Commentaire de
sur L'iniquité entre univers financier et univers productif


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

(---.---.59.170) 2 août 2006 16:07

Bon, encore un article qui raconte n’importe quoi, ca finis pas décourager...

Déja, en France, 70% au moins du financement des entreprises vient du marché financier, pas des banques.

Ensuite ce ne sont pas les banques qui préte aux Etats. En France, c’est l’assurance vie. Le reste (-50% environ) vient de l’étranger.

Et jamais personne n’a forcé l’Etat Français à s’endetter, c’est un choix politique (socialiste ou sociale-démocrate : + un million de fonctionnaire depuis 15 ans). C’est la fameuse « relance par la consomation financé par l’emprunt », qui fonctionne trés trés trés bien, comme on le sait tous, depuis les années 70, et comme le prouve l’endettement de l’Etat.. Avant c’était la relance par la nationalisation, avec ses entreprises public et ses services publics, qui n’a presque rien couté non plus.. Demain ca sera la retraite des fonctionaires, autre choix politique sans rapport avec le privé.

Et puis ca délire ferme sur les taux. 4%, c’est 4%, pas 50%. « ne permettent pas de mettre la monnaie suffisante en face de chaque produit ». Gros délire.

Par ailleur l’article se termine sur une dénonciation de la planche à billet alors qu’il dénonce précisément le fait qu’elle n’est plus possible grâce à l’Union.

Enfin, il oubli que la création monétaire n’est pas le monopole des banques, ne serait-ce que par l’échange des devises dû au commerce international qui crée aussi de la monnaie.


Voir ce commentaire dans son contexte