Commentaire de Philippe Vassé
sur En 2008, l'Italie vit encore sous des lois de Mussolini !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 27 février 2008 13:38

Lucrezia,

Votre raccourci, pour être saisissant, n’en est pas moins inexact : la France ne vit pas sous les lois de Napoleon, mais sous celles de la République ldémcratique, laïque, sociale, une et indivisible.

Non, rassurez-vous, l’oeuvre de Napoléon est surtout concentrée dans le Code Civil, lequel a été modifié en profondeur et de nombreuses fois dans la majorité partie de ses textes.

Ceci dit, un Code Civil fut un immense progrès car il apportait l’état d droit aux citoyens, comme la 1ère République l’avait initié.

Ces lois ont servi de base pour l’organisation de la société qui se mettait en place en remplacement de la monarchie abolie. Elles visaient à l’administration des choses et les rapports entre les personnes.

Avec les lois citées de Mussolini en Italie, nous sommes, vous l’aviez compris, dans un tout autre contexte : celui de la négation de la neutralité nécessaire de l’Etat, du refus de la séparation des sphères religieuse et publique.

De facto, l’Italie garde une situation qui n’est plus en adéquation avec son évolution actuelle et est devenue un danger pour sa stabilité d’ensemble.

C’est là l’essentiel de ce qui est abordé par l’article.

Bien cordialement,

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte