mardi 15 septembre 2009 - par Charles Bwele

Un modèle informatique du 11 Septembre

Beaucoup de science et très peu de fiction dans cette rubrique « Science et Conspiration » du National Geographic consacrée à l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center.

En plus de prendre leur temps, l’Université de Purdue (Indiana, USA) et l’American Society of Civil Engineers n’y sont pas allés de main morte.

Des centaines de gallons de fuels ont été projetés à la vitesse d’un jet contre des poutres d’acier, les séquences furent filmées à la caméra infrarouge et méticuleusement analysés. Des modèles numériques wireframe détaillés (c-à-d de « squelettiques » maquettes de structure) des tours WTC et des avions détournés furent réalisés à partir d’architectures et de plans directeurs originaux. Les impacts des deux avions contre les bâtiments furent reproduits vidéographiquement à partir de centaines de photos et vidéos de l’événement. L’ensemble fut ensuite intégré dans un simulation informatique à 360 degrés nécéssitant plusieurs mois de rendu final.

Bref, un splendide condensé de mathématiques, de physique et d’infographie sur deux ans pour reconstituer quelques secondes de choc infernal.

 

 

Dans cette vidéo, on voit comment piliers et planchers ont été tordus voire sectionnés par l’impact avec un appareil en forte vitesse, puis surchauffés par l’explosion du carburant lors de l’impact et/ou ramollis par son inflammation au contact de l’air ; l’enchaînement impact-explosion/inflammation désintégrant immédiatemment le jet en collision.

L’industrie aéronautique a toujours recherché un carburant brûlant uniquement dans le moteur et s’évaporant aussitôt au contact de l’air, ceci afin d’éviter une combustion ultra-rapide de la carlingue (et des passagers !) en cas d’atterrissage en catastrophe. Peine perdue. Par ailleurs, piliers et planchers n’ont point été conçus pour résister à l’enchaînement impact-explosion/inflammation consécutif... à la collision avec un avion de ligne à 800 km/h !

 

PS : Aujourd’hui encore, nous parvenons à peine à élucider le meurtre de Jules César, l’émergence de la machine nazie ou l’assassinat de J.F. Kennedy. Quelques mois seulement après les faits, de nombreux multi-spécialistes du 11 septembre 2001 - défiant à eux seuls tous les experts réunis en aérodynamique, en armement, en pyrotechnique, en BTP, en géostratégie , en histoire et consort – nous ont inondé de théories plus-que-parfaites du complot (sans la moindre zone d’ombre ou d’incertitude). Nul doute que cette démonstration 3D scientifique les laissera de marbre.



404 réactions


  • fonzibrain fonzibrain 17 septembre 2009 18:20

    bastison bosse surtout dans une agence de press,comment pouvez le croire ?


    et comment u gars est il plus suceptible de comprendre que des centaine d’ingénieurs INDÉPENDANTS qui ne bossent pas dans des agences de presses .

    arrtez avec ce gars,à chaque fois,on nous parle de lui,c’est lourd
    en échangeant des mails avec lui,il m’ dit un jours que pour les non débris sur la pelouse,il ne pouvait pas me répondre n’étant pas jardinier !!!
    et effectivement il ne m’en parle jamais.

    il m’a aussi dit que si des débris de plusieurs tonne s’étaient retrouvé encastré dans les immeuble en face,c’est que comme quand un balle roule et prend de la vitesse elle est projetée

    ULTRA LOL,JE LUI AI RÉPONDU QUE LES DÉVRIS DE PLUSIEURS TONNES N’ONT PAS ROULÉS MAIS ONT ÉTÉ PROJETÉ

    ARRÉTEZ DE PARLEZ DE CE VENDU À LA SOLDE DE QUI VOUS SAVEZ.
    dans un soucis de vie privé,je ne vous direz pas pas ce qu’il m’a dit sur les musulmans ....


  • fonzibrain fonzibrain 17 septembre 2009 18:24

    apres la loi gayssot sur la shoah

    nous allons bientot avoir une loi sarko sur le 11/09,
    dans les médias ils posent clairement la question :

    PEUT ON PARLER ET POSER DES QUESTION SUR LE 11/09

    RIEN QUE POUR CELA,ON DEVRAI S’INSURGER

    le net fait trmbler le pouvoir,regardez ce que un rockefeller veut faire du net.
    Une proposition de loi du Sénat américain (The Rockefeller-Snowe Cybersecurity bill) visant à donner à la Maison Blanche le pouvoir de bloquer l’accès internetBy fonzibrain

    Début juillet,nous apprenions cela

    ” Le président Obama compte demander l’assistance technique de l’Agence de sécurité nationale (NSA) pour scruter à la loupe le trafic internet entre le réseau informatique gouvernemental américain et le secteur privé, a révélé vendredi le Washington Post.
    Le projet avait initialement été mis en chantier par l’administration du président George W. Bush et aurait dû voir le jour en février.
    L’objectif est de protéger le réseau informatique de l’administration publique civile d’attaques venues de l’extérieur, explique le quotidien qui cite Janet Napolitano, la secrétaire à la Sécurité intérieure. Son ministère aurait pour tâche de “guider” la NSA dans sa lutte contre le cyberterrorisme, a déclaré Mme Napolitano au Washington Post.
    Cette initiative risque de relancer le débat sur la protection des libertés individuelles, que le gouvernement Bush avait été accusé d’avoir piétiné en renforçant le contrôle des réseaux de télécommunication et de l’internet.
    Sous la précédente administration, la NSA avait été chargée de réaliser des écoutes téléphoniques sans mandat entre les Etats-Unis et l’étranger.
    Le ministère à la Sécurité intérieure assure toutefois que la NSA serait uniquement chargée de passer au peigne fin les échanges informatiques “allant de et vers le système informatique du gouvernement” américain.
    “A chaque fois que quelqu’un se rend sur un site internet du gouvernement depuis son ordinateur privé ou qu’un courriel est envoyé à un employé du gouvernement ou à un fonctionnaire depuis une adresse privée, (la NSA) sera chargée d’analyser le risque potentiel qu’encourt le réseau informatique du gouvernement”, ajoute le journal.
    http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article11123 la dernière phrase est assez délirante tout de même .

    Et aujourd’hui nous apprenons qu’une loi,proposée par un Rockefeller(toujours dans les mauvais coups),veux donner le pouvoir à Obama de couper le net,tout simplement :

    ” Une proposition de loi du Sénat américain (The Rockefeller-Snowe Cybersecurity bill) visant à donner à la Maison Blanche le pouvoir de bloquer l’accès internet pour des raisons de sécurité intérieure, inquiète. La version révisée du texte récemment publiée ne rassure ni les organisations de défense des libertés, telle que l’Electronic Frontier Foundation (EFF), ni l’écosystème internet.

    Cette proposition, dont la presse américaine a obtenu copie*, vise toujours à permettre au Président des Etats-Unis de contrôler le Réseau, y compris dans le secteur privé, en cas « d’urgence nationale ». Ainsi, il suffirait au Président Obama de « déclarer une urgence en matière de cybersécurité » pour déclencher ce processus. Une autre section de la proposition évoque la création d’un programme de certification de professionnels de la cybersécurité par le gouvernement fédéral. Seuls les titulaires de cette certification pourraient gérer certains systèmes et réseaux informatiques du secteur privé.

    « Le langage a changé, mais il ne contient pas de réelles limites supplémentaires », a déclaré l’EFF interrogée par CNET News. « La désignation de ce qu’est un système ou un réseau d’infrastructure critique n’est pas claire. Il n’y a aucune disposition pour toute procédure d’examen administratif. C’est là où les problèmes semblent commencer », a ajouté l’organisation.

    Dans ce contexte, la proposition Rockefeller-Snowe sera-t-elle adoptée ? “
    http://www.neteco.com/296420-obama-controle-internet-urgence-nationale-senat.html

    Je ne sais pas ce qu’il vous faut pour que vous compreniez la tournure des évènements,c’est tout un arsenal législatif créant une structure fasciste qui existe dorénavant,tout les niveaux sont touchés,de l’interdiction de faire pousser certaines plantes,à la possiblité de couper inernet,en passant par la possibilité d’instaurer la loi martial ,d’ouvrir des camps,de vacciner de force,tout cela existe,ce n’est pas des mensonges,et si toutes ces lois ont été ou vont être votées C’EST QU’ELLES VONT ÊTRE APPLIQUÉES.

    LE MOMENT EST TRÈS GRAVE,IL FAUT QUE CEUX QUI ONT SAISI LA RÉALITÉ SE RENCONTRENT EN VRAI.
    IL FAUT S’ÉCHANGER NOS ADRESSES,SE RENCONTRER ASSEZ RAPIDEMENT,SI INTERNET EST COUPÉ,CE SERA FOUTU.

    Il faut créer les réseaux de résistances maintenant,se donner des points de rendez vous pour le moment d’après le Grand Krach,il faut s’organiser par ville ou département,et ensuite tenter de faire des liens entres les différents groupes.
    Achetons des CIBI,et donnons nous une fréquence à l’avance,si internet est coupé,comment allons nous faire,peut être que les téléphones fixes sont plus dure à couper que les mobiles,mais je n’en suis pas sûre.

    Le moment est très grave,ce n’est pas du sensationnalisme,sans internet nous serons à la rue et toutes ces années de travail et de contact seront anéantis en un quart de seconde.

    Il faut s’organiser par zone géographique,le plus local possible,et cela pour éviter un mouvement trop centralisé et donc facilement manipulable,identifiable et espionnable.

    Écoutez,je ne sais pas comment vous le dire,ça sent ultra mauvais,des choses atroces vont se passer,IL FAUT SE PROTÉGER,VOUS COMPRENEZ,REGARDEZ L’HISTOIRE,C’EST DÉJA ARRIVÉ.

    Alors si vous pensez avoir compris les périls à venir,mettez au point une méthode de replis et de lutte dès maintenant,parlez en aux personnes qui ont compris aussi et créez des groupes autonomes.

    Soyons intelligents,ne nous laissons pas bernés,ni divisés,ni manipulés.
    Pensez local,faites confiance à peu de gens,mais regroupez vous quand même,parceque seuls et sans internet nous ne servirons à rien.

    Pour ceux qui sont vers montpellier,contactez moi.

    http://fonzibrain.wordpress.com/



    c’est très grave et très significatif


    après nous avoir fiché,le net a fait son trvail,mainteant,ce va être terminé


  • Lou Lou 22 septembre 2009 15:59

    Ce modèle du NG est bidon et a été tourné en ridicule sur l’ internet par d’ autres scientifiques ...
    un récapitulatif sur http://www.voltairenet.org/fr


  • Intrepid_ibex 28 septembre 2009 19:35

    Les connaissances actuelles sont tout à fait capables de reproduire par simulation l’impact d’un avion sur un batiment. Ces calculs sont analogues à quelques modélisations près à ce qui ce fait pour la simulation du crash sur voiture, les matériaux très différents et les effets thermomécaniques en moins. Voir à ce sujet l’enquete passionante sur le crash du concorde [I]. Je ne dis pas que ces calculs éléments finis sont à la portée de n’importe quelle équipe et ordinateur [II]. Mais un travail de recomposition du modèle (batiment+avion) est tout à fait envisageable.

    D’ailleurs, la simulation du 9/11 ne s’appuie que sur des faits :
    -Géométrie de la structure du batiment (provenant des plans)
    -Propriétés matériaux et loi de comportement associées (matériau déformable, sensible au fluage à haute température)
    -Géométrie de l’avion, matériaux et lois de comportement associées
    -Paramètre de l’impact (vitesse et angle d’impact : contrairement au crash du concorde, ces données sont disponibles avec les enregistreurs de vol).

    Le scénario de rupture par flambage des poutres de la charpente apparait tout à fait plausible. N’oublions pas l’onde de choc provoquée par l’impact de l’avion qui a du fragiliser une bonne partie de la structure des étages impactés. Certaines poutres peuvent déjà être fléchies, ce qui augmente le risque de flambage. Et la température donne une sensibilité au fluage à l’acier (très importante à partir de T°C fusion/2).

    Avant de remettre en cause la véracité du modèle, il faut s’armer de la même patience que les personnes qui ont effectué le maillage du batiment et de l’avion, analyser tout le jeu de données, et s’appuyer sur des caractérisations sur éprouvettes d’acier (traction à chaud, fluage) identique au WTC. Je me garderais bien de donner un jugement aussi hatif sans une analyse plus appronfondie.

    Après quelques recherches, certaines simulations ont été menées avec MSC.DYTRAN et MSC.MARC, logiciels de calcul par éléments finis [II].

    [I] http://www.bea-fr.org/docspa/2000/f-sc000725a/pdf/appendix9p.pdf

    [II] http://www.mscsoftware.com/Solutions/Success-Stories/Detail.aspx?storyid=82


Réagir