Commentaire de ZEN
sur La forêt française, espace sauvage ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ZEN ZEN 27 juin 2007 08:28

Cher Masuyer, bonjour

Je doutais au début de tes connaisances forestières et de ton statut de bucheron. Eh bien ! plates excuses et chapeau bas !

Je suis moi aussi vosgien d’origine, né dans une ferme des hauts de Remiremont. En hiver, mon père, comme beaucoup d’agriculteurs, « faisait du bois », complément nécessaire aux maigres ressources. Je l’ai accompagné souvent.Il fallait des bras. C’était dur à 14-16 ans, sans tronçonneuse. Tout à la hache et au passe, masse et coins...portage à la main, sur les pentes,tirage animal (boeufs)...Pas beaucoup de rendement, mais un travail propre,il ne restait pas une branche (fagots), aucun dégât.Chauffage assuré pour l’année.

Quand je revois ces forêts aujourd’hui, je trouve la situation désolante : bois mort en tous sens, ornières profondes, tailles aberrantes, parcelles à l’abandon(morcelées , surtout privées)..Une gestion capitaliste à court terme où le feuillu a reculé au profit du résineux, plus rentable à court terme.

Tu vas me prendre pour un fossile. C’est juste un témoignage un peu nostalgique. J’ai aimé ton article et tes interventions pleines d’expérience et de fraicheur. A bientôt.


Voir ce commentaire dans son contexte