Commentaire de Christophe
sur Faut-il brûler les manuels d'économie ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christophe Christophe 17 janvier 2008 20:23

@Alchimie,

Après-tout l’informatique n’utilise que des 0 et des 1, c’est donc d’une piètre utilité.

Les 0 et les 1 sont utilisés par des mathématiques en base 2. Il est tout à fait possible de transposer l’ensemble des mathématiques en base 10 en base 2. Les fondements mathématiques peuvent tous être ramenés à une expression en logique. Si vous voulez une simple illustration, l’informatique ne comprend que des fonctions mathématiques et un microprocesseur ne fonctionne qu’en base 2 (binaire). Si les modélisations mathématiques ne pouvaient être transposées, les ordinateurs ne serviraient à rien.

Lorsque nous abordons la terminologie mathématique, cela s’applique, à mon sens, selon les propos de Ronchonaire, aux modélisations économiques. Cela ne concerne pas la comptabilité.

@Ronchonaire,

l’étude des consommateurs et du bien-être

Si vous êtes capable d’exprimer des concepts abstraits comme le bien-être sous une ou plusieurs expressions mathématiques, pourriez-vous me les communiquer ; la formalisation des concepts abstraits dans les réseaux sémantiques n’ayant pas encore trouvé de solution, vous pourriez ainsi obtenir un prix pour avoir démontré que sur les bases de mathématiques extensionnelles, nous pouvons formaliser des comportements et perceptions de type intentionnel. En tout état de cause, cela permettrait, et je vous en serais gré, de faire avancer mes travaux en sciences cognitives sur les modes interprétatifs humains.


Voir ce commentaire dans son contexte