Commentaire de
sur Calimerkozy, victime volontaire et consentante


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

(---.---.185.253) 25 septembre 2006 14:26

On n’est jamais une victime volontaire a moins de payer l’agresseur et dans ce cas on est une crapule.

Sarkozy est une victime consentante car il s’assume mais je trouve cela plutot positif. Royal au contraire repond toujours a cote des questions : vous le saurez plus tard, j’en discuterais avec les francais au moment voulu. Donc victimisation ou langue de bois ? En politique pas de cadeaux


Voir ce commentaire dans son contexte