Commentaire de Philippe Vassé
sur Une nouvelle « affaire des frégates de Taiwan » ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 5 mars 2008 10:43

Bonsoir,

Après étude des données de la presse taiwanaise et comparaison des sources, il s’avère que les 8 "frégates" dont j’avais fait état seraient en fait, selon notamment les services du Procureur en charge de l’enquête sur les activités suspectes de la société "Taiwan Goal", 8 dragueurs de mines sous-marines, apparemment aussi équipés pour la lutte contre les sous-marins.

A Tchoo,

La presse française est informée avec les sources fiables en anglais et en mandarin. Particulièrement, les informations et les données originelles ont été transmis à Libération, Marianne, Le Parisien, l’Express, le Nouvel Observateur et l’AFP, sans oublier la presse suisse et allemande, puisque les RAFALE sont des avions franco-allemands, y compris la dernière version que Taiwan était censée acheter dans le contrat signé le 29 janvier 2008.

A cette heure encore matinale en France, 10h35, il semble que les informations visant des "secrets élyséens affairistes", comme le note un blog taiwanais indépendant, n’aient pas encore pu être "publiés" par la presse française libre et indépendante, notamment en matière d’investigation.

Mais peut-être aussi ce retard est dû à des obligations de vérifications des sources, pourtant ici apportées et vérifiables par tout journaliste compétent un peu anglophone.

Et puis, Bernard Planchais, qui connaît bien la DCNS, a aussi, on suppose, un emploi du temps vérifiable pour fin janvier 2008 car il a été vu par des "officiels" à Taipei plusieurs fois entre le26 et le 29 janvier 2008 à....Taipei.

Bien cordlalement,


Voir ce commentaire dans son contexte