Commentaire de Philippe MEONI
sur 2008, année noire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe MEONI Philippe MEONI 2 octobre 2007 01:02

Bonsoir Forest,

J’adhère à l’analyse que vous nous apportez aujourd’hui d’autant que j’entends le même son de cloche dans les salles de marchés d’UBS depuis fin 2006.


Voir ce commentaire dans son contexte