Commentaire de Internaute
sur Lamentation sur une Union moribonde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Internaute Internaute 12 septembre 2008 14:42

Je ne suis pas aussi pessimiste. La politique est faite de mouvements de balancier et rien n’est figé dans ce domaine. Vous dites que les USA sont les champions du libre-échange mais ils sont aussi les premiers à taxer les importations quand cela les gênes (30% sur l’orimulsion ou l’acier par exemple) ou à discriminer violemment les investisseurs selon leur race comme ce fut le cas lors du refus de la vente des ports aux arabes.

Le PIB de l’Allemagne se contracte, comme le nôtre et celui d’autres pays de l’Europe des 6. Le temps approche où des politiques protectionistes deviendront possibles. On aura la création d’un marché commun dans un noyau dur avec des barrières douanières à étages selon les importateurs. Cela demande un changement de mentalité de nos politiciens et l’abandon de l’illusion du "petit village" mondial. Il y a cinq ans, quand je parlais de ces questions je passais pour un imbécile, un nazi, un rétrograde etc. De nos jours, de plus en plus de personnes reconnaissent que l’UE n’a servi que les intérêts des grands marchands internationaux au détriment des européens et que seule une politique de bloc est viable.

J’ai toujours peur quand on parle de l’Europe sociale car cela a trop de relents de dogmatisme livresque détaché des réalités. On va encore vouloir donner les mêmes droits aux européens et aux papous de micronésie sans dictinction de race, de sexe ni de religion. C’est justement cette attitude qui a ouvert un autoroute aux grand marchands internationaux et qui a rabaissé nos populations. On se sent plus à laise quand on parle de politiques nationales, au moins on sait de qui l’on parle. Construisons l’Europe comme une association de nations.


Voir ce commentaire dans son contexte