mercredi 24 mars 2010 - par Babar, L’équipe AgoraVox

Le DARD, le « chantage médiatique » de Patrick Sébastien

Aujourd’hui Patrick Sébastien montre son Dard. Rassurez-vous cela n’a rien de graveleux. Dard signifie Droit Au Respect et à la Dignité. On n’y pense pas d’emblée. L’animateur télé s’amuse de cette ambiguïté et préfère souligner l’analogie avec le nom de son ami Frédéric, créateur de San Antonio. A part ça, fini de rire. L’heure est grave et sur la scène du théâtre du Gymnase, là où il y a trente ans Coluche annonçait qu’il se présentait aux élections présidentielles, personne n’a le coeur de chanter Le Petit bonhomme en mousse.
 
« Le Dard, explique Patrick Sébastien, ce n’est pas un parti, j’insiste là-dessus, mais un rassemblement humain et citoyen ». Pas question pour lui de se présenter à des élections, mais de réunir hommes et femmes de bonne volonté, quel que soit leurs origines et leurs classes sociales pour "remplacer le désespoir et la peur par l’espoir et la confiance".
 
Ce rassemblement populaire doit être une force de propositions, un levier pour bouger les politiques ou, pour reprendre le titre de son manifeste qui sort aujourd’hui même, Une révolte, pas une révolution (les droits d’auteur de ce livre édité chez Florent Massot sont intégralement versés à l’association D.A.R.D.). 


Le DARD, le "chantage médiatique" de Patrick Sébastien
envoyé par AgoraVox. - L’actualité du moment en vidéo.
Chacun peut adhérer au Dard et est libre d’utiliser cette « marque », à la seule condition de ne pas gagner des sous avec. Chacun sera donc acteur du mouvement. Autonome et collectif en quelque sorte. Voilà pourquoi l’animateur qui polit son idée depuis quelques années a choisi la guèpe comme emblême, car « c’est un animal solitaire qui a une intelligence collective ». Un peu comme le Français...

« Notre nombre, souligne Patrick Sébastien, va nous permettre d’user du boycott. Quand il y aura atteinte à la dignité, je vais encourager ça ». Le problème c’est que l’atteinte à la dignité est un concept à géométrie variable. Autre arme de guerre : le bulletin de vote. « Je vais pousser les gens à s’en servir ». Le souvenir de l’abstention de dimanche est encore dans les mémoires.

L’idée est que chaque membre du Dard fasse des propositions via le site net de l’association (www.le-dard.com). Celles-ci sont ensuites examinées par des spécialistes (médecins, magistrats, etc.) chargés de les mettre en forme.
 
Elles feront l’objet, en 2012, d’un « livre de promesses  » que Patrick Sébastien ira présenter aux deux candidats restant en lice au deuxième tour des présidentielles. « Celui des deux qui s’engage à respecter ce livre, on lui donnera nos voix ».
 
Dans deux ans, combien le Dard aura-t-il de membres ? 800 ou 800 000 ? Personne évidemment ne peut le prévoir, mais imaginez un peu que cela approche le million comme il le souhaite ? Sébastien ne nie pas qu’il s’agit-là d’un chantage médiatique.

L’animateur n’est pas secrétaire général ou national du Dard, mais son initiateur. Il profite avec raison de son aura d’homme public pour jouer les intermédiaires entre le peuple et le « grand cirque médiatique  ». Pour lui les politiques ne sont pas « tous pourris, mais tous nourris, parfois trop ».
 
On le croit lorsqu’il souhaite rassembler et surtout de ne pas susciter de vains espoirs. Cette mission lui tient à coeur. Un jour il en a parlé à son « ami » Jacques Chirac qui lui avait « conseillé de ne pas faire de politique  ». C’est juste au moment où le président décidait de ne pas intervenir en Irak. Voilà comment il a monté le Dard.

Amateur de rugby et des valeurs fondatrices de la république Patrick Sébastien endosse l’habit de réformateur qui veut que les choses changent sans vraiment tout bousculer.
 
On peut ne pas adhérer à sa démarche, on ne peut pas contester sa sincérité. Il n’a rien à y gagner (mais pas franchement grand chose à y perdre non plus, ni même, il l’assure, son âme). Il a tout pour lui, Patrick Sébastien - célébrité, argent, bonheur -, pourquoi voulez-vous qu’il se lance dans une telle aventure ?
 


110 réactions


  • viva 24 mars 2010 22:11

    Peut être parce qu’il est mégalo ???


  • Humphrey Binsucet 24 mars 2010 22:16

    Le petit bonhomme en mousse ...

  • David Meyers 24 mars 2010 22:25

    Chapeau l’artiste

    Il reste encore un peu d’humanité dynamique en France


    • Romain Desbois 25 mars 2010 17:50

      Il n’ya pas plus populiste que Sébastien et encore je crains qu’il ne tourne au poujadisme.
      En gros il dit : nous ont va vous dire ce que tous veulent car vous êtes des cons carriéristes. Mais pas question de me salir les couilles à me présenter et prendre les coups avec vous. après je pourrais vous cracher à la gueule vous les politiciens.
      Je ne parle pas de ses chansons populaires qui ont leur place dans le créneau des fêtes ou on ne n’a pas envie de se prendre la tête (ca fait du bien des fois non ?). Il a renouvelé le vieux stock et c’est très bien.

      Non je parle de politique. Ce mec a toujours soutenu les idées du RPR même sous l’excuse d’aimer l’homme Chirac.

      Je crains qu’il ne soit réellement malade et j’ai peur que dans deux/trois mois on apprenne qu’il est en pleine grosse dépression. ce qui est grave c’est la complicité des médias à l’entretenir dans sa folie. Ils jouent avec lui.

      Et puis quand même, il faudrait que l’on se pose les bonnes questions.

      Vous connaissez beaucoup de mecs qui créent un parti ou un mouvement politique qui est invité aussitôt partout ?
      Ceux que les merdias ont appelé avec mépris les « petits candidats » aux dernières présidentielles, vous les voyez souvent invités dans les émissions radios et TV ?
      Toujours les mêmes que l’on entend en boucle toute l’année.

      Après il sera reproché à ces « petits candidats » de n’apparaitre que pour les élections.

      La démocratie est muselée par l’aristocratie chabolienne people merdiatique.
       Sébastien en étant le digne représentant.


  • ddacoudre ddacoudre 24 mars 2010 22:28

    bonjour à tout deux

    pourquoi pas ce lobbie en vaut bien un autre ; mais j’ai peur qu’il fasse comme les restos du cœur, vingt ans après ils sont toujours là.

    la politique n’est pas un jeu d’enfant de cœur où si mélange les intérêts individuels, de classes, de pouvoir, et d’humanisme. le moteur en est la finance que chacun de nous alimentons car elle ne tient son pouvoir que de l’argent que nous y confions. s’il est capable de faire comprendre cela, il aura fait plus que de marchander des votes sur des propositions qu’aucun parti ne pourra tenir car ceux mêmes qui se plaignent de leur sort se le construisent tous les jours.
    http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=72124

    cordialement.
     


    • JahRaph JahRaph 25 mars 2010 01:40

      Clairement, une révolte ne suffirait pas à changer le système.

      Nous avons besoin d’une révolution.

      Attention, révolution ne veut pas dire violence, guerre, morts, ...

      Révolution veut dire détermination à aller jusqu’au bout de son combat. Ce combat, par ailleurs, Patrick Sébastien le décrit assez bien.

      Nous avons besoin de remettre l’humain au cœur du système. Mais il y a tellement urgence qu’il FAUT une révolution pour rétablir la justice et la paix.

      http://blackmarianne.blogspot.com


    • Romain Desbois 25 mars 2010 17:57

      « Nous avons besoin de remettre l’humain au cœur du système. »

      Typique d’une phrase creuse. D’autres politiques ont cet envie, c’est même le fondement de l’écologie politique.

      Mais encore faut-il qu’il développe. Un peu court vieil homme !

      Allez fondons un groupe de pression avec le slogan « nous avons besoin d’amour et à pu les guerres »
      c’est vraiment le niveau zéro de la réflexion politique.
      Mais bon ca peut marcher, quand on voit le nombre de gens qui votent à la gueule du client et ceux qui s’abstiennent pour dire qu’ils sont fâchés comme des gosses à qui on a dit non, tu n’auras pas le bonbon promis.


  • Papybom Papybom 24 mars 2010 22:33

    Bonjour l’auteur,

    Si son « mouvement » marche, que dira-t-il aux candidats ?

    Respecte ta parole, ou dard ta gueule à la récré  !

    Cordialement.


  • non667 24 mars 2010 22:42

    sébastien , ?
    un troll du politiquement correct . à vomir l’enfumeur ! s’il pouvait fermer sa gueule ça nous ferait des vacances ! lol lol lol


  • antitall antitall 24 mars 2010 23:09

    moi j’aime bien le DARD... smiley


  • truffe puante truffe puante 24 mars 2010 23:18

    Il ira proposer son DARD aux candidats de la présidentielle ? Ils feront comme pour Hulot, ils vont tous signer. Patrick Sébastien vient d’inventer l’eau tiède.


    • Timst Timst 25 mars 2010 20:44

      Exactement. Les deux vont signer, les choses ne vont pas avancer d’un poil, et au final l’élu jettera le tout à la poubelle et la population oubliera. 

      Qui pense encore au pacte de Nicolas Hulot aujourd’hui ? Personne. Et pourtant, Nicolas Hulot avait une bien plus grande influence et popularité que Patrick « J’en finis pas de m’auto-flageller » Sébastien.

    • therasse therasse 28 mars 2010 14:19

      Ou il offrira (ou vendra) son dard à l’un d’eux et aura ainsi le pouvoir de modifier considérablement le résultat du scrutin. 


      Une idée ou très angélique ou très vicelarde.

  • @distance @distance 24 mars 2010 23:33

    un rassemblement humain et citoyen 

    abracadabrantesque ! smiley


    • antitall antitall 24 mars 2010 23:53

      AAH LES PINKS ça me fait treaper  !
       t’es bien monté sur tes échasses ? smiley


  • @distance @distance 24 mars 2010 23:52


    Ce rassemblement populaire doit être une force de propositions... bla bla bla

    pschitt !


  • therasse therasse 24 mars 2010 23:54

    Un groupe comme le dard deviendra dans les faits un lobby. Et je crains fort que comme dans toutes les associations, un ou quelques leaders se détacheront, exerceront une influence sur le groupe et utiliseront leur charisme pour orienter les voix du groupe vers le candidat de son (leur) choix.


    Personnellement, je préfère de loin que l’acte de voter reste purement individuel. Et que les intellectuels, voire les balladins, à l’instar de Sébastien fasse part de ses réflexions, de ses choix politiques quand il en a l’occasion quand il passe à la télé. Et chacun fera son miel.....ou pas de ses propos. Les citoyens n’ont pas besoin de gourou pour les guider.

    Quant au chantage, à la pression qui consiste à demander au politique de s’engager sur quelques idées fortes, on sait très bien ce que deviendront ces promesses. On a vu ce que ça a donné dans le passé.  

    • fatjean 25 mars 2010 15:24

      Il est vrai que le sens démocratique français s’est jusque là passer du lobbyisme, qui est comme l’étymologie l’indique, de culture anglophone. Et l’on comprend bien les risques de dissolution des individus dans un groupe de pression. Mais si vous me le permettez, j’aurai deux arguments à opposer à cette crainte :

      le premier est que l’individu aujourd’hui, seul, est impuissant face à des systèmes corporatistes qui méprisent la démocratie. Et qu’aujourd’hui, exceptionnellement, face à ces tyrannies que sont les multi-nationales, les fonds d’investissements,etc, les simples citoyens doivent s’unir pour résister et reprendre le pouvoir que les dissidents et intellectuels d’il y a deux siècles lui avaient confié. Par exemple, aux USA, B. Obama a été adoubé par un lobby citoyen, à qui il doit rendre des comptes et faire progresser les droits des plus démunis. Et quand on veut, on peut ; puisqu’il a réussi à faire accepter une réforme que d’autres là-bas s’appliquent à faire passer pour du communisme totalitaire. Mais en ce cas, on parle d’une réforme qui vise à ne plus laisser des gens mourir devant les hôpitaux parce qu’ils se sont fait rouler par une compagnie d’assurance sans scrupule. En bref, l’union fait la force. Et « en fait de droit, il n’y a que la force »(J.J. Rousseau). Donc oui, unissons-nous et boycottons les pollueurs, les destructeurs et les profiteurs.
      Et mon deuxième argument est celui-ci : qu’il ne s’agît pas d’une secte et que chacun est libre d’adhérer ou de ne pas adhérer. Et qu’au moment d’aller voter, chacun continuera de le faire en toute discrétion, librement, sans que personne nous force la main. Des lobbys qui nous disent comment vivre, penser, travailler, manger, et enfin voter, il y a en des brouettes. Ils n’ont pas attendu le DARD pour exister. Et justement le DARD est là, je l’espère, pour nous (entre)aider à être plus libre.
      Merci de votre attention !

    • morice morice 25 mars 2010 09:01

      ah, Jacob adore Sébastien : tout est normal ici...


  • @distance @distance 24 mars 2010 23:55


    des comiques faisant de la politique
    des politiques faisant les comiques 
     smiley

    http://www.youtube.com/watch?v=yA3LWmQhIqw


    • non666 non666 25 mars 2010 13:53

      Tiens, j’ai eu exactement la même pensée impure....


      « Je ne vous trahirais pas, je ne vous décevrais pas.... »
      Refondation du capitalisme , reforme de la taxe carbone : c’est vrai que le petit comique commençait a faire sérieusement de la concurrence aux professionnels du paf.
      Paf, dard, tout ceci reste très sexuel.
      Le vrai problème est comme toujours, comme le diable, dans les details :
      qui va définir le Droit au Respect et à la Dignité ?
      Que va contenir cette nouvelle doctrine (inquisition ?)
      Parce que dès le départ son « droit » devient arme (Boycott)

      Qui tire les ficelles de ce truc, au lendemain de la grande baffe de l’UMP ?


  • liberta 25 mars 2010 00:06

    n’est pas Coluche qui veut et il y a des comiques qui devraient le rester


  • Blé 25 mars 2010 05:00

    Patrick Sébastien est animateur de télé et citoyen. A ce titre il le droit d’agir à sa façon et de la place où il est. Je ne suis pas de droite mais il a raison d’essayer de faire quelque chose sachant qu’avec un certain nombre de signatures les français peuvent remettre en cause des lois et des décisions des politiques.
    Il le dit, il ne veut pas faire de la politique politicienne, simplement être acteur en tant que citoyen.
    Par ailleurs il faut bien constater que ce ne sont pas les élus de droite ou de gauche qui proposent ce type d’action, ils sont bien trop occupé par leur carrière.

    Il y a bien des intellectuels, des écrivains des artistes qui se sont engagés dans la vie civique, pourquoi pas lui. Personnellement, je ne regarde pas les émissions de Patrick Sébatien, mais je reconnais son droit d’organiser un mouvement qui peut effectivement être « un contre pouvoir », notre démocratie moribonde en a bien besoin.


  • Capone13000 Capone13000 25 mars 2010 08:13

    Il a le mérite dénoncer les puissances de l’argent qui dirigaient SARKOZY


    • morice morice 25 mars 2010 08:49

      ah, revoilà l’antisémitisme d’un LePen qui se repointe et ce n’est pas un hasard : dans le POUJADISME d’un Sébastien, il y aussi, hélas, ça..


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:01

      ah, revoilà l’antisémitisme d’un LePen qui se repointe et ce n’est pas un hasard : dans le POUJADISME d’un Sébastien, il y aussi, hélas, ça..

      Moricisme flagrant , et ce n’ est pas un hasard , dans le Ciaïsme d’ un Morice il y aussi , hélas , ça .....

      il y aussi , comme Félicie , il y aussi ........


    • appoline appoline 25 mars 2010 13:51

      @ Morice,


      Il a au moins le mérite de se bouger le cul. Y’en a qui râlent mais ne bougeraient leurs fesses pour tout l’or du monde et ceux qui, avec les moyens du bord essaient de remuer cette merde. Je ne connais pas Sébastien et j’ignore si son action mènera à un résultat. Je ne l’apprécie pas plus que ça mais toute initiative est bonne à prendre. Alors, au lieu de critiquer, si vous avez une idée derrière l’oreille, n’hésitez pas à la poster parce que pour le moment vos lumières qui font briller le site, bien au contraire.

    • franchamont franchamont 25 mars 2010 16:41

      Tout à fait appoline, ce fil est accaparé par les disciples de l’obscurité et Capone13000 a noté un point essentiel.

      Vous avez dit ce que je pense. Si un médiatique se propose de remuer la vase de cette marre puante (sa métaphore dans le manifeste), pourquoi l’attaquer. C’est contre-productif.

  • Achéron 25 mars 2010 08:18

    Personnellement je suis partagé entre 2 sentiments :

    1 - je n’ai JAMAIS pu encaisser P. SEBASTIEN, il représente tout ce que j’exècre à savoir la « beauf’ attitude » (beaufitude ???) qui tendrait de prime abord à me faire rejeter toute proposition de sa part, et surtout celles de type « politique » ; comme certains le disent plus haut, que les comiques fassent les comiques et ne se mêlent pas de politique... la situation est déjà suffisamment compliquée comme ça d’entrée de jeu...

    2 - pourtant je ne peux pas m’empêcher de trouver son idée intéressante (comme quoi il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis...) tout en y mettant un sérieux bémol...
     Se pointer la veille d’une grande échéance politique avec un « cahier de doléances » (car c’est bien de cela qu’il s’agit !) avec pour appât un nombre (considérable ?) de bulletins de vote et promettre ces dernière au candidat qui s’engagera à réaliser ces doléances est bien beau, mais c’est oublier un peu vite les leçons du passé...
    Je ne sais plus qui a dit que « les promesses n’engagent que ceux qui y croient », mais je pense que c’est une réalité d’autant plus effective concernant nos politiciens actuels... mon grand père disait, lui, « morceau avalé n’a plus de goût... ».
    Quelles seraient les garanties de Mr. SEBATIEN qu’un candidat ayant donné son assentiment tienne ses promesses une fois élu avec le concours des voix de ce collectif ?

    AUCUNES !


  • morice morice 25 mars 2010 08:47

    Depuis quand les cons font des partis politiques ? Cet homme est un irresponsable total : en invitant un jour LePen dans une émission de variété, il lui a mis un masque de connivence qu"il n’aurait jamais dû avoir : cet abruti lui a donné une respectabilité alors qu’il n’est toujours qu’un néo-nazi, et rien d’autre, profondément antisémite, négationniste avéré, capteur d’héritage d’une personne en situation de faiblesse et dont l’attitude pendant la guerre d’Algérie en qualité de tortionnaire est connue et répertoriée. Soit Sébastien est idiot, soit il ne s’informe pas. Comme il bosse habituellement dans les médias, il est donc profondément idiot.


    • appoline appoline 26 mars 2010 13:56

      @ Morice,


      Et après, on a essayé tous les blaireaux de gauche et de droite et nous voyons ce que cela donne depuis le départ de de Gaulle, le bateau coule. Alors, critiquer tout ce qui sort de votre petit ordinaire, cela va bien, maintenant il va falloir retrousser les manches et arrêter de blablater pour ne rien dire. La masturbation intellectuelle n’a jamais rien apporté, comme le disait Audiard « deux cons qui marchent vont plus loin qu’un intellectuel assis ».

  • morice morice 25 mars 2010 09:00

    On peut ne pas adhérer à sa démarche, on ne peut pas contester sa sincérité.


    Sébastien est tricart chez ses confrères et a géré son club de Rugby de telle façon, qu’il s’en est fait sortir ... résultat il lui reste quoi ? Brasser de l’air. Souvenez-vous du lancement de son film : il devait selon lui changer la façon de faire des films. Ça a été et ça reste un des plus beaux flops de la cinématographie française ! 

    « Zef, 20 ans, est un simple d’esprit. Tout en lui n’est qu’amour. C’est pour cela qu’il ne pense pas à mal en violant la jeune Marie. Pour Hugues, médecin avant-gardiste, la guérison mentale de Marie et le salut de Zef passent par un réapprentissage de la vie et de l’amour, et donc par des confrontations répétées entre les deux protagonistes du drame. »

    Sébastien est à PLAINDRE avant tout : il utilise les médias comme psychothérapie. 

    « Élevé par sa mère seule, Patrick Sébastien ignore jusqu’à sa majorité l’identité de son géniteur. C’est bien des années plus tard, en 2004, que l’animateur vedette révèle sur France 2 que son père est prêtre dans une paroisse de Bastia, en Corse. Mais il n’est jusque là pas sûr de l’identité de son père. »

    il ya de quoi en effet être à côté de la plaque toute sa vie, non ?

    « Patrick Sébastien est la vulgarité incarnée. Patrick Sébastien est un démagogue logorrhéique et narcissique qui commence toutes ses phrases par moi je. Patrick Sébastien est un mec grossier à l’humour de pétomane. Patrick Sébastien est le symbole de la France franchouillarde telle qu’on ne veut plus la voir. La France ringarde de tournez les serviettes et du gambadou. La France décalquée au pinard, au flonflon, à la bière, au foot ou au rugby, abrutie par sa télé, qui ne connaît rien à rien mais a un avis définitif sur tout. Patrick Sébastien est un misogyne fini qui se répand en plaisanteries machistes partout où il passe. Patrick Sébastien est un chiraquien d’ultra-droite plein de préjugés, nourri aux blagues belges (voire pire) et à l’anti-parisianisme primaire. »

    • Fergus Fergus 25 mars 2010 09:31

      C’est grosso modo l’image que j’ai également de Patrick Sébastien : franchouillarde et vulgaire. Son DARD risque fort d’être un rassemblement de gens comme lui, attirés par son discours populiste.

      En outre, le choix du nom de ce mouvement montre par ailleurs que Sébastien reste avant tout un gugusse. Non que j’aie une prévention contre l’acronyme DARD (ou ZOB ou VIT) mais pour une association de plaisantins désireux d’animer en s’amusant notre vie tristounette, certainement pas pour un mouvement ayant véritablement et sérieusement pour objectif de faire évoluer la prise en compte des problèmes de société par les politiques.


    • Romain Desbois 25 mars 2010 18:19

      Mouais il y a un an il a pété une câble, il s’est pris pour le personnage de son roman et a fini à l’asile.

      Je ne sais pas qui le manipule comme ça mais je trouve ça dégueulasse de profiter de la fragilité psychologique d’un homme pour en faire une marionnette.


  • franchamont franchamont 25 mars 2010 09:13

    +++ PAS CON ! +++


  • no_move no_move 25 mars 2010 09:16

    cette initiative ressemble à un grotesque leurre ayant pour seul but de rétablir la confiance des français envers la politique et de leur faire reprendre le chemin des bureaux de votes.

    Et le DARD c’est du mauvais gout pour bien qu’on comprenne ( après coup) qu’il nous l’a mis profond...


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:19

    Sébastien est à PLAINDRE avant tout : il utilise les médias comme psychothérapie.

     Alors que Morice utilise Agoravox comme déversoir à conneries ...... smiley

    Hahahah Morice t’ es le roi du gag , Harpo Morice .......


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:21

    Morice si tu faisais une seule imitation , contrairement à Sébastien tu serais reconnu du premier coup d’ oeil tellement tu te ressembles .... smiley


    • morice morice 25 mars 2010 12:45

      Morice si tu faisais une seule imitation


      purée l’argument ici !

    • dom y loulou dom 28 mars 2010 01:37


      ton argumentaire, Morice, vis-à-vis de l’initiative de patrick sebastien est plutôt un réquisitoire et une condamnation sans appel, non ?

      dur dur les jugements.

      on ne pourra jamais rien faire nulle part avec ces jugements sempiternels, ils coupent l’énergie vitale en quatorze et on reste avec de gros blablateurs qui s’autocongratulent de leur verve et de leur style tands que la maison est mise à sac.


      Mais l’essence du facisme est ENTIEREMENT issue de ces jugements sempiternels des personnes qui isolent finalement tout le monde.

      Alors, u lieu d’une réelle moblisation ce sont de petits groupes identitaires qui se forment ... forcément... 

      et déjà l’empire de wall street criminalise les petits groupes aux USA...

      même des clubs de lecture de la bible ou des bikers du dimanche se voient traités de terroristes potentiels et mis sur des listes...  smiley


  • Sébastien Sébastien 25 mars 2010 09:22

    L’enfer est pave de bonnes intentions... Et j’ai bien peur que Patrick Sebastien accouche d’idees simples, simplistes, demagogues et populistes.

    C’est le probleme avec ceux qui pondent des idees sans se poser la question de leur realisation. On a le bon role et on rejette la faute sur les politiques qui n’ont pas pu faire baisser le chomage, arreter la faim dans le monde et la pauvrete en 3 semaines.


    • Marineau Marineau 25 mars 2010 16:08

       A Sébastien :

       « On a le bon role et on rejette la faute sur les politiques qui n’ont pas pu faire baisser le chomage, arreter la faim dans le monde et la pauvrete ... »

       « N’ont pas pu » ou « pas voulu » ?
       Là est la question !


    • norbert gabriel norbert gabriel 25 mars 2010 18:36

      le Medef est assez clair , un bon volant de chômeurs, c’est bon pour l’entreprise, ça limite les revendications salariales, et ça laisse une réserve d’esclaves possibles.
      C’est bien le Medef qui avait suggéré qu’au lieu de payer les chômeurs à ne rien faire, on aurait pu envisager de les mettre à la disposition des entreprise... Intéressant, non ?


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:25

    Depuis quand les cons font des partis politiques ?

    Ben depuis que des gogols écrivent des articles bidonnés .....

    Pierre Dac a créé le parti d’ en rire

    Coluche le parti des pliés en quatre

    Morice le parti de celui qui part jamais , hahaha Morice fais gaffe j’ suis en forme ce matin ....


  • franchamont franchamont 25 mars 2010 09:27

    Un peu populiste, mais justement ça peut-être un canal de plus pour passer certaines idées déterminantes dans les années qui viennent et qui se passeraient bien de politique mais profiteraient plutôt de l’appui populaire pour avancer. Promouvoir des projets qui sont systématiquement rejetés ou supprimés pour cause de lobbies surpuissants.

    Ce n’est pas sans rappeler les initiatives « grass root » chères à beaucoup d’américains. Mais il ne faut pas qu’elles soient récupérées par aucun parti. Patrick Sébastien en Alex Jones ou en Jesse Ventura bien franchouilard, ce serait pas mal, non ?

    Mais ira-t-il jusque-là ? Qui va trier ces propositions de la base ? Comment faire pour ne pas être instrumentalisé ? 

  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:33

    Patrick Sébastien est la vulgarité incarnée. Patrick Sébastien est un démagogue logorrhéique et narcissique qui commence toutes ses phrases par moi je. Patrick Sébastien est un mec grossier à l’humour de pétomane. Patrick Sébastien est le symbole de la France franchouillarde telle qu’on ne veut plus la voir. La France ringarde de tournez les serviettes et du gambadou. La France décalquée au pinard, au flonflon, à la bière, au foot ou au rugby, abrutie par sa télé, qui ne connaît rien à rien mais a un avis définitif sur tout. Patrick Sébastien est un misogyne fini qui se répand en plaisanteries machistes partout où il passe. Patrick Sébastien est un chiraquien d’ultra-droite plein de préjugés, nourri aux blagues belges (voire pire) et à l’anti-parisianisme primaire."

    Alors Morice il commence tous ses articles par

    les Américains c ’est des salauds , et la CIA et lui là-bas etc...

    Sébastien lui , nous apprend la géométrie avec ses numéros de trapèze , l’ arithmétique avec ses chiens savants , le maintien du couteau avec Monsieur Ramirez ,

    Caramba Morice encore ratée ta dèm de frustré ....


    • morice morice 25 mars 2010 11:44

      Pitoyable Haddock, j’apprécie trop Frédéric Dard pour laisser salir son nom par un mouvement de crétin notoire.


  • Ali 25 mars 2010 10:07

    il ne s’agit pas de gagner des sous nous dit l’auteur, mais d’emblée, on nous dit que le manifeste est en vente aux éditions machin !!
    et Sébastien qui se sert de sa position à la télé pour faire la pub de sa chose alors que nous connaîssons le prix exorbitant de la minute de pub

    et petit rappel Sébastien : Sébastien qui ne fait pas dans la politique, appela à voter Chirac au cours de son émission pour ensuite afficher des regrets ; en ce qui concerne le rugby ce monsieur a été viré du club de Brive la Gaillarde pour d’obscures raisons

    je darde son bébé et vous oriente vers un manifeste gratuit : www.indigenes-république.com


  • Ali 25 mars 2010 10:16

    www.indigenes-répubique.fr


  • Dzan 25 mars 2010 10:17

    Faire signer des promesses aux politiques. Mort de rire.
    Y’a qu’à demander à M ; Hulot ce qu’il pense de la signature de Zébulon au bas de son manifeste.

    Ce matin Villepin doit annoncer son mouvement

    A qui le tour ?


    • PtitLudo PtitLudo 25 mars 2010 11:45

      En effet, après l’alibi écologique avec Nicolas Hulot en 2007, voici venu le tour de l’alibi social cette fois représenté par Patrick Sebastien.

      Qu’attendre de tels pantins mouillés à fond dans le système ? Personnellement si je saute en parachute, je ne vais pas couper les cordes qui m’y relient.

      Et puis la catastrophe sociale elle est déjà là, alors qu’il montre de quoi il est capable aujourd’hui, et non pas attendre 2012 pour faire signer un vague document qui sera oublié dès l’élection passée.


  • 65beve 65beve 25 mars 2010 10:38

    peut etre va - il s’accoupler à deVillepin, non ? c’est pas la même chose ?


  • Defrance Defrance 25 mars 2010 11:53

    Patrick Sébastien que les promesses ne sont jamais tenues quand elles ne vont pas dans le sens du monde ded la finance ( pour tous les partis) !

     Le seul moyen de gêner les politiques et de leur taper le porte feuilles ( j’ai failli écrire porte - monnaie )

     Il faut créer un mouvement A-politique enregistré qui ne décide RIEN !
     Tous les abstentionnistes pourront alors voter pour RIEN, les nuls blancs aussi par la même occasion !

     Rien confisquera donc 1,5 e par voix collectée aux parti dits traditionnels , qui sera rendue aux services encore public ! RIEN ne GARDERA RIEN que de quoi imprimer ses bulletins.

     Quand RIEN fera 66% des voix, il décidera d’organiser un debat national avec RÉFÉRENDUM (style constituante pour décider de la suite !

     


    • dom y loulou dom 28 mars 2010 01:44

      tous les services publics appartiennent depuis longtemps aux banksters

      c’est quoi la dette à ton avis ?


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 11:57

    Agoravox ,

    Vous devriez engager un docteur pour les cas comme chauve marcel .


  • srobyl srobyl 25 mars 2010 11:59

    Bonjour l’auteur,

    « Pourquoi voulez-vous qu’il se lance dans une telle aventure ? »
    Ben par exemple, parce qu’il aime ça, et ne marche qu’à ça, (c’est pour lui un autre forme du show business), comme Chirac qui carbure au pelotage de charolaise et à la tête de veau, sarko à la rolesque.
    Pourquoi les multimilliardaires continuent-ils de faire du fric ? Pour la même raison.
    Patrick Sébastien, il y chez lui plusieurs choses qui me hérissent. Vulgarité, populisme et paternalisme (les « invité », sur son plateau , c’est toujours « mon petit machin », «  ma petite truc »...Faut vraiment qu’ils aient envie de montrer leur frimousse à la télé pour supporter un type pareil !) En plus Il fout de la« poésie »à toutes les sauces, ça fait gerber. Je préfère encore Bigard, un scato qui au moins s’assume (si on m’imposait absolument de trancher...)


    • norbert gabriel norbert gabriel 25 mars 2010 17:34

      pour les artistes qui sont invités, je pense à des artistes chanson peu connus, ils ont pu constater qu’ils sont très bien reçus par l’équipe et par Sébastien, en coulisses, par quelqu’un qui sait qui il invite, ce qui n’est pas le cas de la majorité des émissions, dans lesquelles l’artiste est considéré à peu près autant qu’un camembert en promo, avec ds assistants qui ne savent même pas écrire son nom correctement. Voilà pourquoi Sébastien a une bonne image dans le spectacle, parce qu’il en vient, et qu’il en connait les arcanes. Et parce qu’il aime les artistes, pour eux, pas pour s’en servir comme feraient Ardisson ou Fogiel.
      Quant à la vulgarité, c’est très relatif. Qu’est-ce qui est le plus vulgaire, les « bourgeois » qui engrossaient les servantes en les virant avec leur bâtard, ou les « ouvriers’ avec leurs gros mots et leurs grosses blagues, mais chez qui il y a des choses qui ne se font pas ? je ne veux pas faire de l’angélisme béat, mais la vulgarité du coeur qu’affichent nos »élites" élues me semble beaucoup plus méprisable que celle de Sébastien.


    • srobyl srobyl 26 mars 2010 00:19

      A Norbert
      OK pour les dernières lignes...Je retire le « vulgaire » . Ce qui m’énerve aussi chez lui, c’est qu’il pose des questions et n’écoute pas les réponses...coupe la parole. Mais sinon, il y pire en effet...Faugiel, Ardisson...ceux-là c’est la lie. 


  • morice morice 25 mars 2010 12:49

    en somme, srobyl selon vous Sébastien est « Sénastien-addict » ? accroc à sa propre suffisance ?


    ça se tient en effet....

     Je préfère encore Bigard, un scato qui au moins s’assume (si on m’imposait absolument de trancher...)

    oui et non : c’est vrai que c’est plus franc, mais c’est tour aussi veule et con.

  • sisyphe sisyphe 25 mars 2010 13:01

    Il parait que son dard, y colle !

    J’m’y colle dard-dard !

    Tout ça, c’est pour amuser la galerie, dard !


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 13:08

    Si tu continues tu finiras au mi-dard ....


  • Halman Halman 25 mars 2010 14:23

    Je n’arrive pas à le prendre au sérieux.

    Je n’arrive pas à croire ce qu’il raconte dans ses interviews.

    La seule chose que j’apprécie chez lui est qu’il aimait vraiment un grand monsieur qui s’appelait Paul Prébois.


  • franchamont franchamont 25 mars 2010 14:23

    Naïf ? Non.

    Anti-nihiliste ? Oui.

    Faudrait d’abord lire le manifeste. Qui l’a fait ici ?

    « un rassemblement de conscience et de pression, pas de décision »

    Un lobby donc. Un lobby du peuple. C’est beaucoup mieux qu’un simple lobby de consommateurs !

    Constatons que le peuple n’a jamais eu de lobby. C’est un privilège que s’est toujours réservée l’ « élite ». Imaginez un industriel : il a deux pouvoirs, son bulletin de vote et son lobby.

     Alors, le peuple, pourquoi pas lui !?

    Mais « pression » veut dire beaucoup plus. Quoi de plus ? Le référendum d’initiative populaire, le boycott, la rue ?

    En effet l’idée du DARD, en quelque sorte une initiative populaire élargie à tous les thèmes de la vie en société, va beaucoup plus loin et se permet des pouvoirs, des « pressions », que même les lobbies n’ont pas. Un lobby classique n’a pas la rue pour s’exprimer (imaginez les grands patrons de la pharma-industrie défilant dans la rue). Le peuple, lui, a les moyens de la prendre par le nombre. Patrick Sébastien ne l’exclut pas. Il dit plus loin : « C’est une bagarre de rue avec la générosité et la compassion comme armes de poing. »

    DARD idée = lobby du peuple + référendum + rue non violente + boycott power.

    Où est la naïveté dans cette équation ?

    Je pense qu’il faut donner une chance au DARD. Qu’importe la personnalité qui le lance du moment qu’il y va de l’humanisme. On verra bien ce que ça donne. Ca ne coûte rien. Si le DARD s’émousse et n’arrive pas à piquer, il aura au moins montré quelque chose et il sera toujours temps de luis préférer le PETARD. Pas celui qu’on fume mais celui qui fait fumer.

    Tentons le changement par la non-violence d’abord. Je vois déjà certaines idées ou projets qui n’auraient pas d’autres chances de « passer » autrement que par le médiatique et l’intérêt populaire. Qui peut apporter ces moyens ? Où trouver un apolitique qui a suffisamment de présence et de courage ?

    Beaucoup de ceux qui se sont exprimés ici aux heures matinales et qui y voient de la naïveté sont des cloches et des fanfreluches verbales qui encombrent la bande passante et sont parfaitement décrits à la page 16 de cet appel (c’est moi qui souligne) :

    "Les résignés de tous bords nous asséneront leurs certitudes d’un monde où le pire est invincible. Mais rien ni personne ne devra nous décourager, parce que le paradoxe qui suit est pour moi celui qui convient le mieux à la situation.

    Aujourd’hui seule l’utopie est raisonnable !"

    Le PARADOXE, tiens ! Mais bien sûr, l’Histoire se construit toujours sur des paradoxes.


    • Vipère Vipère 25 mars 2010 15:12

      A franchamont,

      Mieux vaut dard, dard que jamais !!! Parlons-en.

      Tout comme Nicolas SARKOZY, on a toujours vu Patrick SEBASTIEN aux côtés des S.D.F.
      je veux parler des sans difficultés financières.

      A côté des cloches, jamais. Même pas à Pâques.

      Et c’est moi qui le souligne, très décomplexée.


    • Romain Desbois 25 mars 2010 18:32

      "Constatons que le peuple n’a jamais eu de lobby.« 

      Mince alors !!!!!!

      Quand on demande au peuple de choisir , la moitié ne le fait pas.

      Et après on va faire un lobby ?

      Comme dirait Roumannoff :

       »les gens sont bizarres, ils paient pour voter à la star-ac et quand c’est gratuit y-z-y vont pô"

      A desepérer de l’espèce humaine smiley


    • franchamont franchamont 28 mars 2010 16:56

      @Romain Desbois

      « Quand on demande au peuple de choisir, la moitié ne le fait pas. »

      Mais de quel choix parlez-vous ? Qu’est-il offert dans les élections régionales récentes ? Entre un chou rose, un chou vert, un chou orange, un chou bleu, un chou blanc, qu’est-ce vous préférez ? Beaucoup de gens en ont marre de ce menu stupide et stérile. Ils veulent un véritable potager, sain, abondant et varié où ils se sentent concernés par un choix véritable.

      Aucun des protagonistes n’apportera la solution réelle et efficace aux problèmes d’aujourd’hui, lesquels sont insolubles sans un changement fondamental du système de penser, de découvrir (la science), d’appréhender les besoins et phénomènes humains, de partager, de décider, de gouverner, de s’accommoder des réalités naturelles et humaines, et de les respecter.

      De plus on s’est moqué d’eux. Dans un référendum du 2 juin 2005, avec une participation de près de 70%, ils ont dit NON à la mauvaise constitution européenne, pour se la voir imposer en 2007 par Sarkozy et une grande majorité de leurs élus. Il y a de quoi être dégoutté de cette fausse démocratie. Le premier succès du DARD, une forme de mouvement grass-root à la française, en est la réponse pratique évidente : après 4 jours, il y a déjà plus de 8000 inscrits.

      Je me réjouis donc que la moitié de la population soit à ce point lucide.

      Pour exemple voici l’extrait d’une inscription au DARD, la première que j’ai prise au hasard :

      « Je suis maître de conférences en Informatique à l’Université de Nantes et ne me reconnais pas vraiment dans les programmes de nos hommes (et femmes) politiques. Cette idée de »groupe de pression« me plait assez. »


  • Vipère Vipère 25 mars 2010 14:54

    A l’auteur,

    Encore un guignol qui veut se lancer en politique !!! « faire tourner les serviettes des fêtards et maintenant celles abstentionnistes.

    Certes, dans ce qui lui servait de fonds de commerce, l’humour graveleux, le spectacle du cirque, la chansonnete pas très exigente, il était reconnu par le gratin du show-bus et la jet-set parisienne friande de vulgarité.

    En dehors, du tout Paris friqué, Patrick SEBASTIEN n’a apporté aucun soutien politique à une cause ou association humanitaire.

    Il se veut le porte-parole du peuple méprisé et abandonné des politiques, tout en faisant ses choux gras sur le dos des noirs dont il fait des parodies racistes.

    Le MRAP a déposé une plainte à son encontre et il a été condamné en 1995 pour des propos racistes après s’être fait la tête de Jean-Marie le Pen et avoir chanté »casser du noir« , sur la mélodie de Patrick BRUEL, »casser la voix".

    La législation française ne tolère aucun propos raciste même à titre de parodie ou de satire.




    • franchamont franchamont 25 mars 2010 15:45

      Vipère n’a pas choisi ce nom pour rien. Aussi étroit que son corps rampant son esprit.

      Faut-il avoir un esprit mesquin et aussi stupidement étriqué quand on prétend sauver l’humanité du racisme ? Quel racisme ? Si on ne peut même pas utiliser le mot « noir » dans la conversation, c’est que la législation française a un complexe superficiel en trop qui sert à cacher le racisme profond de sa société. C’est provincial et imbécile. Vu le ton avec lequel vous parlez, ne vous permettez pas de donner des leçons d’anti-racisme. « It sucks ! »

      Dites-moi Mme Vipère en quoi un fêtard devrait être interdit d’avoir un autre penchant, ou une nouvelle vie, pour le bien d’autrui ? La compassion, la charité, le soutien et la clairvoyance sociale sont-peut-être pour vous le monopole des Bonnes Soeurs de l’Enfant Jésus ?

      Aucun soutien connu de lui ? Je veux bien vous croire, mais prouvez ce que vous affirmez avant d’écrire sur une personne (attention, diffamation). Vous n’avez donné aucune référence. Tout ce fiel pourquoi ? Si une idée intéressante émerge, je ne vois pas pourquoi d’emblée la détruire. Vous préférez peut-être le chaos qui nous arrive plutôt que de tenter quelque chose.


  • Wazix23 25 mars 2010 15:42

    Bien que je n’ai pas lu tous les commentaires, il y en a quelques uns d’indigestes, il faut quand même signaler que les politiques élus se foutent de la tronche des citoyens. Nous ne sommes intéressants qu’au moment des votes : si tu votes bien t’auras un bonbon...Qu’ils aillent se faire voir ailleurs !


  • norbert gabriel norbert gabriel 25 mars 2010 16:02

    Tiens quand j’entends parler d’un dard, je pense à l’aiguillon de la guêpe... je dois avoir l’esprit mal placé...


  • norbert gabriel norbert gabriel 25 mars 2010 16:08

    «  »Le MRAP a déposé une plainte à son encontre et il a été condamné en 1995 pour des propos racistes après s’être fait la tête de Jean-Marie le Pen et avoir chanté « casser du noir », sur la mélodie de Patrick BRUEL, « casser la voix ».

    La législation française ne tolère aucun propos raciste même à titre de parodie ou de satire.«  »

    avant de dire n’importe quoi, vous devriez lire (et comprendre) les attendus du jugement. Il n’ a pas été condamné pour propos racistes, mais pour avoir fait une parodie que « certains auditeurs auraient pu ne pas comprendre » ce n’est pas tout-à-fait la même chose, et c’est une première dans les annales judiciaires. Qu’on aime ou pas Sébastien, n’implique pas qu’on doive faire l’imbécile et prendre une parodie pour une profession de foi.


  • norbert gabriel norbert gabriel 25 mars 2010 16:11

    «  »il a été condamné pour incitation à la haine raciale parce que, selon les attendus du jugement, « les français ne comprennent pas le deuxième degré »

    en l’occurrence, il me semble que les juges ont une piètre opinion de l’intellect des français en général.


  • plume plume 25 mars 2010 16:20

    un con qui avance ira toujours plus loin que dix intellectuels qui discutent assis


  • Marineau Marineau 25 mars 2010 16:48

    Créer un groupe de pression citoyen destiné à défendre les droits de l’homme, à notre époque, ce ne serait pas du luxe.

    Conjuguer nos actions, par le boycott notamment, pourrait être efficace. C’est pourquoi, je n’adhère pas au pessimisme de certains.

    Qui ne tente rien n’a rien. Alors pourquoi pas essayer ?

    Concernant la personnalité de Patrick Sébastien, ma foi, faut-il attendre que quelqu’un soit parfait pour s’engager à ses côtés ?

    Si la réponse est oui, on ne ferait jamais rien en commun.

    Toutefois, comme partout, il faut rester vigilant.

    A suivre ...


  • YVAN BACHAUD 25 mars 2010 18:00

    Bonjour,
    Patrick SEBASTIEN est un bon garçon.Sincèrement plein de bonnes intentions ;
    Mais il veut faire en 2010 exactement ce qu’a fait N.HULOT en 2007 présenter un pacte à signer mais seulement lui aux deux finalistes.Et conclut : « Celui des deux qui s’engage à respecter ce livre, on lui donnera nos voix ».

    On dirait que P.SÉBASTIEN a oublié que pratiquement tous les candidats -en tous cas les deux finalistes-avaient signé. !
    Si le DARD ne met pas la pression pour obtenir AVANT la Présidentielle l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC) il ne servira à rien d’avoir des promesses qui n’engagent que ceux qui les reçoivent !!!
    Il faut AVANT l’outil,qui permettra aux citoyens d’intervenir s’ils l’estiment utile.

    Les SUISSES ont ABROGE par RIC le 07 MARS 2010 une loi de Décembre 2009 qui allait entrainer une baisse des retraites 73% de NON .

    Il n’est pas mauvais de faire des propositions. Et s’il y a un forum elles pourront être améliorées par les remarques et suggestions des autres membres.
    Nous verrons l’organisation du DARD et la position de P. SEBASTIEN sur le RIC sans lequel il n’y a pas véritablement de DEMOCRATIE ;


    • franchamont franchamont 25 mars 2010 18:34

      L’idée de PS est que le DARD reste ouvert à toute forme de pression légale et non violente, même la rue si nécessaire (manifestations pacifiques).

      Comme Yvan le suggère (cf. Suisse), ce peut être surtout une belle plateforme pour initier un Référendum d’Initiative Populaire, et avant ça, de réclamer que nos parlementaires votent la loi qui correspond à notre droit constitutionnel dont le principe « est inscrit dans l’article 11 de la Constitution française », dixit Le Figaro.

      Allez savoir pourquoi ne mettent-ils pas ce droit du peuple en application. Pas étonnant que plus de la moitié soient dégouttés des urnes. Les y ramener par un nouveau respect de la personne, c’est son but. Qui voudrait saboter ça ici bas ? Qu’il/elle se lève et le dise franchement et à mots clairs !

    • Romain Desbois 25 mars 2010 18:39

      Le DARD c’est pour les cons !


    • Romain Desbois 25 mars 2010 18:44

      franchamont

      Je vous comprends et vous avez raison. Mais Sébastien est un fumiste. Il ne sort quand même pas de la première boue.
      Son truc ca ne casse pas trois pattes à un connard.
      Mais je me demande si il n’avait pas essayé une fois de faire un truc comme ça.

      Croyez vous qu’il n’y a pas de politiques qui essaient de faire ce que Sébastien dit vouloir faire ?

      Ils sont légions en France ! Des milliers de partis existent en France !

      Mais eux ils n’ont pas leur entrée dans les merdias.

      Faut quand même pas mettre la charrue avant les beaufs smiley


    • franchamont franchamont 25 mars 2010 19:26

      Alors, si vous vous pensez que j’ai raison malgré vos objections, pourquoi n’allez-vous pas déposer quelques bonnes propositions sur le site du dard ? Ca ne vous coûte rien de plus que de bien les cogiter et de les écrire en toute honnêteté.

      Vous pouvez même adhérer sans carte, sans argent prélevé, sans rien d’autre à affirmer sur l’honneur que vous vous efforcez "de défendre au quotidien le droit au respect et à la dignité" au mieux de votre conscience. C’est dur, c’est trop d’engagement, c’est contraignant n’est-ce pas ?

      Si vous pensez que votre parti peut faire mieux, procédez de même avec lui. Mais je pense que beaucoup de monde en a ras le bol des politiciens de ces mêmes partis et que vous êtes encore plein d’illusion à leur égard. Le dard n’est pas un parti. Quant aux milliers de partis français, chaque individu son parti vous voulez dire, et bien quoi de mieux ! Qu’ils se rassemblent sous ce chapiteau à vocation médiatique, sinon aucun pouvoir ne les entendra.

      Vous jugerez en son temps le Sébastien sur ses résultats, mais dites-vous que résultats il n’y aura que si les citoyens proposent et agissent au lieu d’argutier et d’ergoter sans arrêt. 

      Quand les beaufs ne foutent rien et mangent la récolte c’est normale que la charrue leur passe dessus, conduite par de bons villageois.


    • Romain Desbois 26 mars 2010 00:57

      franchamont

      Parce que vous croyez que j’ai attendu Sébastien pour le faire ?

      http://www.ideesplus.org/spip.php?article60#forum118

      et

      http://ideauxetdebats.20minutes-blogs.fr/

      Et je peux vous assurer que mon député me connait plutôt bien (alors que je n’ai pas voté pour lui)

      J’ai pas mal harcelé Désir d’avenir et des paquets de députés et sénateurs.

      En plus d’Agoravox, je publie mes idées sur Lepost.fr
      Je les défends sur le site d’@si (arret sur images), j’ai créé une sarl ( avec des amis) pour Editer une revue qui défend mes idées et que l’on trouve en kiosque.
      Et encore plein d’autres actions plus terre à terre comme prêter à des personnes pauvres du monde entier sur babyloan.org, je suis à lanef depuis vingt ans pendant que d’autres se contente de pleurer sur la crise et leur banquier, etc....

      Je pourrais continuer encore.

      Vous faut-il d’autres ?

      Sébastien réinvente l’eau chaude, mais plutôt que de s’investir dans des organisations associatives ou autres qui existent déjà , il préfère pavaner à la TV et se mettre en avant.
      C’est une insulte à tous ces gens qui agissent dans l’ombre des médias, en toute humilité.


    • Romain Desbois 26 mars 2010 01:00

      Yvan Bachaud

      LE RIC était proposé par Royal aux présidentielles, les électeurs et les abstentionnistes ont préféré élire ou laisser élire Sarkozy.

      Après on a beau jeu de soutenir un « groupe de pression » pour que ça bouge.

      C’est à désespérer de la démocratie ;


    • franchamont franchamont 28 mars 2010 17:20

      @Romain Desbois

      Puisque vous avez des tas d’idées et une expérience dans la "pression politique", pourquoi ne rejoignez vous pas le Dard, pour autant que vos idées soient humanistes !? De toute façon cela ne réduit pas votre mérite.

      Que vous aimiez ou non le style artiste de PS n’a rien à voir. Pourquoi son action semble-t-elle vous porter tant d’ombrage ? Agir pour le bienfait et le progrès humain n’a rien de personnel, c’est principalement collectif. Si vous avez lu son manifeste (croyez-le au moins sur parole, vous verrez après), vous constaterez qu’il ne se veut être qu’un initiateur et qu’un contrôleur du bon déroulement de l’association selon ses principes initiaux. Il apporte son concours essentiellement par sa présence médiatique et un apport financier personnel, c’est pas rien.

      Des initiatives locales ou parcellaires (ce n’est pas votre faute si vos efforts ont du mal à émerger, car tel est le système) comme la votre peuvent justement trouver une nouvelle voie dans une structure d’envergure nationale et plus médiatique comme le Dard.


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 18:46

    mais non on dit le condor ....


  • franchamont franchamont 25 mars 2010 18:59
    Des infos sur le RIP (référendum d’initiative populaire), copié-collé de ce site :

    A l’origine, une idée simple

    En 2008, une réforme constitutionnelle devait permettre à une partie de la population de proposer un projet de loi en vue d’un référendum : on appelle ça le référendum d’initiative populaire.

    Concrètement ça donne quoi ?

    Un référendum « peut être organisé à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales »

    Ce qui nous fait :

    84 parlementaires     4,5 millions d’électeurs

    Des chiffres a priori hors d’atteinte, et même si ce seuil est un jour atteint, l’absence d’une loi organique rend [pour l’instant] inapplicable ce principe d’initiative populaire.

    Si c’est impossible, pourquoi ce site ?
    • parce que l’idée est bonne sur le principe, et que tout le monde peut avoir envie que son avis soit davantage pris en compte,
    • parce qu’il n’est pas impossible qu’un beau jour nos élus nous offrent cette « loi organique » tant attendue,
    • parce que de nombreux groupes aux intérêts parfois contestables arrivent déjà à se faire entendre par nos dirigeants politiques, il n’y a pas de raison que les citoyens eux aussi se regroupent pour y parvenir, et ce en dehors de tout clivage politique,
    • parce que ce site n’est pas là pour critiquer, il est seulement là pour proposer, et si l’initiative populaire peut soutenir cette dynamique constructive alors pourquoi ne pas relever le défi ?

  • menfin menfin 25 mars 2010 19:02

    Guignol bouffon ou autre , cela fait jaser la chose


    A cette heure 3500 enregistrés sur le dard

    autant de participation

    en 24 h c’est pas mal

    vous avez raison il « veau » mieux éructer dans son coin et noircir l’écran.

    Le monde politique est un monde d’enculés, si vous le désirez, je peux vous vendre la pommade qui va avec, ainsi va le monde
    la critique est facile l’action et oui pas facile

    et bla et blablabla blabla et blablabla

    il me darde de voir le buzz, vous y participer d’ailleurs, grand merci.





  • moebius 25 mars 2010 21:11

    il faut donner une chance à la bite..et prout et a la queue leu leu et zob et reprout


  • moebius 25 mars 2010 21:15

     salut les boeufs... et prout


Réagir