Commentaire de frédéric lyon
sur La pieuvre évangéliste, la nouvelle arme de Washington


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

frédéric lyon 3 janvier 2008 09:47

Parler de « résurgence des intégrismes » semble très « objectif ».

Mais à y regarder de plus près et sans oeillères, il apparaît que l’intégrisme le plus massif et déferlant aujourd’hui, c’est l’islamique.

Il s’agit-là d’un simple constat, mais beaucoup de chrétiens hésitent à le dire tout haut, par politesse, voire hypocrisie.

Cela n’aide naturellement pas les musulmans à se dégager de l’intégrisme.

Ce n’est pas être dur envers les islamistes que d’analyser le montage coranique en terme de jalousie envers les gens du Livre. Le Coran absorbe le contenu biblique, mais n’y a aucun énoncé majeur du Coran qui ne soit déjà dans la Bible (et le Talmud).

Son ajout spécifique, c’est que Dieu, sous sa forme Allah, a décidé au VIIe siècle après J.-C. de maudire les tenants de la Bible, surtout les Juifs, jusqu’au Jour du jugement.

On peut donc maintenir, en toute sérénité, que le problème de l’islam est de fabriquer des intégristes en grande quantité, et d’en imputer leur grand nombre à l’Occident.

Ce schéma fonctionne déjà dans le Coran où les gens du Livre qui refusent Mahomet et l’islam incarnent le mal.

Alors, après tout celà, parler de l’intégrisme des « evangélistes » aux USA, ce n’est guère plus qu’une tentative dérisoire pour camoufler que le seul intégrisme qui tue, et qui prétend qu’on le force à tuer, c’est l’intégrisme islamique.


Voir ce commentaire dans son contexte