Claire

Issue d’une famille Gaulliste, j’ai peu à peu évolué vers le libéralisme sans pour autant perdre ma fibre sociale. Je défends le revenu universel par l’impôt négatif car je crois que la juste répartition de la richesse dans une société est la clé de la prospérité et la stabilité. Je déteste toutes les formes de racismes qu’elles soient fondées sur l’appartenance ethnique, le sexe ou la classe sociale. Je crois en un monde fait de diversité où l’individu est libre de ses pensées, de ses idées, de ses choix, y compris économiques et de ce fait, j’abhorre au plus profond de mon cœur les idéologies totalitaires, communisme, islamisme, qui noient notre individualité dans l’uniformité de la masse et nous contraignent à la médiocrité. En règle générale, je me défie des religions et si je soutiens le bien-fondé d’une société multiculturelle respectueuse des différences, je vitupère sans retenue la tyrannie des communautés qui affaiblit le pouvoir démocratique et dégrade nos droits de citoyens. Mais plus que tout, je crois au pouvoir de l’intelligence pour surmonter les obstacles. Ce qui se conçoit bien s’énonçant clairement, je n’exprime jamais aucune une idée à laquelle je n’aurais pas longuement réfléchi. Comprendre plutôt que croire est le moyen que je me donne pour échapper à la loi du troupeau.