Commentaire de Philippe Vassé
sur Cri de colère contre les médias !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Vassé Philippe Vassé 3 avril 2008 13:15

Eva,

La solitude de l’écriture sans le support de l’action réelle ne masque pas le néant de pensée humaine libre, ni l’absence totale d’influence sur le plus infime évènement social.

Tu sombres dans tes haines aveugles : personne n’a besoin de t’accompagner dans ce naufrage humain et personnel. Les certitudes dans ta solitude de la réflexion sur le vide génèrent de bien tristes sentiments envers l’humanité.

Ton long texte n’est pas un message d’avenir, ni de combat, c’est le signe d’un désespoir qui t’écrase et d’une profonde détresse qui t’accable.

Avec toute ma compassion pour ce long chemin que tu suis vers la terrible réclusion de l’esprit que tu te construis seule face à la mer.

Bien cordialement,


Voir ce commentaire dans son contexte