Commentaire de AMR
sur Que se passe-t-il au péage autoroutier (ATMB) de Nangy (Haute-Savoie) ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

AMR (---.---.100.68) 26 janvier 2006 10:04

Hier, Jackie, sympathisante de l’ADU et signataire de la pétition me posait par courriel cette question :

« Faut-il adhérer à la proposition ATMB de Proximi T ? »

Voici ma réponse :

Le produit Proximi T est un véritable attrape-nigaud, il ne faut pas le prendre, car vous devez faire 46 passages obligatoires par mois et vous serez facturés que vous les fassiez ou pas ! Avec ce produit on est complètement liés. Par contre avec Trace Direct, celui qui offre 30 % de réduction sur le passage, libre à vous de boycotter le nombre de jours que vous voulez, puisque vous êtes uniquement facturés au passage. Pour ma part, j’ai calculé que Trace Direct avait un coût équivalent annuellement à l’abonnement si je ne faisais que 4 allers-retours par semaine. Donc, en boycottant 1 jour par semaine où on ne prend pas l’autoroute pour aller bosser on se retrouve à un prix équivalent à l’abonnement. Le prix est équivalent, mais pas le service rendu... ça vous l’avez compris ! Mais je vais faire plus pour vraiment montrer que je ne suis pas une vache à lait que l’on peut pomper indéfiniment comme ça. Je vais boycotter 2 jours par semaine, ce qui ramènera le prix de l’autoroute pour me rendre à mon travail équivalent à celui de l’abonnement en 1999.

De toute façon la seule chose à faire maintenant est de lancer l’opération « Boycott 1 jour » mais pour qu’elle réussisse il faut que tout le monde boycotte le même jour. Nous proposons donc de boycotter le mardi ou plus personne ne prendra l’autoroute pour se rendre à son travail et ira bouchonner dans Annemasse et les communes alentour. Je ne sais pas si les gens suivront... C’est un acte militant.

Pour résumer et pour mon cas personnel (à chacun d’entre nous de calculer, d’organiser, d’essayer... selon ses contraintes) : 1) Je vais faire renouveler mon abonnement le plus longtemps possible 2) Lorsque cela ne sera plus possible, je ne vais pas me précipiter pour prendre Trace directe pour bien montrer à l’ATMB que je ne suis pas volontaire pour changer de formule. Pendant quelque temps je vais voir si je peux me débrouiller en prenant les nationales et les routes secondaires. Je vais tenter aussi d’organiser un co-voiturage. 3) Si tout ça ne marche pas, je prendrais la formule trace directe que je boycotterai 2 jours par semaine.

Mais dans tous les cas je ferai en sorte que le coût de l’autoroute pour me rendre à mon travail soit inférieur à ce qu’il est aujourd’hui avec mon abonnement. C’est ce que font d’ailleurs beaucoup de personnes avec la formule Trace Directe. Lorsqu’ils prennent cette formule, le premier et le deuxième mois ils ne font pas attention, mais lorsqu’ils commencent à recevoir les relevés de banque qui montre combien ça leur coûte réellement par mois !... eh bien ils s’adaptent et ne prennent plus l’autoroute que de temps en temps... et vont comme tout le monde embouteiller Annemasse et ses environs : pollution, bruits, énervement, stress... toutes ces choses qui ne sont pas comptabilisées dans ce que nos « élites » et nos « grands décideurs » appellent la rentabilité... Chacun rentabilise son petit commerce dans son petit coin sans aucune vision globale et citoyenne.

Alain ROBERT ADU Coordination Le 25 janvier 2006


Voir ce commentaire dans son contexte