Commentaire de Dalziel
sur En 2008, l'Italie vit encore sous des lois de Mussolini !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Dalziel 26 février 2008 15:44

Mais de quoi se mêle donc M. Philippe Vassé, apparemment Français et résident taïwanais ?

M. Vassé soulève un pseudo-scandale qui ne fait pas la moindre vague en Italie même ! Pour s’en convaincre, il suffit d’aller consulter "news.google.it" ou le nom de "Luigi Tosti" renvoie à 9 entrées en tout et pour tout.

Le juge Tosti est membre de l’Union des Athées et Agnostiques Rationalistes, ce qui, pour moi - agnostique (non rationaliste) à chaux et à sable ! -, suffit déjà à le ranger dans la catégorie des agités du bocal.

Ce que ses propos, grossièrement anachroniques, contre l’Eglise "association de malfaiteurs", confirment amplement.

En outre, il est urgentissime de préciser que la condamnation infligée à Tosti ne vient pas de son refus du crucifix, mais de quatre ans d’interruptions réitérées, et délibérément provocatrices, du service public, que ce magistrat est censé remplir au service de la collectivité.

Enfin, disons encore que son combat est très largement minoritaire dans la population et que les soutiens dont bénéficient Tosti viennent des radicaux - petit parti sans influence, proche des avorteurs et des haschischins - ainsi que des diverses composantes de la gauche la plus extrême.

N’en déplaise à M. Vassé, une large majorité d’Italiens est hostile à toute remise en cause du Concordat de 1926, qu’il ait été, ou non, conclu entre l’Etat fasciste - qui suscite encore bien des nostalgies dans l’Italie profonde, comme je l’ai maintes fois vérifié - et le Vatican.

Alors j’invite M. Vassé a remballé ses indignations de spectateur étranger, à les mettre dans sa poche et son mouchoir par dessus...

P.S. - A ceux qui sont capables d’un minimum de réflexion sereine, je demande de réfléchir à ce que serait l’Italie, si on en retirait tout ce qui lui a été inspiré par la foi catholique...


Voir ce commentaire dans son contexte