Commentaire de Dominique Larchey-Wendling
sur 2008, année noire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Dominique Larchey-Wendling 1er octobre 2007 12:01

Et on verra si la république américaine survivra à la crise ou si l’empire (et les néoconservateurs qui s’en nourrissent aux dépends du peuple américain) choisira la dictature, la terreur et la guerre pour essayer de sauver sa peau (leur peau) ... Peut-on encore sauver la « grande démocratie » ? Les enseignements de l’Histoire ne nous incitent pas à l’optimisme ... Les scélérats ont besoin de bouc-émissaires ...


Voir ce commentaire dans son contexte