Commentaire de krikri
sur Y a-t-il un accent tonique en français ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

krikri 19 juillet 2008 22:01

Cet article est un melange sans queue ni tete.
L’accent tonique, concept universel...n’existe pas. Chaque langue a ses accents, qui ont une valeur dans son systeme phonologique.

On dira "acento tonico" en espagnol, et ca se comprend dans le contexte de cette langue, pour parler de son pere , on dira "papa". La seconde syllabe est accentuee.
En francais, on dira "intonation", si ce mot est en fin d’un groupe de mots, comme dans "c’est mon papa",
ce sera "papa". La seconde syllabe porte l’intonation.
En anglais aussi, on dit "papa" et on "stress" la seconde syllabe.
Si vous avez des oreilles, ecoutez les trois versions. Pensez-y quand vous rencontrerez des natifs. Si c’etait un meme accent sur les 3, les mots se prononceraient pareil. Mais ce n’est pas le cas. 

En espagnol et en anglais, l’intensite est tres forte sur le second "a". Pas en francais ( sauf si on est effraye par son paternel)...
En anglais, le 1er "a" en est modifie et raccourci. Ca devient presque p’Pa.
En francais, les 2 "a" sont intacts, le second est allonge et prend un ton un chouia descendant. 

Dans une classe de langue, comparer les 3 n’a aucun interet de comparer les poires et les pommes, c’est du blabla de linguistologiste-entomologiste. Mais il y a ici des gens qui y tiennent.

Enseigner la prosodie francaise ne pose pas de problemes particuliers. 
Il est tout a fait possible de dire :

la !
lala !
lalala !
lalalala !
lalalalalalala !

"chaud"
"choco"
"chocolat"
"chocolatier"
"chocolatier-confiseur"... et de ne mettre aucun accent sur "chocolat" dans "le chocolat est chaud".
 
D’ailleurs, on propose souvent ce type d’entrainement aux enfants francais (poesies de maternelle ou primaire) et aux etudiants etrangers (dans quasiment tous les manuels de FLE moins de 15 ans).
Tout le monde y arrive, parfois du 1er coup, parfois ca demande 2 ou 3 sessions. Je n’ai pas rencontre d’etranger ni de francais qui ne percevait pas les intonations. Les premieres fois, les etrangers ont une impression d’etrangete, et certains ont peur d’etre ridicules en repetant des intonations etrangeres. Apres quelques mois, ils sont habitues et le font sans y penser et la tendance s’inverse, c’est le francais mal prononce qui choque leurs petites oreilles.
On les entraine a distinguer "oui." "oui ?" , et les regles phonologiques en francais. Puis a imiter en repetant. Puis a "deviner" les intonations et a les mettre d’eux-memes. Ce sont des activites de 5 minutes maxi, a refaire regulierement. Rien de complique. Les poemes, puis les chansons (genre classique) sont de bons entrainements a ce stade.
Sans aucune comparaison avec les ressemblances-differences (et j’te coupe les cheveux en 4) avec d’autres langues, tous les etudiants arrivent a percevoir et a prononcer le francais de facon naturelle.
Si l’entrainement est suffisamment suivi, si le prof "surveille" regulierement les eleves les premieres annees, ca devient un reflexe, ils parleront francais "sans accent" toute leur vie.
Dans les annees 60-70, on laissait les eleves parler n’importe comment (en attendant d’aller dans le pays), et il y a des gens qui ont garde de cette epoque des accents caricaturaux. Maintenant, les etudiants qui passent par les ecoles de langues, les facs avec labos de langues, les alliances francaises ou autres, suivent tous ce type d’entrainement et ont au pire des accents legers et une paire de petits defauts occasionnels. 

Pour l’anglais, le chinois, etc. On peut travailler de la meme facon. Ca sera juste un peu plus long. On developpe peu a peu un instinct qui permet de souvent prevoir les accents ou tons, de memoriser les mots en "relief" avec tons et accents.
Et vous n’avez pas besoin de partir squatter chez les Anglais pour vous entrainer au karaoke sur les tubes d’Elvis Presley ou autre. Il y a un choix immense sur internet. Bien sur, c’est mieux d’avoir une personne et/ou une machine qui vous indique si vous imitez bien l’original et organise votre entrainement, mais fautes de grives, browsez des merles. Ou tentez votre chance sur les groupes de skype... Les vieilles excuses ont disparu. 


Voir ce commentaire dans son contexte