Commentaire de Clad
sur Pourquoi est-il important d'apprendre les langues ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Clad Clad 19 novembre 2007 18:33

Malgré tout le plaisir que j’éprouverais à troller avec vous dans la joie et la bonne humeur, je vais devoir me réduire à cette courte intervention. En effet, afin d’obtenir un diplôme français, delivré et approuvé par l’état français, je dois employer quasiment tout mon temps libre à finir, sous quinzaine, trois essais d’une douzaine de pages chacun, redigés en anglais, à base de sources exclusivement anglophone sinon c’est 0. C’est scandaleux ce qu’on fait de l’argent et de l’éducation nationale, n’est ce pas ? Vilain gouvernement soumis à l’impérialisme americain, va !

Bref, là où je voulais en venir, c’est qu’ils sont bien rigolo les exemples de mésinterpretation d’anglais, mais que montrent t’ils au juste ?

Qu’en anglais il est possible de se planter sur le sens d’homonymes ? Ben oui, et alors ? C’est pas le cas du français aussi par exemple ?

Qu’il est possible de se planter sur le sens des homonymes d’une langue qui n’est pas notre langue natale ? C’est tout aussi vrai, mais ça ne nous avance pas plus : il est tout aussi possible de se planter avec notre première langue. Vous vous souvenez du diner de cons ? « Votre nom c’est Leblanc, c’est juste ? Non, c’est Juste Leblanc ! ».

Et puis non seulement ça n’est pas spécifique à une langue ou son apprentissage, mais en plus c’est très rare. Avis à ceux qui conversent/lisent régulièrement en langue anglaise, vous vous souvenez avoir jamais confondu deux homonymes ?

Bref, je ne vois pas très bien où vous voulez en venir avec ces minuscules anecdotes qui n’ont rien de significatives. Etes vous encore au point où vous avez encore besoin de preuve de toute façon ? Dans « mauvaise foi » il y a « foi », et le principe même de foi veut que les preuves ne soient pas considérées, qu’elles aillent dans le sens de ladite foi ou non.


Voir ce commentaire dans son contexte