Commentaire de gaelec
sur Avis de grand frais sur le conseil régional de Poitou-Charentes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gaelec 29 février 2008 18:05

T’as rien compris Lerma

Aux Présidentielles de 2002, les Français n’ont eu d’autres choix de voter entre la droite, « Le Mal » ou l’extrême droite, « Le Pire » 

Il est clair que la gauche s’est empêtrée dans ses propres contradictions depuis les Présidentielles de 2007 et qu’elle a laissé un profond goût d’amertume chez un grand nombre de Français.

Bien que ne soulevant plus beaucoup d’espoir et de passion à ce jour, elle incarne cependant par défaut, un « Mal » nécessaire, face à une droite totalement déshumanisée qui a dérivé du « Mal » vers le « Pire » et qui elle, n’engendre que la le cynisme, l’hypocrisie, le mensonge, la pauvreté et la désespérance !

Illustration du « Pire » avec une déclaration du Premier ministre Fillon ce jour à Blois au NouvelObs :

« J’ai été ministre des Affaires sociales pendant trois ans dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, j’ai fait la plus forte augmentation du Smic depuis 15 ans (17% en trois ans), ça n’a pas réglé les problèmes du pouvoir d’achat des Français. Au contraire, cela a écrasé les salaires", a-t-il expliqué ».

Quand je vous disais que la Sarkoïdose était contagieuse et hautement pathogène !

Bref, nous sommes toujours face à deux options : Le "Mal" ou le "Pire" mais avec un choix induit par le sens même du questionnement.



Voir ce commentaire dans son contexte