vendredi 4 septembre 2020 - par moderatus

Un sondage explosif : 74% des jeunes musulmans de moins de 25 ans rejettent les lois de la république

 

Pendant que notre président va au Liban donner des leçons et des conseils de vivre ensemble, notre pays s'enfonce dans la Libanisation que le pouvoir appelle pudiquement séparatisme, et dont il va encore évoquer le danger ces jours-ci.

Le sondage Ifop qui vient de paraître est effrayant, il montre que 74% des jeunes Français musulmans de moins de 25 ans choisissent un islam radical et rigoriste qui prône la priorité des lois religieuses sur les lois de la république. Il montre aussi que cette radicalisation est générationnelle et que les plus de 25 ans sont minoritaires dans cette démarche séparatiste.

 

 

La radicalisation islamiste de plus en plus présente dans les institutions françaises, c'est aussi les conclusions d'un rapport du Sénat.

 

L' attitude de cette jeunesse qui s'ajoute à celle des minorités indigénistes, racialistes, décolonialistes rend le vivre ensemble impossible.

 

Nous allons à grand pas vers une partition, ou un affrontement communautaire, alors qu'il faudrait au contraire réunir les Français de toutes confessions et toutes origines sur un projet commun, pour faire Peuple.

On est un peuple d'abord parce qu'on a conçu ou accepté des lois qui s'appliquent à tous, quelque soit notre sexe, notre couleur de peau notre origine ou notre religion.

Tous les communautarismes vont à l'encontre de ces principes et de ces règles du vivre ensemble et conduisent à la destruction de la nation.

 

Il est bien évident que cette jeunesse proclamant sa préférence pour l’application de la charia en France, n’ayons pas peur des mots, et estimant que sa religion est incompatible avec une démocratie qu'elle combat, dans la ligne droite de cette extrémisme politico religieux qui est en lutte avec l'occident, a une démarche autant politique que religieuse.

Ce sondage a une vertu essentielle, celle de montrer à tous ceux qui sont dans le déni perpétuel, que leur aveuglement est coupable, parce qu'il a conduit à la situation actuelle et que s'il perdure nous allons vers le chaos.

Mais ce sondage si il est effarant peut être salutaire, car il pose un diagnostic incontestable sur l'état de notre société. Il montre la progression de cette islamisation par comparaison avec le précédent rapport de l'institut Montaigne et aussi parce que cette islamisation gagne de plus en plus, même dans l'école de la république. C'est à dire que la préparation au repli communautariste se fait déjà dès l'école.

 

Le livre de Jean-Pierre Obin qui est un universitaire français et ancien inspecteur général de l'Éducation nationale, vient briser le silence qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’il provoque dans notre école publique. La laïcité est battue en brèche dans ce qui était le creuset de l'éducation au vivre ensemble.

 

Alors on va attendre quoi, la prochaine étude qui nous dira que l'islamisme a conquis l'ensemble d'une communauté, et qu'il faut en arriver au séparatisme ou à la partition, c'est à dire à la mort de l'état nation ? Ou agir en conséquence maintenant qu'on a tous les éléments sur l'ampleur du mal, et qu'il est temps d'arrêter la contagion.

 

Le temps nous est compté, il faut des solutions fortes et immédiates.
Les mesures à prendre sont connues pour essayer de sauver l’essentiel et de ramener ces communautés vers si ce n'est l'amour mais au moins le respect de la France, de ses lois , et de l'état de droit.

 

Les principales mesures à prendre seraient je crois :

Etablissement immédiat d'un moratoire sur l'immigration légale et clandestine, qui se déverse dans les quartiers difficiles, en augmente lla misère, la violence, et rend par le nombre l'intégration impossible.

Suspension du regroupement familial, fin droit du sol qui impose une nationalité à certains qui n'en veulent peut-être pas.

 

Tolérance Zéro.

Retour de l'autorité et du respect pour tous ceux qui représentent dans leur fonction l'état français.

 

Rétablissement pour les mineurs de ce qu'on appelé des maisons de correction ou centres fermés pour tous les mineurs qui sont coupables d'actes délictueux. Pour les jeunes majeurs, remplacer les peines de prison par des périodes dans des corps d'armée à forte discipline, le temps de la peine infligéé. Cela dévoilera des domaines inconnus et peut-être fera naître des vocations.

 

Éradication de ces territoires en difficulté avec la république de tous ces prêcheurs de haine salafistes et islamistes radicaux qui endoctrinent la jeunesse de ces quartiers, endoctrinement dont nous voyons les résultats mortifères.

 

Fermeture de toutes les mosquées salafistes où un islam radical est prêché. 

 

Éloignement de tous les étrangers ayant commis des actes délictueux et notamment de ceux qui sont surreprésentés dans nos prison et doivent être rendus à leur pays quitte à revoir la législation.

Fin de la double nationalité, on garde sa nationalité ou l'on devient Français.

 

Toutes ces mesures réduiraient le nombre de gens en difficulté d'adhésion aux valeurs de notre pays, et permettront enfin d'envisager une véritable intégration et ceci dans l'intérêt de toutes les communautés qui vivent en France.

 

Il y a bien sûr d'autres mesures et elles sont nombreuses pour retrouver une possibilité de faire nation et de vivre ensemble.

 

Peut-on compter sur les deux nouveaux rentrants au gouvernement déjà en désaccord affiché et espérer l'aval du président actuel, j'ai un gros doute !

 



460 réactions


  • Buzzcocks 6 septembre 2020 11:30

    90% des participants d’agoravox sont dans le même cas que ces musulmans non ?

    Port du masque ? Non, c’est un complot

    Le virus ? Un complot

    La vaccination ? un complot

    25% des musulmans n’entendent pas respecter les lois mais ça semble bien davantage chez les blondinets mono-neuronal de ce forum :)


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 11:42

      @Buzzcocks

      encore des faits que votre idéologie prison mentale vous empêchera de voir.

      «  Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école »

      Son rapport aurait dû être enterré, mais avait finalement fait grand bruit. Quinze ans après, Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur de l’Éducation nationale, sort un livre, « Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école  » (éditions Hermann) où il pointe les dérives du communautarisme et l’aveuglement de l’Éducation nationale. Lecture, nourriture, mixité, relativisme… il cite de nombreux exemples de recul de la laïcité.




      OBIN

      J’écris ce livre parce que j’ai peur. J’ai peur pour mes petits-enfants et pour le temps qui sera le leur. Et qui a déjà commencé. J’écris ce livre pour briser le silence. Celui qui règne sur la montée de l’islamisme, sur ses ravages parmi les jeunes et sur les dégâts qu’elle provoque dans notre école publique. Jusqu’à présent le silence a été la religion de l’école et le célèbre » Surtout pas de vagues ! »



  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 septembre 2020 12:03

    Message réponse pour omar9,car impossible avec mon smartphone de la faire à l’endroit adéquate.

    Réponse classique lorsque l’on est à bouts d’arguments, alors on utilise le procès d’intention

    @+P@py


  • mursili mursili 6 septembre 2020 13:38

    Au fait, est-ce qu’on a les chiffres pour les non-musulmans de moins de 25 ans ?


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 13:57

      @mursili

      Au fait, est-ce qu’on a les chiffres pour les non-musulmans de moins de 25 ans ?

      =================================================

      Je vous donne les infos que j’ai 
      et le lien pour rechercher toutes les infos de ce sondage.

        Interrogés plus largement sur leur rapport à la religion, les musulmans sont ainsi deux fois plus nombreux (40%) que l’ensemble des Français (17%) à faire passer leurs convictions religieuses avant les valeurs de la République, sachant que cette proportion est très largement majoritaire chez les jeunes musulmans de moins de 25 ans (74%).




      https://www.ifop.com/publication/droit-au-blaspheme-caricatures-liberte-dexpression-les-francais-sont-ils-encore-charlie/



  • mursili mursili 6 septembre 2020 15:09

    Oui, mais indépendamment des convictions religieuses, combien de Français croient encore aux valeurs de la République, autrement que par défaut ? La question du sondage n’est-elle pas biaisée ?


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 15:39

      @mursili
      Oui, mais indépendamment des convictions religieuses, combien de Français croient encore aux valeurs de la République, autrement que par défaut ? La question du sondage n’est-elle pas biaisée 

      ==================================================
      mursil

      concernant les lois ,il ne s’agit pas de croyance ou de les trouver bonnes ou mauvaises. Il s’agit d’obéir aux lois si l’on veut être un homme libre.

      si la loi parait mauvaise, il faut orienter nos votes pour qu’elle soient changées, c’est cela la démocratie car les lois sont votée par une majorité élue par les citoyens 


  • DACH 6 septembre 2020 16:12

    =https://www.atlantico.fr/decryptage/3592104/la-gauche-malade-du-syndrome-nora—jospin-edouard-husson-bertrand-vergely?utm_source=wm&utm_medium=email&utm_campaign=20200906= Quand un spécialiste intelligent des analyses, ’’le Débat’’ disparaît,, ne se reconnaît comme erreur que celle d’être pris comme un homme de droite, cela rejoint L Jospin qui affirmait que le sentiment d’insécurité, donc de peur, n’avait pas sa raison d’être. Les raison de nos problèmes français tienne t aussi aux aveuglements de ce ceux qui voeint et ne savent plus identifier ce qu’ils voient !!!


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 16:51

      @DACH
      « où ils se trouvent être minoritaires (et cette condition est essentielle) »
      sont’ils minoritaires en ce moment ?

      ============================================================
      le syndrome Jospin

      c’est la même attitude qu’à une partie de la gauche gauche aujourd’hui, nier les réalités

      Jospin parlait de sentiment d’insécurité alors que les français vivaient au quotidien l’insécurité.
      résultat , il se fait battre par J.M. Le Pen et fuit la politique.

      Aujourd’hui rebelote, une grande partie de la gauche, nie la réalité , nie l’ensauvagement et la barbarie actuelle.

      Résultat effondrement dans les sondages .
      Un qui se marre c’est Macron, à voir les partis se suicider il avance tranquillement vers une réélection par défaut, défaut de réalisme et défaut de solutions de la part des oppositions


    • DACH 6 septembre 2020 17:46

      @moderatus=La vague déclenchée par FP de M Onfray pourrait faire partie de la solution à naître.... Mais les affrontements à venir pourraient devancer ce scénario. Voir L Obertone entre autres...


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 17:59

      @DACH
      La vague déclenchée par FP de M Onfray pourrait faire partie de la solution à naître.... Mais les affrontements à venir pourraient devancer ce scénario. Voir L Obertone entre autres...

      =======================================================
      Vous avez raison, le front Populaire de Onfray fait venir à lui les souverainistes de tous horizons.

      Maintenant aura-il lui et les membre de son mouvement des temps d’antenne suffisants ?

      Les mérdias de désinformation sont envahis tous les jours par le pouvoir .

      je surveille tous les jours la liste de invités sur ce site

      https://www.politiquemedia.com/


  • Octave Lebel Octave Lebel 6 septembre 2020 19:01

    Un éclairage des plus instructifs : l’Avis du Conseil National des Villes sur "les émeutes urbaines de novembre 2005"

    http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/emeutes-urbaines-novembre-2005_cle71b7bc.pdf

    J’invite nos lecteurs à parcourir le document cité (16 pages très aérées). Chaque information y est édifiante. C’est tellement clair que l’on évite de nous en parler. Je crois qu’il y a ici beaucoup de choses à comprendre au vu des thèmes qui se profilent en vu d’épicer les recettes de la campagne électorale qui s’annonce.

    A voir que les leçons n’ont pas été tirées et l’incurie des politiques menées depuis, nous ne sommes pas loin du scandale national.

    On aurait voulu fragmenter et déstabiliser une partie de la société, opposer des populations que l’on ne s’y serait pas pris autrement. Des ghettos ont été créés par des politiques publiques qui ont sacrifié des parties du territoire et leurs populations, ils ne sont pas apparus spontanément comme des champignons après une pluie nocturne. Il devient urgent de reprendre les choses en mains.

    Une certaine école par la politique menée et son opposition préférée par son argumentaire mimétique que seule la surenchère distingue se sont disqualifiés dans cette affaire.

    Je note également à la lecture de ce document que nous avons des professionnels de très grande qualité et lucidité. C’est dommage que nous n’ayons pas les élus capables d’en tirer parti.


  • DACH 6 septembre 2020 20:46

    Pour une fois une note de mon existence : J’écoute « Elie sans interdit » sur I24news avec Mary Wolinsky, veuve qui sort un livre... où elle rappelle « mon présent c’est l’absence ». Bouleversant. leçon d’humanité dont le Omar le coyotte déplumé est l’exemple inverse, puisqu’il nous démontre dans le moindre de ses propos que tout ce qui est contraire à son Islam n’est pas toléré par lui et par l’Islam. C’est aussi pourquoi l’Islam de France est un rêve avec un tel enfant qui est incapable de devenir un adulte....Ce qui est comique dans son cas est qu’une majorité en colère va venir le bouffer un jour sans qu’il s’en rende compte....


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 22:46

      @DACH

      Pour une fois une note de mon existence : J’écoute « Elie sans interdit » sur I24news avec Mary Wolinsky, veuve qui sort un livre... où elle rappelle « mon présent c’est l’absence ». Bouleversant. leçon d’humanité dont le Omar le coyotte déplumé est l’exemple inverse, puisqu’il nous démontre dans le moindre de ses propos que tout ce qui est contraire à son Islam n’est pas toléré par lui et par l’Islam.

      ========================================================
      Je viens d’avoir une intervention de cet Omar
      Je pense qu’i a pété les plombs , il raconte des absurdités.
      décidément il y a des cas désespérants .


    • DACH 6 septembre 2020 22:53

      @moderatus=Oui navrant ! Pour devenir musulman =3 minutes =une secte facile d’y entrer +interdit d’en sortir....=Pour entrer dans le judaïsme =1 à 3 ans. Cherchez la différence de contenus....De plus il est autorisé de croire sans obliger les autres à croire ce que l’on a envie de croire= liberté au lieu de servitude. Les musulmans ne vivent pas heureux car dans la soumission servile à des obligations infantiles, on voit le résultat en frustrations chez un Omar le coyotte. Bip Bip...


    • moderatus moderatus 6 septembre 2020 23:09

      @DACH
      Ou pire si tu cautionne le separatisme et / ou la loi divine d’Allah devant celle du pays...

      ========================================================
      C’est exact c’est une religion où l’on rentre facilement mais après interdit d’en sortir 
      l’apostasie coûte cher
      Mais enfin comme je disais , chez eux ils font comme ils veulent , pas d’ingérence, Chez nous il faut combattre l’islam politique, c’est une question de survie de la nation, mais à part les discours , on ne voit pas les actes.


  • lacerta Cyrus 7 septembre 2020 00:46

    Salut moderatus , 

    Je profite de ma pause , pour venir lire et commenter ton article 

    Le sondage Ifop qui vient de paraître est effrayant, il montre que 74% des jeunes Français musulmans de moins de 25 ans choisissent un islam radical et rigoriste qui prône la priorité des lois religieuses sur les lois de la république. Il montre aussi que cette radicalisation est générationnelle et que les plus de 25 ans sont minoritaires dans cette démarche séparatiste.

    > Cet extrait est particulièrement intéressant , car il nous donne une date , 1995 qui est un moment charnière dans l’ évolution du pays .

    Suite au réservoir de voix constitué sous Mitterrand , certain radicaux ont fait souche , et nous ont préparer cette génération ci , et tout les probleme qui ont suivit , sans meme parler de l’ europe qui nous a forcer a abandonner le controle de nos frontiere .


    On est passé d’ un islam paisible et intégré a un islam conquerant .

    c’ est tres juste de parler de separatisme , meme si les mot exact sont « guerre civile larvé » qui ne demande qu’ as eclater . Depuis 25 ans rien n’ as été fait pour tenter de « trier » le bon grain de l’ ivraie .


    A+




    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 08:35

      @Cyrus

      On est passé d’ un islam paisible et intégré a un islam conquerant .

      c’ est tres juste de parler de separatisme , meme si les mot exact sont « guerre civile larvé » qui ne demande qu’ as eclater . Depuis 25 ans rien n’ as été fait pour tenter de « trier » le bon grain de l’ ivraie .

      ==========================================================

      Nous partageons sur ce sujet le même constat, je n’ai pas un mot à changer suaf peut être remplacer 25ans par 35 ans, mais ce n’est pas très important.

      il existerait des possibilités de solutions s’ajoutant à un vrai combat contre l’islamisme



      Pour répondre à ceux qui pensent qu’il n’y a pas de solution pour un Islam compatible avec la démocratie française et les lois de la république.



      comment organiser l’Islam de France.


      Un islam de France ne peut être qu’un islam réformé, c’est-à-dire un islam qui ne soit pas celui résultant d’une lecture littérale du Coran.




      Une voie possible mais non explorée



      Aussi, plutôt que de se perdre dans les voies difficiles d’une réforme de l’islam, vaudrait- il mieux s’orienter vers une solution se rangeant dans le droit fil du droit islamique lui-même, pour autant que les savants de l’islam puissent s’accorder entre eux sur ce droit.


      Celui-ci prévoit, nous dit Sami Aldeeb Abu Salieh, ce grand spécialiste du droit musulman qui est en charge du département du droit islamique à l’Institut de Droit Comparé de Lausanne, que des musulmans ayant à vivre dans des pays non musulmans où ils se trouvent être minoritaires (et cette condition est essentielle) sont autorisés à ne pas respecter toutes leurs obligations coraniques. Curieusement, cette voie qui parait la plus aisée à adopter pour définir ce que pourrait être cet islam de France tant nécessaire aujourd’hui, et tant attendu, ne semble guère avoir été explorée jusqu’ici. Ce pourrait être, nous semble-t-il, le cheminement le plus simple à suivre pour obtenir un accord unanime sur cette émergence d’un islam dépouillé des archaïsmes propres à ses origines. Avec un tel islam respectueux, par définition ,du droit musulman, les musulmans français se trouveraient à l’aise, et les fréquentes réactions de rejet existant actuellement de la part de leurs concitoyens se trouveraient sans objet.



    • DACH 7 septembre 2020 09:25

      @moderatus=Bj M. C’est un rêve souhaitable... Mais l’Islam vit au début de son Moyen Âge. La Chrétienté a 21 siècles, l’âge de l’Islam ? le début de l’adolescence...Donc il faudra attendre, après les drames...


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 11:02

      @DACH
      Mais l’Islam vit au début de son Moyen Âge. La Chrétienté a 21 siècles, l’âge de l’Islam ? le début de l’adolescence...Donc il faudra attendre, après les drames...

      =================================================
      L’islam est plus où mins rigoriste suivant les pays musulmans
      Il n’est pas égal partout
      on pourrait envisager un islam en France qui soit plus souple et accepte de se dépouiller de certaines règles , pour être compatible avec les lois de la république.
      Cela peut être une obligation législative.
      L’islam radical n’est fort que parce que nous sommes faibles.


    • Yanleroc Yanleroc 7 septembre 2020 11:16

      @moderatus, l’ Islam lui-même n’ est la seule inquiétude à avoir !

      Il y le Nombre qui changera totalement le paysage de la France,
      Islam ou pas, car il n’ y aura pas d’ assimilation,

      au mieux une partition avec une guerre civile larvée comme le pense Obertone ! 


    • DACH 7 septembre 2020 14:04

      @Cyrus=Depuis le début de son histoire, un Islam paisible n’a jamais existé sauf quand il est dominé, soumis, par une forme de civilisation !


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 14:10

      @Yanleroc

      l’ Islam lui-même n’ est la seule inquiétude à avoir !

      Il y le Nombre qui changera totalement le paysage de la France,
      Islam ou pas, car il n’ y aura pas d’ assimilation,

      au mieux une partition avec une guerre civile larvée comme le pense Obertone ! 

      ===============================================

      Hollande , Macron parlent de partition ou de séparatisme, nombreux sont ceux qui parlent d’affrontements communautaires.

      On ne peut plus parler d’assimilation, mais on peut tout faire pour avor au minimum le respect des lois de la république 
      J’ai évoqué la série de mesures qui me semblent indispensables pour espérer y arriver.
      je pense comme vous que ce sera très difficile et qu’Obertone risque d’être dans le vrai, espérons quand même.

      2022 sera la date limite de péremption de la démocratie


    • moderatus moderatus 8 septembre 2020 11:15

      @DACH

      On prépare les présidentielles La pêche à droite du pouvoir

      On va piquer quelque idées au RN


      Les premières mesures du projet de loi sur les séparatismes dévoilées



      Gérald Darmanin et Marlène Schiappa veulent notamment s’attaquer aux zones grises juridiques, avec une première mesure qui concernera les associations. Ils veulent inscrire dans la loi la création d’un contrat d’engagement sur la laïcité. "Nous ne voulons plus un euro d’argent public aux associations qui sont les ennemies de la République", affirme Marlène Schiappa. "Les associations qui bafouent les valeurs de la République seront privées de subventions", explique-t-elle encore.

      Lutter contre les pratiques communautaires inégalitaires

      Dans le viseur du projet de loi également : les certificats de virginité qui sont établis par des médecins pour des mariages religieux. "On va non seulement l’interdire formellement, mais proposer la pénalisation", assure Gérald Darmanin.
      Le ministre de l’Intérieur veut aussi lutter contre les pratiques communautaires qui favorisent l’inégalité entre les femmes et les hommes, comme par exemple le fait de réserver des horaires de piscine à un sexe plutôt qu’un autre.



  • DACH 7 septembre 2020 09:27

    Nous devons tous devenir Théoule sur mer. Début de la ,révolte ?


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 11:41

      @DACH
      Nous devons tous devenir Théoule sur mer. Début de la ,révolte ?

      ==========================================================
      Il est certain que si le pouvoir et la justice ne font rien, les gens seront tentés de se faire justice eux mêmes.
      je viens d’écouter ce matin le témoignage d’un vieux monsieur qui venait dans le sud passer sa retraite dans une maison qu’il avait acheté dans ce but

      Il a trouvé sa maison squatté par deux familles , qui avaient changé les serrures et refusé de partir.

      La loi prévoit qu’au bout de 48 heures de squat , il faut une procédure pour virer les escrocs.

      Le vieil homme a expliqué qu’il n’avait pas d’autre logement et que si on ne vidait pas les voyous desa maison, , il se ferait justice lui même avec l’aide de ses enfants qui sont dans une colère folle et on les comprend.

      Cet exemple prouve combien la justice marche sur la tête, et cela dan tous les domaines.


    • vraidrapo 7 septembre 2020 15:51

      @moderatus
      La Loi n’a rien prévu sur les 48 hr de flagrance... il s’agit d’une jurisprudence Isnard créée par un tribunal et qui a fait tache d’huile. Cette coutume a été « cimentée » dans l’arsenal administratif des forces de l’ordre qui l’appliquent systématiquement.

      En effet, ce délai ne figure dans aucun texte de loi et sa création est purement jurisprudentielle (voir l’arrêt fondamental dit « Isnard » rendu par la Chambre criminelle de la Cour de cassation le 22 janvier 1953 (rapport Brouchot, J.C.P. 1953, II, 7456)). Ainsi, le délai de flagrance relève in fine de l’appréciation souveraine des juges et ne peut excéder 48h en règle générale. Ce délai peut tout aussi bien être invoqué par la victime pour permettre aux forces de l’ordre d’agir ou alors par le squatteur qui souhaite contester la flagrance.
      Ce délai a été rallongé par le législateur concernant les résidences principales (loi dite « anti-squat » du 11 juin 2015, cf. notre article) mais en effet rien n’est dit ou n’a été fait concernant les résidences secondaires. Le délai de 48h a été cimenté par la jurisprudence et la pratique.

      https://www.smartloc.fr/blog/squatters-quels-recours-pour-le-proprietaire/

      SI le propriétaire reprend possession des locaux sans violence, de préférence en l’absence des squatters, il y a 99% de chance qu’il ne soit pas condamné si le squatter le poursuit en justice


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 16:09

      @vraidrapo
      SI le propriétaire reprend possession des locaux sans violence, de préférence en l’absence des squatters, il y a 99% de chance qu’il ne soit pas condamné si le squatter le poursuit en justice

      ========================================================
      Merci pour toutes vos précisions,

      Mais comme disait pascal Praud ce matin sur C News, on est dans un pays de fous.

      Un bande de voyoux, rentrent chez vous par effraction, changent les serrures, vous empêchent de rentre chez vous quand vous le désirez et la police vous répond qu’elle ne peut rien faire , que la loi ne le permet pas.

      Si ce gars là pète les plombs et fout cette bande de tordus dehors à coups de pieds au cul, c’est encore lui qui sera emmerdé.

      Vous croyez que ce cirque de la justice peut durer longtemps ?


    • vraidrapo 7 septembre 2020 18:57

      @moderatus
      Ce cirque ?

      C’est la conséquence du terrorisme intellectuel exercé par une certaine « gauche » favorable au grand remplacement qui défend la veuve et l’orphelin en France et, qui encourage ceux qui les fabriquent dans les territoires occupés ou à Gaza (Badinter, Grand-Officier de toutes les Breloques... en tête de gondole ).
      Aujourd’hui on peut enfin donner un avis sans se faire huer à l’unanimité...


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 22:33

      @vraidrapo
      C’est la conséquence du terrorisme intellectuel exercé par une certaine « gauche » favorable au grand remplacement qui défend la veuve et l’orphelin en France et, qui encourage ceux qui les fabriquent dans les territoires occupés ou à Gaza (Badinter, Grand-Officier de toutes les Breloques... en tête de gondole ).
      Aujourd’hui on peut enfin donner un avis sans se faire huer à l’unanimité..

      =======================================================
      Nous sommes encore dans un pays ou l’on peut donner son avis librement , espérons que cela dure.


  • DACH 7 septembre 2020 09:32

    Autre exemple d’incompatibilité. Jacques Faty, ancien footballeur de l’OM et de Rennes notamment, a condamné les caricatures de l’hebdomadaire. Il n’en est pas à son coup d’essai.

    Il est franco-sénégalais mais avant tout musulman. C’est en tout cas ce que met en avant l’ancien footballeur Jacques Faty, connu pour ses passages à Rennes, Marseille ou encore en Turquie. Né à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), Jacques Faty n’a jamais caché ses pratiques religieuses et son attachement à l’islam. Il en a encore fait la preuve samedi sur Twitter en s’en prenant à Charlie Hebdo en pleine période de procès à la suite des attentats du 7 janvier 2015.
     
    « Je le dis avec force, encore une fois, je ne serai jamais Charlie et tant que ce journal insultera mon prophète, il sera mon ennemi », clame-t-il accompagné du hashtag « Continuez à ne pas respecter les gens ». Le footballeur semble donc faire fi de la liberté d’expression et de blasphémer qu’a notamment martelé le président de la République, Emmanuel Macron, en début de semaine lors de son allocution au Panthéon.

    Encore un musulman qui a oublié de devenir un adulte !!!!


    • vraidrapo 7 septembre 2020 10:49

      @DACH
      Encore un musulman qui a oublié de devenir un adulte !!!!

      Tu peux remplacer musulman par footeux et ça marche encore
       smiley


    • DACH 7 septembre 2020 10:52

      @vraidrapo=mais la nuisance d’un footeux est nulle, alors que celle d’un musulman décérébré se manifeste par des drames.


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 11:43

      @DACH
      DACH 7 septembre 09:32

      Autre exemple d’incompatibilité. Jacques Faty, ancien footballeur de l’OM et de Rennes notamment, a condamné les caricatures de l’hebdomadaire. Il n’en est pas à son coup d’essai.

      Il est franco-sénégalais mais avant tout musulman.

      ==========================================================
      C’est cet islam politique en rébellion contre les lois de la, république qu’il faut combattre.

      La déchéance de nationalité serait une réponse.


    • vraidrapo 7 septembre 2020 15:32

      @DACH
      la nuisance d’un footeux est nulle,

      C’est un vaste débat...très vaste !


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 15:58

      @vraidrapo

      la nuisance d’un footeux est nulle,

      C’est un vaste débat...très vaste 

      =============================================================

      En principe leur succès ils l’obtiennent par leur pieds pas par leur cerveau, mais on parle d’intelligence du jeu, alors. ?


    • vraidrapo 7 septembre 2020 19:01

      @moderatus
      C’est indirectement !
      Je pensais aux neurones de leurs « supporteurs » qui payent des millions pour des jeunes qui se foutent d’eux.

      Cf. Le Récit de Tapie à Radio-France, sur la nuit animée dans un hôtel à la veille d’un Monaco-Marseille


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 22:40

      @vraidrapo

      Je pensais aux neurones de leurs « supporteurs » qui payent des millions pour des jeunes qui se foutent d’eux.

      Cf. Le Récit de Tapie à Radio-France, sur la nuit animée dans un hôtel à la veille d’un Monaco-Marseille

      ========================================================

      Le foot comme dans de nombreux domaines , dans notre société de consommation et mondialisée, est sous la domination de l’offre et de la demande.
      Il est vrai que ces jeunes que l’on arrose à coups de millions perdent souvent le sens de la mesure et de la réalité.

      alors malgré ses défaut , on peut aimer le foot comme spectacle sans être fanatique d’un club avec les excès que cela suppose.


    • moderatus moderatus 8 septembre 2020 07:28

      @DACH
      « Je le dis avec force, encore une fois, je ne serai jamais Charlie et tant que ce journal insultera mon prophète, il sera mon ennemi »

      ==========================================================
      les lois religieuses avant les lois de la république c’est toujours la même musique.


    • vraidrapo 9 septembre 2020 23:28

      @moderatus
      Je préfère regarder les féminines. C’est plus naturel, fair play, donc agréable. Pas encore pourri par le fric et la mafia...
      Je ne regarde plus jamais les garçons : c’est plein de calculs et de simagrées. Ils m’ont saturé pour le temps qu’il me reste à vivre...
      Quant au spectacles des tribunes... pas beaucoup de matière grise !


  • DACH 7 septembre 2020 09:44

    Ce n’est pas la société de la peur qui s’installe, mais celle de la colère !!!!!!!! Alors ajouter de la peur à la peur = foutaise, seulement vivable pour qui reste dans son fauteuil.


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 11:51

      @DACH

      Ce n’est pas la société de la peur qui s’installe, mais celle de la colère !!!!!!!! Alors ajouter de la peur à la peur = foutaise, seulement vivable pour qui reste dans son fauteuil.

      =========================================================
      La colère grandit de partout, car la passivité de la justice est insupportable.

      Nouveau sondage réalisé par l’Ifop

      Quelle est la position des Français face à l’utilisation de l’expression « ensauvagement » ?

      toutes les communautés sont d’accord sur le constat et le terme



      Telle était la question posée à un échantillon d’un peu plus de mille personnes pour un sondage réalisé par l’Ifop pour AVOSTART. Une expression utilisée ces derniers jours par certaines personnalités pour désigner la montée de la violence et de la délinquance en France. Et pour 70 % des Français, elle est justifiée. Seuls 9 % la trouvent tout à fait «  excessive ». Sans surprise, elle est plébiscitée par 8 électeurs sur 10 votant LREM (85 %), Les Républicains (85 % aussi) ou Rassemblement national (83 %). Seuls les électeurs de La France insoumise sont plus divisés sur la question. Ils ne sont que 47 % à la justifier.


      Même constat sur le profil des interrogés eut égard à leur religion. Si 77 % des catholiques justifient le terme, ils sont 69 % également à l’approuver chez les musulmans, soit quasiment la moyenne observée chez l’ensemble des Français. Les Hommes et les Femmes sont en accord sur la question, mais les personnes de 65 ans et plus sont davantage enclins à utiliser « ensauvagement » que les 18 à 24 ans par exemple (60 %).


      Globalement, sept Français sur dix sont insatisfaits du bilan du ministère de la Justice. C’est encore plus criant dans la lutte contre l’insécurité avec 73 % d’avis négatifs. D’ailleurs, près de trois quarts des interrogés réclament des mesures plus sévères.


    • DACH 7 septembre 2020 13:18

      @moderatus=Adhérer à ce qu vous écrivez = oui = mais où est la volonté politique quand une ministre du logement affirme que la loi n’a pas à être modifiée quand elle permet ce qui se passe à Théoule et ailleurs. Ce pays va mal, à commencer dans la tête de cuex qui devraient agir pour le bien commun !!!!
      Pour Théoule : aux armes citoyens regroupez vous tous devant cette maison squattée !!!!!!


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 13:57

      @DACH

      moderatus=Adhérer à ce qu vous écrivez = oui = mais où est la volonté politique quand une ministre du logement affirme que la loi n’a pas à être modifiée quand elle permet ce qui se passe à Théoule et ailleurs. Ce pays va mal, à commencer dans la tête de cuex qui devraient agir pour le bien commun !!!!
      Pour Théoule : aux armes citoyens regroupez vous tous devant cette maison squattée !!!!!!


      ==========================================


      UN état laxiste qui ne fait rien, si le pouvoir ne veut pas changer de politique, c’e’st le pouvoir qu’il faut changer.


    • DACH 7 septembre 2020 14:00

      @moderatus=Avant de changer de pouvoir politique, assurons-nous que les états d’esprit ont changé et soient aptes à changer le pouvoir et ses actes !!!!


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 14:03

      @DACH
      vant de changer de pouvoir politique, assurons-nous que les états d’esprit ont changé et soient aptes à changer le pouvoir et ses actes !!!!

      ========================================================
      la réponse nous l’aurons dans les urnes en 2022


    • DACH 7 septembre 2020 14:13

      @moderatus=Non en 2022 ! je fais le pari que cela sera avant.....


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 14:25

      @DACH
      @moderatus=Non en 2022 ! je fais le pari que cela sera avant.....

      ============================================================

      On ne peut jurer de rien, mais je pense que Macron terminera son mandat grâce au masque qui musèle les Français, et qui si l’opposition est toujours aussi nulle , on en prenne encore pour 5 ans et là ce sera le scénario Obertone.


    • DACH 7 septembre 2020 14:42

      @moderatus=la raison en est que les motifs de colère se multiplient, et que les étincelles se manifestent un peu partout. Où voyez-vous la volonté et les moyens ? La peur de revivre 2005 suffit à tout paralyser. Dire non et le faire en actes n’est pas dans le programme des 2 ministres concernés....


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 15:36

      @DACH
      @moderatus=la raison en est que les motifs de colère se multiplient, et que les étincelles se manifestent un peu partout. Où voyez-vous la volonté et les moyens ? La peur de revivre 2005 suffit à tout paralyser. Dire non et le faire en actes n’est pas dans le programme des 2 ministres concernés....

      ==========================================================

      Vous avez peut être raison c’est vrais que la période qui arrive va être très difficile.la situation économique catastrophique, le chômage qui va grimper inexorablement, 
      l’ensauvagement, qui ne peut que grandir, cela peut être explosif .
      La France va mal, la France souffre, mais on ne veut pas faire le bon diagnostic, donc on n’aura pas les remèdes.
      le pouvoir nous berce de mots , mais les mots ne guérissent pas les maux.


    • DACH 7 septembre 2020 15:50

      @moderatus=A bientôt pour d’autres échanges....« Aux armes citoyens.... »


    • moderatus moderatus 7 septembre 2020 16:01

      @DACH
      A bientôt pour d’autres échanges....« Aux armes citoyens.... »

      =========================================================
      A bientôt avec plaisir, mais pour l’instant c’est « aux larmes citoyens »
      A+


  • moderatus moderatus 8 septembre 2020 07:51

    Quand la loi défend les délinquants et non les victimes

    Leur maison squattée, des retraités ne peuvent plus rentrer chez eux



    Henri et sa femme. Arrivés sur les lieux, la maison était occupée par des squatteurs. « Ils m’ont insulté parce que j’étais propriétaire, du coup j’ai dormi dans ma bagnole », témoigne-t-il sur RTL. Les occupants sont entrés par effraction le 19 août dernier, soit deux jours avant l’arrivée du couple.

    Désormais, face au refus des squatteurs de quitter les lieux, Henri doit prouver qu’il est bien le véritable propriétaire des lieux. La loi indique que, passés les deux jours de squat, la police ne peut plus intervenir pour expulser les occupants sans une décision judiciaire longue de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. Si le couple décide d’expulser de lui-même les squatteurs, il s’expose à une peine de trois ans de prison et de 30.000 euros d’amende pour violation de domicile.

    C’est ce qu’on appelle la justice !



  • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 septembre 2020 10:09

    @ DACH

    Entre les larmes et les armes il y a la persévérance démocratique exprimée dans la lucidité et l’honnêteté.

    Merci à modératus d’avoir fait ce bon choix.


  • lacerta Cyrus 9 septembre 2020 00:45

    @moderatus 

    je te donne le super pouvoir de colorer ton ecriture , mais chut y as des espion dans le coin ...

    balise color ...

    [color=#FF0000]

    texte

    [/color]

    vert et bleu c’ est preque pareil seule le nombre change ...

    rouge =#FF0000

    vert=#00FF00

    Bleu=#0000FF

    c’ est pour ca qu on appelle ca un codage couleur RVB(Rouge, vert, bleu)

    je te passerais une calculette plus tard , pour faire des nuance ...

    mais la tu as deja de quoi aprendre ..

    ex la : https://www.huysmans.ml/forum/viewtopic.php?id=20


    • lacerta Cyrus 9 septembre 2020 00:56

    • moderatus moderatus 9 septembre 2020 08:15

      @Philippe Huysmans

      Ne perds tout de même pas de vue que l’entièreté du forum est invisible pour les non-membres. 

      Sorry moderatus... 

      ========================================================

      D’accord, mais ma demande était différente je crois, ou je me suis mal exprimé.

      Si les rédacteurs inscrits au forum veulent relancer d’autres rédacteurs ou pas afin qu’is rejoignent le Forum, il faudrait avoir la liste de ceux déjà inscrits afin de ne pas faire de relances inutiles.

      Ce serait une façon de renforcer les rangs des participants au forum non ? 


  • stef 31 octobre 2020 22:17

    article écrit le 04 septembre mais qui est lié à la tragique actualité


Réagir