Commentaire de ndididju
sur Y a-t-il un accent tonique en français ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ndididju 20 juillet 2008 17:42

""Mobile" ne signifie pas que l’on peut le mettre n’importe où, mais qu’il peut être sur n’importe quelle voyelle d’un mot, sans que des règles le déterminent de façon claire."
Merci, va pour "mobile" alors (je n’aime toujours pas, mais bon..) Sinon, pour les règles, je vous invite à lire le livre de Guierre, vraiment....

« il serait impossible à un locuteur de langue maternelle de placer correctement l’accent tonique sur un mot nouveau et inconnu » « C’est ce que les natifs eux-mêmes confirment. »
Ah ? Je suis un de ces « natifs » (et à moitié français, chacun ses tares ! mdr ! ) et je ne suis pas d’accord, il y a bien certains mots qui peuvent poser problème, mais sur l’ensemble, il n’y a pas de soucis, on tombe juste. Et à l’école, quand on nous faisait lire des textes, nos profs n’avaient généralement pas besoin de corriger notre prononciation, même pour les textes plus costauds truffés de mots inconnus (genre Shakespeare, Chaucer) s’il fallait à chaque mot nouveau enseigner sa prononciation et son accentuation aux gamins au collège puis au lycée, puis encore et toujours en fac, je crois que ça se saurait. (En fait, c’est dommage que ce ne soit pas le cas, car je crois vraiment qu’on se serait bien amusé au lycée à faire semblant de ne pas savoir prononcer le mot juste pour mettre le prof en mode "art-i-cul-a-ti-on" et faire braire tout le monde dans la classe....)

« Mais encore une fois, ça n’a rien à voir avec la phonétique. » (parlant du masculin/féminin)
Allez, pour le fun : 1 se prononce
/ɛ̃/ (un) ou /yn/ (une) suivant que l’on parle d’un masculin ou d’un féminin. De plus, la dernière consonne du mot masculin ne se prononce généralement pas, mais le même mot, au féminin, se voit octroyer un –e qui, s’il est muet, force la prononciation de la consonne finale qui jusque là, était muette également… Un brun, une brune, gentil / gentille, dernier / dernière, président/ présidente, un pin…, euh, non, là je m’égare, pardon…
Donc, cette histoire de masculin / féminin a tout de même un impact non négligeable sur la phonétique, puisque même certaines lettres changent de prononciation, et c’est justement l’un des cauchemards à l’oral pour les non francophones.

« Oui, mais un étranger ayant appris les règles le lira. » Bien, et il ne fera plus de fautes ? Et ce que vous dites est limité au français ?

« Et je dirai que le choix de la langue à apprendre doit être libre, car si on a une forte motivation, on arrive à digérer ces aberrations, mais si la langue est imposée, ces mêmes aberrations agacent et font souffrir. »

Là, ce n’est plus le même débat, et c’est quelque chose qu’on ne peut pas reprocher à une langue, mais à ceux qui « décident » d’imposer une langue, parlez en aux bretons, ils sont très bien placés pour parler de la façon dont on leur a imposé le français. Mais je suis tout à fait d’accord avec vous, on ne surmontera les difficultés d’une langue que si l’on en a vraiment la volonté et que l’on fait le nécessaire pour.

« Parce que vous arrivez à prononcer un mot sans accent tonique ?.. Bravo ! »

Je vous remercie ! C’est vrai que jouer de la musique, ainsi que le fait d’avoir des élèves qui au départ, lisent bien souvent d’une voix totalement monocorde, doit me donner un avantage certain sur vous….[Ironie = off]
Ceci étant, l’absence d’accent tonique est encore fréquente dans certaines voix électroniques, ce qui leur confère ce son « bizarre » mais encore compréhensible en français.

« Quel rapport entre les syllabes et l’accent tonique ?.. »

Sans parler du fait que l’accent tonique se place sur une syllabe (ou d’autre pourrait on le placer ?), un petit extrait du livre de Guierre : « Les accents /1/ , /2/ et /0/ ne peuvent pas se succéder dans n’importe quel ordre ; Il existe des principes rythmiques qui font alterner les syllabes accentuées et les syllabes inaccentuées. » Or l’un des effets de l’accent tonique en anglais est de modifier la prononciation de la voyelle…
[mode taquin=on]
Voila, voila, en espérant que cela vous éclaire un peu... smiley


Voir ce commentaire dans son contexte