Commentaire de Marsupilami
sur Moi, l'ouragan el Nino


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marsupilami Marsupilami 31 juillet 2008 15:26

 @ Alberto

Je pense que Nino a été à la fois prisonnier d’une partie de lui-même et du showbiz, les deux se renforçant. Son côté histrionique en a fait une proie facile pour le showbiz. D’autant plus qu’il a très facilement cédé aux pressions qui lui permettaient d’être riche et célèbre. Comme c’était quand même un très grand artiste et aussi un être sensible, lucide et profond derrière ses masques et ses frasques, il a bien morflé.


Voir ce commentaire dans son contexte