Commentaire de frédéric lyon
sur 2008, année noire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

frédéric lyon 1er octobre 2007 15:27

On ne compte plus sur Agoravox les articles pseudo-économiques qui nous prédisent de grandes catastrophes, à l’aide de démonstrations et d’analyse dignes de l’Ecole Maternelle.

Vertiges de l’anticapitalisme ! Que dis-je, vertiges de l’antilibéralisme ! Que dis-je, vertiges de cette version franco-française de la révolution socialisto-altermondialiste, qui s’attaque aux méfaits si évidents de « l’ultra-libéralisme », dont on voit les dégats qu’il commet, depuis Wall Street jusqu’aux campagnes Chinoises.

Un « ultra-libéralisme » dont on nous annonce la fin prochaine, à la faveur d’un « krach », sans cesse annoncé pour demain matin à la première heure, causé par une « bulle spéculative », ou un effondrement de la Bourse, ou par un autre phénomène cataclysmique, dont on nous décrit en détail les effets, en mélangeant des considérations enfantines sur le taux d’épargne, les taux de change, les cours de Bourse et la guerre en Irak.

Des prédictionssans cesse démenties et sans cesse recommencées, dans des articles pondus au kilomètre.

N’est-ce pas un peu lassant ?


Voir ce commentaire dans son contexte