit

La pédagogie Steiner au ministère de la culture, mauvaise nouvelle pour l’école !

Je voudrais partager ma surprise (et ma colère) quand j’ai découvert qui était la nouvelle ministre de la culture. Je ne connais pas Françoise Nyssen, mais je connais très bien la pédagogie Steiner-Waldorf enseignée dans l’école qu’elle a fondée à Arles : "l’école domaine du possible". Des articles que j’ai lus, je ne remets pas en cause sa bonne volonté, mais malheureusement le chemin de l’enfer est justement pavé de bonne volonté ! Les disciples de l’anthroposophie sont très doués pour se faufiler partout, vous faire douter !

Mes neveux (dont je suis très proche et que j’ai aidé à élever après le décès de l’épouse de mon frère) ont fréquenté pendant plusieurs années une école Steiner dans l’Est de la France. Sous les apparences d’une sorte de méthode Montessori bis, se cache en fait un système de nivellement social assez effroyable.

Tout est question de physique. La méthode Steiner, c’est 50% de morpho-psychologie, 50% de méthode Coué. En langage Steiner, selon son âge et selon qu’il soit beau ou laid, un enfant est soit "céleste", soit "terrestre". Concrètement, à un enfant beau (en prise avec le cosmos), on va lui enseigner les mathématiques et la géographie pour qu’il se rattache à la terre, et à un enfant laid (en prise avec la terre), on va l’inciter à développer sa part spirituelle, en pratiquant l’eurythmie, une sorte de danse désarticulée, assez basique et répétitive. 


J’ai constaté cette nette différence de traitement entre mes deux neveux scolarisés dans cette école Steiner-Waldorf, sans que cela émeuve les professeurs ou les autres parents d’élèves !

De fait, les enfants accumulent dès le départ un retard assez important. Au niveau CP-CE1 ("la première classe"), les petits passent plus de temps à apprendre par cœur des sortes de poèmes/prières qu’à véritablement lire ou compter. De manière générale, toute l’éducation primaire passe par l’imitation et la mémorisation de comptines. Mes neveux étaient ainsi presque incapables de réfléchir seuls. Lorsque je leur posais une question dont ils ne connaissaient pas déjà la réponse, ils se contentaient d’attendre, complètement passifs, que je le leur explique. Et encore, mes neveux considéraient avec méfiance ce que je leur disais, préférant ensuite demander à leurs professeurs de confirmer mes affirmations.

Il y aussi une forme de chantage quasi-affectif en direction des parents. Ma belle-sœur était à l’origine de l’inscription de mes neveux dans cette école. Après sa brusque disparition, la communauté des parents et professeurs Waldorf ont manifesté leur soutien à mon frère et à ses trois enfants, ça on ne peut pas le leur enlever. Par contre, l’implication parentale dans les activités est très (très) fortement sollicitée : kermesse, fêtes, sorties scolaires. Au fur et à mesure, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas dans une école "normale" : on vous parle de la place de l’homme dans le cosmos, de projection astrale, de karma et de réincarnation, tout en saupoudrant de références au Christ ! Ça n’a plus rien à voir avec de la pédagogie et surtout avec l’image laïque du début.
A côté de ça, des professeurs annulent la veille pour le lendemain des journées de classe, sans explication. Aux parents de se débrouiller pour faire garder les petits ! D’autres professeurs, au contraire, semblent complètement lessivés, à bout. Sans qu’on comprenne clairement pourquoi, et sans que cela n’inquiète le reste de l’équipe pédagogique !

Une chose qui m’a aussi particulièrement choqué est le refus plus ou moins assumé de vacciner les enfants. Lors d’une conversation avec une parente d’élève, celle-ci m’a frontalement reproché de "mettre en danger l’esprit" de mes neveux. Je lui avais en effet dit que je devais envoyer le bébé de mon frère se faire vacciner la semaine suivante. Plus malins, les professeurs bottent en touche et parlent uniquement de "choix parental". Après avoir assisté à deux rentrées scolaires, à aucun moment les carnets de vaccination n’ont été demandés, même à 6 ans quand plusieurs vaccins sont recommandés.

Suite à un déménagement, les enfants de mon frère sont finalement retournés dans le système scolaire "classique". Pour l’aîné (11 ans), ça a été particulièrement dur : il n’avait tout simplement pas le niveau pour rentrer au collège ! Il a dû redoubler le CM2 et apprendre à véritablement travailler à l’école, à réfléchir par lui-même. Même à ce niveau, ça n’a pas été facile, et aujourd’hui, en 6ème, il y a de fortes chances qu’il redouble à nouveau. L’école Steiner-Waldorf est en train de lui faire perdre deux ans ! 

Je fais ce témoignage pour lancer l’alerte sur le danger d’une ministre liée à de telles méthodes, qu’elle cautionne puisqu’elle a créé une école Steiner-Waldorf. Ça fait peur de se dire que la nouvelle ministre de la culture pourrait encourager ces dérives dans toute l’éducation nationale, d’autant que le nouveau ministre de l’éducation semble très ouvert aux "expérimentations".

S’il vous plaît, partagez ce témoignage pour prévenir les gens de ces dérives ! 



166 réactions


  •  C BARRATIER C BARRATIER 31 mai 2017 20:54

    Merci pour ce bon article
    J’avais pioché la question scolaire avec l’approche de l’école privée de RAHBI, fonctionnant sur la base de la relation gourou _ fournisseur de travail ou d’argent.

    En table alphabétique des news :

    cOLIBRIS, Rahbi, secte, cousinage STEINER http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=280

    • AubedeMinuit AubedeMinuit 1er juin 2017 11:17

      @C BARRATIER
      J’ai lu vos articles. Vous mettez le doigt sur d’autres aspects dont je n’ai pas parlé, faute de les connaître aussi bien.
      Vous pointez en plus de la pédagogie, les anthroposophes sont aussi très actifs dans le reste de la société, au niveau alimentation beaucoup. La cantine de l’école était « biodynamique » : au début je croyais qu’il s’agissait d’une cantine bio (point positif), après je me suis rendue compte que ça allait beaucoup plus loin. Il y a tout une mythologie sur l’importance des astres pour la culture des légumes (à la limite, la lune, je veux bien, mais Mars et Jupiter ??). Le plus surprenant, c’était les conversation sur la « dynamisation » de l’eau et du compost, dans le petit potager qui faisait partie des activités périscolaires. Il s’agit de remuer un certain nombre de fois l’eau et le fumier dans un sens puis dans l’autre pour lui donner de l’énergie !
      Pour justifier tout ça, les parents d’élèves étaient fortement incités à s’inscire au magazine Kaizen fait par Pierre Rabhi et les colibris (à la biocoop aussi, on pouvait se procurer le magazine) !


  • xana 31 mai 2017 21:26

    On croirait lire un reportage de CNN sur la Russie ...


  • Gavroche 31 mai 2017 21:28

    Ma petite voisine a fait deux années d’école Steiner à 3 et 4 ans. cause carte scolaire imposant une école pas pratique pour la déposer car éloignée du lieu de travail des parents ; Parents enseignants à l’EN.


    En octobre dernier , à 5 ans elle entre en maternelle, les enseignants éberlués : elle sait lire écrire et compter, la seule de sa classe..
     Quand au vocabulaire, il est digne d’un adulte.
    Elle fait du cirque, du théâtre, de la danse classique ; du chant, de l’aquarelle, apprend le piano, la guitare.
    Les vacances scolaires sont toutes consacrées aux voyages avec ses deux parents enseignants.

    Peut-être un cas ? en tout cas il est réel.

    Pour le reste , ignorant tout du sujet, je n’en dirai pas plus.

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 mai 2017 23:16
      @ sampi

      Faut dire qu’une petite toulousaine au milieu des corses fait vite figure de surdouée smiley smiley

    • xana 31 mai 2017 23:29

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Pauvre con


    • covadonga*722 covadonga*722 31 mai 2017 23:39

      @Sharpshooter - Snoopy86
       faut dire que le panel Corse connu ici sont trois quatre pour un même cerveau

      Pastori , soleil , sampiero et le petit dernier qui est tombé le nez dans ruisseau c’est la faute a Rousseau    smiley

    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juin 2017 09:21

      Gavroche 31 mai 21:28

      "

      Parents enseignants à l’EN.


      En octobre dernier , à 5 ans elle entre en maternelle, les enseignants éberlués : elle sait lire écrire et compter, la seule de sa classe..
       Quand au vocabulaire, il est digne d’un adulte.
      Elle fait du cirque, du théâtre, de la danse classique ; du chant, de l’aquarelle, apprend le piano, la guitare.
      "
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Gavroche

      je n’ai pas l’impression que vous vous êtes relu ; avec une oreille critique s’entend !
      Vous vous seriez alors interrogé sur l’apport des parents par rapport à celui de l’école : ici pourtant évident : l’école jouant probablement surtout un rôle de gardiennage intelligent ?

      Sujet très intéressant & complexe que celui de « l’éducation » des enfants !

      Enfant surdoué*, j’ai pratiqué -à mon corps défendant- l’école de la rue dans les années fin40/début50 dans un quartier marseillais -les Carmes- formatrice exceptionnelle de futurs gangsters, dont mon ami d’alors : Lucien Sarti, tueur à gages (JFK) et trafiquant de drogue international, bien connu, est un excellent exemple !

      Puisque ici on parle de Steiner, « inspiré » par un certain hindouisme, mes commentaires & articles sur la MIA* apporteraient beaucoup à une réflexion approfondie sur le sujet !

      Il en est de même pour mes commentaires & articles sur l’occultisme* !

      Ok ?

      Merci

      MIA = Métaphysique Indienne Antique

      *sur Ago.tv



    • damocles damocles 1er juin 2017 09:36

      @Sharpshooter - Snoopy86


      vous confondez avec les jeunes bretons....c’ est FERRAND QUI L’ A DIT , lui il n ’est pas con puisqu’il est ministre de MACRON 

    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 26 mars 22:31

      @Gavroche
      Voilà qui est très surprenant ! Selon la pédagogie de Steiner, les enfants ne doivent pas être confrontés aux apprentissages de la lecture, écriture et aux mathématiques avant l’âge de 7 ans. Par contre, elle pouvait chanter, dessiner, peindre, sculpter, connaître des techniques diverses d’art plastique, jouer d’un instrument de musique, faire du théâtre et du cirque. Je suppose que les parents sont passés par là et peut-être même en désaccord avec les enseignants.

      Habituellement, on constate dans ces écoles un niveau parfois équivalent, le plus souvent un léger retard ou parfois des trous énormes dans des matières à peine abordées. Ce qui est grave, c’est l’absence notable d’esprit critique, l’embrigadement et les fausses réponses mystiques contraires aux connaissances scientifiques actuelles.


  • lloreen 31 mai 2017 21:40

    Personne n’a mentionné que la plupart des enfants n’aimaient pas l’école. Et pourtant la plupart des parents y expédient leurs enfants comme un paquet à la poste. La dame professeur à laquelle je fais référence m’a rapporté qu’une maman d’élève de sixième lui avait demandé un soir de rencontre avec les professeurs s’il serait possible qu’elle garde sa fille une heure supplémentaire le soir contre paiement parce qu’elle devait faire ses courses...


    • AubedeMinuit AubedeMinuit 1er juin 2017 11:21

      @lloreen
      Quel rapport avec le sujet ?
      Quand les professeurs n’annulaient pas les cours au dernier moment, effectivement, l’école Steiner fait aussi garderie (ce qu’il faut reconnaître est bien pratique), mais ça c’est surtout grâce aux parents d’élèves qui ont le temps et qui aident aussi beaucoup !


    • lloreen 1er juin 2017 11:31

      @AubedeMinuit
      « Quel rapport avec le sujet ? »
      Celui-ci :
      Au fur et à mesure, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas dans une école « normale »


    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 26 mars 22:43

      @lloreen
      Les enfants aiment l’école, sauf cas particuliers de parents stressés ou de mésentente entre la famille et l’enseignant, de problèmes familiaux, de difficultés particulières non diagnostiquées etc... mais il n’est pas normal que les enfants traînent les pieds pour aller à l’école. La première séparation de l’entrée en maternelle peut être difficile, mais cela ne dure pas. Ancienne institutrice de l’école publique, j’ai toujours eu pour principe que les élèves devaient être heureux à l’école, en particulier dans leur classe. Toute mon organisation se faisait à partir de cette base.


  • xana 31 mai 2017 22:32

    AubedeMinuit semble avoir un gros compte à régler avec Steiner et les écoles qui portent ce nom.

    Cet « article » ressemble plus à un réquisitoire qu’à une analyse objective ou à une réflexion équilibrée. Une longue suite d’accusations graves sans aucun commencement de preuve. La méthode des médias mainstream pour lyncher quiconque ne pense pas comme il faut.

    Il y a certainement beaucoup à dire sur R.Steiner et sur ses conceptions parfois assez bizzares, qu’il convient pourtant de replacer dans son contexte temporel. Ce n’est pas mon propos.

    Concernant les écoles Steiner, il y a aussi pas mal de choses à dire. Ce sont des écoles privées, ce qui en fait des écoles élitistes parce que beaucoup de parents ne peuvent pas offrir ce genre d’école à leurs enfants. Mais dans d’autres pays, où l’école publique est moins jacobine qu’en France, on ne trouve pas cet aspect élitiste.

    Les autres écoles privées qui existent en France sont tout aussi élitistes et la plupart sont des entreprises à but lucratif, qu’elles en conviennent ou non. Ce n’est pas le cas des écoles Steiner dont le personnel est largement sous-payé, surtout quand on tient compte de la disponibilité qui lui est demandée. Les parents sont très sollicités, il n’y a pas de place ici pour les parents absentéistes si fréquents dans l’école publique. C’est assez lourd mais ce sont forcément des gens qui s’impliquent réellement dans l’éducation de leurs enfants. Cela explique sans doute en grande partie pourquoi les enfants se sentent bien dans une école Steiner et réussissent mieux que les autres (mais pas nécessairement sur le plan financier, plutôt pour l’équilibre entre leur personnalité et leurs activités d’adultes). En ce sens cette école est une réussite.

    L’aspect « secte » ? Il est demandé aux parents de ne pas rejeter totalement une certaine « religiosité » pour que leur enfant soit admis. Cependant je n’ai connu aucun cas d’embrigadement, au contraire beaucoup de respect pour les convictions des parents quelles qu’elles soient.

    L’école Steiner à ma connaissance laisse les parents libres de décider en ce qui concerne les vaccinations. Elle n’y contraint pas mais ne les interdit pas non plus. Il est vrai que dans certains pays où se trouvent des écoles Steiner ces vaccinations ne sont pas obligatoires, ce qui leur donne une vision plus large que le petit monde Franco-Français où végète l’Education Nationale. L’influence germanique y est d’ailleurs assez sensible, mais bon, je ne suis pas germanophobe comme l’était ma grand-mère.

    J’ai connu des parents d’élèves insatisfaits qui ont retiré leurs enfants après un séjour en école Steiner, mais la plupart sont plutôt enthousiastes malgré l’effort financier nécessaire et la disponibilité que cela demande. Les anciens élèves y mettent leurs propres enfants.

    Je pense que cela démontre que ces écoles sont une réussite. C’est peut-être aussi pour cela qu’elles suscitent une opposition aussi haineuse de la part des gens sectaires.

    Jean Xana


    • AubedeMinuit AubedeMinuit 1er juin 2017 11:36

      @xana
      Vous êtes dans le discours classique des adeptes de Steiner :
      -les « bizarreries » de Steiner, il faut les replace dans leur contexte, vous ne connaissez pas assez etc => disqualifier les gens qui ne sont pas d’accord avec vous parce qu’ils ne savent pas
      -l’aspect élitiste vient aussi du fait que les écoles Steiner sont hors contrat, il faut donc tout payer. Et pourquoi elles sont hors contrat , Parce que quand on s’intéresse de près au sujet, on se rend compte que l’éducation nationale considère que ces écoles ne donnent pas les bases suffisantes aux enfants (et c’est bien pour ça que j’ai écrit ce témoignage : pour que Françoise Nyssen ne cherche pas à influencer cette situation)
      -parents et professeurs très sollicités : effectivement des parents deviennent quasiment des employés bénévoles vu le temps qu’ils y passent. J’ai vu l’un des professeurs de mes neveux complètement exténué, à la limite du burnout, sans que personne semble s’inquiéter.
      - « religiosité » vous dîtes ? On vous présente la chose comme une sorte de « spiritualité laïque » et au bout de quelques mois vous vous rendez compte que vos enfants chantent des comptines qui mêlangent passages bibliques et hindouisme/bouddhisme. Et progressivement, les parents sont invités à participer à des conférences, en plus des conversations parfois surréalistes que vous avez avec les parents déjà convaincus.
      -vaccination : si vous avez des raisons pratiques, scientifiques, ça se discute, mais quand quelqu’un vous explique que cela va nuire à l’esprit de votre nièce, on est dans le mystique.
      -les anciens élèves mettent leurs propres enfants dans des écoles Steiner : c’est plutôt logique comme ça tout le monde pense de la même manière et les enfants ne sont pas confrontés au monde extérieur. Plutôt pratique pour éviter l’esprit critique !
      -je n’ai pas de « haine » pour les écoles Steiner, mais j’ai des craintes ! Un système qui avance caché, sans dire toutes les bases religio-mystiques qui se cachent derrière, ce n’est pas sain ! Les parents venus de l’extérieur ne choisissent pas en connaissance de cause !


  • Anna 31 mai 2017 23:32

    Bonsoir AubedeMinuit,

    merci pour cette réaction. Le sujet est en effet des plus sérieux, et plus on cherche sur l’anthroposophie, plus les doutes se lèvent sur un mouvement qui se base, depuis sa création, sur la dissimulation de ses véritables mobiles, lesquels ont parfois des relents assez nauséabonds.

    Voici ce qu’en dit le Cercle laïque pour la prévention du sectarisme
    http://actu-sectarisme.blogspot.fr/2017/04/une-actualisation-de-nos-recherches-sur.html

    Il est également édifiant de lire sur les liens entre l’anthroposophie et le nazisme, mais aussi avec l’ecofascisme, tel que décrit par cet historien américain à l’issue d’un travail universitaire très fouillé https://veritesteiner.wordpress.com/2015/11/04/anthroposophie-et-ecofascisme-parpeter-staudenmaier/


    • xana 1er juin 2017 00:02

      @Anna

      Il y a peut-être du vrai là-dedans.

      Mais ce qu’oublie le Cercle Laïque c’est qu’on peut en dire autant de chacune des religions officielles ou non, dont les membres utilisent et propagent des croyances sans que personne ne puisse affirmer la pureté désintéressée de leurs motivations...

      Quant aux relations avec le nazisme, avez-vous entendu parler de la position du Vatican sur le génocide serbe perpétré par les Croates (qui ont réussi à écoeurer les SS allemands) ?

      Allons donc. Malheureusement Steiner et ses successeurs n’étaient que des hommes et des femmes comme les autres. Ils ont certainement commis des erreurs et des fautes. Peut-être même y a t’il des pédophiles parmi les enseignants Steiner : L’Eglise catholique en est pleine, cela ne l’a pas fait interdire d’enseignement, que je sache !!!

      Je n’ai rien de particulier contre les catholiques, mais cela m’agace qu’on fasse deux poids et deux mesures.

      Jean Xana


    • arthes arthes 1er juin 2017 07:33

      @Anna

      Oui bien entendue, et Nietzche aussi était une grande référence chez les nazies, d’ailleurs Steiner l’appréciait beaucoup, normal, entre fachos vous me direz...(lol) 


    • AubedeMinuit AubedeMinuit 1er juin 2017 11:40

      @Anna
      Merci.
      @arthes et xana
      Typiques de la manière de faire des anthroposophes : on tourne en ridicule, en disant que tout est égal (alors que vous êtes vous-mêmes persuadés d’avoir plus raison que les autres)


    • arthes arthes 1er juin 2017 15:41

      @Anna

      Si on replace dans le contexte...Steiner parle de la periode post atlanteenne (juste apres le deluge) qui a vu perir la « race » atlanteenne et sa civilisation.
      Quelques uns ont survecus pour , et la nouvelle race d homme est la race aryenne, d apres Steineir 

      Avant la prochaine , c est a dire dans deux civilisations et la guer re de tous contre tous, mais en effet TOUS les humains seraient issus de la « race aryenne » laquelle a essaime les grandes civilisatiobs qui nous precedent.



    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er juin 2017 16:39
      @arthes

      Ca, c’est du lourd smiley

      Va expliquer à Mouloud et Fatoumata qu’ils sont des aryens qui ont survécu au déluge smiley

    • arthes arthes 1er juin 2017 17:56

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Bah je ne vois pas ou est le soucis dans le fait de faire tous partie d un meme groupe humain du depart...Le mot aryen vous gene ?
      Appellez le tartampion si vous voulez...Ou si vous preferez que votre plus proche ancetre soit le singe , pourquoi pas ?

    • Tribidule Tribidule 1er juin 2017 22:34

      @arthes


      « Ou si vous preferez que votre plus proche ancetre soit le singe , pourquoi pas ? »

      Apparemment il n’y a pas besoin d’y croire pour être perché smiley


       

    • arthes arthes 2 juin 2017 16:35

      @Tribidule

      Ce n est pas une reponse...Cela vous gene t il l idee que Fatouma et vous ayez les meme ancetres , un groupe humain ?




    • chat échaudé 21 juillet 10:22

      @AubedeMinuit : (art proposé à Agoravox) VOICI UNE MÉTHODE DIFFÉRENTE pour que chacun accède à une idée plus précise sur ces questions. Il s’agit de connaître d’autres choix des anthroposophes, ceux qui ne sont présentées qu’à des publics déjà favorables. Ce qui suit devrait convaincre tout esprit tant soit peu logique de l’étrangeté du fonctionnement de l’idéologie de Rudolph Steiner :

      1. Dénonciation violente de la méthode scientifique, qui fausserait la connaissance de la réalité : « c’est du pipeau » assène un représentant du centre mondial anthroposophique, au Congrès de culture biodynamique/biologique de mai 2015. Il faut, selon lui, se fier uniquement « au ressenti », seul capable de ne pas nous tromper, « l’homme en lui-même, dans la mesure où il fait usage de ses sens sains, est l’appareil de mesure le plus grand et le plus exact qui puisse exister »….Les sens ne trompent pas, c’est le jugement qui trompe. » Simple récupération de quelques phrases assez inconsidérées du poète Goethe.

      DEPUIS DES ANNÉES, CE MOUVEMENT RÉPÈTE : NE PENSEZ PAS ! ÉCOUTEZ VOS ÉMOTIONS ! VOILÀ LE RÉSULTAT :

      2. Recherche vaine d’un moteur fonctionnant sans énergie, mu par la présence de l’observateur. Il s’agit de vingt ans de recherches inutiles (1991-2011) sous la direction du Gœtheanum (centre mondial du mouvement), aux frais du Laboratoire anthroposophique WELEDA. Croyant révolutionner le monde du travail, ils reprenaient sans réfléchir les suggestions de R.Steiner, lui-même impressionné par le « moteur de Keely », une très probable escroquerie des années 1870 à 1885 aux USA.

      3. Annonce apocalyptique d’une inversion de la polarité magnétique du globe, contre laquelle seule l’usage de la biodynamie serait efficace. La catastrophe serait due à la multiplication des satellites, des GPS, et autres horreurs, comme R. Steiner l’aurait prévu en parlant d’araignées dans le ciel. Ainsi nous avertit un grand vigneron, enseignant biodynamiste fort écouté, lui-même à l’écoute des « êtres élémentaires » qui agiraient, invisibles, dans le monde.

      4. Invention d’un béton biodynamique spirituel, dopé par l’ajout, soigneusement « dynamisé », d’un additif assez particulier : la très haute dilution d’un mélange à base d’une ...coquille de Nautile et d’un ...fémur de geai + quelques autres ingrédients, le tout découvert par investigation « supraphysique » L’origine en est, selon le fabricant suisse, « la prise en considération d’exposés centraux de Rudolf Steiner concernant l’histoire de l’esprit ». « Une pensée et une action qui se veulent efficaces a long terme doivent donc réintégrer les dimensions et les lois non physiques. Elles sont essentielles dans tout phénomène. Leur intégration nouvelle sur une base scientifique, commence aujourd’hui a devenir possible, cent ans après l’œuvre pionnière de Rudolf Steiner, parce que les compétences nécessaires a la perception directe de faits supraphysiques se multiplient ».

      L’additif spirituel métamorphose « la tendance pathogène du béton, qui suscite des symptômes . tels que goutte, sclérose en plaques, rhumatismes, calcification et douleurs dans la région de la nuque et des épaules. Il promet protection et guérison dans les cas de lourds soucis, chocs, stress, angoisse, panique, déséquilibre psychologique .(…) L’influence qu’exerce le béton sur l’âme, avec la tendance a la résignation, au désespoir, à l’indécision, à la négativité, est métamorphosée en sage justice, avec transmission d’espérance, de plein engagement dans la vie et de courage ».

      Convaincus par de telles promesses se référant à R. Steiner, les anthroposophes de Colmar ont adopté ce béton spirituel pour bâtir l’église de la Communauté des Chrétiens.


  • Gavroche 31 mai 2017 23:48

    Quand à la corne de vache remplie de bouse enterrée un an, ça s’appelle la biodynamie


    Google vous dira ce que c’est. 

    Personnellement j’ai eu cela à connaître cause mes activités au sein d’une FREDON qui lutte contre les prédateurs des végétaux , (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) 

     et il s’avère que la majorité des vignerons du bordelais, de la Champagne, PACA etc... utilisent cette technique inventée par Steiner pour la culture raisonnée en général et de la vigne en particulier 

    .http://agriculture.gouv.fr/la-biodynamie-en-viticulture-comme-systeme-dinnovation-et-dalternatives
    « Qu’est-ce que la viticulture biodynamique ?

    Cette méthode de culture repose sur la recherche de l’équilibre de la vigne avec son environnement immédiat et plus lointain. La biodynamie est apparue en 1924, sous l’influence de Rudolf Steiner, philosophe et agronome autrichien qui en énonça les principes fondamentaux qui sont

    • amélioration du sol et de la plante par des préparations issues de matières végétales (tisanes de prêle ou d’ortie...), animales (bouse MT pulvérisé sur le sol, bouse de corne sur la vigne...) et minérales (quartz pour stimuler la photosynthèse...)
    • application de ces préparations à des moments précis en fonction des cycles de végétation de la vigne et en rapport avec le calendrier lunaire et planétaire
    • travail du sol par des labours et des griffonnages »
    Sans doute ces professionnels sont-ils plus idiots que nombre d’Agoravoxiens goguenards ?

    Si j’avais un jardin je tenterais certainement d’utiliser la Biodynamie ou bien la Permaculture, afin de manger des légumes sains et d’éviter ainsi de bousiller la planète à l’aide de pesticides et autres engrais chimiques.

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 31 mai 2017 23:55
      @Gavroche-Sampi

      Et quand tu te mets la corne où je pense ça te fait du bien ?

    • xana 1er juin 2017 00:05

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Pauvre troll.


    • xana 1er juin 2017 00:15

      @Gavroche

      Bravo.

      On peut ne pas accorder grand crédit aux théories philosophico-religieuses d’un homme du 19° siècle, mais il me semble plein de bon sens d’essayer les solutions pratiques intelligentes qu’il a préconisées, même si elles ne font pas le bonheur des multinationales de l’agro-sanitaire.

      Et si ca marche, c’est une bonne chose de le dire. Même si cela contredit quelques dogmatiques.

      Bien à vous

      Jean Xana


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er juin 2017 11:31
      @Gavroche-Sampiero-Tournesol-Pastori-Soleil-le gitan-Django

      « il s’avère que la majorité des vignerons du bordelais, de la Champagne, PACA etc... utilisent cette technique inventée par Steiner pour la culture raisonnée en général et de la vigne en particulier  »

      Il y a entre 40 et 50.000 viticulteurs en France
      Selon la RVF moins de 300 pratiquent « la biodynamie » de Steiner qui n’est qu’une dérive de l’agriculture biologique

      Ils engraissent la secte, cela contribue à financer le Goethenaum via Demeter

      Les écoles Waldorf, les banques ( NEF, Triodos ) , les produits Weleda, les institutions pour autistes où la secte est très présente y contribuent aussi

      L’anthroposophie, c’est d’abord un immense piège à gogos




    • Tribidule Tribidule 1er juin 2017 11:36

      @Sharpshooter - Snoopy86


       Bah, soit pas trop dur avec les entrepreneurs.

      Vendre les cornes de ses chèvres n’était pas une si mauvaise idée.

    • foufouille foufouille 1er juin 2017 12:05

      @Gavroche
      " et il s’avère que la majorité des vignerons du bordelais, de la Champagne, PACA etc... utilisent cette technique inventée par Steiner pour la culture raisonnée en général et de la vigne en particulier "
      pauvre sampi qui délire complètement !
      la majorité chauffe les vignes au fioul pour éviter le gel en champagne.
      refais nous ton histoire de plat du jour, bourgeois.


    • Gavroche 1er juin 2017 12:58

      Bonjour @xana


      Le propre des ignorants n’est pas de la boucler et de plutôt s’informer avant se rendre intéressants en faisant en meute de l’esprit de pacotille, manière de laisser croire qu’ils savent.

      Il n’est plus possible sur ce site de dialoguer sérieusement sur quelconque sujet, histoire de s’enrichir mutuellement. 
       Trop de gens intéressants sont partis, restent trop d’aigris mal embouchés venant ici en meute auto-congratulative passer leurs nerfs sur les uns et les autres qui ne sont pas de leur avis.. 

       On n’a jamais vu fleurir autant d’insultes, quand ce ne sont pas des menaces. Comme si ça pouvait toucher quiconque.

      Le jours où il ne restera qu"eux, ils pourrons passer de la congratulation collective à la détestation collective.

  • Orageux / Maxim Orageux 1er juin 2017 11:31

    En fait mis à part l’époque et les idéologies , je ne suis plus de la première jeunesse et en ces temps d’après guerre dans les écoles de la république , surtout au cours complémentaire ( ce tremplin qui après le Certif vous expédiait au collège ) ..

    Et là nous étions totalement plongés dans le communisme, surprise quand j’ai reconnu ce prof de Maths, le même qui vendait l’Huma Dimanche au marché !!!

    Et donc, peut être à part le prof de dessin et de science plus discrets ou modérés, les autres essayaient de nous endoctriner....

    Nous étions par contre deux moutons noirs dans le troupeau, nous avions le malheur de véhiculer le nom de sales boches, vu que on alter-ego et moi même portions des noms de l’ EST , oui les Alsacien-Lorrains , grands blonds aux yeux bleus.....

    Les profs anciens déportés politiques souvent nous regardaient différemment , un peu comme des maudits et de la graine de Boche à éloigner pour ne pas contaminer la saine camaraderie Socialiste souhaitée Soviétique vu les films de propagande qu’on nous passait......le prof d’anglais lui, c’était le PCF Chinois son dada !!!! :- !......

    Bon alors autres temps, autres moeurs, Maintenant ce sont les dingues et les illuminés qui ont pris le relais....


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juin 2017 16:58
      Orageux 1er juin 11:31

      1)

      En fait mis à part l’époque et les idéologies , je ne suis plus de la première jeunesse et en ces temps d’après guerre dans les écoles de la république , surtout au cours complémentaire ( ce tremplin qui après le Certif vous expédiait au collège ) ..

      Et là nous étions totalement plongés dans le communisme,

      .....................................................................
      2)

      Les profs anciens déportés politiques souvent nous regardaient différemment , un peu comme des maudits et de la graine de Boche à éloigner pour ne pas contaminer la saine camaraderie Socialiste souhaitée Soviétique vu les films de propagande qu’on nous passait......le prof d’anglais lui, c’était le PCF Chinois son dada !!!! :- !......

      3)

      Bon alors autres temps, autres moeurs, Maintenant ce sont les dingues et les illuminés qui ont pris le relais....

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Orageux
      Bonjour pour ce témoignage et permettez-moi de le compléter pour essayer d’etre davantage objectif !
      1)mon quartier dont j’ai témoigné plus haut était socialement misérable ; et je fesais partie des plus pauvres ! il votait alors à + 60 % PCF -qui je m’empresse de le dire ne ressemblait en RIEN à celui d’auj- et pourtant, votre :

      «  nous étions totalement plongés dans le communisme » n’avait pas du tout cours !

      Enfant surdoué dont les parents, comme moi-meme, étaient sympathisants communistes et lisaient la Pravda marseillaise, je peux préciser que ni les instits, ni l’école ne m’ont aidé ; j’ai du demander moi-meme la constitution du dossier me permettant de passer du CM2 -par voie du concours oblgatoire- en 5ième Technique, en passant préalablement l’examen du QI, tout aussi obligatoire ; mes parents sont décédés à 82/83 ans sans savoir que j’avais fait tout ça tout seul !
      Vivant à 4 dans une chambre de 18 M2, la rue, et la survie, ont été mes expériences essentielles ; pas le « communisme » dont vous parlez !

      2)
      ... fils de réfugiés espagnols,dans un quartier relativement cosmopolite, je n’ai jamais constaté, ce que vous racontez, ni de près, ni de loin !
      3)

      Pour parler du présent maintenant, je crois qu’il faut parler de dégénérescence générale très avancée -et non réversible- dont l’élection de la bande à Macron, avec sa cohorte d’imbéciles, pour ne pas dire plus, marque notre tragique présent ; il faut dire aussi, que ses opposants ne sont pas mal du tout dans cette gadoue qui nous recouvre tous plus ou moins !

      Comme je l’ai dit maintes fois, le Kali-Yuga est la meilleure grille de lecture pour notre temps.

      Merci


  • lloreen 1er juin 2017 11:54

    « Maintenant ce sont les dingues et les illuminés qui ont pris le relais.... »
    Je vous laisse la responsabilité de vos propos.

    En ce qui me concerne, mes enfants ne sont pas dans une école Steiner, Montessori ou autre mais je relève dans les commentaires qu’ à toutes les époques, l’homme est en recherche. Certes lorsque l’on suit un chemin, il y a beaucoup de façons de le suivre et beaucoup de rencontres à faire. Mais s’il y a eu tant de dérives, c’ est à cause de l’ignorance.
    Socrate a toujours indiqué la voie à suivre pour un cheminement sans encombre et c’est celle que j’ai choisie : « Connais-toi toi même » parce que c’est la simple logique.
    Comment peut-on prétendre tout savoir du monde lorsque l’on s’ignore soi-même.

    Ce n’est certainement pas en se laissant comprimer dans des cases, des programmes tout faits ou des demi-vérités qu’on peut vivre sa vie.
    Le verbe a son importance parce que selon moi, la majorité survit plutôt qu’elle ne vit mais c’est son choix, apparemment.
    Je me contente de vivre ma vie et je découvre les merveilles que le monde me réserve. Elever mes enfants dans la même logique de la connaissance d’eux-mêmes est aussi une grande satisfaction et un challenge que je n’échangerai pour rien au monde et partager cette existence avec d’autres qui suivent les mêmes aspirations permet une vie sereine et libre.
    Les querelles de clocher ne m’intéressent pas, pas plus que les invectives contre les uns et les autres ne permettent d’élever le débat.

    Vouloir avertir d’autres de certaines dérives est très honorable mais il faut éviter la généralisation. Je sais qu’il n’existe aucun être pareil à un autre sur cette planète et donc les politiques et projets qui prétendent trouver une solution pour le monde entier à coup de contraintes, d’obligations et de moules où se fondre pour ne pas dépasser d’un cheveu me révulsent. Je ne parle même pas des programmes criminels issus de la cervelle (gauche) de désaxés dont l’un des chefs de clan se prénomme Evelyn (très proche d’ evil...).
    Je laisse à chacun le choix de son chemin pour autant qu’il ne croise pas le mien avec de mauvaises intentions.


  • Gavroche 1er juin 2017 12:45

    Certains arriérés doivent être les héritiers de ceux qui s’enfuyaient à la vue d’une voiture pétaradant, croyant que c’était le diable.


    D’autres , à l’époque où le cinéma se faisait en plein air l’été dans les villages voyant un film de cow-boys courait chez les siens en criant « Allez vite sur place du village, ils sont tous en train de s’exterminer . » .

    Pourtant les choses ont progressé, aussi bien dans la science, l’agriculture ou l’enseignement. 
    Il y aura un jour des jardins dans toutes les écoles et les enfants apprendrons à faire pousser de la nourriture. certains ignorants parleront certainement de « sectes ».

    • lloreen 1er juin 2017 21:39

      @Gavroche
      « Il y aura un jour des jardins dans toutes les écoles »

      L’école c’est l’universalité. On ne comprend pas du tout le terme comme un lieu clos parce que lorsqu’on regarde les bâtiments scolaires on a plutôt l’impression qu’il s’agit de centres de détention.Ils sont clôturés et aux dernières nouvelles les portails sont même clos !
      Je suis désolée de le dire mais quel est le qualificatif que l’on peut utiliser pour définir de telles réalités ?
      La norme est-elle de mettre les centres pénitentiaires et les écoles sur un pied d’égalité ?
      Est-ce la normalité d’enfermer des enfants ?
      J’aurais l’impression d’être folle à lier si j’envisageais de laisser enfermer mes enfants derrière des grillages ?
      Et -summum de la folie, -il paraît que des exercices anti-terroristes y ont lieu !
      Quel genre de personnages êtes-vous pour faire subir cette torture psychologique à des enfants ?


    • Gavroche 1er juin 2017 21:53

      @lloreen


      Je ne croit pas être destinataire de votre post.

    • lloreen 1er juin 2017 22:36

      @Gavroche

      Je ne croit pas être destinataire de votre post.

      Je répondais au fait qu’on ne peut pas non plus enfermer un jardin entre quatre murs ou alors je n’ai pas compris le sens de votre contribution.
      Les jardins doivent être librement accessibles et apparemment ce n’est pas possible dans des écoles entourées de grilles dont les portails sont clos...
      http://lesincroyablescomestibles.fr/

      Le reste ne vous concerne peut-être pas mais doit néanmoins susciter la réflexion.


  • Claude Selva 1er juin 2017 14:16

    Bonjour,
    @AubedeMinuit :
    Je trouve étonnant d’évoquer les choix personnels de la nouvelle Ministre de la Culture en les incluant DE FORCE dans des choix éducatifs que pourrait programmer le nouveau Ministre de l’Éducation.
    Pensez-vous que Madame Nyssen va tenter de « contaminer » Monsieur Blanquer ? Bien sûr que non bien entendu.
    J’espère que pour vous il est bien clair que Ministre de La Culture et Ministre de l’Éducation Nationale sont deux ministères différents avec des programmes et options différents ?
    Par ailleurs je me permets de faire remarquer que les établissements « Actes Sud » à Arles existent depuis 1978 et sont dirigés avec talent par Madame Nyssen. Par le choix livresque proposé cette librairie offre un panel d’ouvrages rares qui en font un endroit très attractif pour les amateurs de Culture.
    Enfin pour m’en tenir uniquement à l’aspect LÉGAL qui devrait servir de base aux réflexions de chacun il faut rappeler que l’école Steiner-Waldorf a une existence légale. De plus la Fondation Steiner-Waldorf participe aux relations de l’UNESCO depuis 2001.
    Que les propositions philosophiques proposées par l’École Steiner-Waldorf suscitent une méfiance ne me dérange pas puisque ayant moi-même été confronté à cette scolarité pour mes enfants, je n’ai pas accepté et refusé ce parcours voulu par leur mère.
    Je ne suis donc pas un adepte.
    Ceci dit je n’ai pas perdu mon esprit critique non plus. Ce qui m’interroge ce sont plutôt les arguments évoqués pour vanter les mérites de notre Éducation Nationale... Une certaine amnésie doit y participer.


  • zygzornifle zygzornifle 1er juin 2017 14:17

    de toute façon c’est un ministère qui sent le souffre , c’est la patate chaude .....


  • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 2 juin 2017 09:47

    « L’effroyable brutalité culturelle que fut la transplantation des Noirs vers l’Europe, c’est un fait terrible que le Français fit subir aux autres. Cela agit, en retour, de la manière la plus néfaste sur la France elle-même. Sur le sang, sur la race, cela agit en retour de manière incroyablement forte. Cela nourrit de manière fondamentale la décadence française. Cela fait reculer le peuple français en tant que race. » (Rudolf Steiner)


    • arthes arthes 2 juin 2017 16:28

      @Jean-Luc Hodemon
      Vous pourriez nous donner la reference d ou vous sortez cet extrait ?




    • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 2 juin 2017 21:25

      @arthes

      Conférence faite devant le Collège des Professeurs de l’École Waldorf, le mercredi 14 février

      1923, à 18 heures. Extrait du GA 300b, volume II : Konferenz mit den Lehren der Freien Waldorfschule 1919-1924. (Entretiens avec les enseignants de la Libre École Waldorf).


  • Pat_94 2 juin 2017 10:35

    Merci pour cet article, l’anthroposophie ne concerne pas seulement l’éducation mais prétends offrir une science différente dans tous les aspects de la vie, spiritualité, agriculture, médecine, éducation, finance. Voir quelqu’un rattaché a cette mouvance/idéologie/secte (appelez la comme vous voulez) est très inquiétant et montre a quel point ces gens ont noyauté pas mal de domaines et accèdent aujourd’hui a des postes d’influence au plus haut de l’état et cela n’as rien d’anodin.

    Je suis passé par ce mode d’éducation étant enfant et il n’as rien de normal ni d’anodin, bien au contraire, on y retrouve toutes les caractéristique du communautarisme sectaire.
    Rappelons que pour être prof dans ces « écoles » aucune qualification n’est requise si ce n’est d’adhérer a l’idéologie, la grande majorités de mes profs n’avaient pas la moindre notion de pédagogie. Tous les cours sont entourés d’un certains mysticisme, souvent pas vraiment accessible aux enfants, mais a force d’entendre certaines logiques de raisonnement et certains mode de pensées, en tant qu’enfant on finit par adhérer et penser dans la logique de l’idéologie, d’où les propos surréalistes qu’on peut entendre, parfois de très jeunes enfants.
    C’est clairement un mode de vie en communauté aussi fermée que possible (même s’ils prétendent le contraire), mes parents faisaient des km pour m’emmener jouer avec un collègue de classe, car sortir jouer avec les voisins n’était tout simplement pas envisageable. Les réunions très regulieres, au delà de la propagation de certaines idées sont aussi une façon de souder le groupe.

    En début d’adolescence, j’ai bien compris qu’il existait un autre monde et souhaité le découvrir, lorsque j’ai souhaité quitter cette « école » je me suis heurté a un vrai mur, je préfère ne pas détailler jusqu’à ou j’ai du aller pour arriver a en sortir !
    Si j’ai été un gamin particulièrement instable, voir violent pendant cette période c’est que j’avais une liberté totale, les punitions n’existant pas je ne payais jamais les conséquences de mes actes.
    Arrivé a l’école de la république avec un retard mesuré comme très important, j’ai pris les 2 seules heures de colle de toute ma vie, pour une banalité la première semaine, j’ai vite compris qu’ici on ne joue pas avec les profs ! Cela a été salvateur, je suis devenu un élève studieux et j’ai fait mon possible pour apprendre ce qui me manquait. Je garde quelques traces de cette époque :
    - j’ai une écriture totalement illisible, au point que je suis pas toujours capable de me relire moi même. Je n’ai en fait jamais appris a écrire, on m’as juste tendu un crayon que j’ai pris de la main gauche (vu qu’il fallait en choisir une)
    - je suis totalement incapable de réaliser des opérations arithmétiques simple, une addition ça passe, rajoutez un virgule je ne sais plus faire, je passe sur les divisions qui sont un vrai casse tête pour moi.

    Pendant plusieurs années j’ai travaillé avec des groupes qui luttent contre cette secte, les cas similaires au mien ne sont pas rares avec des conséquences parfois dramatiques allant jusqu’au suicide. Parmi mes anciens collègues de classe ceux qui ont réussi sont généralement resté dans au sein de cette communauté (prof, employé par les diverses entreprises liées a cette secte), pour les autres c’est bien plus problématique, tentatives de suicide, séjours en hôpital psy, sortie plus ou moins complète de la société, rare sont ceux qui aujourd’hui mènent une vie « classique ».
    Ces cas sont bien évidement glissés sous le tapis et on fera le nécessaire pour qu’on n’en parle pas, menaces plus ou moins explicites inclue.

    L’anthroposophie et les écoles waldof-steiner font souvent la promotion d’élites ayant fréquenté ces écoles (ministres, députés, chef d’entreprise), d’élèves étant rentré dans de prestigieux établissements (HEC, science po, etc), on refusera presque systématiquement de vous donner des noms.
    La réalité c’est qu’après vérification, les noms que j’ai pu obtenir sont faux, il s’agit généralement des personnes liées a la mouvance mais ayant eut une éducation parfaitement normale. Je ne dis pas qu’il n’existe pas un ou deux cas mais waldorf-steiner n’est clairement pas une éducation qui forme des élites, plutôt l’inverse.

    Je pourrais écrire encore beaucoup sur la médecine (on a prétendu me soigner avec des cartes postales), l’idéologie plus que raciste établissant une classification hiérarchique claire entre êtres humains, celle-ci s’applique de manière discrète dans le cadre de l’école mais un grand blond musclé ne recevra pas la mème éducation qu’un gringalet aux cheveux frisés, l’agriculture plus bio que bio (biodynamique) et la spiritualité grand mélange d’animisme, de chrétienté, d’idéologie new age ,saupoudré d’un peu de bouddhisme et de tribalisme oriental.


    • papapoule 7 mai 20:42

      @Pat_94
      Vous avez été un cancre dans cette pédagogie, mais combien étaient des cancres comme vous dans le public et ont réussi a s’ épanouir avec la pédagogie Steiner ?


  • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 2 juin 2017 13:21

    Sait-on qu’en Allemagne, des tenants de l’anthroposophie étaient proches des milieux nazis ?

    La Société aryosophique comptait ainsi parmi ses membres Schwartz-Bostunicht (anthroposophe proche de Rudolf Steiner, le chef de la théosophie-anthroposophie en Allemagne, puis proche d’Alfred Rosenberg, professeur et colonel SS), Wehrmann (astrologue, fondateur de la SA de Pforzheim)...


    • arthes arthes 2 juin 2017 16:47

      @Jean-Luc Hodemon
      Vous mettez 3 fois le meme lien, une fois suffirait.


      Par ailleurs il faudrait aider le lecteur avide de nazifier Steiner en precisant dans qu elle rubrique et a qu elle ligne il va pouvoir lire avec ravissement (genre : ahhhhh j ai une preuve de plus que l antrhoposophie est le mal incarneeee) que machin qui a ecrit dans la revue trucmuche etait un proche de Steiner, et que donc ce dernier oeuvrait pour les nazis.

      Merci de votre comprehension smiley


    • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 2 juin 2017 21:41

      @arthes

      Sur les « noirs » voir des références dans la réponse que je vous ai faite plus haut...

      Pour les liens désolé... Je vous renvoie vers l’article wikipedia traitant du sujet sur la base d’une bibliographie fournie https://fr.wikipedia.org/wiki/Mysticisme_nazi


    • arthes arthes 2 juin 2017 23:51

      @Jean-Luc Hodemon
      L article Wiki...Euh bon, no comment...Chacun y trouvera ce qu il voudra y lire, c est assez limite(avec accent) par ailleurs.



      Pour ce qui concerne les noirs, je lis plutot que la brutalite envers ce peuple malmene se retourne contre les tortionnaires, la decadence provient de ce que l on se comporte d une maniere decadente, alors on genere ainsi sa propre decadence en retour.

      C est d ailleurs un peu le probleme du monde occidental non ?




    • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 4 juin 2017 16:51

      @arthes

      Votre « interprétation » me paraît bancale. C’est une approche très « sectaire » du texte dont vous occultez la fin : "Sur le sang, sur la race, cela agit en retour de manière incroyablement forte. Cela nourrit de manière fondamentale la décadence française. Cela fait reculer le peuple français en tant que race".

      Celle-ci est pourtant sans ambiguïté me semble t’il ?

      Quant à l’article wiki, il est clair aussi est basé sur une solide bibliographie.


    • arthes arthes 4 juin 2017 18:55

      @Jean-Luc Hodemon

      Je n’ai pas retrouvé l’extrait de la conférence dont vous parlez donc pour le moment les interprétations sectaires sont le processus de tous ceux qui critiquent et diffament Steiner sans l’avoir lu, et ce que je lis sur Wiki est un tissus malodorant, infame, dégueulasse, un procès d’intention exécrable. qui ne séduira que les imbéciles, les mal intentionnés, les nuisibles dans le style de tous les abrutis qui dégueulent pour le plaisir de dégueuler, qui ne prennent pas la peine de lire tous les témoignages qui défendent les écoles Waldorf, et qui racontent juste leurs propres turpitudes. et qui sont eux même sans le savoir le réel terreau du nazisme, de l’intolérence et de la haine abjecte..





    • arthes arthes 4 juin 2017 19:52

      @arthes
      https://veritesteiner.wordpress.com/2014/03/17/la-haine-de-rudolf-steiner-et-des-anthroposophes-envers-les-noirs-et-les-francais/


      Si ce lien fonctionne...L’extrait vient de ce torchon haineux et, pour avoir lu nombre de conférences de Steiner, et pour quiconque aura lu les ouvrages de cet homme et se sera approché de l’athroposophie , il sera évident qu il rennomera cet article par : Je déteste Steiner, je me suis fait jeter comme une merde du cercle anthroposophique et je me venge (ou bien ; Je déteste l’anthroposophie, il faut la combattre donc je diffame) , bref, extrait au style ridicule,qui ne ressemble en rien à celui de Steiner,, ni par le rythme, et surtout le contenu....Si il s agit d ’une traduction (pourquoi pas) c’est nul zéro.


      C’est vraiment du torche cul.
      Voilà avec quoi vous étayez vos propos.
      Vous n’avez rien lu et vous colportez des maldisances.

      Bravo, vous devez être journaliste à « Le Monde »

    • arthes arthes 4 juin 2017 22:52



      Oh la, on se calme bijou !!!

      Pas de problemes, concernant Steiner je lis des livres avec des pages vous savez...Ensuite si « on line » il se trouve des archives sur Steiner dont la qualite est euh...Grandiose , je vous le dirai.
      Bon, c est en germanique, mais rassurez vous, je vais me debrouiller, c est meme tres interessant....

    • arthes arthes 4 juin 2017 23:25

      @Robert Lavigue
      Ah oui et en attendant le retour de me recherches sur vos fils que je vais etudier , recherche qui vise surtout a eclairer le lecteur , s il en reste, et vous meme eventuellement, pourriez vous me dire sur quoi vous vous basez pour dire que la traduction est conforme au style de Steiner ?

      Nous ne devons pas avoir les meme lectures...Quelques references en francais ??? Qui ne soient pas piochees sur le web dans un approximatif ??? Des livres ? Ce serait bien.

      Parce qu il ne suffit pas de dire : Ah mais la traduction est conforme voyez vous, pour etre serieux ...

    • arthes arthes 5 juin 2017 19:00

      @Robert Lavigue

      Votre premier lien est tout en Allemand, j ai bien compris que vous maitrisiez cette langue, c est tres bien d ailleurs, ich bin sehr imprezionee mais comme je n ai pas cette faculte et que je n ai pas trouve de traducteur , j ai laisse le lien en question.

      Alors parlons du deuxieme avec cet extrait qui se veut a charge.

      Je ferai un mea culpa : Oui, je reconnais le style de Steiner, mais j ai pour habitude de le lire dans des ouvrages complets ou le contenu des conferences incluses trouve tout son sens et sa pertinence.

      Alors quoi ?
      Ou lisez vous de la haine de la culture et de la langue francaise dans
      le constat de Steiner ?
      Langue devenue celle de la diplomatie, qui est l art de bien mentir et d une certaine hypicrisie qui consiste a cacher ce que l on pense pour plaire a ceux la que nous trahirons demain en toute connaissance de cause.
      Supperficialite de l ame ou l art d enculer les mouches, de refaire le monde et vouloir l influencer en mettant en avant les belles idees humanistes de notre glorieux passe des siecles des lumieres, alors que nous n en ressentons plus la profondeur, ca ne sert qu a faire la morale , a culpabiliser et a manipuler.

      Langue legere et frivole pour briller dans les salons (comme dans le film « ridicule »)ou sur la toile entre internautes...Voila qui trompe et engourdit l esprit 

      Langue de l enthousiasme...Comme celui genere sur les foules et dans les medias par les discours fougueux et creux de Macron.

      Langue consideree encore comme celle de l art et de la culture de par le vaste monde, c est pourquoi les Russes nous aiment encore et qu elle reste enseignee .

      Mais ce n est pas la langue de l etre ni celle de la raison, de la volonte...Ah ca non, a par se plaindre et raler ...

      Quant au passage sur la culture negre (on disait comme cela a l epoque) il faut tenir compte de la materialite du discours, contexte epoque pour en avoir saine et juste comprehension.

      La France est decadente, elle n en finit pas d agonir, elle tente de briller sur des feux qui s eteignent, que voulez vous ? Nier cette realite ?
      Steiner avait vu juste, et l Anglais est devenu la langue du commerce.



      Pour autant, et c est pour cela qu il est essentiel de connaitre les ouvrages de Steiner, ce dernier ne vise qu a expliquer l humain e t son evolution dans sa dimension eternelle , comme ayant ete la au debut de la creation et comme il le sera a la fin des temps, sans y mettre de notion de bien ou de mal, d inferieur ou de superieur...De grandes civilisations il ne reste rien, de la notre il ne restera rien, sauf l humain et devant cet infini qui nous entoure et nous offre l aventure humaine , c est l humilite qui nous manque encore cruellement.


      Je le repete mais je n ai jamais lu rien d aussi tolerant empreint de liberte et d humanite que cet homme , jamais je n ai eu de lecture aussi libre , jamais un aussi incroyable univers d une richesse fabuleuse ne s est ainsi presentee a moi, c est comme une porte qui s ouvre sur son (mon) propre univers , et sur sa comprehension sans aucun dogme , et ceux qui combattent cet homme et le rou lent dans la boue ont beau jeu d extirper de leur contexte des bribes, en y accolant juste leur pauvre etroitesse d esprit, c est si simple...









    • arthes arthes 6 juin 2017 07:57

      @arthes

      Une precision : Il s agissait de repondre a un professeur d une des ecoles Waldorf en Allemagne qui souhaitait ne plus y enseigner le Francais.
      Steiner a donc repondu, confirme que la langue francaise partait en decadence tout en preconisant que le Francais ne pouvait pas etre retire des ecoles.

      L emploi du mot « cadavre » pour definir le francais signifie simplement que cette langue a perdu sa vitalite d ame depuis les siecles des lumieres et ne nourrit plus l esprit.



      Sans doute est ce pour cela que l anglicisme envahit aussi facilement notre langague ?
      Moi je preconise d introduire le Russe, tiens.





    • AubedeMinuit AubedeMinuit 6 juin 2017 17:50

      @arthes
      Au fur et à mesure, vous montrez la générosité factice des anthroposophes : vous dites que vous ne voulez convertir personne, mais finalement quand on vous met face à des propos de Steiner qui sont injustifiables, vous devenez grossier ! bonjour l’ouverture d’esprit !


    • arthes arthes 6 juin 2017 19:03

      @AubedeMinuit

      Oui, mais la messe est comme dite des le depart, le proces est sa ns appel et le debat n est pas recherche, juste l accusation de sectarisme , racisme, sympathies nazies etc...Alors chacun qui tente apporter son temoignage positif sur les ecoles Waldorf peut taper contre les murs, c est vain, comme pisser dans un violon,

      Cela dit, je vous ferai remarquer que je peux faire l effort de dire ce que je pense des propos de Steiner s ans insulter qui que ce soit en reponse a R.Lavigue auqu el je reconnais qu il fait l effort de chercher un debat, mais cela vous fait mal aux yeux sans doute.

      Donc continuez votre croisade anti Steiner, deversez votre haine, portez vos jugements, sachez que s adonner a l antrhoposophie n a pas vocation de chercher a devenir un modele de generosite, encore qu il faille savoir ce que vous nommez generosite, je ne vous en vois pas pourvu(e) ? en outre je suis une femme(au cas ou ca vous aurait echappe, c esr moi sur l avatar), donc il faut dire « grossiere » et pas « grossier » .

  • yvesduc 3 juin 2017 11:10

    J’ai connu deux jeunes « Steiner », 16 et 18 ans, et ils étaient particulièrement autonomes, intelligents et épanouis. Leur enseignement les a amenés à rencontrer des professionnels (travail du métal, exploitation forestière, élevage et agriculture « à l’ancienne », etc.) et à y effectuer des stages. Il en découle une meilleure polyvalence, ouverture d’esprit et le respect de ces métiers. Pour autant que j’ai pu en voir, le programme scolaire ordinaire était respecté mais ajouté d’un « supplément d’âme ». Cependant, une enseignante « Steiner » me parlait d’un problème de recrutement et d’équilibre économique pour ces écoles, faute de trouver le quota d’élèves dans toutes les régions. Ça ne m’a pas semblé du tout mystique…


    • arthes arthes 4 juin 2017 18:57

      @yvesduc

      Peine perdue mon cher, un témoignage en faveur de ces écoles et qui voudrait modérer les ardeurs de la haine à leur encontre est voué au rejet, sans autre forme de procès.

  • Jonas Lismont Jonas Lismont 5 juin 2017 13:03

    Pour ma part, ma scolarité à l’école Steiner-Waldorf s’est plutôt bien passée.


    Puisque l’article se focalise notamment sur un prétendu problème de niveau scolaire inhérent à cette pédagogie, je peux préciser qu’après 12 ans à l’école Waldorf en Belgique, Allemagne et France, j’ai ensuite fait une Terminale dans un Lycée en Alsace pour préparer le Bac L, que j’ai obtenu avec la note de 17,7 (meilleur résultat de ma classe). J’ai ensuite étudié à Sciences Po Paris.

    L’expérience des personnes de la famille de l’auteur vaut bien sûr ce qu’elle vaut, mais il faut aussi relativiser en fonction des écoles et des professeurs. 

    Quand à l’anthroposophie, je m’y intéresse maintenant personnellement, et heureusement que la France (et la Belgique où j’habite) permette (encore) que les individus puissent s’intéresser et développer librement à la vision du monde qui leur convient.

    • arthes arthes 6 juin 2017 06:46

      @Jonas Lismont

      Pour le coup, je vous ai « plusse » histoire de faire la nique au cretin de service qui inlassablement met un « moins » a quiconque ne dit pas de mal de Steiner...Mais hors de ces enfantillages, oui, il est heureux que l on puisse encore avoir cette liberte de definir pas soi meme le monde et d y trouver la possibiliter d explorer son propre univers.



  • papapoule 7 mai 20:30

    mince, il faut écrire a Google, leurs dirigeants ont crées une école Steiner pour leurs enfants.
    Donc si j’ en déduis les reproches que font certains :
    Ce sont des Nazis...
    Je me disait bien qu’ ils préconisaient à leurs enfants une pédagogie ou on n’ utilise pas les ordis avant l’ adolescence.

     


Réagir