Commentaire de ddacoudre
sur 2008, année noire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 1er octobre 2007 22:24

Bonjour ceri ta remarque est pertinente et met le doigt sur ce que j’ai nommé les « dominants systémiques ».

Ce ne sont naturellement pas des personnes car par l’intermédiaire des banques ou chacun d’entre nous avons un ou des comptes nous participons à leur puissance.

C’est la puissance de la machine codifiée par des affectations règlementaires ayant pour fonction de nous contraindre et diriger nos choix, que nous crions tous en cœur être libres.

Nous y mettons des noms car les postes et les fonctions systémiques sont occupées par hommes et généralement ils sont cooptés car ils doivent être en mesure de pérenniser le système et le garantir.

Il n’y a pas une conscience de cela ou peu car nous vivons avec, la plus part d’entre nous sommes nés dedans et s’en instruise comme d’une vérité.

Et pour en avoir conscience il faut faire un effort aussi grand que celui que ferait une musulmane pour retirer son foulard, car elle peut sans lui être une croyante et continuer d’avoir la foi.

Nous le savons tous sauf elle qui est né dedans. Nous saisissons facilement cela, qu’elle attache plus d’importance au symbole qu’a sa foi.(le choix de cet exemple n’est en rien « ostraciste » je peux dire la même chose de tous les croyant qui s’attachent de la sorte aux symboles)

Nous il en est de même, pourtant sans les spéculateurs nous pouvons vivre, sans les détenteurs du capital nous pouvons vivre. Ce ne sont jamais eux qui on fait les découvertes (surtout ne me sortez pas les exceptions qui justifient le système) et ils ne sont pas né avec.

Mais au pire leur existence n’est pas gênante, si nous nous garantissons contre leur agissement, puisque nous savons que l’organisation systémique les générés.

Aucun système n’est parfait nous savons que le notre à ce type de soubresauts qui ont été mesurés et dont nous savons qu’ils peuvent déboucher sur des guerres.

Alors devons nous nous contenter de dire c’est la réaction du marché qui se réajuste. Je pense que non, je suis un keynésien favorable à l’intervention de la « souveraineté nationale » quand des intérêts particuliers mettent la nation en danger ou ses citoyens dans la misère.

Je ne suis pas de ces libéraux qui refusent de voir toutes les règles auxquelles ils obéissent pour rester dans une liberté de dupe et en dupant les autres en faisant croire que c’est la liberté d’entreprendre. Essayez donc d’entreprendre sans un sou !

L’espérance d’un gain maximum pour des capitaux disponibles d’où qu’ils proviennent et un attracteur utile qui deviendra néfaste quand tous les postulants se revendrons une espérance de gain qui dépasse la réalité.

Donc les masses d’argent qui s’effacent d’un coup peuvent être réinjecté, cela en faisant cotiser à un fonds de garantie tous les placements financiers sous réserve de ne pas placer ses fonds dans des placements spéculatifs.

Un rôle que pourrait jouer le FMI ou créer un fonds de garantie à l’ONU. Cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte