Commentaire de Tzecoatl
sur L'iniquité entre univers financier et univers productif


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Tzecoatl 2 août 2006 15:02

Je pense que Jesrad a très bien répondu à ta question. Voilà pourquoi on constate l’accumulation de masse monétaire autour de la finance, et l’incapacité à consommer, ce qui est produit par la rareté monétaire dans la main du consommateur.

En soi, la création de monnaie ex-nihilo n’est pas nocive, elle permet aux banques de prêter sans vider les dépôts à vue des épargnants. Mais c’est non seulement un formidable levier pour concentrer les richesses autour du secteur bancaire (comme elle monétise ses actifs, elle peut acheter des obligations d’entreprises ou des titres de dettes d’état à partir de rien), là où vous comme moi devont posséder le montant nécessaire à ces opérations. Ce privilège est donc un énorme facteur de différenciation sociale.

Sans interdire la création monétaire ex-nihilo (les 75000 tonnes d’or dans le monde ne permettent plus de rendre viable un étalon-or), je pense qu’elle ne doit pas être assorti d’intérêts, tout simplement.


Voir ce commentaire dans son contexte