lundi 6 juillet - par houakel

On ne naît pas racaille, on le devient

Je ne veux rien minimiser, mais je veux rester optimiste. Des incidents ici et là, sont-ils plus nombreux et plus graves maintenant que du temps de Sarkozy ministre de l'Intérieur et président ? Sont-ils le fait d'une communauté plutôt que d'une autre ? Toutes ces questions et bien d'autres sont légitimes. En face, un langage ancien stigmatisant et bien déshumanisant refait surface dans les médias et sur les réseaux sociaux : RACAILLE.

Que signifie inconsciemment ou subliminalement le mot racaille aujourd'hui ? Que voit-on derrière ce vocable ? Un jeune basané ou noir de culture musulmane. Ce mot a fait une mue inattendue. Il ne signifie plus une personne douteuse crainte et méprisée. Ou, plutôt si, mais avec une restriction de taille. Seuls des jeunes d'aspect arabo-africains et de culture musulmane sont visés par cet adjectif.

Si la France est devenue un terreau fertile et une terre de prédilection pour la racaille c'est que les conditions y sont désormais réunies pour cultiver cette variété : on ne naît pas racaille, une racaille ce n'est pas de la mauvaise herbe. La racaille est fragile et ne pousse pas à l'état sauvage. Elle se cultive dans un environnement précis et un milieu favorable. Pourquoi nos gouvernements ont tout fait pour la culture de la racaille et non l'inverse. Gauche comme Droite, ils y trouvent leur compte. Les premiers pensaient que la racaille est un vivier de voix à activer pendant les élections et les seconds y ont trouvé une matière à dénoncer tout ce qui n'est pas leur France. Alors, chacun à sa manière, l'ont entretenue et n'ont rien fait pour qu'elle disparaisse. Dans la logique honnête de la politique, ni la droite ni la gauche n'ont intérêt à ce que cela persiste et continue. Parce que naïvement, on pourrait croire que la gauche aspire à une égalité des citoyens. Sauf qu'en réalité, les gauches se sont arrêtées à l'égalité des chances et non à l'égalité réelle. C'est comme les jeux de loterie. Tous les joueurs partent à égale chance pour perdre et non pour gagner. Quant à la droite, celle qui glorifie la Nation, la Patrie, n'a rien fait pour dissoudre la racaille en la passant par la lessiveuse nationale. Elle n'a rien fait pour les mêler à la société, bien au contraire elle a même extrait les chrétiens de ces banlieues et laisser les terres à la racaille. Dans l'agriculture intensive ou industrielle, on utilise des herbicides pour tuer la mauvaise herbe, ici, la racaille n'étant pas une herbe sauvage, il aurait suffi de ne plus la cultiver pour qu'elle disparaisse. Autrement dit, il suffit de ne plus nourrir les banlieues avec l'argent public. Si la racaille est nocive pour le corps social, il suffit de ne plus la cultiver.

Prenons les choses concrètement. Il paraît que les musulmans ne représentent que 10% de la population française. Selon un sondage réalisé en 2017. Finalement, ce ne sont que 30% de musulmans (racailles) qui poseraient problème. Imaginez si c'était la totalité ? Moi, j'en vois 70% de musulmans qui se reconnaissent dans la République. Cette racaille est beaucoup moins nombreuse que les sympathisants FN qui eux représentent 30% de la population Française soit environ 20 millions. Alors que la racaille (musulmans qui ne se reconnaîtraient pas dans la République) ne sont que 2 millions au plus. Donc, résoudre le problème de 2 millions me semble plus facile que de résoudre le problème de 20 millions. Ceux et celles qui crient au loup, manquent de crédibilité à tous les niveaux. Pour certains, ils sont des militants xénophobes, nationalistes et/ou sionistes. On peut citer Riposte laïque, la France de Marianne, le CCIF, LLAB et une multitude de groupuscules nazis et d'extrême droite.

Publicité

Si on veut résoudre le problème, La France Peut le faire en appuyant sur un premier axe qui aurait pour conséquence un double impact bénéfique : Création de richesses et stabilité sociologique du paysage national. Une des citations préférée des économistes dit : Quand le bâtiment va tout va. Rien que par ce biais, la France peut en sortir doublement gagnante. Nous verrons le détail plus loin.

A) HISTORIQUE

Le libéralisme aigu du capitalisme n'a cure des cultes et des croyances. Pour lui, seul le gain et la compétition économique et financière le motivent. En pleine reconstruction de la France, après la deuxième guerre mondiale, les industriels et l'État lui-même ont fait appel à la main-d’œuvre de toutes origines, mais surtout des colonies et des anciennes colonies. Manque de pot, la majorité des colonies françaises sont plutôt de culture musulmane. Toujours est-il que le capitalisme est cupide et rapace, voulant plus de gains, dans un premier temps, on a parqué cette main-d’œuvre dans des baraquements sur les chantiers et pour les plus chanceux d'entre eux dans les foyers SONACOTRA. Aucun moyen possible pour une intégration ou assimilation. Plus tard, après avoir fait beaucoup d'argent en exploitant leurs forces, le capitalisme ne pouvait s'arrêter en si bon chemin. Il a eu l'idée de leur reprendre le peu d'économies qu'ils avaient en créant les premiers HLM à la périphérie des villes. Ces HLM n'ont pas trouvé grâce auprès des Français, alors pour les remplir, on a fait les yeux doux aux étrangers qui occupaient le bas de l'échelle sociale et économique. Les Maghrébins et les Africains subsahariens formaient le plus gros contingent. Encore une fois, le peu de politique d'intégration qui existait a été saccagé et même anéanti. Il faut rappeler que jusque-là, la Gauche n'est qu'une force d'opposition embryonnaire. Depuis la fin de la guerre jusqu'à 1981, la France était gouvernée successivement pendant 30 ans par des gouvernements de Droite.

Les musulmans se trouvant de nouveau parqués à la périphérie des viles, entre eux, dans des villes construites spécialement pour eux. Règle sociologique implacable : Quand on se trouve entre soi, que se passe-t-il ? On rêve ses racines, ses origines et soudain une tumeur naît. Une enclave surgit. C'est connu, dans le monde entier, dans les chinatown, tout le monde parle chinois, tout le monde mange chinois et tout le monde pense chinois. Ceux et celles qui disent qu'il n'y a pas de problèmes avec le chinois, seuls les arabes et les musulmans créent des difficultés ne sont pas sérieux et ne sont pas objectifs. Ce n'est pas parce que les chinois sont plus discrets qu'ils n'en créent pas de problèmes. Tout simplement, les problèmes sont de nature souterraine, peu de gens sont au courant. Mais suffit-il alors de miner la société en douceur pour être adulé ? Les chinois fêtent leur nouvel an, ils construisent leurs temples, font du trafic de devise, achètent des vignobles, des terres agricoles, des zones industrielles... Bientôt, ils seront la cible de ceux-là mêmes qui accablent les musulmans de tous les maux. Tout communautarisme est problématique y compris celui des locaux.

Si on y ajoute la télévision par satellite qui a contribué grandement à créer une communauté arabo-musulmane renfermée sur elle-même. Ce phénomène est aussi observé dans les pays du Maghreb où les femmes ne portaient pas le hijab. À cause des télévisions du Golf qui sont diffusées gratuitement partout dans le monde, l’islam rigoriste a pris du poil de la bête non seulement en Europe, mais dans le monde entier. En partant de là, il devient plus aisé à ceux et à celles qui ne sont pas admis par la société de se poser la question sur leur devenir. Et comme en face d'eux ils n'avaient d'interlocuteur qu'eux-mêmes, les autorités et les citoyens français, chacun pour ses propres raisons, ne voulaient pas aller dans le sens de la mixité et de l'intégration. Alors le choix qui s'est imposé à eux est malheureusement celui du renfermement et du communautarisme. Ça, c'est pour la partie historique, maintenant, il nous reste que très peu de temps pour agir et pour assainir la situation.

B) SOLUTIONS SOCIO-ÉCONOMIQUES

Publicité

Les intellectuels, le législateur et les bonnes âmes du pays doivent travailler ensemble et chacun de son côté à la recherche de solutions durables pour une France apaisée.

- Il faut détruire ces banlieues : Encourager, y compris par des moyens financiers, l'éclatement et l'émiettement des communautés. Logement dans des zones résidentielles. Ces populations sont peu nombreuses, leur nombre ne dépasse guère le 10% de la population française soit environ 5 à 6 millions sur 65 millions. Diluées, elles perdront leur couleur et leurs propriétés.

- Par le travail : Prenons le cas de Sevran. Pourquoi il y a des hommes dans les bistrots ? Ils jouent au PMU dans l'espoir de s'enrichir. La seule chose de claire dans cette affaire est l'horizon obscur de tous ces hommes sans travail. N'ayant pas de boulot, ils ont perdu leurs statuts sociaux, ils fuient la réalité en inventant une à leur mesure. Par lâcheté et par ignorance, cet homme rejeté par sa femme qu'elle l'envoie dehors, il verse dans une sorte de délinquance sociale en emménageant un endroit où sa personnalité sera reconnue par ses pairs. Quand un homme rentre après 8 heures de travail par jour, il est fatigué, il a des projets plein la tête pour lui, pour ses enfants et pour certains, même pour leurs proches. Ils n'ont plus le temps de fréquenter de tels lieux quotidiennement. Rien que par le fait d'avoir des projets dans sa vie, l'homme change, l'homme s'intègre, l'homme devient citoyen.

- Par l'éducation : La République doit prendre soin de ses citoyens. Le regroupement familial doit s'accompagner par des mesures coercitives et même contraignantes pour certains. Cours de langue, civisme, laïcité, histoire… tous obligatoires pour les nouveaux arrivants. Enfin, grâce au travail, grâce à la dispersion des populations de même origine, il n'y aura plus de ZEP et l'école républicaine retrouvera ses moyens pour bien accomplir sa mission. Un citoyen éduqué et instruit est un citoyen responsable et respectueux de la République. Mais de cela ni le FN ni la FDM ni le CCIF ni LLAB n'en veulent.

En conclusion, en repensant la cité, les espaces publics et privés, la France investit durablement dans ces infrastructures industrielles et sociologiques. Elle crée du travail pour tous et par là même, le niveau du pouvoir d'achat et de croissance s'élève automatiquement. Et finalement, grâce au relèvement économique du niveau de vie de tout un chacun, les familles pourront réserver une part plus importante de leur gain à l'éducation de leurs enfants. La France sera triplement gagnante. Pour cela, il suffit des esprits libres et des pensées dénuées de toute haine.



139 réactions


    • Cyrus Parpaillot 8 juillet 00:50

      En fait c’ est une blague :) 

      l’ ethanol fait partie de la categorie I

      les autre alcool toxique ( ceux interdit par le coran) de la la categorie II et III

      le test de lucas sert a ca , et vos ancetre le savait ...c’ est eux qui nous l’ on appris

      c’ est pour cela que le vin de palme est dangereux « immediatement » , de meme que le raisin d’ israel (picpoul 10 a 15 cm de haut).

      pour un vrai test alccool ethythique , c’ est encore plus facile , 

      tu sublime/evapore un aliment et tu te sert de la cartouche du ballon 

      si c’ est vert islam tu jette :)



    • popov 8 juillet 01:43

      @Cyrus

      Son problème à notre onagre, c’est la schizophrénie.

      D’une part, il dit détester les Bédouins et d’autre part, il a adopté bon nombre de coutumes bédouines à travers sa religion de Bédouins.

      D’une part, il sait que Mahomet était un trou de balle et d’autre part, il est obligé de « défendre l’honneur » de ce trou de balle.

      Il veut nous faire croire que son islam n’est pas aussi ridicule que celui des pays du Golfe, mais il est incapable de dire ce que cet islam pourrait bien apporter de bon à la France.


  • Clocel Clocel 6 juillet 18:30

    Et si on commençait par la racaille d’en haut ?

    Celle à l’origine de toute la merde !

    Pas se tromper de combat camarade...


    • mmbbb 7 juillet 08:06

      je me rappelle d un reportage du temps de Sarko , un gars des banlieues dont la voiture avait ete saccagée et sur laquelle portait l inscription « je nique Sarko » 

      Le proprietaire en colere «  » ces cons n ont pas nique Sarko mais ma voiture " J espere que vous ne ferez pas d embolie cerebrale avec ce type de raisonnement ! Ce serait dommage de perdre un esprit si pertinent 

      Idem lorsque ces cretins brulent les ecoles et les bibliotheques ! 

      Un dernier hommage a TRAORE ; un si jeune si brillant et genereux porte par l altruisme !


    • Albert123 7 juillet 14:46

      « Pas se tromper de combat camarade... »

      mon combat c’est celui contre la « thug life », cad le cocktail d’anti valeurs dont sont friands les déracinés, les communautarisés et les idéologisés.

      Quand les jeunes issus de l’immigrations cesseront de massivement se vautrer dans cette anti culture mondialiste pour lumpen prolétariat, que les communautaristes cesseront de la légitimer et que les gauchistes cesseront de la célébrer alors les racailles d’en haut seront enfin en 1ere ligne.


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 6 juillet 20:02

    Super les transports en commun...

    c’est écologique mais un tout petit peu dangereux

    Les places handicapés sont réservé aux malfrats et aux faignantes.

    Le font du bus c’est pour les toxicos défoncés a 8 heures du mat avant d’aller en cour.

    -La loi c’est eux...

    Un chauffeur de bus du réseau de Bayonne, agressé dimanche 5 juillet au soir par plusieurs personnes à un arrêt, est en état de mort cérébrale, a-t-on appris ce lundi de source policière.

    https://www.nouvelobs.com/faits-divers/20200706.OBS30941/agresse-un-chauffeur-de-bus-de-bayonne-en-etat-de-mort-cerebrale.html


    • Aimable 6 juillet 21:05

      Encore des clients a acquitter par Dupont Moretti ministre de la justice .


    • mmbbb 7 juillet 07:56

      Ces mêmes syndicats , cette même gauche qui sous Mittérrand critiquaient le delire securiatire de la droite . Melenchon Martinez ne sont pas sur place pour contrer l islamophobie ! 


  • xana 6 juillet 22:07

    Merci Houakel pour votre article.

    Ce qui me semble irréaliste, c’est que vous présupposez que les gens au pouvoir recherchent la paix sociale. J’estime que c’est entièrement faux. Pour eux la présence de la « racaille » est une garantie contre toute tentative de renversement de leur pouvoir.


  • caillou14 rita 7 juillet 08:18

    Il y a même de grandes écoles pour former la racaille-politique !

     smiley


  • Loatse Loatse 7 juillet 10:53

    Pour revenir sur les hlm parait il boudés par les autochtones, il suffit pour se convaincre du contraire de consulter les archives INA sur le tube ;)

    Dans les bidonvilles des années 60 se trouvaient des travailleurs venant du maghreb mais aussi d’espagne, du portugal et d’autres régions françaises également pour travailler à la capitale.. (oui des gens du pays !)

    Vivaient presque aussi mal des familles parisiennes, nombreuses, entassées dans de petits logements insalubres, sans commodités...

    Tous (familles d’immigrés et natifs mal logés) furent prioritaires pour bénéficier d’une hlm, claire, salubre avec toutes les commodités (wc à l’intérieur, salle de bain)...

    Ce fut le bonheur au début, puis la déprime ensuite (faut dire ce qui est, c’était moche, sans âme et excentré !), grands ensembles impersonnels qui selon les sociologues favorisaient la délinquance (mais on n’en tint pas compte).

    A cette époque, les classes moyennes de paris intra muros (à moinsse d’habiter sur le boulevard saint germain ou autre avenue cosy), se lavaient dans la cuisine (plutot exigüe), les toilettes étaient communes, sur le palier.


    • eau-pression eau-pression 7 juillet 10:59

      Bonjour @Loatse

      Sur les boulevards des maréchaux, vous avez les HBM, déjà beaucoup plus confortables que ce que vous décrivez pour Paris intra muros, et accessibles en métro.


    • Loatse Loatse 7 juillet 14:27

      bonjour eau pression,

      oui, ainsi que la petite alsace et tant d’autres immeubles construits pour les petits artisans et leur famille, les ouvriers... aucun toutefois ne pouvant être appelé à juste raison « cage à lapins »... on utilisait encore le fer forgé pour les balcons notamment, la brique, il y avait une recherche esthétique...et des philantropes (tels Jean francois Cail) à la fin du XIXème pour soutenir les politiques de construction à caractère social intra muros...

      C’est pourquoi je me demande si derrière ces programmes de villes nouvelles à caractère humaniste comme ils furent présentés ne se dissimule pas une volonté délibérée de chasser les classes populaires loin de la capitale...


  • Samson Samson 7 juillet 12:43

    « Le libéralisme aigu du capitalisme n’a cure des cultes et des croyances. »
    Voire ! Si l’immigration musulmane a été activement encouragée par le patronat de certains pays €uropéens sans passé colonial en Islam (Belgique par exemple), c’est parce qu’échappant à la tradition des luttes ouvrières et syndicales, la main d’œuvre musulmane avait réputation d’être plus soumise et docile. Mise en concurrence avec la main d’œuvre locale, cela permettait de limiter les hausses salariales. Et pour être sûres que ce bel état d’esprit perdure, les autorités ont accordé toute facilité aux pays musulmans producteurs de pétrole de nous envoyer et financer leurs imams.

    « Il faut détruire ces banlieues ».
    Le modèle de conception urbanistique à la base de la construction des banlieues et cités françaises est depuis 40 ans à 50 ans repris par toutes les écoles sérieuses d’architecture comme l’exemple même de ce qu’il faut éviter en matière d’aménagement urbain. Maintenant, il ne faut pas trop s’illusionner : quelle que soit l’organisation de l’aménagement urbain, les gens tendront toujours à se regrouper par affinités.

    « Par le travail »
    Encore faudrait-il qu’il y en ait ! Toute une partie du travail justifiant en son temps l’importation d’une main d’œuvre bon marché s’est par la suite avérée bien plus rentable une fois délocalisée vers des contrées moins onéreuses du point de vue du marché de l’emploi. Mais du fait de l’informatisation et de l’automatisation exponentielle des tâches, il est maintenant bien plus rentable encore sur investissement d’y substituer ici et là-bas des chaînes de production entièrement automatisées - qui produisent 24h/24 sans préoccupation de pauses, congés, maladies ou grèves, ...

    Aveuglement ou arnaque, la rengaine électorale d’une politique de plein-emploi relève depuis plus de 30 ans de la pure fiction : elle sert surtout à justifier les mesures de rétorsion publique à l’endroit des toujours plus nombreux-ses « surnuméraires » qui s’en trouvent exclu(-e)s du simple fait de l’évolution technologique des moyens de production. Elle offre aussi l’avantage d’entretenir l’opposition et la division des travailleur-ses et sans-emploi sur des bases communautaristes, détournant ainsi avantageusement l’attention sur la nécessité de revoir en profondeur le système de répartition des bénéfices auxquels ouvre l’automatisation de la production entre tou(-te)s les citoyen(-ne)s plutôt que continuer à les réserver aux seuls actionnaires.

    Il y a du boulot, et ce n’est En Marche vers Nulle Part pas en réduisant la France à start-up administrée par l’€urocratie que se résoudront les problèmes qui se posent à notre République et ses citoyen(-ne)s, déjà réduits par la grâce de notre très immature Petit Monarc à « gens qui ne sont rien ».
    C’est dans l’« élite » financière, au Berlaymont (Bruxelles) et au sommet de l’état que sévit la pire racaille, celle qu’il devient plus que jamais impératif de nettoyer !

    En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


  • zygzornifle zygzornifle 7 juillet 12:50

    On ne né pas tueur a la BAC , a la gendarmerie mobile ou chez les CRS on le devient grace a l’entrainement digne des chiens d’attaque ….


  • Traroth Traroth 7 juillet 13:55

    Le RN et ses sbires rejettent TOUS les Noirs et Arabes, pas seulement les délinquants.


    • foufouille foufouille 7 juillet 13:58

      @Traroth

      n’importe quoi sinon la gauche veut donner des papiers et HLM, pris aux français, à tous ceux qui veulent venir.


    • Julien30 Julien30 7 juillet 14:14

      @Traroth

      Vous avez l’impression d’apporter quoique ce soit avec votre caricature grotesque ?


    • Traroth Traroth 7 juillet 17:38

      @Julien30 : Caricature grotesque ? Mais vous ne vous en cachez même pas !


    • Traroth Traroth 7 juillet 17:39

      @Julien30 : QUELLE caricature ? Les fronteux ne s’en cachent même pas !!!


    • foufouille foufouille 7 juillet 17:48

      @Traroth

      en plus de la part d’un bobo pété de thune, c’est ridicule car bobo n’est pas concerné.


    • foufouille foufouille 7 juillet 17:50

      @Traroth

      quand j’étais sdf car blanc et invalide, hébergé par des curetons dont une invalide, tous les soirs les bronzés faisait un feu palette ou de poubelle en bas de la tour.


    • OMAR 7 juillet 19:29

      Omar9

      .

      @Coucouille

      .

      Arrête de faire de ton handicap, un fond de commerce, comme si les français arabo-africains en sont la cause.

      .

      Et comme si l’injustice sociale commise à ton encontre, ce sont eux-aussi qui en sont les coupables et non les services sociaux étatiques..

      .

      De plus, je suis sûr et certains qu’aucun ’bronzé" ne trouvera à redire si tu faisais cet effort d’aller faire la bamboula avec eux.


    • Cadoudal Cadoudal 7 juillet 19:45

      @Omar

      Prend ton flingue avec toi Foufouille...

      58 pages de bronzés qui font la bamboula avec des handicapés...

      http://www.fdesouche.com/?s=handicap%C3%A9

      Quand y a pas de poneys, il faut bien les jeunes colons s’amusent avec ce qu’ils ont sous la main...

      Un Algérien trouvera toujours plus handicapé que lui, et il déteste la concurrence...lol...


    • foufouille foufouille 8 juillet 09:26

      @OMAR

      il y a beaucoup de bronzés dans les HLM, pour ce qui des blancs SDF dont certains en fauteuil, ils ne peuvent hurler au racisme donc les gens restent 6 mois dehors.


    • zygzornifle zygzornifle 8 juillet 14:35

      Question délinquance il remplissent nos prisons


    • Traroth Traroth 9 juillet 14:35

      @foufouille : donc après avoir nié, vous reconnaissez.

      CQFD.


  • popov 8 juillet 02:50

    @houakel

    On ne naît pas racaille, on le devient

    Quand on veut devenir racaille, ça doit être pratique d’avoir comme modèle ce tdc de Mahomet, un voleur, menteur, tortionnaire, assassin, violeur, pédophile et imposteur.


  • fcpgismo fcpgismo 8 juillet 14:18

    Sarkozy est une racaille, Macron est une racaille, on doit juste rajouter en col blanc mais ce sont des racailles.

    Noir et arabes la victimisation a plein régime.

    racaille.


    • popov 9 juillet 08:00

      @fcpgismo

      Sarközy, Macron et les autres se sont rendus coupables de crimes de haute trahison en appliquant les politiques d’immigration imposées par ceux qui tirent les ficelles.

      Quand la maison brûle, on se presse à éteindre le feu. C’est seulement après qu’on cherche le pyromane pour lui régler son compte.

      En France, le feu, c’est l’immigration et s’attaquer à ce feu, ce n’est pas comme vous le suggérez chercher des boucs émissaires, c’est parer au plus urgent.


    • Francis JL 9 juillet 08:15

      popov,

       

       ’’  En France, le feu, c’est l’immigration et s’attaquer à ce feu, ce n’est pas comme vous le suggérez chercher des boucs émissaires, c’est parer au plus urgent. ’’

       

      Je crois savoir que vous n’êtes ni Français ni résident en France ?

       

      Que feraient les contrebandiers, les passeurs et les trafiquants si leur commerce était légalisé ? Ils feraient faillite puisque les prix de leurs marchandises s’effondreraient.

       

      A bon entendeur, salut.


    • popov 9 juillet 08:58

      @JL

      Qu’est-ce qu’une immigration massive à partir de shitholes islamiques peut apporter de bon à la France ?


    • Francis JL 9 juillet 09:45

      popov,

       

      vous savez bien que mon com ne portait pas sur l’origine des immigrés, mais sur ceux qui les font venir : les commanditaires et es passeurs.


    • popov 9 juillet 17:53

      @JL

      Ce qu’il faut faire, ce n’est pas légaliser le trafic d’êtres humains, c’est mettre ceux qui en sont responsables hors d’état de nuire.


  • zygzornifle zygzornifle 8 juillet 14:38

    La racaille c’est un comportement qui n’a rien a voir avec la race ou la couleur .


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 8 juillet 21:55

    Ribery : si j’aurai su, j’avais pu avoir mon bac cette année


  • buratino buratino 12 juillet 10:33

    Il y a 40-50 ans, dans les cités à pauvreté égale (pas de Nike à 200 euro et autres conneries actuelles, entre français, italiens, italiens et cie, pas de caillassage de pompiers, de toubibs, etc. on pouvait sortir le soir voir les potes et revenir vivants, les femmes pouvaient sortir sans se faire traiter de putes, pas de digicodes dans les immeubles, etc. etc,, et puis comme disent les inconnus, les envahisseurs sont arrivés et maintenant c’est couvre-feu dès le coucher du soleil


Réagir