Commentaire de R-sistons
sur Vers quelle société allons-nous ? Monstrueuse, non ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

R-sistons R-sistons 16 décembre 2007 19:27

Bonjour 4e essai, je ne sais ce qui se passe ! oui Vincent, union amour et intelligence, paix fraternelle et progrès Dans mon article sur http://r-sistons.over-blog.com, j’ai ajouté : Nous dérivons lentement mais sûrement, vers une société à deux vitesses, comme l’aiment un Bush ou un Sarkozy, où tous les services publics sont privatisés, et le secteur social démantelé. Ceux qui auront les moyens pourront s’offrir une retraite par capitalisation, l’école, l’université, des soins, tandis que les autres seront au mieux bénéficiaires de l’école jusqu’à 14 ou 16 ans, au pire seulement alphabétisés, mais aussi privés de soins, de protection sur le plan professionnel et de retraite. Délicieuse société ! Et que dire du sort réservé aux animaux ? Le degré de civilisation se juge aussi à la manière dont on les traite. Un cochon qui passe sa vie enfermé dans un m2, ou des poules condamnées à se mouvoir à la lumière artificielle dans un espace si réduit que certaines sont écrasées par leurs congénères, simples objets de profit, poules aux oeufs d’or, quelle honte ! Mon tableau préféré, chez moi, représente le poulailler de mes parents : on y voit les poules en liberté, dans un espace préservé et non réservé - concentrationnaire !

je suis nostalgique d’une société où les enfants jouent à la marelle, au ballon, pas scotchés devant TV ou jeux horribles ou Internet, où les maîtresses peuvent être sévères pour leur bien, où les familles cohabitent toutes générations confondues, où les poules vivent libres, pas sacrifiées à l’intérêt de quelques-uns, bref d’ une société humaine où l’individu n’est pas sacrifié, j’aime Bayrou, pas le libéralisme inique amicalement, débattez bien entre vous Eva Merci de débattre fraternellement, en exposant chacun votre point de vue dans le respect de l’autre comme vous le faites


Voir ce commentaire dans son contexte