Commentaire de Céline Ertalif
sur Le service minimum d'accueil dans les écoles est relégué


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Céline Ertalif Céline Ertalif 23 août 2008 10:23

Le texte du chapeau est incohérent, et je ne ne sais pas comment on corrige quand on a eu le malheur d’appuyer sur la demande de publication un peu trop tôt. Correction :

Sous couvert de modernité, le droit d’accueil dans les écoles promu par le Président Sarkozy qui agite l’opinion avec zèle, montre la situation pitoyable de l’administration de la République. Un simple examen de la méthode et du contenu de la loi du 20 août 2008 dénonce une gestion du personnel archaïque, des parlementaires sans autorité et une confusion des pouvoirs entretenue contre toute ambition de modernisation par la décentralisation.

Voilà, ça va mieux comme ça. Avec mes excuses.


Voir ce commentaire dans son contexte