Commentaire de Rage
sur Avis de grand frais sur le conseil régional de Poitou-Charentes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Rage Rage 29 février 2008 17:08

Bonjour,

JF Fountaine constitue pour le conseil régional Poitou-Charentes sans doute l’un des meilleurs élus avec Jacques Santrot (maire de Poitiers). Le problème est que ces 2 poids lourds intellectuels, très au fait sur les données financières, peuvent faire de l’ombre à la présidente.

Ils sont donc sanctionnés, l’un comme l’autre du reste, pour avoir des opinions divergentes sur des éléments importants de la politique régionale.

Les éléments de dissenssions portaient sur le budget 2008 et l’ajustement budgétaire : La Région voit ses recettes compressées alors que ses dépenses évoluent du fait des transferts essentiellement.

Le fait de ne pas lever la TIPP Région (25 M€) et de ne pas toucher à une fiscalité déjà faible coince les marges de manoeuvre : politiquement on peut en penser ce que l’on veut, techniquement on risque d’en voir les limites rapidement avec l’impossibilité de lever l’impôt en 2009-2010 du fait des élections régionales qui se profilent...

JF Fountaine a exprimé son desaccord mais s’était rallié clairement à la décision de la présidente.

Ce qui interpelle aujourd’hui c’est que ce "clash" se fasse en séance public, qui plus est juste avant les élections (pour coincer Fountaine) sur l’un des bras droit les plus reconnu.

Une fois encore, cela ne fait que confirmer ce que beaucoup pensaient en 2007 : les électeurs n’ont pas eu le choix entre 2 "egocentriques" qui n’ont pas dans les faits l’habitude ni de partager le pouvoir, ni de s’attacher les services de personnes susceptibles de leur faire de l’ombre...

JF Fountaine a donc été victime d’un délit d’opinion caractéristique des modes de faire de S.Royal.

L’intransigeance ne doit pas voiler la réalité : on ne peut pas gouverner seul et contre tous.


Voir ce commentaire dans son contexte