BERNARD

Je vais accepter à la demande du Panda, il y a plus de deux mois de relancer « Les Voix du Panda ». Ce ne sera pas évident, je tiendrai mon rôle « d’administrateur ». Il n’y aura pas de « modération » mais le respect dû à chacun. Vous pourrez me contacter en allant sur le site. Mon adresse courriel s’y trouvera. La pluralité sans lutte c’est merveilleux. Merci
Me battre pour ce je souhaite pour chacun. Le droit à l’expression ne peut-être limitatif. Dans la mesure où tel soit les cas un air de révolte me gagne. Je ne pense pas avoir tort, sauf si les privilèges sont partout. Alors je suis un révolutionnaire du droit à la parole. N’ayant pas de parti pour lequel je rame en dehors, d’un équilibre citoyen. Le jour où cela arrivera nous aurons gagné. 
Des fois on a plus de contacts avec un pauvre animal de chien qu'avec un homme riche. (Coluche). (modifiée)
Sans oublier ceux qui se prennent pour des phares (Bernard)
Le saint-bernard est une race de grand chien de montagne, souvent dressé comme chien de recherche en avalanche. L'imaginaire populaire les affuble d'un tonnelet de schnaps accroché au cou qui serait destiné à revigorer les victimes du froid. Cette pratique a été utilisée surtout à la fin du XIXᵉ siècle dans la recherche de personnes perdues dans les montagnes ou victimes d'une avalanche.
Un sens important des valeurs de la France, de sa politique, où la cohabitation à présent est de plus en plus difficile par manque de moyens logiques.
Tout ce qui touche à la politique, je tente de le traiter modestement en fonction de certaines convictions de terrains.